Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Romans
    Plumes de Marmotte
    Nb de signes : > 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - thriller - romance - bit-lit - chick-lit - young adult - mystère - suspense
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire la folie de son personnage au Comics Corner (2 PLACES) [ Le 27/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Préjugés Auteur: Satine42 Vue: 13113
[Publiée le: 2008-12-07]    [Mise à Jour: 2009-02-26]
13+  Signaler Romance/Humour/Action-Aventure Commentaires : 112
Description:
Konoha, une ville si calme et si paisible où le quotidien est brisé par une guerre. Mais pas une guerre comme toutes les guerres. Nous pourrions qualifier cela de guerre civile – mais pas tout à fait. En fait, une guerre qui oppose deux cités, deux gangs. Le Nord et le Sud.
Les cités, les gens, tous autant qu'ils sont, en ont des préjugés, des idées déjà toute faites. Quiconque ose entrer dans une cité n'en ressortira pas vivant.
Et si un jour, un écrivain froid, distant et mystérieux, mais doué s'était dit : On parie ?
S'il avait décidé d'aller dans l'une de ces deux cités. Pourquoi faire ? Pour écrire un livre ? Par simple curiosité ? Pour s'immiscer dans cette guerre ? Pour tenter de l'arrêter ? Ou bien pour l'aggraver, peut-être ?
Le mystère n'est pas quelque chose à prendre à la légère.
Il avait lui aussi, la tête pleine de préjugés, mais franchir la ligne lui ouvrira les yeux. Malgré l'accueil qu'on lui a réservé, toute fois.

Couple principal : Sasuke x Sakura

Couples secondaires (déjà ensemble au début de l'histoire) : Tenten x Neji, Sai x Karin, Temari x Shikamaru.

Couples secondaires (à venir) : Hinata x Naruto, Kiba x Ino.

OOC, UA
(classée 13+ car risque de scènes violentes)

Satine.
Crédits:
Tout appartient au manga Naruto, rien n'est à moi. (sauf peut-être quelques personnages sans grande importance).
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Le retour du fameux

[2439 mots]
Publié le: 2009-02-26Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Mot de l'auteur :


Après une longue absence, je vous l'accorde, je suis de retour. Non pas pour vous jouer un mauvais tour (vous aurez compris la mauvaise blague …) mais pour vous publier ce chapitre … romantique. Il s'agira, surtout à la fin, d'une scène semblant tout droit sortie d'un feuilleton à l'eau-de-rose typiquement américain, mais, je ne voyais la scène que sous cet angle-là.

Je vous souhaite une bonne lecture.



Préjugés

Chapitre 15 : Le retour du fameux






Sakura, le teint livide et les yeux éteints, était adossée contre un mur de la cité, où elle était revenue voilà quatre jours, entourée de ses amis. Mais, il suffit du départ de l'être que l'on aime au plus profond de soi pour que tout soit dépeuplé. Elle se sentait seule, perdue, abandonnée. Ses amis essayaient en vain de la faire rire, la seule réaction dont elle faisait preuve était un soupirement, désespérément triste. Son seul signe de vie était ses mouvements, mouvements que son corps obligeait et dont elle ne se rendait pas compte, hypnotisée par les ténèbres en train de se dessiner devant elle. Qu'elle s'en voulait, de l'avoir laissé partir, de ne pas l'avoir retenu, de ne pas avoir trouvé les bons mots.

Au plein milieu d'une conversation entre Naruto et Tenten, elle soupira. La discussion s'arrêta, les regards se posèrent sur elle puis se croisèrent et les discussions recommencèrent. C'était ce cinéma chaque jour, chaque jour depuis qu'elle était revenue dans la cité qu'elle n'arrivait plus à reconnaître. Tout semblait vide, mort, envolé. Elle avait beau crier, personne ne l'entendait, elle avait beau pleurer, personne ne la consolait, elle avait beau appeler, personne ne lui répondait. Les ténèbres l'avaient atteinte, cet enfer était désormais sien. Et cet enfer, elle le faisait inconsciemment vivre à ses amis, ses amis qui étaient devenus transparents malgré elle. L'amour a ses raisons que la vie ignore, Sakura n'y pouvait rien, n'en était que la victime.

Ses cheveux roses suivaient le rythme du vent, découvrant son visage pâle. Ses yeux ne pétillaient plus de malice, ils étaient éteints, cernés. Fatiguée par quatre nuits sans sommeil, Sakura ne bougeait que peu, ses mouvements étaient devenus lents et maladroits. Sa félinité et son adresse avaient disparu, sa joie de vivre avec.


Soudainement, les discussions cessèrent, chacun se stupéfiant. Ils regardaient tous à l'entrée la cité où quelqu'un était immobile, scotché sur place devant un spectacle horrible. Puis, des sourires se dessinèrent, des soupirs de soulagement s'entendirent. Seule Sakura ne bougeait pas, ne réalisait pas ce qui se passait : elle ne regardait pas là où il fallait regarder. Naruto lui prit la main et murmura :

« - Sakura. Il y a quelqu'un pour toi. »

Elle lui adressa un regard pleins de reproches, comme si elle lui en voulait qu'il l'aie interrompue. Cependant, elle regarda là où Naruto lui avait indiqué et se redressa lorsqu'elle vit la personne « pour elle ». Ses yeux pétillèrent d'une joie retrouvé, mais son teint resta blafard, ses joues ne rosirent pas – dû au manque de sommeil.

Sasuke était revenu, immobile dans l'encadrement d'une impasse où se trouvaient ses amis. Statufié par la macabre découverte de ce qu'il avait fait enduré à Sakura. Les poings serrés, il voulait se frapper, se mutiler. Il la vit faire quelques pas vers lui mais, il resta scotché sur place devant l'ancienne tristesse lue sur les traits de la belle rose. Car oui, elle était belle malgré tout, même si ce n'était plus la même beauté. Lorsque Sakura ne souriait pas et que ses yeux affichaient un regard las, vide, elle paraissait hautaine, supérieure – même si elle l'était sur certains aspects, mais cela n'enlevait rien à sa subliminale beauté.

Une nouvelle fois, elle avança d'un pas, hésitant à en faire plus. La voir en mouvement, retrouver une joie de vivre similaire à celle qu'elle avait perdu en même temps que le ténébreux, lui donna comme une charge électrique et il marcha à grands pas vers elle, avant de se stopper, raide, à quelques centimètres.

« - Sasuke, murmura-t-elle faiblement.

-Je suis désolé, répondit-il, je suis désolé. »

Elle poussa un petit gémissement plaintif et sur la pointe des pieds, le serra dans ses bras, passant une main dans ses cheveux noirs corbeau. Il s'excusa, une bonne dizaine de fois, avant de l'étreindre à son tour, respirant son odeur printanière et sucré. Le temps parut s'arrêter, les laissant là, s'enlacer pour ne plus se lâcher.

Sasuke embrassa le crâne de la belle rose puis, l'écartant, la contempla, hypnotisé. Elle respirait doucement, à bout de force.

« - Je te pardonne, avoua-t-elle.

-Tu ne devrais pas. Tu devrais me rejeter.

-Reviens-tu pour me dire cela, s'inquiéta-t-elle automatiquement.

-Non, répondit-il, sincère. »

Sakura ne comprenait pas, ne comprenait plus. S'il revenait c'est forcément qu'il avait des sentiments pour elle, comme elle en avait pour lui. Mais, voilà qu'il lui disait de le rejeter. Alors, pourquoi était-il revenu ? Lorsqu'elle s'en enquit, il marqua une pause, réfléchit longuement et, plongeant ses yeux dans ceux de l'émeraude, il caressa le visage de cette dernière. Entre agacement et gêne, elle se recula et montra des signes d'impatience.

« - Tu n'as pas changé, finalement, constata-t-il. »

Elle haussa les épaules, que pouvait-elle répondre à ça ? Il passa maladroitement une main dans ses cheveux et dit :

« - Je suis revenu parce que je n'ai pas la force de partir. Je n'ai pas la force de m'éloigner de toi. Désolé.

-Désolé ?! »

La bouche mi-ouverte, elle laissa paraître son abasourdissement devant l'excuse qu'il lui présentait. Il n'avait pas être désolé, il ne devait pas être désolé. Elle lui était même reconnaissante de son retour, et cela se devinait bien assez dans l'impatience dont elle faisait preuve. Alors pourquoi s'excusait-il ? Sans lui faire part de ses pensées, Sakura déclara à Sasuke :

« - Il y a bien trop de pourquoi avec toi.

-Je sais. »

Souriant de son sourire solaire qui lui manquait depuis longtemps, elle posa une main sur la joue de Sasuke et resta immobile, souhaitant que le temps s'arrête à tout jamais. Et ce fut tout comme, elle ne semblait plus respirer et l'on aurait pu le croire si on ne la voyait pas bouger doucement et continuellement la poitrine.

Puis, sans savoir pourquoi elle lâcha un petit rire, comme au premier jour. Sasuke se souvint, quand ils étaient venus s'excuser de leur attitude et que Sakura avait rigolé sans raison. La première fois qu'il l'entendait rire, le moment où, sans s'en rendre compte, il fut charmé.

Le reste du groupe s'éclipsa discrètement, leur laissant un moment d'intimité. Les cheveux de la rose brillaient au soleil et lui donnait un éclat malgré son allure défaite par la fatigue et l'ancienne tristesse qu'elle avait ressentit.

« - Regarde ce que je t'ai fait subir, blâma Sasuke.

-Je suis si horrible que ça, s'enquit-elle immédiatement en brossant ses cheveux d'un geste nerveux. »

Il saisit les mains de Sakura et murmura en se penchant un peu plus vers elle :

« - Tu es magnifique. »

Dans un impulsivité incontrôlable, elle plaqua ses lèvres contre les siennes, ferma les yeux et s'accrocha à son coup. Surpris, il ne répondit pas directement, se contentant de la serrer contre lui. Lorsqu'elle retira ses lèvres, elle baissa la tête et s'excusa. Seulement, il ne l'entendait pas de cette oreille et lui fit vite comprendre qu'elle n'avait pas à être désolée, en répondant d'un baiser tendre et amoureux.

On aurait dit, d'un point de vue extérieur s'entend, l'un des extraits tout droit sorti d'un film américain à l'eau de rose. Et même si Sakura détestait ça, elle ne le voyait plus de la même façon dès qu'elle en était actrice.

Quant à Sasuke, toute sa froideur sembla s'envoler en un claquement doigt. Une chaleur inconnue mais délicieuse l'envahit, et un sentiment nouveau sembla se développer dans son esprit. Mais, Sasuke ne pouvait employer un autre mot que sembler. Il ne connaissait rien aux sentiments et à la puissance que cela pouvait avoir sur lui. Mise à part la haine, que connaissait-il ? Rien. Qu'allait-il apprendre ? Tout. Il ne savait pas réellement ce que son fort intérieur pouvait bien entendre par « tout ». A vrai dire, tout ce dont il était sûr, c'était l'identité de la personne qui pourrait bien lui l'apprendre. La seule et même personne qui venait à l'instant de l'embrasser et qu'il essayait par maintes gestes et paroles de convaincre que ce n'était strictement pas grave. Et même plutôt l'inverse. La seule et même personne pour qui il était revenu. La seule et même personne qui l'avait fait changé d'avis sur la vie. Et pour finir, la seule et même personne qui l'avait fait souffrir, d'une douleur qu'il méritait.

« - A quoi tu penses ? »

Cette voix le coupa dans ses pensées. Il avait beau songer à la personne présente devant lui, il venait de partir dans un autre monde, son monde. Il contempla Sakura. Sa beauté lui paraissait parfaite, malgré ses traits lui donnant des airs hautains lorsqu'elle ne souriait pas. Il se doutait qu'elle était courtiser par de nombreux hommes. Après tout, qui n'aurait pas voulu que la personne possédant de tels yeux, de telles formes, et un tel cœur, l'aime. Une question lui vint, la méritait-il ?

Avant qu'il n'ait pu répondre à cette question, il sentit une petite tape sur son bras et finit par répondre à la question, oui. Mais pas celle qu'il s'était posé.

« - A toi.

-Ne me charrie pas. Tu regrettes, hein, c'est ça ?

-Regretter quoi, s'étonna-t-il. De t'avoir embrassé ? »

Elle ne répondit pas, baissa la tête, trop honteuse d'avouer ses pensées. Il lui prit le menton et l'obligea à lever la tête. Les yeux dans les yeux, lui montrant qu'il ne pouvait dire que la vérité, il déclara :

« - Si je ne t'avais pas embrassé. Je l'aurais regretté.

-Oui, répliqua-t-elle en retrouvant son caractère habituel, mais … c'est moi qui t'ai embrassé.

-Ah bon, fit-il. »

Il la serra et l'embrassa à nouveau. Quand elle se retira de l'étreinte de ses bras, elle annonça :

« - Sasuke … Soyons sérieux.

-Tu veux du sérieux ? Je comprends. Après tout, la chef d'une cité ne doit pas avoir juste des « amourettes ». Mais comment veux-tu que je te convainque qu'il s'agit de sérieux ?

-Je ne sais même pas si nous pouvons parler de relations, coupa-t-elle.

-Saku, j'ai envie d'être avec toi, c'est indéniable. Je suis revenu pour ça. Mais me poser la situation comme telle, d'un seul coup … Je ne suis pas habitué à ce genre de …

-Sentiments ? Je comprends. Prenons notre temps alors. Mais, ce que je voulais dire c'est que … je ne veux pas que du sexe. »

Il hocha la tête pour dire qu'il avait compris. Sakura savait prendre des décisions, et ça aussi, c'était indéniable.

« - Enfin, juste un peu, dit-elle. »

Elle rigola et il la tira par la main, rentrant dans un immeuble non-inconnu où un certain Uchiwa habitait.




Mot de l'auteur :

Et bien voilà. Une petite idée « perverse » dans les dernières lignes. Mais le sexe est un aspect parmi d'autres de la vie d'un couple, donc …

J'espère que ce chapitre vous aura plu. J'ai, en tout cas, pris plaisir à l'écrire.


Biz'


Satine

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales