Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto Namikaze Uzumaki Auteur: Kyubi-san Vue: 457395
[Publiée le: 2011-10-13]    [Mise à Jour: 2019-07-28]
13+  Signaler Général/Action-Aventure Commentaires : 409
Description:
Alors qu'il se tient seul sur le dernier champ de bataille de la Quatrième Grande Guerre Shinobi, Naruto tente de s'ôter la vie, quand un puissant chakra l'en empêche, et lui propose de repartir dans le passé pour modifier le futur et sauver les vies de ses camarades.
Naruto accepte donc, mais avant de partit pour le passé, il apprend qu'il a hérité de pouvoirs particuliers.
Et, en arrivant dans le passé, il découvre que de nombreuses choses ont changés.
Venez suivre les aventures de Naruto dans le passé, où cet adulte dans un corps d'enfant va tenter de modifier le futur pour empêcher la Quatrième Grande Guerre ninja et apporter la paix qu'une prophétie a annoncé.
Crédits:
L'univers appartient à Masashi Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 32 : Amélioration ou complication ?

[4419 mots]
Publié le: 2017-05-30Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Naruto Namikaze Uzumaki

Chapitre 32

            Bondissant de branches en branches, Naruto et sa compagnie se dirigeaient vers Konoha. Derrière lui, Saya était occupée à fixer son professeur du regard, inquiète que les blessures de ce dernier ne se rouvrent, même si le chef du clan Uzumaki lui avait assuré que sa capacité de régénération avait guérie toutes ses meurtrissures.

            De son côté, Naruto était plus occupé à penser à la manière dont il lui faudrait expliquer à son épouse la raison pour laquelle elle avait ressentie la douleur qu’il avait ressentie au cours du combat face à Yodateru. Les colères de son épouse étaient en train de devenir aussi légendaire que celle de Tsunade Senju, Hana Senju, Kushina Uzumaki et d’autres Kunoichi renommées au sein de Konoha.

            Grimaçant légèrement, Naruto se souvint d’une des plus mémorables colères de Yumi à son encontre. Deux ans après leurs fiançailles, la Senju avait découvert que le blond s’était engagé dans l’ANBU, sans en informer qui que ce soit, à l’exception du Sandaime Hokage. La découverte de cette information par Yumi avait poussé cette dernière à refuser de voir son fiancé pendant un mois entier, jusqu’à ce que dernier quitte finalement l’ANBU et qu’il emmène Yumi en vacances dans l’hôtel le plus cher de la côte sud du Pays du Feu. Il n’avait même pas envie d’imaginer ce que Yumi avait prévu pour lui à cause de son sceau.  

            S’arrêtant soudainement, Naruto observa les quatre membres de l’ANBU qui venaient d’apparaître en face de lui.

            - Capitaine Uzumaki, déclara le chef de l’équipe. Hokage-sama nous a chargés de vous remettre ce rouleau de toute urgence !

            Prenant le rouleau qui lui était tendu par le membre de l’ANBU, l’Uzumaki déverrouilla le sceau qui empêchait de lire le contenu, avant de se mettre à parcourir la missive des yeux. Apportant une main à son visage, il se pinça l’arête du nez, heureux que ses capacités de guérison l’empêchaient de connaître une migraine qui serait certainement des plus douloureuses. D’un côté, cela lui permettait de gagner du temps pour trouver une explication à donner à son épouse. D’un autre, la colère de Yumi serait encore plus terrible lorsqu’il rentrerait de cette mission impromptue, puisque le même temps qu’il allait gagner offrirait à la jeune femme une période assez importante pour que sa fureur s’amplifie encore plus.

            - Sensei ? demanda Saya.

            - Saya, tu vas prendre le commandement de la compagnie et la ramener à Konoha ! ordonna le chef de clan. Je dois partir pour une mission de toute urgence.

            Sans prendre le temps d’écouter la réponse de son apprentie, Naruto fit demi-tour et parti dans la direction du Nord-Ouest, en direction de Kusa et du Pays de la Terre. Les ordres de l’Hokage étaient suprêmes en temps de guerre, et toute désobéissance à un ordre direct du leader de Konoha était un aller-simple pour la prison de Konoha.

Et le blond n’avait aucune envie de visiter la prison du village caché en tant que pensionnaire. Accélérant un peu plus, il se concentra uniquement sur le voyage qui l’attendait, en dormant deux ou trois heures par nuit, il atteindrait Kusa dans trois jours, et le Pays de la Terre deux jours plus tard. Après, il n’aurait plus qu’à trouver les cibles de sa mission et les escorter jusqu’aux frontières du Pays du Feu, puis à Konoha.

 

            - À couvert ! siffla une voix.

            Se cachant derrière un éboulis de roches, deux figures dissimulèrent leur chakra et observèrent passer une nouvelle patrouille d’Anbus d’Iwa. Se déplaçant par groupe de six shinobis, les membres du contre-espionnage de l’ANBU d’Iwa étaient chargés de traquer et d’éliminer les espions ennemis présents sur le territoire du Pays de la Terre, ainsi que de la surveillance des marchands et des voyageurs pénétrant dans le Pays de la Terre. Une surveillance assurée à la fois sur le terrain par des équipes semblables à celle qui venait de passer, mais aussi dans les archives par des shinobis du renseignement, spécialisés dans la collecte et le recoupement d’informations.

            - Ils sont partis, murmura une deuxième voix.

            - C’est la cinquième patrouille dans cette zone, il va falloir trouver une autre route de sortie, celle-là est bloquée.

            - Je ne m’attendais pas à ce que le contre-espionnage d’Iwa soit aussi efficace ! Il y a vingt ans, nous serions entrés et ressortis sans que qui que ce soit se rende compte de notre passage.

            Un silence se fit entre les deux shinobis, alors qu’ils observaient la route de montagne qui leur était désormais bloquée.

            - J’aurais dû me douter que mon ancien élève aurait aidé Iwa à développer son département du contre-espionnage. Il a été l’un des membres fondateurs du nouveau système d’espionnage de Konoha. Il va falloir modifier l’entière structure de notre branche d’espionnage.

            - Ne te blâme pas pour la désertion d’Ishida, Orochimaru, ce sont ses expériences immorales et la vente de secrets de Konoha à ses ennemis qui ont fait de lui un Nukenin, tes enseignements ne sont pas en cause !

            - Mes enseignements non ! Mais mon aveuglement, oui ! J’aurais dû voir les signes précurseurs de sa chute ! Dois-je te rappeler ce qu’il a fait à Anko avant sa désertion ? Est-ce que tu ne te souviens pas de l’état dans lequel nous l’avons trouvé lorsque nous avons investi la base secrète d’Ishida ? Réponds-moi Jiraya ! Te souviens-tu de ce qu’il a fait à Anko ?

            - Je m’en souviens parfaitement ! siffla Jiraya avec colère. Tsunade et toi avez passé un mois à la guérir ! Elle était sur le point de mourir, et a fait un arrêt cardiaque trois fois pendant que nous la ramenions à Konoha, et sans ton troisième apprenti, Kabuto, elle serait morte sur le trajet du retour !

            Orochimaru se tut, se remémorant l’état de santé dans lequel les Sannins avaient retrouvés Anko après qu’elle ait subie les expériences d’Ishida.

            - Et c’est notre faute si nous nous trouvons dans cette situation, poursuivit Jiraya en brisant le silence qui s’était instauré. Nous aurions dû modifier notre entière structure d’espionnage et de contre-espionnage il y a vingt ans, lors de la désertion d’Ishida. Ou même après l’invasion échouée qu’il avait fomentée il y a cinq ans ! Nous avons été arrogants, et nous pensions que nous n’avions rien a redouté de nos ennemis ! Mais alors que ces derniers évoluaient et s’adaptaient à nos méthodes, nous avons stagnés et sommes restés bloqués dans les même schémas et tactiques, nous rendant prévisibles ! Nous devrons modifier cela à l’avenir !

            - Si nous nous en sortons indemnes, rappela Orochimaru. Et ce n’est pas une chose assurée ! Même à nous deux, nous ne pourrons pas évader indéfiniment les patrouilles qui nous recherchent ! Et lorsque l’une d’elles nous aura retrouvés, les autres convergeront sur notre position et nous prendrons en chasse, jusqu’à ce que nous soyons coincés et obligés de nous défendre ! Nous opposerons, peut-être, une superbe résistance et éliminerons un grand nombre de nos ennemis, mais au final, nous serons tués ou capturés !

            - Et dans le cas de notre capture…poursuivit le Sannin aux cheveux blancs d’une voix basse.

            - Nous savons tous les deux ce qui nous attends si nous sommes laissés aux bons soins d’Iwa, termina son camarade.

              

            Traverser les montagnes marquant la frontière avec le Pays de la Terre avait été plus facile que Naruto ne l’avait pensé. À l’exception d’une patrouille de Chunins du village caché de la Terre, le shinobi de Konoha n’avait rencontré personne. Malheureusement pour la patrouille ennemie, le blond n’avait eu d’autre choix que de les faire disparaitre afin de pouvoir passer sans encombre.

            Sachant que la disparition d’une patrouille provoquerait des inquiétudes, il avait envoyé quatre clones sous Henge au camp ennemi servant de base aux shinobis d’Iwa pour patrouiller la frontière dans ce secteur. La mission de ses clones était simple, provoquer un maximum de dégâts et saboter la totalité des moyens de communications dont disposaient les ninjas d’Iwa. Le sabotage des moyens de communication lui permettrait de gagner du temps pour retraverser la frontière avec son « colis » sans que le Yondaime Tsuchikage n’envoie de renforts dans la zone pour bloquer la frontière.

            Sautant au-dessus d’un éboulis de roches qui bloquaient le col qu’il avait emprunté, Naruto arrêta sa course une fois qu’il eut passé l’obstacle. S’agenouillant, il toucha le sol de sa paume, avant de relâcher une vague de chakra dans la terre.

            En temps normal, le blond était capable de ressentir toute personne présente dans un rayon d’un kilomètre et de les différencier par leurs émotions et leur signature de chakra. Mais dans cette région montagneuse, il lui fallait user d’une autre méthode pour pouvoir localiser la cible de sa mission.

            La technique qu’il venait d’employer était simple, il relâchait une vague de chakra dans le sol, et cette dernière se dispersait en cercles dans un rayon variant selon la quantité de chakra utilisée. Une fois que la vague de chakra avait atteint ses limites, elle revenait et il recevait les informations récoltées. Grâce à cette méthode, il pouvait localiser instantanément tout individu dont la signature de chakra était supérieure à celle d’un civil.

            Fermant ses paupières, l’Uzumaki se concentra. Les informations commençaient à lui parvenir. Une quarantaine de signatures de chakra étaient présentes dans la zone, et la plupart se déplaçait par groupe de six individus, la formation standard des membres de l’ANBU d’Iwa. Deux signatures étaient ensembles, et correspondaient en tous points à celles d’Orochimaru et de Jiraya. Une autre se dirigeait vers le village d’Iwa d’après la trajectoire empruntée par son propriétaire. Et la dernière signature…

            Naruto disparut soudainement de sa position, réapparaissant cinq mètres plus haut, juste au-dessus de son assaillant, un Jonin d’Iwa qui avait tenté de l’écraser sous un énorme rocher.

            Atterrissant doucement sur l’éboulis de roche qu’il avait passé quelques instants plus tôt, l’Uzumaki observa son assaillant. Jeune, le shinobi d’Iwa avait environ son âge, il portait ses cheveux bruns en queue de cheval et ses petits yeux noirs fixaient son ennemi avec haine. Une pochette de kunais était attachée à sa jambe droite et il ne portait pas de pochettes de shurikens. La garde d’un ninjato était visible sous sa veste de Jonin.

-  Je te félicite ! déclara Naruto. Tu as presque réussi à me tuer ! C’est un exploit dont peu peuvent se vanter !

- Je me moque de tes félicitations ! cracha le jeune adulte. Tu vas mourir pour ce que ton père a fait à Iwa !

Le blond se passa une main dans ses cheveux, trouvant le discours de son adversaire d’un ennui mortel.

- Malheureusement pour toi, commença le chef du clan Uzumaki, je n’ai aucunement l’intention de mourir, que ce soit par ta main ou celle d’un shinobi d’Iwa ! Je compte vivre très longtemps aux côtés de mon épouse, et regarder mes enfants grandir et…

- Tu parles trop, déclara le shinobi d’Iwa alors que la lame de son ninjato transperçait le blond de derrière mettant fin à ses paroles.

 

- Ils sont en train de converger sur notre position, déclara Orochimaru en se tournant vers Jiraya. Nous sommes repérés et toutes les patrouilles d’Anbus de la zone viennent sur nous !

- On a plus le choix ! soupira le Sannin aux cheveux blancs. Il va falloir se frayer un chemin à la force des poings et sans nous retenir, même si les combats attirent toutes les forces ennemies qui sont présentes dans le secteur et qui ne sont pas encore à notre recherche !

- Notre objectif est de traverser la frontière, exposa Orochimaru, après nous pourrons utiliser nos invocations pour disparaître !

- Bon, quand faut y aller, faut y aller ! déclara Jiraya en sautant sur la patrouille d’Anbus qu’ils surplombaient.

 

Naruto regarda un instant la lame qui sortait de son torse, avant de se mettre à applaudir, alors que le shinobi se tenant face à lui se dissolvait en boue.

- Bravo ! Bravo ! Tu as réussi à me transpercer !

- C’est…C’est impossible ! Tu devrais être mort ! J’ai transpercé ton cœur, même un Jinchuriki ne peut survivre à un coup aussi mortel !

- C’est vrai, reconnut le blond, malheureusement pour toi…Je suis simplement un clone que le gamin a laissé ici pour que je m’occupe de toi, annonça Kurama en se dégageant de l’arme transperçant le corps du clone avant de se retourner et de saisir le shinobi d’Iwa. Maintenant fais-moi plaisir et dure plus longtemps que le dernier jouet que le gamin m’a laissé ! déclara le Biju en déboitant les épaules de son adversaire, faisant hurler de douleur ce dernier avant que le clone habité par le Biju ne fasse s’envoler le shinobi vers l’arrière, l’encastrant temporairement dans la roche.

 

- Katon – Boule de feu ! hurla Jiraya avant d’expulser une sphère de flammes rouges et jaunes sur un ennemi qui lui faisait face.

Un mètre plus loin, Orochimaru parait les assauts sans relents de deux Anbus, avant d’en trancher un en deux et d’empaler l’autre à l’aide de Kusanagi. Autour des deux Sannins, plus d’une vingtaine de cadavres de shinobis d’Iwa étaient déjà présents sur le sol, mais trois fois plus les entouraient.

- Doton – Pieux de terre ! souffla le Sannin aux cheveux noirs.

Le ninja ennemi tentant de l’attaquer par derrière se retrouva empalé sur la technique du Sannin, avant que ce dernier ne frappe un autre ennemi du tranchant de sa lame.

- Rasengan ! cria Jiraya en enfonçant son attaque dans le crâne d’un Anbu qu’il avait enfoncé dans le sol d’un coup de pied.

- Jiraya ! Derrière-toi ! hurla Orochimaru en se retournant alors qu’il aperçevait un ennemi s’apprêter à transpercer son vieux camarade.

Se retournant, Jiraya vit sa vie défiler devant ses yeux, sachant qu’il ne pouvait rien faire pour se protéger. Il revit la période joyeuse où il était encore un Genin, puis l’entraînement avec Nagato, Yahiko et Konan, ses moments avec Minato, le mariage et l’accession de son élève au poste d’Hokage, et enfin les moments qu’il avait passé avec Naruto à l’entraîner et à plaisanter. Fermant les yeux, il sourit légèrement alors qu’une larme solitaire coulait le long de sa joue.

Ce fut le sang éclaboussant son visage qui lui fit rouvrir ses yeux et qui lui fit voir que l’Anbu s’apprêtant à le tuer venait de perdre sa tête, et que derrière son corps, se tenait Naruto.

- Désolé pour le retard Jiraya-sensei, Orochimaru-sensei ! salua le blond. Il est assez difficile de localiser quelqu’un dans ces montagnes.

Sans se retourner, le blond para un coup de ninjato envers sa nuque avant d’envoyer voler son adversaire à l’aide de son Rinnegan.

- Je pense qu’il est temps d’en finir avec cette petite escarmouche, annonça Naruto.

Soudainement, les shinobis du village caché du Pays de la Terre furent tous transpercés pardes chaînes dorées sortant du sol et connectées au corps de Naruto.

- Je pense que nous pouvons nous mettre en route pour la frontière, déclara le chef du clan Uzumaki alors que les chaînes disparaissaient.

- Je ne pense pas que je vais vous laisser partir aussi impunément, déclara une nouvelle voix. Surtout toi Kyubi !

Se retournant, les trois shinobis de Konoha observèrent le nouveau venu sur le champ de bataille.

Le shinobi en question portait le manteau noir aux nuages rouges que portait les membres de l’Akatsuki. De longs cheveux noirs encadraient un visage carré, dont les yeux noirs fixaient avec désir et colère à la fois les trois shinobis lui faisant face. Sa peau très pâle tranchait avec le noir de son vêtement et de ses cheveux.

- Ishida Senju ! constata calmement Naruto. As-tu réussi à récupérer assez de morceaux de Kakuzu et de Hidan pour les enterrez ? Je ne suis pas certain d’avoir laissé quoi que ce soit de leurs corps lorsqu’ils ont tenté de m’attaquer au Pays de la Foudre, donc je n’ai pas pu récupérer leurs primes ! Et je pense bien que vous n’avez toujours pas réussi à les remplacer, surtout avec le départ de Nagato et Konan de l’organisation.

Les doigts du Nukenin se mirent à trembler de fureur.

- Lorsque nous t’aurons arraché ton Biju, je prendrais un malin plaisir à étudier ton cadavre Uzumaki ! cracha Ishida.

- Il faudrait déjà que tu sois capable de me vaincre pour faire ça !

- Aujourd’hui, je ne serais pas limité par qui que ce soit ! hurla le Senju fou.

- Jiraya-sensei, Orochimaru-sensei partez pour la frontière, je vous rejoindrais dès que j’en aurai fini avec lui !

- Naruto…commença Orochimaru, mais le blond ne se donna même pas la peine de le regarder lorsqu’il lui répondit.

- Vous ne ferez que me gênez si vous restez ici ! Je sais de quoi il est capable, et sans Tsunade, vous ne pourrez pas le vaincre !

 - Je ne suis pas sûr que tu comprennes dans quel pétrin tu es, Uzumaki ! siffla le déserteur.

Naruto leva un sourcil en entendant la déclaration de son ennemi, avant qu’il ne disparaisse dans un shunshin, prenant Jiraya et Orochimaru avec lui, esquivant ainsi une série d’explosions qui venait de réduire la zone où se trouvait les trois ninjas de Konoha en une terre stérile et parsemée de cratères.

- Jiraya-sensei, Orochimaru-sensei, déclara Naruto en réapparaissant avec eux une dizaine de mètres plus loin, partez ! Maintenant !

Comprenant que leur ancien élève était sérieux, les deux Sannins quittèrent le champ de bataille, alors qu’une seconde silhouette venait se placer aux côtés d’Ishida Senju.

- Cela faisait bien longtemps Uzumaki, déclara le nouveau venu en s’arrêtant aux côtés de son partenaire de l’Akatsuki.

- J’aurais dû me douter que tu serais rejoint par ton cousin Ishida, déclara Naruto d’une voix tranquille. Après tout, la trahison est dans ton sang, pas vrai Ken ?

Le visage de Ken Senju se contracta sous l’effet de la fureur qui l’animait. L’Uzumaki n’avait pas changé et continuait à le prendre de haut. Mais il comprendrait bientôt son erreur, et une fois que le maudit fils du Yondaime serait mort, la défaite de Konoha serait imminente, et il aurait sa vengeance sur Yumi, et ultimement sur le clan Uzumaki qui avait détruit toutes ses ambitions.

- Je vais te tuer, Uzumaki, grogna Ken en sortant un kunaï d’une des manches de son manteau.

- Du calme, cousin, du calme ! le tempéra Ishida. Uzumaki cherche à nous faire perdre notre calme ! Et il a déjà réussi deux fois aujourd’hui. Il serait regrettable qu’il parvienne à s’enfuir à cause de notre manque de jugement !

Naruto haussa un sourcil en entendant la déclaration du plus vieux des deux Senju. Apparemment ce dernier avait appris de ses erreurs. Peut-être que ce combat serait plus intéressant que le dernier au Pays de la Foudre. Concentrant son chakra dans ses membres, dégainant son fidèle katana et activant son Dojutsu, le fabuleux Rinnegan, le blond était désormais prêt pour la bataille.

En face de lui, Ishida avait sorti un ninjato, alors que Ken était désormais prêt à bondir sur le chef du clan Uzumaki.

Aucun des trois hommes ne bougeait, sachant que le moindre mouvement serait celui qui déclencherait leur combat. La position de Naruto se raidit soudainement, alors qu’une ombre apparut sur leur futur champ de bataille et se dirigea droit vers Ken.

Ce dernier réagit immédiatement en disparaissant dans une pointe de vitesse, alors qu’Ishida empalait le clone de Naruto.

- Grossière erreur, petit insecte, sourit Kurama avant que le corps qu’il occupe n’explose violemment.

La force de l’explosion envoya le renégat en arrière, son manteau déchiré par la destruction crée par le clone explosif. Réattérissant un peu plus loin, il lança un kunaï en direction de Naruto alors que ce dernier était occupé à combattre Ken, forçant ce dernier à éviter les nombreuses attaques de sa lame. Remarquant le poignard se dirigeant vers lui, le blond se pencha en arrière, laissant l’arme voler à quelques centimètres au-dessus de son visage, forçant Ken à bloquer le projectile. Profitant de la distraction du Senju, il en profita pour lui asséner un violent coup de pied au menton, déséquilibrant le renégat, et riposta en envoyant une volée de kunaïs sur Ishida, courtoisie d’un des sceaux présents sur son armure.

Se remettant sur ses pieds, il fonça sur l’aîné des deux Senju, alors que ce dernier venait d’esquiver les projectiles en se substituant avec un rocher. Les deux shinobis commencèrent à se livrer un duel de Kenjutsu acharné, cherchant une faille dans la défense de l’autre ou une ouverture dans sa technique permettant de contre-attaquer. L’arrivée de Ken dans ce combat fit passer Naruto sur la défensive, alors qu’il parait attaque après attaque, ne laissant aucune des deux lames l’atteindre.

- Katon – Boule de feu ! déclara soudainement Ishida alors que les yeux de Naruto s’écarquillaient sous la surprise et qu’une large boule de flammes l’enveloppait.

- Est-ce que ça a marché ? demanda Ken en abaissant légèrement sa garde.

- Non, murmura Ishida alors qu’un rocher noir de suie faisait son apparition là où aurait dû se trouver le corps brûlé du blond.

- Suiton – Grande cataracte ! déclara une voix derrière eux, alors qu’une immense vague d’eau se précipitait sur les deux Nukenins.

Observant sa technique frapper la zone où se trouvait ses adversaires, Naruto fronça les sourcils alors qu’il réfléchissait. Lorsque le Senju avait utilisé sa technique, il n’avait pas ressenti le moindre changement dans son chakra indiquant la préparation d’une technique, ce qui ne pouvait signifier que deux choses. Soit Ishida avait trouvé une manière de dissimuler la conversion de son chakra lors de la préparation d’un jutsu, soit il avait un clone dissimulé quelque part qui avait préparé la technique, s’était dispersé et avait donc permis à son adversaire de déclencher sa technique immédiatement. Sachant que le Senju était rusé et fou, il aurait parié pour la deuxième solution.

- On dirait que vous avez réussi à survivre, tous les deux, constata Naruto alors que les deux déserteurs réapparaissaient.

Les deux Senju étaient trempés jusqu’à l’os, la technique utilisée par le blond ayant créé un lac plus bas dans la vallée, dans une région aride, preuve de la puissante affinité Suiton de Naruto.

- Uzumaki, je vais te tuer ! déclara Ken en fonçant sur son adversaire alors que Ishida utilisait une nouvelle technique.

- Katon – Feu du dragon !

Une longue flamme jaune jaillit de la bouche du Nukenin, provoquant un nuage de vapeur sur le champ de bataille, faisant s’évaporer l’eau encore présente sur le terrain, alors que Ken atteignait Naruto. Ce dernier leva un sourcil en voyant le Senju furieux qui lui fonçait dessus, avant que ce dernier ne le traverse, à son plus grand étonnement.

Se retournant, Ken constata que l’attaque de son partenaire aussi avait traversé le blond…et qu’elle se dirigeait droit sur lui. La chaleur des flammes fut la dernière sensation connut par le déserteur alors que les flammes consumaient sa vision.

Mettant fin à son Kamui, Naruto offrit un sourire moqueur à Ishida, alors qu’une chaîne dorée venait transpercer le corps de Ken à de multiples reprises, s’assurant qu’il était bien mort.

- J’ai comme l’impression que tu as encore perdu un partenaire Ishida, déclara Naruto avec amusement. Si tu continues ainsi, Akatsuki n’aura bientôt plus de membres.

- Je vais te tuer, Uzumaki ! Même si mes ordres sont de te ramener vivant, je vais te tuer ! hurla le fou en se précipitant sur le blond, alors que ce dernier esquivait les attaques désordonnées de son adversaire.

Esquivant une nouvelle fois le ninjato de son ennemi, Naruto pivota sur lui-même, fit apparaître son katana dans sa main, et d’un coup renforcé de chakra Futon, trancha le bras droit du Senju, avant d’enchaîner avec le gauche.

- Tu as perdu, Ishida, déclara platement Naruto. Je suis certain qu’Ibiki se fera une joie de t’interroger, une fois que nous serons de retour à Konoha.

- Crève Uzumaki ! cracha Ishida alors que son corps tout entier s’illuminait et que les marques noires significatives du Fuinjutsu apparurent sur le corps du vaincu.

Les yeux du blond s’écarquillèrent lorsqu’il comprit que le shinobi fou avait transformé son corps en un immense sceau explosif, alors que l’explosion se produisait.

 

Plusieurs centaines de mètres plus loin, Jiraya et Orochimaru se retournèrent en entendant le bruit d’une puissante explosion et virent un énorme nuage de fumée montée dans le ciel à l’endroit où Naruto avait livré bataille contre les Nukenins.

- Penses-tu que Naruto soit…commença à demander Jiraya à son coéquipier.

- Ne dis pas d’idioties Jiraya, notre élève à beaucoup trop de ressources pour mourir d’une simple explosion !

- Si tu appelles ça simple, alors j’aimerais connaître ta définition pour une explosion importante.

- Une explosion capable de raser un village ninja, déclara simplement Orochimaru en reprenant leur route.

 

- Je dois avouer que je ne pensais pas qu’il aurait transformé son corps en bombe vivante, avoua Naruto au milieu du cratère dans lequel il flottait, entouré du chakra de Kurama et de son Susanoo.

- Abruti de Senju, grommela le renard. On n’a pas idée de faire autant de dégâts pour aussi peu de résultats.

- Et je ne vais même pas pouvoir ramener de corps avec moi, ajouta le blond. Cette explosion a détruit totalement les cadavres de mes adversaires.

Observant le soleil commençant à se coucher, le chef du clan Uzumaki décida de rattraper Orochimaru et Jiraya, afin de pouvoir rentrer à Konoha et retrouver sa famille.

- Kurama, j’ai un mauvais pressentiment tout à coup, déclara le blond alors qu’il pensait à Yumi et leurs enfants.

- Moi aussi.

 

Dans le village de Konoha, une ombre se faufilait le long des murs protégeant la cité, évitant les patrouilles nocturnes. Atteignant la sortie secrète réservée aux membres de l’ANBU, elle appliqua la séquence de chakra permettant de l’ouvrir et, après avoir traversée, se retrouva nez à nez avec onze figures de l’autre côté.

- Est-ce que l’on peut savoir où tu vas Yumi ? demanda Sasuke en fixant sa coéquipière durant leur temps comme Genin.

- Ma sœur a été faite prisonnière, répondit celle-ci. Je vais la libérer, elle et les autres prisonniers faits par Iwa.

- Sans ordre de mission ? s’étonna l’Uchiwa. En laissant tes enfants seuls ?

- Ils sont gardés par ma mère, répliqua la jeune femme. Puis-je savoir ce que tu fais ici ?

- Nous sommes venu t’aider, annonça Shikamaru en sortant des ombres. Tu n’es pas la seule à avoir un membre de sa famille qui a été capturé. Et puis, nous sommes une génération de Genins particulière, nous devons nous entraider !

- À nous tous, nous accomplirons notre objectif, annonça Hinata alors que son regard était tout sauf amical pour l’épouse de Naruto.

- Dans ce cas, mettons-nous en route, déclara Kiba. Sauf si vous voulez être capturez par nos Anbus.

Acquiesçant, les autres shinobis partirent tous dans une pointe de vitesse, ne laissant aucune trace de leur passage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales