Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Romans
    Plumes de Marmotte
    Nb de signes : > 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - thriller - romance - bit-lit - chick-lit - young adult - mystère - suspense
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire la folie de son personnage au Comics Corner (2 PLACES) [ Le 27/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Plus fort que tout Auteur: Ooo-Chii-ooO Vue: 6015
[Publiée le: 2008-08-19]    [Mise à Jour: 2009-03-20]
13+  Signaler Romance Commentaires : 32
Description:
Qui est donc UZUMAKI NARUTO ? pourquoi vit-il dans un château médiéval équipé du plus moderne des systèmes de sécurité ?
Pour la première fois de sa carrière, SAKURA, chargée de percer le secret de cet étrange industriel, se sent vulnérable. Elle croyait trouver un individu sans âme, elle découvre un être complexe, fascinant, sensuel...
Trés vite, Sakura se ressaisit : non, elle ne tombera pas amoureuse de cet homme tros séduisant, sa mission en pâtirait. Alors pourquoi le regarde-t-elle comme s'il détenait la clef de quelque bonheur mystérieux ?
Crédits:
les perso de naruto ne sont pas à moi
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 6

[1699 mots]
Publié le: 2009-03-19Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

On toqua à la porte.

- entrez

Fit une voix contrarier.

La porte s’ouvrit et jiraya pénétra à l’intérieur.

Il jeta un regard circulaire dans la pièce avant que ses yeux ne se posent sur l’homme assit derrière un imposant bureau fais de bois sombre.

Naruto se massa les tympans et releva la tête.

C’est bien le moment…

 Il surprit une lueur ironique dans les yeux de son « garde ».

- que me vaut cette joie à peine dissimuler…

Demanda-t-il d’une voie lasse.

Un sourire sarcastique coller aux lèvres, jiraya répondit par une autre question.

- tu à passer une bonne nuit ?

Naruto fronça ses beaux sourcils blonds.

Une horrible nuit.

Depuis qu’il avait quittée Sakura la veille sur la terrasse, il ne l’avait pas revue… une véritable torture… 

-  très bien et toi ?

Jiraya qui s’était posté contre la porte s’avança d’un pas.

- tu as fait de beau rêve ?

Cette fois-ci, Naruto arqua un sourcil. Où voulait-il en venir.

- très beau…

Son regard se fit pensif.

Une horrible nuit, remplit de rêve érotique, qui l’avait laissé au réveil avec une érection douloureuse et tremblant de désir.

Il revint à la réalité.

- et toi ?

L’homme aux cheveux blanc ferma les yeux et se gratta la joue.

- tu sais… ma nuit n’a pas était très intéressante… et puis…

Il leva les mains au dessus de sa tête avec un air dramatique coller sur le visage.

- impossible de fermer les yeux…

Il laissa retomber les bras le long de son corps et secoua la tête.

- un fous ne cessé de crier « Sakura !... Sakura !... oh Sakura ! »

Refit-il d’une voie comique.

 Naruto sentit ses joues s’empourpraient.

- ça suffit ! Rugit-il.

Son sang bouillonna dans ses veines lorsqu’il se mit à repenser à sa nuit.

- mais, si sa peut te rassurer, je ne pense pas que t’as dulcine n’est entendue… elle est bien la seule… fit-il une main devant la bouche et le regard en coin.

- je pense qu’elle à due pensée à un animal à l’agonie. 

Il lança un regard incendiaire à Jiraya.

 - ferme là ! Et puis qu’est-ce que tu fous là, t’es juste venu pour te foutre de moi ?

Jiraya mit ses mains en avant.

-  non, non rassure toi.

Il mit les mains dans les poches de son pantalon. Et d’un air innocent, lui dit.

- en faite j’étais simplement venu te dire que ta petite protégée avait…

Il jeta un regard dans sa direction.

- disparue…

Naruto se leva tellement brusquement qu’il renversa sa chaise. Il demanda à court de souffle.

- que dis tu ?!

Jiraya répondit feignant de voir la réaction plutôt brutal de son « patron ».

- oui, disparue… ce matin une servante est entrée dans sa chambre, elle n’y était pas, je lui avait pourtant transmis ta consigne ; d’attendre qu’on vienne la cherchée… Mais rassure toi, j’ai pris l’initiative de poster des gardes tous autours du château, on sait déjà, qu’elle ne la pas quittée.

- mais alors, ou est-elle ?

Un silence se fit entendre devant cette question assez idiote.

- heu… tu sais, si je le savais, elle n’aurait pas vraiment disparue… mais bon se n’est que mon avis…

Fit-il sarcastique.

Naruto ne réagit pas, apparemment trop désespérer pour faire attention à sa remarque.

- cette fille…

Il mit ses mains devant lui.

 - lorsque je l’aurais entre mes mains, je lui tordrais volontiers le cou…

Murmura-t-il entre ses dents serrer.

Son regard doux démentit ses propos.

- son joli cou…

Il contourna le bureau, passa à coté de jiraya sans un regard, ouvrit la porte à la voler et disparus à grande enjambée dans le couloir sans faire attention aux regards fuyant et aux joues rougissante des servantes.

Jiraya se mit a sifflotait.

Décidément, Naruto réagissait toujours au quart de tour face à elle.

Il s’avança vers le bureau et ses yeux se posèrent sur le clicher qu’il était sûrement entrain de regarder avant son arriver.

L’équipe 7.   

Était l’unique chose de marquer sur la photo.

Il détailla quelque instant les trois personnes sur l’image avant de la ranger dans le tiroir.

Cet idiot.

Il était parti tellement précipitamment qu’il avait pris le risque que la fille tombe dessus.

Bon. Ce n’est pas le moment de s’éterniser ici.

Si Naruto l’attraper ici après avoir découvert qu’il n’avait pas vraiment transmis les bonnes consignes à Sakura…

Sa va chauffait pour moi.

Il se mit à rire franchement.

Comme au bon vieux temps. 

 

 

 

 

Sakura s’appuya dos à la porte lorsque jiraya la referma. Il l’avait amenée ici et lui avait demander d’attendre, attendre quoi au juste ? Elle l’ignorait.

Elle s’avança dans la pièce et se mit à la détailler.

Se qui la frappa en premier se fut la luminosité de la pièce, dû aux trois grande fenêtres aux structures imposantes qui partait du sol et s’arrêter seulement à quelques centimètre du plafond. D’ailleurs, celui-ci était impressionnant ; l’ensemble de la structure était en béton. Il y avait aussi, une voûte céleste en berceau, ou des esquisses d’anges était peinte dessus.  Cette pièce ressemblait à une salle de bal.

Elle continua à faire quelques pas savourant le sol en marbre sous ses pieds nus.

Maudit jiraya !

Il ne lui avait même pas permis d’être présentable lorsque ce matin, tôt, il lui avait convié, tel était ses mots, de le suivre, et d’attendre qu’une servante vienne là chercher. Ordonner serait plus juste…

 Voilà maintenant qu’elle se balader presque nue, si se n’est qu’une légère chemise de nuit en soie rose, dans une immense salle ou elle se sentait insignifiante devant tant de beauté antique.

Elle souffla.

Voilà que je fais dans l’architecture…

Sakura s’approcha de la grande fenêtre du milieu et l’ouvrit. Elle laissa l’air frais du matin s’engouffrer dans la pièce.

Elle repensa à sa nuit, lorsqu’elle avait rêvé de Naruto.

Dans ce rêve, celui-ci n’avait pas arrêté de l’appeler inlassablement.

Je dois vraiment être désespérer pour rêver de lui…

Ensuite, elle repensa à l’étrange attitude de jiraya ce matin. Il lui avait demander si, elle n’avait pas était déranger par le bruit et que, soit disant un animale sauvage était venu mourir près du château… puis il n’avait pas arrêté de la dévisager un sourire pervers en coin.

Elle secoua la tête.

De toute façon, dans cette maison, ils sont tous fous.

Sakura prit une décision, elle ne s’éternisera pas ici une journée de plus, elle allait des aujourd’huis finir sa mission et rentrerait faire son rapport à Konoha, et laissera la place à un autre… Ino peut être…  Sakura souffla. Pourquoi était-elle si pressée de quittée les lieux, étais-ce à cause de son principale occupant ?  

Un parfum vint titiller ses narines

Fleur de cerisier.

Elle renifla.

Comme c’est comique…

Sakura fit un pas au dehors, et s’aperçut qu’une terrasse longeait sur toute la longueur de la salle. Elle fit trois grandes enjamber et buta contre la rambarde. Elle se mit à caresser celle-ci et constata qu’elle était faite en fer forgé. Quelques gravures de fleurs s’entrelaçant servaient de barreau. Sakura se pencha en avant et ses yeux se posèrent sur, ce qui semblait être un jardin en contre bas.

Magnifique…

Son cœur se mit à battre plus vite.

Le jardin était entouré d’un mur immense recouvert de rosier. Elle vit des cerisiers majestueux, se dressés vers le ciel. Ainsi, on aurait dit un tapis de pétales roses. D’ailleurs, à travers se rideau, il était impossible de voir se qui se trouvait en dessous.

Il faut que j’aille voir !

De là ou elle était, elle ne vit aucune entrée. Sa curiosité piquée à vif elle chercha des yeux et remarqua, beaucoup plus vers la droite un escalier en colimaçon recouvert de lierre. Elle s’approcha. Il était fait en bois et de la moisissure recouvrait les marches.    

Ça à l’air de faire longtemps qu’il n’a pas était utilisé et ça n’a pas vraiment l’air d’être très sûr…

Sakura hésita. Elle fit demi-tour et jeta un regard en direction du jardin.

Cet endroit est fais pour toi… ne le ressens tu pas ? Fit une voix dans sa tête.

Il fallait qu’elle descende.

Au moment où elle prit sa décision elle entendit un homme hurlait dans le couloir et vit la porte s’ouvrir dans un grand fracas, et un géant blond pénétrer à l’intérieur.

Il se stoppa net les yeux écarquiller comme s’il venait d’apercevoir un fantôme.

Sakura trop abasourdie resta là, à le regarder de la même manière. Mais elle reprit bien vite ses esprits, les mains sur les hanches elle le fusilla du regard.

- pourquoi tous se remue ménage ? demanda-t-elle irritée.

Il ne répondit pas et fronça les sourcils, continuant de la contempler.

Sakura se sentit soudainement, Mal à l’aise. Elle mit ses bras autours d’elle, en signe de défense.

- vous m’avez fais peur à entrer comme ça… fit-elle doucement.

Une lueur rouge s’alluma dans ses yeux bleus.

Sakura tressaillit sous ce regard.

- qu- quoi ? fit-elle en rougissant.

Naruto ne répondit toujours pas, soudain il se retourna et referma la porte. Pendant ce temps, Sakura jeta un regard suppliant en direction des escaliers. Elle tourna brusquement la tête, lorsque un bruit de serrure résonna dans la pièce et aperçu Naruto ranger la clé soigneusement dans la poche intérieur de sa veste.    

 Elle arqua un sourcil.

- que- que faite vous ?

Eh merde ! Voilà que je bégaye.

Son visage était impassible.

- je vais te donner une… punition.

Ses mots claquèrent comme un coup de fouet.

Sakura sursauta violemment. Dans ses yeux, s’afficha de l’incompréhension.

- vous rigolez ? Réussit-elle à articuler.

Il tourna un visage dur vers elle.

- ai-je l’air de… rigolez ?

Non. Mais enfin… pourquoi ?

- pourquoi ? demanda-t-elle incrédule.

Le regard neutre, il se mit à s’avançai vers elle, tel un prédateur devant sa proie…

- tout simplement pars que tu m’as désobéi.

Elle en avait assez de ses sautes d’humeurs.

Sans attendre une seconde de plus, Sakura s’élança vers les escaliers sans ralentir au pas précipiter dans son dos.

Elle sauta et atterrit sur la troisième marche qui céda.

Le hurlement d’un animal se fit entendre pour la seconde fois.

 

 

FIN

      

 

 

 

 

 

 

    

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales