Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Dans la ville
    Aleph-Écriture
    Nb de signes : 2 500 - 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/06/2019
  • Noir
    Noir d'Absinthe
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Torbalan #2
    Torbalan
    Nb de signes : 3 500 - 25 000 sec
    Genre : fantastique - horreur
    Délai de soumission : 24/06/2019
  • Micro-édition à l'atelier
    Association Constellation
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : contemporain
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Faux-Semblants
    YBY Editions
    Nb de signes : 20 000 - 60 000 sec
    Genre : lgbt
    Délai de soumission : 29/09/2019
  • Amour, sexe et nourriture
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 3 500 - 8 000 sec
    Genre : érotique
    Délai de soumission : 21/05/2019
  • Prix Zadig de la nouvelle policière 2019
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : policier
    Délai de soumission : 30/08/2019
  • Roman inspirant
    INDIGRAPHE édition inspirante
    Nb de signes : 235 000 - 500 000 sec
    Genre : fiction - contemporain
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Revue Gaueko no 2
    Éditions Les ruminant-e-s
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : fantastique - horreur - poésie - merveilleux
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Amours Surnaturelles
    L'Alsacienne Indépendante
    Nb de signes : < 90 000 sec
    Genre : paranormal - romance
    Délai de soumission : 30/10/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto et Sakura: Love and Family
[Histoire Terminée]
Auteur: colombedor Vue: 180940
[Publiée le: 2011-03-01]    [Mise à Jour: 2012-07-26]
13+  Signaler Romance/Action-Aventure/Amitié Commentaires : 141
Description:
L'histoire se déroule après que Naruto est sauvé Sakura de Sasuke (voir tome 51 et 52). Elle commence à Konoha. Dans cette fic, il n'y a pas de guerre (pas de 4ème grande guerre ninja). Naruto et Sakura sont les deux personnages principaux (puis il y aura un troisième personnage principal dans la suite). Voilà. Bonne lecture.

Je tiens à remercier du fond du coeur tous les lecteurs et lectrices qui ont suivi ma fiction depuis son commencement. Je ne pensais pas avoir autant de lecteurs intéressés. Merci pour votre soutient, merci pour votre patience sur mes chapitres en retard^^, merci à vous de me suivre. Encore un grand merci!
Crédits:
Couples: Naru/Saku (désolé pour ceux qui aiment le couple naru/hina, mais moi je n'aime pas ce couple! au moins c'est dit). Et d'autres couples apparaîtront au fil de l'histoire. Certains personnages réapparaîtront. D'autres n'existent pas dans le manga.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 29

[5227 mots]
Publié le: 2012-02-14Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voici le chapitre 29! J'espère qu'il vous plaira! Bonne lecture à tous!

POV Kishina

Je courais dans les rues de Konoha, détruites. De la fumée s’échappait des fenêtres et des bâtiments. J’avais mal, très mal à mon cœur. J’avais l’impression qu’il voulait sortir de mon corps. Je continuais de courir sans savoir où aller. Soudain, j’atterris devant la place centrale du village, elle aussi détruite. Des corps gisaient à droite et à gauche. Du sang, du sang partout ! Des larmes coulaient sur mes joues. Puis, une explosion non loin de moi. Je sautai sur un toit et j’aperçu ce qui se passait vraiment. Deux hommes, un masqué et un sans masque, vêtus d’un long manteau noir avec des nuages rouges, étaient en train de se battre. Je voyais en bas des groupes de survivants, ninjas et civiles. L’homme sans masque se battait contre Naruto, le Hokage. Et l’autre se battait contre Minato. Sakura-sensei soignait les blessés qui se comptaient par centaine ! Minato était mal en point. Il était fort, mais son adversaire semblait encore plus fort. Du chakra rouge l’entourait, lui et son père. Mais malgré tout, il n’était pas assez fort. Je regardais la scène sans savoir quoi faire. Soudain, une voix traversant le plus profond de son âme retentissait dans ma tête.

-Tu peux l’aider. Tu sais très bien que tu peux le sauver. Fit la voix roc

-Mais comment ?

-Fait appelle à moi.

-Non ! Je… Je ne peux pas. C’est trop dangereux !

-Il y a un risque. Mais s’il meure tu t’en voudras toute ta vie. A toi de choisir.

Je n’eus pas le temps de répondre que je vis l’homme masqué transpercé le cœur de Minato sous mes yeux.

-MINATO !!! hurlai-je à plein poumon

L’homme me regarda à travers son masque. Son regard me glaça l’échine. Il apparut soudainement devant moi et me tua de sang froid, sans expression. Je m’effondrai et je hurlai sous la douleur. Sentant mon âme me quitter.

POV normal

Kishina se réveilla en sursaut et en sueur. Sa respiration était saturée. Minato fut réveillé par le sursaut de la jeune fille.

-Kishina ?! Qu’est-ce qui se passe ?! demanda-t-il, paniqué

Elle ne répondit pas. Elle avait mal à son bras droit. Elle le regarda et vit une marque noire représentant un oiseau et la vit disparaitre. Elle était tétanisée par une peur soudaine. Des larmes coulaient sur ses joues roses. Minato la colla contre lui. Peu à peu, elle se calma. Une fois qu’elle se soit bien ressaisie, il lui reposa calmement la question.

-Qu’est-ce qui se passe ?

-J’ai fais un rêve… J’ai rêvé que Konoha était attaqué… dit-elle toujours en sanglotant dans les bras du blond

Elle lui raconta son cauchemar. Minato l’écoutait sans l’interrompre.

-Et… voilà… dit-elle

Elle se remit à pleurer.

-Calme-toi, Kishina. Ce n’était cauchemar. Tout va bien. Je suis vivant, Konoha n’est pas détruit, tout va bien maintenant. Tu devrais te rendormir.

-Je… Je dois l’avouer… Mais… J’ai peur… Minato…

Il se sentait impuissant face à la peur de son amie. Il la regarda avec un sourire et sécha ses larmes.

-Je te propose quelque chose. Tu vas peut-être pouvoir dormir, comme ça.

-Je… Je t’écoute…

-Déjà, tu vas te calmer et penser à quelque chose de positif. Ensuite… Je sais pas…

-J’ai… J’ai une idée…

-Laquelle ?

-Tu… tu dors avec moi… Comme ça, je me sentirais plus rassurée…

Le blond se raidit. Lui, dormir avec Kishina ?! Est-ce raisonnable ? Mais si ça pouvait l’aider à se sentir mieux, il accepta. Il s’installa à côté d’elle. La rousse était collée à lui, puis, elle s’endormit. Le blond, lui, ne dormait pas. Comment avait-elle pu voir Sasuke, son deuxième « père » qu’il ne portait pas dans son cœur. Naruto lui avait raconté l’histoire de sa naissance, et il ne considérait pas Sasuke, comme un père, ni même un camarade, ou qui que se soit à cause de ce qu’il a fait endurer à sa mère. Il le détestait. Il détestait ce sharingan qu’il possédait. Il aurait préféré ne rien avoir de son deuxième « paternel ». Kishina avait également vu Madara. Mais comment avait-elle pu les voir ? Voilà la question qu’il se posait. Il en parlerait à son père demain. En attendant, il regarda la belle rousse endormit, l’embrassa sur le front et s’endormit à son tour.

Dans une grotte, au fin fond du pays du riz, se réunissait un conseil. Celui de l’Akatsuki. Dix personnes étaient là, encapuchonnées sous leurs manteaux noirs aux nuages rouges. Deux d’entre eux se placèrent sur une estrade. Ils enlevèrent tous deux leurs capuches. Il s’agissait de Sasuke et Madara. Ils regardèrent leur petite assemblée d’un regard supérieur et imposant.

-Voici maintenant plus de quatorze ans que notre organisation n’a capturé de bijuu. L’heure est enfin venue de faire parler de nous. Nous allons nous rendre à Konoha et de nous emparer de leur bijuu ! Le village sera en deuil d’avoir perdu leur Hokage. Le temps qu’ils reprennent leurs esprits, il sera trop tard ! Nous nous emparons de Hachibi et nous prendrons enfin le contrôle du monde !!!!

Les cris de joies et de motivations se firent entendre. L’Akatsuki reprenait du service.

Minato se réveilla brusquement. Il avait une drôle de sensation, comme s’il allait se passer quelque chose. Il se leva et partit dans sa salle de bain se rincer le visage d’eau froide. C’était avec stupeur qu’il vit ses sharingans activés, alors ils étaient restés inactifs depuis 7 ans. Il se contrôla et les pupilles disparurent. Il soupira. Cela ne présageait rien de bon ! Il entendit un gémissement derrière lui, Kishina s’était réveillée.

-Salut. Lui dit-il

-Eum… Salut.

-Comment te sens-tu depuis hier soir ? lui demanda-t-il

-Mieux. Merci… pour hier.

-Ce n’est rien. Le principal s’est que tu n’es rien.

Soudain, on frappa à la porte. Naruto entra sa tête dans l’ouverture de la porte.

-Salut les jeunes ! Bien dormis ?

-Très bien, merci monsieur Uzumaki.

-euh… Kishina… ça me gêne de m’appeler monsieur Uzumaki. Appelle-moi Naruto, tout simplement. Allez venez ! Sakura vient de nous préparer un petit déjeuner qui m’a l’air appétissant.

-Super ! s’écria Kishina en se levant d’un bond

Elle sortit de la pièce et Naruto allait faire de même.

-P’pa attend ! s’écria Minato, Il faut que je te parle.

Naruto ferma la porte et regarda son fils d’un air sérieux.

-Qu’y a-t-il, Minato ?

-Je sens que Konoha va être attaqué dans très peu de temps.

-Tu as des preuves de ce que tu avance ?

-Ce n’est pas vraiment des preuves mais… Deux liens en une même nuit pour la même chose… Pour moi, c’est signe.

-Eum… Raconte-moi.

Minato lui raconta cette étrange nuit entre le rêve de Kishina et l’activation inexpliquée de son sharingan. Naruto était de plus en plus sérieux. Ce signe n’était à prendre à la légère. Il fallait mieux être prudent et sécuriser le village.

-En effet, à mon avis, cela ne présage rien de bon pour le village. Tu as bien fait de m’en parler Minato. Je vais ordonner aux forces spéciales de surveiller le village et ses alentours. En attendant, ne fais pas attendre ta Kishina.

Le cœur de Minato rata un battement et il sortit en trombe de sa chambre, la tête baissée. Son père avait tout deviné ! Il descendit dans le salon, prit un bol de céréales, un verre de jus d’orange. Il fit une bise à sa mère et s’assit. Il commença à manger. Il avait la tête ailleurs et Kishina le sentait bien.

-Minato ? Tout va bien ? lui demanda-t-elle, inquiète

-Oui, très bien. Je réfléchis, puis il se mit à chuchoter, à ce que tu m’as dis tout à l’heure.

-Oh ! Et bien je te laisse réfléchir.

Il lui sourit et elle fit de même. Ils finirent leurs petits-déjeunés et montèrent dans la chambre du jeune homme. Minato prit la salle de bain tandis que Kishina s’habillait. Elle regardait tous les objets et les cadres sur le bureau du blond. Elle sourit devant la photo de l’équipe 7 de Kakashi à l’époque où Naruto était encore enfant, et la photo de l’équipe 7 de cette génération avec Konohamaru. La rousse se coiffa les cheveux en queue de cheval laissant deux mèches rousses pendre sur son visage. Elle se mit sur le lit et regarda le plafond, repensant au rêve de la veille.

« Quel étrange rêve. Ce pourrait-il qu’il s’agisse d’une des prédictions dont m’aurait par mon Oncle ? Il m’a affirmé que j’en aurais de temps en temps. Mais, il m’ait difficile de savoir s’il s’agit d’une vision ou seulement d’un rêve. »

Elle resta perplexe sur cette question. Elle soupira. Elle ferma les yeux. Lorsqu’elle les rouvrit, elle se trouvait sur un rocher. Il faisait une chaleur étouffante. Elle se leva et fit avec frayeur qu’elle était encerclé par de la lave en fusion et des flammes d’un rouge vif. Il y eu un cri strident, si fort qu’elle se colla les mains contre ses oreilles. Les flammes se regroupèrent formant un oiseau avec des flammèches qui sortaient de ses yeux. La bête poussa un nouveau cri et fonça vers elle. Elle vit dans son œil droit, son propre reflet comme un miroir, ces yeux étaient rouges, de la couleur du sang. Elle poussa un cri et ferma les yeux pensant la bête allait la dévorer. Elle ouvrit les yeux et trouva Minato, paniqué, au-dessus d’elle.

-Kishina ! Kishina ! Réponds-moi !

-Mi… Minato. Je crois que j’ai fais un… un cauchemar.

-Peut-être, mais tu m’as fait une de ses peurs ! Bon sang ! Entre hier soir et ce matin, les cauchemars ne t’épargnent pas !

Elle lui sourit. Voyant qu’elle se portait bien, il se leva. Elle fit de même. Elle s’aperçut que le jeune homme n’était vêtu que d’une serviette accrochée autour des hanches. Elle rougit en voyant de nouveau le torse du blond.

-Tu devrais finir te t’habiller, l’exhibitionniste ! lui dit-elle, avec humour

Minato se gratta derrière la tête, nerveusement. Il repartit dans la salle de bain. Cinq minutes plus tard, il en sortit.

-Dis, comment tu vas t’habiller pour ce soir ? lui demanda soudainement Minato

-Pardon ? M’habiller ce soir pour quoi ?

-Pour le mariage de Lee ! Même si seuls Akira, mes parents et moi, nous sommes au courant de ton retour, tu es une invitée !

-Oh ! Je vois ! Et bien… Je vais faire les magasins ! lui dit-elle avec un grand sourire

Voyant l’heure, Kishina se leva précipitamment. Elle prit rapidement son sac et ouvrit la fenêtre.

-Désolée, Minato. Mais je dois y aller maintenant ! Merci pour cette soirée.

Elle l’embrassa sur la joue avant de s’enfuir par la fenêtre. Le blond resta un moment sans réaction avant de rougir et de sourire en murmurant :

-Géant !

Il descendit pour rejoindre son père et sa mère. Sakura avait eu un topo des évènements de la veille par son mari et son visage s’était assombrit. Elle était en colère. Pour évacuer cette colère, elle frappa soudainement le mur qui se fissura et tomba en poussière.

- Chérie, on n’est pas assuré pour les démolitions volontaires. Laisse les murs tranquilles.

-Naruto… le visage de Sakura était crispé, si Sasuke s’attaque à Konoha, tu sais ce que cela signifie ?

-Je le sais très bien…

-Quoi ? Comment ça ? demanda Minato qui ne comprenait pas les paroles de sa mère

-Minato. Si tes intuitions et les miennes sont exactes. Tu rencontreras ton « deuxième père ».

Le blond en entendant ces mots, serra les dents et ferma les poings.

-Il se pourrait qu’il veuille que tu le rejoignes à l’Akatsuki… continua Naruto

-P’pa ! Ne raconte pas n’importe quoi ! Mon seul et unique père, s’est toi ! Sasuke n’est pas mon père ! Et je suis catégorique la dessus !

Naruto sourit et Sakura laissa couler une larme.

-Sasuke et moi, nous allons sans doute nous confronté. Et l’un de nous mourra, reprit Naruto. Je préfère que tu sois informé. Que tu t’attendes au pire.

Le jeune homme baissa la tête. Puis il dit avec assurance :

-Tu ne mourras pas ! Je tiens à ce que tu vois tes futurs petits-enfants ! J’y veillerai !

Son père le regarda étonné, puis son regard s’adoucit laissant un sourire sur son visage.

-Et toi, fils, je t’interdis de mourir avant moi ! C’est compris ?

-M’sieur ! Oui M’sieur ! s’écria-t-il au garde à vous

-Rompez ! dit Naruto en plaisantant

Minato se détendit puis partit. Il sortit de la maison et se balada en ville. Il regardait le ciel ensoleillé, baignant son visage de soleil. Il passa discrètement devant la maison d’Ino et entendit la surprise de sa marraine. Il sourit et continua son chemin. La place du village avait été aménagée pour le mariage de Lee. Il courut jusqu’aux visages des Hokages et s’installa, comme à son habitude, sur la tête de son grand-père. L’air frais du matin lui faisait du bien. Mais surtout, ça l’aidait à éclaircir ses esprits. Les différents évènements de la veille et de ce matin l’avait un peu chamboulé. Ces questions défilèrent dans sa tête à une vitesse folle ! Il fut distrait par l’appelle de son prénom.

-Hé Minato ! fit Akira au loin, Je pensais bien te trouver là !

-Normal, c’est mon lieu préféré.

-Alors ?

-Quoi ?

-Bah, ta soirée avec Kishina !

-Ah ! Bah…

Les souvenirs de la veille avec la jeune fille lui revinrent en mémoire.

-…normale. Finit-il par dire

-Normale ? Comment ça normale ?! Raconte !

-Il n’y a rien à raconter. dit-il en se retournant pour éviter qu’Akira le voit gêné

Akira fit un léger sourire en coin en voyant que son ami était perturbé.

-Oh ! Je vois ! Cachotier ! fit le brun

Surpris, il se retourna. Mais son ami avait déjà décampé.

-Génial ! Voilà maintenant qu’il va se faire de fausses idées ! s’écria le blond

Il sauta dans le vide et atterrit sur ses deux jambes. Il regarda rapidement à droite puis à gauche, sauta sur un toit et vit la tête brune d’Akira au loin. Il se mit à le poursuivre. Le brun, comprenant qu’il était suivit, se mit à courir pour échapper à son assaillant. Il escalada un mur, sauta de toit en toit, enchainant les figures acrobatiques mais il rata sa réception et son tomba sur une jeune fille qui poussa un cri de terreur. Akira, confus, le releva précipitamment et commença à s’excuser.

-C’est bon Akira. Je t’excuse.

Cette voix féminine frappa dans son esprit et il regarda enfin le visage de celle qu’il avait écrasé. C’était Kishina.

-Je… Je suis vraiment désolé Kishina de t’avoir écrasé !!! s’écria-t-il en se mettant à genoux devant la jeune fille embarrassée

-C’est bon je te dis, relève-toi maintenant !

Un bruit de pas sur le toit fit réagir Akira qui plaqua Kishina contre le mur, une main sur sa bouche en lui faisant signe de se taire. Minato était sur le toit.

-C’est pas vrai ! s’écria-t-il en soupirant, Mais où il est passé ?! Il va encore s’imaginer des films ! Ah ! La poisse !

Il sauta du toit et se réceptionna parfaitement au sol. Akira et Kishina se trouvaient juste derrière lui. Le blond soupira. Il ne sentait pas leurs présences. Un coup au cœur le crispa sur place. Il mit son poing sur son cœur. Quelle douleur ! Sa tête lui tournait. Bizarrement, il sentit son deuxième chakra l’envahir sans raison. Il essaya de le contrôler.

-Bon sang ! Je t’ai rien demandé stupide chakra de Kyubi ! Laisse-moi tranquille ! s’écria-t-il en sentant qu’il perdait le contrôle

Pour rien arranger, le sharingan du jeune homme s’activa de lui-même. Des pensées inconnues sombrèrent son esprit. Une voix masculine…

« Naruto… entendait-il, Toi et Konoha, vous allez périr à feu et à sang ! Je peux te faire la promesse sur ma famille Uchiwa que moi, Sasuke, tu verras tes poches mourir les uns après les autres ! »

Des images de Konoha en feu apparurent devant les yeux du blond. Il prit sa tête dans ses mains et cria. Le chakra de Kyubi s’empara de lui.

-SASUKE !!!! s’écria-t-il à plein poumon

Puis, le chakra du démon disparut et ses pupilles redevinrent vertes. Il s’écroula au sol. Sa respiration était saccadée. Et des larmes coulèrent sur ses joues. Il frappa violemment le sol qui se fissura.

-Non… J’aurais tant aimé que cette rencontre avec mon deuxième père ne se produise jamais… Sasuke Uchiwa.

Il se leva et partit prévenir son père de toute urgence. Kishina et Akira, témoins de la scène, restèrent choqués. Jamais ils n’avaient vu leur ami dans cet état. La jeune fille s’écroula, incapable de digérer ce qu’elle venait de voir. Ce fut si violent pour elle qu’elle se mit à pleurer. Sous le visage angélique de Minato se cachait un terrible secret. Et puis, qu’elle était cette histoire de deuxième père ? Et qui était Sasuke Uchiwa ? Et ce chakra… Elle le connaissait. Elle l’avait déjà ressentit… Mais où ? Et quand ? Ce souvenir lui revient en mémoire tel un flashe. Ce jour d’école. Et ces garçons qui voulaient lui faire du mal. Et… Minato avec ce chakra orange ! Tout ceci se bouscula si fort dans sa tête qu’elle finit par s’évanouir.

A l’hôpital, Sakura travaillait comme à son habitude. La journée était calme. Il n’y avait que deux personnes malades. Elle prit une pause. Elle sortit prendre l’air dans le jardin de l’hôpital. Sur un banc à l’ombre, des cheveux argentés en épis dépassaient du banc. Elle s’approcha et vit Kakashi en pleine lecture.

-Bonjour Kakashi-sensei.

Le sensei poussa un peu son livre pour voir le visage de son interlocuteur.

-Ah ! Bonjour Sakura. Dit-il en se relevant, Alors ? Quoi de neuf ?

-Rien de spécial vous savez. Je passe mes journées à l’hôpital.

-ça te manque les missions, pas vrai ?

-Je dois avouer que oui. Même si je suis utile ici, l’action des missions me manquent !

-Je te comprends. Mais bizarrement tout est calme en ce moment et les missions sont rares. Ça ne me dérange pas. Je peux finir le livre que Jiraya a écrit.

-Encore un livre cochon !

-Eh alors ? C’est passionnant !

-Pour vous !

-Justement.

Sakura fit sa moue d’enfant. Soudain, quelqu’un entra en trompe dans l’hôpital.

-S’il-vous-plait ! Aidez-moi !!

-Je crois que tu vas pouvoir reprendre du service Sakura. Fit le sensei

Sans perdre une seconde la shinobie entra dans l’hôpital.

-Que se passe-t-il ?! s’écria-t-elle

Elle vit Akira paniqué tenant Kishina inconsciente dans ses bras.

-Akira ! Que s’est-il passé ?!

-Je… Je ne sais pas… J’ai pas tout compris… Elle s’est soudainement évanouie après que nous aillons vu Minato piquer une crise monstrueuse !

-Quoi ?! Bon bref ! Tu me raconteras ça plus tard ! Je dois m’occuper de Kishina.

Le brun vit la jeune fille partir dans une salle blanche et attendit son retour. Une heure plus tard, Kishina sortit de la salle. Elle était inconsciente. Sakura était à côté d’elle.

-Emmenez-la dans la chambre 23. Ordonna-t-elle aux médecins

La rousse disparut dans un tournant laissant Sakura et Akira seuls.

-Bon. Tu peux tout me raconter maintenant.

-Et Kishina ?

-Elle dors.

Akira soupira. Puis il lui raconta ce qui était arrivé à Minato. Le visage de Sakura se durcit.

-Et puis… Minato a dit : « J’aurais tant aimé que cette rencontre avec mon deuxième père ne se produise jamais… Sasuke Uchiwa. ». Et il est partit. Juste après Kishina s’est évanouie.

Sakura était blanche comme un linge. Ses cheveux cachaient ses yeux meurtriers. Sasuke. Il allait bien venir ! Elle serra les poings et les dents.

-Et c’est tout ? demanda-t-elle difficilement

-Euh… Oui.

-Très bien. Tu peux aller voir Kishina. Je pense qu’elle ne va pas tarder à se réveiller.

Sans attendre, le jeune homme partit. Sakura prit un papier, un stylo et se mit à écrire. Elle plia le papier, prit un oiseau voyageur et le fit s’envoler. L’oiseau partit vers le bâtiment de l’Hokage.

Naruto assit dans son fauteuil, regardait son fils d’un air sérieux.

-Alors c’est officiel. Sasuke passe à l’attaque. Il faut se préparer. Mais c’est étrange que tu puisses lire dans ses pensées mais qu’il ne puisse pas faire l’inverse. Fit Naruto

-Je ne sais pas. Mais il semblait qu’il ne sente pas ma présence dans son esprit. Mais peut-être qu’il l’a déjà fait avec moi.

-Eum… Espérons que non.

De petits bruits de tapotements venaient de distraire les deux hommes. Un oiseau messager était à la fenêtre. Naruto se leva et prit l’oiseau dans ses mains. Il prit le parchemin et le lut. Ses sourcils se froncèrent.

-Minato… Kishina est à l’hôpital. Tu devrais y aller.

Le jeune blond n’hésita pas une seconde et partit par la fenêtre en courant vers l’hôpital. Une fois dans le centre il demanda à l’hôtesse d’accueil où se trouvait Kishina. Une fois qu’il ait eu l’emplacement de la chambre, il courut dans les couloirs, il glissa lors d’un tournant. Une infirmière sortit de la chambre où se trouvait la jeune fille.

-Excusez-moi. Est-ce qu’elle va bien ? demanda Minato à la femme

-Oui allez-y. Mais elle est un peu fatiguée.

-Merci.

Il prit la poignée mais la porte s’ouvrit en grand et le blond se reçut un poing en plein visage. Déséquilibré, il tomba sur le sol. On le prit par le col. C’était Akira. Minato le regarda surpris.

-Akira ! Mais t’es malade !

-Et toi ! C’est à cause de toi si Kishina est à l’hôpital !

-Quoi ?! Mais qu’est-ce que tu…

-On t’a vu avec Kishina ! Tu étais bizarre. Tu avais du chakra rouge autour de toi ! Tu t’es mis à crier comme si tu étais fou ! Tu disais des trucs incompréhensibles ! Tu savais qu’on était là ! Pourquoi tu as fait ça ?! Kishina s’est évanouie sous l’émotion !

-Réfléchis un peu ! Si je savais que vous étiez là, je serais revenu aider Kishina !

-Peut-être pas !

-Les gars… Arrêtez de vous chamaillez, on entend que vous… fit une voix endormie

Akira lâcha Minato et partit mais lui adressa quelques mots avant.

-Si on fait du mal à Kishina, celui qui s’en sera pris à elle mourra. Même si c’est toi.

Le brun, sur ces mots, partit. Minato le regarda partir.

« Pareil pour moi, se dit Minato, je tiens à elle plus que tout au monde. »

Il entra dans la chambre. Kishina le regarda entrer et lui fit un beau sourire. Minato se sentait coupable de la voir dans ce lit d’hôpital. Il hésitait à venir à côté d’elle.

-Minato… vient… lui dit-elle en lui tendant la main

Il la prit et s’assit sur la chaise à côté d’elle. Il lâcha sa main et baissa la tête.

-Pardon… dit-il

-Quoi ?

-Pardon pour ce qui t’es arrivé…

Elle le regarda surprise. Elle fit une larme coulée sur le menton du jeune garçon. Elle lui caressa la joue en lui remontant le visage.

-Minato. Ce qui s’est passé n’a rien à voir avec toi. C’est moi qui…

-Non Kishina, c’est à cause de moi…

Les yeux rouges, gonflés par sa tristesse, Minato la regardait intensément. Elle lui adressa un regard tendre.

-Minato… Je te le répète. Tu n’y es pour rien. Tu as une crise, ça arrive à tout le monde. C’est juste qu’elle fût violente et j’ai été surprise. C’est tout ! Et n’écoute pas Akira. Il ne savait pas ce qu’il disait. Et puis, je ne suis pas blessée, je me suis juste évanouie. Rien de grave.

Le blond prit la main de la jeune fille et la colla sur son front chaud. Il ferma les yeux pour mieux apprécier ce moment de tranquillité avec Kishina.

(…)

Commentaire de l'auteur Ce chapitre vous a-t-il convenu? Je l'espère!^^ Laissez-moi vos commentaires! A bientôt!
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales