Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 32 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 21 novembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 210 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 137 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1737 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Sentiments
[Histoire Terminée]
Auteur: tookuni Vue: 4422
[Publiée le: 2006-06-28]    [Mise à Jour: 2010-11-20]
13+  Signaler Humour/Drame/One-Shot/Song-Fic/Parodie/Tranche de vie/Recueil Commentaires : 25
Description:
Réflexions d'Itachi, Hinata, Kakashi, Sakura sur leurs situations et leurs émotions.
Romances compliquées aux côtés de Tsunade, Gaara, Sasuke. Entre différence d'âge, timidité maladive et amour déçu.
Folies traitant de mariage et d'un secrétaire blond un peu trop distrait...

Tout premier recueil d'OS, repris à l'occasion d'une refonte. Quelques fictions supprimées.
Crédits:
Les personnages de Naruto appartiennent à Masashi Kishimoto.
"Haine" - poème de Jean Amyot (Pierre Emmanuel)
"Elle attend" - Jean-Jacques Goldman
"Comme toi" - Jean-Jacques Goldman
"Vive le marié" - Daniel Guichard
"Il venait d'avoir dix-huit ans" - Dalida
"Mes regrets" - Michel Polnareff
"Oh! Louis!" - Michel Polnareff
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Comme toi

[1437 mots]
Publié le: 2006-07-02
Mis à Jour: 2010-11-20
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Rin et Sakura ont un peu trop de points communs aux yeux de Kakashi...

Une chanson affreuse et touchante. Le contexte m'a semblé très proche.



Comme toi



Kakashi était assis sur une chaise, instable, dans son confortable petit appartement. Distrait, il regardait des photos où souriait bêtement un garçon brun aux airs tête en l'air, accompagné d'une petite jeune fille adorable et d'un autre camarade à l'air revêche : lui.

A force de fixer ce petit tableau révolu depuis lui semblait-il des siècles, ses yeux finirent pas tant le piquer qu'il dut détourner la tête. Alors, ils se posèrent sur Sakura qui dormait sur son lit.

Elle lui avait demandé l’histoire de cette image. La photographie représentée juste en dessous de cette dernière, la kunoichi la connaissait bien : c’était l’équipe Sept. Son équipe. Et le même échec.

Tandis qu'il regardait Sakura dormir, les souvenirs l'assaillirent à nouveau.


Elle avait les yeux clairs et la robe en velours

À côté de sa mère et la famille autour

Elle pose un peu distraite au doux soleil de la fin du jour


Elle était simple et douce, elle avait les yeux d'une couleur étrange, une sorte de marron clair qui virait châtaigne au soleil. Surtout, c’était une medic-nin extraordinaire. Il l'aimait beaucoup. Chez elle, il retrouvait ces photographies immortalisant quelque instant précieux, quelque scène familière où trois enfants et un adulte tentaient de se concilier sur un unique support. Sakura aussi collectionnait ces petites images, représentatives d'une illusion passée. L'équipe Sept.

C'était leur famille. Ces garçons turbulents, ce maître un peu distrait. C'était leur famille, à tel point que Sakura lui renvoyait parfois le même sourire innocent et résigné de la petite fille, encore nimbé d'espoir. Elle rayonnait de même, et cela lui brisait souvent le cœur de craindre que cesse un jour tant de candeur. Elles se ressemblaient tant...


La photo n'est pas bonne mais l'on peut y voir

Le bonheur en personne et la douceur d'un soir

Elle aimait la musique surtout Schumann et puis Mozart

La photographie le représentant était si usée qu'elle avait perdu de ses anciennes couleurs, à l'image de ces lointains souvenirs devenus démons. Elle commençait à jaunir, elle était cornée et le cadrage laissait à désirer. Le responsable d'un tel outil, dans un monde en guerre, ne devait pas avoir beaucoup l'occasion de pratiquer son art hors des classiques et insipides formats d'identité.

Cependant, cette photographie d'une piètre qualité mettait en scène tant de bonheur qu'elle en semblait précieuse. La jeune fille souriait, de connivence légère avec le responsable désemparé maîtrisant ses deux têtes brûlées. Eux-mêmes, boudant, n'en montraient que plus évidemment leur lien fraternel.

Elle aimait tant de choses, inconditionnellement, elle aussi. Elle aimait trop, à tel point que tout sacrifice lui eut paru légitime. Sakura, clone de cette enfant-là, était prête aux mêmes concessions. Il était heureux qu'elle possède encore suffisamment de raisons de survivre. Le destin, peut-être, n'aurait-il ainsi aucune occasion de l'emporter comme l'autre.


Comme toi comme toi comme toi comme toi

Comme toi comme toi comme toi comme toi

Comme toi que je regarde tout bas

Comme toi qui dort en rêvant à quoi

Comme toi comme toi comme toi comme toi

Sakura remua dans son sommeil. Elle devait rêver de Sasuke, comme toujours, bien qu'il l'ai déjà surprise à refuser fictivement à Naruto un rendez-vous galant. Parfois, aussi, elle le disputait lui, marmonnant à propos de retards, de blessures mal refermées ou de danger à éviter. Il l'oubliait toujours en plongeant trop avant dans son passé mais, bien sûr, lui aussi faisait partie de la vie de Sakura. Et ce statut, si futile, si instable, lui donnait une raison de survivre à ses tourments. Comment pourrait-il faire subir à cette jeune fille la même douleur que celle qu'il subissait jour après jour, d'avoir perdu ses pairs et de n'avoir rien pu faire pour les sauver ? Pire encore, d'avoir été le sujet de leur débâcle, leur choix, leur pari sur l'avenir. De devoir vivre pour eux, seul, jusqu'à ce que la mort ne vienne enfin le délivrer, un jour où, malgré toute sa puissance, il n'aurait plus suffi.


Elle allait à l'école au village d'en bas

Elle apprenait les livres elle apprenait les lois

Elle chantait les grenouilles et les princesses qui dorment au bois

Elle aimait sa poupée elle aimait ses amis

Surtout Ruth et Anna et surtout Jérémie

Et ils se marieraient un jour peut-être à Varsovie

Elle était étrangement studieuse pour son caractère épanoui. A l'académie, elle faisait preuve d'un sérieux exemplaire que Kakashi lui enviait. Elle connaissait les lois ninjas par cœur sans être en mesure de les appliquer, elle non plus. Comme Sakura.

Elle faisait preuve d'une grande naïveté dans cet univers navrant, rêvant sans doute un peu au prince charmant, croyant aux contes de fées. Elle fréquentait des amis semblables, quelque lointaine branche Yamanaka ; l'Uchiha le plus raté de sa génération qui, déjà, tentait vainement d'attirer son attention. Et lui, Kakashi, alors si identique à Sasuke que cela le terrorisait encore.

Pourquoi les événements devaient-ils si bien se répéter, comme si le destin avait déjà choisi pour eux tous et qu'aucune expérience ne sache le contrer ?


Elle s'appelait Sarah elle n'avait pas huit ans

Sa vie c'était douceur rêves et nuages blancs

Mais d'autres gens en avaient décidé autrement

Elle avait tes yeux clairs et elle avait ton âge

C'était une petite fille sans histoires et très sage

Mais elle n'est pas née comme toi ici et maintenant

Elle s’appelait Rin, elle n’avait pas quinze ans. Si elle n'avait été kunoichi, elle aurait sans doute vécu toujours dans la douceur d'un foyer et la tendresse des rêves.

Mais il y avait la guerre. Sombre, affreuse et dévastatrice. Elle y avait perdu par sa faute un être cher et, malgré son regard clair et sa jeunesse, elle n'avait plus jamais arboré d'air innocent.

L'exception, désolante, avait eu lieu une fois, une dernière fois, les quelques secondes qu'avait durée son agonie. Il espérait secrètement que Sakura survive à ces douleurs, assurée au moins de savoir qu'à l'heure actuelle, aucun des deux camarades n'avait trépassé.

Il aurait aimé faire davantage pour elle. Faire ce qu'il n'avait jamais pu faire pour Rin. La sauver, lui accorder la vie qu'elle méritait. Être assez fort pour éviter la catastrophe finale.

Il ne maîtrisait par telle capacité et, distant protecteur, se contentait de composer un amical soutien dont elle ne profitait nulle part ailleurs. Sa maturité rassurait la jeune femme. Cela, au moins, il l'avait acquis avec le temps et l'appliquait à une bonne cause.

Il regrettait toujours les événements du passé mais, grâce à la présence de cette jeune personne que, peut-être, cette fois, il parviendrait à sauver, Kakashi retrouvait un semblant de raison de vivre. Il avait besoin d'elle comme justification, elle avait besoin de lui comme appui. Malgré son aveuglement répété, il espérait une acmé différente pour ce trio reconstitué.

Après tout, Rin avait eu beaucoup moins de chance que Sakura. Rin avait vécu dans des circonstances bien plus morbides, propices aux pertes et au chagrin.


Comme toi comme toi comme toi comme toi

Comme toi comme toi comme toi comme toi

Comme toi que je regarde tout bas

Comme toi qui dort en rêvant à quoi

Comme toi comme toi comme toi comme toi


Rin et Sakura était semblables. Toutefois, le destin, dans le détail, avait agi différemment sur leurs deux personnes.

Et puis, il était là. Lui, cette fois, toujours trop faible mais plus présent, moins étourdi. Adulte responsable ayant accepté que chérir n'était pas un vice.

Il voulut qu'elle oublie Sasuke, tout comme il aurait fallu que Rin oublie ses affects. Il voulut qu'elle s'affranchisse de ces sentiments pour mieux profiter de tout l'amour dont on l'inondait. Du sien.

Lui rachèterait ses fautes en guérissant son mal. Lui ne la trahirait jamais. Lui pourrait même l'aimer à sa juste valeur.

C'était trop fou. Trop beau pour lui. Alors, Kakashi se contenta de jeter à la jeune femme un regard attendri et se replongea dans la contemplation de son passé. S'il avait échoué pour Rin, il échouerait pour Sakura. Il n'était qu'un fantôme encore en état de marcher. Il ne méritait pas cette rédemption. Qui pourrait-il jamais rendre heureux ?





  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales