Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Questionnaire auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions !
 par   - 497 lectures  - 4 commentaires [03 décembre 2022 à 16:04:56]

Bonjour tout le monde,

Je me permets de poster sur ce site afin de m'aider dans une étude que je mène actuellement sur les auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions. Nous nous appelons Lucie, Maud, Pauline et Manon et sommes en master 2 de Médiation et Création Artistique à l'Université Sorbonne Nouvelle.
Dans le cadre d'un cours sur la Conception de projet et la participation culturelle, nous nous intéressons au public (lecteur.ices et auteur.ices) des fanfictions en France.
Si vous habitez en France et que vous êtes lecteur.ices et auteur.ices de fanfictions, ce questionnaire est pour vous !

Les données recueillies ne seront utilisées qu'à des fins d'analyse et ne seront divulguées qu'à notre professeur.

Voici le lien si vous êtes lecteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc6_1itz9IVJhUfLejHlxD4zotRwUFU8wl2bTlfC_hHKzoRWg/viewform?fbclid=IwAR2T-hRSCR1g2Sys-LUqyEU4M4KA9uNKNmUB0gWXr_cnSXosVq_gsro6_qQ

Voici le lien si vous êtes auteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSccZedHtCGfet4edRy2iPPhTXYEUusmsZU2feTEqGByRPrgDQ/viewform?fbclid=IwAR1RkBx6Fj1ZZ9_oH1I2L1-YaoMUg6fCZPWZbjH4nkF-BOC5rNctEsmCPqI

Vous pouvez bien entendu répondre aux deux questionnaires si vous vous sentez concerné.es par les deux.

Merci pour votre aide qui nous sera précieuse !!

Lucie, Maud, Pauline et Manon

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 3834 lectures  - 6 commentaires [01 septembre 2022 à 23:42:31]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto Auteur: Cel Vue: 78679
[Publiée le: 2012-02-06]    [Mise à Jour: 2013-09-22]
13+  Signaler Action-Aventure Commentaires : 52
Description:
"Il existait jadis un démon renard à neuf queues. Celles-ci étaient si puissantes qu'un simple battement de l'une d'elles faisait s'écrouler les montagnes et soulevait des raz-de-marée. Au prix de nombreux sacrifices, un valeureux ninja, le quatrième maître Hokage, parvint à neutraliser la bête en la scellant dans un nouveau né afin qu'elle cesse de tourmenter les hommes. Malheureusement, l'enfant et son terrible fardeau disparurent cette nuit là sans laisser de trace.

Alors que tous les croyait perdus, le garçon maudit refit surface. Ce fut aux portes du village de Konoha qu'on le retrouva, quelques années après ces tristes événements, avec pour seul bagage une lettre de l'orphelinat où il aurait grandi. Mais le vieux maître Hokage eut beau chercher, jamais il ne trouva trace de cet orphelinat. Tout comme jamais il ne sut comment l'enfant avait pu atterrir là-bas et, surtout, pourquoi il en était revenu.

C'est à présent à Kakashi Hatake, jônin reconnu, qu'il appartient de trouver la réponse à cette question : qui est vraiment Naruto Uzumaki ?"

Attention bien que cette fiction suit au maximum l’œuvre original, il est possible que certains éléments de l'histoire apparaissent plus tôt.

Chapitre en cours d'écriture : 28

Dernier chapitre lu et corrigé par Kill ou Belnonm :
- Chapitre 27

Avancé de l'histoire :

- Prologue (06/02/2012)
- Arc 1 : Le pont du pays des vagues (chap 1 à 5)
- Interlude : Le chat et la souris (Chapi 6 et 7)
- Arc 2 : L'examen Chûnin : _Partie 1, Les seize ( Chap 8 à 22) :
_Partie 2, Le tournoi ( Chap 23 à ...):
- Chapitre 24 (30/06/2013)
- Chapitre 25 (21/07/2013)
- Chapitre 26 (01/09/2013)
- Chapitre 27 (22/09/2013)

Prochain Chapitre au mieux le 13/10/2013.

Je tiens à remercier Kill et Belnonm pour leurs conseils tant sur le plan du français que sur l'histoire en elle-même.
Crédits:
Tous les personnages sont à Masashi Kishimoto, pour le moment.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Entraînement au pays des vagues

[3189 mots]
Publié le: 2012-04-29
Mis à Jour: 2012-05-06
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Et voilà le troisième chapitre, comme vous avez pu le remarquer j'ai raccourci le délais entre les chapitres. Soit un tous les 21 jours.
Bonne lecture :p
Chapitre 3 :

        Après une bonne nuit de sommeille réparateur, l‘équipe sept, dirigée par Kakashi, toujours en convalescence, s‘éloignait de la résidence de Tazuna pour rejoindre le lieu d‘entraînement qui avait été choisi par leur chef.

— Bien, nous allons pouvoir commencer l‘entraînement. dit Kakashi. Vous allez apprendre à contrôler votre chakra.
— Mais on sait déjà produire des sorts, intervint Sasuke.
— Pour l‘instant, vous ne savez pas encore l‘utiliser de façon réellement efficace. Ce n‘est pas parce que vous produisez beaucoup de chakra que votre technique sera réussi. Il faut parvenir à contrôler précisément la quantité d‘énergie que vous expulsez, sans quoi votre sort sera diminué ou dans le pire des cas, échouera complètement. Vous aurez alors utilisé inutilement votre énergie ce qui peut s‘avérer fatal durant un combat.
— Qu‘est-ce qu‘on doit alors ? questionna Naruto.
— Il n‘y a qu‘un seul moyen d‘apprendre à contrôler le chakra : l‘entraînement ! Et c‘est un entraînement éprouvant, risqué et particulier.
— De quoi s‘agit-il maître ? s‘informa Sakura.
— De grimper aux arbres !!
— Grimper aux arbres ! s‘exclama le trio, surpris.
— Ce n‘est pas de la simple escalade. Vous allez devoir grimper sans utiliser les mains ! Démonstration !

        Kakashi cala ses béquilles sous ses bras et malaxa le chakra pendant quelque seconde. Après quoi, il se dirigea tranquillement vers un arbres, posa un pied contre le tronc, puis l‘autre et marcha dessus comme s‘il marchait sur la terre ferme.

— Et voilà le travaille, dit-il la tête en bas sous les regards impressionnés de Sasuke et Sakura. Tu as l‘air déçu Naruto, quelque chose te pose problème?
— Pas vraiment, c‘est juste que je m‘attendais à autre chose, déclara-t-il d‘un air ennuyé. ça je sais déjà le faire depuis un moment.
— Qui t‘l‘a enseigné Naruto ? interrogea Sasuke assez contrarié par la déclaration de son coéquipier.
— Personne. Durant un des rares cours d‘Iruka où je n‘avais rien d‘autre de prévu, commença-t-il d‘un ton qui insinuait que c‘était un grand honneur pour eux de l‘avoir en classe. Iruka expliquait les différents types de ninja parmi lesquels les marionnettistes qui utilisent des fils de chakra pour contrôler leur pantin. Il avait conclu qu‘avec le chakra quasiment tout ce qu‘on pouvait imaginer était possible à condition de s‘entraîner rigoureusement. Hors, à ce moment j‘étais en panne d‘inspiration dans la grande tache qui était la mienne, déclara-t-il fièrement. Aussi ce cours m‘a permis de comprendre que je pouvais utiliser le chakra autrement que pour me battre.
— Naruto rejoins-moi s‘il te plaît, et dis-moi combien de temps tu as mis pour réussir cette exercice en autodidacte et quelles sont les autres implications auxquelles tu t‘es exercé, demanda Kakshi.
— Et bien, commença Naruto en rejoignant son maître sans éprouver de difficulté, j‘ai mis un bon mois à réussir à marcher sans problème à murs et aux plafond après j‘ai mis deux semaines pour marcher sur l‘eau et un mois pour réussir à transmettre du chakra adhésive à diverse objet tout en calculant le temps qu‘il faudrait pour que l‘effet s‘estompe.

        Nos chers ninja avaient des pensés bien différentes chacun par rapport à Naruto à ce moment là. Pour Sakura, bien que surprise par les capacités de son coéquipier, trouvait toujours qu‘il se la jouait et qu‘il restait bien inférieur à Sasuke. Celui-ci, bien qu‘il restait de marbre, fulminait. Comment ce cancre pouvait-il avoir une telle avance sur lui alors qu‘il ne vivait que pour faire le pitre ? Il avait bien remarqué durant leurs entraînements que Naruto n‘était pas aussi faible ni aussi idiot qu‘il le croyait, mais là c‘était à se demander qui était le véritable génie. Pour Kakashi, l‘aveu de son élève le laissait perplexe. Il était toujours persuadé que son niveau était bien au-dessus de ce qu‘il laisse entendre. Pourtant, il ne décelait aucune trace de mensonge. Autre chose le perturbait : depuis le temps, il avait bien vus que son blondinet n‘avait pas un contrôle parfait de son chakra hors comme il maîtrisait cet exercice et celui pour marcher sur l‘eau cela aurait dû être le cas. La seule réponse qui lui venait à l‘esprit était que la grande quantité de chakra qu‘il possédait et la présence du démon renard à neuf queues rendait son énergie trop instable pour que ces deux entraînements lui donne le contrôle total.

— Bien, reprit Kakashi. Pour réussir cette exercice, il faut concentrer votre chakra sous la plante des pieds, pour bien adhérer au tronc de l‘arbre. L‘objectif de cet entraînement est premièrement de vous habituer à contrôler votre chakra. Vous devez apprendre à concentrer exactement la bonne quantité de chakra au bon endroit. Fournir la quantité correcte de chakra pour grimper aux arbre, c‘est un travail très subtil. Il faut être précis dans le dosage. De plus, la plante des pieds, c‘est la zone où il est le plus difficile de concentrer le chakra. Autrement dit si vous réussissez vous êtes capables de maîtriser n‘importe quelle technique.
Le deuxième objectif est de vous entraîner à maintenir votre chakra concentré en un point précis. Pour chacune des différentes techniques que vous utilisez il faut répartir chaque fois le chakra d‘un manière différente à l‘intérieur de votre corps. Maintenir tout cette énergie en équilibre requiert beaucoup d‘effort, d‘autant plus qu‘en général, c‘est pendant les combats qu‘un shinobi doit malaxer son chakra. Il faut se déplacer, courir, bondir sans cesse. Contrôler et maintenir en équilibre son chakra dans de pareilles conditions est un exercice extrêmement difficile. Voilà je veux que vous grimpiez aux arbres. C‘est un entraînement très complet et efficace pour apprendre à utiliser son chakra ! Enfin bref ! Assez discuté comme ça. à présent c‘est à vous de jouer, dit-il en envoyant deux kunai : un aux pieds de Sakura et l‘autre à Sasuke. Servez-vous en pour tracer une marque au point le plus haut que vous pourrez atteindre. Ensuite efforcez vous d‘aller un peu plus haut à chaque essai. Comme vous n‘êtes pas encore capables de maîtriser très bien votre chakra, je vous conseille de prendre de l‘élan, le temps de faire des progrès.

        Sasuke et Sakura ramassèrent chacun un kunai et choisirent un arbre avant de s‘élancer, sous le regarde de Kakashi et Naruto. Le blond regarda attentivement le premier essai de son coéquipier tout en comptant le nombre de mètre qu‘il allait réussir à parcourir avant de chuté. Le verdict fut cinq mètre. Dans ses souvenirs, là première fois qu‘il avait essayé il avait atteint les trois mètres. Sasuke été bien un génie ; enfin, aurai-t-il fait autant à ces quatre ans, ça Naruto ne pouvait pas le savoir. Il avait de l‘avance sur toute sa génération  mais c‘était dû à son enfance, comment savoir s‘il était plus proche du génie que du type simplement bien entraîne ?
        À la grande surprise de tous le monde, Sakura réussit l‘exercice du premier coup, ce qui valut un commentaire de Kakashi comme quoi elle surpassait ses coéquipiers. Et que c‘était elle qui mérité le titre de génie. Sasuke resta de marbre face à cette taquinerie bien que son ego en ait pris un coup. Il se promit que d‘ici la fin de la semaine, non seulement il arriverait à grimper jusqu‘à la cime des arbres sans courir, et en plus il réussirait à marcher normalement sur l‘eau. Ainsi il montrerait au moins à Naruto et à Kakashi pourquoi on l‘appelait le génie.

        Puisque cet entraînement n‘était profitable que pour Sasuke, Kakashi envoya Sakura sur le pont pour veiller sur Tazuna pendant qu‘il expliquerait à Naruto son entraînement personnel. Effectivement, il avait décidé au vu des différences de niveau des membres de son équipes de commencer à les traiter au cas par cas. En effet, en général, les ninja de grade supérieur en charge d‘une équipe d‘aspirants ne commençaient à diversifier les entraînements qu‘après environs un ans. Mais il s‘était rendu à l‘évidence : attendre plus longtemps ne rimait à rien.
        Ainsi lui et Naruto retournèrent chez Tazuna. Une fois arrivés, il demanda au blond de l‘attendre quelques minutes puis il revient avec un carton rempli de ballon.

— Bien, comme tu maîtrises déjà l‘entraînement que suit Sasuke, pourquoi, à ton avis, n‘as-tu pas le contrôle de ton chakra ? interrogea le borgne.
— Je suppose que ça à un rapport avec mon locataire ?
— Effectivement, mais ce n‘est pas tout. Naturellement tu possèdes bien plus de chakra que la moyen, de ce fait il est déjà difficile pour les personnes comme toi de bien utiliser tout ce chakra. Si tu rajoutes le fait très probable que la présence de notre amis à fourrure perturbe l‘écoulement naturel de ton énergie, les exercices classiques ne te conviennent plus.
Je vais donc t‘apprendre une technique de rang A qui est sans aucun doute la plus dure à assimiler au monde. Si tu réussis ton contrôle du chakra devrait être parfait.
Voici à quoi ressemblera le résulta final, dit-il en tendant la main alors qu‘un orbe de chakra tourbillonnant se formait dans sa main. D‘un bleu éclatant, l‘orbe avait la taille d‘un ballon de handball.
— C‘est magnifique maître Kakashi, déclara Naruto, les yeux émerveillés.
— Cette technique s‘appelle le rasengan, dit-il alors  alors qu‘il l‘arrêtait et qu‘il reprenait son souffle. Comme tu peux le constater, elle n‘est pas à porter de tous le monde même pour moi. Mais ton endurance et la quantité de chakra que tu possèdes devrait te permettre de faire tienne ce jutsu. Pour la réussir il faut trois étapes : rotation, puissance et concentration. Voici un ballon d‘eau, tu concentres ton énergie dans le ballon pour faire tourner l‘eau à l‘intérieur jusqu‘à ce qu‘il explose. Ensuite tu passeras à ces balles en caoutchouc remplies d‘aire et tu recommences jusqu‘à ce qu‘elles explose à leur tour. Enfin tu réitérera l‘opération, mais cette fois, la balle ne devra pas exploser ni être déformée et pourtant, tu devras y avoir mis la puissance et la rotation nécessaire pour la faire exploser. Tu as compris ?
— Oui, j‘y arriverai avant la fin de la semaine ! déclara-t-il fièrement.
— Ne te presse pas Naruto, c‘est bien plus difficile que ça en à l‘air. Il te faudra des mois pour y arriver. Bien je te laisse, je vais m‘occuper de Sakura.
— Oui maître.

        Pendant que Kakashi s‘éloignait en direction du pont, Naruto tenait dans une main le ballon d‘eau que lui avait confié son supérieur et dans l‘autre, un rasengan parfait venait d‘apparaître. Naruto se demanda comme il devait procéder ; il ne pouvait pas arriver à la fin de la semaine en lui montrant qu‘il possédait cette technique. Kakashi comprendrait immédiatement qu‘il cachait quelque chose et comme il avait déjà des soupçons, ce serait une très mauvaise idée. De plus, fallait qu‘il enchaîne les rasengans pour user sa main et montrer qu‘il s‘était entraîne. Alors qu‘il faisait disparaître l‘orbe visible, il décida d‘un calendrier. à la fin de la journée, il lui fera croire qu‘il avait passé la première étape, ce qui ne serait pas incohérent pour lui. Ensuite il attendra trois jour avant de réussir la deuxième étape en veillant à s‘abîmer les mains au maximum et à la fin de la semaine, il lui montrerait une version presque bonne du rasengan en utilisant des clones. Ainsi il pourra utilisé l‘orbe sans souci. Il y avait fort à parier que Kakashi le féliciterait pour son idée qui contournerait légèrement la difficulté, mais il insisterait pour qu‘il y arrive sans l‘aide des clones et dans quelques mois, il pourrait s‘en passer sans avoir de problème.

        Le ninja copieur arriva une demi-heure plus tard sur le chantier de Tazuna et retrouva Sakura qui écoutait attentivement leur client lui expliquer ce que chaque ouvrier faisait. Il s‘excusa au prés du charpentier et emmena Sakura sur les berges pour lui détailler ce qu‘il avait prévu pour elle. Sa maîtrise du chakra était parfaite, son seul soucis étant la faible quantité dont elle disposait. Aussi décida-t-il de séparer son emploi du temps en trois parties. Le matin, elle devrait venir aider Tazuna à la construction du pont afin de renforcer son endurance et donc, d‘augmenter son énergie physique ; l‘après-midi il lui enseignerait des illusions peu consommatrices en chakra mais qui, bien utilisées, seraient un atout majeur. Enfin le soir, elle devrait méditer afin, cette fois, d‘accroître son énergie spirituelle. D‘après Kakashi, si elle suivait rigoureusement cet entraînement, elle pourrait augmenter rapidement ses réserves de chakra de cinquante pour cent cette semaine. Bien sûr, plus le temps passerait et moins sa réserve augmenterait vite, mais comme elle n‘en possédait déjà pas beaucoup à l‘origine...

        Kakashi alternait régulièrement le temps qu‘il passait avec ses élèves. Une matinée avec Sasuke et l‘autre avec Naruto, ce qui dérangeait les deux garçons de l‘équipe. L‘un parce qu‘il n‘aimait pas être surveillé comme un bébé et l‘autre car il devait passer trois à quatre heures à faire semblant d‘échouer dans l‘apprentissage d‘une technique qu‘il maîtrisait depuis longtemps. Heureusement pour les deux compères, l‘après-midi, le chat n‘était plus là et les souris dansaient.

*****

        Le soir, durant le repas, c‘était le blondinet qui, fidèle à lui-même, animait gaîment le dîner par divers singeries immatures comme aimait le dire Sakura ou des blagues de son crue.

— C‘est l‘histoire d‘un vieux fermier, commença Naruto. Le veille homme avait un poulailler qui contenait deux cent poules et un vieux coq. Le vieux fermier pensa qu‘il était tant pour son coq de prendre sa retraire. Aussi il acheta un jeune coq. Le vieux coq, voyant qu‘il avait de la concurrence, alla voir son jeune remplaçant et lui dit :
" Salut le nouveau. ça fait vingt ans que je m‘occupe de ce poulailler et je ne suis pas contre une petite retraite, aussi voilà ce que je te propose : je choisi dix poulettes pour finir mes vieux jours et je te laisse le reste. "
Le jeune coq, plein de santé et d‘orgueil ne souhaitait pas partager ce qu‘il pensait lui revenir de droit, alors le vieux coq lui proposa autre chose :
" Bon voilà ce que je te propose. Tu vois le grillage de l‘autre coté ? On fait une course, on part d‘ici, on passe sous la fenêtre du vieux fermier et on fille au grillage. Celui qui l‘atteint en premier conserve toutes les femelles. Mais comme je suis assez âgé accorde-moi dix mètres d‘avance pour qu‘on soit à égalité. "
Le jeune coq, toujours aussi orgueilleux, accepta en se ventant qu‘il pourrait gagner même s‘il lui laissait quinze mètres d‘avance. Ainsi la course démarra, le vieux coq courut aussi vite que possible mais son adversaire réduisit l‘écart rapidement. Le vieux coq, toujours en tête, passe devant la fenêtre du fermier, suivi par le jeune. Quand tout à coup, un carreau d‘arbalète fuse et tue le jeune coq. Et là, la femme du fermier crie :
" — Non ! C‘est le troisième coq que tu tues !
— Oui mais c‘est le troisième coq Homo ! "

        Alors que tous le monde à la table riait de bon cœur, excepté le glaçon de service, le jeune petit-fils de Tazuna explosa de colère :

— Pourquoi est-ce que vous vous fatiguez tant ? hurla-t-il. Vous aurez beau vous entraîner, vous n‘arriverez jamais à la cheville des hommes de Gato ! C‘est pas la peine de perdre son temps en beaux discours ! De toute façon les faibles n‘ont aucune chance de vaincre les forts !
— Dixit le discours d‘un pleurnichard. Retourne pleurer dans ta chambre minus.
Le ton employé par Naruto n‘avait plus rien de joyeux, juste une froideur que personne ne lui connaissait.
— Tu m‘énerves toi ! enchaîna Inari. Tu ne sais rien de ce pays, et tu arrives avec tes grands sabots ! Qu‘est-ce que tu sais de moi ? J‘suis pas comme toi, moi ! Toujours à rigoler comme un imbécile ! Moi j‘ai vécus des moments très difficiles !
— Et alors, tu t‘crois unique peut-être ?
Sa voix était de plus en plus glaciale et calme.
Toi non plus tu ne sais rien de moi. Mais de ce que j‘ai pu voir, ta vie et cent fois meilleur que la mienne. Alors si tu crois que ça suffit pour te prendre pour le héros d‘un mélodrame et de pleurnicher sans cesse, continue donc à chialer dans ton coin si ça t‘amuse, sale petit morveux !
La lueur de colère proche de la haine qui brillait dans les yeux de Naruto plongea tous le monde dans un silence pesant pendant tandis qu‘il sortait en disant qu‘il partait reprendre l‘entraînement. Sakura ne comprenait absolument pas la réaction de son coéquipier, au contraire de Sasuke. Lui avait parfaitement saisi, car son histoire était aussi très proche de celle du blondinet. Mais contrairement à Naruto, lui n‘était pas aussi expressif mais bien plus renfermé, aussi n‘avait-il rien laissé transparaître de sa colère en entendant le discours du gamin. Kakashi avait un instant craint le pire face à la réaction de Naruto, heureusement, bien qu‘on ne l‘aurait pas dit, son élève savait se retenir. Après tout lorsqu‘il repensait à l‘enfance qu‘il avait subi à Konoha... Jamais il n‘avait dérapé alors pousser un coup de gueule, quand on savait se qu‘il a enduré, lui paraissait normal voir même une incroyable preuve de self contrôle.
*****

        Le lendemain matin, lorsque Naruto fut de retour la paume des mains en partie brûlée, Kakashi leur demanda un rapport sur où ils en étaient chacun dans leur entraînement.

— J‘ai poussé mon entraînement jusqu‘à pouvoir atteindre la cime de l‘arbre le plus haut que j‘ai trouvé et d‘en redescendre de la même manière, le tout sans prendre d‘élan. Après j‘ai appris à marcher sur l‘eau, déclara fièrement Sasuke.
— J‘ai personnellement suivit de près Sakura, je sais donc où elle se situe. Ce qui fait qu‘il ne reste plus que toi Naruto, dit le borgne.
— J‘ai partiellement réussi. J‘arrive à produire le rasengan mais il y a une p‘tite différence par rapport à vous.
On pouvait sentir la fatigue dans la voix de Naruto mais ce dernier fit tout de même une démonstration. Deux clones apparurent à coté de lui. Il tendit sa main droites encore couverte de brûlures. Les clones commencèrent  à agiter rapidement leurs mains au-dessus de la sienne, comme s‘il tentaient d‘y modeler quelque chose d‘invisible au niveau de sa main pendant qu‘il expliquait ce qu‘il faisait.
Un clone fournit le chakra, l‘autre le met en mouvement et moi je maintiens le tout sous cette forme, haleta Naruto.
— Impressionnant, commenta Kakashi. Tu es vraiment imprévisible, mais il faudra tout de même que tu continues à t‘exercer jusqu‘à ce que tu n‘aies plus besoin de tes clones. Il te faudra encore un à deux mois avant d‘y arriver. En tous cas félicitation à vous trois, vous avez très bien travaillé. Aujourd‘hui reposez-vous chez Tazuna. Je passerai la journée avec lui et à partir de demain nous l‘accompagnerons tous. Si je n‘ai pas fait d‘erreur Zabusa passera probablement à l‘attaque.
— Oui maître, répondirent les trois aspirants.

        Ainsi les trois shinobi se reposèrent toute la journée afin d‘être prêts pour le combat déjà annoncé.

Commentaire de l'auteur Alors ? La blague vous a fait rire ? En théorie celui qui la raconte doit prendre les voix des protagonistes. Oralement elle passe mieux je pense.
Bref j'espère que le chapitre vous a plu, passez un bon week-end du premier mai pour les chanceux qui font le pont. On se revoit le 20 mai prochain ou via les commentaire :p
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2022