Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1703 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

PDJM
[Histoire Terminée]
Auteurs :
[Groupe: SerminAzerty]
Sermina & azerty
Vue: 17135
[Publiée le: 2013-03-21]    [Mise à Jour: 2014-01-24]
13+  Signaler Général/Action-Aventure/Suspense Commentaires : 24
Description:
Debout près du corps inconscient de Naruto, Sasuke se demandait comment ils avaient pu en arriver là. Personne n'aurait pu prédire que les choses iraient aussi loin. Surtout pas les auteurs… Slash
Crédits:
Non, on ne se fait pas d'argent sur le dos de Masashi Kishimoto, les personnages de Naruto lui appartiennent ainsi.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 45

[2257 mots]
Publié le: 2013-10-01Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Titre de la fiction : « PDJM »

Auteur : Sermina (chapitres impairs) Azerty (chapitres pairs)

Beta lectrice : Sermina et Azerty

Genre : Drame

Disclaimer : Non, on ne se fait pas d'argent sur le dos de Masashi Kishimoto, les personnages de Naruto lui appartiennent ainsi.

Chapitre 45

Les yeux dans les yeux, les deux hommes se scrutaient avec attention.

Depuis l’entrée de l’intrus au sein de son bureau, Ichiro s’était crispé. Le regard que lui lançait l’homme face à lui ne lui disait rien qui vaille. La renommée du dernier membre du clan Uchiwa n’était plus à faire. Un parcours académique parfait, un examen chuunin réussi avec brio même sans avoir eu droit à ce titre, une désertion pour rejoindre un des trois plus grands ninjas de l’époque, un assassinat de son cher maître une fois la puissance acquise, sans oublier bien sûr le combat avec Uchiwa Itachi et sa victoire sans équivoque sur celui-ci. Non, sa renommée n’était plus à faire et Ichiro ne savait que trop bien quelle pouvait être la puissance de la personne se trouvant au sein de son bureau. Ce fut pourquoi, se rappelant de leur affrontement un peu plus tôt, il se contenta de s’installer plus confortablement sur son siège, invitant d’un geste son hôte à en faire autant. Si Sasuke était venu le voir, c’était dans le but de parler et donc d’échanger l’otage qu’il détenait contre quelque chose d’autre...

Sasuke arqua légèrement un sourcil à l’invitation de « pour parler » que lui offrait le chef des armées de Nokiana. Il était venu avec l’attention de lui faire cracher le morceau, cependant le geste d’Ichiro proposait une trêve qui pouvait être bénéfique aussi bien pour l’un que pour l’autre. Ce fut pourquoi, quelques secondes plus tard, il prit place face au propriétaire des lieux.

Leurs regards se toisèrent encore quelques instants avant qu’Ichiro ne rompe le silence.

-          Sasuke Uchiwa…

La voix était dure et autoritaire pourtant le dénommé put y déceler une légère admiration. Cependant alors qu’Ichiro allait reprendre la parole, la porte du bureau s’ouvrit avec fracas laissant entrer un jeune homme légèrement essoufflé. Le regard du propriétaire du bureau s’étira sous la surprise et le soulagement. La présence apparemment libre de son ami changeait la donne. Akiko libre, ne laissait plus de moyens de pression à l’Uchiwa. Pourtant, lorsque son ami ouvrit la bouche, la donne changea à nouveau.

-          Ichiro-san ! Kyuubi-Sama est dans la salle des machines et m’envoie vous dire qu’il peut retirer le sceau, expliqua avec calme Akiko sans pour autant réussir à faire totalement disparaître l’animosité à l’égard de celui qui avait tant fait souffrir son idole.

Sasuke qui avait froncé les sourcils à l’entrée du jeune homme, ne put retenir un léger frisson à l’entente du « Kyuubi-sama ». Apparemment, le démon contrôlait toujours le corps de Naruto… cependant maintenant, il savait où se trouvait son coéquipier. C’est pourquoi sans attendre, il se leva précipitamment de sa chaise avant de filer vers la sortie bousculant au passage Akiko.

Ichiro ne perdit pas de temps non plus. A peine, l’Uchiwa debout qu’il avait fait de même, partant à la poursuite de Sasuke, suivit de prêt par un Akiko qui se réjouissait de retrouver celui qui occupait toutes ses pensées.

Le détenteur du Sharigan savait exactement où aller. La veille, Karin lui avait fait visiter le village et même si la porte avait été scellée et que deux gardes la surveillaient, sa guide lui avait expliqué ce qui se trouvait derrière le mur.

Arrivé à destination, il repéra rapidement les deux gardes en sang par terre avant d’accéder à la « salle des machines ». La seconde d’après Ichiro et Akiko pénétrèrent à leur tour dans la pièce.

Le regard pétillant de malice, Kyuubi contempla les trois hommes face à lui. Décidemment, si au départ cela avait été un des plus mauvais jours de sa longue existence, à présent ça en devenait vraiment très plaisant. Cela faisait maintenant plus de vingt ans qu’il était enfermé dans les quelques mètres carré de sa cellule au fond de l’esprit de l’Uzumaki alors cette petite distraction l’amusait beaucoup… surtout depuis qu’il avait d’aussi bonnes cartes en main et un bijou mangeur de chakra en moins sur sa poitrine.

-          Kyuubi-sama ? interrogea Akiko avec une pointe de fierté dans la voix.

Le démon arqua son regard uniquement sur celui qui venait de parler avant de s’avancer avec douceur vers son adorateur.

-          Akiko, tu as été parfait, murmura avec sensualité le renard alors que sa main vint caresser avec tendresse la joue de son esclave. Tu auras la récompense que tu mérites, continua-t-il alors que son autre main formait quelques signes.

La seconde d’après, des plumes apparaissaient au-dessus du jeune homme avant qu’il ne s’effondre au sol rattrapé in extrémis par Ichiro ayant au préalablement effectué la manœuvre d’évitement de ce sort. Un étrange sourire moqueur se dessina sur son visage. Les humains n’étaient que des imbéciles facilement manipulables.

Le regard du renard se posa alors sur l’Uchiwa. L’ayant sentit quelques minutes plus tôt dans le bureau d’Ichiro, Kyuubi se doutait également de sa venue en ces lieux. Oh oui, les minutes qui allaient suivre promettaient un plaisant moment de distraction.


Encadré par cinq gardes, l’ainé Uchiwa et Sakura montaient sagement les escaliers les menant au bureau du chef du village. Ce dernier légèrement en avant soupira doucement. Ce n’était vraiment pas le moment. Comme si les perturbations de chakra du village menaçant la planète toute entière n’étaient pas suffisantes, il fallait que le village jusqu’alors si paisible se retrouve pris dans une multitude de problèmes. Problèmes semblant être de parfaites coïncidences au premier abord mais qui à y regarder de plus près semblaient inexorablement tous liés. C’est d’ailleurs pour cela qu’il amenait les deux intrus dans son bureau et non au sein de la prison du village. Arrivé à destination, il pénétra le premier dans la pièce suivit de près par ses deux prisonniers et leur escorte. D’un mouvement fluide, il se positionna derrière son bureau. Son regard se posa tout d’abord sur la jeune fille : Sakura Haruno. Il connaissait parfaitement chaque village caché du monde. Cela se transmettait de Kage en Kage depuis des millénaires et une de ses principales missions en sus de diriger Nokiana était de se tenir au courant du moindre mouvement ninjas se trouvant en ce monde. Ceci afin d’éviter tout ce qui pourrait mettre en danger Nokiana qui devait rester camoufler aux yeux de tous. Alors oui, il connaissait très bien la demoiselle face à lui. L’équipe 7 était une des équipes qu’il connaissait sans doute le plus, il suffisait de se renseigner sur sa composition pour comprendre cet intérêt particulier pour cette équipe. L’hôte du démon le plus puissant du monde, une élève talentueuse tout droit sorti de l’éducation de la célébrissime Sanin Tsunade et le dernier survivant d’un des plus puissants clans que la terre n’est jamais connu. Pourtant à cette dernière pensée son regard se porta sur le second intrus : Uchiwa Itachi. On lui avait rapporté et ce par différentes sources dont il ne pouvait pas mettre en doute la fiabilité, la mort de ce dernier quelques années plus tôt… pourtant, il ne pouvait pas y avoir de doute à ce sujet, se trouvant devant lui, bien que légèrement affaibli, celui en chair et en os, qui avait réussi à assassiner un des plus puissants clans du monde ninja. Bien qu’habitué à rencontrer de nombreuses situations dépassant l’entendement, il devait avouer être surpris de voir cet homme devant lui. Il ne pensait pas cela impossible puisque les scientifiques de son village travaillaient déjà sur la problématique de la résurrection avec des résultats plus que prometteurs. Mais il ne pensait pas qu’une autre personne puisse être capable de réussir un tel exploit sans une connaissance aussi avancé qu’eux sur le chakra.

D’un geste de tête, il indiqua aux gardes se trouvant toujours dans la pièce de partir. La seconde d’après, il n’était plus que trois dans le bureau. Le Kage prit alors le temps de s’installer calmement sur son siège avant de prendre la parole.

-          Mademoiselle Sakura Haruno, Monsieur Uchiwa Itachi, pourriez-vous tout d’abord m’expliquer comment vous avez pu pénétrer au sein de ce village ?

Les miettes du combat qu’il avait entraperçu quelques minutes plus tôt avaient certes attiré son attention mais vu que le dernier assaillant était toujours poursuivi par la garde de Nokiana, autant qu’il en profite pour comprendre comment tout cela avait pu arriver.


Cela faisait déjà quelques minutes qu’il avait pénétré à nouveau dans le village. Il ne remercierait jamais assez Karin pour lui avoir donné la possibilité de partir à la poursuite de Sasuke. Il avait une petite vengeance à prendre sur le dernier survivant Uchiwa. Son sourire s’élargit un peu plus alors qu’il se dirigeait vers la plus haute tour du village. Petite vengeance oui, parce qu’il devait bien l’avouer il n’était pas non plus mécontent de sa liberté depuis que l’Uchiwa avait tué son ancien maître. Cependant, ne serait-ce que par respect pour tout ce qu’avait pu lui apprendre le mort, il lui devait au moins ça… et puis cela lui donnait l’occasion de s’amuser un peu aussi. Au départ, il avait intégré Nokiana afin de pouvoir en apprendre plus sur celle-ci et avoir accès à toutes les avancées que les légendes vantées du village. Cependant, bien qu’ayant obtenu ce qu’il désirait, il devait bien avouer que les rares missions extérieures que leurs assignaient le Kage de Nokiana ne lui suffisaient plus et que l’action qu’il avait pu avoir auprès de son ancien maître lui manquait légèrement.

Son pas était dynamique mais calme. Il savait que Sasuke ne sortirait pas du village sans son coéquipier puisque c’est lui qu’il était venu chercher. Cependant, alors qu’il était sur sa lancée pour pénétrer dans l’immense bâtisse, il stoppa d’un coup son pas. Un chakra étranger venait de parvenir jusqu’à lui. Un chakra qu’il connaissait. Son sourire s’élargit un peu plus alors que sa conscience commençait à poser le pour et le contre. D’un côté Sasuke qu’il avait l’intention de tuer un de ces quatre. De l’autre un homme dont la puissance dépassait l’entendement et que la simple idée d’affronter lui renvoyer un grand nombre de frissons d’excitation dans tout le corps.

D’un mouvement brusque, il changea de direction. Le choix était simple : il savait qu’il retrouverait facilement Sasuke, par contre l’autre homme, il n’aurait sans doute aucune autre chance. Son pas s’accéléra à mesure qu’il suivait la piste qui s’offrait à lui.

Ce ne fut que quelques minutes plus tard qu’il pénétra au sein d’une petite maison vide s’arrêtant au centre du salon. Connaissant l’homme, il savait déjà que Madara l’avait repéré. Il resta là, immobile, laissant ainsi à son adversaire le plaisir de se montrer à lui. La seconde d’après, Tobi apparut devant ses yeux.

-          Je pensais avoir réussi à semer tous les gardes, exprima avec une pointe d’amusement l’homme au seul œil visible. Mais apparemment, je n’avais pas vu la possibilité qu’un des anciens sbires d’Orochimaru puisse en faire partie.

Un étrange silence s’installa quelques secondes dans la pièce avant d’être rompu à nouveau par Madara.

-          Qu’es-tu venu chercher ici, Kabuto ?


Cela faisait bien cinq minutes que les trois personnes se toisaient du regard. Kyuubi ne semblait en aucun cas vouloir rompre ce silence si plaisant. Il y avait tant de condescendance et de satisfaction dans son comportement hautain qu’il ne voulait surement pas briser cette atmosphère dont il se délectait avidement.

-          Que veux-tu ?

Une nouvelle lueur remplie d’un sentiment de victoire illumina le regard du démon. Ichiro avait posé ces trois mots avec autorité, pourtant on ne pouvait pas nier l’espoir que cette simple phrase semblait détenir.

-           Pas grand-chose, répondit d’un ton moqueur le renard.

Ichiro fronça les sourcils. Cela ne présageait rien de bon. Un rire démonique finit par se répandre dans la pièce. Kyuubi adorait cet instant. Il aurait tellement voulu faire durer ce moment plus longtemps, cependant la question directe du chef des armées ne lui donnait pas vraiment la possibilité de s’amuser autant qu’il le souhaitait. Pourtant son regard de bonheur ne cessait de s’agrandir à l’idée qui était apparu en son esprit quelques heures plus tôt. Oui, depuis qu’il l’avait vu, une idée aussi loufoque qu’inespérée était venue se loger en lui.

-          C’est-à-dire ? interrogea Ichiro dont la voix perdait peu à peu de sa superbe.

Un nouveau sourire vint dévoiler les longs crocs acérés du démon.

-          Pas grand-chose, répéta Kyuubi. Un corps, juste un corps à part entière.

Les pupilles des deux autres hommes s’ouvrirent de surprise. Si l’un ne comprenait vraiment pas grand-chose, l’autre ne savait que trop bien de quoi il s’agissait. Un sourire intérieur s’initia au fond de lui. Il avait vu Itachi. Il voulait la même chose. Mais apparemment, il ne savait pas que cette transposition n’était que temporaire. Son regard dévia un instant sur le corps à terre de son ami. Au final, il allait peut-être pouvoir s’en sortir tous indemne.

-          En échange, tu enlèves le sceau et tu me rends Akiko.

Les pupilles de Kyuubi perdirent de leur éclatante lueur de satisfaction à l’entente des conditions annoncées. Ses iris écarlates dévièrent sur celui qui lui était dévoué. Bien qu’à l’instant présent, il ait plutôt envie de le massacrer, il devait avouer que c’était bien peu face à la possibilité de vivre à nouveau libre dans son propre corps. Très bien, pour faire preuve de bonne foi, il allait lui « rendre » cet abruti d’insecte d’Akiko... par contre, il n’ôterait le sceau qu’une fois en possession de son propre corps. Un sourire de satisfaction vint illuminer à nouveau son visage. Enfin, ça c’est ce qu’il allait lui laisser croire…


 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales