Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire le côté obscur au Comics Corner (10 PLACES) [ Le 01/12/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 1er décembre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Nashorn
[Histoire Terminée]
Auteur: mars Vue: 17784
[Publiée le: 2011-03-25]    [Mise à Jour: 2013-01-30]
G  Signaler Romance/Action-Aventure Commentaires : 28
Description:
Tenten, la meilleur maître d’arme du village a un sérieux problème. Elle aime un garçon.. Seulement celui ci n’est pas des plus réceptifs a ses charmes…

Hanabi hyuga digère mal ce qui sait passé en demi final du tournois chunin. Malgré sa victoire son morale en prend un coup

Et qui est ce couple mystérieux ?

Tous les couples de ce récit sont rare, car il faut savoir changer les plaisirs je propose donc un Tenten Naruto , un Hanabi Konohamaru, ainsi qu’un couple mystère. Je ne vais pas le révéler ici cela ne serais pas drôle.


Crédits:
les personnages ne son pas de moi
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Stug

[4488 mots]
Publié le: 2011-10-25Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur voici la suite tant réclamé
orthographe approximatif

STUG




Konohamaru se réveilla et eu le grand plaisir de voir la fille qu’il aimait endormi à ses cotés.

La belle princesse dormait paisiblement dans son lit. Il repensa à la dernière journée qu’ils avaient eux ensemble. Ils s’étaient mariés hier matin sous la contrainte. Le reste de la journée ils n’avaient fait que discuter ensemble en ce promenant dans la foret. Ils apprenaient à ce connaître, puis ce qu’ils devraient vivre en semble le reste de leur vie. Bien sur tout n’était pas rose. Ils avaient des goûts diffèrent sur bien des choses et leur avis diverger sur certaines questions. Des choses naturelles. Hanabi était quand même une femme très cultivée et intelligente, et sur plusieurs sujet il se sentait un peu perdu. Elle n’entait pas une grande oratrice par contre, il en déduit que c’était une question de gènes. Les Hyuga n’étaient pas réputés pour leur grande éloquence. Quelle importance? Iil l'aimait pour ce qu’elle était.

Il décida de ce lever. Ce qui ne fut pas facile, son corps lui faisait mal. Prenant sur lui, il arriva néanmoins a s’extraire de sa chambre sans réveiller sa femme.

Une fois dans la cuisine il entreprit de préparer un petit déjeuner digne de ce nom !



Une fois celui ci prêt il regarda l'heure: Huit heure trente. Il décida donc de la réveiller dans une demi-heure, après tout elle avait le droit de dormir un peu. Il alla dans le salon et en profita pour s’entraîner au malaxage du chacra forment une boule bleue dans ça main. La sphère était loin d'être parfaite, ondulent en son pôle Nord et plate sur une des faces... la boule perdue rapidement son léger reflet bleuté et finit par s'écrouler sur elle-même. Konohamaru regarda sa main et soupira. Il ne maîtrisait pas cette technique qu'il avait inventée. Depuis le match avec sa femme il avait rétrograde. Avant il arrivait au moins à produire une sphère parfaite quelques secondes. Maintenant plus rien. Il recommença l’opération plusieurs fois sans grande réussite… légèrement déçu de sa prestation il regarda l’heure et vus qui était en retard pour réveiller sa belle.


Il arrivât au pied du lit et contemplât Hanabi. Celle ci semblait épuisé malgré l’assoupissement dans le quel elle était plongée.

  • Père ne m’abandonnait pas. Dit la jeune fille, parlant dans son sommeille.

Konohamaru regarda Hanabi avec compassion. La dame semblait être des plus fragile et il se demanda comment faire pour l’aider?

Il ce contenta de lui caresser doucement la joue pour la faire sortir de son mauvais rêve.


Le déjeuné fut long et joyeux. Hanabi félicita son amant pour ce petit cadeau. Leur journée n’était pas planifié. Ils discutèrent donc de ce qui pourrait bien faire ensemble. Hanabi voulait s’entraîner avec son maris mais celui lui rappela que son état physique lui interdisait pas mal de mouvement, mais qu’il se ferait un plaisir de l’aider a s’entraîner dans les limites de ses capacité.

Ils ne purent néanmoins s’entraîner, car on frappa a la porte de Konohamaru. Le couple fut surpris car ils n’attendaient personne. Le maître des lieux alla donc ouvrir sa porte.

Il découvrit une femme mure d’une beauté indescriptible, un visage très pale et des cheveux aussi noir que les ténèbres. Subjuguait par le charisme et l’élégance de cette inconnu il ne vu pas les sept personnes qui se trouvez derrière elle. Sept ninjas au cheveux noir était derrière elle.

  • Monsieurr Sarutobi, je présume ?

  • Oui.

  • Bonjour, je souhaiterais voir madame Sarutobi.

  • Qui la demande?

  • Sa mère.

  • Ha, heu oui bien sur, rentré je vous pris.


Il s’écarta pour faire passer la femme qui était désormais sa belle mère, et vu alors le reste de la troupe. Il reconnu Hinata qui a son habitude mater ses pieds et Neji qui lui jetait un regard noir. Il ne connaissait pas les autres personnes mais tout ce petit monde entra sans y être vraiment invité. Enfin il ne pouvait pas interdire a Hanubi de voir sa famille. Une fois tout ce petit peuple entré. Il vus Hanabi enlacé sa mère longuement. Et nul osa les déranger.

  • Comment vas tu Hanabi?

  • Je vais bien.

  • Est tu heureuse?

  • Ne vous inquiétai pas mère, je suis très heureuse avec lu,i même si tout ce qui nous arrive et un peu déroutant.

  • Je suis contenta pour toi ma fille. Dit elle en relâchant son étreinte maternelle.

  • Bonjour tout le monde. Fit Hanabi au reste de sa famille.


Hinata couru dans les bras de sa petite sœur.

  • J’étais si inquiète quand tu a disparu, j’ai cru que tu était partie faire une énorme erreurs. Ne me fait plus jamais peur comme ça.


Hanabi compris que sa sœur pensé qu’elle était partie pour ce suicider. Elle avait raison . Cela lui paru étrange qu’elle comprenne ce qu’elle s’apprêter a commettre. Hinata la connaissait bien mieux qu’elle ne la connaissait, et pour ça elle lui était reconnaissante.


  • Tout vas bien grande sœur, merci de t’inquiéter pour moi.

  • Promet moi!

  • Promis, je te ferais plus jamais peur grande sœur.

  • Merci Hanabi.


Neji s’avança a sont tour mais ne fit pas d'étreinte. Sa froideur légendaire n’était pas un mythe pour rien.

  • Hanabi si tu a besoin de quelque chose fait le moi savoir.

  • Oui bien sur.

  • Et toi si tu la retouche je te pulvérise. Dit-il en menassent a Konohamaru.


Celui ci ne répondit rien, trop surpris pour le faire. L'ambiance devient d’un coup des plus malsaine.

Hanabi réagit aussitôt en collant son torse dans le dos de son mari et l’entoura de ses bras.

  • Tu es méchant Neji, comment veut tu que je soit maman si mon mari ne peu pas me toucher?


A cette réplique Hinata vira rouge et se cacha le visage pour ne pas montrait son trouble. La mère d’Hanabi se contenta de retenir un petit rire. Apparemment la derrière réplique de sa cadette l’amusait beaucoup. Les autres Hyuga était partager entre une réaction d’humour et de honte.

Neji, surpris par la déclaration de sa cousine ne su pas quoi répondre. Il resta la bêtement la bouche ouverte quelques instants..

  • Je vois… Mais si tu la rend malheureuse je..

  • T’inquiète pas, elle n'a pas besoin de toi pour me mettre une dérouiller. C’est aussi pour cela que je l’aime. coupa Konohamaru en levant son plâtre.

  • Soit heureuse cousine. Fit Neji avant de sortir les joue rougeâtre,de colère, de honte ,ou jalousie nul n'auraient pus le dire.


Une fois le jeune ninja sortit la pièce devient de suite plus heureuse.

Hanabi présenta les autres membre de sa famille a Konohamaru. Ils apprirent que quatre d’entre elle avait reçu pour mission de veiller a ce que Hinata ne fréquente pas de garçon. Son père dans un délire de paranoïa ne voulait pas perdre sa dernière fille comme la cadette. Le dernier membre quand a lui était le garde du corps personnelle de madame Hyuga.

  • Mr Sarutobi puis-je vous parler en privé?

  • Certainement.

  • Hanabi je t’emprunte ton mari ça ne t’embête pas?

  • Non, mais tu me le ramène a midi il a des médicaments a prendre.

  • Tu fait une parfaite épouse. Fit sa mère avant de sortir de l’appartement avec son gendre.


Konohamaru remarqua que Seïku le garde du corps de sa belle mère les suivait a distance raisonnable afin de ne pas attendre se qui se disait, mais assez pour intervenir rapidement en cas de problème.


  • Alors Mr Sarutobi racontez moi ce qui sait vraiment passez entre vous et ma fille.

  • Votre mari ne vous a rien dit?

  • Mon mari n’est pas du genre bavards et je doute qu’il ne connaisse tout les détails de votre histoire. Hormis le fait que vous aillez déshonorer et épousé ma fille et qu’elle soit déshérite je ne suis pas au courant de grand chose.


Konohamaru trouva étrange la requête de sa belle mère, il aurais ptouvez plus sensé qu'elle demande cela a Hanubi, mais obtempéra néanmoins. Il raconta comment il était tombé amoureux Hanabi et tout ce qui ce produit depuis qu’elle avait frappé a sa porte depuis trois jours. Bien que le fait de narré leur ébats amoureux ne soit difficile a expliquer, mais ils étaient la cause de leur union forcé.


  • Je ne pensai pas la fille si dévergondé.. il est dommage que vous aillez était malchanceux.

  • Malchanceux? Je ne comprend pas.

  • Si mon mari n’était pas arrivait, vous ne sériez pas marié a l’heure qu’il est. Hanabi n’aurait jamais dit a son père qu’elle avait un petit ami, encore moins qu’elle avait coucher avec, et vous vivriez une amourette d’adolescent normale.

  • Hanabi est moi ne sommes pas d’accord, aussi étrange que sa puisse paraître, nous somme heureux de ce qui sait passé, nous avons parlé de cet éventualité hier, et nous préférons notre situation actuelle. De plus ce qui est fait et fait…

  • Vous aimez vraiment ma fille a ce que je vois.

  • Oui.

  • Ceci dit ma fille ne vas pas bien en se moment, vous le savez?

  • Oui, je m’en suis rendu compte. Depuis notre combat en demis final d’après ce que j’ai compris. C’est vrais qu’elle semble légèrement instable mentalement. Je dois justement vous entretenir a ce sujet. Ce matin je l’ai entendu parler en dormant. Elle supplier son père de ne pas l’abandonner. Et je ne sais pas quoi faire.

  • Je vois. Hanabi et son père était très proche. En fait il s’occupait d’elle car il voulait en faire son successeur.

  • Ce n’est pas Hinata l’héritière?

  • Je ne vais pas vous faire un cour sur la politique interne de notre clan, mais Hanabi avait ses chances. Mais maintenant il est évidant Hanabi ne pourra plus régner! Mais ce n’est pas le sujet. Mon mari est une forte tète et il est du genre bornée. Si il a décider de ne plus voir sa fille et qu’on lui dit le contraire il fera tout pour l’éviter.

  • Hanabi risque de ne pas le supporter. Je ne veux pas qu’elle soit malheureuse a cause de moi.

- Pour le moment il n’y a rien a faire sinon attendre. Hiashi retournera vers sa fille, il l’aime trop pour l’éviter éternellement.

  • Combien de temps?

  • Qui sait? Cela peu durer des années. La femme en kimono blanc finement brodé et emplie d’élégance regarda le jeune homme qui marché en silence a coté elle, soucieux des dernières révélation.

  • Ne vous inquiétais pas, ils se reparleront ils aime trop pour ça.

  • Je cherche juste un moyen pour que ce soit rapide.

  • Hum. Faite lui un petit fils, il sera aux ange! Dit elle avec gaieté.

  • Vous aussi, il semblerait.

  • Oui, je l’avoues.

  • C’est un sujet qu’on a abordait avec Hanabi. Mais nous ne croyons pas que nous sommes préparer pour cela et puis elle est trop jeune pour un bébé moi aussi d’ailleurs.

  • Vous, vous inquiétait vraiment pour elle. Je suis rassuré.


Elle mis sa main dans sa poche est y sortie une bague . Celle ci était finement découpé d’un reflet doré profonds avec une gravure en son centre ou on pouvez lire Amour éternel. Konohamaru resta pantois devant la beauté que dégager cet anneaux unique.


  • C’est l’anneau de mariage de ma mère qui appartenait a sa grand mère qui le tenait de sa grand mère ai ainsi de suite de génération en génération . Je vous le donne.

  • A moi, mais pourquoi?

  • Hanabi a toujours rêve de l’avoir. Donnez lui cette alliance quand vous jugerais bon de faire une noce publique, elle sera ravi.

  • Cet anneau ne reviens pas a Hinata?

  • Celons la tradition si. Mais après en avoir parler avec elle celle ci le laisse a sa sœur, c’est notre cadeau de mariage.


Elle mis l’anneau dans la main de son gendre .

  • Prenez en soin elle y tien beaucoup.

  • Oui madame .

  • Vous me plaisait bien mon gendre. Ma fille a bon goût.


Ne sachant pas quoi répondre Konohamaru se contenta de rougir. Ils rentrairent a l’heure pour le repas de midi comme Hanabi l’avait ordonné.

Hanabi aidé de sa grande sœur avait préparez un repas des plus simple pour toute l’assemblait.

Konohamaru fut ravis sa table emplis d’invités, lui qui avait l’habitude des repas seul ici.




Maître gai regarda son équipe manger… l’ambiance était des plus bizarre. Depuis ce matin Neji pour une raison connu de lui seul tiré la tronche. D’habitude il n’était pas souriant et peu bavard, mais la il broyait du noir et s’était défoulait toute la mâtine sur un pauvre mannequin de tir… celui ci n’était plus que brin de paille.

Tenten était soucieuse et distraite plus qu’a son habitude. Certes il connaissait la raison, il la soutiendrait dans les limites du raisonnable, mais n’avait elle pas atteint cette limite?

Lee semblait avoir vu que ses coéquipiers n’était pas au mieux de leur forme, mais au lieu de leur remonter le morale comme a son habitude, les laissez en paix.

Le repas en générale si joyeux, semblait à un jour t’enterrèrent…

  • Neji, tu est sur que tout vas bien?

  • Oui, répondu sèchement celui ci à son maître. J’ai juste besoin de frapper quelqu’un!

  • Lee tu n’est pas volontaire pour un combat avec ton plus grand rivale? Demanda le maître.

  • Une autre fois peu être…

  • Bon, et toi Tenten?

  • Tenten

  • TENTEN je te parle.

  • Heu oui? Excusez moi je n’écoutais pas.

  • J’ai vu ça. Bon Neji tu vas combattre contre moi!

  • Bien. Mais Je vous prévient je ne retiendrais pas mes coup maître…

Neji ce pris un poing dans la face qu’il l’envoya valser quelques mètres en arrière.

  • Quand on ce bat, on raconte pas sa vie!



Tenten partie a la fin de son entraînement voir Naruto. Elle savait qu’elle le trouverais a l’endroit ou son équipe s’entraîne, car il finissait toujours plus tard que les autres. Elle réfléchis a ce qu’elle pourrait bien lui dire.. Bien qu’il soit agréable de resté avec lui, les discutions n’était pas vraiment fluide. Elle sentait comme une distance ce créer entre eux malgré ses efforts elle devenait plus une amie qu’une petite amie. A bien y réfléchir elle ne le connaissait pas tant que ça.. ce qu’il aimée c’est habitude ses goûts…

Non elle le ne connaissait pas vraiment. Elle ce demanda si elle devait continuer dans cette voie. Le peu de charme qu’elle possédé semblait inefficace sur son ami.

-Tenten?

La jeune ninja fut sortie de ses penses a l‘appelle de son nom. Et vu son interlocutrice devant elle,

  • Bonjour Sakura lui dit elle banalement. Tenten ne savait pas vraiment comment elle devait voir Sakura. Une amie ou une rivale.

  • Tu viens voir Naruto ce soir aussi?

  • Oui.

  • Et ça avance votre relation? Demanda Sakura avec un certain intérêt.

  • Pas vraiment. J’ai l’impression que je ne l’intéresse pas plus que cela.

  • Naruto dans toute sa grandeur…

  • Hein?

  • Naruto aussi sociable et ouvert qu’il est n’en reste pas moins un abrutit! je me demande bien ce que tu peu lui trouver!

  • Il est gentil. Rougie Tenten!

  • Oui, c’est vrais!

  • Alors tu a prévu quoi ce soir avec lui?

  • Je sais pas. Sûrement comme tout les soir manger ensemble et discuter,

  • Ha vous discutez de quoi?

  • de pas grand chose en fait…

  • Il n’est pas très doué pour les sujets de tout les jours.

  • Je m’en suis rendu compte oui.

  • Si je peu me permettre un conseil, tu devrais lui parler de chose qui lui parle, comme des techniques de combats. C’est pas très romantique mais au moins tu aura un peu plus son intention.

  • Merci Sakura. J’apprécie ton aide même si je comprend pas pourquoi tu le fait.

  • Parce que Naruto aussi stupide et crétin qu’il est a droit a une copine. De toute façon ce que vous vivez maintenant ne le laisse pas indifférent.

  • Comment ça? Demanda Tenten des plus intéressé par cette nouvelle.

  • Il passe beaucoup de temps a réfléchir seul pendant les entraînements. Je sais pas ce qui ressent exactement pour toi mais ça le perturbe.

Tenten ne su pas quoi répondre. Naruto tombait il amoureux ou inversement commençait a la trouver lourde et chiante?

  • Tu crois qui m’en veux de trop le coller?

  • Je ne sais pas, c’est possible, mais si c’est le cas il doit sûrement chercher un moyen de te le dire sans te faire souffrir..

  • Je sais. Mais c’est impossible, je serais triste si je le perdais.

  • Tu es vachement amoureuse.

Tenten ce contenta de sourire et de rougir en même tant.

  • Cet idiot ne sais pas la chance qu’il a enfin… Tu le trouvera a l’entraient.

  • Il ne s’arrête jamais?

  • Seulement pour manger des ramens…




Tenten laissa Sakura après l’avoir remercier pour ses conseils et ce dirigea vers l’endroit que celle ci lui avait indiqué.

Elle y trouva Naruto seul, en train de castagner un arbre. Il ne l’avait pas encore remarquer Elle s’assit délectaient dans l’herbe et l’observa étudient ces techniques, pas très longtemps car elle parie vite dans ses rêveries ou Naruto ce comporté comme un prince avec elle.

Elle revient a la réalité peu de temps après… et observa Naruto une nouvelle fois. Elle réfléchit a ce que Sakura lui avait dit. Elle ramassa plusieurs cailloux et en jeta deux sur Naruto.

Celui esquiva les deux a la dernière secondes bondissant maladroitement dans l’herbe. Il regarda rapidement qui était l’agresseur et fut surpris de découvrir Tenten assise a quelque dizaine de mètres de lui.


  • Tenten qu’est ce qui te prend?

Tenten bondit en silence et lui jeta une deuxième salve de caillou que le ninja évita plus facilement.

  • Hé sa vas pas? Tu pourrai me faire mal!

Mais déjà Tenten était arriver au contact et d’un mouvement fluide et félin lui fuit une prise de judo qui envoya le blondin au sol.

  • Tenten?

  • Je te pensé plus fort. Je suis déçu.

  • A oui? Fit celui ci en faisant tombé Tenten avec ses jambes. Il bondit sur elle et lui fit une prise de soumission!

  • Et maintenant?

  • Tu me fait mal fit Tenten alors que ces yeux s’emplissait de larmes.

  • Désoler , je ne voulais pas faire ça. Dit Naruto en relâchant son emprise et embarrasser a l’extrême.

Il n’en fallut pas plus a la jeune file pour bondir en arrière mettant au passe un coup de pied au garçon!

  • C’est de la triche tu n’a pas le droit de …

  • Non c’est de l’entraînement intervient tente en lui tirant la langue, tout les coup son permis!

  • Vraiment? Alors que dit tu de cela?

Naruto fit apparaître trois clones de lui même et encercla la jeune fille.


Les première étoile apparue dans le ciel quand les deux Ninja décidèrent d’arrêter de ce frapper dessus, surtout parce que leurs ventres gargouillaient . Tenten avait plusieurs bleus aux cuisses et aux bras et une coiffure des plus épouvantable , quand a Naruto plusieurs plaies peu profonde du a des kunais qu’il avait eu du mal a éviter sans compter que sa tenu était en lambeau…


  • C’était génial Tu a des technique surprenante. Fit Naruto qui était émerveiller par sa séance d’entraînement.

  • Tu ne te débrouille pas mal non plus, pour un gamin.

  • Je ne suis pas un gamin.

  • Tu est plus jeune que moi tu es forcement un gamin!

  • Heu Tenten, pour te remercier de ton aide pour l’entraînement ça te dirait d’aller manger avec moi.

  • Bien sur.


Les deux amis partir donc au restaurant. Pour la première fois c’était Naruto qui l’invité. Tenten était toute chose. Allez il entreprendre plus ? Elle le souhaité de tout son être. Mais rien ne passa. Naruto était tellement excité par leur entraînement qu’il le disséquer étape par étape. La conversation fut donc trait animée, même si ce n’était pas vraiment ce dont elle aurait voulu parler. Sakura avait raison Naruto avait du mal avec le romantisme, mais elle était heureuse. Cela faisait plusieurs jour qu’ils n’avais pas discuté aussi ouvertement. Cela la soulager un peu. Aujourd’hui elle avait agit sans retenu et non comme la jeune fille parfaite qu’elle tenter de devenir au yeux de Naruto, et cela semblé fonctionné. Non cette fin de journée n’était pas si désagréable que ça finalement.






Pendant ce temps là au sanctuaire ( grece )


  • Que se créer une autre démission. Dit saga des gémeaux en préparant son attaque!

  • A non ! Interviens Athéna.

  • Saga ce mis a genoux devant sa déesse.

  • Votre grandeur , je ne comprend pas?

  • A chaque fois que tu lance cette attaque une fiction pourri sur le sanctuaire est créer...

  • C'est possible en effet. Cela pose problème?

  • Oui j en ai mare des histoires sur l' amitié viril qui dérive en orgie façon village people .

  • … je change d'attaque alors. Fit Saga choquer a l'idée que tout ses frères d'arme puisse lui passée dessus dans une autre fiction.



  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales