Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • New Game +
    Réticule
    Nb de signes : 4 800 - 24 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Relation humain / animal
    Bleu héron
    Nb de signes : 150 000 - 160 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Beurk !
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 50 - 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/02/2021
  • Mobilités alternatives
    Encres
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/01/2021
  • Grand Prix Littéraire du Golf
    Fairways Magazine
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 01/03/2021
  • Paradis artificiels
    [erminbooks]
    Nb de signes : 30 000 - 90 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • La Commune de Paris
    La Clef d'argent
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/05/2021
  • Avis de tempête(s)
    Éditions des embruns
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • De Mythologia
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Horizon perpétuel 21
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 10 000 - 80 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Changement d'adresse IP non prévue
 par   - 82 lectures  - Aucun commentaire

Fanfic Fr a été inaccessible suite à un changement d'adresse IP non prévu.
Le changement a été fait sans me prévenir, ce qui fait que les serveurs DNS n'étaient pas à jour et continuaient à rediriger vers l'ancienne adresse.

 

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 899 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Sombre immortalité Auteur: Akina-Chan Vue: 1149
[Publiée le: 2020-09-25]    [Mise à Jour: 2020-12-16]
G  Signaler Romance/Univers alternatif Commentaires : 3
Description:
Magicienne talentueuse, Sakura voulait simplement suivre l’exemple laissé par des milliers de Haruno avant elle.
Pourtant, au détour d’un couloir caverneux, elle découvre des secrets qui n’auraient pas dû être dévoilés ; vient en aide à une personne qu’elle n’aurait jamais dû rencontrer ; fait effondrer des faux-semblants qui ont bien trop longtemps dupé.

Qui était vraiment son ennemi ? Et son ami ?

Sa curiosité allait révéler des choses sur sa lignée, des choses plus grandioses qu'elle n'aurait pu imaginer.
Et parmi toutes ces choses : des sentiments qu'elle ne devrait pas ressentir pour ce magicien, dont le simple nom faisait frémir la plupart d'entre eux...
Crédits:
Bien qu'inspirée de pleins d'univers différents, l'histoire m'appartient.
En revanche, les personnages appartiennent tous à Masashi Kishimoto. Merci à lui.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 9

[1613 mots]
Publié le: 2020-11-24Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 9 :



Année 201 de la Quatrième Ère :

Enfermé parce qu’il était dangereusement puissant ? Non, plutôt parce qu’il était dangereusement beau.

Voilà la première pensée de Sakura lorsqu’elle leva les yeux. Puis en vînt une autre : était-ce réellement une bonne idée de libérer ce magicien ? Elle fut tout de suite suivie par : et s’il me tuait, là, maintenant ? Sa respiration se bloqua et elle se rendit compte qu’elle était tétanisée. De peur.

Cet homme inspirait un cocktail d’émotions beaucoup trop puissant pour n’importe quel mortel. Elle repensa au grimoire, et elle se mit à trembler de tous ses membres : Sasuke était un magicien immensément puissant, au pouvoir quasiment illimité. C’était effrayant. Qu’avait-elle fait ?

En face d’elle, l’homme, qui la dominait de par sa taille, sembla remarquer son effroi. Une lueur fugace traversa ses yeux aussi noirs que les ténèbres profondes et il s’approcha encore d’elle.

Enfin, la jeune femme put retrouver tout son courage. Elle se releva brusquement, et leva les mains vers lui.

« Ne t’approche pas ! » réussit-t-elle à dire.

- Alors, le dessin de ton grimoire reflétait-il la réalité ? »

Elle ouvrit de grands yeux et il lui répondit par un sourire qui la désarma complétement.

« Est-ce moi qui t’effraie autant ? »

Prise au dépourvu, sa réponse se bloqua dans sa gorge.

« Voyons, je ne ferai jamais de mal à celle qui m’a sauvé la vie. Sakura, s’il te plaît, n’aies pas peur de moi »

Et sur ces mots, il posa un genou au sol et lui lança un regard éclatant.

« Mais, Sakura, si tu le veux bien, tu vas devoir continuer à m’aider. Je n’ai pas encore retrouvé la totalité de mes pouvoirs.

- J’ai fait ce que tu m’avais demandé ! »

Il lui prit la main, et elle se sentit soudainement et étrangement apaisée, en confiance. Elle la retira précipitamment mais il ne sembla pas s’en formaliser.

« Sakura, je crois que je vais devoir rester caché quelques temps ici. Ma magie revient lentement, mais je ne suis pas encore au mieux de ma forme. Peux-tu continuer de m’aider ? »

Elle se redressa bravement, réfléchit pendant de longues minutes puis, tout en essayant de se composer une attitude assurée, prononça des mots qu’elle regretterait peut-être un jour.



« C’est d’accord »

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

« Je ne me sens pas très bien. Je vais aller manger dans ma chambre »

Kiba lui lança un regard suspicieux, et elle se maudit de ne pas savoir mieux mentir.

« Cela fait déjà deux jours que tu es comme ça. Tu vas bien ? »

Sakura hocha la tête, tentant de rassurer son ami pour ne pas éveiller les soupçons.

« Je t’assure Kiba. Ça ira sans doute mieux dans quelques jours… »

Elle fit mine de ne pas voir l’expression méfiante de l’Inuzuka et prit une bonne portion de canard dans son assiette.

« Tu vois, au moins j’ai encore bon appétit » dit-elle en lui faisant un clin d’œil.

Elle embrassa son ami sur la joue et partit, non sans l’avoir vu hausser les épaules de déception.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Elle avait commencé par lui apporter son déjeuner le midi, puis vînt s’ajouter le dîner. Elle réussissait à dissimuler la nourriture et à s’éclipser du réfectoire à la fin du repas sans que personne - sauf peut-être Kiba - ne s’en aperçoive. Viendrait le jour où il poserait des questions mais en attendant, elle faisait semblant de rien.

Quand bien même cela faisait des jours que Sasuke avait repris une apparence normale, quand elle rentrait dans cette caverne, elle était toujours surprise de voir cette silhouette d’homme dans cet endroit auparavant désert.

Ce jour-là, elle décrocha sa cape pour l’étendre au sol, plaça le dîner dessus et s’assit en tailleur.

« Bon appétit » lui souffla Sasuke en s’asseyant à ses côtés.

Elle frissonna de cette proximité.

« Personne ne t’a vu entrer ici ?

- Personne, confirma-t-elle après avoir avalé une bouchée de canard aux herbes. Personne ne vient ici de toute façon ».

Il vit passer le doute dans son regard.

« Quelqu’un t’a vu ? »

Elle leva les yeux au ciel.



« Non, mais au réfectoire, mon ami Kiba commence à se poser des questions. Je me suis éclipsée après le repas avec une portion digne d’un glouton de la famille Akimichi.

- Tu es en train de dire que je suis un glouton ? »

Sakura rit doucement, et cela rassura Sasuke. Cela lui permit aussi de ne pas s’attarder sur ce Kiba, ce magicien qu’elle lui avait avoué considérer comme un ami très proche. Il se retint de grimacer à cette pensée. Puis il se rappela que Kohada avait autrefois été une amie très proche de lui, et qu’il ne s’était absolument rien passé entre eux pour autant.

« Soit dit en passant, cela m’a toujours semblé étonnant que personne ne vienne dans cette bibliothèque ».

Elle piqua sa fourchette dans sa viande et jeta un regard à Sasuke. Ce dernier répondit :

« Est-ce que ce n’est pas une salle... comment les appelle-t-on déjà ? Les salles « sur demande », tu sais, comme dans les livres qui étaient sortis à notre époque... Happy ou Harry quelque chose... 

- Je ne vois pas de quoi tu parles. Le seul Harry connu est celui de la royauté des pays du Nord, mais il a été renié par sa famille lorsqu’il a décidé de partir à l’Académie des Archers. Et puis la Sainte Reine l’a définitivement effacé de sa vie lorsqu’il s’est acoquiné avec une marchande au point de l’épouser ».

Sasuke leva les yeux au ciel.

« Décidemment, ces peuples du Nord... »

Sakura laissa échapper un petit rire et ce son réchauffa le cœur du brun.

« J’ai un examen juste après manger, je dois réviser...

- Mon Dieu, Kohada, ce que tu peux être... »

Sasuke s’arrêta net.

« Pardon, Sakura. Pendant un instant j’ai cru entendre Kohada parce qu’elle disait tout le temps... »

Sakura tenta tant bien que mal de ne pas paraître troublée mais elle n’y parvint apparemment pas car Sasuke se rapprocha d’elle d’un air contrit.

« Toutes mes excuses, je ne te confonds pas avec elle. Cette situation me fait juste penser à.… ma vie d’avant ».

Sakura se rassura quelque peu en voyant l’air véritablement troublé du brun. Mais son aplomb disparut très vite lorsqu’il lui toucha le bras, de façon si imperceptible qu’elle le ressentit aussi sûrement qu’une caresse.

« Tu es... » commença-t-il d’une voix qui lui fit battre le cœur à cent à l’heure.

Elle se sentit devenir rouge écarlate et se leva précipitamment, manquant de tomber à la renverse.



« Bon, et bien, j’ai fini pour ma part. Je te laisse le reste. A demain ! »

Elle se précipita au dehors de la grotte, non sans s’assurer que Sasuke ne la suivait pas.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Quelle imbécile !

Sasuke allait forcément se rendre compte qu’il ne la laissait pas indifférente. Qui le serait ? Depuis qu’il avait repris forme humaine, Sakura ressentait de plus en plus sa présence masculine, et ses facultés de perception plus élevées que la moyenne n’arrangeaient rien. Elle lui semblait presque entendre la magie traverser chacun des muscles de cet homme. Elle sentait son pouvoir qui envahissait et emplissait la grotte. Et elle n’arrivait plus à rester impassible devant ses sourires.

Les longues discussions qu’ils avaient eues au fond de cette grotte l’avait persuadé que ce Sasuke Uchiwa n’était absolument pas comme le décrivait ses grimoires. Bien que peu épargné par la vie, il était un homme dépourvu de cruauté. Ses remarques et ses gestes attentionnés réussissaient à l’émouvoir, et son humour l’avait conquise.

En outre, il était d’une intelligence extraordinaire, voire même supérieure. Et s’il se bornait à dire qu’il n’avait pas récupérer la totalité de ses forces, déjà maintenant, sa puissance équivalait celle d’une bonne demi-douzaine de magiciens de haut niveau de l’Académie. Et plus le temps passait, plus la perspective qu’on l’ait enfermé à cause de tout cela lui paraissait plus qu’évident.

Mais était-ce vraiment l’Archimage Orochimaru qui était à l’origine de cela ?

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Quel imbécile !

Il l’avait fait fuir.

Sa main retomba dans le vide que Sakura venait de créer. Sasuke jura entre ses dents.

Pourquoi avait-il fallu qu’il prononce le nom de Kohada au lieu de Sakura ? D’autant que Kohada avait depuis quelques temps totalement déserté son esprit. Elle était morte depuis des centaines d’années. Elle avait bel et bien disparue. Rien ne pourrait la ramener. Et rien ne comptait plus pour lui, en ce moment, que retrouver ses pouvoirs. Mais passer du temps aux côtés de la jeune Sakura était un plus, une vraie chance.

Sakura n’avait rien en commun avec Kohada, si ce n’est cette chevelure rose et cette puissance d’esprit qui caractérisaient les membres de la famille Haruno.

La jeune femme avait été une compagnie agréable pendant ces longs jours d’attente. Et son intelligence l’aiderait à sortir de ce bourbier qu’était sa vie depuis qu’il s’était réveillé de son long sommeil.

Non, Sakura n’était pas comme Kohada. D’ailleurs, il avait rapidement compris qu’il ne pourrait jamais répondre aux sentiments que Kohada avait jadis éprouvés pour lui. Kohada était une fille exceptionnelle, d’une douceur exemplaire. Elle était intelligente, honnête et dévouée. Mais Sasuke n’avait jamais rien éprouvé de plus pour elle qu’une amitié indéfectible. Elle avait été pour lui une confidente et une personne sur laquelle compter à tout moment.

A contrario, Sakura était moins sûre d’elle, mais beaucoup plus passionnée. Et là, dans cette grotte vide, il se rendit compte qu’il ne lui serait pas difficile d’éprouver de tendres sentiments pour Sakura s’il ne se reprenait pas rapidement…

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales