Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Parlement des choses spatiales
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 26/10/2020
  • Elle n'avait rien remarqué d'anormal
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 2 000 - 4 700 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 15/08/2020
  • Histoires de fleurs
    YBY Editions
    Nb de signes : 20 000 - 60 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/03/2021
  • Body Positiv
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Indispensable
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/07/2020
  • Le monde d'après
    Réticule
    Nb de signes : 6 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction - anticipation - science-fiction
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Non
    POÉTISTHME
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - poésie
    Délai de soumission : 26/08/2020
  • Thriller horrifique
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : thriller - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Enigma
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/08/2020
  • My boss and I (Mon patron et moi)
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : érotique - romance
    Délai de soumission : 30/09/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 976 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto et Sasuke : le pacte de Chronos Auteur: diamant Vue: 14176
[Publiée le: 2011-11-08]    [Mise à Jour: 2012-11-17]
13+  Signaler Romance/Action-Aventure/Amitié Commentaires : 39
Description:
Naruto et Sasuke, deux ninjas, lié par leur souffrance, leur passé et leur avenir, deux ninjas, dont le destin est a la fois semblable et différents, le reflet de l'un et l'autre sur un miroir, a la recherche de la vérité de leur existence.
Après avoir passé un pacte avec le maitre du temps,ils reviendront en arrière pour ramener la paix sur le monde et trouver une réponse a cette simple question : Qui suis-je ?
Crédits:
les personnages appartiennent en majorité a Kishimoto, quelqu'un seront inventé
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

le sujet d'actualité : un ninja masqué entre en scéne

[5353 mots]
Publié le: 2012-03-18Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur eh bien bon chapitre

-Tu les as a tué?

 

La question provenait de l’individu au masque de renard qui s’adressait a un autre individu de même taille avec une tenue similaire, sauf le fait qu’il y’avait un S peint sur son dos et qu’il portait un masque de faucon, a coté d’eux se trouvaient cinq corps inanimé, tous portaient des tenues noirs souples, idéales pour passer inaperçu la nuit, mais aucun d’entre eux ne portaient de blessures, ils avaient les yeux ouverts, mais un regard vide, ils portaient chacun un bandeau avec une note de musique gravée dans la plaque :

 

 -Ils sont sous l’emprise de mon genjutsu, c’était vraiment trop facile, et toi ?

 

 La voix de ce curieux personnage était claire et s’exprimait sur un ton arrogant, il regardait son interlocuteur a travers les deux fentes aux niveaux de son masque montrant deux yeux noirs comme du charbon, les mêmes fentes sur le masque de l’autre montrait un regard bleu comme un ciel d’été :

 

-La technique prend effet, d’ici peu il sera sous mon emprise, franchement, cet idiot ne m’a même pas amusé, enfin, le parchemin est en notre possession.

 

 Il mit a terre le grand rouleau qu’il portait ainsi que le corps inanimée de Mizuki, c’était plutôt surprenant qu’un corps aussi petit puisse soulever un homme adulte et un rouleau de cette taille, mais le personnage au masque de faucon n’y fit pas attention, il dit :

 

 -Envoyons-le dans la grotte, ainsi que ce Mizuki, pour l’instant, personne n’a remarqué que le parchemin a été volé; mon genjutsu et la technique de l’autre marche toujours, mais je préfère ne pas prendre de risques.

 

 -Une chance que le Yondaime soit partie dîner avec sa famille aujourd’hui, constata l’autre d’un ton amer.

 

 Son compagnon ne dit rien face a cette remarque, l’autre en fit de même, il sortit un rouleau de sa poche, et le déplia par terre en s’agenouillant, le rouleau était recouverte de symbole, l’individu composa plusieurs signes avant d’apposer sa main sur le rouleau :

 

-Fuinjutsu : scellement du matériel.

 

 Du chakra se mit a sortir du parchemin et se dirigea vers les corps inanimé des ninjas, Mizuki et le rouleau, ils disparurent d’un seul coup, comme s’ils s’étaient fondus dans le chakra qui se rétracta dans le parchemin, quand le ninja masqué retira sa main, un cercle noir était gravé avec le Kanji « scellé » a l’intérieur, il remit le rouleau dans sa poche en se relevant :

 

 -Bien; on peut continuer, déclarât-t-il d’une voix enjouée

 

Ils se mirent en route rapidement, courant sur les branches d’arbres a une vitesse extraordinaire, se déplaçant avec grâce et dextérité, mais sans faire plus de bruits qu’une ombre, ils semblaient littéralement voler, et tous deux semblaient avoir la même vitesse, on aurait dit que chacun était le reflet de l’autre.

 

-Tu penses qu’ils sont là-bas ? Questionna celui qui portait un masque de faucon.

 

 -Sans aucun doute, répondit son compagnon, on va s’amuser un peu, ça fait pas mal de temps d’ailleurs que je ne me suis pas dégourdie les jambes.

 

Son complice eut un petit rire a cette phrase, ils avancèrent a un rythme fou, sans baisser la cadence, ils finirent par arriver a ce qui semblait être un poste de commandement, ils s’arrêtèrent pour rester cachés, se confondant même avec les ombres, a croire qu’ils étaient issus de la nuit, leurs yeux observaient quatre ninjas, deux avaient des apparences surprenantes, l’un avait six bras et l’un avaient une tête de plus sur sa nuque, il y’avait une fille aux cheveux roux, et un gros balourds, ils portaient tous la même tenue, une tunique grise avec une ceinture violette et tous avaient la même arrogance plaqué sur leur visage :

 

-Ils en mettent du temps, s’exclama celui qui avait les six bras, un brun a la voix aussi arrogante que l’expression de son visage.

 

- Quelque chose a dut leur arriver, dit le gros avec une voix traînante qui cadrait avec son apparence.

 

- Nous allons attendre encore un peu, sinon on part, je préfère ne pas trop m’attarder dans le territoire de Konoha, on risque de se faire repérer a tout moment, décida l’homme aux deux têtes, aux cheveux bleus et portant un maquillage vert.

 

-C’est un peu trop tard.

 

 La voix était sortie des arbres, la réaction des quatre fut fulgurante, l’individu aux cheveux bleus envoya un kunai en direction de l’endroit ou la voix était apparue, aussitôt, une silhouette se déplaça a une allure fulgurante et atterrit devant eux, il était très grand, plus de deux mètres, avec un masque de dragon, sans fentes pour les yeux, il portait un manteau noir, avec une capuche sur sa tête, il tenait le kunai qu’on lui avait envoyé, ils virent une main toute blanche, l’individu se mit a rire avant de s’adresser d’une voix nette et grave aux individus qui s’étaient mis en garde :

 

-Bien le bonjour, mes chers ninjas d’Oto, ou plutôt bien le bonsoir, et oui, vos plans ont raté, votre patron pensait se servir d’un pathétique ninja avide de pouvoir pour s’emparer du rouleau contenant les techniques interdites de Konoha, et ensuite se débarrasser de lui, c’est astucieux, si je n’étais pas au courant de ce plan, il serait tomber a l’eau, Orochimaru va être vraiment déçus d’apprendre que j’ai fait rater son plan.

 

Les ninjas présents furent tous surpris, comment avait-il appris cela ? Comment savait-il qui était leur chef ? L’identité du dirigeant d’Oto n’était connue que de quelques personnes, qui était donc ce drôle de type ? En tout cas; il n’y avait plus qu’une seule option, le capturer pour l’interrogeait :

 

- Bien; dit-il en abandonnant son ton amusé pour prendre une voix plus froide que la glace.

 

 Il composa aussitôt des signes à une allure telle que ses ennemis ne purent les détailler :

 

- Futon : Renkudan.

 

 Il retira son masque et souffla une boule de vent assez grosse, les ninjas ennemis esquivèrent, l’attaque explosa violemment; faisant souffler le toit de la baraque, plusieurs arbres furent soufflés par l’attaque, le gros sauta au-dessus de l’homme masqué, il envoya son poing droit sur lui, il transperça aisément la partie du toit encore solide;, mais son adversaire avait déjà disparut, il n’y comprit rien, mais il sentit une poigne solide sur son épaule et l’instant d’après, il était soulevé comme un vulgaire paquet droit vers l’homme araignée qui fonçait vers eux, il se reçut son compagnon en plein dans le ventre, et furent projeté droit contre l’arbre le plus proche, le faisant s’écraser au passage, les deux autres, qui avaient voulus foncer vers lui, restaient sur leur garde, lorsqu’une paire de lames jumelles apparut d’un seul coup, sortant de ses poignet, tel des extensions de ses membres, elles étaient longues d’une trentaine de centimètre, aussi blanche que la main de cet homme, tout d’un coup, elles devinrent parcourue d’électricité, des étincelles jaillissaient des tranchants redoutables des lames, tout d’un coup, l’homme masqué fonça vers ses ennemis à une vitesse extraordinaire, le ninja aux cheveux bleus l’intercepta a grande vitesse, et esquiva habilement la lame de foudre qui faillie lui trancher la tête, et tout d’un coup, un pied sortit de son ventre et lui assena un direct redoutable, mais a la grande surprise du ninja d’Oto, l’homme masqué ne broncha pas, il empoigna son pied et le souleva aussi facilement que s’il ne pesait rien, mais son adversaire valait mieux que l’autre balourd, il se retourna et donna un coup de pied vers le visage de l’homme masqué qui esquiva, mais il dut lâcher son ennemi qui d’une pirouette d’acrobate retomba sur ses jambes, cependant, l’homme masqué composa des signes :

 

-Futon : la lame du vent.

 

Il donna un coup de tranchant de sa main dans l’air et ses adversaire esquivèrent a la dernière minute la déformation d’air qui faillait les trancher comme du beurre, mais  l’homme a la chevelure bleus se fit empoigner par le dos et retourner avant d’être envoyé avec force au sol, mais a la dernière seconde, son coéquipier aux cheveux roux l’intercepta, l’individu masqué composa de nouveau des signes dans les airs avant d’achever avec celui du serpent :

 

-Doton : la coulée de boue.

 

Un fleuve naquit soudain et emporta violement les deux coéquipiers qui tentèrent de résister a ce flux de terre destructeur, mais leur adversaire ne leur laissa pas de répit, il recomposa des signes :

 

-Doton : le souffle du dragon de terre.

 

Une tête de dragon fait de terre apparut,  défiant les deux ninjas de sa stature chargé de puissance, il ouvrit une gueule avec des crocs tranchant comme des sabres et cracha une ruée de missile de boue, mais avant que les destinataire de cette attaque puissent  la contrer, son créateur ouvrit son vêtement et un jet de feu jaillit de son ventre, enflammant les missiles qui explosèrent au contact de leurs victimes indifférents a leurs cris de souffrance, toutes ses actions furent faites avant que leur auteur se réceptionne sur ces pieds, indifférents au brasier qu’il avait allumé, mais c’est alors qu’un son de musique s’éleva dans les airs, l’individu se mit a crier en se prenant la tête, et au même moment, une toile d’araignée l’enveloppa tout entier, il se débattit furieusement, mais rien n’y fit, au même moment, un formidable coup de poing le cueillit aux creux des reins, l’expédiant avec une force stupéfiante, l’envoyant vers un arbre qu’il fit s’écrouler d’un coup, une longue traînée était témoin de son passage au sol, il restait immobile, devant ses quatre adversaires dont ceux qui devaient avoir été brûlés tout a l’heure, mais a part une ou deux brûlures, ils semblaient indemnes et plutôt content d’eux :

 

- Bien joué Tayuya, dit le ninja aux cheveux bleus.

 

-Personne ne peut résister a mon genjutsu auditif, pas même toi Sakon, ces deux idiots ont réagie comme je le pensais, répondit Tayuya d’une voix dédaigneuse.

 

- Tu ne devrais pas parler comme ça a un homme Tayuya, réprimanda l’énorme ninja d’une voix réprobatrice, tu dois être plus douce avec un male.

 

 -Ta gueule Jiroubou, répliqua la rousse d‘une voix énervée, mais ce type est fort, maîtriser pas mois de trois éléments est un exploit.

 

- Sans compter sa force extraordinaire, compléta Jiroubou en massant son épaule encore endolorie par la poigne de son adversaire, et il est rapide.

 

-On y va; Sakon ? Demanda l’homme araignée.

 

 -Oui, Kidomaru, répondit le dénommé Sakon, la mission a échoué, nous amènerons ce type à Orochimaru-sama pour savoir comment il a put être au courant de notre plan.

 

- Vraiment ? demanda une voix derrière eux.

 

Ils sentirent leur sang se glacer; ils se retournèrent tel un seul homme pour voir leur adversaire qui se tenait devant eux, tenant de man droite un katana à la lame noir comme le charbon, il semblait en excellente forme, ils se retournèrent vers l’endroit ou il était supposé être et ils virent son double là-bas qui se disparut dans un nuage de fumée :

 

- Et oui, vous avez affronter un simple Kage bunshin, bon, et si nous passions aux choses sérieuse, dit-il d’une voix amusée en agitant sa lame.

 

Ce n’était pas la peine de le dire, les 4 ninjas du son avaient compris que leur adversaire était loin d’être un amateur, d’étranges marques se propagèrent autour de son corps, un chakra de couleur violette se mit a luire autour de leur corps, un chakra malsain et d’une grande puissance, mais leur adversaire ne montra aucune réaction a la vue de ces étranges phénomènes, il pointa sa lame droit vers eux en disant d’un voix froide comme la glace :

 

- C’est parti.

 

……………….

 

La nuit était calme, les étoiles, reines d’un autre monde, semblaient figés; a croire que le monde était complètement immobilisée, tel était l’avis d’une personne qui se tenait immobile, indifférente au paysage, y compris aux quatre corps a coté d’elle, tachés de sang, couverts par de multiples blessures fait certainement par une lame aiguisée, bien que deux d’entre eux, portaient une marque au ventre toute ronde et profonde, comme un cratère miniature, ils étaient inconscient, l’homme ne prêta pas davantage attention a un spectacle insolite d’une gigantesque plante sortant de terre comme si c’était de l’eau, la plante fit place ensuite a un corps d’homme, vêtue d’une tunique blanche avec le kanji pour le mot « temps », la plante qui lui servait de couvre chef s’ouvrit pour montrer une créature particulière, des yeux jaunes et le visage divisée en une moitié blanche et une moitié noire, la moitié blanche disposait d’une bouche, ce que l’autre moitié ne possédait pas, cette bouche se mit a parler:

 

- Eh bien Naruto-san, c’était un beau combat, mais on croirait presque que tu es nostalgique, ça ne te ressemble pas.

 

Sa voix était teintée d’arrogance, elle était onctueuse et douce, mais tout de suite après, une la créature parla d’une voix grave et nette, une voix plus mure :

 

-Vous avez le rouleau, Naruto-sama ? Demanda-t-il pour la forme.

 

C’est à ce moment-la que celui-ci daigna tourner la tête, dévoilant un visage d’enfant, aux cheveux blonds ébouriffés et aux yeux bleus, il regardait la créature d’un air ennuyé :

 

- C’est le cas, Zetsu, Sasuke est rentrée ramenée le rouleau et les ninjas qu’on a capturé, je suis restée un peu vu que je n’ai rien a faire, Ton bunshin marche toujours ?

 

- C’est la cas, continua-t-il de sa voix grave, seul toi et Sasuke pouvait le détecter ? Je viens juste de revenir du village, personne n’as découvert la ruse, et de votre coté ?

 

- Non plus, le quatuor ne s’est même pas rendu compte que c’était seulement moi monté sur les épaules de Sasuke.

 

- Vous attirez un peu trop l’attention, tu ne trouves pas ? En parlant de sa voix devenue mielleuse.

 

- C’est justement le but de toute cette opération, bien, ramène ces quatre-la chez Orochimaru; mais tache de ne pas te faire repérer, cela contrarierait fortement la suite.

 

Le dénommé Zetsu s’exécuta, il observa a la dérobée Naruto, qui s’était replongée dans sa contemplation des étoiles, il était légèrement en sueur, il fallait sans douter, affronter ces quatre ninjas ne fut pas simple avec son corps d’enfant, malgré sa réserve de chakra et l’aide de Sasuke, mais rein de grave, ce combat avait vraiment été amusant, il avait hâte d’assister aux futur combats des deux adolescents, et sa moitié blanche était d’accord avec lui, il leva la main et une substance blanchâtre sorti de son bras et se répondit sur le sol, formant quatre Zetsu entièrement blanc et nue qui s’emparèrent chacun d’un corps, a la lueur de la lune, on put distinguer sur leur torse, des cicatrices qui formaient ces deux lettres.

 

NS.

 

                                                          …………

 

Il faisait bon ce matin, Naruto dégustait un petit pain au chocolat ainsi qu’un chocolat chauds, il avait bonne mine ce matin, l’air plutôt content de lui, dégustant son petit déjeuner avec un bel entrain, ce qui n’était pas le cas des trois personnes qui mâchouillait un croissant ou sirotait un café d’un air absent, ses parents et sa sœur étaient bien pales, l’air moroses, se tenant régulièrement la tête, conséquence d’une soirée bien arrosée, après que Sayu avait réussi une mission pour le compte des Anbus en un après-midi lors qu’on prédisait qu’elle y passerait la semaine, un exploit impressionnant, ils étaient allés fêter cela dans un restaurant de Konoha, et dire qu’ils ne pouvaient même pas arrêter l’alcool alors qu’aucun d’entre eux ne le supportait, en tout cas, ils avaient tous une réunion avec le conseil de Konoha, l’objet de cet réunion était une succession d’événements plutôt étranges qui était le sujet brûlant d’actualité au village, Naruto sourit en pensant a quel point ses événements étaient en rapport direct avec lui.

 

- Bon, Naruto, tu iras voir si tu est accepté comme genin et si oui, dans quel équipe tu est, déclara son père d’un air morose.

 

Naruto répondit d’un air vague, aujourd’hui, il recevrait son bandeau de genin, son père savait très bien qu’il avait été élu, mais il n’utilisait pas sa position d’Hokage pour favoriser ses enfants, même pour une information, et de toute façon, Naruto savait très bien qu’il avait été élu genin, et il savait très bien avec qui il serait, avoir un espion comme Zetsu était vraiment très utile.

 

Il finit par partir ver l’académie qu’il quitterait aujourd’hui, son air enjoué laissait penser a sa famille qu’il était sur d’avoir le titre de genin, mais ce n’était pas pour ça qu’il se réjouissait, mais bien pour autre chose.

 

Une demi-heure après, le Yondaime était dans la salle de réunion du conseil de Konoha, autour d’une grande table, avec a ses cotés sa femme, le Sandaime Hokage, les deux conseillers, Homura Mitokado et Koharu Utatane, Danzo la salamandre, et les chefs de tous les clans du village, ainsi que des conseillers civiles et deux Anbus de Konoha, l’un étant Sayu qui était chargé de la protection du troisième :

 

-Bien, commença le quatrième Hokage, la réunion extraordinaire eut commencer, l’objectif du jour étant de discuter des événements de la nuit dernière, qui concernent fortement NS, le ninja qui depuis déjà quelque temps fait parler de lui dans toute la péninsule ninja, je donne la parole a Homura Mitokado qui vous feras un bref résumé de nuit d’hier, Homura, la parole est a vous, en donnant un signe de tête a son conseiller masculin.

 

- Très bien, maître Hokage, répondit celui-ci, la nuit dernière, à 22h47, des ninjas ennemis se sont introduit dans le village et ont réussi a s’emparer du rouleau des techniques interdites, a l’heure qu’il est, nous ignorons l’appartenance de ses ninjas, mais nos meilleures Anbus s’efforcent de reconstituer les événements de la nuit dernière, mais nous avons appris que les ninjas furent arrêtés par ce même ninja masqué qui aurait restitué le rouleau au village , ils sont sous l’emprise d’un genjutsu, nos meilleures spécialistes dans ce domaines essayent de le briser pour les interroger, hélas, les gardes frontières ont été tué, les traces d’un violent combat sont visibles sur le lieu ou ils on été retrouvé.

 

- Il aurait éliminé nos ninjas ? Demanda Hiashi Hyuga, le chef du réputé clan Hyuga.

 

- Nous pensons que c’est le cas, estima le conseiller, mais rien n’est sur, car le terrain démontrent un violent combat, alors que d’après l’étude des cadavres des gardes, ils auraient été assassinés par surprise, égorgés, sans autre trace de blessure, preuve qu’ils n’ont même pas eut le temps de réagir, de plus pourquoi nous laisser les ninjas ennemis et nous rendre le rouleau ? Quelles sont ses motivations ? Cela reste un profond mystère, mais en tout cas, le rouleau a été remis au moment ou on s’est aperçu de sa disparition, ainsi que les ninjas ennemis, scellés dans un rouleau posée devant notre bureau, nos Anbu n’ont pas détecté l’individu, de toute évidence le ninja qui a vaincu les ninjas venus voler le rouleau, qui nous a ramenés celui-ci, les gardes des portes ont également été tuée par surprise

 

- Mais qui est donc ce type ? Demanda Kushina qui brûlait d’en savoir plus.

 

- C’est justement ce que l’on essaye de savoir, répondit son mari, ce ninja a fait surgit d’on ne sait ou il y’a un an, il a réussi a détruire un réseau d’espions a Iwa qui appartenait a l’Akatsuki en ramenant leur dépouille et en inscrivant ses deux initiales sur les corps de deux conseillers traîtres, Il a plus tard ramené la paix dans le pays des oiseaux en anéantissant un complot de ninjas voulant prendre le pouvoir et a réussi a arrêter un criminel de rang A, Gosunkugi, dans le pays des roches, il y’a deux mois, il a vaincu un gang de ninjas criminelles, les Shinobazu, infiltrés dans le pays de la forêt, et maintenant hier, il fait beaucoup parler de lui, il a rétablie la paix dans deux pays et réussi a vaincre de dangereux criminels, nous ne savons rien de lui, ni sur son identité, ni sur son visage, ses capacités, bien que ce soit sans nul doute un puissant ninja, il est très habile a ne laisser aucune trace pouvant permettre de nous informer sur lui.

 

- Mais quel est son but ? Avez-vous une hypothèse sur ses véritables intentions ? Demanda Chouza Akimichi, dirigeant du clan Akimichi, et un membre du trio Ino-Shika-Cho qui avait fait parlé de lui dans la troisième grande guerre.

 

- Aucune, admit Minato, nous ignorons ses buts, il est possible qu’il travaille pour un village caché, mais le réseau d’espions de Jiraya n’arrive pas a déterminer lequel, a priori, ce ninja ne fait parti d’aucun village, je l’appelle ninja simplement parce qu’il maîtriserait le ninjutsu, mais ce n’est même pas un nunekin, nous avons vérifié si ce ne serait pas un nunekin, mais il ne correspond pas a la description des déserteurs, d’autant que son comportement ne colle pas avec celui d’un déserteur, mais nous n’excluons pas cette hypothèse pour autant.

 

- Il agit seul, Maître Hokage ? demanda Danzo, s’ils avaient des complices, nous pourrions remonter jusqu'à lui.

 

- Malheureusement, nous n’en savons rien, il passa à travers nos réseaux d’espionnage comme si ce n’était qu’un fantôme, il n’a pas l’air d’avoir de complices, mais il a réussi a infiltrer le village sans que la barrière ne le détecte, les ninjas chargés de la surveillance de celle-ci n’ont rien détecté de telle, il est tout a fait possible qu’il soit infiltré au village ou même qu’il ait un complice au village, termina-t-il en jetant un regard froid comme la glace et coupant comme une lame sur les membres du conseil qui ne purent s’empêcher de frissonner face a ce regard, a part deux ou trois.

 

Le Sandaime, qui était en train de fumer tranquillement une pipe, intervint :

 

- Il serait même possible qu’il soit un ninja de Konoha, mais j’en doute, il s’est déjà infiltré dans tous les cinq grands pays en laissant sa marque aussi facilement qu’hier, sans doute doit-il avoir des complices au sein des villages, mais nos Anbus n’ont encore pas réussi a déterminer si nous étions infiltrés.

 

- Seul les Anbus savent comment traverser la barrière ninjutsu, dit Shikaku Nara, stratège majeur du village, serait-il possible que….

 

Il ne termina pas sa phrase, c’était claire comme de l’eau roche, il jeta un froid dans l’assemblée et des regards suspicieux se portèrent sur les ANBU posté dans la salle qui ne laissèrent transparaître aucune émotion :

 

- Les Anbus sont choisi avec une grande prudence, je vous avoue que l’idée ma traversé l’esprit, mais mes Anbus, d’ailleurs la section S des Anbus est celle qui se charge de vérifier qui sont les hypothétiques espions et ma garde est parfaitement sur.

 

Cet argument  rassura la majorité du conseil, la section S des Anbus était la meilleure section des forces spéciales, choisie parmi la fine fleur des ninjas du village, et la garde du troisième était considérée comme parfaitement sure vu que c’était le quatrième qui choisissait celle-ci, et il était connue pour son grand discernement et sa capacité a évaluer les gens, mais certains se dirent qu’aucune hypothèse était a exclure :

 

- Mais pourquoi ce ninja nous a remis le rouleau ? Demanda Fugaku Uchiwa, il aurait été plus avantageux pour lui de le garder avec.

 

- Nous l’ignorons, admit Hiruzen, ces actions sont imprévisibles, c’est une ombre qui plane sur le continent, voila ce qu’il est, je ne sait si c’est lui qui a tué nos ninjas, mais toutes ses actions ont jusqu'à présent était en faveur de chaque pays, si nous avions perdu le rouleau, cela aurait été dramatique, vraiment dramatique.

 

- Le cas de ce ninja est obscur, dit Le Yondaime, certains événements laissent croire qu’il agit comme un sauveur dans chaque pays, mais dans quel but ? En tout cas, voici les mesures que je suggère pour l’instant…

 

Pendant que Minato parlait, personne ne s’était rendu compte que deux yeux jaunes étaient sur le plafond et étaient en train d’assister a la réunion sans en perdre pas une miette.

 

                                                           ……..

 

Naruto marchait d’un pas allègre vers l’académie, sous les regards dégoûté et furieux des passants qui espéraient vigoureusement que celui-ci se planterait et ne serait pas ninja, commet une aberration tel que celui-ci pouvait le devenir ? Un raté et un démon pareil ne seraient jamais un ninja de la feuille, c’était impensable, mais aucun d’entre eux ne se doutait de la vraie raison de sa joie soudaine, il s’arrêta devant un bâtiment, et pénétra a l’intérieur en ignorant avec la plus parfaite indifférence les regards des villageois, il monta de deux étages et atterrit devant une porte qu’il ouvrit d’une clé avant d’entrer en claquant la porte, il trouva un désordre indescriptible, on aurait dis qu’un rhinocéros était entrer, avec la ferme intention  de réduire tout le mobilier en un tas de confettis, suffisant pour alimenter une fête de mariage, mais Naruto ne fut pas le moins du monde choqué par cette vision apocalyptique, il n’eut qu’une pensée elle est vraiment incroyable, songeât-il avec amusement, il traversa la pièce et entra dans une chambre en aussi mauvais état et même plus, ce qui était en soi un exploit, une blonde était couché au milieu de ce qui ressemblait a un nid d’oiseaux grossier qui devait avoir auparavant la forme d’un drap, elle était vêtue d’un T-shirt noir et habillé d’une culotte rose sans aucun pantalon , elle ronflait avec une telle puissance que l’on aurait dit qu’elle avait un canon a l’intérieure de sa bouche, Naruto s’approcha doucement d’elle, secoué par un petit rire avant d’inspirer très fort et de hurler avec la puissance d’une tempête :

 

- REVEILLE-TOI, AYA-NEE-CHAN.

 

Il eut en droit en guise de réponse, un charmant coup de pied qui l’envoya dans le mur avec une force ahurissante, qui le laissa complètement sonné, et une blonde hystérique remplaçait la belle au bois dormant, la bête au bois ronflant oui, songeât Naruto pendant qu’il vérifiait si sa mâchoire était encore en un seul morceau, mais de toute façon, Kyubi soignait déjà ses blessures :

 

- JE VAIS TE TUER, TU N EST VRAIMENT QU UN PETIT SALOPARD, M EMPECHER DE DORMIR, SI JAMAIS TU RE FAIS CA…

 

- Tu pourrais mettre une culotte pour commencer, remarqua Naruto ironiquement.

 

La blonde regarda ses jambes et vit qu’elle ne portait aucun pantalon, mais ça ne semblait pas le moins du monde la gêner, au contraire, elle se planta fièrement devant lui en mettant ses mains sur ses hanches :

 

- Eh bien, mon petit Naruto, ça ne va pas ou quoi, tu ne serais quand même pas gêner a l’idée de voir mes jambes de rêve, en prenant une pose pour le moins…..choquante, tu ne voudrais pas voir le corps d’une vraie femme, en faisant mine de retirer sa culotte.

 

Naruto se mit à rougir à une vitesse telle que l’on aurait dit une boule de feu a la place du visage, il se couvrit les yeux en hurlant :

 

- BON SANG, MAIS MET DES HABITS CONVENABLES OUI.

 

Aya eut un petit rire avant de rentrer dans la salle de bain, pour se prendre une bonne douche, laissant Naruto se remettre du choc et repenser a beaucoup de souvenir :

 

Aya Namikaze, 18 ans, la soeur jumelle de Sayu, un blonde au corps de rêve, comme Sayu, elle était considérée comme une bombe phénoménale, et même plus belle de l’avis de certains, de magnifiques cheveux blonds, un corps a la fois musclé et  gracieux, des yeux bleus océans, un visage semblable a celui de sa mère et de son père a la fois, une forte poitrine, bien que moins que Tsunade, des lèvres charnues, elle était une bombe exceptionnelle, avec un caractère moins coincée que Sayu, elle était exubérante, croquant la vie a pleine dent, excentrique, elle ressemblait beaucoup a sa mère dans le caractère, moins pointue sur les règlements que Sayu, elle avait déjà eut des relations, mais simplement pour s’amuser et elle n’était plus vierge depuis un an, elle était exceptionnellement doué, si Sayu rivalisait avec Kakashi, elle rivalisait avec Itachi Uchiwa lui-même, un prodige inégalée, Naruto l’estimait comme étant bien plus fort que lui, malgré ses pouvoirs, elle était devenue Anbu a l’age de treize ans, comme Itachi qui était son meilleure ami, Le visage la considérait elle aussi comme la future Hokage.

 

Elle était considérée comme le prochain Hokage, elle était méprisée aujourd’hui par la grande majorité du village depuis le jour ou, remplissant une mission de la plus haute importance, elle avait été confrontée a un choix délicat, le même auquel a dut faire face le légendaire croc blanc de Konoha, continuer la mission ou sauver la vie de ses camarades, car elle ne pouvait pas faire les deux, elle a choisie de préserver la vie de ses amis a n’importe quelle prix, en abandonnant la mission, mais hélas, la mission consistait a protéger des informations vitales pour le village et elle avait faillie déclencher une guerre entre Kumo et Konoha, faisant perdre au pays du feu beaucoup d’argent, après ce jour, même ceux a qui elle avait sauvé la vie l’ont méprisé, elle n’était même plus ninja, n’avait plus le droit de participer a des missions, sauf quelque missions de rang D pour lui faire signifier qu’elle n’était qu’un déchet, et c’était son père lui-même qui avait retiré on titre de ninja, Sayu, qui était très proche de sa sœur jumelle, avait été blessé par ceci, et l’avait renié, sa mère avait été cruellement bouleversée par cette déchirure dans la famille, mais Aya n’en pouvant plus de vivre dans ce climat hostile avait quitté la famille en proclamant violemment qu’elle ne faisait plus partie de cette famille, et désormais, elle vivait seule, méprisé de tous, ne pouvant même plus exercer ses talents de ninja.

 

Mais elle n’avait pas sombré dans la dépression, elle ne s’était pas laissé abattre et avait continué a vivre au jour le jour, faisant des heures chez Ichiraku qui l’avait accueillie comme un membre de la famille, Kushina avait essayé d’arranger les choses, mais Aya lui avait violemment claqué la porte au nez, elle subsistait elle-même et gardait le moral, ne faisant pas la bourde du croc blanc, les seules a lui parler était Itachi, qui ne l’avait pas laissé tombé, Kakashi, qui avait été son sensei, Ayame et Teuchi, et Naruto.

 

De toute la famille de Naruto, Aya était celle qui lui accordait le plus d’intérêt, elle était, avec Sasuke, sa confidente, auprès de qui il pouvait se confier, elle-même se confiait a son petit frère, une relation fraternelle très forte ou chacun se taquinait, s’amusait ensemble, s’entraînant ensemble, et de plus,  elle faisait partie des trois personnes qui savaient que Naruto possédait déjà une vie antérieure, connaissant son voyage temporel, ses pouvoirs et ceux de Sasuke, et était pour lui un allié très utile qui l’aidait, le guider, elle faisait également des missions en se faisant passer pour NS, pour passer le temps, c’était des missions qu’elle acceptait avec joie et qu’elle remplissait de manière exemplaire, oui, Aya était un changement dans cette vie qu’il ne regrettait pas le moins du monde.

 

10 minutes plus tard, elle était sortie de la douche, avec un T-shirt noire et un pantalon de même couleur, des vêtements qui mettaient en valeur ses formes sublimes de déesse :

 

- Alors comment c’est passé ta mission hier ? En prenant un air sérieux.

 

- Impec, répondit nonchalamment le fils du quatrième, le conseil doit débattre de ce qui s’est passé hier, heureusement, notre Zetsu 2 fait des merveille, une chance aussi que papa et maman soit partie dîner avec Sayu, en prenant un ton amer.

 

Aya eut un air nostalgique :

 

- Ne leur en veut pas trop.

 

- Après ce qu’il t’en fait alors que tu avais agit pour le mieux, rétorqua Naruto.

 

- C’était ma décision et j’en porterais toutes les conséquences, dit Aya d’une voix neutre.

 

- Mais pas seul, je suis avec toi, répliqua Naruto d’une voix forte.

 

Naruto l’enlaça, lui communiquant une chaleur qu’elle lui retourna avec toute son affection, les deux blonds restèrent de bonnes minutes ainsi, se communiquant une force douce et forte que rien n’ébranlerait, tel une montagne, une montagne d’affection fraternelle.

 

 

 

 

Commentaire de l'auteur vous vous attendiez pas a une nouvelle soeur ou un zetsu dans le camp de Naruto hein, enfin, sachez qu'il n y aura pas de nouveaux menbres de famille de Naruto ( en vie) promis bien lachez les coms
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales