Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • My boss and I (Mon patron et moi)
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : érotique - romance
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • La journée avait bien commencé
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 2 000 - 4 700 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 15/07/2020
  • Romance paranormale
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance - fantastique
    Délai de soumission : 24/12/2020
  • Repas de famille
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 5 000 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/07/2020
  • Des Astres humains
    Éditions Le Grimoire
    Nb de signes : 20 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/09/2020
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire 2021
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 600 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Une fumée épaisse recouvrait le village
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : < 3 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/06/2020
  • Ado et jeunes adultes
    Marathon Editions
    Nb de signes : > 350 000 sec
    Genre : enquête - suspense - young adult - réaliste - thriller - policier - noir
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Célibataire sans enfant
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2020
  • Halloween
    Les Éditions Octoquill
    Nb de signes : 200 000 - 400 000 sec
    Genre : épouvante - bit-lit - fantastique
    Délai de soumission : 30/06/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 578 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Sakura qui ? Auteur: RêveBleu Vue: 580
[Publiée le: 2017-07-18]    [Mise à Jour: 2017-10-19]
13+  Signaler Romance/Humour/Science-Fiction/Amitié/Tranche de vie/Hétéro/Univers alternatif Commentaires : 7
Description:


"Mon âme a son secret, ma vie a son mystère."
Alexis-Félix


Salut tout le monde je m'appelle Sakura. Sakura comment ? je ne sais pas. Ou plutôt je ne sais plus. Je ne sais même pas mon âge en faite. Je vie sur une île déserte. D'après Jade qui est un bébé éléphant je suis arriver par la mer il y a longtemps, je n'ai aucun souvenir de mon passer ou de mon identité le seul souvenir que j'ai c’est mon prénom. Bien que je n’aie aucune idée de qui je suis et d'où je viens je n'ai jamais manqué de rien. Mon île est un vrai paradis ou on ne manque de rien et je pensais que cela sera tout le temps comme ça. En réalité, je vais peut-être vous choquée, mais je ne veux pas connaître mon passé. Depuis quelque temps, je fais d’horribles rêves. Effrayant. Sont-ils lié à ma peur des orages ? A mon passé ? Je ne sais pas. Je crois que je ne veux pas savoir. Je pensé que je ne saurais jamais et cela me convenais très bien.
Mais toutes mes convictions, toutes mes croyances et mes espoirs s'envolèrent le jour où quatre étranges créature me ressemblant tout en étant différente de moi échouèrent, elle aussi sur cette île lors d'une tempête, c'est à ce moment-là que tout bascula. Si un jour on m'aurai annoncer ce qui aller m'arrivée jamais je ne l'aurai crut.

Ceci est ma toute première fiction. J'avais treize ans lorsque je les écrites. Début d’histoire très similaire voir identique a un certain film d'animation cité dans les credis avant de m'éloignait petit à petit du scénario orignal et de faire ma propre histoire. sil vous plait laisser une chance a cette histoire. Il n'y a pas de prince, ni de princesse, ni de méchante comtesse voulant devenir la mère de la futur reine, ni de magie. ni de chanson fugace qui permettra a Sakura de retrouver sa famille mais une histoire sombre et compliqué. Plus compliqué qu'on pourrais le croire. Alors je vous en prie. Laissez une chance a cette histoire. Merci.

histoire point de vue sakura

couple Sasu/Saku
Crédits:
J'empreinte les personnages de Naruto ainsi que leur univers a l'auteur Masashi Kishimoto. Le caractère des personnages ainsi que leur histoire passé peuvent être différent de ceux de l'animé. Mon Histoire ne suis en rien celle de l'animé. Elle proviens de ma seul imagination. Lili Jade, Peter,Brutus et autre son inventé. Début d'histoire similaire/inspirer par le film barbie princesse de l'île mystérieuse.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

chapitre 3

[4932 mots]
Publié le: 2017-10-05
Mis à Jour: 2017-10-05
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Saluts les loulous. Je sais que j'ai était longue et je m'en excuse. J'espère que ce chapitre vous plaira.

 

Chapitre 3

 

Ces étranges créatures dormirent tout le jour. J’avais un peu peur qu’à leurs réveille, elles aient tout oublié les concernant. Comme moi. Si seulement Peter et Lili étaient encore là ils nous auraient été d'une grande aide enfin !

Alors que je ramène quelques fruits, je vis que nos quatre rescapés de la mer étaient réveillés mais aussi tétaniser et recroqueviller sur elles même au fond de la grotte. Que c'était-il donc passer ? Leurs regards étaient fixés sur Jade en train de piquer une sieste à l’entrée de la grotte. Se réveiller dans un endroit totalement inconnu avec comme garde à la porte un éléphant, pas géant mais presque, en train de dormir ferai peur à n'importe qui je pense. Des souvenir de ma première rencontre avec Lily, Peter et Jade me revinrent et me firent monter les larmes aux yeux. Non je n’avais pas eu peur de Jade. J’avais et j’ai toujours d’ailleurs d’autre sorte de peur. Je bats plusieurs fois des sils pour chasser mes larmes et m’approche des créatures. Dès qu’elles me virent elles parurent un peut moins effrayée sans doute le fait de voir que je leurs ressemble les rassurent. Je m'accroupis près d'elles et leur tends les fruits.

 

-Vous êtes réveiller, c’est bien. N'ayaient pas peur, Jade ne vous fera aucun mal. Il est vrai qu'elle peut paraitre impressionnante mais elle ne fera de mal à personne.  Manger un morceau. Je dis d’une voix douce.

 

Les fruits toujours tendus dans leur direction j'attends patiemment. Celle qui avait la crinière jaune et des yeux aussi vert que les feuilles des arbres au printemps prirent la pomme en premier et croqua avidement dans celle-ci, les autres ne tardèrent pas à la suivre. Elles ne semblaient ne plus avoir peur de moi et c'était temps mieux.

Puis je les entendis parler entre elles pourtant je n’arrivais à comprendre ce qu'elles disaient pas parce que je n'arrivai pas à entendre suffisamment au contraire je pouvais entendre parfaitement ce qu'elles disaient mais je n'arrivais pas à comprendre, ce qui me déroutaient au plus haut point. J'arrive à communiquer avec les animaux, mais pas avec elles ? Voilà qui va être problématique. Je dépose les fruits qui reste à terre puis parti en direction du tronc d'arbre. Heureusement ils nous restent encore suffisamment d'eau pour en offrir à nos quatre inviter. Je me posais d'ailleurs pas mal de question : pourquoi est ce que je n'arrive pas à comprendre ce qu'elle disait alors que nous étions identiques enfin presque identique ? Que leurs étaient-ils arrivés ? Qui sont-elles ? Quel était cette langue dans laquelle elles parlaient ? Ce langage si diffèrent des animaux ? Après tous les animaux sont très facile à comprendre il suffit de les voir bouger la queue ou les oreilles pour savoir ce qu'ils veulent nous dirent alors que là…. Vraiment cela m'intrigue beaucoup. Je leur apporte l'eau dans de grande feuille. Elles burent l'eau d'une traite sans même prendre leur respiration, puis je leur tandis quelque liane pour qu'elles puissent attacher leur crinière tout comme moi, elles ne comprirent pas tout de suite mon geste.

 

-C'est pour que vous puissiez attacher vos crinières, dis-je en leur montrant ma natte.

 

Elles parurent comprendre car elles se les attachèrent. La première en quatre quette me faisant pensais à ce moment précis a un hérisson. Jamais je n'aurais pensé qu'on puisse se les attacher de cette façon-là. Celle à la crinière jaune et au yeux bleu comme l'océan se les attacha en une haute quette, chose que je n'avais jamais réussi à faire, ma crinière est trop lourde pour qu’elle puisse tenir. Elle est si jolie. Celle a la crinière marron et aux yeux de la même couleur ce les attache de façon à former deux grosses boules, une de chaque côté de sa tête, sa aussi je n'y étais jamais arriver, cela me fit pensais a Poupis le panda qui vis a quelque kilomètre de là et enfin la dernière, je la trouve si jolie avec sa crinière noir enfin pas vraiment noir plus comme quand le ciel ce change en nuit vous voyait ? Elle a des petits reflets bleus très sombre dans sa crinière d’un noir charbon. Et ses yeux ! Quels jolis yeux elle a. Ils sont de la couleur des perles nacrés comme celle que l'on trouve dans les coquillages au fond de l'eau.  Elle n'attache pas sa belle crinière et je crois que je préfère cela.

 

-Comment vous sentez-vous ? Je leur demande. Cela fait un moment que vous dormez. Je commençais à m'inquiéter.

 

Je m'arrête net. Je viens de me rappeler qu'elles ne parlent pas comme moi. Comment peut-on être aussi bête pour oublier quelque chose comme ça ? Mais l'une d'elle me répondit, c'était la jolie brune aux yeux perles.

 

-Nous allons beaucoup mieux, merci de t'être occuper de nous. Je m'appelle Hinata Hyuga, l’intellect de service comme on m'appelle car j'ai toujours de très bonne note mais je suis aussi la plus calme du groupe dit-elle en me prenant la main.  Ce contacte pourtant doux j'eu un sursaut mais apparemment il passa inaperçu.

-On confirme. Dirent en cœur les trois autres.

-La fille avec les quatre quette, reprit celle qui s’appelle Hinata, ces Témari No Sabaku elle est un peu féministe sur les bords mais elle est super, dit elles en me la montrant. Je ne savais pas ce que voulais dire féministe mais peut m'importe. Quant au mot fille il m'intrigue un peut. C’est comme ça que l'on nous appelle ? Des filles ? C’est sa notre nom de race ? C’est bizarre, pourquoi pas tigre ou loup ? Sommes-nous si diffèrent des animaux que je côtoie ? Mais fille est un nom joli et qui plais beaucoup à mes oreilles. Je laisse donc de côté et me reconcentre sur ce qu'elle me dis : l'autre blonde a la haute queue de cheval c'est Ino Yamanaka, une accro de la mode mais c'est aussi une file cool, puis enfin Tenten Ichigo (inventer) super douer dans l'art du combat. Elle maîtrise n'importe quel sport de combat en allant du judo jusqu'au karaté en passant par la boxe et j'en passe. Mais c'est aussi quelqu'un en qui ont peut avoir confiance

 

Je ne sais pas du tout de quoi elle parle mais à en voir la lueur dans les yeux de cette Tenten sa à l'air d'être plutôt sympa.

 

-Je m'appelle Sakura. Je vis ici depuis toujours je dirais, alors si vous avez besoin de quelque chose n'hésiter pas. Je peux vous demander ce qui vous ait arriver ?

 

-Merci. Me réponds la dénommé Témari, Nous étions sur un bateau en partance de France, en direction du Japon.

-C’était un super séjour, coupe la dénommé Ino, Nous y sommes aller pour perfectionner notre parler et je dois dire que les hommes y sont plutôt mignons. Continue-t-elle avec un petit sourire espiègle.

- Bref, reprit Témari. Nous avion prit le bateau car Hinata a une peur bleue des avions, hors de question pour elle d’y mettre les pieds si ce n’est pas Naruto qui pilote, et puis on s’est dit que cela pourrait être sympa de se faire une croisière entre amies.

-Que veux-tu, je ne me sens en sécurité qu’avec cet idiot, L’interromps la dénommé Hinata en souriant.

- On se demande lequel et le plus fou des deux. Dit Ino.

-Mais en rentrant nous avons était pris dans une terrible tempête. Reprit Témari. Les vagues étaient si violentes et si haute que j'ai bien cru que nous allions y rester. Une vague c'est aplati sur le bateau et ce dernier c'est retourner nous étions vraiment paniqués, nous somme alors sortit de notre cabine malgré l'interdiction du commandant de bord. C'est peut-être cela qui nous a sauver, et alors que nous nous cramponnions à la rembarre du bateau une vague si haute et si forte brisa le bateau en deux. Tout est allée si vite que j'ai beaucoup de mal à me souvenir de comment on a fait pour s'en sortir. Je me rappelle encore des cris des marins, je revois encore clairement notre bateau sombrer dans les profondeurs de l'océan.

 

Cela me rappelle vaguement quelque chose mais je n'arrive pas à savoir quoi. C’est peut-être ce qui m'est arrivée, il y a si longtemps maintenant. Comment en être sûr ! Trop de question se bouscule dans ma tête. Hélas je n’ai aucune réponse à leur donner. Ino me sort de mes sombres pensé.

 

-dis-moi sakura tu as dit que tu vivais ici n'est-ce pas ?

-Oui. Pourquoi ? lui demandais je étonnée.

-Est ce que des bateaux passent souvent ici ?

-Qu’est-ce que tu entends par bateau ? Je lui demande.

 

Comment leur dirent que je n’ai qu’une très faible idée de ce à quoi cela ressemble un bateau ?

 

- Ce que j’entends ? Ben tu sais d’autre gens qui accoste ici ? Est-ce qu’il y a d’autre gens qui vivent ici ? Une ville ? Un endroit où on pourrait envoyer un message de détresse ?

-Je suis désolé, dis-je en la voyant espérer quelque chose qui ne se réalisera jamais. Avant votre arriver ici. Il n’y avait que moi sur cette île.

-C'est bien ce que je pensais, dit-elle avec de la tristesse dans la voix

-Je ne pense pas que tu es à t'inquiéter. Dis-je, voulant les réconforté. Elles avaient toutes l’air si abattu tout d’un cou. Il doit forcément y avoir des gens qui vous aime et qui partiront à votre recherche en attendant vous êtes les bienvenus sur mon île

-Merci, dit-moi n'aurais tu pas des origines asiatiques par hasard, tes yeux sont moins bridés que les nôtres mais je trouve que tu nous ressemble beaucoup... bien que tu parles Français. Est-ce que t’es parents sont d’origine Japonais ? me dit Tenten

-Vous avez décidé de vivre ici ? Un peu comme les Robinsons ? Demande Hinata.

-Et tes cheveux ils sont naturel ? me demanda Ino en pointant ma crinière alors Elles appellent leurs crinières des cheveux ? Intéressant !

-Alors j’ai toujours eu mes cheveux de cette couleur, je ne connais pas les Robinsons, et non je ne suis pas venu avec mes parents s’installer sur cette île. Pour tout vous dire, je ne sais pas qui sont mes parents, je suis arrivé ici par la mer il y a longtemps. J'ai tout oublié de mon passer, à par mon prénom.

-Donc tu ne te souviens de rien, tu as vécu ici toute seul ? me demanda Hinata

-Seul ? non. J'avais Jade, Lili et Peter avec moi, ainsi que plein d'autre animaux. D’ailleurs Jade est là. C’est l’éléphants qui est devant l’entrée de la grotte.

 

C'est ainsi que nous avons fait connaissance, les filles m'apprirent à lire et à écrire dans leur langue. J'appris d'ailleurs qu'elles étaient originaires du Japons. Je ne savais pas qu'autant de pays exister. Elles m'apprirent également la géographie et l'histoire de leur pays ainsi que celui de la France. Elles m’apprirent aussi les mathématiques et la géométrie. C'était vraiment intéressant et enrichissant. En échange de tout ce qu'elles m'enseignent je leur apprends à comment survivre dans un endroit qui vous est totalement inconnue. On s'amusait. Je m’habituai à leur compagnie et elles semblaient à l'aise en présence de Jade et même de Hubert. Je leur fis découvrir le seul endroit chaud toute l'année sur l'île même en hiver, la clairière. Mais bientôt les journées passèrent, puis se fut les semaines et pour finir les mois. Les filles commencèrent à ne plus espérer que quelqu'un vienne les secourir et j'essayais de les rassurer le plus possible bien qu'au fond de moi je ne voulais pas qu'elles partent. C’étaient égoïste de ma part de vouloir les garder pour moi et de les faire souffrir, je le sais, pourtant cela ne m’empêcher pas, chaque jour, de priais pour qu'aucun bateau n'atteigne l'horizon et qu’il ne les emmène loin de moi. Mais au fur et à mesure que le temps passer je ne pouvais supporter leur visage triste. Elle n'était pas comme moi bien que l'on se ressemble. Elle n'était pas faite pour vivre dans les mêmes conditions que moi. Je continuai donc de priais mais pour qu'un bateau apparaisse cette fois et les emmène loin de moi, là ou leur vie les attends.

 

 

*&*&*&*&*&

 

 

 *NEJI*

 

Cela ne fait qu'une semaine qu'on est en mer et je commence déjà à avoir des envies de meurtre. Entre Naruto qui n'arrête pas de faire le pitre et de vouloir a tout pris des ramènes alors qu'il s’est englouti à lui tout seul les quatre-vingt-deux boites de ramènes instantanée en trois jour, et les vingt-cinq boites que l'on avait mis dans la réserve en un jour. Kiba qui lui se plaint car on n’avait pas pu emmener Akamaru. Comme si c'était ma faute si son chien a le mal de mer. Oui sa surprend ! Shikamaru qui dort sur le gouvernail on a du mal à croire qu'il puisse piloter n'importe quel bateau quand on le voie. Sasuke qui regarde l'horizon comme s’il s’agissait d'une croisière tout ce qu'il a de plus normal quoi ! Sans compter le fait que l'on vogue sur un vieux trois moi qui aurais dû depuis longtemps être envoyer dans le cimetière des bateaux. Je savais ! Je le savais ! Jamais je n'aurais dû faire confiance à Naruto quand il m’a dit " t'inquiète pas vieux je vais t'en dégotter un bateau en moins temps qu'il n'en faut pour dire ouf". Tout ça, parce que nous voulions nous débrouiller seul ! Sinon je serais passé par le paternelle pour avoir un de nos trois-mâts. Tu m'étonnes la tête que j'ai tiré en voyant cette poubelle valais aux moins cinquante :" je vais le tuer" et comme si cela n'avait pas suffi tous les parents sans exception avais insister pour qu'on finisse le lycée avant de partir à leur recherche. Il fallait laisser faire les autorités compétentes d’après mon père. Je pense qu’ils avaient peur pour nous. Mais nous voulions tellement les retrouver. Faire quelque chose. L’attente et l’ignorance est insupportable. Heureusement pour nous, nous étions libres début joint, sans compter le fait que je me fais un sang d'ancre pour Hinata et Tenten et je suis sûr que c'est pareil pour les autres bien qu'ils essayent de ne rien laisser paraître. Même sans voir ce que je voie, je sais qu’ils ne vont pas bien. Pour Naruto c'est simple quand ils se goinfre de la sorte c'est que ça ne va pas. Kiba lui tire une gueule de trois mettre de long, moi je m'renferme sur moi-même plus que d’habitude, shikamaru dort moins. Il n'y a que Sasuke qui reste lui-même, je me souviens d'avoir était très surpris par l'attitude de Sasuke et de shikamaru, jamais je ne les avais vues ainsi surtout Sasuke il n'aime pas les filles pas comme nous mais il les apprécie. J'espère qu'on va vite les retrouver, nous avons déjà perdu quatre mois je ne veux pas perdre plus de temps. Les filles attendaient nous ! Nous vous retrouverons bientôt !

 

 

*&*&*&*&*&

 

 

Cela fait maintenant 5 mois que les filles ont échouer sur mon île. Bien qu'elles soient très tristes. Nous nous amusons bien. Elles m'avaient alors parler d’hommes les décrivant dans leur moindre détail. Ils formaient un groupe de musique bien que j’eusse du mal à imaginer une guitare ou une batterie et encore plein d'autre chose dont elles m'avaient parler. Apparemment ils jouaient de tout, du rock mais aussi des musiques douces, là encore j'étais perdus mais les sourires qui s'affichaient sur leurs lèvres quand elles parler de leurs amis, me rendait heureuse et c'était le plus important pour moi.

 

Tenten venais de me lancer un défi encore et toujours le même. Elle me défier à la course tous les jours depuis bientôt trois mois. Et depuis bientôt trois mois, elle n’a pas gagné une seule fois.  Alors que nous nous préparions, je repense à Lili c'est grâce à elle que je suis aussi bonne à la course. Je ne compte plus le nombre de fois où je lui courrais après et qu'à chaque fois que je pensais l'avoir rattrapé elle accélérait toujours laissant un écart géant entre elle et moi. Jamais je ne manquais une occasion de me mesurer a elle. Parfois on le faisait même durant la chasse. J'étais tellement perdue dans mes souvenir que j'ai raté le départ laissant alors une certaine avance à Tenten et bien que je l’aie toujours battu à la course je dois reconnaitre qu'elle est vraiment très forte. Je me mets donc à courir suffisamment vite pour rattraper mon retard. Utilisant les lianes et les branches sur mon passages pour gagner du temps, après tout aucune de nos règles ne nous l'interdit d'ailleurs nous n'avions pas de règles sauf celle de ne pas faire de coups bas mais vue que tout le monde s'entends à merveille il n'y a aucun risque. Je réussi finalement à la rattraper mais aussi à la devancer. Je rigole intérieurement d'entendre Tenten pester contre moi pourtant je ne me repose pas après tout mon adversaire n'est personne d'autre que Tenten. Alors que j'allais franchir la ligne d'arriver percher sur l'une des branches de notre plus haut arbre je me fige net. Mon regard a été attirer par quelque chose sur l'océan, quelque chose qui flotte, c'est grand, de couleur marron, avec d'étrange nuage blanc qui était relier à cette chose, plus il avance, et plus j'arrive a distingué se qu'au début je voyais mal. La chose est un faite un bateau, du moins cela ressemble à la description que m’en a fait les filles. Ce que je prenais pour des nuages étaient des voiles. Tenten me rejoins. Trop absorber par le spectacle qui s'offre à moi, je me suis laisser rattraper par elle.

 

-Super ! Un navire ! Les filles, un navire en vue ! On va enfin rentrer à la maison !! s'écrit-elle.

 

Elle me dépasse et je ne fais rien pour la rattraper de nouveau. Pour la première et dernière fois je laisse Tenten gagner. Son cri m'a réveillé en quelque sorte. Hélas mon rêve se termine je le sais. Je ne voulais pas l'admettre, je voulais encore croire qu'elles allaient rester, je me cacher la vérité. Cette dernière faisait trop mal. A cet instant je voulu ne les avoir jamais connues car ainsi je n'aurais pas eu aussi mal mais très vite je regrettai d'avoir pensé ainsi. Elle n'avait rien fait de mal au contraire, elles m’ont tellement donné... il est normal que je les laisse repartir, elles ont la chance d'avoir eu des personnes qui se sont inquiéter pour elles et qui les ont recherchées. Pas comme moi. Si ce qu'avait dit Peter dans ce temps-là est vrais alors pourquoi ? pourquoi personne n'est venus me chercher ? pourquoi personne n'est-il partis à ma recherche ? La tristesse commence par m'envahir peu à peu. Alors que je continue de sauter d'arbre en arbre afin d'arriver à la ligne d'arriver. Je les vis toutes les quatre se serrant dans les bras chacune leurs tours. Toutes heureuses de partir de mon île qu'elles en avaient oublié ma présence. Je ne peux leur en vouloir. Je pense que si quelqu'un serait venus me chercher j'aurai sans doute agi pareil mais contrairement à elle j'étais seul et je le suis toujours. Je ne l'avais pas dit aux filles mais Jade aller bientôt me quitter, la maladie lui avais ôté toutes forces j'ai pourtant tout essayé mais rien, rien n'a réussis à la guérir. Je les perds tous en même temps et je ne peux rien faire pour les retenir. J'essuies les larmes qui commence à couler le long de mon visage. Non ce n'est pas le moment de pleurer j'en aurai largement le temps une fois qu'elles seront parties. Je me dirige vers elles leur adressant mon sourire des mauvais jours mais elles ne semblèrent pas l'avoir remarqué, heureusement.

 

-Je suis contente pour vous et félicitation à toi Tenten tu m'as enfin battue il était temps. Je dis sans me départir de mon sourire.

-Oui mais j'ai un peu triché tu ... Dit Tenten mal à l’aise.

-Non tu n'as rien à te reprocher. Je n'étais pas dans la course. J'aurai dû me montrer beaucoup plus concentrer avec un adversaire tel que toi, alors réjouis toi car ça ne se reproduira plus. Lui dis-je avec un sourire légèrement plus vrai que le précèdent.

-Merci. Dit-elle en souriant.

-Mais de rien. Allez vite en direction de la plage. Leur dis-je en les poussant un peut.

 

Elles rirent de ma remarque et elles se mirent à courirent en direction de la plage sud comme je leur avais indiquer la ou je les verrais pour la dernière fois.

 

 

*&*&*&*&*&

 

 

 *NARUTO*

 

Cela fait plus d'un mois qu'on est en mer. Un mois que l'on fait des recherches sans sucées et pour couronnée le tous je n'ai même plus de ramène à manger. Je savais que ce n'était pas une bonne idée de tout manger en une semaine mais je m'inquiète tellement pour ma petite Hinata. Je n’ai jamais osé dire à Hinata à quel point elle est importante pour moi. Avant de la revoir je pensais que vu que mes parents se foutais pas mal de moi, je pouvais faire ce que je voulais. J’étais le pire des salops. Envers tous ceux qui ne faisait pas partis de mon groupe d’amis. Du fait qu’elle était dans la branche principal de la famille Hyuga au contraire de Neji. Je ne l’avais jamais rencontré. Nous n’avions pas les mêmes amies et nous n’étions pas dans la même école. De plus, vue comme Neji nous parler d’elle nous pension qu’il avait raison. Qu’elle ne valait pas mieux que toute ses filles de riches à papa...Je me souviendrai toujours de notre première rencontre. Elle était si belle. Elle ressemblait à un ange. Elle l’ait toujours d’ailleurs. Ses cheveux au couleur de la voie lactée. Ses yeux d’une couleur si unique...comme elle. J’ai tout de suite arrêté de me conduire comme le pire des abrutis. Je ne voulais pas qu’elle me déteste ou qu’elle me méprise. Mon coup de foudre pour elle a été immédiat. Je me souviens de notre promenade dans les airs, rien que nous deux. Son rire résonne encore dans mes oreilles et ses yeux étinceler de confiance et de joie.  Je n’ai jamais parler aux autres de mon amour pour elle ou de notre sortis ce jour-là. Déjà parce que c’est la cousine de Neji et ensuite je ne voulais pas qu’ils se moquent de moi plus qu’ils ne le font déjà. Le coup de foudre c’est bon pour les filles, en tout cas c’est ce que m’aurai dit Sasuke. J’en suis sure. Penser à Hinata me fait penser à Neji dire qu'il est exécrable depuis qu'on nous a annoncer leur disparition serai un euphémisme tellement il tape sur les nerfs de tout le monde. Il a même réussi à faire sortir Sasuke de ses gonds. Il lui en faut pourtant, même avec moi il ne s’est jamais énervé de la sorte. Je comprends qu'il soit sur les nerfs car il a perdue deux être qui lui sont cher mais ce n’est pas une raison pour que tout le monde trinque. Enfin depuis une semaine il s'est calmé. Je ne sais pas ce que Sasuke a pu lui dire mais au moins c'est efficace.

 

Flash-back : Une semaine plus tôt.

 

-Cette fois j'en ai marre ! Maintenant tu vas venir avec moi ! Tu vas te taire et m'écouté d'accord ! Hurle Sasuke,

Ce dernier empoigna Neji. Le traina derrière lui, ils s'enfermèrent dans la cabine de Sasuke puis plus rien. Silence totale. Au bout d'une heure il est ressorti et Neji était complètement calme.

 

Fin du Flash-back 

 

N'empêche même moi j'ai arrêté de faire le pitre avec leur engueulade. Vous n'avez jamais vue Neji et Sasuke gueuler ? Ben il ne vaut mieux pas. Certes ils ne sont pas du genre à s'énerver facilement mais quand ça pète, ça pète. Tien en parlant de sa je me demande comment s’est quand Hinata s'énerve. Elle aussi ça doit être quelque chose. Ma petite Hinata attends moi je serais bientôt là.

Alors que je pense à ma petite Hinata je relève la tête alertée par les cris d'une mouette. Qui dis mouette, dis la terre et qui dis, la terre dis que nous avons une chance de retrouver les filles. Je vis une île. Pourtant je n'ai pas le souvenir d'avoir vue cette île sur la carte. Étrange. Pourtant je ne m'attarde pas là-dessus. Il faut que je prévienne Sasuke, pourquoi Sasuke ? parce qu'il n'y a que lui qui a gardé la tête sur les épaules depuis leur disparition. Il est donc plus judicieux de le prévenir en premier. Qui aurais cru que moi Naruto Uzumaki ferait preuve de sagesse ! Mais comme là il s'agit des filles je ne peux me permettre de faire l'idiot. Je rentre dans la cabine de Sasuke sans frapper. On est tous les deux des hommes après-tout et il n’a rien que je n’ai pas. Il se tourne face à moi pas surprit le moins du monde

 

-Naruto ! On frappe avant d’entrer ! Que veux-tu ? demanda-t-il

-Île en vue, répondis-je tout simplement. Depuis le temps que l’on me dit de frapper à une porte et que je ne le fais pas.

 

A ma grande surprise il afficha un sourire qui ne durais qu'un dixième de seconde, je crois qu'à cet instant il doit se dire enfin on va bientôt retourner chez nous.

Il alla donner ces instructions a shikamaru, qui fit bifurque le bateau à 90 °, je me cramponne face à ce changement soudain de direction, mais quand je remonte sur le pont, j'eu la satisfaction de voir que nous faisions route en direction de cette île mystérieuse.

 

 

* KIBA*

 

Je dormais tranquillement quand soudain je me retrouvai à terre à cause du changement de cap, vue comment le bateau avait tangue cela ne pouvait être que ça. On avait le droit à un beau ciel bleu il y a encore une heure. Je monte sur le pont de toute façon je ne pourrais plus me réendormir merci Shikamaru ! Au fur et à mesure que je m’approcher du pont, je pouvais entendre des bribes de conversation. D’habitude j’essaye de ne pas y faire attention mais Naruto a une voix qui porte, même quand il chuchote. Je commence à comprendre pourquoi nous avons changé de cap. D’après ce qu’il disait une île était en vue. Ino ! J’allais enfin la revoir. Elle qui est si belle. Si joyeuse. Elle m’a tellement manqué. Je sais que je m’avance un peu trop. Rien ne peut m’assurer que les filles sont bien sur cette île ! C’est pure folie d’y croire. Pourtant je veux y croire. Je sais bien que pour elle je suis juste un ami. Je me rappel de notre rencontre. Elle travaillait en tant que bénévole dans un refuge d’animaux de toute sorte. C’est aussi ce jour-là où j’ai trouvé Akamaru.  Elle était tombée dans une flaque de boue. Ou plutôt Akamaru l’avais fait tomber. Quelques mèches de ses cheveux blond avaient échappé à la catastrophe et brillé à la lumière de rayon de soleil. Ses yeux d’un bleu si beau m’avaient littéralement envouté. Mais ce qui m’a conquis à était sa voix. Douce et chaude. La façon dont elle parlait à ce chien, sans s’énerver, m’avait conquis. Je m'avance en tête du navire pour mieux regarder le paysage que j'ais sous les yeux. Grâce au vent dans le dos le bateau avance rapidement. Je pus distinguer quatre formes, J’entendis leurs cries avant de pouvoir voire leurs bras, qui s'agitaient dans notre direction. Puis je vie mieux leurs formes. Mais je les avais déjà reconnues. C’est gens qui criée et gesticulés n'étaient rien d'autre que les filles. Nous les avions finalement retrouvées. Une joie immense s'empare de moi. A peine le bateau amarrer que je saute à Terre pour entourer Ino et la serrer fort dans mes bras. Ce fut plus fort que moi. J’en avais juste besoin. Je devais m’assure qu’elle était là, dans mes bras, et qu’elle allait bien.

 

 

Commentaire de l'auteur Alors qu'en dites vous?
-Cette rencontre avec les filles?
-Leur amitié naissante?
-Trouvez vous que les sentiments des trois garçon ( Neji, Naruto Kiba) on bien était retranscrit?
-Les couleurs seront dans les prochain chapitre des codes pour que vous sachiez qui est en train de penser... sans mètre les étoiles ainsi que le nom de la personnes. J'espère que cela rendra la lecture plus fluides.
-Que pensez-vous qu'il se passera dans le chapitre précédents?

A bientôt.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales