Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1703 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

PDJM
[Histoire Terminée]
Auteurs :
[Groupe: SerminAzerty]
Sermina & azerty
Vue: 17146
[Publiée le: 2013-03-21]    [Mise à Jour: 2014-01-24]
13+  Signaler Général/Action-Aventure/Suspense Commentaires : 24
Description:
Debout près du corps inconscient de Naruto, Sasuke se demandait comment ils avaient pu en arriver là. Personne n'aurait pu prédire que les choses iraient aussi loin. Surtout pas les auteurs… Slash
Crédits:
Non, on ne se fait pas d'argent sur le dos de Masashi Kishimoto, les personnages de Naruto lui appartiennent ainsi.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 11

[3161 mots]
Publié le: 2013-04-22Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Titre de la fiction : « PDJM »

Auteur : Sermina (chapitres impairs) Azerty (chapitres pairs)

Beta lectrice : Sermina et Azerty

Genre : Drame

Disclaimer : Non, on ne se fait pas d'argent sur le dos de Masashi Kishimoto, les personnages de Naruto lui appartiennent ainsi.

PDJM

 

Chapitre 11

 

 

Cela faisait déjà trois heures que l’Uchiwa courrait sans s’arrêter vers les coordonnées qui lui avaient été transmises. La fatigue et la douleur ne cessaient de croître en son sein mais, fierté ou orgueil familial, il se refusait de prendre une pause avant d’être arrivé à destination. Chaque enjambée supplémentaire lui était difficile cependant si une autre personne avait effectué cette même course à ses côtés, elle ne se serait aperçue de rien. Il ne voulait rien lâcher. Il le savait, le corps était la faiblesse de l’Homme. L’âme, la force de caractère, l’envie de vivre, la détermination, tout ce qui n’était pas concret pouvait surpasser et faire bien plus qu’un simple corps matériel ne pourrait jamais subir. C’est pourquoi ses yeux se fermèrent un instant sans pour autant arrêter, ni même ralentir sa course. Doucement, avec concentration, il puisa dans ses souvenirs. La première rencontre à huit ans, lui assis sur le ponton, son futur coéquipier passant sur un petit chemin en terre derrière lui.  Leur regard qui s’était jaugé avant que le blond finisse par tourner la tête d’un air boudeur. Le lendemain, cela avait été le même manège, jour après jour. Il avait même fini par attendre ce moment de la journée presque avec impatience. C’était un peu ce qui lui tenait la tête hors de l’eau. Certes, il avait comme but de se venger mais cet étrange moment dans la journée lui donnait l’impression d’exister pour autre chose que sa vengeance. C’était là que tout avait commencé. Il ne l’aurait jamais avoué ouvertement mais Naruto avait fait beaucoup pour lui sans même le savoir. Si le blond n’avait pas été là, dès cette époque, il ne savait même pas s’il n’aurait pas flanché. A dix ans, on est encore qu’un enfant et Uchiwa ou pas, on a parfois du mal à vivre avec un tel passé.

Ses yeux s’ouvrirent toujours tintés d’un sombre rouge mais avec dans son regard une lueur de détermination supplémentaire. Sa volonté, son amitié envers son coéquipier étaient plus forte que les signaux devenus de plus en plus fréquents et douloureux que lui envoyé son corps. Il savait que le temps était compté. C’est alors que, sans vraiment s’en rendre compte, ses enjambées s’allongèrent et ses pas se firent plus rapides. Il n’arriverait pas trop tard cette fois…

 

**********************************************

 

 L’Hokage se tenait droite et fière sur le balcon surplombant le village. Son regard déterminé parcourait les toits des demeures avec une légère pointe de tendresse. Elle aimait ce village, bien plus que sa propre vie. Un léger sourire s’encra sur ses lèvres aux souvenirs de quelques années en arrière. Lorsque Jiraiya avait essayé de lui faire accepter ce poste alors qu’elle n’en voulait pas. Son sourire se fit encore un peu plus tendre. Naruto avait été pour beaucoup dans son changement d’avis. Le hasard lui avait fait rencontrer ce jeune gamin inconscient et niais et pourtant elle avait vu en lui quelque chose de spécial, quelque chose qu’elle n’avait su expliquer mais qui l’avait poussé à accepter, ne serai-ce que pour savoir ce que ce gamin insolent allait devenir. Et pourtant… son sourire disparut. Et pourtant, elle l’avait délibérément « donné » à ces hommes… pour le bien du village, pour le bien du monde ninja. Être Hokage demandait tant de responsabilités. Elle devait penser au village avant tout et à tous ses résidents, pourtant depuis le début un étrange pressentiment s’était initié en elle. Sans savoir pourquoi, ses deux hommes ne lui inspiraient pas confiance. Ils avaient tous les deux une étrange aura qui les encerclait. Le premier qui semblait être le chef, ne semblait intéressé que par la puissance et le pouvoir alors que le second semblait attendre de la part de Kyuubi quelque chose de bien particulier qui n’avait rien à voir avec la raison qu’ils leur avaient donnée. Certes, les preuves du dérèglement du chakra dans le monde qu’ils leurs avaient fournies ne pouvaient pas être remises en cause cependant quelque chose dans leur attitude, leur façon de parler avait attiré son attention.

Elle finit par soupirer doucement en fermant un instant ses yeux. Le vent vint jouer avec sa chevelure alors que son manteau vert claquait lentement contre ses cuisses. Kakashi était rentré avec son équipe une heure plus tôt…  bredouille. Ils avaient été envoyés sur une fausse piste apparemment. Une trace de chakra laissée volontairement partant vers l’ouest. Ses paupières se rouvrirent d’un coup. Le point positif, c’est qu’apparemment l’Uchiwa lui ne s’était pas laissé berner et continuait sur une autre piste puisque Kakashi avait affirmé avoir senti son aura allant vers le nord. Cependant quand il était revenu sur leurs pas, l’odeur de Sasuke avait complètement disparu, empêchant toute possibilité de le retrouver. Elle soupira doucement. Elle n’avait pas une totale confiance en lui, mais Naruto avait une foi absolu envers l’Uchiwa, c’est pourquoi elle mettait ses doutes de côtés. Si la tête brûlée qui lui servait de successeur lui faisait confiance alors elle aussi. L’Uchiwa ramènerait Naruto, elle en était sûre. Le lien qui unissait les deux hommes étaient visibles et si elle pouvait remettre en cause au niveau de sa loyauté envers le village, elle savait qu’au sujet de Naruto, elle pouvait la lui accordait légèrement.

Elle soupira une énième fois. Naruto avait intérêt à s’en sortir. C’était à lui qu’elle voulait donner sa place dans quelques années alors il n’était pas question qu’il disparaisse prématurément… Même si les deux hommes leurs avaient affirmé qu’ils ne prendraient pas la totalité de chakra dont ils avaient besoin en une seule fois, ce qui laissait au temps au démon de se régénérer en énergie et donc rester en vie au final après « avoir sauvé » le monde, elle n’en restait pas moins anxieuse. Cette histoire ne tombait vraiment pas au bon moment. Le seul point positif dans l’histoire était que l’Akatsuki du fait de la disparition du porteur de Kyuubi semblait s’être mis en retrait en attendant des nouvelles.

-         Hokage-Sama ?

La dénommé ne se retourna pas tout de suite. Elle avait immédiatement reconnu sa voix et de toute façon, elle avait senti sa présence quelques minutes avant qu’il n’arrive jusqu’à elle. Elle poussa un énième soupir silencieux : le membre le plus influent du conseil se tenait derrière elle. Tsunade savait la raison de sa présence et elle appréhendait déjà la discussion. Elle posa une dernière fois son regard sur le village avant de se retourner saluant d’un signe de tête le vieil homme. Puis, sans attendre elle prit le chemin de son bureau suivi silencieusement par le membre du conseil. Une fois dans la pièce, elle s’installa calmement sur son siège, encrant son regard noisette dans celui noir de son interlocuteur.

-         Vous désirez ?

Sa voix était neutre mais étrangement dure. Le vieil homme savait que leur décision de « leurs  remettre » temporairement le porteur de Kyuubi n’avait pas été très apprécié par leur Hokage mais il savait aussi qu’en tant que membre le plus important du village, elle n’avait pas eu d’autre choix. Cependant, il n’ignorait pas qu’elle aurait voulu enquêter un peu plus sur ces deux individus. Mais les preuves étaient là et le monde des ninjas était en danger, il ne fallait plus attendre, cela aurait été trop risqué. Il finit par baisser les yeux devant sa supérieure. Pour le moment le sujet de l’Uzumaki était à éviter et il le savait, c’est pourquoi il partit sur un tout autre sujet.

-         Sasuke Uchiwa est introuvable depuis trois jours, j…

-         Il est en mission !

Le vieil homme fut légèrement surpris. Il était rare que l’Hokage coupe la parole de ses interlocuteurs de par son respect envers toutes les personnes appartenant au village. Cependant en vu des récents évènements, il pouvait comprendre le comportement défensif que tenait l’Hokage.

-         Pourtant je n’ai pas…

-         J’ai reçu des informations importantes, il me fallait un ninja de niveau élevé, vu que Kakashi et une partie de l’élite de Konoha n’étaient pas présents, j’ai pensé qu’il serait le plus apte pour cette mission.

-         Combien de temps durera son absence?

-         Aucune idée, cela dépendra de ce qu’il trouvera.

Un silence de quelques secondes suivit cette remarque avant que le vieil homme ne reprenne.

-         Bien, je m’en vais rassurer le conseil dans ce cas. Hokage-sama, fit l’homme en se courbant légèrement avant de sortir du bureau.

Tsunade finit par poser ses coudes sur le meuble en bois devant elle dans un soupir avant de caller son menton sur ses mains. Ses yeux fixèrent avec intensité les portraits face à elle.

« De là où vous êtes, protégez les… tous les deux… »

 

 

**********************************************

 

Naruto était assis à son bureau, une pile de papiers devant lui. La porte de la pièce était légèrement entrouverte permettant d’apercevoir une jeune fille un peu plus loin également assise face à son bureau. Cette dernière de par sa fonction, côtoyait assez souvent le jeune Hokage. Le bureau où il se trouvait était étrangement tranquille quand on connaissait l’énergumène qui y séjournait, c’est pourquoi, son regard était fixé sur le jeune homme qu’elle apercevait par l’encadrement de la porte. Il était calme, beaucoup trop calme. De loin, elle aurait pu jurer qu’il lisait avec attention et sérieux la paperasse devant lui mais lorsqu’elle était venue lui apporter à diverses reprises des documents à examiner, elle avait remarqué aisément qu’en quatre heures, le jeune homme était resté fixé sur la même feuille du même dossier. Son regard s’était alors attardé sur le visage de son Hokage avant d’avoir un léger mouvement de recul. Le visage d’habitude si souriant, si épanouit faisait place à celui d’un homme anxieux et dont la peur transpirait par tous les pores de sa peau. Et maintenant, elle était là à le fixer à travers la porte entrouverte. Connaissant le jeune homme, il n’était pas difficile de comprendre la raison de son angoisse. Cela faisait trois jours… trois jours qu’IL aurait dû rentrer de mission et trois jours que l’on n’avait pas de nouvelles.

Deux coups se firent entendre faisant sursauter le jeune blond qui se leva en courant alors qu’un léger sourire commençait à prendre place sur son visage mais qui s’effaça aussi vite à la vue de la personne qui pénétra dans la pièce.

-         Hokage-Sama, un ANBU m’a prévenu que vous auriez une mission pour moi ?

Naruto, qui s’était arrêté au centre de la pièce, se retourna d’un coup pour repartir derrière son bureau, cachant son regard rempli de déception à son interlocuteur durant un instant. Une fois, derrière le meuble en bois, il prit un parchemin se trouvant là avant de reprendre :

-         En effet Kakashi-san. C’est une mission de rang B, vous avez toutes les informations détaillées dedans.

Le dénommé prit d’une main le parchemin qu’on lui tendait avant de s’incliner dans un respectueux « Hokage-Sama » et de repartir aussi vite. Naruto resta debout encore quelques minutes, les yeux baissés au sol alors que ses doigts serraient avec force le bord du bureau.

-         Il y a un problème, dobe ?

A peine l’insulte avait été lancée que le blond avait relevé la tête ancrant son regard sur la personne qui venait de pénétrer par la fenêtre. Il n’avait qu’une seul envie, se jeter dans ses bras et pourtant il resta là, immobile à le regarder comme s’il avait du mal à le croire.

-         Dobe ?

L’Uchiwa n’eut pas le temps d’en demander plus avant de sentir un poids se jeter sur lui. Un sourire tendre mais presque imperceptible vint se loger sur son visage mais qui disparut bien vite lors qu’il sentit sa joue lui faire mal.

-         NE ME REFAIS PLUS JAMAIS CA, TEME !

Les yeux de l’Uzumaki lançaient des éclairs faisant revenir le petit sourire de l’Uchiwa.

-         Un problème, dobe ?

-         Pourquoi tu rentres que maintenant ? Pourquoi tu n’as pas donné de nouvelles avant ? Tu te rends compte que j’étais mort d’inquiétude, tu aurais dû me…

Naruto ne put finir sa phrase, coupé par deux lèvres glacées sur les siennes brûlantes. Les secondes semblèrent se figer pour l’Hokage. Il était là, vivant, contre lui. Plus rien ne comptait à par cette constatation : il était là ! Pourtant alors que ses yeux se fermèrent pour profiter au mieux de cet instant, un pressentiment s’initia en lui suivi par le visage fatigué d’une jeune fille. NON ! D’un geste imaginaire, il fit effacer le visage qui était apparu devant ses yeux tout en resserrant son emprise de ses bras sur celui qu’il aimait. Etrangement, il n’eut de réponse que quelques secondes plus tard quand une des mains de l’Uchiwa vint se poser sur sa nuque. Oui, il était là ! Et comme pour avoir une preuve supplémentaire, il ouvrit d’un geste brusque ses paupières. Devant lui le regard d’ébène de Sasuke s’ancra un instant dans le sien avant de disparaître derrière sa peau laiteuse. Oui, il était là ! En train de le serrer contre lui, en train de l’embrasser… Il était là, non il est là ! Et rassuré, il ferma à son tour ses yeux, se laissant porter par la douce chaleur qui l’entourait.

 

**********************************************

 

Il faisait nuit à présent. La lune se reflétait à travers les vitres transparentes qui éclairaient à peine la pièce. Pourtant à travers cette pénombre, deux perles orange fendues brillaient avec aisance. Malgré ce que lui avait dit Akiko, Kyuubi se sentait toujours aussi faible. Son chakra mettait énormément de temps à se régénérer et le pendentif redevenu actif lui pompait le peu qui réapparaissait. Il détestait ça. Avec les humains, c’était toujours là même chose, ils étaient tous pareils… et dire qu’à force d’être resté enfermé près de vingt ans dans le corps de son hôte, son animosité envers la race humaine avait légèrement diminué… très légèrement. Or là, elle avait carrément centuplé. Son regard était perdu à travers les vitres menant ses prunelles vers l’extérieur alors qu’un sourire maléfique se dessina sur son visage. Ils le payeront… ils le payeront de leur vie. Il ne reviendrait pas là-dessus. D’abord ce ver de terre d’Ichiro, puis plus tard Akiko pour continuer avec ce misérable village … il voyait déjà le visage de ceux qui l’avaient acclamé plus tôt dans la journée baigner de peur et de sang. Un léger rire satisfait se fit entendre dans le silence de la chambre. L’Uchiwa viendrait sans doute après, voulant à tout prix sauver son coéquipier…, il ne devrait pas lui poser trop de problèmes… et peut-être en finir une bonne fois pour toute avec son passé… revenir là où tout à commencer… revenir et tout détruire…

Les gardes postés devant la porte furent parcourus de frissons à l’entente d’un rire démoniaque qui raisonnait de plus en plus fort de la chambre qu’ils étaient en charge de garder.

Ils allaient tous payer de leur vie pour cet affront !!!!

 

**********************************************

 

Devant ses yeux se dessinait un mur de verdure qui semblait toucher le ciel. Contrairement à quelques secondes plus tôt, il était à présent immobile face à cette barrière émeraude qu’il scrutait avec méfiance. 52 degrés Nord, longitude 13. La voix de son coéquipier… enfin de Kyuubi raisonnait doucement dans sa tête. Ces coordonnées données exactement derrière ce mur naturel… Il avait essayé de la contourner mais c’était, au final, retrouvé à son point de départ sans parvenir à atteindre les 52 degrés Nord, longitude 13. Aucune entrée, aucune sortie, aucun point faible. De premier abord, cette barrière semblait sculptée par mère nature mais en y regardant de plus près, en s’arrêtant sur les détails, on remarquait aisément la « trop » symétrie des lignes, le manque de hasard dans la forme singulière que l’on distinguait après avoir fait le tour de ce « mur » semblait indiquer sans aucune hésitation « made in humain ». Sasuke avait aisément remarqué la forme en étoile à cinq branches que formait la barrière de verdure : assez répandu pour tous ce qui était jutsu impliquant une grande quantité de chakra. De plus, il avait également distingué le cercle formé de petits arbustes qui entouraient l’étoile de façon parfaite formant ainsi un pentacle. Sa mémoire se mit de suite en marche. A l’académie, on lui avait assez répété. Le pentacle est, à la base, une référence mathématique. Il est lié au chiffre d’or qui est censé donner une puissance phénoménale à son détenteur. Mais il représente également la beauté, la perfection et l’harmonie alors que les cinq branches étaient censées représenter les cinq éléments de base formant toutes les affinités : l’eau, le feu, la terre, l’air et l’esprit.  Le pentacle est aussi considéré comme un signe d’invocation, permettant de faire venir un être surpuissant tel que des démons. Après ce bref retour en arrière, il ne faisait plus aucun doute sur la signification de cet étrange mur en ces lieux. Alors sans plus attendre Sasuke se dirigea calmement, pas après pas vers l’obstacle qui lui barrait la route. Une fois arrivé devant le mur, il ne stoppa pas sa marche, se contentant de poser la plante de ses pieds dessus, marchant de façon perpendiculaire au sol. Il comprit très vite que quelque chose clochait. Au fil de sa marche, il se sentait faiblir. A de nombreux instants, il crut même qu’il allait tomber en sentant à chaque seconde son chakra diminuer pour s’engouffrer dans la masse verdoyante. Il n’aimait pas ce que cela signifiait, ce que son intelligence d’Uchiwa s’amusait à lui faire voir et comprendre. Un pentacle, sous entendu une grande quantité d’énergie, donnant à son possesseur une force incroyable, un jeune ninja enlevé mais qui possède en lui un chakra presque inépuisable. Un pentacle, signe d’invocation, un jeune ninja enlevé qui renferme en son sein le plus puissant des démons. Cependant alors qu’il sentait les dernières traces de chakra pas encore épuisé de sa course depuis trois jours, s’enfuir de son corps, ses mains se raccrochèrent à la barrière et redoublant de force, il escalada l’obstacle avec une énergie débordante dont lui-même ignorait où il la puisait.

Le mur semblait sans fin mais il ne désespérait pas pour autant, laissant son esprit piocher dans un autre souvenir : l’annonce des équipes. Etrangement un petit sourire naquit sur ses lèvres à cette pensée. Il se rappelle aisément avoir été heureux, dans un sens, de se retrouver avec lui sans pour autant le montrer. Son visage était resté indifférent voire même agacé par sa présence et pourtant, savoir que cet étrange gamin qui depuis cinq ans venait lui « rendre visite » chaque jour sur ce ponton sans jamais lui adresser la parole, le calmait légèrement. Certes, à cette époque il était loin d’avoir oublié sa vengeance et elle était actuellement encore au centre de ses préoccupations mais il vivait aussi pour autre chose. Ils étaient déjà liés, avant même de faire partie de la même équipe.

Pris d’un surcroît d’énergie, il accéléra à nouveau le rythme, escaladant avec détermination le dernier obstacle qui lui permettrait de le revoir. Il y était presque. Ce n’était qu’une question de minutes, il en était certain...

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales