Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1703 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

PDJM
[Histoire Terminée]
Auteurs :
[Groupe: SerminAzerty]
Sermina & azerty
Vue: 17155
[Publiée le: 2013-03-21]    [Mise à Jour: 2014-01-24]
13+  Signaler Général/Action-Aventure/Suspense Commentaires : 24
Description:
Debout près du corps inconscient de Naruto, Sasuke se demandait comment ils avaient pu en arriver là. Personne n'aurait pu prédire que les choses iraient aussi loin. Surtout pas les auteurs… Slash
Crédits:
Non, on ne se fait pas d'argent sur le dos de Masashi Kishimoto, les personnages de Naruto lui appartiennent ainsi.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 29

[2265 mots]
Publié le: 2013-06-24Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Titre de la fiction : « PDJM »

Auteur : Sermina (chapitres impairs) Azerty (chapitres pairs)

Beta lectrice : Sermina et Azerty

Genre : Drame

Disclaimer : Non, on ne se fait pas d'argent sur le dos de Masashi Kishimoto, les personnages de Naruto lui appartiennent ainsi.

Chapitre 29 :

Un sourire de satisfaction déformait avec aisance le visage pourtant réputé parfaitement neutre de Sasuke. Cela avait été tellement facile. Juste quelques petits foyers de feu allumés de ci de là qui avaient d’ailleurs pris des proportions bien plus impressionnantes qu’il le pensait mais cela n’avait pas d’importance. Pour le moment, son attention était tournée vers un seul but : retrouver Naruto. Il le savait Kyuubi avait dû être ramené à la tour – endroit le plus sécurisé du village –, c’est pourquoi ce fut une lueur de plaisir qui éclaira son regard lorsqu’une fois ayant passé la porte du bâtiment, il ressentit la présence de son coéquipier. D’un pas léger mais rapide, il se dirigea à travers les couloirs qu’il commençait à bien connaître suivant la douce odeur de chakra de Kyuubi. Son sourire ne périssait pas sur son visage. Il savait très bien qu’une fois en présence du corps de son rival, il lui suffirait de moins d’une seconde pour pénétrer dans son esprit… et cette fois-ci, il savait exactement ce qu’il devait faire.

Depuis qu’il avait quitté Karin, peu à peu le souvenir de sa dernière visite dans les rêves de son ami l’avait fait réfléchir. Naruto au bord de l’eau, l’enfant dans ses bras, la colère de l’Uzumaki lorsqu’il avait compris que c’était le véritable Sasuke qui était devant lui… mais aussi le monde dans lequel ils s’étaient retrouvés juste après, cette jeune fille qui s’était sacrifiée pour lui, le désarroi et le doute qu’il avait pu lire dans les prunelles azurs de Naruto qui ne semblait pas savoir quel comportement adopter. Oui, il s’était remémoré le tout et maintenant il savait comment le sortir de là. Il avait aussi compris pourquoi Kyuubi l’avait laissé aussi facilement entrer dans l’esprit de son hôte. Le démon voulait se débarrasser du bijou tout en gardant le contrôle du corps de Naruto, c’est pourquoi il ne lui avait rien dit au sujet du rêve de son rival. Il le savait, Kyuubi était plus ou moins au courant de ce qui se passait au sein du « fantasme » dans lequel Naruto s’était réfugié. Le renard s’était servi de lui pour faire douter légèrement le blond afin qu’il sorte du rêve où le démon n’avait aucun pouvoir sur son hôte. Cependant, grâce à cette gamine qui s’était sacrifiée, il avait toutes les informations nécessaires pour le faire revenir définitivement à la réalité.

Son pas s’accéléra un peu plus avant de s’arrêter au centre d’un couloir. Une étrange présence de chakra flottait au côté de celle de son coéquipier. Une présence de chakra qui lui était totalement inconnue mais qui pourtant lui semblait si familière. Cependant, il se focalisa très vite sur autre chose. A sa droite la porte de l’ancienne « chambre » où était détenu Kyuubi était entrouverte. Si le démon avait été ramené là, c’est que les ninjas de Nokiana avait prévu un système de sécurité complexe afin qu’une deuxième évasion ne soit pas possible…, pourtant la porte était légèrement entrouverte et la « cellule » vide d’une quelconque présence.

Il se concentra alors sur l’émanation de chakra qui flottait autour de lui alors que ses sourcils se froncèrent. Cela allait être plus difficile que prévu si Kyuubi se faisait la malle mais il n’avait pas fait tout ce chemin et enduré tout ça pour que ce stupide démon lui passe sous le nez. C’est pourquoi doucement, il ferma ses paupières, laissant ses autres sens entrer en action. Apparemment, le reste de chakra qui s’élevait dans le couloir était encore très « fort », donc Kyuubi n’avait pas dû aller bien loin. Cependant, quelque chose le contraria. Il semblait qu’il ne soit pas parti seul, l’étrange chakra qu’il avait également senti quelques minutes plus tôt semblait suivre la même route que le démon. Mais cela n’était pas son souci prioritaire, c’est pourquoi il ouvra ses paupières, avant d’accélérer son pas suivant la piste du renard.

********

Karin ne pouvait détacher ses yeux des flammes qui s’élevaient au-dessus des pans de mur de verdure. Un sourire crispé se dessina sur son visage. Apparemment, Sasuke avait réussi à passer les frontières du village sans elle. Cependant, ce fut les dégâts causés par le feu et la présence d’intrus non loin qui la contrariaient le plus. Sasuke avait vraiment compliqué les choses… mais ce n’était pas le moment de commencer à douter : la situation était déjà tendue comme ça.

Elle finit par passer outre la barrière de verdure et se faufila avec agilité dans le village en pleine agitation dans une seule direction. Elle devait savoir ce qu’elle devait faire maintenant.

********

 

Les deux hommes regardaient le jeune garçon étendu à leurs pieds. Le premier homme arqua ses prunelles sur ce dernier. Les cheveux blonds, la peau halée et malgré le fait qu’il soit inconscient l’impressionnante sensation d’attractivité qui émanait de lui. Il ne s’étonnait plus de la raison pour laquelle son ami l’avait trahi pour rejoindre sa cause. Son cœur se serra un peu plus. Il savait très bien qu’il n’aurait jamais aucune chance avec Akiko, il l’avait d’ailleurs toujours su. Pourtant, vu son comportement durant ces quelques vingt-quatre heures, il semblerait qu’il avait malgré lui gardé l’espoir que son ami éprouve les mêmes sentiments que lui. Il soupira silencieusement avant que son attention ne finisse par s’attarder sur la troisième personne en ces lieux. Le regard que son étrange allié posait sur l’endormi était à la fois tendre et triste. Il y décela également une lueur d’amour fraternel qui semblait éclairer à elle seule la petite pièce noire où il se trouvait. Pourtant la pâle lumière qui irradiait de la bougie posée à côté du corps à terre était la seule et unique source de clarté.

-     J’avais dit une demi-heure.

La voix avait raisonné avec détermination et autorité. Itachi ne pouvait pas le nier, Ichiro avait une prestance assez impressionnante. Il lui était d’ailleurs arrivé de se demander pourquoi il n’était que chef des armées et non le dirigeant pur et simple de Nokiana.

-     En même temps si la pièce avait été plus sécurisée, je n’aurais pas eu à parcourir tout le bâtiment à la recherche d’un endroit adéquat.

Le visage d’Ichiro se ferma un peu plus. Il y avait vraiment des jours où il ne devrait pas sortir de son lit. Depuis la veille, rien ne se passait comme prévu. Et dire que tout devait se terminer à midi Il soupira à nouveau, cette fois bruyamment, faisant détourner l’Uchiwa vers lui.

-     De toute façon, c’est ici que l’Akatsuki est censée le récupérer. Donc, tu as encore un peu de temps devant toi, expliqua-t-il avec calme. Cependant, il faut que le pendentif ne soit plus lié à ce corps avant neuf heures ce matin.

-     La réplique est terminée ?

Itachi Uchiwa ! Si on lui avait dit qu’un jour il aurait à faire équipe avec un tel personnage, il ne l’aurait jamais cru. Malgré sa « situation », le possesseur du Sharigan avait très bien négocié le contrat qui les liait désormais. Toutefois, il fallait bien avouer que les informations qu’il lui avait rapportées lui seraient d’une grande utilité en temps voulu. Alors oui, il avait fini par accepter de mettre cartes sur table avec cet étrange personnage qu’il croyait mort comme la totalité du monde ninja. 

-     Oui, le leurre a été achevé il y a une heure.

Le chakra récupéré lors de la première prise de Kyuubi et par la suite celle effectuée au village avait suffi. Le faux était prêt et n’attendait que la petite pierre au centre du vrai bijou pour devenir actif.

-     Dans ce cas si mon corps tient, j’ai jusqu’à mid…

-     Non !  l’interrompit-il d’une voix autoritaire. C’est ici que je capturerais les deux premiers membres de l’Akatsuki qui viendront chercher Kyuubi et j’aurai besoin de quelques heures pour mettre le piège en place.

Le silence revint dans la pièce seulement entrecoupé par le doux souffle presque trop paisible du jeune homme à terre.

-     Je vais t’envoyer celui qui a confectionné ton corps, il a trouvé de quoi te faire tenir un peu plus.

Le chef des armées finit par se retourner en direction de la sortie.

-     Le village est en pleine effervescence, le feu risque d’amener quelques curieux et ton frère va nous poser quelques complications alors fait au plus vite, cela fera un problème de moins à gérer, termina-t-il avant de quitter définitivement la pièce.

*******************

Cela faisait un quart d’heure qu’il tournait en rond et cela commençait sérieusement à l’énerver. Il avait suivi avec calme et minutie toutes les traces que le démon avait laissées sur son passage… ce qui n’avait pas été facile puisque pour une raison inconnue dès qu’il s’était éloigné du couloir donnant sur la « cellule » de Kyuubi, le chakra du renard était devenu presque désuet… comme si le démon était en hibernation. A contrario, la présence du deuxième chakra se faisait toujours plus forte.

Il tourna à nouveau sur sa droite et finit par arriver dans un grand couloir. A cet instant, une autre présence vint se faire ressentir. Une autre présence qui semblait être enfermée vu l’épais jutsu posé sur la porte. Le même dont il avait vu les reste des traces sur l’ancienne « chambre » de Kyuubi.

Durant un instant, il hésita avant de finir par se diriger d’un pas déterminé vers la porte. Cela faisait bien vingt minutes qu’il tournait en rond et il se doutait depuis quelques minutes qu’il ne suivait pas la bonne piste. La personne derrière la porte avait actuellement le même objectif que lui et connaissait parfaitement le village. Il n’y avait pas de doute à avoir, ils allaient devoir à nouveau s’allier.

****************

Elle était là face à lui. Quatre ans plus tôt, malgré son visage d’ange il avait de suite vu qu’elle n’était pas comme celui qui l’avait récupéré le disait. Il y avait dans son regard, dans sa façon de parler quelque chose qui l’avait toujours fait douter. Il s’était d’ailleurs attendu à un élan de cris et de négations sur les accusations qui lui avait été lancés le jour où elle s’était retrouvée seule face à lui pour le test du détecteur de mensonge que devait passer tout futur ninja de Nokiana, mais ce fut le contraire. Ce jour-là, elle lui avait montré un sourire triste tout en lui disant qu’il était encore très loin de la vérité… puis elle lui avait tout dit. Ses années de services auprès d’Orochimaru, sa rencontre avec Sasuke à la mort du serpent, Hebi, le combat entre Sasuke et son frère auquel ils n’avaient pas eu le droit d’assister, la disparition de Sasuke avant d’en entendre à nouveau parler en tant que ninja ayant réintégré Konoha, sa survie au sein du reste de l’équipe d’Hebi, l’attaque de l’Akatsuki, la mort de ses camarades et enfin la proposition de Tobi. Durant ces quatre années, elle avait joué les agents triples pour lui. Ce fut d’ailleurs par elle qu’il récupéra le plus d’informations au sujet de l’organisation qu’il haïssait. De plus, lorsque l’Akatsuki était apparue devant lui avec ce chantage, il avait pu commencer à monter le piège contre eux et Karin, elle, n’avait qu’à les conduire jusqu’à lui. De même, lorsque Sasuke avait été repéré dans les environs du village, il l’avait de suite convoquée. Connaissant le jeune homme aux dires de Karin, il était têtu et allait toujours au bout de ses actions, c’est pourquoi il l’avait chargée de s’occuper de lui. D’abord de savoir ce qu’il voulait puis de le distraire en l’entrainant sur différentes pistes. Mais il avait très vite compris que l’Uchiwa pouvait lui servir et retirer le « détail » le plus compromettant de son plan. En entrant dans l’esprit de l’Uzumaki, il pouvait le faire revenir juste assez pour que le bijou se défasse de son hôte. C’est pourquoi, il avait monté le plan avec elle pour que les deux hommes puissent se retrouver face à face avant de les récupérer une fois le pendentif à terre… malheureusement, non seulement l’Uchiwa n’avait pas réussi mais en plus Akiko l’avait trahi…

Il finit par secouer sa tête, tout ça avait beau être frais, actuellement c’était le passé. Là, il avait bien plus pressé. D’après Karin, l’Akatsuki ne se doutait de rien, ce qui était bon signe. Par contre, la présence de deux ninjas de Konoha près du village qu’elle avait repéré amener un problème supplémentaire.

-     Vous voulez que je continue à m’occuper de Sasuke ?

-     Non, lui je m’en charge. Par contre, essaye de retenir les deux intrus. Ils ne doivent pas entrer dans le village.

-     Bien, se contenta-t-elle de répondre en quittant la pièce laissant Ichiro seul.

Pourtant le chef des armées la suivit quelques minutes plus tard. Sasuke pouvait attendre, même s’il se baladait librement dans le village, la pièce où se trouvait ce qu’il voulait était imprenable pour un ninja autre que ceux du village. C’est pourquoi, il se dirigea vers une autre partie du village. Il avait encore quelques vérifications à faire sur les pièges qui devaient détruire définitivement l’Akatsuki. Son esprit se porta alors sur Itachi tout en priant en silence que l’Uchiwa réussisse là où son frère avait échoué.

***********

Le jutsu avait été facile à défaire pour un ninja de son niveau par contre la personne face à lui s’emblait moins coopérative en vue du regard de haine qu’il lui lançait. Sasuke soupira mentalement avant de se positionner face à Akiko tout en actionnant son Sharigan… la seconde d’après il était dans l’esprit de son ancien allier.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales