Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Le fleuve
    Revue CONGO ECRIT
    Nb de signes : 250 - 2 000 sec
    Genre : poésie - conte
    Délai de soumission : 21/09/2019
  • La ville de Somnore
    Otherlands
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 10/01/2020
  • Le grand jeu
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : réaliste - théâtre - poésie - libre - pastiche - imaginaire - art visuel - contemporain
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Nutty Seas : débauche marine
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : romance - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 23/11/2019
  • Revue Encre[s] N°4
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 12/09/2019
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Préjugés Auteur: Satine42 Vue: 13091
[Publiée le: 2008-12-07]    [Mise à Jour: 2009-02-26]
13+  Signaler Romance/Humour/Action-Aventure Commentaires : 112
Description:
Konoha, une ville si calme et si paisible où le quotidien est brisé par une guerre. Mais pas une guerre comme toutes les guerres. Nous pourrions qualifier cela de guerre civile – mais pas tout à fait. En fait, une guerre qui oppose deux cités, deux gangs. Le Nord et le Sud.
Les cités, les gens, tous autant qu'ils sont, en ont des préjugés, des idées déjà toute faites. Quiconque ose entrer dans une cité n'en ressortira pas vivant.
Et si un jour, un écrivain froid, distant et mystérieux, mais doué s'était dit : On parie ?
S'il avait décidé d'aller dans l'une de ces deux cités. Pourquoi faire ? Pour écrire un livre ? Par simple curiosité ? Pour s'immiscer dans cette guerre ? Pour tenter de l'arrêter ? Ou bien pour l'aggraver, peut-être ?
Le mystère n'est pas quelque chose à prendre à la légère.
Il avait lui aussi, la tête pleine de préjugés, mais franchir la ligne lui ouvrira les yeux. Malgré l'accueil qu'on lui a réservé, toute fois.

Couple principal : Sasuke x Sakura

Couples secondaires (déjà ensemble au début de l'histoire) : Tenten x Neji, Sai x Karin, Temari x Shikamaru.

Couples secondaires (à venir) : Hinata x Naruto, Kiba x Ino.

OOC, UA
(classée 13+ car risque de scènes violentes)

Satine.
Crédits:
Tout appartient au manga Naruto, rien n'est à moi. (sauf peut-être quelques personnages sans grande importance).
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Parler beaucoup est une chose, parler à bon escient en est une autre, Sophocle

[2253 mots]
Publié le: 2009-01-12Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Mot de l'auteur :


Je suis sincèrement très contente de vous retrouver pour un nouveau chapitre ! Comme je vous avais prévenu, voici le premier POV Sasuke. J'espère qu'il vous plaira. J'ai un peu bloqué pour l'écriture de ce chapitre. Je l'ai recommencé plusieurs fois avant de trouver la bonne fréquence.

Je vous souhaite une bonne lecture !





Préjugés

Chapitre 11 : Parler beaucoup est une chose, parler à bon escient en est une autre, Sophocle.






POV Sasuke



« - Si tu veux que le vie te sourit, apporte lui d'abord ta bonne humeur. »

Cette citation de Spinoza était l'une des préférées de Sakura. Elle ne faisait que me la répéter, encore et encore, comme si elle essayait en vain de me faire entrer cette idée dans la tête. Mais à quoi bon ? Je le savais déjà. Bien sûr, elle ne voulait pas m'écouter.

Son excitation était due au fait que j'allais tuer mon frère. Peut-être. Je voulais le tuer, évidemment. Je le haïssais au plus profond de mon être. Il avait tué notre clan, l'avait humilié. Je devais venger mes parents, venger l'honneur.

Me terrer dans mon silence n'était qu'un après-coup, selon Sakura. Elle aimait bien me parler, me faire part de ses théories sur mon comportement, sur ma personnalité qui l'intriguait. Même moi, j'ignorais le pourquoi du comment, mais elle s'entêtait à chercher des réponses. Elle était intelligente, alors elle avait peut-être raison, c'était l'après-coup. Mais, penser que je changerais après l'avoir tué … Je n'y croyais pas. Elle, elle voulait y croire, elle voulait espérer, elle voulait me voir rire, parler météo, faire le débile. Malheureusement – pour elle – tout cela n'était pas moi. Je ne deviendrais pas un inconnu pour la rendre heureuse. Je l'appréciais, ce qui était assez rare chez moi, et elle m'appréciait. Elle voulait que je « souris à la vie », mais la vie a lâchement abandonné mes parents, dans mon enfance, alors je ne peux pas lui sourire avant de m'être vengé.

Cette jeune femme, Sakura, m'étonnait. Premièrement, elle était chef d'une cité, ce qui était assez compliqué à gérer. Deuxièmement, elle était experte en armes à feu et se montrait impressionnante. Mais, malgré cela, je n'arrivais pas à l'imaginer sur un champ de bataille, arme à la main, luttant contre des hommes baraqués et musclés. Ni elle, ni les autres filles. Sakura m'assurait qu'elles savaient se battre, que je ne devais m'inquiéter que pour moi. Il est vrai : un écrivain n'avait pas sa place non plus, dans ce genre de lieu, mais j'étais un écrivain spécial, je savais me battre. Très bien, en combat rapproché et je me débrouillais en combat à distance, alors il n'y avait aucun soucis pour moi. Du moins, pas pour le moment. Itachi sera sûrement dur à tuer … mais, on ne peut pas dire que je choisisse souvent la facilité (que fais-je encore dans cette cité, selon vous ?).

La seule personne à ne pas m'apprécier était Hinata. À vrai dire, je me serais pas mal fiché de ses sentiments par rapport à moi si elle n'était pas aussi proche de Sakura – donc du chef et de ses décisions. Alors, je faisais des efforts, aidais Naruto dans la gestion de la cité quand Sakura et Hinata n'étaient pas là, m'entraînais le plus possible. Afficher un beau tableau était une partie conséquente de la vie dans cette cité. Même si Sakura ne se basait pas sur les apparences, il fallait que je passe bien envers ses amis pour qu'elle m'apprécie « à ma juste valeur ». Je vous vois venir : Oh, il est amoureux ! Ma réponse est non.

Si je ne tuais pas mon frère, j'avais besoin des bonnes grâces de Sakura pour rester dans cette cité qui m'emplissait de curiosité.

« - Salut, s'exclama la dite. »

Aujourd'hui, elle n'avait pas cours, nous étions samedi. J'étais assis dans un coin de la salle de regroupement (plus communément appelée la salle) et elle me rejoignit à grand pas, sourire solaire aux lèvres, comme d'habitude.

« - Salut, répondis-je, assez froid. »

Je n'y pouvais rien, on m'interrompait de mes pensées à chaque fois – je pensais dès que je me taisais – et cela m'énervait quelque peu. Elle était habituée à mon ton froid et distant, mais ce n'était pas pour autant qu'elle l'aimait. Un brouhaha imperceptible s'élevait dans la salle – nous étions une centaine, tout les alliés de la cité nous avaient rejoints pour la future bataille.

« - Alors, quoi de neuf, s'enquit-elle.

- Rien.

- Ouais, comme d'hab', quoi !

- Hn. »

Elle ne trouvait plus quoi dire et je n'avais pas envie de parler. Cependant, je devais assouvir ma soif de curiosité :

« - Sakura.

- Oui ?

- Si je ne tue pas mon frère, que feras-tu ? »

Ma question ne la surpris pas – elle ne l'était que très rarement.

« - Et bien, je doublerais ton entraînement. Tu sais, devina-t-elle, je ne vais pas te virer de la cité sous prétexte que tu n'as pas réussi du premier coup à crever Itachi. Un, parce que je n'en ai pas le droit, je ne suis pas propriétaire à proprement parlé, et deux, je ne vois pas pourquoi je le ferais. Je ne suis pas stupide, tu sais. Par contre, si tu n'y arrives pas, ne t'en veux pas. Je sais déjà comment cela risque de se dérouler, tu vas encore plus te terrer dans ton silence et nos conversations redeviendront comme celles que nous tenions au début.

- Ne t'inquiète pas.

- Je ne m'inquiète pas. Toi, tu t'inquiètes, tu m'as posé la question en premier.

- Hn. »

Elle avait raison, je m'inquiétais peut-être un peu sur le tournant que risquait de prendre ma vie après cette bagarre.

« - Oh, à ce propos, ne t'en fais pas, pour les filles. Elles savent ce qu'elles font.

- Hn. »

Elle partit voir Gaara qui l'appelait, me prévenant au passage.

Les filles ne savaient pas se battre. Je ne parlais pas des filles de la cité, je parlais en général : les filles ne savent pas se battre. Elles ne sont pas faites pour ça. C'est tout. Alors, je ne pouvais vraiment pas imaginer Tenten, aussi habile qu'elle soit, ou Temari, aussi énergique qu'elle soit, au milieu de brutes assoiffées de souffrance. Mais, je n'avais pas le choix, j'allais les voir se faire tuer.

Quand à moi … j'allais tuer. Une seule personne. Les autres se contenteront de quelques coups. Mais lui … lui, il va souffrir comme personne n'a jamais souffert. Il était hors de question que je me loupe.


Naruto m'appela et je me joignis à lui et Neji, ils voulaient parler tactique. C'était avec eux que j'allais me battre, principalement. Leur rôle était d'éliminer les sbires d'Itachi, pour que je puisse l'atteindre. J'écoutai attentivement Neji poser sa méthode. C'était vraiment somptueux, très intelligent. Il avait dû travailler ardemment la chose. Mais, il ajouta :

« - C'est Sakura et Shikamaru qui ont choisi cette tactique, autant vous dire qu'on a intérêt à s'y tenir si on veut réussir, OK ? »

Je comprenais mieux. Sakura et Shikamaru étaient des experts. Elle s'y connaissait mais je refusai toujours de l'imaginer se battre, du sang souillant sa peau pâle. C'était impossible. Après avoir acquiescer la dernière question de Neji, Naruto m'embarqua manger des ramens livrés, déjà froids. Malgré le fait que je n'appréciais pas, je mangeai – ce serait mon seul repas.

La salle était bondée, journée comme nuit. Les alliés logeaient ici en attendant de rentrer chez eux. Hinata s'approcha de Naruto – et de moi, par conséquent. Autant elle ne m'aimait pas, autant elle adorait Naruto – réciproquement. Ces deux-là en pinçaient l'un pour l'autre mais ils étaient bien trop stupides pour se l'avouer. Tout le monde le savait, personne ne le disait. Tout le monde, sauf Sakura qui les rapprochait de temps en temps – en laissant la place à Hinata sur les genoux de Naruto. Mais, ça ne servait à rien. De toute façon, je me moquais pas mal de leurs problèmes de futur couple, ça ne me concernait pas … pas vraiment.

La porte s'ouvrit à la volée, Tenten et Temari apparurent, les larmes aux yeux et se tenant le ventre. Elles n'étaient pas discrètes et leurs rires fusaient dans la pièce. Tout le monde les regarda pendant une petite seconde puis retourna à ses activités, comme si tout était normal. Je fis de même, mais elles me déconcentrèrent de ma nouvelle partie de fléchettes avec Naruto, si bien que j'envoyais ma fléchette sur le mur, totalement à la ramasse.

« - Hey, s'exclama Ino. »

Je m'excusai vaguement, Naruto se moqua de ma gueule. Quoi ? Ça arrive à tout le monde, d'être déconcentré. Je me retournai vers les filles, toujours en plein fou rire inexpliqué vers la porte. Je croisai le regard sombre de Sakura – elle ne loupait rien, celle-là. Je savais très bien pourquoi ses sourcils étaient froncés ; j'avais perdu mon sang froid, ma concentration. Pendant la bataille, j'aurais de quoi la perdre alors si je ne parvenais pas me contrôler face à des rires … Mais, je savais que j'y parviendrais. Qu'elle ne se soucie pas de moi !

« - Bon, alors, tu joues ? »

Naruto était d'une impatience incroyable. Je lançai une autre fléchette qui atterrit en plein centre, je me retournai vers Sakura qui me sourit – elle était vraiment d'humeur changeante.


L'après-midi passa à une allure démesurée et la nuit tomba. Une nuit douce, le mois de Mai débutait. Nous étions tous dehors – croyez-vous réellement que nous restions tout le temps à l'intérieur ? Certains des alliés commencèrent à rentrer dans la salle, pour dormir, ils étaient assez fatigués par toutes ses nuits blanches, occupées par des entraînements.

J'écoutai une discussion entre Shikamaru, Neji et Karin – rien de très intéressant. Je cherchai vaguement des yeux Sakura, ne la trouvai point. Elle devait parler à quelqu'un, en privé.

Seulement, un coup de feu, sec, interrompit la plénitude de cette soirée. Tout le monde se leva, arme à la main, je fis de même. Ils regardaient de toute part, étaient sur leur garde. Sakura arriva en courant, apparemment assez surprise mais gardant son calme légendaire, elle s'écria :

« - Ils arrivent ! »

Je vis pénétrer dans la cité, environ deux-cents hommes, armés, le regard menaçant et le sourire sadique.


La bataille commençait.





Mot de l'auteur :


Et bien voilà ! Encore un nouveau chapitre. […] Vous me détestez ?! Oui oui, je sais (rires).

Le prochain chapitre est presque fini. Je le travaille chaque soir et chaque matin, pour le plaisir de vos yeux (rires !!)


Biz'


Satine



  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales