Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Animaux fabuleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 01/06/2020
  • Terre du futur
    Cabinet d'édition Plumes Ascendantes
    Nb de signes : < 59 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/05/2020
  • La midinette et l'homme sandwich
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 5 000 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 17/02/2020
  • Plaisir, tabou, vertu
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : contemporain - absurde - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 14/02/2020
  • Les héros en uniforme
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance
    Délai de soumission : 06/06/2020
  • Romance de Noël
    Evidence Editions
    Nb de signes : 200 000 - 400 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 18/03/2020
  • Chats et espoir
    Editions de la Caravelle
    Nb de signes : 15 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Passion
    Revue neuf trois
    Nb de signes : < 18 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/02/2020
  • La violence faite aux femmes
    Les éditions du Pangolin
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Collection Prodigo
    Sipayat
    Nb de signes : 50 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 24/12/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 473 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto sans Sasuke ...Que se passerait-il? Auteur: Hinata31-chan Vue: 10329
[Publiée le: 2009-05-28]    [Mise à Jour: 2012-05-17]
13+  Signaler Drame/Action-Aventure Commentaires : 22
Description:
Voici ma première fanfic.... Elle commence lors de la deuxième épreuve de l'éxamen chuunin , mais , petit détail (ou gros selon les fans) Sasuke meurt de la marque maudite . En quoi cet événement marquera nos héros et les influencera t-il plus tard dans leurs actes ? Vous le saurez en lisant
la suite^^

Chapitre 1: Réveil dans la forêt et triste nouvelle (en ligne)
Chapitre 2:(en ligne)
Chapitre 3:(en ligne)
Chapitre 4:(en ligne)
Chapitre 5:(en ligne)
Chapitre 6:(en cours)
Crédits:
Naruto, Sakura, Sasuke ne sont pas à moi ... Hinata et Neji non plus?...Alors j'ai le droit d'avoir qui?? Personne??...snif
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Une connaissance de toujours

[2689 mots]
Publié le: 2010-07-24
Mis à Jour: 2011-07-13
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voici le quatrième chapitre qui s'est bien fait attendre. C'est plus une réécriture du manga qu'autre chose, mais l'histoire devrait en diverger complétement dans 2 ou 3 chapitres.
Bonne lecture!^^


Je tombais...je tombais encore et toujours, comme aspiré par le vide sans que rien ne puisse me retenir.



Il fallait que je m'accroche! Que je trouve quelque chose, n'importe quoi pour me rattraper!!

Je remarquais que la paroi offrait de nombreuses prises et essayais de m'y suspendre. En vain...


Et m****!!! La vitesse à laquelle je tombais était trop élevée pour que je puisse saisir quoi que se soit, même en me servant de mon chakra!!

Je continuais donc de chuter cherchant désespérément une idée pour me sortir de cette situation plus que critique. J' aurais pu essayer d'invoquer un crapaud suffisamment grand pour qu'il me rattrape mais il y avait un hic au niveau du casting puisque je n'avais jamais réussis à en faire apparaitre un plus gros que ma main. Et vu la largeur du précipice il faudrait multiplier la taille de cette petite bête par 1000 et je savais bien que j'en étais incapable!! Je ne maitrisais pas assez bien mon chakra pour ça, bien que j'eusse fait de nombreux progrès ces derniers temps.


Ainsi donc, j'allais mourir ici? A cette pensée, je ne pu m'empêcher d'esquisser un sourire cynique. C'était tellement ironique! Je venait d'échapper à une mort certaine lors de l'examen pour périr en tombant stupidement dans un ravin lors de mon entrainement!! Tu parle d'une veine!!

Je fermais les yeux, résigné mais gardant un visage serein. Après tout, cela ne me dérangeait pas tant que je le pensais. Je me laissais ainsi tomber sans ne plus rien tenter pour stopper ma chute quand tout d'un coup, je sentis une surface plane sous moi. Celle-ci devait être apparu par je ne savais quel tour de passe passe, miraculeusement matérialisée sous mon corps car ce n'était en aucun cas le sol. Il n'y avait aucun doute là-dessus, mon corps n'aurait en aucun cas supporté un atterrissage après être tombé de cette hauteur.

J'ouvris les yeux pour constater à ma grande surprise que, non seulement je n'était plus en train de tomber mais, en plus, l'endroit où je me trouvais ne ressemblait en rien, ni de près ni de loin aux alentours du ravin. J' avais atterris dans une espèce de couloir aux parois étroites dont le sol était submergé d'un liquide non identifié d'une couleur rouge qui ne me rassurait en rien bien que j'eusse la certitude que ce n'était pas du sang. Cela ressemblait plutôt à du chakra mais, la teinte qu'il arborait était assez inquiétante: c'était la première fois que j'en voyais de cette couleur et il était imprégné d'une aura angoissante chargée de colère et de haine.


Alors que je restais là, à essayer de découvrir à qui pouvait bien appartenir ce chakra, le sentiment de malaise ressentit depuis mon arrivée s'amplifia brusquement suivit de peu par un rugissement dont la puissance fit vibrer les murs. Effrayé, mais de plus en plus intrigué, je me laissais guider par cette sensation, traversant de nombreux autres couloirs semblables et toujours aussi déserts afin de rencontrer la seule personne vivant ici, source de ce chakra plus qu'inquiétant.

Vous devez penser que j'étais masochiste, ou fou, ou bien les deux! Mais je ne savais pas pourquoi, je me devais de satisfaire ma curiosité qui ne cessait de croître.


Je continuais de marcher ainsi, sans savoir où j'allais ni même où je me trouvais lorsque je suis arrivé à ce qui semblait être la fin de cette succession de couloirs interminables. Je me trouvais à présent dans une salle immense dont le plafond était tellement haut qu'on ne le distinguait pas. Au fond de la salle, se trouvait une grille en fer forgé gigantesque de hauteur égale à celle de la salle et au-delà de laquelle on ne pouvait distinguer que les ténèbres.

Attiré par cette grille où plutôt, peut-être par ce qu'elle contenait, je m'approchais prudemment. Je sentais également que la quantité de chakra et la pression qu'il exerçait étaient beaucoup plus fortes que tout ce que j'avais pu ressentir précédemment. Je ne savais pas ce qui demeurait derrière ces grilles, mais une chose était sure, il était bien plus balèze que tous les gars que j'avais pu rencontrer auparavant.


Je n'étais plus qu'à deux mètres des grilles que je dus faire un bond en arrière, évitant de justesse l'énorme patte et les griffes acérées qui s'abattirent exactement au même endroit où je me trouvais une seconde plus tôt. Je restais pétrifié en pensant que si je n'avait pas esquivé, j'aurais été réduis en charpie par ces larges lames faisant chacune plus d'un mètre. A ce moment, la voix amplifiée par le hall de la personne ou plutôt de la chose à qui celles-ci appartenaient retentit :


- Hum...J'aurais tellement aimé te dévorer! C'est vraiment dommage que ces portes m'en empêchent...Maudit sceaux!!


Je ne pus m'empêcher de tressaillir, ce n'est pas que j'avais la trouille, c'était quelque chose d'autre. Un sentiment que je ne saurais définir et qui n'était ni plaisant, ni désagréable. Pourtant, il aurait été dans l'ordre des choses que cette bête m'inspire une terreur sans nom. Ca je peux l'avouer sans la moindre honte.

En effet, je pouvais à présent distinguer la silhouette d'un renard géant. Il se tenait recroquevillé comme s' il était écrasé par cette cage qui, bien que hors normes était trop étroite pour lui.


- Tu...tu es...Kyubi!!??


- Hahaha!! Quelle brillante déduction gamin! dit-il en ricanant. Tu en connais d'autres, toi des démons enfermés en toi?


- Tu veux dire que là...je suis à l'intérieur de moi!!!!????


- Pas vraiment. C'est une espèce de dimension qui, comme tu le vois, me sert de prison! Cependant tu es le seul à pouvoir y accéder et comme c'est en toi que je suis scellé, on pourrait également dire que oui.


- Oulà...Tu pourrais répéter? Je n'ai pas très bien suivis!


Je vis son oeil rouge de colère se fermer alors qu'il serrait ses crocs pour contenir sa fureur. Mais apparemment, le self contrôle n'était pas son fort et sa rage ne put s'empêcher d'éclater:


- NON MAIS TU ME PREND POUR QUI???!!! JE SUIS KYUBI!!! KY-U-BI!!!! Je ne suis pas un gentil petit renard prêt à parler de tout et de rien avec le premier gamin qui passe par là mais un démon dont la fureur n'est comparable à nul autre!!!! Un DEMON!!!! Tu comprends ce que je te dis ou tu es vraiment idiot!!!???


Je m'étais couvert les oreilles de mes mains du mieux que j'avais pu afin de les protéger et lutter contre la puissance de son souffle qui aurait très bien pu me faire faire un joli vol plané de quelques dizaines de mètres. J'avais ainsi attendu qu'il se calme. Puis, quand il eut fini, je le regardais d'un air furieux. Non mais, c'était quoi son problème? Ca le dérangeait à ce point là de lui expliquer la situation un minimum? Et puis, c'était quoi ces façons d'agresser les visiteurs? Bon, d'accord, les démons n'étaient pas réputés pour leur politesse à l'origine, mais apparemment la captivité ne leur réussissait vraiment pas! Quand il eut fini de pester après moi je ne pu m'empêcher de répliquer:


- Eh oh c'est bon, c'est plutôt moi qui devrait m'énerver! Tout d'abord, cet enfoiré d'ermite pas net me jette dans un ravin, puis, je me retrouve, je ne sais pour quelle raison à patauger dans un couloir plus qu' insalubre. Mais ce n'est pas tout, il me conduit devant une cage derrière laquelle se trouve le démon responsable de la destruction de mon village il y a 12 ans!!

Et pour couronner le tout, j'apprends que la prison de ce même démon n'est rien d'autre que mon corps!!!! Tu crois que c'est facile d'ingurgiter tout ça en même temps? Alors ais pitié de mes oreilles si tu cris juste pour le fun! Je suis peut-être bête mais pas sourd!! Si tu n'as pas l'intention de me donner d'explications laisse moi au moins une seconde de répit pour y réfléchir!!


Il écarquilla les yeux, surprit. Apparemment, on ne lui avait pas parlé de cette façon depuis longtemps. Il était même probable que l'on ne l'ai jamais fait.

Mais à en juger par l'état de ses babines qui se retroussaient de manière inquiétante et le regard qu'il me lançait, ça allait être ma fête et vous savez quoi? Je n'ai jamais aimé les anniversaires, en particulier le mien. Il ne me restait plus que deux options: rectifier le tir en m'excusant le plus platement possible (tout en sachant qu'il y avait peu de chances pour que ce soit efficace, connaissant le personnage), ou alors filer à l'Anglaise sans demander son reste!


-Bon, ben ce n'est pas que je n'apprécie pas ta compagnie, mais il faut que je file! ai-je balancé avec un grand sourire avant de me retourner pour prendre mes jambes à mon coup.


Enfin, si j'avais pu. Devant moi ce dressait à présent un mur de ce chakra maléfique à la teinte pourpre, m'empêchant de rejoindre le couloir par lequel j'étais arrivé. Il traversait la salle de sorte de me couper toute possibilité de retraite. J'approchais prudemment ma main du mur, pour l'effleurer. Je me rappellerais toujours de ce que j'ai ressentis à son contact: de la colère, de la haine mais également un sentiment de tristesse infinie. Ces mêmes sentiments qui m'habiteront certainement jusqu'à la fin de ma vie.


Je me suis retourné, médusé pour faire face à Kyubi, qui frémissait colère. Je sentais qu'il laisserait encore se déverser toute sa colère sur moi, mais je ne lui en ai pas laissé le temps. Ce que j'ai fais ensuite? Je me suis excusé, comme il en aurait convenu de faire envers une personne normale, comme j'aurais tant aimé que les autres le fassent avec moi. Je ne sais pas pourquoi, mais, à ce moment là, je m'étais senti très proche de lui, comme si quelque chose, autre que mon enveloppe corporelle nous unissait. Et apparemment, lui aussi l'avait ressenti. Mais, un démon n'a pas pour réputation d'être sentimental, et il est possible qu'il n'admette jamais qu'un lien s'est créé entre nous ce jour ci. La preuve est qu'il ne s'est pas attardé sur le sujet. En effet, il m'a littéralement jeté hors de mon corps en m'enveloppant de ce chakra si douloureux qu'est le sien.


Je me souviens être revenu exactement au même moment où je croyais être partis, en pleine chute, lorsque je pensais que ma dernière heure étais venue. Cependant, je n'étais pas pour autant sortis d'affaire. Je continuais de tomber et j'allais bel et bien mourir si je ne trouvais pas un moyen de stopper ma descente aux enfers. Une idée me traversa l'esprit : je ne pourrais pas dépenser chez Ichiraku la rémunération de ma dernière mission, gardée dans mon porte monnaie grenouille. Grenouille....GRENOUILLE!!!!!

Bon, je sais, c'est débile comme dernière pensée, mais, ça m'a sauvé la vie ( comme quoi, penser avec son ventre peut avoir une utilité).

J'avais beau ne pas avoir beaucoup d'expérience dans le domaine de l'invocation, je savais que cette fois j'y arriverais. Je me suis mordu le pousse jusqu'au sang avant d'exécuter frénétiquement les mudras nécessaires à l'invocation. Quand j'eus finis, un batracien ( le plus gros que j'ai pu voir dans ma vie) apparut sous mes pied. Il était si grand qu'il faisait la taille, au moins, de la colline où sont sculptés les visages des Hokages. Je ne savais même pas qu'un animal de cette taille existait!

Il n'a eut qu'a écarter les pattes (ou nageoires?) pour stopper notre chute. Moi? Je m'étais étalé comme une botte de paille sur son dos. J'eus un mal fou à me relever: ma tête me lançait et j'avais du mal à contrôler mon corps. J'avais l'impression d'avoir été vidé de toutes mes forces par une forme invisible.

Tout ce dont je me souviens avant de perdre connaissance, c'est de la voix du crapaud, amplifiée par les falaises. Il disait quelque chose du genre:


-Que ce passe t-il ici nom d'un nénuphar? Où est Jiraya ?...


Puis je suis tombé dans les vapes. Je me suis réveillé à l'hôpital trois jours plus tard. D'après les médecins, c'était quasi miraculeux vu l'état de manque de chakra dans lequel était mon corps. C'était le crapaud qui m'avait déposé avant de disparaitre là d'où il était venu. Aimable de sa part.

Il ne me restait plus beaucoup de temps avant l'épreuve finale de l'examen, mais une chose était sûre: mon planning allait être serré cette semaine!





  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales