Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Le fleuve
    Revue CONGO ECRIT
    Nb de signes : 250 - 2 000 sec
    Genre : poésie - conte
    Délai de soumission : 21/09/2019
  • La ville de Somnore
    Otherlands
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 10/01/2020
  • Le grand jeu
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : réaliste - théâtre - poésie - libre - pastiche - imaginaire - art visuel - contemporain
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Nutty Seas : débauche marine
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : romance - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 23/11/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : création de personnage au Comics Corner (10 PLACES) [ Le 20/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (4 PLACES)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Pour l'amour d'une sauvage
[Histoire Terminée]
Auteurs :
[Groupe: VANIMIK_ENY]
Vanimik & Eny
Vue: 36109
[Publiée le: 2008-02-14]    [Mise à Jour: 2008-06-02]
13+  Signaler Général Commentaires : 81
Description:
Au moyen-âge, Sasuke est prince et s'apprête à se marrier avec Shizune. Mais un jour, il entend un cri déchirant en provenance de la forêt...¸


EXTRAIT

Le bébé respira à grande bouffée, les joues rougies par le manque d'air momentané.

- Si tu veux punir quelqu'un,puni-moi, mais laisse ma fille tranquille! S'écria-t-elle alors que le tonnerre nouvellement arrivé grondait.

-Je punirais qui je voudrais ! Et de plus, tu devrais être heureuse que je tue Kaho, tu ne l'as jamais aimé !
- C'EST VRAi, JE NE L'AIMAIT PAS MAIS MAINTENANT ELLE EST TOUT CE QUE J'AI! NE LA TOUCHE PAS!



Pas de new chapter, mais j'avais oublié de mettre l'extrait... Certains pensent qu'il n'y avait pas de chapitre...
Crédits:
Tout le monde est à Masashi.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Je ne t'ai pas oublié...

[6859 mots]
Publié le: 2008-06-02Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Une autre année passa depuis la naissance du bébé qui était devenue une petite fille aux yeux verts et une vraie petite exploratrice.

-Sakura ! Regarde, Kaho marche!

Itachi lâcha sa fille dans l'herbe et cette dernière fit un pas après l'autre pour aller vers sa mère.

Sakura sourit doucement et tendit les bras vers elle. Après être tombée, la jeune fille, décidée, se releva et continua sa marche. Elle atterrit finalement dans les bras de sa mère.

- C’est bien, ma Kaho. Tu marches, je suis fière de toi.

-Un ans demain et elle marche déjà! Mais c'est ma petite surdouée, hein, ma Kaho, dit Itachi en pinçant doucement la joue de sa fille qui se mit à rire.

Sakura sourit encore.

- C’ests de famille, en tout cas, rigola Sakura.

-Elle te ressemble de plus en plus. Elle n'a rien obtenu de moi appart son petit nez. J'ai des choses à faire, je vous laisse. Prend soin de maman, ma Kaho, dit-il en embrassant sa fille sur le front avant de disparaître à l'intérieur du château.

Sakura ne le regarda pas partir, les yeux fixés sur son bout de chou.

La petite reporta son attention sur sa mère dès qu'elle ne vit plus son père et lui sourit.

Complètement folle, elle prit la petite dans ses bras et la fit tournoyer. Elle rigola de bon coeur.

-Elle a bien grandit. La dernière fois que je l'ai vue, ce n'était encore qu'un nourrisson.

Sakura se figea et se retourna pour croiser le regard de Sasuke. Elle détourna immédiatement les yeux.

Il s'approcha d'elles et sourit à la petite fille mais dès qu'il voulu la toucher, elle cria.

Sakura paniqua et prit la jeune dans ses bras, la consolant du mieux qu'elle le pouvait.

- Chut, Kaho, c'est tout, il ne te fera pas de mal, voilà.. Arrête de pleurer... Lui susurra-t-elle.

Kaho renifla doucement et s'accrocha à sa mère comme si sa vie en dépendait. Sasuke, lui ,était resté sans voix face à cette réaction.

Sakura le regarda.

- Elle est peut-être un peu trop jeune, veuillez l'excuser, répliqua-t-elle poliment.

-Ce n'est rien.

Il farfouilla dans sa pocha et tendit un cadeau à la petite.

- Tient, c'est pour toi, princesse.

Perplexe, l'enfant prit l'objet et tenta de le déballer avec sa bouche. Sakura ne sourit pas. Devant les autres, elle ne devait pas sourire. Ni s’amuser. Sakura posa la petite par terre, enleva l'emballage et l'ouvrit à la place de Kaho. C'était une peluche. La peluche tenait un petit coffret en bois blanc avec écrit le prénom de l'enfant. Sasuke s'accroupit devant le bébé et ouvrit le coffret où se trouvait un collier d'or.

Sakura ouvrit grand la bouche tandis que la petite s'émerveillait.

- Co... Comment... Vous n'auriez pas dû, cette pièce est magnifique... Fit Sakura en mettant le fin collier à sa fille.

-Toutes les folies sont permises pour ma nièce. Je la vois si rarement que je vais la couvrir de cadeaux

Sakura hocha la tête. La petite, qui était assise, se releva et commença à marcher difficilement vers le brun.

Il la rattrapa juste avant qu'elle ne tombe et la prise dans ses bras.

-Alors ? Mademoiselle a enfin décidé d’aimer son oncle ?

La jeunette lui fit une grimace et le regarda de ses grands yeux verts. Elle avança ses doigts et lui tira les cheveux en rigolant. Devant la mimique de Sasuke, Sakura voulut rire mais garda son air stoïque, sa stature droite.

Il réussi à libérer ses cheveux des petites mains de sa nièce et posa son front contre le tien.

-Oh! Tu as de grands yeux tout verts.

Il l’embrassa sur la joue.

- Et les cheveux tout rose de ta mère.

- Vous êtes en avance, dit Sakura avec un grand calme.

-J e le suis. Mais au moinsm ainsi, je peux profiter de la petite.

- Je suis très heureuse de vous revoir, dit-elle en s'inclinant. Comment va votre vie?

-Bien, je vous remercie, dit-il en posant sa nièce à terre et en l'encourageant à venir vers lui.

Sakura les regarda, droite comme un piquet. Il lui avait manqué, mais elle ne pouvait même plus lui parler de façon plus intime. Aussi, se contenta-t-elle de le regarder.

- 'Uke... Dit la princesse.

Sasuke la souleva dès qu'elle fut dans ses bras.

-Elle vous ressemble, Sakura.

- On me le dit souvent.

-Allons à l'intérieur, je n'ai pas envie que la petite prenne froid.

- Si vous le voulez, dit Sakura, ignorant ce que son frère avait dit à Sasuke il y a un an.

 

-Non, je veux une couleur plus pâle.

Sasuke lâcha la petite qui gigotait dans ses bras et Kaho alla vers son père. Ce dernier la remarqua et la prit dans ses bras.

-Oh, Kaho, tu as un collier en or, dit-il en le lui attrapant doucement.

La petite mit son doigt dans la bouche puis le pointa vers Sasuke.

- Itachi, fit Sakura d'une voix neutre. Sasuke est arrivé en avance.

Sasuke inclina la tête.

-Bonjour mon frère.

-Bienvenu, Sasuke, fit Itachi avec véhémence.

Sakura lui prit la petite des mains.

- Je vous laisse, je vais reposer la petite avant le bal de demain, dit Sakura en partant.

Une fois la porte refermée, Sasuke regarda son frère un air de défi dans les yeux.

-Pourquoi es-tu revenu ? Demanda Itachi, mécontent.

-Pour ma nièce.

Itachi passa une main dans ses cheveux.

-J’ai entendu que tu avais trouvé une compagne.

-C’est exact, les rumeurs sont confirmées.

-Qui est-elle ? demanda Itachi

-La dernière fille des Hyûga.

Sakura, qui n'était pas si loin que ça, l'entendit et sentit son coeur se déchirer. Elle ne referma le peu de porte qu'elle avait laissé entrouverte pour écouter leur conversation. Elle avait été porté la jeune fille et les écoutait maintenant.

Itachi sourit et tapa amicalement son frère dans le dos.

-Bienvenu, Sasuke. La prochaine fois, emmène Hanabi avec toi. Je vais m'occuper des derniers préparatifs.

Itachi le lâcha et partit, souriant.

Sakura referma la porte et la rouvrit, faisant semblant de revenir.

-La petite est couchée ? demanda Sasuke.

-Oui, dit-elle alors qu'ils étaient seuls.

-Elle aura une jolie fête.

-Effectivement, dit Sakura en se retournant, dos à lui.

-Quelque chose te déplait ?

- Non, rien.

-Vous boudez, Majesté, fit Sasuke d'une voix qui se voulait joueuse.

- Pourquoi je bouderais? J'ai tout ce que je veux: j’ai une fille adorable, des amis, un mari, de l'argent. Je n'ai seulement pas le droit de m'amuser, ce qui est interdit pour une reine en fonction.

-As-tu le droit d'aimer ?

- La seule personne que je peux aimer, c'est ma fille, dit-elle en fermant les yeux.

-Est-ce suffisant ?

Sakura ne répondit pas, les yeux dans le vague.

Sasuke essaye de la toucher mais elle se déroba.

- Mes sentiments n'ont pas changés, mais je me doit de les taire.

-Pardonnez-moi, Majesté. Je vais me retirer dans mes apparentements.

Il s’inclina et partit en direction opposée.

Sakura ferma les yeux, un poids sur les épaules.

- Attendez, Sasuke!

Il s'arrêta à la demande et se retourna. N'y tenant plus, elle le plaqua contre le mur et l'embrassa à pleine bouche. Il eu un instant d'hésitation qui s'évapora. Il la prise dans ses bras et la serra fortement contre lui, répondant fougueusement au baiser de la femme qu'il aimait. Elle semblait plus experte, maintenant. Désormais, c'était une femme qui l'embrassait et non une enfant. L'enfant qu'elle a toujours été. L'enfant qu'elle n'était plus. Elle passa ses doigts dans les cheveux ébènes de son amant.

Il se détacha de ses lèvres et embrassa sa nuque.

-Sakura, ici, c'est risqué, murmura-t-il.

Sans dire un mot, elle ouvrit la première chambre vide qu'elle vit et s'enferma à l'intérieur. À peine rentrée qu'elle recommença le baiser.

Il mit une main dans les cheveux de sa dulcinée et défit l'attache qui retenait ses cheveux puis la pressa contre lui.

Elle sentit les muscles sous la tunique du prince et elle se colla à lui. Elle remarqua qu'il la serrait, mal à l'aise.

- Ne vous inquiétez pas, le rassura Sakura. Mes anciennes et nouvelles cicatrices ne me font plus mal.

Il mit un doigt sur les lèvres de Sakura qui fut vite remplacé par des lèvres affamés. Il enleva un par un les bouton de la robe tout en continuant de l'embrasser. Pendant ce temps, Sakura enleva la chemise de Sasuke, caressant sa peau douce de ses doigts.

Il enleva la robe une fois détachée et contempla Sakura.

- Mon Dieu, ça fait une éternité que je ne t'ai pas vu aussi belle.

Sakura sourit.

- Moi de même, dit-elle en lui suçotant l'épaule.

Il se laissa faire tout en massant le dos de Sakura d’une main et de palpant sa nuque de l’autre.

- Vous m'avez tant manqué... Les premiers jours, j'ai même voulu mourir, mais à la place, j'ai vécu l'enfer...

-L'enfer ? Pourtant tu as un petit ange près de toi.

- Elle est née à partir d'un viol, Sasuke. C'est pour ça que je ne l'aimais pas. Si votre retour - elle l'embrassa - s'était bien passé, pas le mien. J’ai été disons insolente et j'ai été violée et fouettée. Mais maintenant, tout ça est derrière moi et vous êtes là.

-Oui, je suis là.

Il la souleva et la déposa sur le lit.

- Je suis là et je n'ai pas envie de partir.

Profondément amoureuse, Sakura l'empoigna et le colla à elle, l'embrassant.

Il se mit sur elle et l'embrassa avec la même passion.

Elle soupira de plaisir. Elle passa ses mains dans le dos de Sasuke, le griffant presque.

-Je t'aime, c'est insupportable de t'aimer à ce point! Tu es la femme de mon frère.

Elle sourit tristement.

- Moi, aussi, je vous aime, à un tel point. Chaque fois que j'ai couché avec cet homme, c’est vous que je voyais...

Il l'embrassa que plus fougueusement et enleva son pantalon, dernier grand obstacle qui la séparait de lui.

Contrairement à leur première fois, elle ne semblait pas nerveuse du tout. Elle l'embrassa encore une fois.

Il écarta ses cuisses puis entra en elle, la serrant fortement dans ses bras.

-Comme je t'aime, murmura-t-il, je t'aime comme ce n'est pas permit d'aimer.

- Moi, je vous le permet, dit-elle, le regardant avec des yeux amoureux.

Et elle se laissa aimer pendant une heure jusqu'à se qu'ils retouchent terre. Ils étaient nus, seulement recouverts d'un drap. Sasuke toucha délicatement les cheveux de Sakura tout en la regardant.

Elle dormait comme une enfant. Malgré son statue de reine, elle semblait si fragile.

-Si seulement je pouvais rester comme ça, je resterais.

Il déposa un doux baiser sur la tempe de Sakura et se leva discrètement, s'habilla puis alla vers Sakura lui déposer un dernier baiser et sortit de la chambre.

Lorsque Sakura s'éveilla, Sasuke n'était plus à ses côtés et elle fit une mine triste. Il ne fallait pas trop espérer. Elle se rhabilla et regarda dehors. C'était le soir. Elle se dirigea vers sa chambre, la tête basse.

Itachi dormait dans le lit, sa fille dans ses bras, dormant aussi.

Sakura se mit en pyjama puis lui prit très délicatement le bébé des mains pour la remettre dans le berceau. Itachi bouge beaucoup dans son sommeil et elle avait peur qu'il ne l'écrase. Elle se coucha elle aussi.

Il émit un petit gémissement plaintif et se retourna, tournant le dos à sa femme.

Sakura roula des yeux puis les ferma. Mais quelques minutes plus tard, il se tourna à nouveau en gémissant. Cela dura une bonne heure avant que Sakura, épuisée, ne le réveille.

Il se leva en sursaut, presque tremblant.

-Kaho...Kaho ! Appela-t-il, paniqué.

- Tout va bien, Itachi. Elle dort, calme-toi.

Il soupira et posa sa tête entre les coussins

- Quelque chose ne vas pas?

Itachi alluma une lampe à huile et alla voir sa fille dormir. Une fois rassuré, il alla se recoucher et attrapa sa femme puis l'embrassa. Bien que fatiguée, elle y répondit avec ardeur.

Il s'installa à moitié sur elle et glissa une mains entre les plis de la tunique rouge de Sakura.

Elle frémit puis ferma les yeux, passant une main dans les cheveux d'un homme qu'elle n'aimait pas.

D'une main, il caressa les courbes de sa femme et d'un autre il enleva la tunique tout en continuant de l'embrasser avidement.

Elle se cambra alors que la lampe à l'huile les éclairait faiblement.

Il descendit ses baisers à la poitrine mais s'arrêta quand il vit une marque rouge au dessus de l'un de ses seins.

Sakura fronça les sourcils.

- Quelque chose ne va pas?

Il toucha la marque rouge.

-On dirait un...

Elle se redressa et le regarda dans les yeux.

- Un...?

-Je rêve ! Ce n'est pas vrai ! S’exclama, horrifié Itachi.

Sakura remit son tee-shirt, incrédule.

- Quoi? Qu'est-ce qu'il y a?

Itachi se leva, rageur, et se passa une mains dans les cheveux.

-Avec qui, hein ? Avec qui tu m’as trompé ?

Elle fronça les sourcils.

- Mais de quoi tu parles?

Il soupira furieusement.

-Avec qui tu m'as trompé ? Cette marque ne s'est pas faite...

Un gémissement se fit entendre du coté du berceau et Itachi alla prendra sa fille dans ses bras.

Sakura quitta la pièce.

- Reprenons cette discutions ailleurs, veux-tu?

Il regarda Sakura avec des yeux meurtriés puis reposa son attention sur la petite qu'il remit doucement dans son berceau avant de rejoindre sa femme.

Elle l'attendait dans l'entrebâillement d'une autre chambre.

Itachi rentra et la claqua tellement fort qu'elle eu de la chance d'encore tenir.

La tête lui tourna et elle faillit perdre l'équilibre. Elle se tint la joue, le fixant, apeurée.

-Tu ne m’a toujours pas répondu! Avec qui tu as couchée, garce ? AVEC QUI ?

- Je t’interdit de m'insulter! S’écria-t-elle.

-Alors comment dois-je t'appeler, hein ?

Il s'approcha d'elle et lui attrapa sa tunique qu'il déchira.

-COMMENT DOIS-JE APPELER LA FEMME QUI M’A TROMPÉ?!?!

Les vêtements à moitié déchirés, elle le regarda avec haine.

- Comment le sais-tu?

-Alors c'est vrai ?!?!

Il se détourna d'elle.

-Tu as une marque sur ta poitrine et cette marque ne ressemble en rien à une blessure. Mais plutôt à la marque d’un homme.

Sachant que mentir ne pouvait qu'empirer son cas, elle affirma ses dires.

- Oui, j'ai couché, ce soir même, avec quelqu'un.

Il se retourna et la prise par les épaules.

-Et que veux-tu que je fasse, maintenant, hein ? Te punir? Te fouetter? Te tuer comme je l'ai fait pour Anko qui elle aussi m'avait trompé...

Sakura commençait à avoir peur des agissements de cet homme. Elle tenta de se défaire de sa prise.

Il la poussa sur le lit.

-QUE VEUX-TU QUE JE FASSE !!!

Il se tourna et partit de la chambre. On entendit un cri, un cri d’enfant…

Sakura, affolée, se précipita vers la chambre et découvrit Itachi qui tentait d'étrangler sa fille. Courrant vers lui, elle le poussa avec son épaule.

- MAIS TU ES FOU!

Il s'écarta de sa fille et regarda Sakura.

-Oui, je suis fou ! Fou de colère !

Le bébé respira à grande bouffée, les joues rougies par le manque d'air momentané.

- Si tu veux punir quelqu'un,puni-moi, mais laisse ma fille tranquille! S'écria-t-elle alors que le tonnerre nouvellement arrivé grondait.

-Je punirais qui je voudrais ! Et de plus, tu devrais être heureuse que je tue Kaho, tu ne l'as jamais aimé !

- C'EST VRAi, JE NE L'AIMAIT PAS MAIS MAINTENANT ELLE EST TOUT CE QUE J'AI! NE LA TOUCHE PAS!

-Tu me dis de ne pas la toucher, de ne pas prendre ce qui m’appartiens alors que je viens de savoir que ma femme me trompe et qu’un autre homme la prise, la posséder des pieds à a tête et qu’elle a aimée !

- T'a voulu la tuer, pauvre fou! Elle n'a rien à voir là-dedans, fous-lui la paix!

-Elle joue un rôle important. Comme tu l’as dit si bien, c’est la seule chose que tu possèdes et me venger dessus te fera encore plus mal que si je te torturais toute une année entière !

- Tu ferais mal à ta propre enfant?

-Si cela peut faire du mal à ma femme oui ! Oui, je lui ferais tu mal !

- Tu es malade!

Elle prit sa fille qui pleurait dans ses bras puis se tourna, dos à lui.

- Si tu veux lui faire du mal, faudra me passer dessus!

Il lui agrippa durement l'épaule avec toute sa force, la fit se retourner et lui arracha presque l'enfant en pleurs des bras. Il posa un doigt sur une larme qui coulait du petit visage et sourit à Sakura.

-Adieu.

Il se tourna et couru.

- NON! ATTEND!

Elle se mit à lui courir après dans tout le royaume, jusque dehors où la pluie, le vent et le tonnerre faisait rage.

- REVIENS ICI!

Il couvrit le bébé d'une cape chaude et entra dans un carrosse quand il entendit sa femme l'appeler de toutes ses forces. Il referma la porte du carrosse et donna signe du départ.

Elle s'agrippa au carrosse. Celui-ci partit vivement et Sakura tentait tant bien que mal de se hisser vers la porte, ses cheveux fouettant l'air.

Le carrosse s'arrêta docilement sans résistance et un autre passa à côté allant encore plus vite que le premier.

Se rendant compte de son erreur, elle prit son élan et sauta sur le deuxième. Elle faillit se casser les dents mais réussit à se tenir à un des barreau de bois. Itachi entendit un bruit sourd derrière le carrosse et serra sa fille doucement contre lui. La petite, épuisée pas ses larmes, s'était endormie.

Le tonnerre gronda à nouveau et la pluie s'intensifia. Plissant les yeux, serrant les dents, elle avança doucement, sans tomber, vers la porte du carrosse. Ils filaient à tout allure.

Itachi prit sa fille d'une main et se mit debout, se tenant près de la porte.

Sakura se tenait tant bien que mal à la porte désormais ouverte. Elle tenta de se hisser à l'intérieur, regardant sa fille avec des yeux suppliants. Itachi barra le chemin de son bras libre et d'un coup violent poussa Sakura à l'extérieur du carrosse et referma la porte, rassurant sa fille qui s'était réveillée, à demie consciente.

La pauvre jeune femme roula plusieurs fois par terre avant de finalement s'arrêter, 6 mètres plus loin, évanouie, du sang coulant de sa tempe.

L’autre cocher s'arrêta près de la reine et alla voir son état. Elle était vivante, elle avait beaucoup de chance de l'être. Il la souleva et la mise à l'intérieur du carrosse vide et repartit vers le palais.

 

En arrivant, Sakura fut amenée près des médecins du palais. Elle n'était toujours pas réveillée et le roi manquait à l'appel.

-Va-t-elle bien ?

Le médecin opina.

-Oui. Elle va bien, Sasuke-sama. La reine est forte.

Sasuke s'assit sur le lit et toucha délicatement le visage endormi de son amante.

Elle avait un bandage autour de la tête et à travers ses vêtements déchirés, on pouvait voir diverses égratignures où la peau était d'un rouge vif.

-Mais que s'est-elle fait?

-Je ne sais pas, fit le médecin en se levant.

Elle haletait bruyamment. Hier soir, la tempête avait fait rage et ses vêtements étaient encore mouillés. Un rouge inquiétant teintait ses joues.

Le médecin quitta la chambre et Sasuke passa un linge humide sur le front de Sakura.

Il plissa les yeux, croyant avoir remarqué quelques chose. Non, il ne rêvait pas, Sakura avait bien un coquard, encore petit, sur l'oeil gauche. Mais qu'est-il arrivé?

Il passa toute la journée à ses côté jusqu'à se, qu'enfin, elle ouvre les yeux doucement.

Pendant quelques instants, elle papillonna des cils puis se releva faiblement, paniquée.

- KAHO! OÙ EST KAHO!

-Kaho ? Euh... je ne sais pas Sakura.

Elle toussa pauvrement, une douleur la prenant de toute part.

- Itachi.. Il est partit avec ma fille! Il.. Il... Il va la tuer, dit-elle en tentant de se lever.

Sasuke regarda Sakura, incrédule.

-Sakura ,tu t'es prit un coup sur la tête, repose-toi. Itachi ne ferait jamais de mal à Kaho.

- Je.. Guh.. Je n'en suis pas si sure... Il.. Il a découvert que je l'ai trompé et... Et... Il est devenu violent, il à même tenté d'étrangler Kaho! Je.. Guh.. Je dois la sauver, dit-elle en se mettant debout, se tenant au mur.

Sasuke souleva Sakura et la remise couchée.

-Comment a-t-il découvert ? Et pourquoi faire du mal à Kaho ? Explique-toi, demanda-t-il en gardant Sakura dans ses bras.

Elle ouvrit la bouche mais seul un toussotement en sortit. Elle avait très mal à la gorge.

- Il... Il a vu.. Un suçon.. Sur mon corps... Et... Il a dit que pour me faire souffrir... Il s'en prendrait à Kaho.. Il est partit.. Je l'ai suivit, il était en calèche. Je suis monté dessus mais au moment de monter à l'intérieur, il ma donné un coup de pied tandis qu'on filait à toutes allures.

-Oh non...

Il se leva et regarda par la fenêtre.

Gardant un oeil fermé par le coquard, elle le regarda, une larme coulant sur sa joue meurtri.

- C’est ma faute.

-Non, c’est de la mienne. Sais-tu où il est allé ?

- Je... Je n'en sais rien, il faisait trop noir... Mais.. Je savais que j’aurais pas du le faire, JE LE SAVAIS! Cria-t-elle en toussant fortement.

-Le plus important est de savoir si Kaho est vivante.

Soudain, la porte du palais s'ouvrit à la volée.

-Non, fit le nouveau venu, elle est morte.

Sakura sentit une colère sans nom lui empoigner l'âme. Avec une vitesse inouïe, elle courrut vers Itachi et le frappa violemment.

- SALOPARD!

Il lui attrapa les poignets et la regarda, les yeux vidés de sens.

-Oui, je mérite ce nom.

- LÂCHE-MOI, ENFOIRÉ! Cria-t-elle avant de tousser, une douleur lui empoignant la tête. COMMENT AS-TU PU FAIRE ÇA!

-Parce que tu le méritais, dit-il en la lâchant.

- JE TE HAIT! T'es trop cruel, dit-elle avant de tomber à genoux.

Il la regarda mais ne fit rien d’autre, jeta un coup d’œil à Sasuke puis partit.

Sakura resta plantée là, pleurante, une migraine lui empoignant la tête.

- Non... Ça ne se peut pas... Kaho.... Murmura-t-elle en pleurant.

Sasuke s'agenouilla vers Sakura et la prise dans ses bras.

-Je suis désolé.

Sakura se détacha de lui et partit vers la sortie.

Il ne fallait pas la laisser seule et Sasuke alla à sa poursuite.

- Je voudrais être seule, Sasuke dit la blessée.

-Non ! Je te connais, je sais de quoi est capable une femme, surtout toi alors ne reste pas seule, dit-il en la serrant davantage contre lui.

Elle pleura encore plus.

- J'aurais dû taire mes sentiments, j'aurais dû! Non, il fallait que je fasse la sotte! j'avais pas le droit d'aimer! j'avais pas le droit!

Sasuke baissa la tête de honte et mit une de ses main dans les cheveux de Sakura, la faisant mettre sa tête contre son torse puis regarda son frère qui se trouvait en face de lui.

-Alors c'est avec toi qu'elle ma trompé ?

- Lais... Laisse-le tranquille, Itachi.

Il sortit un roula de sa tunique et le déchira et les regarda.

-Tu es libre... Ne repose plus jamais les pieds ici.

Sakura leva les yeux vers lui, embués de larmes. Elle s'évanouie peu après.

Sasuke regarda son frère qui leur tournait déjà le dos. Sasuke, qui tenait Sakura, la souleva et alla la mettre dans un lit le temps qu'il demande de faire les bagages et partir.

- Mais qu'est-ce qui se passe ici? Dit Temari en arrivant. On viens, personne ne nous accueille, et on nous demande de foutre le... Mais qu’est-il arrivé à Sakura?

Sasuke se retourna et croisa le regard de Temari.

-Kaho est morte..., dit tristement Sasuke.

Temari ouvrit grand la bouche sous l'étonnement.

- Comment... Comment ça? Oh! Toute mes condoléances! Tu entends ça, Shikamaru?

Celui-ci baissait déjà la tête.

-Je suis sincèrement désolé.

Une autre présence se firent sentir.

Des sanglots se firent entendre.

-Tenten, ne pleures pas, dit Neji en la prenant dans ses bras.

-Pourquoi elle ? Pourquoi... pourquoi le jour de son anniversaire...?

Les sanglots réveillèrent Sakura qui garda son oeil bleu à moitié ouvert. En voyant Tenten, elle se remit à pleurer elle aussi. Même Naruto avait perdu tout sens d'humour et regardait Hinata qui se faisait toute petite avec pour que personne ne voit son ventre rond.

Une fois que tout fut prête, Sakura se releva difficilement.

Elle fut aidée par Sasuke qui la souleva et descendit la mettre dans le carrosse. Tous les invités étaient en rang comme des petits soldats.

-Je suis désolé que vous ailliez fait tout un voyage pour apprendre cette nouvelle.

Sasuke leva la tête et rencontra le regard de son frère puis Itachi se détourna et ferma le rideau.

Sakura salua faiblement tout le monde et ses yeux rencontrèrent ceux de Tenten.

Celle-ci regarda son mari et avec son approbation elle partit prendre Sakura dans ses bras et laisser libre cours à ses pleurs.

L'ex reine la serra fortement dans ses bras.

- Je... Commença Sakura d'une voix enrouée. Je crois que cette fois-ci, c'est la dernière fois que nous nous voyons...

-Ne...ne dites pas ça...

Sakura ne dit rien mais elle la serra. Cela la fit gémir de douleur mais elle ne la serra que plus fort.

-Vous...vous aurez d'autres enfants, princesse et vous les aimerez car ils ne seront pas de Itachi.

Sakura comprit l'allusion et sourit doucement. Elle dut la relâcher car cela la faisait souffrir.

Tenten la serra elle encore une fois et partit se réfugier dans les bras de Neji.

Toussant encore, Sakura remonta dans le carrosse où Sasuke y était déjà et s’allongea sur son torse.

Sasuke la garda dans ses bras, ne disant rien, ne sachant que dire, la regardant tristement pleurer.

Le carrosse partit, les emportant au loin.

 

Tenten avait raison .Au fil du temps, elle eu deux enfants et Sasuke faisait tout pour qu'elle oublie la petite fille perdue. Ils avait deux beaux garçon âgés de cinq et l'autre deux ans. Six ans en tout s'était écoulés jusqu'à ce qu'on annonce la mort de la mère à Sasuke. Il fut obligé d’assister aux funérailles. Près de la tombe une jeune petite fille pleurait toute les larmes de son corps.

La petite fille se leva et sécha ses larmes et se retourna vers l'assemblée. Vêtue d'une longue robe noir, les yeux vert et les cheveux roses, elle regardait chaque personne près d'elle mais ne voyait presque rien car ses yeux se remirent a pleurer de la perte de sa grand mère. Sakura avait accompagné son mari aux funérailles de la femme qui l'avait jadis battue. Par respect pour la famille, elle ne souriait pas. Soudain, ses yeux croisèrent des cheveux roses et elle crut rêver.

Sasuke écarquilla les yeux, impressionné et incrédule à la fois. La petite porta son attention sur la porte qui venait de s’ouvrir et couru vers l’homme qui venait d’arriver.

-Papa, grand-mère…Grand-mère, elle est morte…

Sakura lui tira le vêtement, les yeux grand ouverts.

- Dî-dîtes-moi que je rêve!

Sasuke restait pétrifié devant le. L’homme prit la petite dans ses bras et la serra doucement.

-Ne pleure pas, ma petite Kaho. Grand-mère est partit mais elle est toujours avec toi et ça lui fait de la peine de te voir pleurer.

Sakura n'y tint plus. Elle lâcha Sasuke et se dirigeait à grands pas vers Itachi, l'espoir au coeur.

Itachi n'en cru pas ses yeux. En voyant Sakura, il attrapa sa fille et recula. Kaho sécha ses larmes et regarda la femme devant elle et s'arrêta sur un détail frappant. Les cheveux roses qu'elle aussi avait.

Les yeux encore écarquillés, elle prononça d'une voix incertaine:

- Est-ce que.... c'est..

Itachi ne répondit rien et caressait doucement les cheveux de sa fille. Kaho, quant à elle, regardait son père et la femme au cheveux roses tour à tour.

- C'est... Kaho... C'est ma... Ma... C'est ma fille.

-Papa, pourquoi la dame elle a les cheveux roses comme moi?

-Pour rien, ma chérie, dit-il en essayant de ne pas troubler Kaho avec des histoires qu'il jugeait qu'elles appartenaient au passé.

Les yeux de Sakura s'embuèrent de larmes.

- Kaho... C'est bien toi... Alors tu n’es pas morte... Tu as tellement grandie, sourit tristement Sakura en voulant la toucher.

La petite se serra plus dans les bras de son père et regarda l’inconnue bizarrement.

-Non, madame. Ma maman à moi, elle est morte quand j’étais un tout petit bébé.

Itachi releva fièrement la tête et toisa Sakura du regard.

Sakura releva le regard sur Itachi et le foudroya.

- Non, elle n'est pas morte, c'est moi. Je suis ta maman. Il n'y a pas cinquante personnes avec des cheveux roses.

-Papa...dit la petite fille cherchant de l'aide.

Il lui remit une mèche de cheveux en place.

-Cette dame, ma chérie, c'est la soeur de ta maman qui est morte. Si vous voulez bien nous excuser, Madame Uchiwa, nous vous laissons.

Il se retourna sa fille toujours dans ses bras et marcha vers la sortie.

Sakura les regarda partir, la larme à l'oeil. Non, sa petite fille ne se souvenait plus d'elle. Et Itachi ne lui laissera pas lui parler. La rage au coeur, elle retourna auprès de Sasuke. Il attrapa sa femme avant qu'elle ne s'effondre et la pressa contre lui.

-Il n'a pas osé, ce n'est pas possible, murmura Sasuke.

Sakura serra Sasuke.

- Pour elle, je suis morte, pleura-t-elle doucement.

-Maman, pourquoi tu pleures ? Demanda le plus grand de ses fils, tenant la main au plus petit.

Elle tenta de trouver une excuse.

- Aller à des funérailles m'a toujours fait pleurer.

-Et la grand fille avec tes cheveux, c’est qui ?

Elle prit un temps avant de répondre.

- Ta soeur.

Le petit garçon la regarda sans avoir rien comprit puis se rassit avec son petit frère. Sasuke, à son tour, s’assit et garda Sakura dans ses bras. Elle gardait la tête baissée. Sasuke avait réussit à la lui faire oublier, mais d'un seul regard, tous ses efforts avaient été mis à néant. Les funérailles touchèrent à sa fin et on sortit du cimetière pour retourner au palais et à l'entrée, la petite fille aux cheveux roses faisait un bouquet de fleurs. Sakura la regarda inlassablement puis baissa les yeux. Sasuke sourit tristement puis la prise dans ses bras.

- Sakura ,si tu veux lui parler, vas-y

- Elle ne me reconnaît pas. Itachi lui a fourré dans le crâne que j'étais morte.

-Tu meurs d'envie de la prendre dans tes bras, pas vrai? Alors fais-le, murmura-t-il.

Elle opina. Elle avança presque timidement vers la jeune fille qui recula. D'un geste à la fois doux et brusque, elle se baissa et la prit dans ses bras. Après un moment d’hésitation la petite fille se laissa faire et serra même sa mère sans le savoir.

-Vous êtes ma tata ? Puisque vous êtes la sœur de ma maman.

Sakura laissa échapper un sanglot.

- Ton père t'a mentit. C'est moi ta mère, moi et moi seule. Kaho... Ma belle Kaho... Tu vois ce collier autour de ton cou?

La petite fille sourit. Son père lui avait dit de ne pas croire cette femme qui pour elle était sa tante. Elle toucha doucement le collier d'or.

-Mon papa, il m'a dit que c'est mon oncle qui me la donner, madame.

- C'est une bien longue histoire mais... je te prie de me croire, Kaho. Ta mère n'a pas de soeur, c'est moi! Ton père te ment!

- Mon papa il ne m'a jamais mentit, madame et ma maman elle est là-bas.

Kaho attrapa doucement la main et passa derrière la maison et montra une tombe fleurie où était gravé

Ici repose Anko Uchiwa

La petite se mit à pleurer puis regarda la femme à ses côtés.

- Ma maman elle était aussi belle que toi, ma tante ?

Sakura regarda la tombe puis la petite et partit sans un mot. Elle dépassa Sasuke, la tête basse, puis monta dans le carrosse.

-Ma chérie ?

-Oui, papa, je suis avec maman.

Itachi sortit de derrière un arbre et sourit à sa fille, la prenant dans ses bras.

-Tu viens dire au revoir à ta tante et ton oncle, ma puce?

-Oui, papa, dit-elle en souriant.

Itachi la prise dans ses bras puis se dirigea vers la cour, là où les carrosse s'arrêtèrent. Il la lâcha et lui tendit deux roses blanches.

-Va les donner à ta tante et ton oncle, mon coeur.

Kaho lui sourit et couru vers le carrosse avant qu'il ne parte et ouvrit la porte.

Sakura détourna immédiatement les yeux.

La petite Kaho tendit une fleur à Sasuke puis l'autre à sa mère en lui souriant. Voyant qu'elle ne la prenait pas, elle la déposa sur sa robe.

-Mon oncle, je vous invitée à mon anniversaire si vous voulez bien honore ma fête avec votre présence je serais très heureuse.

Elle s'inclina respectueusement, ferma la porte et partit rejoindre les bras grands ouverts de son père et, sans le savoir, les larmes coulaient sur la rose blanche de Sakura...

 

 

 

 

 

 

 

FIN

 

 

 

 

Ahhhh!!! Cette fin nous a tellement fait pleurer, j’ai les larmes aux yeux en vous écrivant mes mots. Mais bon, une fic de finit et la caravane passe! Heu, non, c’est ça... Fic qui roule, ramasse la course! Heu, non, c’est pas ça....

Bref! Ce fut une belle histoire et probablement ma préféré. On a prit environ 1 mois la faire. En esperant vous allez continuer à nous lire, Vanimik et Eny.

 

CASTING

 

Sasuke: Eny.

Sakura: Moi.

La reine: Moi.

Itachi: Eny.

Gardes: Nous deux.

Kaho: Nous deux.

Fils de Sakura: Eny.

Tenten: Nous deux.

Temari: Moi.

Shikamaru: Eny.

Neji: Eny.

Cochers: Nous deux.

Bourreau et prête: Eny.

Naruto: Eny.

Hinata: Moi.

Tsunade: Nous deux.

Ino: Eny.

Shizune: Moi.

Shze: Eny.

Enfants Nara: Nous deux.

Gaara: Eny.

 

Bon, je ne crois pas en oublier. Regardez comme je suis utile ==‘’! On ne voit que des ‘’Eny’’ partout m

Bref, j’espère que vous apprécierez les prochaines fics.

À la prochaine!

 

 

 

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales