Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 23 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 21 novembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 207 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 134 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1734 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto


Défi : Naruto récupérateur ?!
Ninjas Get Backers
[Histoire En hiatus]
Auteur: tookuni Vue: 8581
[Publiée le: 2006-10-25]    [Mise à Jour: 2010-11-04]
13+  Signaler Général/Humour/Action-Aventure Commentaires : 47
Description:
Konoha est devenue une cité moderne emplie de vices. A vingt ans, Naruto et Sasuke se sont retrouvés. Pour gagner leur vie, ils forment les Get Backers, qui récupèrent le bien qui a été perdu ou volé.

Action, humour, un tout petit peu de romance très vague, le tout dans une ambiance "GB".

Nouveaux chapitres en ligne !
La fic prend un nouveau tournant après ce long hiatus, mon style a un peu changé. Et oui, je reprends :)
Crédits:
Les personnages de Naruto sont à Masashi Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 7 : Contre les transporteurs…

[2002 mots]
Publié le: 2006-11-05
Mis à Jour: 2010-09-18
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

 

 

 

Chapitre 7 : Contre les transporteurs…

 

 

« Alors ? demanda soudain Sasuke, hésitant, à son camarade.

– Quoi ?

– Tu ne veux pas savoir pour Tenten ?

– Bof, commença Naruto, t’as du sortir avec elle et la laisser tomber. Si t’arrives à tout éclaircir tu me la présentes, d’accord ? ajouta-t-il en faisant un clin d’œil à son coéquipier.

– Non mais ça ne va pas ? s’exclama Sasuke. Ce n’est pas du tout ce que tu crois. Elle et moi, c’est… Elle et moi, et puis… marmona-t-il, son frère, je… »

 

Naruto coupa Sasuke immédiatement :

 

« Laisse tomber Sasuke, t’as pas besoin de m’expliquer. Mais si c’est un malentendu, je te conseille de le régler rapidement. En plus, se serait dommage d’avoir une fille aussi mignonne contre nous, ajouta-t-il d’un air taquin.

– Mais tu ne penses vraiment qu’à ça hein ?

– Ouais, tu ne t’es pas vu avec Tsunade, je suis jaloux des fois, grogna Naruto. Et en attendant ta plus grande fierté se fait distancer par un poids lourd… »

 

Naruto avait raison. La petite voiture que Sasuke avait tant bricolée et dont il était si fier cessait peu à peu de se rapprocher du véhicule.

 

« Hein ! Ma plus grande fierté, l’amour de ma vie, distancée par cet immonde camion qui ne devrait pas tirer à plus de quatre vingt dix ?  Aah non ! Tiens-toi bien Naruto, je lance le turbo ! tempêta Sasuke, furieux. Lee ! Tu vas voir ce qu’elle a dans le ventre ma pupuce d’amour en sucre d’orge !

Sas’ke, arrête de parler de ta voiture comme ça s’il te plait, ça devient légèrement inquiétant… »

 

La voiture de Sasuke faisait partie des rares choses que le brun bichonnait comme rien d’autre, pas même les jeunes filles. Il avait eu tout le mal du monde à la réparer dans tous les sens après l’avoir sauvée -volée- d’une casse. Il y avait consacré tant de temps, de patience, et tant de capacités mécaniques allant jusqu’au surnaturel de gadgets à la James Bond qu’elle était devenue son bien le plus précieux. Sasuke avait prétexté qu’une voiture qui tirait faisait toujours plus d’effet, que ce soit aux clients ou aux filles. Naruto lui avait fait remarquer que, de un, ça ne se voyait pas sous cette carrosserie pourrie, de deux, aucune fille n’aurait le temps d’apprécier ses capacités puisqu’elle n’accepterait même pas de monter dans un tas de ferraille pareil, et que, vu la façon de conduire de Sasuke, les clients risquaient fort d’être plus horrifiés qu’autre chose en voyant le bolide arriver.

 

Le blond n’avait pas eu tord, Sasuke avait refusé d’entendre raison. Il aimait déjà trop sa voiture pour s’en séparer. De toute façon, ils n’avaient pas les moyens pour plus et elle leur était nécessaire.

 

La Subaru eut vite fait, à coups de nitro, de rattraper le camion.

Celui-ci fit un dérapage et s’arrêta pile en travers de la route. Les transporteurs semblaient avoir décidé de s’arrêter pour en finir. Cela surpris un peu les deux acolytes car Mr No Break, alias Lee, avait la réputation de ne jamais freiner, encore moins s’arrêter.

 

« Heu, Sas’ke, tu ne trouves pas ça bizarre ?

– Bof, ils doivent juste nous trouver trop dangereux et ils ont pris la peine de se stopper. Ca leur évitera de verser et d’être poursuivis tout le long du chemin, vu qu’on tient la route.

– Avec ta prétention aussi légendaire que ton grand amour pour ta voiture tu as vraiment toujours réponse à tout toi…  »

 

Ils en étaient là de leur conversation, sortant de la voiture pour voir ce qu’il se passait, lorsqu’un coup de vent passa près de Naruto qui fit un écart juste a temps pour éviter de se faire déchiqueter l’épaule droite, comme cela avait été le cas pour son T-shirt. Le tourbillon gisait au sol, une légère coupure apparut sur son biceps. Il se trouvait à présent loin de la voiture, acculé à un énorme rocher, alors que Sasuke esquivait une gerbe de feu. Il croisa un instant le regard noir teinté de violet de son coéquipier, inquiet. Il restait le chauffeur du camion, le redoutable Rock Lee. Ils savaient qu’avec leur force actuelle, s’ils avaient été en un contre un, il n’y aurait pas eu de problème, mais avec Itachi contre Naruto, Sasuke se retrouvait seul face à deux anciens ninjas, qui plus est de la même équipe.

 

Tenten, il savait qu’elle était très forte. Alliée à la vitesse et à la puissance de Lee, on pouvait se demander s’il s’en sortirait. Mais Sasuke sourit d’un air entendu : Naruto n’avait qu’à s’inquiéter pour lui-même, Itachi restait incontestablement le plus dangereux.

 

De l’autre côté du camion, un troupeau de vaches bouchait le passage…

 

Naruto décida d’attaquer Itachi en premier. L’ex nukenin, malgré sa pupille, ne put que se retourner pour voir le garçon juste derrière lui, prêt à lui asséner un coup de poing. Il eu un léger sourire en coin et disparut à son tour de la vision de son adversaire. Le poing fendit l’air, une lame apparut sous la gorge bronzée de Naruto. Une décharge électrique lui permit de s’écarter juste à temps. Il était fort, vraiment fort… Comment battre un homme qui semblait avoir une infinité de coups et surtout, sortir ces scalpels de nulle part ? Naruto était mal. Leur échange les avait conduits de l’autre côté du roc, seuls, dans une partie un peu boisée d’où on ne voyait plus la route. Itachi regarda le jeune homme en souriant.

 

« Hm. On dirait que je vais pouvoir m’amuser un peu avec toi… »

 

Naruto fronça les sourcils. Il n’aimait pas Itachi. Ses manières, son aura, tout en lui n’était que sang, et cette impression de force inaccessible qui se dégageait de lui, ce sentiment de faiblesse, de petitesse qu’il sentait, comme si l’adversaire était tout bonnement inaccessible, lui insupportait. Une impression d’impuissance face à cet homme intouchable et son sourire sûr de lui le faisait presque trembler d’excitation.

 

Sasuke s’amusait. Il avait beau être dans une situation dangereuse, avec deux adversaires qui étaient habitués à se battre ensemble et le connaissaient un peu, les mains dans les poches, il éprouvait un plaisir immense dans ce combat plus que divertissant ; une fibre, la seule, qu’il avait en commun avec son frère…

Tenten se servait d’armes pour y accrocher des parfums, souvent des explosifs, et les envoyer dans sa direction. Le combat à distance n’était pas son fort, mais il était plus rapide que toutes ces bombes ; Lee parvenait presque à le suivre, s’arrangeant pour le faire dévier vers les pièges que lui tendaient la jeune femme qui lui en voulait tant.

 

« Alors Tenten, je croyais que tu voulais me tuer, lança-t-il, railleur.

– Je ne confonds jamais le travail avec mes intérêts personnels Uchiha Sasuke ! Je veux juste te ralentir, je livrerai ce coffre, et après je reviendrais pour te tuer ! hurla-t-elle en réponse, furieuse.

– Tu te fourvoies ma chère, rétorqua Sasuke en s’allumant une cigarette tout en évitant une bombe et un coup de pied de Lee, si tu croies que tu pourras me battre si facilement. »

 

Un coup. Un coup venant de la droite le surpris ; Tenten ne faisait pas que se battre à distance, elle tentait également de frapper elle même, mais il avait encaissé sans problème.

 

« Peuh, tu ne frappes pas assez fort Tenten. Si tu veux vraiment me tuer, il faudra plus que ça.

– Lee, on y va ? demanda Tenten à son équipier, plus déchaînée que jamais.

– Quand tu veux Tenten ! »

 

Les deux jeunes gens disparurent soudain. Impossible de les localiser et pourtant, Sasuke sentait leur présence autour de lui. Un coup vint de la gauche ; il ne pu esquiver et vola à quelques mètres ; c’était Lee, sans doute. Il se rattrapa en posant une main par terre et un jet de flamme venant de nulle part manqua de peu de le brûler. Il entendit le tintement d’un flacon, mais il ne voyait toujours rien. Il avait bien compris que l’un des parfums que Tenten avait emmené était « invisibilité », mais il ne pensait pas qu’elle aurait pu le développer au point de s’en servir sur d’autres personnes qu’elle même. Il devait faire attention. Se référer à ses yeux ? Non, c’était justement ce qu’il ne fallait pas faire… Il se calma, tentant de retenir les mouvements autour de lui, de repérer le moindre souffle et la moindre source de chaleur…

 

Soudain, une voix entraînante cria : «  Zoomorphie ! Le chien enragé ! »

 

Naruto ne savait plus où donner de la tête. Itachi se déplaçait à une vitesse phénoménale, sortant ses scalpels de nulle part et le blessant à chaque fois qu’ils se rapprochaient un peu l’un de l’autre. Où cachait-il ces maudits couteaux ? Ils étaient présent tous deux torse nu, car l’un avait fait brûler le manteau de l’autre pour lui supprimer ses armes sans succès, et avait lui même le T-shirt et la peau déchiquetés par ces mêmes armes introuvables.

Naruto eu soudain une idée : le scalpel avec lequel Itachi jouait allait d’une de ses mains à l’autre, presque comme s’il volait, ces coupures, sur son corps, ces espèces de cicatrices qui striaient son torse, ses bras et ses mains, et semblaient s’ouvrir à chaque fois qu’il portait un coup… Il avait compris pourquoi elles paraissaient si récentes alors que cet homme paraissait intouchable. Il fallait trouver un moyen. Il était parvenu à électriser les scalpels à plusieurs reprises durant le combat, et il sentait en Itachi ce trop plein d’électricité ; il en était sûr, mais il lui faudrait subir encore une de ses attaques pour pouvoir aimanter le tout. Le seul moyen de battre le docteur Jackal était d’encaisser encore un de ses coups.

 

« Je commence à m’ennuyer Naruto, mon frère est bien plus intéressant que toi. J’attendais plus que ça de l’empereur de la foudre.

– Ca fait longtemps que je ne m’appelle plus comme ça ! lança Naruto, souhaitant provoquer l’autre et se donner de l’intérêt face à lui.

– Eh bien si tu le prends comme ça je vais t’achever d’un coup, tu m’auras quand même un peu diverti… » déclara l’homme d’un air sadique.

 

Naruto se prépara au coup. Itachi lança des scalpels en l’air et cria : « Bloody Rain ! », puis il en envoya deux ou trois vers Naruto qui les esquiva aisément. Il avait comprit où l’autre voulait en venir. Itachi eu un rictus satisfait : les lames retombèrent du ciel pile à l’endroit où Naruto s’était déplacé.

Dans un cri, il se prit l’attaque de plein fouet, ne souhaitant qu’une chose, pouvoir juste se relever après. Les lames dans ses membres le faisaient grimacer à chaque mouvement, mais il parvint à les repousser d’une petite décharge. Itachi les redirigea vers lui au moment où Naruto tentait maladroitement de se relever, ne regardant pas dans sa direction.

 

« Eh bien ? On est à bout ? demanda l’aîné des Uchiha en ricanant.

– Peuh, fit Naruto, appuyant ses mains sur ses genoux pour pouvoir tenir, moi, je ne suis jamais à bout ! »

 

Au même moment, un sifflement strident déchira la nuit. Naruto n’eut qu’un mot pour reconnaître avec surprise ce son qui par le passé lui avait été si familier, tandis qu’Itachi lui envoyait une nouvelle salve de scalpels qu’il ne tenta même pas d’éviter sous le choc :

 

« Kiba ? »

 

Et il tomba à la renverse sous l’attaque de Jackal.

 

 

 

A suivre

 

 

Edit : J’espère que l’écart de conduite sur la pupuce motorisée de Sasuke me sera pardonné, j’ai trouvé ça trop stupide pour l’enlever. Je ne dis pas que ça ne ressemble pas du tout à Sasuke, je l’affirme. Je suppose, en revanche, que les circonstances de cette fiction sont assez particulières pour que ça ait l’air normal ;).

Je corrige pour la énième fois ces vieux chapitres, notamment pour la ponctuation qui est un véritable massacre. Je pense que ce sera la dernière.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales