Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Plaisir, tabou, vertu
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : contemporain - absurde - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 14/02/2020
  • Les héros en uniforme
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance
    Délai de soumission : 06/06/2020
  • Romance de Noël
    Evidence Editions
    Nb de signes : 200 000 - 400 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 18/03/2020
  • Chats et espoir
    Editions de la Caravelle
    Nb de signes : 15 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Passion
    Revue neuf trois
    Nb de signes : < 18 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/02/2020
  • La violence faite aux femmes
    Les éditions du Pangolin
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Collection Prodigo
    Sipayat
    Nb de signes : 50 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 24/12/2020
  • Musique
    YBY Editions
    Nb de signes : 20 000 - 60 000 sec
    Genre : lgbt
    Délai de soumission : 14/06/2020
  • Après la guerre
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • Manifeste(s) !
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 24/01/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 433 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Pour l'amour d'une sauvage
[Histoire Terminée]
Auteurs :
[Groupe: VANIMIK_ENY]
Vanimik & Eny
Vue: 36433
[Publiée le: 2008-02-14]    [Mise à Jour: 2008-06-02]
13+  Signaler Général Commentaires : 81
Description:
Au moyen-âge, Sasuke est prince et s'apprête à se marrier avec Shizune. Mais un jour, il entend un cri déchirant en provenance de la forêt...¸


EXTRAIT

Le bébé respira à grande bouffée, les joues rougies par le manque d'air momentané.

- Si tu veux punir quelqu'un,puni-moi, mais laisse ma fille tranquille! S'écria-t-elle alors que le tonnerre nouvellement arrivé grondait.

-Je punirais qui je voudrais ! Et de plus, tu devrais être heureuse que je tue Kaho, tu ne l'as jamais aimé !
- C'EST VRAi, JE NE L'AIMAIT PAS MAIS MAINTENANT ELLE EST TOUT CE QUE J'AI! NE LA TOUCHE PAS!



Pas de new chapter, mais j'avais oublié de mettre l'extrait... Certains pensent qu'il n'y avait pas de chapitre...
Crédits:
Tout le monde est à Masashi.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

La naissance du dauphin.

[4012 mots]
Publié le: 2008-06-01Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Un ans passa depuis le mariage de Itachi Uchiwa et de Sakura Haruno. Celle-ci s'était rétablie mais avait changé. La jeune femme qui s'extasiait devant tout et n’importe quoi avait disparue pour laisser la place à une femme sans émotion, qui régnait sans vraiment se rendre compte du monde autour d'elle.

-Majesté, le roi Uzumaki vous appelle.

-Je viens !

Il déposa un petit baiser sur la joue de Sakura,

- Si vous voulez bien m'excuser.

La sage jeune femme ne répondit rien, assise droite comme un piquet sur le trône.

Tenten s’approcha de Sakura et la regarda tristement.

-Mais que t'as t’on fait ma pauvre Sakura... Ma princesse.

Celle-ci était étonnée de voir son amie. Auparavant, elle lui aurait sauté dans les bras mais à la place, elle lui parla d’une voix calme, les yeux ternes.

- Bonjour, mademoiselle Hyuuga. Bienvenue dans mon château.

Une larme roula sur la joue de Tenten puis elle s’inclina.

-Bonjour Majesté.

- Une si belle jeune femme ne devrait pas pleurer, dit-elle monotonement. Quelque chose vous déplait?

-Non, Majesté... Pardonnez moi...

- Vous êtes pardonnée.

La si joyeuse jeune fille qu'avait été Sakura avait belle et bien disparu, ne laissant d'elle qu'une pierre froide et dénué d'émotion. Elle ne semblait presque même pas reconnaître la Hyuuga.

- Cela fait bien longtemps que nos yeux se sont croisés. J'espère que Neji te conviens et que vous êtes heureuse avec lui.

-Pardonnez moi, Madame.

Tenten se retourna, sécha furtivement sa larme et partit vers son mari.

-Bon...bonjour....Ma...Majesté, bonjour...

Sakura lâcha des yeux la femme qui venait de partir et regarda la nouvelle venue.

- Bonjour, mademoiselle Hinata. Bienvenue dans mon château.

-Allez-vous bien... Majesté ?

- Je ne ressent rien, dit-elle simplement. Je ne vais ni bien, ni mal. Et vous?

-Je...je vais bien, Majesté, merci de vous...vous inquiéter...

- C'est naturel. Je suis heureuse de vous revoir. Passez un merveilleux séjour chez nous.

-Merci…Majesté…

La reine regarda la jeune brune et détourna le regard, oubliant complètement sa présence.

-Bonjour Sakura.

- Bonjour, Monsieur Neji. Bienvenue dans mon château, répéta-t-elle.

-Merci et félicitation.

- Merci, fit-elle simplement.

Il lui passa un cadeau, se prosterna et partit.

Sakura le mit avec les autres et regarda devant elle, comme elle le faisait souvent lorsque personne ne lui parlait, fixant un point invisible.

-Maman elle va avoir un bébé comme toi ?

-Inari, tiens-toi tranquille ! Fit Shikamaru.

- Hey, Sakura, ça va? Demanda joyeusement Temari.

- Je ne ressent rien. Je ne vais ni bien ni mal. Et vous?

Temari écarquilla les yeux.

- Heu.. Ouais.. Merci...

-Elle parle encore plus mal que avant.

-Inari ! Gronda Shikamaru. Excusez-le Majesté.

Naoko ricana tandis que Sakura faisait la sourde oreille.

-Pardon...murmura Inari en s'inclinant comme le faisait ses parents et sa soeur.

Elle le regarda platoniquement, hocha la tête et reporta son attention en avant.

-Qu’est-ce que tu es devenue, ma cerise ?

Elle écarquilla les yeux sous la surprise. Devant elle se tenait l'homme à qui son coeur appartenait. Elle resta longtemps, figée comme cela, sans bouger puis finalement dit d'une voix monotone:

- Bonjour, monsieur Uchiwa. Bienvenu dans mon château.

Il inclina la tête puis s'avança vers elle et lui tendit son cadeau.

-Félicitation.

- Merci.

Elle reposa le cadeau là où il devrait être. Elle se remit dans sa contemplation du mur, jetant cette fois-ci des regard au brun que celui-ci remarqua difficilement.

Il fit un petit sourire au coin des lèvres et retourna son attention sur Neji.

Ils parlaient. Hinata était partie, ainsi que Shikamaru et Temari. Mais elle regardait Sasuke. Elle aurait voulu se jeter dans ses bras, mais elle ne pouvait pas. Elle aurait voulu l'aimer, mais elle ne pouvait pas.

Elle aurait voulu lui parler mais interrompre une conversation était impolie.

Tenten arriva vers Neji et lui murmura quelque chose. Neji dit quelques mots encore à Sasuke et partit avec sa femme.

C'était enfin sa chance.

- Il y a longtemps que nos regards ne ce sont croisés, commença-t-elle d'une voix vide.

-Oui, un an si je ne me trompe pas, fit Sasuke en se retournant vers elle.

- J'espère que vous passerez un agréable séjour parmi nous, Monsieur Uchiwa.

-Je ne reste pas, Majesté. Je suis juste venu vous féliciter pour... pour la naissance imminente du dauphin.

- D'accord. Alors, vous allez bien?

-Je vais bien et vous ?

Elle soupira mentalement.

- Je ne ressent rien. Je ne vais ni bien ni mal.

-Bien, Majesté. Passez une belle journée.

- Au revoir, dit-elle avec un pincement au coeur.

Il fit quelque pas et s'arrêta puis se retourna.

-Tu as changée, Sakura.

Elle serra les poings, le regardant platoniquement.

- Je n'ai pas eu le choix, murmura-t-elle.

-Je n'aurais pas voulu.

Il sourit tristement et s’approcha d’elle et déposa un baiser sur son front.

-Félicitation…

Il se retourna et marcha vers la sortie.

Elle posa sa main sur son front, ferma les yeux. Non, elle ne devait rien ressentir mais... Mais... MAIS...

- Mes sentiments n'ont guère changés, Sasuke.

Sasuke se retourna, étonné et heureux de cet aveu puis une main se posa durement sur l'épaule à Sakura.

Sakura se retourna et croisa la regard froid de son mari. Elle fronça les sourcils et le regarda la même façon.

-Sasuke, ça me fait plaisir de te voir.

Itachi glissa sa main vers le ventre de sa femme et sourit.

Sasuke porta son attention sur son frère.

-Oui, c'est vrai. Près de six ou sept ans. Félicitation, j'espère que se sera un fils,

Sakura détourna son attention de son mari qui, malgré ce qu'il montrait, était passablement énervé et elle afficha un regard sur Sasuke.

- S'il vous plaît, restez chez nous que pour ce soir, il se fait tard, déjà.

-Majesté m'honore de sa demande, j'accepte donc avec tout les remerciements possibles.

Elle hocha la tête.

Sasuke s'inclina encore une fois avant de partir et Itachi lâcha sa femme et partit vers ses généraux.

La soirée se passa calmement, si ce n'était des cris du mari d'Hinata, le roi Naruto Uzumaki. Alors que la nuit tombait, Sakura se leva difficilement et rejoignit, aidée des servantes, la chambre de son mari alors que tous commençaient a se coucher. D'un coup la porte s'ouvrit rageusement et se referma sur Itachi dans un fracas. Itachi s'avança vers sa femme et la saisie pas les épaules.

-Tes sentiments n’ont pas changés, hein ?!?

Il la secoua.

- Depuis quand ces mots franchissent ta bouche !?!

Sakura resta stoïque, le regardant, aucun sentiment ne traversa son visage.

- Tu le sais bien. Je ne t'ai jamais aimé.

Il la frappa si violemment au visage qu'elle en perdit l'équilibre et tomba à terre.

-JE NE VEUX PLUS JAMAIS ENTENDRE ÇA !

Elle leva son visage meurtri et rougi sur lui. Malgré que son visage ne reflète rien, de la peur avait envahie son corps. Soudain, elle ressentit une douleur la prenant au ventre. Avant de trébucher, elle avait violement heurter un meuble. Une tâche de sang apparue sur ses vêtements.

Itachi vit immédiatement la tâche et réalisa son erreur.

-Mon Dieu, Sakura !

Il s'approcha d'elle et la souleva et l'installa sur le lit.

-Sakura...Sakura, dis-moi ce que je dois faire ! Paniqua Itachi.

- Appelle... Un... Médecin...

Il se leva prestement et partit lui même appeler un médecin. Pour ce jour de fête, il avait donné congé a son propre médecin. Il se trouva le plus bête du monde. Cela faisait plus d'une heure maintenant qu'il cherchait un médecin et en trouva un, enfin. Sakura se crispa, la douleur était insoutenable et la défigurait. Mais où était-il? Encore une demie heure d'attente avant que enfin Itachi pénètre dans la chambre.

-Sakura.

Il essuya son front.

- Le médecin est là.

Justement, l’homme releva les jupes de Sakura et fit une mine peu rassurante.

Sakura ne l'entendit jamais car elle s'était évanouie sous la douleur.

-Elle s’est évanouie ! S'exclama Itachi au médecin.

-Il ne faut pas.

Il sortit de la trousse quelques herbes et les tendit au roi.

- Faites-les brûler, l'odeur va la réveiller. Elle doit enlever le bébé, maintenant!

Itachi s’exécuta et passa le mélange sous le nez de Sakura qui s’éveilla quelque minutes mais n’avait pas conscience de se qu’il se passait et cela fit peur à Itachi qui regarda, rageur, le médecin.

-Ne vous inquiétez pas, elle et consciente mais ne nous entend même pas.

Elle tournait la tête dans tous les sens puis regarda le médecin, terrifiée. Itachi tourna doucement la tête de sa femme et la regarda tristement.

-Sakura, il faut enlever le bébé. Maintenant, pousse, d'accord ?

Elle opina douloureusement et commença à pousser.

Itachi prit la mains de sa femme qui agrippait les draps.

-C'est bien Sakura.

Il lui passa un linge humide sur son front.

