Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 3445 lectures  - 6 commentaires [01 septembre 2022 à 23:42:31]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Outside
[Histoire En hiatus]
Auteur: Kitow-sama Vue: 25724
[Publiée le: 2012-02-25]    [Mise à Jour: 2012-09-28]
13+  Signaler Action-Aventure/Surnaturel Commentaires : 44
Description:
Le temps s'est écoulé et lentement je redescends sur terre. Voilà plusieurs semaines que je suis Hokage, un rêve qui deviens réalité, un bonheur à partager. Mais alors que je m'en vais méditer, je disparais pour réapparaitre dans un lieu ou je ne peux exister. Comment était-ce possible ? Seuls les dieux avaient la réponse.
Crédits:
Shueisha & Masashi kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Théories diverses et variées

[2632 mots]
Publié le: 2012-03-05
Mis à Jour: 2012-03-07
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Un nouveau chapitre pour débuter la semaine. Un chapitre riche qui répond à quelques question et en pose de nouvelles. J'espère que cela vous plaira :)

Enjoy o/



** Chapitre 3 **

Théories diverses et variées




Les nuages pointaient à l'horizon, annonciateurs d'une pluie rafraichissante. Le village de Konoha connaissait depuis plusieurs jours une chaleur étonnement vigoureuse, fatiguant les organismes peu habitués ou peu entrainés. Sur le toit d'un immeuble, une kunoichi habillée d'un haut rouge et d'un shorti noir observait le village avant de sauter sur un toit voisin, prenant la direction d'un terrain d'entrainement. Sur son visage, un air contrarié trônait, tirant ses traits dans une moue réprobatrice Elle arriva en quelques minutes sur le lieu de rendez-vous ou ses coéquipiers l'attendaient.


Alors ?

Toujours occupée. Depuis deux jours je n'arrive pas à la voir "parce qu'elle est sur une affaire de la plus haute importance ''

Et elle ne t'a rien dis sur cette affaire ?

Non... peut-être est-ce la une affaire secrète...

— Peut-etre...

Si l'Hokage dis que c'est une affaire de la plus haute importance, alors on à pas à chercher à comprendre. Fit une voix nouvelle voix

Mais maitre...

Trève de bavardages, nous avons une mission et nous ne sommes pas vraiment dans les temps... Fit-il coupant court à toute remarque supplémentaire.


" La faute à qui ? " pensèrent les trois shinobi qui suivirent leur chef d'équipe.



***


Dans le bureau de la vénérable hokage se tenait des retrouvailles aux faux airs de revu de détail. Aux côtés de l'hokage, Jiraya observait l'arrivée du jeune garçon qu'il pensait mort. Il avait grandi, et pris du volume. Non pas, qu'il avait grossi, mais il faisant maintenant une taille et une corpulence assez proche de celui du Sannin aux crapauds. Les cheveux blonds en batailles qui trônait toujours au sommet de son crâne avaient peu changés à part peut-être qu'il étaient légèrement plus longs. Son visage s'était affirmé, adoptant des traits masculins qui différaient du visage, encore un peu rond du jeune garçon d'autrefois. Il reconnu les marques sur son visage ainsi que ses yeux qui n'avaient pas vraiment changés.


Le sannin remarqua qu'il était habillé d'un manteau long sans manches blanc, d'où brulaient des flammes oranges dans la partie inférieure. Sous ce manteau évoquant sans aucun doute le quatrième Hokage, il portait un habit assez proche de ce qu'il portait dans sa jeunesse. Un blouson noir dont les extrémités ainsi que la fermeture étaient colorées d'un orange discret mais visible. Une fine bande orange parcourait les manches de son blouson, partant du poignet et disparaissant sous le manteau blanc. Il portait un pantalon noir ou de larges bandes oranges latérales suivaient le tissu du pantalon. Enfin pour chaussures, de simples sandales montées. Le regard du sannin s'illumina d'une certaine fierté lorsqu'il finit l'inspection du jeune homme.


C'est bien mon élève, aucun doute la dessus, il est aussi classe que moi à son âge.


Regard qui sans comprendre pourquoi mettait légèrement mal a l'aise le jeune homme. Il n'avait pas ressentit ce regard de la part de son ancien maitre depuis des années. A vrai dire, rien que la présence de son maitre, le mettait mal à l'aise. La jouissance immédiate de revoir un être aimé avait laissé place à un certain malaise. Revoir quelqu'un de mort en vie, était une sensation plus qu'étrange, et il comprenait maintenant ce que ressentait Tsunade. Néanmoins il fixait toujours son ancien maitre essayant de comprendre...


Un souci gamin ? Quoi que je doute que je puisse encore t'appeler gamin...

Non c'est juste que.... pour moi aussi vous avez été mort depuis des années....


Le sannin leva un sourcil, intrigué par les paroles du jeune homme alors que Tsunade fermait les yeux comme si elle confirmait intérieurement quelque chose. Voyant que Jiraya ne comprenait pas ses paroles, il poursuivit.


Il y a un peu plus de six ans, vous êtes partis en espionnage à Ame, la ou se cachais Pain. Lors de votre rencontre avec lui, vous vous êtes battus et êtes tombé. Cependant dans un dernier geste vous nous avez permis de trouver le secret des Pain pour le vaincre.


Le visage de Jiraya se décomposa lentement avant de se tourner vers Tsunade, la bouche entrouverte comme un poisson.


Je suis bien allé a Ame il y a environ six ans, pour enquêter sur les dirigeants d'Akatsuki, mais il n'y avait personne sur place...


Il l'interrogea du regard, demandant des explications ce qu'elle compris rapidement. Elle ouvrit un tiroir et sortit plusieurs livres et rouleaux qu'elle posa sur sa table.


J'ai fait quelques recherches cette nuit sur ces étranges éclairs noirs. Étant donné que selon ton témoignage, ça serait apparemment des phénomènes naturels, j'ai exclue la technique provenant des ninja de Kumo. Aussi j'ai cherché des événements identiques à travers les dernières années. Ces orages sombres sont des phénomènes rares qui viennent environ tous les trente ans dans un des pays de la péninsule. La dernière fois que ce phénomène s'est produit, c'était au pays du vent, à une trentaine de kilomètres du nord du village caché du sable. Leur origine est pour l'instant inconnue.


Le regard de Jiraya s'illumina d'un intérêt soudain. Il pris son menton, entrant dans une profonde réflexion, parcourant un à un ses nombreux souvenirs. Soudain au bout de quelques secondes, il relâcha son appendice osseux et se tourna vers l'Hokage.


Ce que tu viens de dire... J'ai déjà entendu parlé de ça... Oui... Un vieil homme dans une oasis du nord du pays du vent, je me souviens qu'il disait qu'il n'était pas du coin... Il répétait qu'il venait d'au delà des "éclairs noirs" ...

Alors ca peut vouloir dire que Naruto est aussi venu a travers ces éclairs noirs non ?

C'est probable...

Donc notre cas n'est pas un cas isolé...

Un cas isolé de quoi ? Fit le jeune homme un peu perdu.


Tsunade se gratta la tempe, emprunt d'une réflexion visant a expliquer ses propres conclusions. Elle espérait qu'avec l'âge, le jeune homme avait gagnée en perspicacité. Elle se lança donc.


Je suppose que nous avons affaire à un cas de réalité alternative...

Gné ?

En fait, tu viens d'une réalité qui n'est pas la même que la notre...

...


Jiraya se retint de rire, constatant que ce côté de son ancien élève n'avait pas changé. Voyant que Tsunade commençait à patauger dans ses explications, il sortit un parchemin vierge de sa blouse et l'étala sur le bureau. Il pris un pinceau et attira l'attention du jeune homme.


Naruto, ce qu'elle essaie de te dire c'est que tu es dans un monde qui n'est pas le tien. Je vais te schématiser cela.


Il fit une ligne, dont une des extrémités était un simple point et l'autre une flèche. Il fit plusieurs graduations a ce trait ainsi que diverses bifurcations, puis inscrivit quelques notes. Une fois cela fait, il s'expliqua.


Il y a une théorie chez plusieurs scientifiques selon laquelle il existe des réalités alternatives. Ces réalités naissent lors de chaque choix et événements. Ce point par exemple représente la naissante de tout. Tu es d'accord...

Oui

Bien, imagine qu'il représente un temps avant la création des villages cachés, de grands ninja se concertaient sur la création ou non de villages ninja. Et bien selon cette théorie, ce choix historique à crée deux mondes. Celui ou les villages ninja ont été crées, et un autre ou ces villages ne sont pas venus au monde. Sur ce schéma, ils représentent cette bifurcation.


Il montra une bifurcation proche du point dans lequel une note était inscrite. Naruto lut la note et soudain son regard s'assombrit. Il poursuivit la lecture des diverses notes sur le parchemin sans faire attention Jiraya et une fois terminée il le regarda.


Ok, donc a chaque fois qu'un choix ou un événement se produit, une réalité se crée. Par exemple, la mort du troisième Hokage. Lors de l'attaque, dans une de ces soit disant réalités, il pourrais y avoir survécut.


Jiraya acquiesça et continua.


Dans notre cas, l'évènement clé semble être ta mort. Apparemment dans ta réalité tu as survécu à ce combat, alors que chez nous tu es mort. Au moment ou ta vie était a l'intersection de la vie et de la mort, deux réalités se sont crées avec deux fins distinctes.

Et il y aurais combien de ces réalités ?

Une infinité, si on prend compte que chaque action de chaque homme à crée une nouvelle réalité.

Mouais, c'est compliqué votre truc quand même...

Ce n'est qu'une théorie, cependant ton existence semble la prouver.


Le silence lentement retomba dans le bureau de la vénérable Hokage. Assise dans son fauteuil, elle réfléchissait a ses futures actions, tandis que son ami Jiraya rangeait tranquillement son rouleau. Naruto quand a lui, essayait de digérer toutes les informations qu'il avait reçus et tentait de les ranger dans sa mémoire. Il entendit dans sa tête, une voix caverneuse se moquer de lui, chose qu'il préféra ignorer. Une fois qu'il fut en mesure de comprendre ce qui lui arrivait, il plongea son regard vers Tsunade et lui demanda d'une voix légèrement fatiguée.


Bon, et qu'est-ce que je dois faire maintenant ?


Tsunade souffla profondément et se leva de sa chaise.


Il va falloir que tu vives à Konoha jusqu'à ce que l'ont trouve une solution. Tout d'abord il va te falloir une nouvelle occupation ainsi qu'une nouvelle identité pour le moment. Je doute qu'il soit sage de révéler ton identité, enfin pour le moment.

Que penses-tu d'AMBU ?

Non, je suis pas assez discret pour etre AMBU ero-senin. Et puis j'ai horreur de leur uniformes, ils sont pas confortables.

Pourtant, il faut que personne ne te reconnaisse. Et seuls les Ambu sont autorisés à porter un masque pour dissimuler entièrement leur visage.

Si ce n'est que ça....


Sans un mot supplémentaire, il mis sa capuche et fit un signe. Plusieurs sceaux apparurent au niveau du col puis disparurent presque immédiatement après. Son visage était maintenant dissimulé dans l'ombre de la capuche qui cachait toute la partie supérieur de son visage a partir de nez.


C'est une capuche de combat. On l'utilise lorsqu'il se met à pleuvoir ou bien pour se protéger les yeux du soleil. Elle est prévue pour ne pas s'enlever a la force du vent, empêche des éléments léger comme les gouttes de pluie d'entrer et enfin cache partiellement le visage. C'est un cadeau que tu m'a fait Tsunade, lors de mon accession au poste d'Hokage, enfin, dans mon monde.


Elle leva un sourcil intrigué, mais ne chercha pas plus loin.


— Ca ira. Et pour ton identité ? On ne va pas laisser un ninja sans nom se balader dans Konoha.


Les trois shinobi se creusèrent la cervelle pour trouver quelque chose. Naruto savait qu'il ne devait aucunement faire mention de sa généalogie ni de ces attributs. Il ne savait pas Tobi était vivant ici. Et comme ce dernier connaissait ces éléments il parviendrais à comprendre assez rapidement. Il baissa sa tête et vit devant ses yeux un bout de sa veste dont les flammes oranges attiraient le regard. Un sourire amusé et malicieux orna ses lèvres. Il enleva sa capuche, se défit de son manteau et regarda son dos ou trônait fièrement le Kanji " Six " brodé en rouge. Il tourna sa veste lançant fièrement un " Trouvé " à l'assemblée. Les deux sannin regardèrent avec attention Naruto qui leur montrait le dos de son manteau.


Roku ?

Ouais, on m'appelait souvent rokudaime lorsque j'étais Hokage. Donc dans un sens, ça ne sera pas un nom complètement étranger pour moi. Et puis pour mon passé, je n'ai qu'a dire que je suis le nouvel étudiant d'ero-sennin. Vu que je suis mort depuis longtemps dans ce monde, ça ne paraitra pas trop louche.


Un sourire fugace traversa les lèvres de Tsunade et Jiraya, qui acceptèrent. Elle rangeât les derniers papiers qui se tenaient sur son bureau avant se s'y pencher, se tenant sur ses coudes, les mains devant son visage


Bien, maintenant que la question de ton identité est réglée, il va falloir que je sache ce dont tu es capable. Bien que le fait que tu sois devenu Hokage chez toi soit déjà un indicateur, je préférerais voir tes compétences de mes propres yeux.

Et je vais devoir me battre contre quelqu'un, non?

Tout à fait.

La connaissant, je parie que ça va être Kakashi.

Jiraya, ça te dis de tester ton ''nouvel apprenti'' ?

Commentaire de l'auteur N’hésitez pas à me partager vos avis.
See you space cowboys
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2022