Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 3445 lectures  - 6 commentaires [01 septembre 2022 à 23:42:31]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Outside
[Histoire En hiatus]
Auteur: Kitow-sama Vue: 25723
[Publiée le: 2012-02-25]    [Mise à Jour: 2012-09-28]
13+  Signaler Action-Aventure/Surnaturel Commentaires : 44
Description:
Le temps s'est écoulé et lentement je redescends sur terre. Voilà plusieurs semaines que je suis Hokage, un rêve qui deviens réalité, un bonheur à partager. Mais alors que je m'en vais méditer, je disparais pour réapparaitre dans un lieu ou je ne peux exister. Comment était-ce possible ? Seuls les dieux avaient la réponse.
Crédits:
Shueisha & Masashi kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Dans un monde auquel je n'appartiens plus.

[2525 mots]
Publié le: 2012-02-25
Mis à Jour: 2012-02-27
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voila le premier chapitre qui met en place quelques éléments.

N'hésitez pas à partager vos ressentis .
Enjoy o/



** Chapitre 1 **


Dans un monde auquel je n'appartiens plus.




Dans la foret bordant Konoha, le tonnerre gronda une fois, alors que le soleil brillait de mille feux. Au milieu d'un d'une clairière bordant un lac un homme se réveillait difficilement. Sa tête lui faisait horriblement mal, bien plus que les lendemain de cuite avec ses anciens coéquipiers. D'un air absent il scruta le paysage l'entourant reconnaissant sans mal le bois dans lequel il était il y a quelques minutes. Il remarqua qu'autour de lui l'herbe était calcinée et que la terre était sèche. Pourtant il se souvenait de l'averse et des éclairs tonnant dans le ciel. Il soupira et se leva, époussetant sa veste avant de chercher le chapeau d'Hokage qu'il gardait accroché derrière son dos. Cependant il ne le vis pas, déduisant qu'il l'avait perdu.


''La vieille va me tuer'' Pensais le jeune homme.


Soudain une lueur de panique lui traversa les yeux et avec vigueur et précipitation il vérifia ses poches, espérant trouver l'objet alors au centre de son esprit. Le contact du papier glacé avec ses doigts le rassura immédiatement et il ne put s'empêcher de souffler son soulagement. Puis, quelque peu rassuré, il s'avança en direction de la route qui menait au village. Il pensait avec crainte au stress que son absence aurait pu provoquer et à la punition que Tsunade lui infligerait. Un léger frisson traversa le jeune homme qui hâta sa marche lorsqu'il entendit des bruits de combat.


Par réflexe il sauta dans un arbre proche et s'approcha du lieu de l'escarmouche. Il se posta à distance et observa la scène. Une équipe de ninja de Konoha, des genin vraisemblablement. Leur chef d'équipe était hors service et les trois aspirants blessés. Devant eux se tenait trois déserteurs de Suna, des jounin si il se fiait à leurs galons. Les trois jeunes ninja n'avaient aucune chance face a eux, il devait agir.



Dans le bois, trois jeunes Genin regardaient d'une lueur noire les trois Jounin qui ricanaient. Ils étaient tombés dans une embuscade, leur maitre gisait contre un rocher, un trou béant dans le flanc, respirant difficilement. Comment était-ce possible qu'une telle embuscade puisse avoir lieu à moins d'un jour de marche du village de Konoha. Les jeunes aspirants avaient leurs estomac noués, ils n'avaient aucune chance de s'en sortir, mais ils allaient se battre jusqu'au bout et mourir la tête haute.


L'élan de fierté amusa un des hommes qui fit un signe. Une lame de chakra apparut devant la main de l'homme, une lame de vent vibrante, découpant l'air d'un son strident et meurtrier. Il prit position et s'élança vers les jeunes ninja qui sentant la fin venir, fermèrent leurs yeux..... mais la mort ne vint jamais. L'un des deux se risqua à ouvrir un œil et constata que le ninja à la lame de vent s'était arrête et avait fait marche arrière vers ses deux compères. Les trois Jounin regardaient vers l'est, un air inquiet sur le visage. L'inquiétude se transforma rapidement en peur et avant qu'ils ne purent battre en retraite, ils furent emporté par un bolide saturé en chakra, filant comme le vent.


Le jeune garçon pivota la tête et vit avec effroi un large passage a travers les arbres. Certains tombèrent, déséquilibrés par le trou béant dans leur corps. Puis au loin une vive explosion souffla dans le bois, emportant branchages et feuilles dans une tempête aussi virulente que brève. Le jeune ninja était tétanisé par ce qu'il venait de voir. Il parvint néamoins à entrer en contact visuel avec son équipe et constata qu'ils avaient eux aussi la même expression, mêlée d'incompréhension et de peur. Que venait-il de se passer ? A cette question muette, les genin ne savaient y répondre. Soudain une présence se fit sentir dans leur dos, et comme mués par un réflexe, ils lancèrent leurs kunai en direction de cette présence qui balaya les armes d'un revers de la main.


N'ayez pas peur leurs les jeunes, ce n'est que moi.


Le groupe de genin tiqua quand aux paroles de cet homme. Il insinuait qu'ils le connaissaient, mais ils ignoraient qui était cet homme. Il était de taille moyenne, portant une veste blanche, un pantalon noir et un gilet noir a bandes oranges. Ils n'avaient en mémoire aucun shinobi dans leurs connaissance qui suivait cette description. Ils reprirent de nouveaux kunai dans leurs étuis et menacèrent l'homme qui ne comprenait pas.


Déclinez votre identité. Tonna un des aspirants.

Pardon ?

Déclinez votre identité immédiatement !


L'homme ne put cacher sa surprise devant cette situation, il se gratta la tête et remarqua qu'il portait sa capuche. Il l'enleva en espérant qu'ils le reconnaissant, mais visiblement ce n'était pas le cas.


Allons bon les mioches, vous reconnaissez plus le grand des Hokage, Naruto Uzumaki ?


Devant cette déclaration, ils enserrèrent leurs armes, encore plus tendus. L'un d'eux voyant l'incompréhension sur le visage de l'homme qui leur faisait face se décida de leur répondre.


Vous ne pouvez être l'hokage. Maitre Tsunade est une femme.


Le plus vieux plissa les yeux, suspicieux. C'était quoi encore cette histoire, Tsunade avait rendu son tablier il y a six mois, et l'avait désigné comme successeur. Il l'avait lui même nommée a la tête du conseil civil juste après sa nomination. Sortant de ses pensés il remarqua que les trois petits shinobi pointaient toujours leur arme sur lui. Il se gratta à nouveau le cuir chevelu, sentant une gêne s'immiscer en lui.


Dites vous pourriez baisser vos armes. Je ne suis pas votre ennemi, je suis même plutôt votre allié.

Prouvez-le.

Bien...


Il regarda autour de lui et vit le chef d'équipe agonisant contre un rocher. Une idée germa en lui.


Qui est le medic-nin de cette équipe.

Moi. Répondit un jeune garçon châtain.

Viens ici, tu attestera par toi même.



Le jeune garçon regarda ses coéquipiers puis s'approcha méfiant de leur maitre et de l'inconnu. Ce dernier ouvrit la veste avec délicatesse et constata les dégâts. Tout le flanc était ouvert, laissant une partie de ses intestins pendouillant. Il fit apparaître un chakra lumineux sur sa main et avec délicatesse récupéra les boyaux. Puis tenant les viscères, il cautérisa la plaie, laissant échapper une légère fumée à l'odeur de chair brulée. Le jeune garçon regarda l'intervention du mieux qu'il pouvait, s'empêchant de tourner de l'œil régulièrement devant la scène. Lorsqu'il termina, il demanda un pansement ainsi que des bandages. Il saucissonna fermement le jounin inconscient avant de se tourner vers le genin.



Je suis loin d'être un médecin ou de m'y connaitre mais je pense avoir réussi à le stabiliser, il faut l'amener de toute urgence a l'hôpital.


Il vit le genin acquiescer et il se tourna vers les autres aspirants qui regardaient la scène.


C'est bon ? Cela est-il suffisant pour vous montrer ma bonne foi ? Si j'étais un ennemi je vous aurais déjà mis hors d'état de nuire.


Les jeunes ninja se lancèrent un regard et dans un mouvement commun ils rangèrent leurs armes. Soulagé de les avoir convaincu, il prit sur son épaule le Jounin et les regarda.


Vous êtes peut-être un allié, mais on ne vous crois toujours pas pour l'histoire de l'hokage.


Il soupira et calmement ils prit la direction du village sous les regards suspicieux des trois genin.





***



Ils ne mirent pas longtemps a revenir au village. Immédiatement après être entrés, un des genin demanda aux gardes une escorte pour le jeune homme qui leur paraissait suspect. Ce dernier ria, demandant si c'était une blague mais les regards plus que sérieux des gardes et des genin achevèrent le tableau d'incompréhension.


''C'est quoi ce bordel.... ''


Voyant la tension monter légèrement, il leva les main en signe d'apaisement et demanda a ramener le blessé à l'hôpital avant de rencontrer un responsable. Les deux chunin acceptèrent, et l'un des deux l'accompagna, tandis que l'autre reprendrais son poste. L'équipe de genin accompagnèrent l'illustre inconnu et le chunin jusqu'à l'hôpital, ou les infirmières prirent en charge le blessé. Voyant le jounin entre de bonnes mains, ils prirent la direction de la tour centrale. Tout au long du chemin, ils ne pipèrent mot, les genins lorgnaient sur le ninja d'un œil suspicieux, le chunin observait sans vraiment le faire le jeune homme tandis que ce dernier observait discrètement le village.


Il était bien à Konoha cela ne fait aucun doute pour lui, l'agencement des rues, les bâtiments, les odeurs embaumant l'air, tout lui était familier. Pourtant quelque chose était différent, il ne savait pas quoi mais il sentait que quelque chose clochait. Il essaya très vite d'oublier cette sensation lorsque le bâtiment de l'Hokage apparut devant lui. Ils saluèrent les gardes en factions et montèrent les étages un par un jusqu'à arriver devant un bureau. Le chunin frappa a la porte et l'ouvrit quelques secondes après. Dans le spacieux bureau de l'hokage, derrière sa table garnie de papiers, une femme d'une grande beauté sirotait tranquillement un saké. Elle haussa un sourcil et les invita a s'approcher. Devant l'image d'une hokage sirotant son sake ouvertement, notre héros fut pour le moins étonné.


''Depuis quand elle ne se cache plus pour picoler ? D'habitude elle planque bouteille et verres dès qu'il y a quelqu'un dans les parages. ''


Il préféra garder pour lui cette réflexion peu glorieux de la cinquième Hokage de Konoha qui venait de finir d'entendre le rapport du chunin et des trois genin. Elle jeta un coup d'œil à l'accoutrement du jeune homme, un certain malaise dans son regard. Quand elle arriva à son visage, leurs regards se croisèrent et immédiatement son yeux s'agrandirent. Elle congédia les genin et le jeune chunin en les remerciant et se concentra sur le nouvel arrivant. Elle continuait de l'observer, une certaine douleur dans le regard, douleur qui se transforma en colère.


Vous avez du culot pour venir habillé ainsi... qui êtes-vous ?

Mamie Tsunade, tu vas pas aussi me faire ce coup la! Autant des genin je veux biens qu'ils me connaissent pas, mais toi....


Une vilaine veine battit sous la tempe de la vénérable Tsunade qui frappa du plat de sa main sur la table, faisant valser à travers la pièce une nuée de feuilles.


Répètes les mots que tu viens de dire et je te garantie une séance de vol gratuite au dessus du village... Maintenant dis moi qui tu es, et tout de suite.


Sentant que ce n'était pas une menace en l'air, il obtempéra. Il se gratta le crane avant de mettre les mains dans ses poches.


Mon nom est Naruto Uzumaki, 6ème Hokage de konoha.


La colère disparut des traits de la vénérable hokage qui cette fois-ci afficha la surprise. La bouche entrouverte, elle balbutia quelques syllabes avant de se reprendre, une pointe de colère dans la voix.


Impossible... cessez de mentir et déclinez votre véritable identité.

Mais mam... Tsunade, pourquoi mentirais-je ? C'est moi !

C'est impossible vous dis-je !

Et pourquoi ca !


Elle s'apprêta a répondre lorsqu'elle stoppa tout mouvement et toute parole. Elle se mordit la lèvre et lui ordonna de la suivre. Ils sortirent du bureau rapidement,ordonnant à Shizune de s'occuper du foutoir, et qu'elle reviendrais sous peu. Ils sortirent du bâtiment et prirent la direction des terrains d'entrainements qu'ils traversèrent. Ils arrivèrent sur un petit chemin qui menait à un petit champ, ou quelques pierres gravées se tenait la de toute leur hauteur. Elle lui en indiqua une, qu'il lut avec attention. Ses yeux s'écarquillèrent, ses lèvres vibrèrent. Il la regarda dans les yeux lui demandant si c'était la une plaisanterie, mais il ne put y lire que la dure réalité. Il se concentra à nouveau sur la stèle, lisant du bout des lèvres les mots qui y figuraient.


* Naruto Uzumaki. Genin. Mort au champ d'honneur pour protéger le cinquième Hokage. Que son nom soit à jamais lié aux grands héros de Konoha.*


Commentaire de l'auteur A bientôt (j'espère) pour la suite.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2022