- C'est bien.

Son visage était déformée par une douleur foudroyante, serrant les dents, laissant passer des gémissements de douleur. Combien de temps ça allait encore durer?

Cela dura toute la nuit. Sakura, une fois terminé, s'évanouie. Itachi resta près d'elle et le médecin emporta le corps sans vie du défunt dauphin parce que, oui, c'était un garçon.

Ayant retrouvé sa minceur d'antan, même endormie, elle soufflait encore bruyamment.

Il attendit jusqu'à midi pour revoir les yeux de sa femme se rouvrirent.

-Bonjour, Sakura.

- Je... L'ai perdu?

-Oui...C'était un garçon, mais...

Il redressa Sakura et lui dégrafa le haut de sa tunique et partit chercher une petite chose enroulée dans des draps blancs et la posa sur la poitrine de sa femme. Une petite bouche alla chercher à tâtons le petit mamelon et une fois trouvé téta avidement.

-Ta fille est en vie.

Sakura regarda neutralement l'enfant. Elle était du genre à apprécier les personnes au bout d'un moment, et non dans l'immédiat. Néanmoins, elle serra dans ses bras l'être.

Les petits yeux de sa fille s'ouvrirent. Bleus comme ceux de la plupart des nouveau-nés et des petits cheveux rose sur sa tête. Elle regarda la femme qui la nourrissait puis mit une petite mais sur la poitrine à sa mère.

Sakura regarda l'enfant la téter goulûment mais ne sourit pas.

- Kaho.

-Kaho ? Répéta Itachi.

-Je peux... L'appeler Kaho?

(Kaho= Kathia)

 

-Bien sûr, appelle-la comme tu veux.

Une heure plus tard, Sakura était levéw et la petite était endormie dans son berceau. Elle dirigea son regard vers Itachi.

-Tu devrais te recoucher, Sakura. Tu es fatiguée, j'imagine que mettre un enfant au monde ne doit pas être une mince chose à faire.

Elle fronça les sourcils.

- Je ne suis pas fatiguée.

Itachi s'approcha du berceau et contempla le bébé endormi.

-Kaho te ressemble beaucoup, rajoutât.

Elle ne dit rien, regardant l'enfant. Elle s'était revêtue. Soudain, la porte s'ouvrit brusquement.

-Naruto...

Il bouscula Itachi et regarda,tout souriant, le bébé.

-Qu'elle est belle !!! Tout le portrait de sa mère!

À sa suite, Temari arriva, portant à bout de bras Shikamaru.

- Oh, oh, Shikamaru, regarde! J'en veux un autre!

-Temari, je signalerais juste que tu en attends un, justement.

- J'en veux un autre après!

-Oui, oui.

-NON ! Cria Inari. J' veux pas, j'ai déjà à faire avec ma soeur !

- Tu sais ce qu'elle te dit, ta soeur? Cria Naoko.

- Calmez-vous, vous allez réveiller la petite! Les gronda Temari tandis qu'on éloignait Naruto, de peur qu'il ne réveille le bébé.

Les autres arrivèrent.

-Qu'elle est mignonne, regarde Neji, murmura Tenten.

Neji lui attrapa doucement la taille et regarda à son tour le bébé.

-Oui, comment s'appelle-t-elle ? demanda-t-il à Sakura.

- Kaho.

- C'est... Un b-beau nom, dit timidement Hinata en retenant son mari.

- Je suis d'accord, Kaho est un très beau nom, fit Sasuke en arrivant.

Elle détourna les yeux.

-Très, très beau prénom, pour une très belle petite fille, rajoutât-il en avançant vers sa nièce.

Trouvant qu'il commençait à avoir trop de monde, la jeune femme prit congé en vérifiant que rien ne viendrait la réveiller puis partit en direction du trône.

-Tu devrais être près de ta fille, fit doucement une voix en se dirigeant vers Sakura.

Sakura s'arrêta mais ne dit rien dans l'immédiat.

- J'ai mieux à faire.

-Mais c'est ta fille, Sakura, elle a besoin de toi ! Veux-tu l'abandonner comme tes parents t’ont fait à toi ? Demanda Tenten.

- Je les ai revus. Ils sont bien loin, maintenant. Pour l'instant, la voir m'est insupportable.

-Elle n’a pas demandée à naître, Sakura. Mais elle est là et elle a besoin de sa maman. Sans toi, elle va mourir.

Saura retourna ses yeux vides vers son ancien amie.

- Je n'ai pas demandé à ce qu'elle naisse, non plus.

Tenten regarda, déçue, Sakura et partit.

-Tu ne devrais pas dire des choses pareilles, Sakura.

Elle souffla. Quand allait-on la laisser tranquille?

- Je suis la reine, je dis ce qui me plaît.

-Tu restes ma princesse à mes yeux.

Elle baissa les yeux mais les releva aussitôt. Non, elle ne devait pas baisser les yeux, elle n'en avait pas le droit.

-Mais tu as sans doute raison, tu es devenue reine... la femme de mon frère et mère d'une belle petite fille.

- Comment cela se passe avec Shizune? Demanda-t-elle avec un japonais parfait.

-Cela doit faire un an que je ne l'ai revue. En fait, depuis que tes parents sont venus te chercher, je ne l'ai plus jamais revue.

Elle haussa un sourcil.

- Comment s'est passé ton retour?

-Bien, merci.

Elle hocha la tête.

-On m’a permit de vivre dans mon château et j'ai prit aussi la demeure avec la cabane abandonnée.

- Je suis heureuse pour toi.

Il inclina respectueusement la tête et regarda à nouveau Sakura.

Sentant un regard sur elle, elle le fixa, une sagesse profonde dans les yeux.

Il s’avança près d'elle et, n’y tenant plus, il l'a serra contre lui et l'embrassa fougueusement.

Elle écarquilla les yeux, stupéfaite au maximum. Elle tenta de le repousser puis finalement se laissa faire, approfondit même le baiser.

Il mit fin au baiser et la regarda.

-Je ne devrais pas être là, murmura-t-il en passant une mains sur sa joue,

Il l'embrassa à nouveau, se défit d'elle et partit.

Elle le regarda partir, une boule dans l'estomac. Elle le savait, de toue façon. Ils ne pouvaient pas s'aimer. Ce qu'elle ne savait pas, c'est qu'une personne avait suivit l'échange.

Itachi tenait sa fille qui gigotait dans ses bras et regarda son frère partir avant de se montrer.

Sakura entendit des pas et se retourna, croisant le regard de Itachi. Elle s'avança vers lui et posa un doigt sur la joue de l'enfant.

- Je crois que ta fille a faim, fit simplement Itachi, souriant de voir le doigt de sa femme sur la toute petite joue de Kaho.

- La chambre est libre?

-Ils sont partis.

- Alors j'y vais, dit-elle en prenant Kaho dans ses bras.

-Bien.

Il la regarda partir et une fois qu'elle fut loin, il alla chercher son frère dans sa chambre. Quand il entra dans la chambre de Sasuke, il le frappa de toute ses forces.

-De qu'elle droit tu oses embrasser ma femme ?!?!

Sasuke essuya le sang qui coulait de sa bouche.

-Elle ne t'aime pas ! Tu le sais, de toute façon !

-Que m'importe! C'est ma femme! Elle est la mère de ma fille ! Tu n'as pas à la toucher !

-Tu as bien entendu? Ses sentiments n'ont pas changés !

-Pars ! Je ne veux plus te voir !

Sasuke passa devant son frère et claqua la porte derrière lui. Itachi souffla et, après quelques minutes, il sortit et se dirigea ensuite vers sa chambre. Kaho finissait de téter sa mère. Elle n'avait pas tellement soif. Sakura la maintenait contre elle, doucement. Itachi rentra dans la chambre et alla vers sa femme en souriant et s'assit près de Sakura et du bébé puis déposa une mains sur la petite tête se qui lui fit immédiatement ouvrir les yeux et téter d'avantage.

Elle était décidément trop mignonne. Sakura posa ses mains derrière la tête de la jeune enfant et eu un micro sourire.

La porte s'ouvrit à nouveau et une veille femme entra, souriante à la vue du petit couple sur le lit.

-Mère ?!? Que faites-vous ici ?!

Sakura leva les yeux et fixa sombrement la nouvelle venue.

Itachi se leva comme pour faire barrière entre sa femme et son enfant contre la reine.

Sakrua ne cessait de fixer la cruelle reine. Heureusement, Sakura était à son niveau, désormais.

- Que venez-vous faire ici, reine Mikoto?

La reine eu un sourire.

- Je viens prendre la princesse.

-Quoi ? fit Itachi en fronçant les sourcils.

Sakura fit de même. Donner le fruit d'une douleur insoutenable et qui plus est son enfant à la femme qui l'avait fait le plus souffrir? Jamais!

- Comment ça?

- Mon royaume à besoin d'un héritier, sinon Konoha sera détruit par la guerre suite à ma mort. Tu te souvient, Itachi? Le contrat.

Itachi sourit fièrement.

-Oui, je m'en souvient. Ce contrat se consistait avec Anko et de plus c'est bien spécifié que je vous donnerait un héritier et non une héritière !

- Itachi, tu en feras d'autre, des enfants! Donne-moi celle-là.

-Non ! C'est ma fille, je ne vous donnerais rien qui m'appartiens! Ni celle-ci ni aucun autre !¸

- Sois raisonnable! On ne peut pas toujours faire ce que l'on veut! Bon sang, tout un village compte sur toi

-Je suis plus que raisonnable! ce contrat consistait aux enfants d'Anko. La malheureuse est morte. Maintenant, l'enfant qui est ici m'appartient et appartient à ma femme et je crois qu'elle ne veut point vous le donner.

- Itachi! Sasuke ne veut rien savoir, fait ça pour moi! J'ai toujours été gentille avec toi!

-Vous ne l'avez pas été avec ma femme. Si Sasuke ne veut rien entendre, cela ne me regarde pas! Je suis roi d'un pays et si je dois après votre mort, je l'offrirais à un des rois qui le voudra.

Il se rassit sur le lit et toucha délicatement le visage de son enfant.

- Mais tu es inconscient! Donne-la moi! Je veux un héritier!

-Sortez de ma chambre ! Non, sortez de mon royaume! Vous n'êtes plus la bienvenue en ces lieux !

- Tout ça est ta faute! Fit la reine en pointant Sakura. Si tu avais pu rester dans ta forêt à jouer les bêtes, tout aurait été bien mieux! Dit-elle en partant.

Une fois la porte fermée, Itachi remit son attention sur sa fille et sa femme.

-Jouer les bêtes ? Interrogea Itachi.

- Longue histoire.

Il n'insista pas et regarda le bébé qui les regardait, les yeux bien ouverts.

Sakura embrassa le bébé sur le front et alla le mettre dans son berceau et les yeux de la fillette s'émerveillèrent devant les objets qui virevoltaient juste au-dessus de son berceau.

Itachi sourit et alla près de Sakura.

-C'est le plus beau des trésors. C'est le seul être que je peux aimer totalement.

Sakura sourit doucement et donna un hochet au bébé qui s'amusait à pousser des cris en jouant avec le jouet.

Itachi se détourna et marcha vers la fenêtre.

-Mon frère est partit.

Sakura baissa la tête mais ne dit rien.

-Les autres invités vont sans doute eux aussi partir chacun leur tour. Bientôt, nous retrouverons du calme.

Elle ne dit toujours rien,perdue dans ses pensées.

Il s'approcha de la petite et la souleva.

-Et mademoiselle Kaho va bientôt devenir la plus jolie fille du monde.

Sakura opina puis se coucha sur le lit.

Il recoucha sa fille et alla vers Sakura.

- Je vous laisse dormir.

Il s'abaissa et déposa un baiser sur le front de Sakura avant de partir.

Sakura allait dormir mais les cris de la petite se firent entendre et Sakura soupira. Elle se leva et alla s'occuper d'elle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ceci est, je vous préviens, l’avant dernier chapitre!

Et pour les coms... Ça ne vaut même plus la peine, j’abandonne ==‘’

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales