Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Plaisir, tabou, vertu
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : contemporain - absurde - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 14/02/2020
  • Les héros en uniforme
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance
    Délai de soumission : 06/06/2020
  • Romance de Noël
    Evidence Editions
    Nb de signes : 200 000 - 400 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 18/03/2020
  • Chats et espoir
    Editions de la Caravelle
    Nb de signes : 15 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Passion
    Revue neuf trois
    Nb de signes : < 18 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/02/2020
  • La violence faite aux femmes
    Les éditions du Pangolin
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Collection Prodigo
    Sipayat
    Nb de signes : 50 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 24/12/2020
  • Musique
    YBY Editions
    Nb de signes : 20 000 - 60 000 sec
    Genre : lgbt
    Délai de soumission : 14/06/2020
  • Après la guerre
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • Manifeste(s) !
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 24/01/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 431 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Quand un rêve se transforme en réalité ... Auteur: Chichi-loveuz Vue: 17164
[Publiée le: 2007-10-26]    [Mise à Jour: 2008-11-23]
13+  Signaler Romance/Humour/Action-Aventure Commentaires : 101
Description:
° ~ .. New description .. ~ °

*Quand deux jeunes filles de 16 ans se retrouvent parachutés dans le monde de ce cher Naruto et qu'elle ne tombent pas au bon endroit...
*Sa donne un coctail de délire et d'action bien corsés !

/! Achtung : rique de spoil pour les personnages /!

* * . Merci à tous de venire faire un tour sur ma fic !!
N'oubliez pas de laisser vos avis ! . * *

° : . Sophinette . : °
Crédits:
Jess&Sophie sont à moi (avec toutes leurs techniques), tandis que tous les autres personnages sont au maître Masashi Kishimoto ^^
Et peut etre aussi Elfen lied... J'en sais rien... @.@
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Créature et victoire.

[1016 mots]
Publié le: 2007-11-07
Mis à Jour: 2008-11-23
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 18 :              Créature et victoire.

 

 

 

Du coté de Sophie :

 

 

Ils remontaient les escaliers,

Lentement,

Sophie était livide,

Jamais elle n’aurait pu imaginer qu’une personne soit capable de telles choses.

Elle repensait à la « créature »,

Elle avait décidé de l’appeler comme ça,

Ou bien, peut être, Taiko

Il devait souffrir énormément,

On aurait dit que deux corps avaient étés fondus l’un dans l’autre,

Mais pas entièrement,

Il n’avait que deux « jambes »,

Mais quatre « bras »,

Et sa tête n’était plus qu’un amalgame confus de chair.

Il lui avait dit de profiter de la vie en se taisant,

Du moins, c’était ce qu’elle avait compris…

 

Orochimaru stoppa et se retourna,

 

Orochimaru : Tu es livide… Magnifique HUNHUNHUNHUN…

 

Sophie (pense) : Il est complètement atteint celui-là …

 

Orochimaru : Comme je te l’ai dit, tu as quartier libre.

 

Sophie : Je peux aller dehors ?

 

Orochimaru : Ne comptes pas là-dessus, il y a deux fenêtres dans une seule pièce, à toi de la trouver. Au moindre problème je te fais rappliquer dans ta chambre et tu n’en sors plus. Compris ?

 

Sophie : Euh… Ok ! (Pense) : Mais je pue moi, c’est ou les douches ? Je lui demande… La hooonte …

 

Orochimaru : Des questions ?

 

Sophie : Non, non, c’est bon.

 

Orochimaru : J’ai oublié de te dire quelque chose, je vois quand on me ment. (regard sadique)

 

Sophie : Arf…Tilt… Mais vous ne voyez pas ce que l’on vous cache.

 

Orochimaru (pointant avec son doigt) : Les douches sont au bout du couloir.

 

Sophie (pense) : Grillée…

Il disparut,

Laissant Sophie avec ses yeux de merlans frit au milieu d’un carrefour.

 

Sophie : Bon, il a dit ce couloir là, j’y vais.

 

Elle marchait mais l’allée lui semblait interminable…

Elle se retourna, et se rendit compte qu’elle faisait du « sur-place ».

 

Sophie : Ben… Qu’est-ce que…

 

… : HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA…

 

Elle avait reconnut le rire de sadique de Kabuto,

Qui sortit d’un couloir avec des habits sous le bras.

 

Kabuto : Tien, attrape.

 

Sophie : Ben, c’est quoi sa ?

 

Kabuto : Tu comptais sortir comment de la douche ?

 

Sophie : BAKA !! Laisse moi partir !

 

Kabuto : Mouais…

 

Il enleva l’illusion si précipitamment,

Qu’elle faillit tomber (encore ! Gniark),

Elle se dirigea vers le fond du couloir, suivit par Kabuto.

Elle trouva enfin la porte des douches,

Mais il y avait un superbe panneau : Hommes.

Elle se retourna, scruta la pièce,

Mais ne vit aucune porte avec un panneau : Femmes.

 

Sophie : C’est quoi ce bordel ? Il n’y a pas de douches femmes ??

 

Kabuto : Aucune femme n’est censée pénétrer ici.

 

Sophie : Mais…

 

Kabuto : Tu es l’exception qui confirme la règle.

 

Sophie : Fun ! Mais, il n’y a pas de douches pour les exceptions apparemment…

 

Kabuto : Effectivement. Tu es obligée d’aller chez les hommes.

 

Sophie allait ouvrir la porte

(Avec une super idée dans la tête : « Je vais pouvoir me casser !! »)

Mais Kabuto la devança,

 

Kabuto : T’es chiante dans ton genre…

 

Sophie : Je ne suis pas ici pour rien héhé

 

Kabuto : Allez, vas te doucher. Tu fouettes !

 

Sophie : Mais je t’emmerde !!

 

Kabuto : Et n’essaye pas d’ouvrir la porte, j’ai fixé des sceaux.

 

Sophie lui claqua la porte au nez,

La salle de bain était minuscule,

Avec une cabine de douche et un lavabo,

Il y avait un meuble avec un miroir accroché au dessus,

Sophie s’approcha, craignant ce qu’elle allait découvrir…

 

Sophie : Aaah ! La tête de zombie… !

                                                           Bon, c’est quoi ces fringues…

 

Elle étala les habits que lui avait donné Kabuto sur le meuble,

Il y avait un pantalon noir,

On aurait dit un vieux baggy raté,

Et un pull blanc, euh, non gris.

 

Sophie : Quelle horreur, sa promet !

 

 

 

 

 

 

 

 

Du coté de Jessica :

 

(Entraînement avec Sasori)

 

Elle résistait,

Mais l’étreinte se resserrait,

De plus en plus…

 

Elle tenta un regard vers Sasori,

Il était crispé,

Il se tenait la main,

Les yeux écarquillées,

En voyant son expression elle sentit revenir en elle courage et force,

(Sa saintetée Jessica…Mouarf)

 

Ses doigts se libérèrent de l’emprise du chakra de Sasori,

Elle se retourna

(Elle a fait tout ça de dos, rappelez-vous !!)

Et voulu planter son sabre dans le cœur de Sasori mais elle resta bloquée.

Le chakra n’avait rien à voir la dedans, elle n’arrivait pas à le frapper.

 

Sasori (pense) : Sa craint là, elle ne s’en est toujours pas remise … (à voix haute) : Tu as recommencé, tu sais comment tu fais ?

 

Jess (abaissant son sabre) : Heu, non, je me concentre c’est tout.

 

Sasori (se relève) : Bien, c’est tout pour aujourd’hui, la vitesse est à travailler, mais l’ensemble est correct.

 

Jess : Dooormiiir

 

Sasori : Déjà fatiguée ? Vient manger quand tu te seras changée, sinon la jupe et le sweet sont très mignons.

 

Jess (pense): WAHOUUU !! … Heu … On se calme, Jess, il se moque de toi… (À voix haute) Bon, ça tombe bien j’ai faim, à tout à l’heure.

 

Elle se dirigea vers la sortie,

Mais devant la porte, elle se posa une question…

Faire ou ne pas faire…

Elle n’eut pas le temps de réfléchir plus,

Car Sasori avait posé sa main sur la sienne, elle même posé sur la poignée.

Elle devint rouge pivoine.

 

Sasori : Il faut te surveiller tout le temps toi.

 

Il ouvrit la porte et disparut.

 

Jessica se dirigea vers sa chambre,

En voyant le long de son chemin,

Des sceaux posés sur toutes les portes…

 

Jessica sourit malgré elle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encore une magnifique fin de chapitre !

Je me fais honte…

C’est pas grave !

Merci pour tous vos commentaires et pour vos lectures !

Sophinette.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales