Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Imaginaire
    Seven Edition
    Nb de signes : 80 000 - 500 000 sec
    Genre : horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Confinement
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - récit de vie - réaliste - humour
    Délai de soumission : 08/05/2020
  • L'Indé Panda 9
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • L'Ampoule n°7
    Éditions de l’Abat-Jour
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : atypique - étrange - noir
    Délai de soumission : 10/05/2020
  • Mauvais goût
    Bigornette
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Prix Zadig de la Nouvelle policière
    Éditions Exæquo
    Nb de signes : 65 000 - 130 000 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 12/07/2020
  • Littératures de l'imaginaire
    Tirage de têtes
    Nb de signes : 2 000 - 20 000 sec
    Genre : imaginaire - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/05/2020
  • La sauvegarde des orang-outans
    L'ivre d'histoires
    Nb de signes : 15 000 - 45 000 sec
    Genre : steampunk - science-fiction - fantasy
    Délai de soumission : 01/06/2020
  • Dimension "Marmite et microonde"
    Rivière blanche
    Nb de signes : 1 000 - 50 000 sec
    Genre : steampunk - horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Depuis plusieurs jours, la plage était déserte.
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : < 4 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/03/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 1417 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Ne sommes nous que ce que nos rangs désignent.
[Histoire Terminée]
Auteur: pouki Vue: 41615
[Publiée le: 2007-06-05]    [Mise à Jour: 2007-12-12]
13+  Signaler Romance/Drame/Action-Aventure Commentaires : 226
Description:
Au milieu des années 1800, la guerre entre le gouvernement et les rebelles déchire le pays.
Sakura en fera les frais et sera vendue à un homme qu'elle ne connait pas et qui sera son seul espoir.

PS: juste une mise à jour et modification de la synthaxe.
Sasusaku
Crédits:
Les personnages ne m'appartiennent pas.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

chapitre 9

[2702 mots]
Publié le: 2007-07-11
Mis à Jour: 2007-12-02
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

La nuit porte conseil à ce qui paraît, pour Sakura, c'était le cas.

Alors que Sasuke c'était endormi bien vite tellement il était épuisée, Sakura, elle, repassait en boucle cette scène, du remerciement à ce contact éphémère entre leurs lèvres. C'était léger, mais pourtant si agréable, elle s'était sentie vivante, légère comme jamais, et femme. Ils n'étaient pas allés au bout de leur geste, mais qui sait ce qui se serait produit s'ils n'avaient pas été interrompus .Jamais elle n'avait voulu quelque chose autant qu'elle le désirait à cet instant, et cela l'effrayait, car elle savait que jamais cela n'aboutirait. Elle était sa servante, lui son maître, leurs rangs les séparaient.

Le lendemain, elle fut chargée de vérifier les blessures des généraux, et celles de Sasuke.

A peine avait-elle jeté un coup d'oeil sur les blessures qu'elle était sortie, voyant qu'elle n'avait pas besoin de changer les bandages, aussi bien pour les soldats que pour son maître.

Ils n'avaient pas échangé un seul mot, à part le traditionnel «bonjour», et elle ne l'avait pas regardé dans les yeux, trop gênée.

 

Il fallait reprendre la réunion là où elle avait été suspendue la veille. Les quatre blessés et les autres s'installèrent autour de la table, tout pouvait commencer.

Ils apprirent donc que l'homme qui s'était infiltré dans le domaine il y a quelques jours était un ancien ninja rallié aux rebelles, mais qui agissait surtout comme mercenaire, pour son propre compte. Il ne faisait donc pas parti de l'organisation rebelle à proprement parlé. Il était recherché pour plusieurs meurtres et vols en tout genre dans toute la région. Mais rien de plus sur lui n'avait été découvert.

Quant aux informations qui sont arrivées de Konoha, il semblerait que le conseil prenne de plus en plus de pouvoir, et ne veuille pas que l'empereur mette fin à cette guerre. Plusieurs actions furent menées par les rebelles, et il y eu beaucoup de victimes dans les camps, mais aussi chez les civils.

Puis Sasuke raconta ce qui s'était passé à Kiri, et ce qu'ils avaient appris sur place. A priori le village compterait une dizaine de campements comme celui où ils étaient dans les environs, mais aussi un QG à dix kilomètres au nord ouest de la ville, regroupant plus d'une centaine de rebelles entraînés et armés. Mais ils attendraient l'arrivée d'autres rebelles d'ici une semaine et demie, venant    des montagnes.

Il fut donc décidé, à l'issu de cette réunion, de rassembler toutes les troupes disponibles, et d'attaquer dans une semaine le QG près de Kiri. Sa chute porterait un gros coup aux ennemis.

 

Chacun sortit, faisant ce qu'ils avaient à faire.

Sakura allait de nouveau en cuisine pour aider Zabuza.

« - Ah tiens Sakura, tu n'aurais pas vu Shizune par hasard?

- Non, je ne l'ai pas vue, elle est peut être partie faire les courses....

-Peut-être. Tant pis, tu peux aller chercher les herbes dans le jardin à sa place s'il te plaît?

- J'y vais tout de suite. »

Elle sortit, et tandis qu'elle marchait à travers les couloirs, elle croisa de nouveau le général  trop entreprenant à son goût. Alors qu'elle passait à côté de lui, il lui attrapa le bras, la collant contre lui.

Elle se débattit comme elle le pouvait, prétextant qu'elle avait du travail, mais il s'en moquait éperdument.

« - Lâchez moi....

- Qu'est ce qui passe ici? »

Tous les deux se retournèrent vers le nouvel arrivant, le général un peu énervé, et Sakura rassurée et contente de le voir.

« - Général Yohen, je vous prierai de laisser mes domestiques tranquilles. »

Yohen lâcha Sakura, qui se massa le bras tant il l'avait tenu fort.

« - Comme il vous plaira Sasuke-san. »

Il partit, affichant un sourire plein de sarcasmes et d'énervement.

Le silence régnait à présent, ils se tenaient tous les deux debout, l'un en face de l'autre, lui la regardant, et elle fixant le sol.

« - Il ne t'a rien fait? »

Elle bougea simplement la tête pour lui répondre.

« - Je vais faire en sorte qu'il ne t'approche plus, ça n'est pas la première fois qu'il te fait ça. »

Elle leva la tête, ce qu'il venait de dire n'était pas une question, mais bel et bien une affirmation. Il savait....

« - Comment...?

- Je ne suis pas aveugle, l'autre jour quand tu es rentrée dans ma chambre, tu tremblais. Et tu venais de sortir de sa chambre vu qu'elle est à côté de la mienne. »

Elle baissa de nouveau la tête, voulant fuir aussi vite qu'elle le pouvait, pour échapper à cette situation.

« - Je suis désolée... »

Elle se retourna et partit en courant. Il n'essaya même pas de la rattraper, de toute façon qu'allait-il lui dire? Il la regarda s'en aller, et quand il ne la distingua plus, il partit lui aussi, dans la direction opposée.

Elle courut jusqu'au jardin, rassurée de voir qu'il ne la suivait pas. Elle ne voulait pas rester seule avec lui, elle ne voulait pas avoir à expliquer son geste, leur geste.

Elle décida donc de prendre les herbes que Zabuza lui avait demandées. Elle se dirigea vers le fond du jardin comme d'habitude, mais du côté opposé à l'endroit où se trouvait le sanctuaire. Il y avait encore quelques traces de sang à cause du combat que Sasuke avait mené quelques jours plus tôt.

Alors qu'elle approchait, elle vit Shizune en train de discuter avec quelqu'un, à l'endroit où le mur qui entourait le domaine était cassé, laissant un passage vers l'extérieur. 

Shizune donna un papier à son interlocuteur que Sakura ne pouvait voir, étant dans le mauvais angle.

La personne s'en alla, et Shizune aperçut Sakura, elle fut surprise de la trouver là.

« - Sakura? Qu'est ce que tu fais là?

- Zabuza-san m'a demandé de venir chercher les herbes pour le repas vu que vous n'étiez pas là....

- Oh! Tu dois sûrement te demander ce que je faisais je suppose.

- Oui, mais ce ne sont pas affaires... ».répondit-elle gênée.

« - C'est un ami que je connais depuis longtemps. Il se ballade à travers le pays, et je lui demande souvent de me ramener des produits que l'on ne trouve pas dans les environs. Il part pour Suna cet après midi, alors je lui ai fait une petite liste... Je raffole des biscuits de Suna! »

Sakura sourit devant l'air enjouée de Shizune, elle avait eu tord de s'inquiéter pour rien.

« - Je n'en ai jamais mangé....

- Je te ferai goûter un jour, tu adoreras! »

Elles rirent toutes les deux et ramassèrent les herbes dont elles avaient besoins, puis rentrèrent pour préparer le repas.

 

Le reste de l'après midi passa normalement. Toujours coupée  entre rassemblement des troupes et préparations diverses.

C'était l'heure de l'entraînement de Sakura, mais son maître ne pourrait pas l'entraîner avec ses blessures, de plus, il avait beaucoup de travail, elle serait donc seule à s'entraîner, ce qui l'arrangeait.

Elle partit vers la salle avec ses affaires. Le couloir était désert, enfin presque. L'ombre rodait encore, la suivant, l'observant, les yeux plus noirs que jamais. Alors qu'elle allait pénétrer dans la salle, elle entendit un bruit, l'ombre venait de se prendre les pieds dans un tapis, mais Sakura ne l'a voyait pas, elle pouvait juste l'entendre. Et le bruit était très proche, pourtant, elle était sûre d'être seule, mais ça n'était pas le cas.

« - Qui est là? »

Pas de réponse. Ce silence l'inquiéta

« - Qui est là? Répondez! »

Toujours rien, et pourtant elle sentait maintenant parfaitement une présence.

Elle rentra donc dans la pièce et ferma la portez à clef. Elle avait peur, elle ne savait pas qui c'était, si ça trouve, il s'agissait du Général Yohen, même si Sasuke a dit qu'il allait l'empêcher de l'approcher, il ne serait pas tout le temps là au bon moment.

Alors qu'elle commençait à se calmer, quelqu'un essaya d'ouvrir la porte. Elle sursauta, la peur reprenant le dessus. Il continuait à essayer d'ouvrir, encore et encore.

« -Sakura, ouvre!! »

Elle reconnut la voix de Sasuke. Elle alla donc ouvrir la porte, sachant qu'elle ne risquait rien.

Il entra, la regardant dans les yeux.

« - Pourquoi as tu fermé la porte à clef?

- Je...je ne sais pas...un réflexe...

- J'en ai assez que tu me mentes, dis moi pourquoi tu as fermé cette porte à clef, et pourquoi tu trembles aussi. » Il avait dis ça tout en avançant, la faisant reculer jusqu'au mur. Elle n'avait pas de sortie de secours cette fois.

« - Je...j'ai...ressenti....une présence....

- Une présence...? Expliques toi. »

Elle déglutit

« - J'ai entendu un bruit....alors j'ai demandé qui était là....mais personne ne répondait...mais...je sentais qu'il y avait quelqu'un, et j'ai pris peur! »

Elle tourna la tête sur le côté, pour ne pas qu'il puisse la voir, mais il lui souleva le mention et ramena ses yeux face aux siens.

« - Il n'y avait personne quand je suis passé, tu es sûre d'avoir entendu quelqu'un? »

Il avait dis ça d'un ton calme, neutre, mais très légèrement insistant sur la fin. Il eu pour réponse un silence comme il s'y attendait. Leurs visages se faisaient face, leurs lèvres étaient de nouveau très proches, comme la veille. Le feu les envahissait, il ne voulait qu'une chose, l'embrasser, la toucher, consumer ce feu qui prenait possession de lui. Ses yeux étaient descendus jusqu'aux lèvres de Sakura, légèrement brillantes et tremblantes. Alors qu'ils étaient sur le point de sceller leurs lèvres, il se ravisa,  voyant qu'elle était effrayée. Il ne voulait pas profiter de la situation.

Il recula, et tenta de la rassurer:

« - Si toutefois il y a vraiment quelqu'un qui te suit, je le trouverai et l'en empêcherai. »

Je te laisse te changer, tu vas me montrer ce que tu as fait pendant mon absence, même si j'en ai déjà eu un petit aperçu.

Il quitta donc la pièce, se disant qu'il avait pris la bonne décision. Ce n'était pas le bon moment pour céder à ses envies.

 

Une fois changé, elle le prévint et ils commencèrent, d'abord par l'exercice qu'il lui avait fait faire la dernière fois. Il fût agréablement surpris de voir qu'elle avait bien progressé, gardant sa boule de chakra longtemps entre ses mains. Il commença à bouger autour d'elle, puis avança un bras, mimant un coup de poing qu'elle esquiva tout en maintenant la boule. Il continua avec d'autres mouvements, de plus en plus rapides, qu'elle esquivait tant bien que mal, mais elle finit par céder. La boule se défi mais n'explosa pas, elle avait réussi à maîtriser l'explosion.

Ils recommencèrent encore, jusqu'à ce que Sasuke décide de lui montrer le lancer, domaine dans lequel elle avait quelques facilités.

Elle était à chaque fois proche du centre de la cible:

« - Tu te débrouilles bien, je suis surpris.

- Mon père m'a appris à manier le kunai lorsque j'étais plus jeune, et je m'entraînais tous les jours.

-Hn..... »

C'était sa façon d'acquiescer.

Voyant qu'il ne servait pas à grand chose de s'attarder sur le lancer, ils entamèrent le Taijutsu. Il ne pouvait pas lui montrer à cause de ses blessures, mais il lui indiquait la marche à suivre. Là aussi, elle avait quelques bases, sur les positions à adopter, mais elle manquait de rapidité et ses enchaînement étaient loin d'être bons.

« - Il faut travailler ta rapidité. Tu es vraiment lente.

- Merci! Je ne suis pas ninja que je sache! »

Elle avait pris un air outré, ce qui amusa Sasuke.

« - Tu n'es pas Ninja, ça c'est sûr... »

Il ne lui laissa même pas le temps de répliquer, et se retourna pour aller chercher de quoi augmenter sa rapidité.

« - Tiens.

- Vous ne voulez quand même pas que j'utilise ceci?

- Oh que si!

- Mais....

- Fais le c'est tout. »

Il lui tendait encore les objets qu'elle finit par prendre si elle ne voulait pas subir les sarcasmes et autres spécialités de son maître.

Il s'agissait d'un bâton de bois avec des sacs de sable à chaque extrémité. Elle le posa sur ses épaules, attendant la suite, grognant intérieurement.

« - Bien, maintenant je vais t'attaquer et tu vas esquiver.

- Avec ça sur le dos?

- A ton avis pourquoi je te l'ai donné. »

Encore ce ton sarcastique, il aimait la voir dans cette situation, il était vraiment insupportable par moment!

Il l'attaqua doucement, ne pouvant pas forcer, et dès le premier pas, elle trébucha et tomba à terre.

« - Relève toi. »

Elle recommença, et retomba, encore et encore, jusqu'à ce qu'elle réussisse à tenir debout.

Puis au bout d'un moment, elle s'écroula, trop fatiguée pour continuer.

Elle avait du mal à respirer, elle avait soif, ses jambes lui faisaient mal, ses épaules aussi à cause du poids des sacs de sable.

« - On arrête là pour aujourd'hui. »

Elle resta par terre, incapable de faire le moindre mouvement. Elle essaya de se relever, mais retomba aussi sec.

Voyant qu'elle ne pourrait pas se relever toute seule, il lui tendit sa main droite et l'aida à se mettre debout. Dans l'élan, elle fût projetée contre Sasuke qui avait désormais la main de Sakura dans la sienne, et sa poitrine contre son torse. Ils restèrent un moment comme ça, sans bouger, sans comprendre pourquoi il ne bougeait pas d'ailleurs. Le contact était juste agréable, et tendre en même temps. Ils étaient là pour l'autre, et sur le moment c'était suffisant. Elle avait de plus en plus sommeil, il fallait qu'elle regagne sa chambre au plus vite, il se détacha donc de la jeune femme.

« - Tu devrais prendre un bain et aller dormir vu ton état. »

Elle hocha la tête, et remercia Sasuke pour son entraînement, même s'il avait abusé quant à la difficulté des exercices.

 

Pendant qu'elle prenait la direction de sa chambre, elle constata que Sasuke la suivait. Pourtant sa chambre était à l'opposé de la maison.

Il lui expliqua, voyant son étonnement:

« - Pour te rassurer.... »

C'est tout ce qu'il dit, mais c'était clair. Il ne voulait pas qu'elle ait peur comme tout à l'heure, et comme ça, il était sûr qu'il n'allait rien lui arriver.

Elle lui sourit en guise de remerciement, et ils arrivèrent devant la chambre de la jeune femme.

« - Merci...de m'avoir raccompagnée.

- C'est rien, au moins je sais que tu ne dormiras pas dans un couloir cette nuit. Vu ton état, un escargot aurait été plus rapide que toi. »

Décidément, il avait envie de la faire sortir de ses gonds aujourd'hui.

« - La faute à qui!?

- Hn. »

Il se retourna et partit, la laissant seule devant sa porte. Quand elle allait fermer celle-ci, elle entendit venant du fond du couloir:

« - Et prend un bain! »

Elle claqua sa porte, l'injuriant du mieux qu'elle pouvait. Mais, quand elle repensa à cette soirée, il avait réussi à lui faire oublier sa peur pendant quelques heures, et elle s'était sentie tellement bien dans ses bras.

Il n'y avait que Sasuke Uchiwa pour la mettre dans cet état.

 

Chapitre 9 bouclé !

 

A la prochaine.

 

 

 

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales