Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • L'effondrement
    Réticule
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/02/2020
  • Un verre de Vin Jaune
    Editions Aréopage
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Banquet
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 18/09/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Si on ferme les yeux, on vivra mieux. Auteur: Hiyumiko Vue: 1248
[Publiée le: 2011-01-17]    [Mise à Jour: 2011-02-21]
13+  Signaler Romance/Humour/School-Fic Commentaires : 4
Description:
Sur carrelage blanc, des cheveux roses étaient étalés autour d'une Jeune fille, appuyée d'une main contre son lavabo. L'autre tenait des ciseaux où quelques mèches roses étaient encore coincées. Elle se regardait dans la glace, ses larmes coulaient abondamment sur ses joues pâles.
Elle s'appelle Sakura Haruno, elle a 15 ans et elle vient de vivre son premier chagrin d'amour.
-2 ans plus tard, elle décide de tout oublier et de repartir à zéro. Nouvelle ville, nouveau lycée, nouveaux amis... Nouveau copain ?
Crédits:
Pour notre plus grand malheur nous n'avons pas eu l'idée de crée les magnifiques personnages de Masashi Kishimoto, alors oui,
Tout les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Nouveau départ.

[3274 mots]
Publié le: 2011-01-17Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bien le bonjour ! Bien le bonsoir !
Ici les auteurs de cette fiction !
Oui vous avez bien entendu, LES auteurs, nous sommes bien deux.
Hiyumi & Kimiko pour vous servir ! :D

Bon allez, nous vous laissons appréciez (Enfin nous espérons !) notre premier chapitre.
BONNE LECTURE ! :D
"Euh... Excuse-moi ?"

Je relevais la tête sur la personne qui venait de m'interpeller. Un garçon de ma classe, grand, blonds, yeux bleus. Son nom était Naruto, je crois. Il affichait un sourire gêné et torturait machinalement une mèche de ses cheveux. Je lui lançais un regard interrogateur priant pour qu'il parte vite.
"Est-ce que je pourrais avoir ton livre de japonais ? Vu que ça va faire plusieurs fois que je perds le mien, le prof sera pas content..."
Sans un mot, je me penchais pour prendre mon livre et lui tendre avec un pseudo-sourire. Il le prit et me remercia avant de retourner à sa place et même temps que le professeur, M.Hatake, arriva, en retard comme à son habitude.

Cela faisait désormais une semaine que j'avais emménagée à Konoha. Sans mes parents qui étaient bien trop attachés à leur ville natale. Bien que dès mon arrivée je sois directement allée au lycée et que l'année n'avait que très peu avancée, je n'avais adressé la parole qu'à très peu de personnes. Et la plupart du temps c'était pour le demander un service quelconque comme où se trouvait tel ou tel bâtiment. Mon silence entraînait bien sûr le fait que je ne me suis fait aucun ami. Je dois avouer que je n'ai pas fait beaucoup d'efforts.

La cloche annonçant la fin de la matinée sonna enfin. Tous les élèves se levèrent en même temps avant de courir vers la sortie. Alors que j'étais tranquillement en train de rassembler mes affaires, Naruto revint vers moi, mon livre à la main.

- Tiens ! Merci beaucoup, tu m'as sauvé la vie je pense !
- N'exagère pas non plus, lui répondis-je avec un sourire moins forcé que celui de tout à l'heure.
- ... Ça te dirait de manger avec mes amis et moi ce midi ?

Me proposa-t-il en désignant du pouce un groupe de quelques personnes derrière lui.
Heureuse de ne pas devoir encore un fois manger toute seule, j'acceptais. Je pris mon sac, le balançais sur mon épaule et parti rejoindre Naruto et les autres. Nous allâmes nous installer dans l'herbe à côté du petit étang qui se trouvait à la lisière de la forêt dans le grand parc situé derrière le bâtiment principal. L'endroit était encore vide, ses amis ne devaient pas être encore arrivés. Je sortis ce que j'avais pour manger de mon sac, enleva le papier aluminium de mon sandwich et le croqua à pleine dents. Alors que j'étais concentrer à manger, mon camarade pris la parole

- Dis-moi, ça fait longtemps que tu habites Konoha ?
- Non, tout juste une semaine.
- Ah ! C'est pour ça que tu ne connais personne !
- En partie, je ne vais pas vers les autres non plus, je préfère que ça soit eux qui viennent.

Un bruit derrière nous coupa notre conversation, Je me retourna et fis face à un petit groupe de jeunes de notre âge, sûrement les amis de Naruto. Je passai un coup d'œil rapide sur chacun d'entre eux. Ils étaient cinq selon mon calcul, ils s'assirent de façon à ce qu'on forme un cercle. Naruto qui était à ma droite commença les présentations

- Alors, Sakura je te présente Neji à ta droite, suivi de Hinata sa cousine, après il y a Kiba, Shikamaru et pour finir la blonde c'est Ino ! Voilà alors tout le monde je vous présente Sakura, une nouvelle de ma classe qui vient d'emménager à Konoha.
- Je suis sûr que nous nous entendrons bien. Me dis, Ino.

Elle n'avait pas l'air bien méchante, elle a peut-être raison, nous deviendrons peut-être amie.

- Bon ce n'est pas tous ça, mais moi j'ai faim !
- Moi aussi !
- De toute façon, vous avez toujours faim...

Sorti de façon exaspérer le dénommer Shikamaru à l'intention de Naruto et Kiba.
En fin de compte, les amis de Naruto avaient l'air plutôt sympathique. J'espère que nous nous entendrons bien. Ils sortirent eux aussi leur repas, pendant que moi et Naruto continuions de manger nos sandwichs respectifs. Plus tard, la sonnerie annonçant la fin de la pose midi sonna. Je me levai, mis les papiers à la poubelle attrapa mon sac et commença à partir après avoir salué tout le monde, j'allais rentrer dans le bâtiment où ce passait mon prochain cours, quand une main s'agrippa à mon épaule. Je me retournai rapidement à l'affût de ce contact et fis face à l'auteur de ce geste. Ce n'était que Hinata.

- Heu... Je me suis dis que vu que nous étions dans la même classe, nous pourrions aller en cour ensemble.
- Oui bien sûr.

Je souris à la fin de ma phrase voyant que la jeune fille avais légèrement rougi, elle devait être vraiment timide. Nous marchions alors côte à côte dans les couloirs, marchant jusqu'à notre salle de chimie. Il n'y avait pas beaucoup de monde dans la salle, j'en profitai pour m'asseoir dans le fond de la classe, j'invitai Hinata à me rejoindre. Nous commencions à parler de tout et de rien quand une grande blonde coiffée de quatre couettes s'avança vers nous.

- Excusez-moi, d'habitude c'est moi qui suis au fond, est ce que je pourrais récupérer ma place ?
- Désolé mais j'aime aussi être au fond, tu n'as qu'à te mettre devant nous.
- Non mais, j'lavais en première !
- Excuse-moi, mais j'étais assise avant toi.
- Et alors ? Tu viens d'arriver et tu crois que tu vas faire la loi ?!
- La c'est toi qui essaye de faire ta loi.

Et la, elle commença à rire, un joli rire. Mais je ne comprenais vraiment pas ce qu'il y avait de drôle, Peut-être était-elle folle ?

- Salut, moi c'est Temari ! J'adore les filles avec du caractère comme toi, je suis sûr qu'on s'entendra bien.

Je la regardais avec un air surpris, légèrement confus. Ils avaient quoi à tous me sortir la même phrase. Mais elle m'a l'air fort sympathique cette Temari. Après qu'elle se soit arrêtée de rire, elle prit place à la table devant la notre, enfin. Et elle interpella une jeune fille qui venait de rentrer dans la salle, elle cria son nom, Tenten, en agitant son bras, lui faisant signe de venir s'asseoir à ses coter.
Elle avait les cheveux châtains foncés coiffée en deux chignons de chaque coter de sa tête, ça lui allait bien. Elle prit place et sortis ses affaires, puis se retourna vers nous.

- Hey, moi c'est Tenten mais je pense que vous l'aviez compris ! Dit-elle en souriant
- Effectivement, ce n'étais pas dur à deviné.

Elle rit et se tourna vers Hinata, elle la scruta de la tête aux pieds, Hinata commença a fortement rougir. Puis Tenten ouvrit grand les yeux comme si elle venait de faire face à une illumination.

- Et mais je te connais toi ! T'es la cousine à Neji Hyuga, tu es Hinata Hyuga c'est ça ?
- Oui, c'est exact.
- Tu lui passeras le bonjour et tu lui diras que la prochaine fois, c'est moi qui l'éclaterais.
- Heu, d'accord.

Je souris, m'imaginant la jeune fille brune aux yeux de nacres sortir une phrase pareil à son cousin, qui n'a pas l'air énormément sociable. Comme lui. Je secouai la tête furtivement et remarqua que le professeur arrivait. Tenten et Temari se retournèrent face à leur table, je me décidai à peut-être sortir mes affaires un jour. Puis je posai mes coudes sur la table et appuya mon visage sur mes mains. Le professeur attrapa une craie, et commença à parler, à parler, sans jamais s'arrêter. Mes yeux commençaient à se fermer tous seuls.
Je les rouvris quelques temps après. Hinata m'avais donné un coup de coude pour une raison particulière : le prof annonçait qu'un nouvel élève allait arriver. En effet, il n'avait pas pu arriver plus tôt pour certaines raisons que le professeur s'est permis d'omettre. « Tu peux entrer ». À ces mots, toute la classe tourna sa tête vers la porte qui venait de s'ouvrir. Une personne s'avança. C'était lui, celui que j'avais autant de temps à oublier. Celui qui ne faisait désormais plus parti de ma vie. Il a fallu qu'il revienne de nouveau... Sasuke Uchiwa. C'était son nom. Il avança, monta sur l'estrade, balaya la classe du regard avant de se présenter et d'écrire son nom au tableau. Il ne m'avait pas encore vu, une chance que j'étais au fond. Le professeur lui désigna une place, non loin de la mienne. Il alla s'installer et c'est à ce moment là qu'il me remarqua. Il me fixa dans les yeux, son regard n'avait pas changé, toujours aussi intense. Il avait toujours les yeux aussi sombres et la même peau pâle.
« Ra... Sakura... Sakura ! »
Une fois encore, je me suis réveillé en sursaut. Seulement cette fois... C'était pour de bon. Un rêve, un simple rêve que je n'aurais pas du faire. Des larmes commençaient à couler le long de mes joues. Je les essuyais rapidement avec ma manche et me tournai vers Hinata, un mince sourire au visage.

- Qu'est-ce qu'il y a ?
- M.Orochimaru est en train d'annoncer qu'un nouvel élève va arriver... Mais ça va Sakura ? Tu n'as pas l'air de te sentir bien. Veux-tu que je t'accompagne à l'infirmerie ?
- Non, merci Hinata, ça va aller.

Enfin, c'est ce que je lui ai dis, car moi-même je n'en étais pas sûre. La scène qui se déroulait sous mes yeux était identique à celle de mon rêve. Une nouvelle fois, un « Tu peux entrer » résonna dans la salle. Je retenais mon souffle, j'avais peur de ne pas réagir aussi calmement que dans mon rêve. La porte s'ouvrit, je fermai les yeux. J'entendis des bruits de pas annonçant que la personne était rentrée. Puis, un bruit de craie qui écrit sur le tableau noir. Et enfin, une voix qui retenti « Bonjour, je m'appelle Saï Hito. ». Je rouvris les yeux brusquement, une expression de soulagement collé à mon visage, ce n'était pas lui finalement ! Oro-snake lui désigna la place qui aurait du être celle de Sasuke. Mais non, ça n'arrivera jamais, il ne sera jamais dans ma classe, ni même dans mon lycée ou dans ma ville. Et pourquoi Oro-snake ? Parce que dans son laboratoire, il n'y a que des serpents. Ça donne la chair de poule, je vous le confirme. La sonnerie vint finalement à retentir pour annoncer la fin du dernier cours de la journée. Tout le monde était content car de la chimie pendant deux heures, c'était long. Même trop long.
Je sortis en compagnie de Temari, Tenten et Hinata. Nous allâmes rejoindre les garçons. Shikamaru sorti un paquet de clopes, en pris une et nous le tendis afin de nous en proposer une. Nous en prîmes toutes une sauf Hinata, qui refusa gentiment. J'étais en train de l'allumer lorsqu'au loin, j'aperçus une silhouette qui ne m'était pas inconnu. C'était vraiment Sasuke cette fois, je baissais rapidement les yeux lorsque celui-ci tourna la tête vers notre petit groupe. J'avais beau espérer qu'il ne me remarque pas, c'était carrément impossible au vu de ma chevelure rose. Je continuais de parler avec les autres en faisant comme si de rien était. Du moins, j'essayais surtout. Je ne faisais que faire semblant de suivre leur conversation tout en empêchant quelques larmes de couler comme tout à l'heure en chimie. À vrai dire, si j'étais venu à Konoha, c'était en parti pour l'oublier et ne plus avoir a pensé à lui à chaque fois que je sortais. Une fois encore, Hinata remarqua que quelque chose n'allait pas mais elle décida de ne rien dire, elle fit juste une moue inquiète.
Je relevais la tête et vis que Sasuke est venu à la rencontre de notre groupe.

- Ah ! Salut Sasuke ! lui lança Naruto.
- Salut. Est-ce que ça vous dérange si je reste un peu ?

Évidemment tout le monde répondit que non. Il était préférable que je me taise. Il resta environ deux minutes à parler tranquillement avec tout le monde avant de daigner à me regarder. Il me fixa quelques secondes qui me parurent une éternité.

- Tiens, tu fumes maintenant, Sakura ?

Il insista sur mon prénom. Je jetais brusquement mon mégot et me mis à pleurer, devant tout le monde. Je m'en fiche. Ils passaient leur regard de Sasuke à moi, essayant de comprendre ce qu'il se passait. Finalement, il s'approcha de moi et me pris dans ses bras.

- Sasuke... Depuis quand es-tu revenu ?
- 5 mois.
- 5 mois ? Mais pourquoi tu ne m'as même pas appeler ? Tu aurais pu me prévenir ! Ça va faire plus de deux ans que je n'avais pas eu de tes nouvelles !

Je me défis de son étreinte, pris mon sac et parti rapidement, sans spécialement courir mais en marchant très vite. Il me semble qu'il ne chercha pas à me rattraper. Mais il était revenu. Je ne sais pas si c'était pur de bon mais il était réellement là.

[Flash Back]
« La dernière chose que je souhaite, c'est de te faire souffrir. »
La dernière phrase qu'il m'a dite avant noter rupture, avant son départ. Les derniers mots sortant de sa bouche que j'adorais tant c'était ceux la.
Une journée ensoleillée comme je les aimais, cela faisait un an exactement que je sortais avec Sasuke Uchiwa. Même après ce temps passé, la passion entre nous, elle était toujours présente. La routine nous ne connaissions pas. Je pensais que l'Amour que je lui portais et qu'il me portait nous emmènerais jusqu'à nos dernier jours ensemble. Mais il faut croire, que je m'étais trompée.
Je me préparer comme d'habitude, tentant de me faire encore plus jolie pour nos 1 an, Je me regardai une dernière fois dans le miroir pour vérifier que rien ne clochait. Après ça, je mis mes plus belle chaussures, prévenu ma mère de ma sortie matinal et ferma la porte derrière moi. Je connais le chemin par cœur, je l'avais souvent fait main dans la main avec lui. Cette fois je la faisais toute seule, arrivant devant la grande demeure Uchiwa, j'appuyai sur le bouton de l'interphone, une domestique me répondis, domestique que je connaissais, comme la plupart. Je lui annonçai ma venue et me laissa rentrer. Je poussai la grande porte du hall, et là tomba face à de nombreux cartons. Tout s'embrouilla dans ma tête me demandant ce qui pouvait bien se passer. Soudain je le vis arriver, descendant les escaliers, nous nous regardions droit dans les yeux, son regard avais changé, il était dur. Il arriva à quelques centimètres de moi et me sortis de sa voix grave.

- Tu cherches quelque chose ?
- Oui, toi. Tu peux m'expliquer pourquoi tout ce raffut ?
- Je m'en vais, je pars vivre aux États-Unis.
- Et tu m'en parle seulement maintenant ?! Et nous alors ?!
- Nous ? Je crois qu'il ne devrait plus avoir de nous, ça serait beaucoup mieux.

J'avais envie d'hurler de toute mes forces, comment, comment cela étais possible. Hier encore il me regardé avec tendresse, assis sur un banc dans le parc, dans notre parc. S'embrassant de temps à autre. Le disputant quand il voulait allumer une cigarette, moi qui étais contre ça. Une larme coula, puis deux, et de plus en plus vite mes larmes défilèrent, restant clouée au sol le regard perdu devant lui.

- Rentre chez toi, j'ai encore des choses à faire.

Je le regardai fixement un moment, je cru voir en l'espace d'un instant de la tristesse. J'avais du me tromper ou alors était-ce la tristesse de ne pas me voir partir ? Peut-être.

- Alors la dernière chose que tu veux, c'est rester avec moi ?

Il me regarda longuement, comme étonnée de ma question. Avais-je dis quelque chose de mal ? Je ne pense pas. Attendant une réponse de sa part je commençais à m'impatienter, je compris qu'il ne me donnerait pas de réponse, je me suis dit alors que je devais avoir raison. Je me retournai alors pour partir d'un pas désespérer vers cette grande porte que je n'ouvrirais sûrement plus jamais. Me stoppa quelque instant pour me remémorer quelques bons souvenirs, des moments qui ne se reproduiront maintenant, plus jamais. Et je sentis un souffle chaud tout près de mon oreille, son souffle. Ce qui me fit frissonner au plus au point.

- La dernière chose que je souhaite, c'est de te faire souffrir.

Abasourdie, oui c'est ce que j'étais. Comment peut t-il dire ça, alors qu'il venait de mettre un terme à notre relation. Je l'entendis remonter les marches, lentement. Je ne comprenais vraiment pas son comportement. Mais ce que je savais, c'est que je n'allais sûrement pas le revoir, ni le sentir, ni le toucher. Je marchais en direction de chez moi, ma mère me demanderais sûrement ce qu'il c'est passait et je n'avais vraiment pas la tête à lui expliquer. J'avais de la chance d'habiter non loin de la demeure des Uchiwa, parce que marchait avec ma tête actuelle pendant des heures, très peu pour moi. Je montais les escaliers pour arriver au 3° étages, ouvrit ma porte et fonça dans la salle de bain, prétextant à ma mère que j'allais prendre une douche. Je me regardai longuement dans le grand miroir. Je décidai de vraiment prendre une douche, histoire de rendre ma mine moins affreuse qu'elle l'était. L'eau me détendit tout le corps, lui qui étais si frustrer. J'attrapai une serviette et l'enroula autour de mon corps. Je fis une nouvelle pause devant le miroir et commis l'erreur de repenser à lui. Encore et encore des larmes faisaient la course pour arriver sur le sol. J'avais besoin de changement, je ne devais plus penser à lui. J'empoignai le ciseau qui se trouvait dans une petite trousse de toilette et de l'autre main une première mèche de cheveux et...
[Fin du Flash Back]

- Aieee !
Je venais de rentrer dans quelqu'un dont le visage m'était familier, ce qui me fit sortir de mes souvenirs, souvenirs si douloureux.

- Désolé, je ne regardais pas où j'avançais.
- Sakura, est ce que tu vas bien ?
- Comment tu connais mon prénom ?
- On est dans la même classe maintenant je te rappel.

Ah oui ! Le nouveau, c'est quoi son nom déjà ? J'essayais tant bien que mal à me souvenir de son prénom, rien à faire, après le rêve éveiller que je viens de faire, je n'ai pas envie de réfléchir.

- Mon nom à moi, c'est Sai, Sai Hito.
- Ah ouai c'est vrai, bon encore désolé. A demain alors.
- Oui, à demain.

Et c'est sur cette dernière rencontre que je repartie pour chez moi, dans mon appartement.

Commentaire de l'auteur Voilà !
Est ce que vous avez aimés ? :)
Vous voulez être gentils ? Laissez nous des reviews !
Et n'hésitez pas à faire un tour sur notre blog -> http://SasuSaku-Addiction.skyrock
com
Nous serons ravies de parlez avec vous, qui que vous soyez ! :)
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales