Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Questionnaire auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions !
 par   - 881 lectures  - 4 commentaires [3 décembre 2022 @ 16:04]

Bonjour tout le monde,

Je me permets de poster sur ce site afin de m'aider dans une étude que je mène actuellement sur les auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions. Nous nous appelons Lucie, Maud, Pauline et Manon et sommes en master 2 de Médiation et Création Artistique à l'Université Sorbonne Nouvelle.
Dans le cadre d'un cours sur la Conception de projet et la participation culturelle, nous nous intéressons au public (lecteur.ices et auteur.ices) des fanfictions en France.
Si vous habitez en France et que vous êtes lecteur.ices et auteur.ices de fanfictions, ce questionnaire est pour vous !

Les données recueillies ne seront utilisées qu'à des fins d'analyse et ne seront divulguées qu'à notre professeur.

Voici le lien si vous êtes lecteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc6_1itz9IVJhUfLejHlxD4zotRwUFU8wl2bTlfC_hHKzoRWg/viewform?fbclid=IwAR2T-hRSCR1g2Sys-LUqyEU4M4KA9uNKNmUB0gWXr_cnSXosVq_gsro6_qQ

Voici le lien si vous êtes auteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSccZedHtCGfet4edRy2iPPhTXYEUusmsZU2feTEqGByRPrgDQ/viewform?fbclid=IwAR1RkBx6Fj1ZZ9_oH1I2L1-YaoMUg6fCZPWZbjH4nkF-BOC5rNctEsmCPqI

Vous pouvez bien entendu répondre aux deux questionnaires si vous vous sentez concerné.es par les deux.

Merci pour votre aide qui nous sera précieuse !!

Lucie, Maud, Pauline et Manon

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 4043 lectures  - 6 commentaires [1 septembre 2022 @ 23:42]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto Auteur: Cel Vue: 78766
[Publiée le: 2012-02-06]    [Mise à Jour: 2013-09-22]
13+  Signaler Action-Aventure Commentaires : 52
Description:
"Il existait jadis un démon renard à neuf queues. Celles-ci étaient si puissantes qu'un simple battement de l'une d'elles faisait s'écrouler les montagnes et soulevait des raz-de-marée. Au prix de nombreux sacrifices, un valeureux ninja, le quatrième maître Hokage, parvint à neutraliser la bête en la scellant dans un nouveau né afin qu'elle cesse de tourmenter les hommes. Malheureusement, l'enfant et son terrible fardeau disparurent cette nuit là sans laisser de trace.

Alors que tous les croyait perdus, le garçon maudit refit surface. Ce fut aux portes du village de Konoha qu'on le retrouva, quelques années après ces tristes événements, avec pour seul bagage une lettre de l'orphelinat où il aurait grandi. Mais le vieux maître Hokage eut beau chercher, jamais il ne trouva trace de cet orphelinat. Tout comme jamais il ne sut comment l'enfant avait pu atterrir là-bas et, surtout, pourquoi il en était revenu.

C'est à présent à Kakashi Hatake, jônin reconnu, qu'il appartient de trouver la réponse à cette question : qui est vraiment Naruto Uzumaki ?"

Attention bien que cette fiction suit au maximum l’œuvre original, il est possible que certains éléments de l'histoire apparaissent plus tôt.

Chapitre en cours d'écriture : 28

Dernier chapitre lu et corrigé par Kill ou Belnonm :
- Chapitre 27

Avancé de l'histoire :

- Prologue (06/02/2012)
- Arc 1 : Le pont du pays des vagues (chap 1 à 5)
- Interlude : Le chat et la souris (Chapi 6 et 7)
- Arc 2 : L'examen Chûnin : _Partie 1, Les seize ( Chap 8 à 22) :
_Partie 2, Le tournoi ( Chap 23 à ...):
- Chapitre 24 (30/06/2013)
- Chapitre 25 (21/07/2013)
- Chapitre 26 (01/09/2013)
- Chapitre 27 (22/09/2013)

Prochain Chapitre au mieux le 13/10/2013.

Je tiens à remercier Kill et Belnonm pour leurs conseils tant sur le plan du français que sur l'histoire en elle-même.
Crédits:
Tous les personnages sont à Masashi Kishimoto, pour le moment.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Le fauve de jade contre le sable sanglant

[3311 mots]
Publié le: 2013-04-28
Mis à Jour: 2013-05-05
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Chapitre 21 :

        Le combat qui allait se dérouler intéressait énormément l‘équipe sept. L‘attention de Sasuke et Sakura était focalisée sur Lee. Son intervention dans la forêt de la mort les avait surpris par sa vitesse et l‘Uchiha s‘était engagé à l‘affronter pendant ou après l‘examen, selon la tournure des événements. Le blond lui n‘avait d‘yeux que pour Gaara. Il ignorait quel était le niveau des deux duellistes mais son instinct lui soufflait que son frère de fardeau allait gagner ce combat. Kakashi pour sa part feignait un désintérêt total en lisant un tome de la célèbre série des paradis du batifolage tout en observant avec soin le protégé de Gaï.

        Sur le terrain, les deux adversaires se faisaient face. Gaara affichait une posture stoïque, les bras croisés telle une statue tandis que Lee, légèrement de profil, un poing fermé au creux des reins et le bras droit fléchi, présentait le dos de sa main au fils du déserts. L‘arbitre rappela les règles d‘engagement puis donna le signal du départ.

        Lee s‘élança sans l‘ombre d‘une hésitation, bien plus rapide que Kiba ou Sasuke durant leur propre duel. Il combla l‘écart avec le rouquin en un clin d‘œil et enchaîna grâce à une rotation du bassin un magnifique coup de pied retourné qui percuta un mur de sable. Bien que surpris de comprendre que le contenu de la jarre sur le dos de son adversaire n‘était pas de l‘eau et qu‘en plus celui-ci exerçait son contrôle sur cet élément par la pensée, le fauve de jade réussit à esquiver la contre-attaque de Gaara en bondissant vers l‘arrière.
        L‘aspirant de Konoha, nullement impressionné, reprit le combat sans attendre. Feintant, contournant, attaquant de front comme par les angles mort du Sabaku, il ne réussit jamais à prendre de vitesse le mur de sable entourant sa cible qui ne lui prêtait aucune attention comme s‘il n‘existait même pas.

— Les attaques de Lee n‘ont aucun effet ! commenta Sakura. Pourtant il est vraiment rapide.
— Pourquoi Lee s‘obstine à vouloir combattre au corps à corps ? demanda Ino. Il voit bien que dans ces conditions le taijutsu est sans issue. Il devrait s‘éloigner et utiliser du ninjutsu ou des illusions.
— Ne croyez pas que Lee refuse d‘utiliser une autre approche que le corps à corps, expliqua Gaï, il en est tous simplement incapable.
— Vous plaisantez ? interrogea Shikamaru, perplexe. Comment peut-il être arriver jusqu‘ici sans ninjutsu ou genjutsu ?
— Lorsque je l‘ai rencontré pour la première fois, c‘était effrayant. Il n‘avait aucun talent, rien. Par la force des choses son choix s‘est limité à ce domaine. Je dois avouer qu‘il était difficile d‘imaginer un ninja évoluant avec ce seul atout.
        Pendant que Gaï expliquait le problème de son disciple, ce dernier tentait en vain de percer le bouclier de sable qui, en plus de protéger, Gaara contre-attaquait presque aussi vite que le fauve. Une de ces attaques força l‘aspirant vert à se réfugier sur les mains de la statue se situant derrière l‘Hokage, la princesse Tsunade, son assistante et l‘examinateur en chef de la première et seconde épreuve.
— Et c‘est justement pour ça qu‘il peut vaincre ! déclara Gaï. Lee ! apostropha-t-il en levant le pouce en signe d‘approbation. Retire-les !!
— Sauf votre respect, maître Gaï, c‘est seulement dans le cas où je dois protéger plusieurs personnes importantes !
— Pas de problème ! Tu as mon autorisation !
        Il n‘en fallut pas plus pour voir apparaître un magnifique sourire sur le visage de Lee qui s‘assit immédiatement afin d‘enlever les poids qu‘il portait aux mollets, sous sa tunique. La plupart des observateurs étaient septique. L‘aspirant de Konoha se déplaçait déjà très vite donc en toute logique les poids qu‘il portait ne devaient pas être si lourds. Cela signifiait que le gain de vitesse qu‘il obtiendrait serait minime et ne changerait pas grand chose. Tous, hormis l‘équipe de Lee, déchantèrent lorsque les poids terminèrent leur chute sur l‘estrade en pulvérisant une partie des dalles, soulevant par la même occasion une importante quantité de poussière.
— Vas-y Lee !! encouragea Gaï.
        L‘adolescent disparut alors des mains de la statue. Parmi les aspirants seuls les meilleurs arrivèrent à percevoir les déplacements du fauve de jade. Le genin courut à pleine vitesse au plafond avant de se propulser derrière Gaara pour enchaîner par un crochet du droit. Malheureusement le sable bloqua l‘attaque mais cette fois-ci, la distance entre le bouclier et le genin de Suna n‘était que de quelques centimètres. Le sable n‘eut pas le temps de contre-attaquer car Lee s‘éloigna immédiatement pour lancer un nouvel assaut. à chaque tentative, le sable semblait prendre du retard et les coups de poings et de pieds se rapprochaient inexorablement de leur cible.
— C‘est parce qu‘il n‘était pas doué pour les autres formes de combat qu‘il s‘est jeté à corps perdu dans la maîtrise du taijutsu, expliqua avec fierté Gaï. Même s‘il n‘a qu‘une seule corde à son arc il est invincible ! C‘est un spécialiste du corps à corps !
        Et, comme pour illustrer les propos de son maître, Lee franchit enfin le mur de sable, infligeant une belle blessure à la tête de Gaara. Pour la seconde fois depuis le début du match Lee marqua une pause pour constater les progrès de ses offensives tandis que les ninja de Suna restaient choqués de constater que celui qu‘ils considéraient comme un démon sans cœur ni âme n‘était pas intouchable.

        Sous les encouragements de son maître, Lee réengagea le combat, feintant une nouvelle fois le bouclier du rouquin en attaquant par un angle mort pour finalement préférer une approche frontale via un direct du gauche qui propulsa son adversaire au tapi. Le fauve de jade s‘arrêta soudainement en observant Gaara se relever. Le visage du fils du désert s‘effritait tel un masque, révélant une expression démente. Il n‘était guère difficile de comprendre qu‘une fine couche de sable recouvrait son corps à la manière d‘une armure et qu‘il était pour le moment indemne. Au bout de quelques secondes le sable cessa de tomber et vint retrouver sa place sur le corps de son maître, faisant disparaître toute expression de son visage.

        Kankuro et Temari commençaient intérieurement à paniquer, Gaara n‘utilisait son armure de sable que dans les cas extrêmes car celle-ci consommait des quantités fantastiques de chakra. Ensuite, elle ne garantissait pas une aussi bonne protection que le bouclier et surtout, le sable qui adhérait à l‘épiderme du rouquin augmentait son poids et lui faisait dépenser ses forces. Toutefois, bien qu‘ils reconnaissent le bon niveau de Lee, ils ne doutaient pas de la victoire de leur petit frère : après tout ce dernier était un génie.

        Pendant ce temps, Lee réfléchissait à une stratégie pour vaincre son adversaire. Son système de défense l‘impressionnait. Il avait beau se déplacer rapidement cette protection sur le corps de sa cible avait rendu ses attaques vaines. En conclusion il devait lui infliger des dommages sévères s‘il voulait briser cette couche protectrice. Une seule possibilité : la fleur de lotus !

        Après avoir échangé un regard avec son maître, Lee défit les bandages entourant ses avant-bras et disparut, traçant un cercle de poussière autour de Gaara.
— Eh bien ! siffla Naruto. à chaque fois qu‘il prend une pause sa vitesse accélère on dirait.
— Il doit être à font maintenant, répondit Sasuke.
— J‘en suis pas sûr. Au cas où, je vais l‘utiliser, conclut le blond.
        L‘Uzumaki exécuta alors une rapide série de mudra tandis que Sasuke activait ses sharingans sous l‘œil désapprobateur de Kakashi et le léger sourire d‘Asuma qui avait reconnu la technique élémentaire qu‘il avait enseignée à Naruto : le sonar. Ce jutsu permettait à son utilisateur de compenser la faiblesse de l‘œil humain par le sens du toucher. Lorsqu‘un adversaire se déplaçait suffisamment vite pour devenir une image floue voire disparaître aux yeux de ceux n‘ayant pas la chance de posséder un dojutsu, cette technique améliorait la capacité à ressentir les déplacements d‘air dans un volume donné.

        Lee porta un premier coup de pied vertical au menton de Gaara qui décolla d‘un mètre. Mais le genin ne s‘arrêta pas là et, prenant appui au sol avec ses mains, il enchaîna une série de coups qui firent s‘élever toujours de plus en plus haut son adversaire. Puis, après avoir grimacé une seconde à cause de la douleur que lui infligeait ses efforts ses efforts, Lee entama la seconde partie de son attaque. Il se positionna derrière Gaara et le ligota avec ses bandages avant que la gravité ne stoppe leur ascension pour les rappeler à elle.

        Durant leur chute, Lee s‘orienta avec son adversaire la tête vers le sol puis il déroula très rapidement les bandes de lin avant de s‘éloigner. Tournant comme une toupie, Gaara percuta violemment le sol sous les yeux ahuris des shinobi de Suna et le regard fière de Gaï qui s‘émerveillait de la parfaite exécution de la fleur du lotus. La plupart des spectateurs furent impressionnés et pensèrent que le duel venait de prendre fin. Seul Shikamaru, Neji, Sasuke et Naruto ainsi que tous les jônins et leurs supérieurs restèrent calmes en attendant la suite du combat.

        Le fauve de jade, genoux à terre, haletant, attendait que le panache de poussière soulevé par sa technique retombe pour constater l‘état de son adversaire. Ce dernier était allongé dans un cratère peu profond mais bien formé, ou l‘on pouvait distinguer l‘armure de sable entièrement fissurée avant que le visage de son possesseur ne s‘effondre et dévoile une coquille vide.
— Quand diable est-il sorti de sa carapace de sable ? s‘exclama Gaï. Et sans que Lee s‘en rende compte ! Impossible !
— Ça s‘est passé quand tu priais Gaï, répondit Kakashi. Lee s‘est figé un bref instant à cause de la douleur... C‘est là que Gaara a permuté.
        Soudain le rouquin réapparut dans le dos de Lee, couvert de sable et les traits déformés par une folie sanguinaire. L‘aspirant de Konoha se retourna et aperçut Gaara quasiment indemne former un mudra, lançant ainsi une contre-attaque sableuse. Le fauve de jade entreprit d‘esquiver l‘offensive mais son corps était à bout. Incapable de réagir, il subit l‘attaque de plein fouet qui le projeta contre un mur. Loin de s‘arrêter, le sable continua son office. Lee, acculé, exténué, plaça ses mains devant lui dans une ultime défense bien dérisoire.
— Pourquoi il ne s‘écarte pas ? questionna Chôji.
— La fleur de lotus est une arme à double tranchant, expliqua Gaï. Il en paye le prix fort.
— C‘est une technique interdite, continua Kakashi. La vitesse à laquelle elle s‘effectue exige des efforts titanesques de la parts des pieds et de l‘organisme tout entier. La douleur est en train de parcourir tout le corps de Lee, n‘est-ce pas Gaï ?
— C‘est terrible, compatit Sakura. C‘est un véritable massacre.
        Gaara ne laissait pas une seconde de répit à son adversaire, le harcelant de tous les côtés. Le rouquin aurait pu en finir avec Lee mais il semblait décidé à jouer avec lui tel un chat avec une souris. Malgré cela, le genin de la feuille ne voulait pas abandonner et persistait à se relever et à essayer d‘esquiver les différentes attaques, sans grand succès. Bien des spectateurs admirèrent la volonté dont il faisait preuve mais plus personne hormis Gaï ne croyait en sa victoire. Et ce fut à ce moment que Lee vit son maître lui sourire.
— Qu‘est-ce que ! s‘exclama Naruto.
— Incroyable ! surenchérit Sasuke,
— Qu‘est qu‘il y a ? interrogea Ino. Ah ! Oui ! Pourquoi Lee a le sourire aux lèvres alors qu‘il est acculé ?
— Non, c‘est pas ça ! répondit le blond.
— Le flux de chakra dans son organisme vient juste de doubler, expliqua Sasuke, les yeux rivés sur Lee.
— Les rôles vont s‘inverser maintenant, déclara Gaï. La fleur de lotus de Konoha s‘épanouira de nouveau !
        Lee se redressa et prit sa position de combat. Toute trace de fatigue avaient disparu et seules ses blessures auraient pu permettre de deviner que le combat avait commencé depuis longtemps.
— Gaï ! interpella Kakashi. Tu n‘as pas...
— C‘est exactement ce que tu penses, interrompit le maître du fauve de jade.
— C‘est un simple aspirant mais tu l‘as initié à l‘ouverture des portes ?
— Parfaitement et il va les ouvrir. Il y était prédisposé...
— Qu‘il soit doué ou non n‘est pas la question, tu mesures le danger auquel tu l‘exposes ! La fleur de Lotus verso est une technique qu‘il ne faut jamais enseigner ! Je ne me mêlerai pas de tes sentiments pour ce gosse et je ne dis pas qu‘il ne faut pas s‘attacher à ses élèves, mais il y a des limites !
— Je t‘arrête là ! Que sais-tu de lui au fond ? Il y a une chose si importante à ses yeux qu‘il est prêt à sacrifier sa vie. Je lui ai juste donné les moyens de réaliser son but c‘est tout. Et puis tu es mal placé pour me critiquer après avoir appris à Naruto le rasengan.
— Ce n‘est pas pareille et tu le sais parfaitement !
— Si tu l‘dis.
— Tss ! Bon et combien de porte peut-il ouvrir ?
— Cinq.
        Lee, en apparence complètement revigoré, esquivait sans difficulté les attaques de Gaara dont le sable avait gagné en rapidité et en puissance depuis qu‘il utilisait ses mains pour le guider.
— Mais enfin de quoi parlez-vous depuis tout à l‘heure ? interrogea Chôji. C‘est quoi ces portes ?
— C‘est la levée des limites préalable à l‘exécution du lotus verso, répondit Gaï.
— Je vous explique, reprit Kakashi en dévoilant son sharingan. Le long des méridiens qui véhiculent le chakra, il existe une ligne de huit grosses cavités regorgeant de chakra, qui part de la tête et descend le long du corps. On appelle ces cavités les portes. Dans l‘ordre il y a : l‘initial, la guérison, la vie, la blessure, la rétention, la contemplation, l‘extase et la mort. Ces portes limitent l‘afflux de chakra dans le corps mais le lotus, par la force du chakra, fait sauter ces portes. Cela décuple les forces du métabolisme mais détruit aussi le corps du praticien. D‘ailleurs le lotus recto nécessite l‘ouverture de la première porte et le verso d‘aller au minimum jusqu‘à le troisième. Bien sûr, une personne ouvrant toutes les portes deviendrait plus fort que l‘Hokage lui-même mais il en mourrait.

        Lee, de retour dans son duel après avoir ouvert la porte de la guérison, prit ses distances avec son adversaire pour le forcer à cesser ses attaques. Conscient que plus l‘aspirant de Konoha s‘éloignait de lui moins ses assauts étaient efficaces, Gaara rappela son sable non sans lâcher quelques provocations au ninja vert.
        Ne désirant pas faire attendre trop longtemps le genin de Suna, Lee s‘accroupit légèrement, le visage caché dernier ses bras croisés formant un X. Il jeta un rapide coup d‘œil à Sasuke, Naruto et Neji. Puis il se concentra pour franchir la première étape de la fleur de lotus verso, l‘ouverture de la troisième porte, la porte de la vie.
        Sur les quelques parties de son corps laissées à l‘air libre, ses veines gonflèrent, sa peau devint écarlate et du chakra commença à s‘échapper en grande quantité si bien qu‘une sorte d‘aura émanait de Lee. Puis brusquement il se redressa tandis que le sol se fissurait sous la puissance qu‘il dégageait. Mais, alors que tous pensait qu‘il allait passer à l‘action, le fauve de jade se recroquevilla, procédant ainsi à l‘ouverture de la porte suivante sous une nouvelle augmentation de puissance.

        Fin prêt, Lee s‘élança. Le sol volait littéralement en morceau sous ses pas. Malgré l‘utilisation de leur dojutsu respectif pour Neji et Sasuke et de sa technique élémentaire pour Naruto, aucun genin présent n‘arrivait à suivre le mouvement de Lee. En une fraction de seconde, il avait comblé l‘écart le séparant de sa cible pour le propulser dans les airs via un coup de pied tandis que les spectateurs se protégeaient des gravats et de la poussière que les déplacements de Lee avaient projeté vers eux. Conscient qu‘il était inutile de chercher à suivre Lee, tous se focalisèrent sur Gaara que l‘ascension avait mené à plus de vingt mètres du sol où son sable, complètement dépassé par la cadence de l‘aspirant de Konoha, se trouvait encore.
        Lee, fort de sa puissance et de sa rapidité, prenait appuis sur les différents murs de la salle en plus du plafond et du sol pour porter une série de coups à Gaara et le maintenir en l‘air loin de son précieux sable. Le rouquin, totalement sans défense, valsait de part et d‘autre de la pièce. à chaque fois qu‘il subissait un coup une mini détonation se produisait. Son armure ne le protégeait plus et tombait complètement en morceau. Puis après une minute qui parut être un quart d‘heure pour Gaara, Lee entama la phase finale de la fleur de lotus verso.
        Apparaissant devant lui, l‘expert en taijutsu ouvrit la cinquième porte, la porte de la rétention, avant de frapper d‘un directe de gauche bien plus violent que tout ce qu‘il avait donné jusqu‘à présent. Gaara fut projeté vers le sol avant d‘être tiré vers Lee qui avait accroché des bandes de lin à sa ceinture durant sa dernière attaque. Rassemblant toutes ses forces, Lee acheva la fleur de lotus verso via un double coup de la jambe et du poing droit qui, sous l‘effet de la puissant, furent elles aussi blessées pendant que le Sabaku s‘écrasait au sol.

        Tous les aspirants crurent que le combat venait de s‘achever. Lee était à quatre pattes, complètement épuiser et subissant le contre coup de sa technique tandis qu‘un panache de poussière recouvrait le cratère qui contenait Gaara. Au bout de quelques minutes le nuage se dissipa et ce fut avec stupeur que les genins découvrirent que du sable avait amorti la chute du rouquin. En effet la jarre qu‘il utilisait pour transporter son sable était en réalité elle-même composée de cet élément. Bien que sévèrement blessé, le rouquin avait encore suffisamment de force pour lancer un assaut final sur Lee. Ce dernier tenta bien d‘esquiver cette attaque mais il n‘était plus en état de se déplacer. Le sable put ainsi saisir ses membres déjà blessés et, sous le commandement de son maître, il broya la jambe et le bras droit de Lee qui s‘écroula dans un cris de douleur.

        Alors que Gaara commençait à se relever pour porter le coup de grâce, Gaï s‘interposa entre son disciple favori et le sable, provoquant la disqualification de Lee.
— Pourquoi lui venir en aide ? interrogea Gaara pendant que sa calebasse se reformait ainsi que son armure de sable, créant l‘illusion qu‘il était parfaitement indemne.
— C‘est mon disciple bien-aimé, lui répondit-il.
— J‘en ai assez entendu, répliqua sèchement le rouquin avant de se retourner vers Naruto pendant que l‘examinateur le déclarait vainqueur. Et bien ! lança-t-il avec force, surprenant l‘assistance. Tu ne jures pas de me détruire alors que j‘allais tuer ton ami ?
— Pourquoi ? dit simplement Naruto. Parce que tu l‘as sous-estimé et qu‘il a bien failli t‘envoyer directement à l‘hôpital ? Certes, il est gravement blessé mais Lee en est pour la majeure partie responsable, et puis c‘est pas comme si tu avais besoin que je te face une telle promesse non ? conclu-t-il avec un sourire déterminé.
        Gaara se laissa alors emporter dans un fou rire de folie, plus impatient que jamais d‘affronter son frère de fardeau, sous l‘incompréhension générale du lien qui l‘unissait à Naruto pendant qu‘il rejoignait son équipe. Mais il s‘arrêta subitement lorsque Lee se releva et reprit sa posture de combat. Cela paraissait incroyable qu‘il puisse encore tenir debout mais le choque fut encore plus grand lorsqu‘ils comprirent que Lee était toujours inconscient et que même dans cet état il continuait à se relever. Touché par sa volonté, Tsunade décida de s‘occuper de lui et l‘emmena à l‘infirmerie.
Commentaire de l'auteur Et voilà, j'espère avoir réussi à retranscrire ce combat correctement et à le rendre aussi dynamique que dans l'animé ou le manga papier à défaut de pouvoir le modifier sans créer d'incohérence.

J'ai était et je suis malheureusement assez occupé irl du coup je n'ai pa eu le temps de répondre à vos commentaires mais je les ais lu rassurez vous.

Je vous donne rendez-vous le dimanche 19 mai prochain pour la fin des préliminaires.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2023