Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Questionnaire auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions !
 par   - 433 lectures  - 3 commentaires [11 novembre 2022 à 20:14:31]

Bonjour tout le monde,

Je me permets de poster sur ce site afin de m'aider dans une étude que je mène actuellement sur les auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions. Nous nous appelons Lucie, Maud, Pauline et Manon et sommes en master 2 de Médiation et Création Artistique à l'Université Sorbonne Nouvelle.
Dans le cadre d'un cours sur la Conception de projet et la participation culturelle, nous nous intéressons au public (lecteur.ices et auteur.ices) des fanfictions en France.
Si vous habitez en France et que vous êtes lecteur.ices et auteur.ices de fanfictions, ce questionnaire est pour vous !

Les données recueillies ne seront utilisées qu'à des fins d'analyse et ne seront divulguées qu'à notre professeur.

Voici le lien si vous êtes lecteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc6_1itz9IVJhUfLejHlxD4zotRwUFU8wl2bTlfC_hHKzoRWg/viewform?fbclid=IwAR2T-hRSCR1g2Sys-LUqyEU4M4KA9uNKNmUB0gWXr_cnSXosVq_gsro6_qQ

Voici le lien si vous êtes auteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSccZedHtCGfet4edRy2iPPhTXYEUusmsZU2feTEqGByRPrgDQ/viewform?fbclid=IwAR1RkBx6Fj1ZZ9_oH1I2L1-YaoMUg6fCZPWZbjH4nkF-BOC5rNctEsmCPqI

Vous pouvez bien entendu répondre aux deux questionnaires si vous vous sentez concerné.es par les deux.

Merci pour votre aide qui nous sera précieuse !!

Lucie, Maud, Pauline et Manon

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 3804 lectures  - 6 commentaires [01 septembre 2022 à 23:42:31]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Receuil one-shotesque Auteur: O-nii-chan Vue: 3883
[Publiée le: 2006-04-06]    [Mise à Jour: 2007-01-16]
13+  Signaler Humour/Drame/Action-Aventure Commentaires : 15
Description:
Série de One-shot sans aucun rapport les uns envers les autres !! (Anciennement Delirium deliriomesque)

One-shot 5 : C'est un NaruHina
Une seconde et votre monde change à tout jamais ...

Bonne lecture et lachez des comz please !!
Crédits:
Les perso sont toujours à Kishi !!
Et c'est comme ça !!
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Une seconde ....

[2523 mots]
Publié le: 2007-01-16
Mis à Jour: 2007-01-16
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Une seconde ....

 

Le temps qu’il m’a fallu pour tomber amoureuse de toi. Je m’en rappelle comme ci cela était hier. C’était il y a treize ans et c’était le jour de la rentrée à l’académie des ninja de Konoha. J’arrivais en compagnie de ma mère et de mon père. Neji nous suivait derrière car mon père ne voulait pas qu’un membre de la Bunke apparaisse aux côtés de l’héritière de la Soke et du clan tout entier. Je ne comprenais pas pourquoi mais mon cousin me détestait et cela me faisait mal au cœur. Nous arrivons à l’académie et mon père me tient un rapide discours sur l’attitude que je dois avoir envers les autres enfants. Je me souviens qu’il m’avait dit de me montrer hautaine envers les autres et de les mépriser comme s’ils n’étaient que des insectes. Il m’a dit ensuite que j’étais une Hyûga, et de surplus l’héritière du clan, alors je devais me montrer à la hauteur de mon rang. Je ne comprends pas tout ce qu’il me dit mais comme à l’accoutumer je réponds par l’affirmative pour ne pas provoquer sa colère. Ma mère, elle, me sert dans ses bras et m’encourage en me chuchotant qu’elle m’aime à l’oreille. Je me retourne donc vers l’entré de ce grand bâtiment et en prenant mon courage à deux mains, je me jette dans la fosses aux lions. Je pénètre dans une grande cour pleine d’enfants en train de jouer. Je n’en connais aucun alors je traverse sans vraiment y prêter attention. Je m’assoie sur un banc pour y attendre le temps passé jusqu’à la sonnerie et l’entrée en cours. C’est à ce moment là que je le remarque. Blond, de grands yeux bleus pleins de malice, en train de faire le pitre pour attirer l’attention des filles qui ne le regarde même pas d’ailleurs.

Puis il se lasse. Je le vois se tourner vers moi, je discerne une lueur de tristesse dans ses yeux. Il lève la tête et me voit. Il s’arrête un instant et regarde autour de lui, puis il marche dans ma direction. Arrivé à deux mètres de moi, je le vois se prendre les pieds dans ses lacets et s’étaler de toute beauté devant moi. Je me précipite sur lui pour prendre de ses nouvelles. Il me regarde d’un air surpris puis me répond que tout va bien tout en se relevant.

On s’assoit côte à côte et on se met à discuter, sans plus. Il se retourne et me regarde. Je ne peux m’empêcher de frissonner en croisant son regard azur. Il se met alors à me parler de tout et de rien. Pendant qu’il me parle, je comprends doucement qu’il n’est pas comme les autres et que son histoire est différente de celle des autres enfants. Puis, il me remercie de ne pas m’être moqué de lui après sa chute, que je suis différente des autres filles et que je suis gentille. Je ne peux m’empêcher de rougir à son compliment.

Puis d’un coup, tout se passe si vite que je n’ai pas le temps de comprendre ce qui m’arrive, je suis emmené de force par une touffe de cheveux rose et une blonde. Le petit blond dit quelque chose mais cheveux roses doit lui dire quelque chose de méchant car le petit blond se tait et s’en va les mains dans les poches en traînant les pieds, les yeux pleins de tristesse. 

Je me retourne vers les filles et ses dernières commencent à m’expliquer que je ne dois pas traîner avec ce garçon car c’est un looser et que je ferais mieux de regarder le beau Sasuke.

La sonnerie retentit et je rentre en classe. Je prends la première place que je trouve. Par chance, je me retrouve seule à une table, ce qui m’évitera donc de devoir supporter la présence de ces folles. Je jette un coup d’œil dans la salle mais n’aperçoit pas le petit blond. Iruka-senseï arrive et commence à parler. La porte s’ouvre d’un coup et dévoile le petit blond qui rentre. Il échange quelques mots avec Iruka puis monte s’asseoir à sa place. En montant, il me voit et me sourit. Je ne peux m’empêcher de lui rendre son souvenir.

Iruka fait l’appel. J’entends enfin le nom du petit blond. Uzumaki Naruto. Je ne sais pas pourquoi mais rien qu’en entendant son nom, mon petit cœur s’emballe. Je ne sais pas ce qui m’arrive mais je pense que tout cela est quelque chose de bien.

Je crois que Naruto m’a fais un sacré effet. Je crois bien que le petit blond a touché mon cœur. Je crois bien que je l’aime mon petit blond.

 

Une seconde ....

 

Le temps qu’il t’a fallu pour me rendre confiance en moi. J’étais tétanisé par ce combat contre Neji. Effrayé par toute cette haine que je voyais dans ses yeux lorsqu’il me regardait. Alors que je perdais car je n’arrivais plus à rien faire, tu t’es mis à m’encourager. Tu as crié de toutes tes forces et cela m’a redonné le courage. Un courage suffisant pour affronter le regard plein de haine de mon cousin. Un courage suffisant pour faire face à sa colère. Alors je me suis battue. De toutes mes forces, comme jamais je ne l’avais fait auparavant. Mais j’ai quand même perdue et Neji a manqué me tuer sous l’effet de colère.

La dernière chose que je me rappelle est ton visage inquiet au-dessus du mien. Puis tout est devenu noir. On m’a rapporté ensuite que tu avais manqué attaqué Neji sous l’effet de la colère de me voir ainsi blessé. Mon cœur s’est emballé à cette nouvelle.

Je me souviens de la peur que j’ai ressenti pendant ton combat contre Neji. J’avais si peur que mon cousin ne te tue mais finalement il est arrivé un grand moment. Neji a perdu et mon petit blond a gagné le match.

Durant ce tournoi, tu n’as pas seulement changé ma vie. Tu as également changée celle de mon cousin. Je crois bien que je l’aime encore plus mon petit blond.

 

Une seconde ....

 

Le temps qu’il t’a fallu pour prononcer ses trois mots que j’attendais depuis si longtemps. On a du franchir un grand nombre d’étapes avant qu’on en arrive enfin à ce moment. Durant très longtemps, tu es resté amoureux de Sakura, la folle aux cheveux rose. Puis, Sasuke a disparu, partant pour une noire destinée dans l’antre d’Orochimaru. Tu t’es donc rapprochée de Sakura et tu as finalement obtenue ce que tu souhaitais car Sakura se livra enfin à toi. Mais cela ne dura pas longtemps car celle-ci n’arrivait pas à oublier Sasuke.Nous nous sommes rapproché en devenant les meilleurs amis du monde. On discutait longuement sur tout et n’importe quoi. On ouvrait nos cœurs l’un et les autres mais moi, je te mentais. Tu as donc décidé de tourner la page sur Sakura. Tu es sorti un temps avec Ino mais tu n’as pas supporté très longtemps son caractère irascible et autoritaire. Ton besoin de liberté repris bien vite le dessus et tu t’es enfui bien loin de cette folle furieuse.

Dans le même temps, la guerre entre Oto et Konoha commença et fit des ravages. Durant cette terrible guerre, tu vis Sasuke tué Kakashi en utilisant le Chidori, technique qu’il avait appris grâce à ce dernier. Cet évènement te bouleversa profondément que tu en es resté plongé dans un profond mutisme pendant un temps. Moi seul arrivait à t’approcher et encore. Une profonde haine pour Sasuke naquit dans ton cœur et tu fis la promesse qu’un jour, il serait punit pour ses crimes. La guerre s’acheva avec la mort d’Orochimaru et la destruction d’Oto. Ton violent combat contre Sasuke te laissa de profondes cicatrices. Pas seulement physique mais aussi psychologiques. Sasuke s’enfuit et on perdit sa trace.

La vie repris mais les gens avaient changé. Tu avais changé.

Notre amitié était toujours aussi forte. Plus forte encore même.

Progressivement, nous nous sommes rapprochés. De plus en plus complices.

Puis un jour, alors que nous observions les étoiles, durant une de nos nombreuses soirées « amitié » comme nous les appelions, tu m’as ouvert ton cœur. Tu m’as fait part de ton trouble à mon égard, de tes sentiments quand tu me voyais. Tu m’as alors dit que tu ressentais plus que de l’amitié pour moi. Puis les mots magiques sont sortis de ta bouche. Je me souviens même encore de leur résonance sous le ciel étoilé. Puis tu m’as embrassé. Pas un baiser torride mais un baiser tendre et plein d’affection. Un baiser plein d’amour. J’ai sentis alors que j’avais maintenant la force de t’ouvrir mon cœur. Que j’avais la force de cesser de te mentir. Je t’ai alors parlé de tout cet amour que j’avais pour toi. De tout ce temps à t’attendre. Tu m’as simplement souri et pris dans tes bras.

Depuis tout ce temps, j’avais enfin ce que je voulais. J’avais enfin mon petit blond.

 

Une seconde ....

 

Le temps qu’il a fallu pour que tu me prouves ton amour en prononçant des mots magiques aux oreilles d’une femme. Cela faisait quatre ans que nous étions ensemble. On travaillait tout deux pour le compte de l’anbu. Notre vie était tout ce qu’il y avait de plus beau et chaque jour à tes côtés était comme un rêve. Nous avions tout deux 21 ans et toute la vie devant nous. La promesse d’un futur radieux.

Un soir, nous sommes sorti tranquillement manger des ramens chez Ichiraku. Une soirée classique car la seule chose que tu aimais autant que moi, c’était les ramens, ce que tu te marrais à dire souvent. Après, nous nous sommes rendus dans notre endroit. La petite clairière au-dessus du Mont Hokage. Nous nous y rendions souvent pour passer des petites soirées en tête à tête avec les étoiles comme tu disais si bien.

Le ton de la soirée était léger mais tu es devenu subitement sérieux. Je ne t’avais jamais vu comme ça auparavant. Tu parlais d’avenir. Tu évoquais ton avenir, tes envies. Puis tu t’es mis à parler de notre avenir. De tes envies pour ton notre futur.

Puis tu t’es agenouillé devant moi. Tu m’as rappelé tout l’amour que tu éprouvais pour moi et tu m’as fait la promesse solennelle que tu serais toujours là pour moi. Puis tu as sorti un petit écrin de ta poche et tu l’as ouvert en me le tendant. La bague qui s’y trouvait était vraiment simple mais pour moi, c’était la plus belle bague du monde car elle représentait tout ton amour pour moi.

Puis, tes yeux ont capturé les miens, et dans un élan, tu m’as demandé de devenir ta femme. A ce moment là, mon cœur s’est mis à battre si fort que j’ai cru qu’il allait sortir de ma poitrine. J’ai cru que j’allais m’évanouir mais j’ai réussi à garder le contrôle miraculeusement. Dans un souffle presque inaudible, je t’ai répondu. Tu m’as alors passé cette bague au doigt puis serré fort dans tes bras. Ma tête tournait tellement mon bonheur était grand. J’ai cru que mon cœur allait exploser de bonheur et d’amour. Puis tu m’as embrassé. Comme notre tout premier baiser. Un baiser tendre et plein d’amour.

Mon petit blond venait de faire de moi la femme la plus heureuse au monde.

 

Une seconde ....

 

Le temps qu’il aura fallu à Sasuke pour m’arracher mon bonheur. Trois ans que nous étions marié. Trois ans d’un bonheur absolu durant lequel chaque jour auprès de toi était le plus beau jour de ma vie. Trois ans d’un bonheur radieux sans aucun nuage. Puis tout qui s’effondre.

Sasuke avait été aperçu pas loin du village en compagnie d’une troupe de ninja de l’ancienne Oto. Il représentait une menace importante pour Konoha et des ninja furent envoyé à sa rencontre dans le but de le stopper. Et toi, tu te portas bien sur volontaire pour cette dangereuse mission car tu n’avais pas oublié la haine qui rongeait ton cœur et ton âme. Tu n’avais pas oublié ta promesse faite de faire payer Sasuke pour ses crimes. Alors tu es parti. Parti loin de moi, me laissant seul avec ma peur de ne pas te voir revenir.

Nous avions des projets pour l’avenir. Nous voulions un bébé pour que notre bonheur soit complet. Nous voulions visiter le monde. Nous voulions vivre tous les deux ensemble jusqu’à la fin. Nous voulions …..

Mais tout cela a été balayé en l’espace d’une seconde. Tout ce bonheur, tout ces projets, tout cet amour. Tout a été balayé par la folie d’un homme.

Je te revois encore, allongé sur le sol avec ce visage si tranquille. On aurait dit un ange. Mon ange.

Mon ange s’en était allé et m’avais abandonné. Emportant avec lui mon cœur par la même occasion.

Je ne pouvais me venger car l’objet de ma vengeance avait aussi disparu. Tu as donné ta vie mais tu as également prise la sienne. Le corps du de celui qui avait balayé mon bonheur d’un revers de la main se trouvait un peu plus loin que celui de mon petit blond.

Mon petit blond n’est plus et mon cœur pleure sa perte.

 

Une seconde ....

 

Il fait nuit. Le ciel est plein d’étoiles et je me demande encore comment j’en suis arrivé là. Je suis allongé sur le sol, baignant dans mon propre sang. Je sens mes forces me quitter doucement, je sens mes paupières de plus en plus lourdes.

Je n’ai pas vu arriver ce deuxième ninja. Sa lame m’a transpercé de part en part et je me vide progressivement de mon sang. Je savais bien que cela finirait par arriver un jour où l’autre. Cela fait un an que tu es mort, un an que je remplis toutes les missions suicides pour l’anbu. Un an que je courre après la mort. Cette fois, c’est bien la fin, je le sais, je le sens. Il n’y aura pas de retour à Konoha cette fois.

Etonnement, je me sens heureuse. Heureuse d’en finir enfin avec cette vie sans toi. J’entends des bruits de pas. Je vois un anbu au-dessus de moi. Sakura.

Elle me cris de résister. Mais je n’en ai pas envie. Je n’en ai plus envie.  

Je te vois maintenant. Tu es là devant moi, me regardant avec un regard triste. Ne t’inquiète pas, je quitte cette vie sans aucun regrets. Ma seule vie est auprès de toi. Tu me souris. Je ne peux m’empêcher de te sourire. Sakura essaye de me soigner mais cette fois, je ne la laisserais pas m’emmener loin de toi. Pas comme cette fois dans la cour le jour de la rentrée.

Mes paupières se ferment tout doucement. Tout devient noir. Je me sens devenir très légère. J’ai l’impression de flotter. Tu es là, tu m’attends en souriant.

 

Une seconde ....

 

Le temps qu’il me faut pour te rejoindre.          

 

 

 

 

Bon voilà, pas de Makkurayami comme je vous l’avais dit mais bon à la place je vous mets ce petit one-shot !

J’espère qu’il vous aura plu !!

A bientôt pour le 26 de Makkurayami !! 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2022