Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 23 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 21 novembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 207 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 134 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1734 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto


Défi : Naruto récupérateur ?!
Ninjas Get Backers
[Histoire En hiatus]
Auteur: tookuni Vue: 8582
[Publiée le: 2006-10-25]    [Mise à Jour: 2010-11-04]
13+  Signaler Général/Humour/Action-Aventure Commentaires : 47
Description:
Konoha est devenue une cité moderne emplie de vices. A vingt ans, Naruto et Sasuke se sont retrouvés. Pour gagner leur vie, ils forment les Get Backers, qui récupèrent le bien qui a été perdu ou volé.

Action, humour, un tout petit peu de romance très vague, le tout dans une ambiance "GB".

Nouveaux chapitres en ligne !
La fic prend un nouveau tournant après ce long hiatus, mon style a un peu changé. Et oui, je reprends :)
Crédits:
Les personnages de Naruto sont à Masashi Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 16 : Où il est entre autres question de finir

[2997 mots]
Publié le: 2007-09-21
Mis à Jour: 2010-09-21
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

 

 

Chapitre 16 : Où il est entre autres question de finir

 

 

Sasuke, Naruto et Tenten étaient arrivés à une zone sombre du premier sous-sol du bateau qui ressemblait très fortement à une cale sans intérêt. Pourtant, le premier sous-sol était en général constitué de cabines, mais Tenten avait réussi à repérer une odeur d’eau marine très forte à l’intérieur d’un bateau qui était pourtant grand luxe, et donc, normalement, sans fuite ou trou dans la coque.

 

Sasuke semblait bouder et grommelait en permanence, mais Naruto, concentré, savait que c’était une façade et qu’il était lui aussi très attentif. Ce Suigetsu ne lui disait rien qui vaille. Ce n’était pas comme si Sasuke n’avait jamais combattu contre lui, et surtout, la dernière fois qu’il l’avait vu, il le dépassait sans problème.

 

Bien vite, ils débouchèrent au milieu d’une grande salle. Tenten était restée en arrière en soutien. Sasuke et Naruto n’avaient échangé qu’un regard pour se mettre d’accord : ils combattraient ensemble.

 

Au centre de la pièce se trouvait le bol, à portée de main ou presque, et pas trace de Suigetsu, pourtant tous les deux savaient très bien qu’il était là. Les Get Backers s’avancèrent vers leur but. L’ennemi tendait un piège, Naruto voulait foncer dedans, Sasuke se savait puissant, ils ne craignaient rien.

 

Soudain, comme ils s’y attendaient, une immense vague vint s’abattre sur eux. Ils sautèrent, adhérant au plafond, puis regardèrent à l’endroit d’où venait le jutsu. Le jeune homme au tient pâle et aux dents pointues se tenait là, sourire carnassier aux lèvres, regardant Sasuke comme s’il allait le dévorer.

 

« Alors cette fois on n’est pas dans le même camp… Uchiha ! »

 

Suigetsu cria, Sasuke se précipita sur lui tandis que Naruto passait de l’autre côté. Vite, Sasuke lança son poing que l’adversaire esquiva. Naruto tomba derrière et retint un bras du jeune homme, permettant à Sasuke un coup de plus qui envoya Suigetsu s’écraser en mille gouttelettes d’eau contre un mur. Le jeune homme ne se fit pas prier pour se recomposer et rapidement envoyer une autre salve d’eau sur ses ennemis.

 

« Je vais vous tuer ! Tous ! Depuis le temps que je rêve de te mettre au tapis Sasuke !

     Tu peux continuer Suigetsu… Ja… »

 

Le commentaire se noya derrière la vague, Naruto s’affala par terre et Sasuke, au plafond, avait esquivé de justesse, perdant ses lunettes de soleil. Le brun lança un regard morne à Suigetsu, le blond se releva en titubant, mais tout à coup, l’adversaire se sentit étouffer. De l’eau l’entourait de toutes parts, il y avait un trou dans la coque et la mer s’était engouffrée, ravageuse. Les deux Get Backers se faisaient entraîner par le courant, tentant de s’accrocher à quelque chose, mais bientôt, ils passèrent par le trou et disparurent.

 

Suigetsu ne comprenait pas. Lui pouvait d’ordinaire sans problème respirer sous l’eau. Il avait les capacités des poissons et tenait de longues minutes, ne gâchant que très peu d’énergie en filtrant l’oxygène de l’eau.

 

Mais maintenant, là, il sentait bien que ses muscles devenaient lourds, que tout son corps lui réclamait de l’air… Combien de temps pourrait-il tenir comme ça ?

 

« Une minute pile ! lança la voix pleine d’assurance de Sasuke qui remettait sa paire de lunettes de soleil sur ses yeux.

– Que… Genjutsu ! s’exclama Suigetsu en regardant avec effarement le brun qui s’avançait vers lui.

– Tu connais le principe du Mangekyou Sharingan, Suigetsu, reprit Sasuke, s’avançant toujours et faisant reculer l’autre. Cet œil là permet une illusion tout aussi réaliste que la dimension parallèle, mais il n’est pas dangereux pour la vue de celui qui l’utilise. Alors, qu’as-tu pensé de ton rêve ? »

 

Suigetsu s’était plaqué contre le mur et tremblait. Il avait un mal immense à respirer, il se sentait complètement faible, impuissant. Sasuke face à lui sourit légèrement en coin puis se dégagea de sa vue qu’il encombrait. Suigetsu écarquilla les yeux : le bol avait disparut, Naruto se tenait à la place, victorieux.

 

« Eh Sas’ke ! Il pourra plus bouger là ! On rejoint Tenten ?

– Hn. »

 

Et le brun se détourna le l’autre pour se diriger vers la sortie de la salle tandis que Naruto avait déjà disparu.

 

« Parce que tu crois t’en tirer comme ça, Uchiha ! »

 

Le cri eut à peine l’air de surprendre Sasuke qui s’était arrêté à l’encadrement de la porte. Le jeune homme aux cheveux pâles fonça sur lui, composant des signes, songeant certainement qu’avec tout le sol mouillé cela lui serait plus facile de se déplacer, et se fondit en eau. Sasuke décroisa ses bras et composa les signes bien connus. On entendit un crissement, puis fusa soudain un éclair et un cri :

 

« Chidori ! »

 

Une forme sur le sol se tordit sous les rafales de foudre conduites par l’humidité, cette même forme bientôt reprit son apparence, et enfin, Suigetsu apparut, allongé par terre, assommé.

 

« Hm, lança Sasuke, on dirait que Tenten et Naruto n’avaient même pas besoin de partir devant… »

 

Plus loin, sur le pont, Tenten jonglait avec un kunai et Naruto qui venait d’arriver se massait la nuque. Ils avaient du faire face à une petite quantité de marins faiblards et avaient du coup en réalité assommé tout le bateau. Le blond avait même récupéré Kankuro au passage, encore trop faible pour grimper les escaliers tout seul. La brune était contente de ce qu’elle avait fait. La discrétion avait eu beau être oubliée, en fait, l’équipe catastrophe se débrouillait plutôt bien.

 

Sasuke revint peut de temps après, un bras ballant et une cigarette allumée dans sa main valide.

 

Les jeunes gens le saluèrent, mais pour une fois, Sasuke ne prit même pas la peine de répondre d’un glacial « Naruto, on y va. » et se dirigea droit sur Tenten pour lui attraper le bras, jetant sa cigarette terminée après une dernière bouffée et l’emmener vers l’intérieur.

 

« Mais ! Sasuke ! Qu’est-ce que tu fais ? demanda Tenten, résistant comme elle pouvait à la poigne de fer de l’Uchiha.

     Tu m’as dit : « On verra ça après ». Maintenant qu’on est « après », je finis. »

 

Naruto ne comprit pas, Tenten écarquilla les yeux et rougit légèrement en fronçant les sourcils et commença à hurler des insultes que Naruto ne put entendre : Sasuke l’avait déjà emportée dans le couloir par lequel il venait de sortir.

 

Le blond hésita entre aller sauver Tenten de l’emprise de son coéquipier et rester là pour s’éviter les foudres du même coéquipier. Un cri masculin le renseigna d’ores et déjà que Tenten savait très bien se défendre toute seule et il décida de s’intéresser de plus près au bol doré qu’il avait dérobé pendant que Suigetsu se noyait dans son rêve. Sasuke avait fait subir le Jagan à Suigetsu parce qu’il savait qu’il leur serait impossible de s’emparer du bol rapidement autrement. Il avait eu raison, leur avait donné le temps de sortir des fois que le combat fasse couler le bateau, tout avait été parfait, même si c’était fait à la dernière minute, et c’était certainement l’une des choses que Naruto aimait beaucoup avec Sasuke.

 

« Je ne pouvais pas faire autrement. Il devenait fou, il me l’a demandé.

– Q… Quoi ? demanda Tenten en regardant le visage fermé de Sasuke dans la pénombre.

– Ton frère.

– Mais je…

– Laisse tomber. »

 

Sasuke s’apprêtait à mettre un pied dehors lorsqu’elle le retint.

 

« Sasuke, je ne t’en veux plus. J’ai bien compris, en réfléchissant, que tu en souffrais certainement plus que moi. C’est comme si tu m’avais fait ce qu’à fait Itachi à ton clan et…

– Tais-toi. »

 

La brune regarda Sasuke. Il avait ses mèches devant son visage et serrait son poing valide de toutes ses forces. Elle sourit, puis posa sa main sur une joue pour tourner le visage renfrogné vers elle.

 

« Sasuke, finir, pourquoi pas, mais ça serait déjà bien de commencer tu sais. »

 

Le brun soupira, détourna son regard puis se décida à enlacer sèchement la jeune fille.

 

Alors que Naruto terminait ses réflexions, il vit revenir vers lui une Tenten légèrement mécontente et boudeuse et un Sasuke quasiment dans le même état. Il s’était à tous les coups passé quelque chose de très gênant pour eux –Tenten avait des principes et Sasuke était sensé être sans émotions.

 

Le blond sourit et se leva, faisant grimacer Kankuro qu’il soutenait toujours.

 

« Allez, on rentre ! »

 

Kiba, Neji et Gaara suivaient Anko dans un couloir sombre. Ils avaient finalement demandé de l’aide à Ino et Hinata qui s’étaient postées près de l’entrée, habillées toutes deux en lycéennes et discutant tranquillement. Le Byakkugan d’Hinata, activé de l’extérieur, avait moins de chances de se faire repérer que celui de Neji et tout soupçon serait éradiqué rapidement par les techniques de possession mentale d’Ino.

 

Kiba s’inquiétait un peu mais le fait qu’une jeune femme comme l’héritière du clan Yamanaka soit avec elle l’avait rassuré –La poigne d’Anko y avait aussi été pour beaucoup.

 

Glissant silencieusement jusqu’aux derniers sous-sols, ils arrivèrent rapidement à l’endroit où il y avait des geôles.

 

« C’est étrange… remarqua Neji, il n’y a personne.

     Non, je sens des tas de présence autour de nous mais… Elles ne sont pas humaines », répondit Kiba.

 

A peine le jeune homme avait-il terminé sa phrase que des torches s’allumèrent soudain le long du couloir.

 

« A terre ! » hurla Neji.

 

Un instant plus tard, une nuée d’insectes passait au dessus de leur tête et bloquait la voie par laquelle ils étaient arrivés, leur faisant face.

 

« C’était un piège ! cria Kiba.

– A l’instant où nous sommes entrés, ils ont du nous repérer, expliqua Neji.

– Ils ont laissé les bestioles faire le boulot ! Qu’est-ce qu’on fait ?

– On doit trouver Shino mais aussi le ramen, le mieux ce serait de se séparer, déclara Anko.

– Laissez-les-moi.

– Gaara ?

– Ne reste pas tout seul, c’est un conseil, jeune homme.

– Hum… Neji, ça faisait longtemps qu’on ne s’était pas battus tous les deux, de plus, après les bêtes, il y aura les maîtres.

– D’accord, sourit Neji. Kiba, tu devrais aller chercher ton ami. Anko-san, faites ce que vous avez à faire. »

 

Sur ce, Neji et Gaara échangèrent un regard, puis foncèrent dans la nuée d’insectes, Neji lançant rafales et fils de chakra grâce à son Juuken, et Gaara transperçant les insectes de ses grains de sables. Oui, ce travail de précision était pour eux.

 

Naruto, Sasuke et Tenten venaient d’entrer dans le Honky Tonk, heureux, fiers, même si Sasuke ne le montrait pas. La première chose que Naruto fit fut de hurler :

 

« Ino-chan ! On est là !

– Elle s’est absentée Naruto.

– Ah ! Kakashi-sensei ! C’est... Quoi ? s’esclaffa le blond. Mais où est-ce que…

– Elle est partie avec Hinata-chan aider Neji, Gaara et Kiba à libérer Shino Aburame, sous les ordres de Mitarashi Anko. »

 

Tenten, qui était juste derrière Sasuke, sentit soudain celui-ci se raidir totalement tandis que Naruto semblait chercher une autre personne.

 

« Et mamie Tsunade ? continua le blond.

– En mission spéciale, mais où je ne sais pas, sourit Kakashi, amusé par toute l’agitation qui régnait dans son bar. Oh ! Je vois que Sasuke s’est enfin trouvé une copine ! » ricana encore le ninja copieur en voyant Tenten poser sa main sur l’épaule du brun pour lui demander ce qu’il avait.

 

Sasuke n’avait rien dit depuis le tout début, mais la remarque de Kakashi le réveilla soudain en même temps qu’un message arrivait sur son téléphone. D’un mouvement, il se retourna, tira Tenten par la manche et fit signe à Naruto de le suivre, criant à Kakashi :

 

« Si les autres reviennent, dites leurs que nous sommes derrière le Mugenjô, ils comprendront. »

 

Kakashi fronça les sourcils tandis que Naruto passait la porte. Sasuke était rarement si sérieux lors des missions.

 

« Mais enfin tu va nous expliquer ce qu’il se passe ? demanda Tenten, qui avait été balancée sans ménagement dans la Subaru 360 par un Sasuke à l’air paniqué –façon Uchiha, bien sûr.

– Anko.

– La folle de l’examen chuunin ? fit Naruto. Qu’est-ce qu’elle vient faire là dedans ?

– Elle a été mon maitre pendant deux ans. Et le fait qu’elle soit réapparue maintenant ne peut indiquer qu’une seule chose : l’affaire des Mushikii a une ampleur bien plus importante qu’on ne le pense. »

 

La petite voiture tourna un coin de rue dans un dérapage parfaitement contrôlé et s’enfonça dans les zones sombres de Shinjuku.

 

La porte s’ouvrit avec fracas, laissant place à une lumière chaude qui dessina une ombre à son encadrement. Il descendit du plafond où il s’entraînait encore, puis sans qu’il ait le temps de faire un seul geste, la masse qui était à l’entrée se jeta sur lui et le serra de toutes ses forces.

 

« Shino ! Enfin ! Tu ne peux pas savoir le nombre de types que j’ai du envoyer balader avant d’ouvrir la bonne cellule ! Il y en a même un qui m’a attaqué, s’est aperçu qu’il était dehors et est retourné s’enfermer !

– Kiba, tu me fais mal.

– Oh pardon ! Ah Hinata s’inquiète tout là haut ! Suis-moi ! »

 

Et Shino n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit que Kiba le traînait dans les couloirs dévastés. Une femme se battait contre une armée d’hommes-insectes à un croisement. Kiba lui hurla de fuir, la brune suivit le mouvement. Plus haut, Neji et Gaara, sanglants, se battaient à présent contre les maîtres des lieux, en parfaite osmose, ils s’amusaient presque, même s’ils étaient gravement blessés. Neji avait été piqué par une abeille et semblait s’affaiblir de plus en plus, Gaara, lui, tentait vainement de s’approprier le plus d’adversaires pour lui donner de la marge.

 

Soudain, alors que Kiba, Anko, et Shino arrivaient à leur hauteur pour les aider, un hurlement bien connu se fit entendre :

 

« Kage Bunshin no jutsu ! Rasengan ! »

 

Anko eut un rictus victorieux, Naruto apparut en traversant un mur, derrière lui venaient Ino et Hinata qui avaient été emportées dans l’aventure.

 

« Où sont Sasuke et Tenten ? demanda Neji au milieu des bruits de membres broyés, de Hakke et des explosions de clones.

– Ils arrivent ! Ils ont trouvé le ramen sur le bateau ! cria Ino, se protégeant du massacre en se posant au plafond d’où dégoulinaient par endroits les restes d’insectes plus ou moins écrasés.

– Il faut sortir d’ici ! »

 

Le cri fut acquiescé à l’unanimité. Le plus rapidement qu’ils purent, poursuivis par des hordes d’ennemis, ils remontèrent rapidement à la surface, vite, en désordre, mais bientôt on vit la lumière du jour à travers la porte sombre de l’entrée où trônait un lecteur d’empruntes digitales.

 

« Ino ! On ne peut pas sortir comme ça ! cria Anko.

– Je sais ! Il faut un Mushikii ! Isolez l’un d’eux ! »

 

Aussitôt dit, aussitôt fait, Gaara attrapa un jeune homme avec son sable tandis que Naruto, Neji, Shino et Kiba se lançaient dans une guerre contre les autres. Ino sourit au roux et prononça sa technique de possession :

 

« Shintenshin no jutsu ! »

 

Le jeune homme ne comprit pas ce qu’il lui arrivait que déjà, le corps d’Ino soutenu par Hinata, il se précipitait vers le lecteur et y posait sa main.

 

« C’est bon ! Vite ! »

 

L’équipe cessa son combat, Naruto saisit le corps d’Ino que Hinata avait du mal à porter seule, pas le temps de briser le sort, car Gaara referma le tout d’un mur de sable. Une silhouette blonde apparut alors un peu à l’écart et cria :

 

« Eloignez vous de là ! Je vais tout faire sauter. »

 

Les jeunes gens, ayant reconnu Tsunade, obtempérèrent en moins de deux et une seconde plus tard, elle appuya sur une télécommande tandis que Naruto réalisait et hurlait. Le bâtiment explosa, les vitres volèrent, les sous-sol viciés engloutirent le tout, et Naruto s’arrêta net alors que Ino regagnait son corps, toujours porté par le blond.

 

« Na… Naruto, lâche moi… commença-t-elle, mal à l’aise.

– Sa… Mais… Sas’keSas’ke était dedans… Avec Tenten… » bégaya-t-il, pas vraiment sûr d’être dans la réalité.

 

Anko fronça les sourcils en regardant Tsunade, puis elle s’approcha du blond et dit doucement :

 

« Naruto, Sasuke n’est sûrement pas… »

 

Mais elle fut coupée par une voix hautaine et pleine d’assurance :

 

« Usuratonkachi, je ne crève pas si facilement. Ah, salut la folle…»

 

Naruto leva les yeux, laissant doucement Ino descendre de ses bras, pour percevoir, sortant du brasier, la silhouette caractéristique de son meilleur ami, portant sur son épaule une jeune femme brune à la robe de soirée déchirée.

 

« Sas’keee ! hurla le blond en se jetant sur lui, les larmes aux yeux.

– Dites moi, c’est le grand amour entre eux, ricana Anko.

– Hum, Itachi aussi a des vues sur Naruto !

– Le déserteur ?

– Il est sympathique.

– Venant de toi Gaara, je me méfie…

Sas’kee ! J’ai eu trop peur !

– Descend de ma tête, débile !

– Uchiha Sasuke ! Descends-moi tout de suite ! Je ne suis pas un sac à patates !

– Tu le seras jusqu’à ce que je veuille finir, insista le brun.

– Encore cette histoire ! Pervers ! Je veux descendre !

Sas’keeee !

– Et Naruto arrête de peloter ma petite amie en faisant semblant de croire que c’est moi !

– Il pelote Sasuke d’habitude ?

– Il ne voulait pas dire ça comme ça…

– Mon petit Sasuke a bien évolué !

– Hem…

– Quoi ? J’ai dit une connerie ?

– Personnellement, je le préférais avant…

– Gaara, personne ne se fie à tes goûts.

– Neji… Je vais me vexer.

– Uchiha ! Je vais te tuer !

Usuratonkachi ! Je vais te tuer !

– Hinata-chan ! Tu m’as manqué !

– Shino ? demanda Tsunade.

– Sans commentaires…  »

 

Shino ne l’aurait certainement jamais avoué, mais une ambiance comme celle-là, il ne pouvait pas s’empêcher de l’adorer.

 

 

 

A suivre

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales