Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Imaginaire
    Seven Edition
    Nb de signes : 80 000 - 500 000 sec
    Genre : horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Confinement
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - récit de vie - réaliste - humour
    Délai de soumission : 08/05/2020
  • L'Indé Panda 9
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • L'Ampoule n°7
    Éditions de l’Abat-Jour
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : atypique - étrange - noir
    Délai de soumission : 10/05/2020
  • Mauvais goût
    Bigornette
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Prix Zadig de la Nouvelle policière
    Éditions Exæquo
    Nb de signes : 65 000 - 130 000 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 12/07/2020
  • Littératures de l'imaginaire
    Tirage de têtes
    Nb de signes : 2 000 - 20 000 sec
    Genre : imaginaire - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/05/2020
  • La sauvegarde des orang-outans
    L'ivre d'histoires
    Nb de signes : 15 000 - 45 000 sec
    Genre : steampunk - science-fiction - fantasy
    Délai de soumission : 01/06/2020
  • Dimension "Marmite et microonde"
    Rivière blanche
    Nb de signes : 1 000 - 50 000 sec
    Genre : steampunk - horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Depuis plusieurs jours, la plage était déserte.
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : < 4 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/03/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 1349 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Ne sommes nous que ce que nos rangs désignent.
[Histoire Terminée]
Auteur: pouki Vue: 41604
[Publiée le: 2007-06-05]    [Mise à Jour: 2007-12-12]
13+  Signaler Romance/Drame/Action-Aventure Commentaires : 226
Description:
Au milieu des années 1800, la guerre entre le gouvernement et les rebelles déchire le pays.
Sakura en fera les frais et sera vendue à un homme qu'elle ne connait pas et qui sera son seul espoir.

PS: juste une mise à jour et modification de la synthaxe.
Sasusaku
Crédits:
Les personnages ne m'appartiennent pas.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

chapitre 10

[2568 mots]
Publié le: 2007-07-12
Mis à Jour: 2007-12-12
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Il ne savait pas pourquoi il lui avait crié cette dernière phrase, mais ça l'avait amusé. Il trouvait qu'il devenait de plus en plus bavard. Ca n'était pas non les grands discours, mais il y avait au moins trois mots par phrase, même si ça n'était le cas qu'avec elle.

Ce serait donc vrai, qu'une femme peut vous changer un homme...

 

Le lendemain, comme il était convenu, les généraux repartirent chacun dans leur régions pour récupérer leurs troupes, et devaient revenir d'ici cinq jours. Le délai était court mais ils n'avaient pas le choix, le temps jouait contre eux.

Le domaine redevint donc calme, n'ayant que quatre habitants à l'intérieur. Sasuke, lui aussi, devait rassembler les troupes des environs, il ne serait donc pas souvent là. Mais sa blessure lui posait problème, même si Sakura l'avait soignée, il restait quelques séquelles, qui devraient disparaître d'ici deux jours au plus tard. Il avait donc encore besoin que la jeune femme le soigne en lui donnant du chakra pour accélérer le processus de cicatrisation et atténuer la douleur.

Il avait décidé de s'éloigner un peu de Sakura, il refusait de s'attacher à quelqu'un, c'était source de souffrances inutiles, et il en avait déjà suffisamment fait les frais.

Mais c'était plus facile à dire qu'à faire, il avait des palpitations dès qu'il la voyait, et perdait tout contrôle. Il pris donc l'initiative de partir tôt le matin pour commencer son rassemblement, et ainsi la voir le moins possible.

 

Elle alla lui apporter son petit déjeuner comme tous les matins, mais ne s'étonna pas de trouver personne, ça ne serait pas la première fois qu'il s'absente à l'heure du repas, il devait sûrement être au sanctuaire.

Elle retourna en cuisine, et y trouva Zabuza et Shizune qui bavardaient:

« - C'est bien, aujourd'hui nous avons beaucoup moins de boulot, tout le monde est parti! Dit l’imposant domestique.

- Oui c'est vrai, et le maître n'est pas là non plus à priori, et de toute la journée. »

Sakura fût surprise d'entendre ça, il ne l'avait pas mise au courant, ni même évoqué le sujet.

« -Je suis allée déposée son petit déjeuner dans sa chambre, il ne m'en avait pas parlé...

- Tu sais Sakura, nous ne sommes que des domestiques, il n'a pas à nous prévenir de ses faits et gestes. » intervint calmement Zabuza.

« - C'est vrai, il n'a pas de compte à nous rendre.

- Vous...avez raison. »

Ce qu'ils venaient de dire l'attrista beaucoup. Il ne l'avait pas prévenu sur le fait qu'il partait, elle pensait qu'elle n'était pas qu'une simple domestique pour lui, mais apparemment, c'était le cas.

C'est pensée lui fit plus mal qu'elle ne le pensait, elle s'était trop attachée à lui, même s'il était parfois insupportable, arrogant, hautain, mais tellement humain.

Pour empirer les choses, elle n'avait pas de travail sur lequel se rabattre pour s'occuper l'esprit, elle n'avait rien à faire. Même si Zabuza et Shizune étaient là, elle se sentait bien seule, cela faisait plus d'une semaine qu'elle était arrivée au domaine, c'était passé à la fois très lentement et très vite.

Elle alla donc s'entraîner, n'ayant rien de mieux à faire.

 

De son côté, Sasuke avait déjà arpenté les quatre villages les plus proches, regroupant environ trois cent hommes qui étaient toujours prêts à se battre pour leur patrie, et surtout pour Sasuke qui avait toujours été respecté avec sa famille. Même s'ils n'étaient pas des plus loquaces, les Uchiwa avaient la confiance des habitants des environs, les rebelles étaient rares.

Il avait encore beaucoup de village à voir, et cela avait réussi à la faire sortir de son esprit quelques heures.

Il rentra le soir, fatigué par sa journée, et alors qu'il rentrait dans sa chambre, il l'a croisa, et elle le vit.

« - Bonjour Sasuke-sama.... »

Il ne lui répondit même pas, ne la regarda pas, et rentra dans sa chambre comme si de rien n'était.

Elle ne comprenait pas son attitude, mais elle devait vérifier sa blessure, elle frappa et entra sans attendre de réponse comme elle le faisait d'habitude.

Il était allongé sur son lit, de côté, lui tournant le dos.

« - Je viens voir comment va votre blessure...

- Je ne t'ai pas donné l'autorisation de rentrer.

- Je vous pris de m'excuser, mais d'habitude... »

Il s'était redressé, la regardant dans les yeux, le visage froid, ce qui l'avait fait stopper sa phrase, tellement son regard était glacial.

« - Sors d'ici.

- Mais...

- Sors d'ici tout de suite!!!!

- Vous n'êtes qu'un imbécile!! »

Elle sortit en courant et claquant la porte, profondément blessée par l'attitude de Sasuke. Elle ne pouvait retenir ses larmes. La seule personne qui lui mettait un peu de lumière dans sa vie ne voulait plus la voir. Il lui avait redonné le sourire, rendant sa vie moins morne, et l'avait replongée dans la tristesse en une simple phrase. Elle ne comprenait pas ce qui avait bien pu se passer pour qu'il soit dans cet état là, la veille tout allait très bien pourtant.

Elle se réfugia dans sa chambre, sombrant dans la solitude, laissant les perles d'eau ruisseler le long de ses joues. Il n'y avait personne pour l'aider ou la soutenir. Avant, Hinata était là pour elle, elle pouvait tout lui dire, absolument tout, mais maintenant, qui se souciait d'elle. Elle n'était....qu'une domestique. Cette vérité lui fendit le coeur encore plus qu'il ne l'était déjà, toute la nuit elle pleura, pour tout ce qu'elle avait subi. Trop de malheurs lui étaient tombés dessus, ses nerfs ne pouvaient ne supporter d'avantage. Elle s'écroula, mais ne réussit pas à s'endormir.

 

Une imbécile, c'est vrai qu'il était un imbécile, mais c'était la meilleure chose à faire. La voir pleurer  l'avait déstabilisé, mais il ne devait pas faire marche arrière. Il n'aurait jamais dû s'attacher à elle, mais ça lui avait fait tellement de bien de savoir que quelqu'un l'attendait, qu'il comptait pour quelqu'un pas en tant que descendant des Uchiwa, mais en tant que Sasuke, tout simplement.

Mais il savait que ce genre de sentiment pouvait s'éteindre à tout moment, et que quand cela arriverait, il souffrirait encore plus. Un sommeil troublé l'emporta jusqu'au lendemain.

 

La journée qui suivit était comme la précédente, mais un vent de mélancolie et de tristesse s'était abattu sur le domaine. Sasuke était parti tôt le matin, il n'y avait donc rien de précis à faire dans le manoir.

Sakura resta toute la journée à s'entraîner dans le jardin, voulant profiter du soleil qui brillait.

Le soir venu, Sasuke était revenu et comme la veille, n'adressa pas la parole à Sakura.

 

De la lumière, pourtant la nuit était encore là. C'est ce qui la réveilla, et cette chaleur, ce sentiment d'étouffer, de ne plus trouver l'air nécessaire. Elle se dirigea vers sa fenêtre et  ouvrit les rideaux.

Des flammes.....

Le jardin était en flamme

Sakura, mettant une main devant sa bouche: Mon Dieu....

Elle recula, le spectacle qui se déroulait devant ses yeux l'avait tétanisée. Le jardin n'était plus que flamme, cendre et fumée, comme son village.

Un bruit énorme la fit se retourner, sa porte venait de se faire dévorer par le feu. Elle se dirigea vers sa fenêtre, voulant trouver une issue, mais alors qu'elle allait l'ouvrir, elle aperçut un dizaine voir plus d'hommes à travers les flammes du jardin. Ils étaient armés et se rapprochaient à grand pas de la maison. S'ils la voyaient, ils ne l'épargneraient pas.

Elle était coincée, elle commençait à paniquer, le feu s'approchait de plus en plus, la sueur due à la chaleur et à la peur coulait déjà le long de son dos, mais elle n'avait pas le choix. Elle enfila ses sandales à toute vitesse, et sauta à travers les flammes, se retrouvant dans le couloir rempli de fumée. Un des côtés n'était pas encore atteint par les flammes, elle s'y précipita. Il fallait qu'elle retrouve Sasuke, pour le prévenir, s'il n'était pas déjà au courant, ce qui l'étonnerait.

Elle ouvrit les portes de Zabuza et Shizune mais ils n'étaient plus là, sans doutes étaient-ils déjà partis.

Elle arriva dans le hall, lui aussi envahi par le feu. Elle aperçut les hommes armés, ils étaient comme elle le pensait une dizaine, pour le moment. Elle se cacha du mieux qu'elle le pouvait mais un des hommes la vit et prévint les autres. Elle se précipita où derrière une colonne, mais la seule issue était l'endroit d'où elle venait. C'était ça où mourir tout de suite, elle courut donc dans le couloir, et fût suivit par deux hommes, les autres s'occupant du reste de la maison.

La fumée lui piquait les yeux, elle ne voyait même plus où elle mettait les pieds, les flammes lui léchaient la peau par endroits, elle entendait les hommes la poursuivre et le crépitement de la braise.

Elle ne distinguait plus l'endroit exact où elle était, se contentant de fuir autant qu'elle le pouvait.

Elle s'enferma dans une salle qui donnait sur un autre couloir, et alors qu'elle y pénétrait, elle percuta quelqu'un.

« - Shizune-san, Dieu merci! Il faut sortir au plus vite!

- Ne t'inquiète pas Sakura, tu quitteras cet endroit plus vite que tu ne le crois. »

Elle sortit deux kunai, faisant un sourire digne d'un démon.

« - Shizune-san, qu'est ce qui vous prend? »

Elle reculait, l'incompréhension et la peur l'envahissant.

« - Tu nous as causé du souci tu sais, toujours là quand il ne fallait pas, à fouiner. Tu es beaucoup trop dangereuse pour qu'on te laisse en vie. Et à chaque fois que je pouvais me débarrasser de toi, il fallait qu'il débarque, ton cher Sasuke-sama. »

Sakura n'en croyait pas ses oreilles, depuis le début, Shizune complotait contre eux, et elle n'avait rien remarqué, elles avaient même ri toutes les deux il y a quelques jours encore.

Sakura, la « - Alors....c'était vous, cette présence....c'était vous depuis le début!!

- C'est que tu es perspicace dis moi, mais plus pour longtemps. »

Elle se précipita sur Sakura qui esquiva l'assaut, mais elle ré attaqua de plus bel.

« - Je savais que j'aurais dû t'éliminer plus tôt, dès que je t'ai vu dans cette salle, j'aurais dû te TUER!! »

Elle attaqua de nouveau, et avait l'avantage, blessant Sakura au niveau du bras:

« - AAAAAHHHH!!! »

Elle se soigna aussi vite qu'elle le put mais Shizune en profita pour la blesser de nouveau.

Dans un ultime assaut, le sang gicla....

 

Sasuke avait senti que quelque chose clochait, il s'était réveillé et avait tout de suite vu les flammes se répandre dans le jardin ainsi que les rebelles qui déambulaient.

« - Et merde..... »

Il prit ses armes et de dirigea vers la porte, le feu commençait à tout dévorer, mais le premier étage était moins atteint que le rez de chaussée.

Il se dirigea dans le couloir, toujours sur ses gardes. Il aperçut un des rebelles et lui lança un kunai avant qu'il ne le remarque, celui ci s'effondra.

Il continua sa route, les flammes se fasisaient de plus en plus présentes. Il tua un autre rebelle, mais avec plus de difficultés que pour le premier. Il avait dû enchaîner plusieurs prises de Taijutsu avant de l'achever avec un autre kunai.

Il arrivait au niveau du hall, envahi lui aussi par les rebelles, quand il vit que certains se retournèrent d'un coup vers le couloir du bas. Et c'est là qu'il l'aperçut, poursuivit par deux hommes.

« - Merde, Sakura.... »

Il ne réfléchit pas plus et se lança à sa poursuite, mais il devait d'abord se débarrasser des autres rebelles. Il sortit son katana et commença, esquivant, attaquant, encaissant. Ils étaient sept, il avait un gros désavantage, mais il réussit à en tuer deux d'un coup de sabre. Il fût blessé au niveau de l'abdomen, et tomba à genou sur le coup.

La fumée l'empêchait de voir où se trouvaient tous les rebelles, mais il vit très bien le sabre s'approchait à grande vitesse de lui, mais il ne pouvait pas l'esquiver.

Un choc se fit entendre, le sang fut versé. Une grosse épée apparut.

« -Sasuke-sama....

- Zabuza, merci.

Il aida son maître à se relever, et à relança l'attaque. Zabuza avait toujours été très fort, et sa famille avait toujours servi les Uchiwa, quoi qu'il arrive.

« - Il faut que....je me dépêche! Ou Sakura va... »

Il parlait entre deux attaque.

« - Allez y, je m'occupe de les finir. »

Le remerciant d'un mouvement de tête, Sasuke partit à la poursuite de Sakura, là où le feu n'avait pas encore trop pris.

Il courût, et décida qu'il était temps d'activer son Sharingan, pour en finir au plus vite.

Il réussit à retrouver les deux hommes qui la poursuivaient, et en tua un d'un seul regard, tandis qu'il plaqua l'autre contre un mur.

« - Où est la fille?

- Sûrement morte .

- OU EST-ELLE?

- Va en enfer! »

Sasuke lui craqua la nuque sous la colère, et reprit sa course. Il la cherchait encore quand il entendit un cri, son cri.

Il se dirigea vers l'endroit d'où semblait venir le cri, ouvrit la porte mais ne vit personne.

« - C'est pas VRAI!! »

Il alla à la porte d'à coté et la défonça d'un coup de pied, c'est là qui la vit, par terre, du sang sur ses vêtements, Shizune debout devant elle. Il n'avait plus d'arme, plus rien.

 

Sakura vit les kunai s'approcher d'elle, quand tout à coup elle ne vit plus rien, elle ne sentit plus que du sang arriver sur sa joue.

Sakura, les yeux grand ouvert, la voix bloquée: Sasuke-sama....

Il s'était interposé, recevant un des kunai dans la poitrine, et retourna l'autre bras de Shizune vers elle pour la transpercer avec l'autre. Elle s'écroula, morte.

Il resta debout, puis tomba à genou, dos à Sakura, son haut prenant un teinte rouge, les perles écarlates rencontrant le sol.

Elle se précipita vers lui, les larmes aux yeux

« - SASUKE-SAMA!!! »

 

 

Chapitre 10 bouclé !

J’aime bien la fin de celui là, pas vous ? On approche petit à petit de la fin de cette histoire même s’il reste encore quelques chapitres. J’espère que ça plait encore et merci encore pour les rewiews ou simplement à ceux qui prennent la peine de lire.

A la prochaine !

 

 

 

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales