Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 155 lectures  - 1 commentaire [21 novembre 2021 à 14:54:06]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto Namikaze Uzumaki Auteur: Kyubi-san Vue: 458571
[Publiée le: 2011-10-13]    [Mise à Jour: 2019-07-28]
13+  Signaler Général/Action-Aventure Commentaires : 409
Description:
Alors qu'il se tient seul sur le dernier champ de bataille de la Quatrième Grande Guerre Shinobi, Naruto tente de s'ôter la vie, quand un puissant chakra l'en empêche, et lui propose de repartir dans le passé pour modifier le futur et sauver les vies de ses camarades.
Naruto accepte donc, mais avant de partit pour le passé, il apprend qu'il a hérité de pouvoirs particuliers.
Et, en arrivant dans le passé, il découvre que de nombreuses choses ont changés.
Venez suivre les aventures de Naruto dans le passé, où cet adulte dans un corps d'enfant va tenter de modifier le futur pour empêcher la Quatrième Grande Guerre ninja et apporter la paix qu'une prophétie a annoncé.
Crédits:
L'univers appartient à Masashi Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 20 : Les insectes contre les flammes

[3993 mots]
Publié le: 2013-04-06Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voici le nouveau chapitre de la fic.
Je sais que j'ai été long à le mettre, mais, d'une part, je n'avais que très peu de temps pour continuer la fic. Et d'autre part, il a fallu que je me remotive pour écrire. Mais aucune inquiétude, le prochain chapitre sera bientôt achevé.

Naruto Namikaze Uzumaki

Chapitre 20

            Alors que le public continuait de discuter du dernier combat entre l’Uchiwa et le Nara, dans la loge réservé aux Kage, dans laquelle se tenaient le Kazekage et l’Hokage, une discussion similaire se déroulait, au détail près que cette dernière portait sur la qualité des Genins présents à la phase finale de l’examen Chûnin.

            - Vos Genins sont très prometteurs, cette année Hokage-sama, constata le Kazekage. Particulièrement le jeune Uchiwa et le jeune Senju. Ils m’ont l’air tous deux d’être des combattants accomplis et polyvalent !

            Hiruzen se contenta d’incliner la tête en signe d’approbation et de remerciement aux paroles de son interlocuteur.

            - Je dois bien avouer que vous avez raison, Kazekage-sama, répondit le Sandaime. Mais votre fils est aussi doué que mes shinobis. En revanche, je ne pense pas me tromper en disant que les deux Genins que vous venez de citer sont en seconde position derrière un des ninjas encore en lice.

            - Je suis tout à fait d’accord avec vous, Sandaime-sama. Aussi prometteur soient-ils, vos Genins ne pourront faire face à mon fils. Il est déjà tout aussi puissant que certains de mes ninjas.

            Le Sandaime ne répondit rien à la bravade de son homologue, et se contenta d’incliner la tête.

            - Ne penses pas avoir gagné le tournoi traître, pensa le Sandaime. Les rapports fournis par Jiraya et Orochimaru me permettraient de te faire arrêter dès maintenant. Mais je ne peux pas résister à l’envie de te voir perdre ton orgueil lorsque ton fils aura été vaincu par Naruto. Et si jamais je dois mourir dans l’attaque que tu as préparée, j’ai déjà pris mes dispositions pour protéger Naruto, et je l’ai cité dans mon testament, confié à mes élèves.

            Sur ces pensées, le Sandaime Hokage reporta son regard sur la tribune où se tenaient les Genins qui allaient participer aux derniers combats du tournoi. L’attention d’Hiruzen se porta sur le jeune héritier du Yondaime, et un sourire de fierté se dessina sur ses lèvres. Cet enfant était un concentré de talent pur, un talent développé seul, car isolé pendant des années. Le vieil Hokage regrettait maintenant d’avoir secrètement eu peur que Kyubi ne prenne un jour le contrôle du corps et de l’esprit de Naruto.

            Maintenant que le jeune garçon était devenu le plus puissant Genin de tous Konoha, et peut-être même un ninja d’une puissance équivalente à certains des Jonins du village, le Sandaime ne craignait plus rien de la part du Kyubi. La seule chose qui manquait désormais au blond, c’était l’expérience des combats que seul des missions de haut rang pouvaient apportées.

 

            Pendant ce temps, dans la tribune où se trouvaient les Genins, les discussions allaient bon train entre les membres de l’équipe sept.

            - Très joli combat, Sasuke, commenta Yumi. Tu nous as fait une belle démonstration de tes talents.

            Pour le moment, Naruto n’avait rien dit, fixant du regard le dos de Ken Senju. Ce dernier avait adopté un comportement des plus arrogants en constatant ce qu’il appelait « la faiblesse du sang Uchiwa ». Naruto avait dû bloquer Sasuke dans sa tentative de correction du Senju pour l’empêcher de se faire disqualifier, mais il lui avait été plus difficile de se retenir lui-même de sauter à la gorge du Genin pour défendre son ami.

            - Oui, un très beau combat, ajouta le blond. Sasuke a accompli un exploit impressionnant en réussissant à piéger un représentant du clan Nara. Sans vouloir te vexer Shikamaru, rajouta l’Uzumaki en se tournant vers ce dernier.

            - Il n’y a pas de problèmes, Naruto, répondit le Nara en s’appuyant contre le mur.

            Dans la seconde qui suivit, Shikamaru s’endormit, au plus grand damne de tous les ninjas de Konoha présent. Naruto émit un léger rire.

            - Les Nara ne changeront jamais, ils seront toujours fatigués. En parlant de fatigue, tu ferais bien de prendre cette pilule Sasuke ! déclara le blond en tendant une gélule à l’Uchiwa.

            Sasuke jeta un œil à la pilule bleue que lui tendait l’Uzumaki. Il savait parfaitement que ce type de pilules était utilisé par les ninjas durant les missions de longue durée ou lors de combats difficiles. Mais que le blond en aient en sa possession le surprenait. Pourtant, il ne dit rien, et avala le médicament donné par son équipier. Il sentit la pilule faire effet quelques secondes seulement après l’avoir ingéré. Une chose qui l’étonna, son frère lui en ayant donné une lors d’un entraînement durant le mois de préparation pour le tournoi et cette dernière n’avait pas eue un effet aussi immédiat, et il le fit remarquer au blond.

            - Fabrication maison, répondit le blond. Les miennes sont plus efficaces que les pilules standards fournies par Konoha. Elles te rendent plus de chakra, et en moins de temps que d’autres pilules. Les effets secondaires sont également moins dangereux pour ton organisme.

            Yumi et Sasuke acquiescèrent aux explications du blond, les comprenant parfaitement. Mais aucun d’entre eux n’eut l’audace de poser la question qui les tourmentait au blond. Comment pouvait-il fabriquer ses propres pilules ?

            - Bravo pour ce combat Sasuke, déclara une voix de jeune fille derrière l’Uchiwa.

            L’héritier du Sharingan se retourna immédiatement, et vit arriver sur lui une furie blonde. Il n’eut que le temps de s’écarter avant que cette dernière ne vienne s’agripper à la rambarde de fer et la serrer avec amour. Une expression de pitié apparut sur le visage des spectateurs de la scène.

            - Qu’est-ce que vous faites là, les amis ? demanda Naruto en voyant arriver le reste des équipes des Genins de leur génération, ainsi que celle de Neji.

            - On a eu l’autorisation de venir vous voir pour vous encourager, répondit Chôji. D’ailleurs, félicitations pour ta victoire Naruto. C’était un beau match.

            Un simple sourire répondit à la déclaration de Chôji. Même si Naruto semblait ne pas se soucier des félicitations, en recevoir ne pouvait que lui faire plaisir.

            - Ouais, j’ai hâte de voir ton prochain combat Naruto ! lança Kiba avec un air de défi. Parce que vaincre une fille, c’est à la portée de n’importe qui.

            Sa remarque fut suivie par un coup de poing de Sakura. Lorsque l’Inuzuka s releva du sol qu’il avait embrassé avec amour, ce fut pour constater que le blond était en pleine discussion avec les équipiers de Neji. Ces derniers voulaient absolument savoir comment l’adversaire de leur coéquipier avait pu vaincre le vaincre.

            - Il n’y a aucune surprise pour moi, répondit simplement Naruto. Neji n’était pas de taille face à son adversaire. Personne n’est de taille parmi vous.

            Yumi nota bien que Naruto ne s’était pas inclus dans le groupe de Genins, pour la bonne raison qu’il possédait des pouvoirs que les autres n’avaient pas. Le simple fait d’être l’hôte de Kyubi lui donnait un avantage certain lors de ses combats. Quel que soit l’adversaire que Naruto devait affronter il possédait des atouts incomparables, et le vaincre nécessitait d’être un ninja de haut rang, comme les Sannins, ou bien d’être comme lui : un jinchûriki.

            - Ne rêve pas trop Uzumaki ! lança Ken avec orgueil. Tu vas devoir livrer ton prochain combat contre moi ! Et je peux te garantir que tu vas perdre.

            Alors que Yumi allait dire quelque chose, Naruto posa sa main sur son épaule, lui faisant comprendre de ne pas intervenir dans cette discussion.

            - Aussi loin que je me souvienne, déclara Naruto, posséder le Mokuton n’assure pas une victoire pour son possesseur. N’importe quel possesseur d’une technique héréditaire n’aura pas la victoire assurée par celle-ci. Et sans vouloir vexer qui que ce soit, on peut dire que Neji Hyuga en a été la preuve vivante il y a peu de temps.

            Un éclair de colère passa dans les yeux noirs du Senju. La réplique du blond venait de le ridiculiser.

            - Et puis, tu t’avances un peu en disant que tu es déjà le gagnant de notre prochain combat.

            - Tes deux affinités ne te serviront à rien Uzumaki. Et quel que soit les jutsus que tu as encore en réserve, tu ne pourras me vaincre.

            - Nous verrons bien, se contenta de répondre le blond en souriant.

            Ravalant sa rage, Ken retourna s’accouder le plus loin possible du sale gamin qui ne cessait de le défier. Dans peu de temps, il allait pouvoir prendre sa revanche. Dans peu de temps, il pourrait enfin faire payer à ce minable gamin toutes les paroles qu’il avait prononcé. Et personne ne pourrait dire quoi que ce soit, car tout cela se déroulerait durant leur affrontement. Le Senju n’était même pas inquiet par la vitesse montrée par le blond lorsqu’il avait protégé Yumi durant son précédent combat.

            Pour Ken, posséder le Mokuton lui donnait l’illusion d’être invincible. Tant qu’il posséderait ce pouvoir, personne ne serait en mesure de le vaincre et il accéderait aux plus hautes sphères du pouvoir du village grâce à sa nouvelle puissance. Bientôt, il serait reconnu comme un ninja à l’égal des Hokage.

            - J’appelle Sasuke Uchiwa et Shino Aburame sur le terrain ! déclara la voix de l’arbitre en bas de l’arène.

            A ces mots, Sasuke se sépara du groupe, et suivit Shino qui avait déjà commencé à descendre les marches menant à la surface de combat où allait se dérouler l’affrontement entre les deux Genins.

            Shino pénétra le premier sur la surface de l’arène, suivit de peu par Sasuke. Tous deux se placèrent à une extrémité du terrain et attendirent le signal de l’arbitre pour engager les hostilités.

            - Vous connaissez tous deux les règles qui régissent ce tournoi, déclara l’arbitre. Et j’espère ne pas avoir à disqualifier l’un de vous deux pour non respect du règlement. Ceci étant dit…Combattez ! cria le chûnin.

            Immédiatement après ces paroles, l’arbitre recula d’un bond, pour éviter d’être pris dans les attaques des deux Genins.

            Et le public ne fut pas déçu. Cette fois-ci, aucun des deux Genins n’avaient pris le temps d’observer son adversaire, passant tous deux à l’offensive dès le signal donné par l’arbitre.

            - Katon – Technique suprême de la boule de feu.

            Les flammes de Sasuke se dirigèrent avec une vitesse peu commune sur Shino, qui déploya ses insectes pour se protéger. Malheureusement, une partie de ceux-ci furent carbonisés par les flammes, avant que le reste ne puisse dévorer le chakra qui les alimentait.

            Reculant face à l’assaut de Taijutsu qui suivit, Shino déploya ses insectes pour empêcher Sasuke de l’attaquer au corps-à-corps, son plus grand point faible. En face de lui, Sasuke l’observait avec un calme et un sang-froid commun à la plupart des Uchiwa.

            Soudain, Shino envoya ses insectes sur Sasuke, qui composa quelques mudras en réponse, avant d’expectorer une grande boule de feu.

            - Katon – Technique de la grande boule de feu !

            Les flammes crachées par l’Uchiwa continrent à grand-peine l’assaut de l’Aburame, dont la plus grande partie des insectes esquivèrent la boule de feu de six mètres de diamètre. Sans attendre, ces derniers se précipitèrent sur Sasuke, qui recula le plus loin possible des mangeurs de chakra de Shino, qui n’avait presque pas bougé depuis le début du combat.

            Transformant son chakra en chakra Raiton, Sasuke accéléra sa vitesse, avant de se précipiter vers son adversaire, qui ne put faire face à la grêle de coups de poings et de pieds qui suivit la réapparition de l’Uchiwa juste en face de lui. Pourtant, le porteur du Sharingan dû bientôt arrêter son offensive, les insectes de Shino étant revenus protéger leur maître.

            Reculant lentement, et à une distance de sécurité de plus de dix mètres, Sasuke observa son adversaire se relever. Les nombreux coups de poing que Shino avait encaissé l’avaient certainement affaibli, même s’il ne le montrait pas. En revanche, Sasuke savait, par expérience, qu’un tel nombre de coups ne vous laissait pas indemne. Et l’expérience en question remontait à ce qu’il avait subi durant la semaine qui avait suivi la destruction du manteau de Naruto par ses soins.

            Quant il repensait à sa malheureuse technique Katon qui avait brûlé le vêtement du blond, posé sur une branche d’arbre par l’Uzumaki, Sasuke frissonnait encore de la peur qu’il avait ressenti durant cette semaine précise et l’héritier du chef de clan se disait qu’il n’aurait jamais dû faire une technique quant des possessions de Naruto était à moins de cinquante mètres de lui. En tout cas, durant la semaine qui avait suivi, le blond s’était personnellement chargé de l’entraîner au Taijutsu, et le tout en lui disant qu’il n’affichait même pas le tiers de sa vitesse et de sa force.

            Et Sasuke remerciait le ciel que le blond n’ait pas utilisé toute sa force sur lui, car sans ça, il doutait de pouvoir encore être un ninja en ce moment même. Car le fils caché du Yondaime l’avait tellement meurtri que les marques des coups qu’il avait reçu durant cette période de temps étaient encore visibles sur son corps. Et l’adolescent aux cheveux noirs ne supportait plus les soins que sa mère lui donnait tous les soirs tant que les marques n’auraient pas disparues. Mais maintenant, il avait compris que son orgueil ne lui apporterait que des ennuis suite à cette mésaventure de laquelle il avait cru pouvoir se sortir sans problèmes.

            A l’époque, il pensait que posséder le sang d’un Uchiwa lui conférait un pouvoir supérieur à n’importe quel autre shinobi. Mais la suite des évènements lui avait donnée tort. Quelques secondes après que Naruto ait vu ce qui était arrivé à son manteau, il avait éteint les flammes à l’aide d’une technique Suiton, puis c’était lentement retourné vers l’Uchiwa. Et c’est à ce moment là que Sasuke avait connu l’Enfer sur terre. Durant tout le reste de la semaine, l’Uchiwa n’avait pu faire un pas sur le terrain d’entraînement sans devoir faire face au blond, qui, non seulement l’avait utilisé comme punching-ball, mais l’avait aussi pris comme cobaye pour tester ses nouveaux sceaux et ses théories de Fuinjutsu.

            Suite à cela, l’héritier du Sharingan avait présenté ses plus plates et plus sincères excuses à son coéquipier, qui avait accepté, après une longue réflexion, de lui pardonner et les deux avaient faits la paix…devenant par la même occasion deux amis proches, s’étant découverts un point commun dans le fait qu’ils étaient tous deux des acharnés du travail et qu’ils ne pouvaient s’arrêter de travailler sur une technique qu’après l’avoir maîtrisée complètement.

            Sasuke secoua sa tête pour chasser les pensées intempestives qui lui avaient occupées l’esprit pendant quelques instants et se re-concentra sur le combat. Shino venait de se relever, et était en train de vérifier ses blessures. Ses insectes l’entouraient, volant tout autour du Genin pour le protéger de toutes attaques possibles de l’Uchiwa.

            Mais ce dernier n’avait pas l’intention de renoncer aussi facilement. Composant plusieurs mudras, il inspira à fond, mélangea son chakra à l’air dans ses poumons et expectora sa technique.

            - Katon – Technique du grand dragon de feu !

            La technique Katon de Sasuke se dirigea à toute vitesse vers Shino. Ce qui surprit le plus les spectateurs du combat fut la couleur des flammes crachées par l’Uchiwa : ces dernières étaient presque entièrement bleues.

 

            Dans les gradins, Fugaku Uchiwa haussa un sourcil, un regard de fierté dans ses yeux noirs. Le chef du clan Uchiwa se tourna vers son fils aîné, Itachi, qui observait impassiblement le déroulement du combat.

            - Est-ce toi qui lui as enseigné cela, mon fils ? demanda Fugaku.

            A côté de lui, sa femme attendait également la réponse de son fils aîné.

            - C’est tout à fait exact père, durant le mois qui a passé, j’ai aidé Sasuke à améliorer ses techniques Katon et leur puissance, tout en améliorant ses stratégies et son Taijutsu. Je n’ai malheureusement pas eu assez de temps pour le former dans l’art délicat du Genjutsu. Je lui également enseigné quelques utilisations particulières du Raiton.

            - Je vois, il semblerait donc que Sasuke soit meilleur que je ne le pensais !

            - Sasuke n’est peut-être pas un génie comme Shisui, notre petite sœur, Sayuki, ou moi, père, mais il est un bon shinobi. Je suis sûr qu’il m’égalera un jour ! Après tout, il fait tous les efforts nécessaires pour vous rendre fier et avoir ne serait-ce qu’un compliment de votre part ! C’est l’une de ses principales motivations !

            Le père d’Itachi et de Sasuke ne répondit rien au reproche à peine dissimulé de son fils aîné. Il savait lui aussi qu’il avait négligé la formation de son fils cadet. Et il savait aussi qu’il lui fallait trouver un moyen de se rattraper. Et Fugaku savait qu’il fallait qu’il se rattrape très vite, surtout s’il en croyait le regard que lui jetait son épouse, dont Sasuke était l’enfant préféré, puisqu’il était celui ayant le caractère le plus proche de sa femme, et celui faisant le plus d’efforts pour sa carrière de shinobi. De son côté, Fugaku préférait Itachi ou Sayuki, étant tous deux des prodiges dans les arts ninjas. Même s’il aimait tous ses enfants, Fugaku, étant le chef du clan Uchiwa, montrait rarement cette partie de lui à sa famille. Pourtant, il pressentait que cette face cachée de sa personne allait devoir être présente plus souvent à partir de maintenant, s’il en croyait l’expression gravée sur le visage de Mikoto.

 

            Dans la loge réservé aux participants, les Genins observaient la technique de leur compagnon avec une grande surprise, même si elle était moins visible sur certains que sur d’autres.

            - Impressionnant, murmura Naruto. Je ne savais pas qu’il avait atteint un tel niveau. Surtout en utilisant seulement le Katon. Les seuls capables de faire ça sont Itachi et Shisui. Pourtant, aucun d’entre eux n’a atteint le niveau de…

            - Ton grand-père maternel, continua Kyubi. Si j’avais su que tu lui étais lié, je t’aurais étripé dès la première fois que je t’ai vu ! Pourtant, ce n’est pas tellement étonnant que tu lui sois lié.

            - Ça explique comment je peux posséder le Sharingan et ses évolutions, malgré le don de Nagato, ainsi que mes capacités dans le Katon ! Mais je n’aurais jamais imaginé que maman lui soit également liée !

            - Sans compter le lien que tu as avec cette famille, lui souffla Kyubi. Ce coup là je ne l’avais pas vu venir ! Quand je pense que tu leur es lié ! Je me demande comment c’est possible d’ailleurs ?

            Une question posée par Yumi sortit le blond de ses pensées.

            - Naruto, toi qui es spécialiste en Ninjutsu, sais-tu comment Sasuke a réussi à faire en sorte que ses flammes soient bleues ?

            - Pour que les flammes soient bleues, Sasuke a concentré plus d’air dans ses poumons, tout en malaxant son chakra le plus précisément possible afin d’obtenir un meilleur résultat pour ce jutsu Katon. Ensuite, il a simplement relâché le chakra contenu dans ses poumons en y ajoutant une nouvelle dose de chakra pour le rendre plus puissant, ce qui a conduit à ce résultat. Il existe également d’autres manières de parvenir à ce niveau de puissance dans les jutsus Katon, mais ils nécessitent tous un entraînement rigoureux. La méthode utilisée par Sasuke est la plus simple de celles qui existent !

            La longue explication de l’Uzumaki satisfit la curiosité de la Senju, qui reporta son attention sur le combat livré par Sasuke et Shino.

 

            La puissance des flammes de Sasuke et la chaleur qu’elles dégageaient, due à la forte température des dites flammes, balayèrent les insectes de l’Aburame qui essayèrent d’aspirer le chakra de la technique Katon. Mais ces derniers furent instantanément tués par la chaleur de la technique Katon de l’Uchiwa. Profitant de cette occasion, Sasuke utilisa son chakra pour arriver rapidement devant son adversaire, qui n’eut pas le temps d’esquisser un geste pour se défendre face à l’assaut de Taijutsu qui suivit.

            Sasuke enchaîna les coups de poing et de pied, ainsi que quelques unes des techniques de Taijutsu enseignées par son frère. Les coups, rendus surpuissant par l’utilisation de chakra dans les membres de l’Uchiwa, affectèrent durement l’Aburame qui, mit à terre par un coup de pied plus puissant qu’un autre, se releva difficilement, alors que ses insectes se déployaient lentement pour le protéger de toutes tentatives d’attaques de la part de Sasuke.

            Vérifiant ses blessures, Shino en profita pour vérifier ses réserves de chakra et le nombre d’insectes qu’il lui restait. Ses estimations lui firent constater que ses chances de victoires étaient désormais sérieusement amoindries face à un Sasuke ayant désormais un énorme avantage sur lui. Il ne lui restait désormais plus que deux options : être vaincu par Sasuke ou…

            - Arbitre j’abandonne, déclara l’héritier des Aburame. Je n’ai plus assez de chakra et d’insectes pour pouvoir poursuivre le combat sans risquer de graves blessures.

            - Dans ce cas, annonça l’arbitre, je déclare Sasuke Uchiwa vainqueur !

            Un tonnerre d’applaudissements et d’acclamations retentit alors dans le stade, alors que Sasuke profitait de ce moment de gloire.

 

            Dans les gradins, là où se trouvait la famille Uchiwa, Fugaku applaudissait son fils avec un enthousiasme rarement vu chez le chef de clan. Mais cette action était en grande partie due au fait que son épouse lui avait donné un douloureux coup de coude dans les côtes. Ses applaudissements venaient également du fait que son fils cadet avait forcé un Aburame à l’abandon durant un combat. Un fait très rare, presque jamais réussi par les différents ninjas qui s’y étaient essayés, puisqu’en temps de guerre, les Aburame préféraient utilisés une technique secrète qui transférait la totalité de leur chakra à leurs insectes, tout en détruisant leur corps de l’intérieur. Dans le même temps, les insectes cherchaient à anéantir toute forme de menace pour eux dans un large périmètre.

            - Bravo, petit frère, pensa Itachi. Tu as réussi à rendre père fier de toi ! Même si mère a due un peu le forcer à le reconnaitre, ajouta-t-il avec amusement.

 

            Dans la loge réservée aux Kage, Hiruzen et son homologue de Suna discutaient du dernier combat, chacun cherchant à montrer lequel des deux jeunes Genins méritaient la promotion.

            - De toute façon, mon cher Kazekage, tout cela sera décidé plus tard, après le tournoi, lors d’une réunion avec les surveillants des différentes épreuves.

            Le Kazekage se contenta d’incliner la tête en signe d’accord, avant de reporter son regard et son attention sur la surface de combat, où allait bientôt se dérouler un affrontement important.

 

            Dans la loge réservée aux participants du tournoi pour les examens Chûnin, Yumi se tourna vers Naruto, mais ne trouva qu’un petit paquet attaché à la rambarde, auquel était accrochée une note.

« Donne ceci à Sasuke, cela lui permettra d’être en forme pour le prochain combat. »

            Yumi déballa le paquet, et vit que ce dernier contenait une des pilules fabriquées par Naruto pour récupérer du chakra. Mais le blond n’était nulle part en vue. La jeune Senju ignorait que son petit ami était parti discrètement, et rapidement, aux vestiaires réservés aux participants du tournoi, dès l’instant où Sasuke avait été déclaré vainqueur, afin d’enfiler une nouvelle tenue pour son combat face Ken, et pour préparer son arsenal pour son affrontement.

           

            Dans les vestiaires réservés aux participants, Naruto venait de dérouler le grand rouleau qu’il avait été cherché dans sa cachette. Appuyant sur un sceau, un nuage de fumée cacha ce qui venait d’apparaître.

            - Tu comptes vraiment mettre ça, Naruto ? demanda Kyubi.

            - Bien sûr !

            - Tu sais que tu vas choquer tout le public en mettant une telle tenue ?

            - C’est bien le but, pouffa l’Uzumaki en continuant de préparer son matériel pour son prochain combat face à Ken Senju.

            Le blond s’était juré de faire payer à ce prétentieux et brutal ninja tout ce qu’il avait infligé à sa petite amie, qui, sans les soins de Tsunade et les capacités curatives de son chakra, serait condamnée à rester sur un lit d’hôpital pour un long mois, suite aux blessures qu’elle avait subie entre les mains de son propre cousin.

            - J’ai l’impression que ce combat là va se révéler merveilleux, commenta ironiquement Kyubi. A partir de maintenant, je peux parier à coup sûr que le conseil civil va soit tenter de faire éliminer mon camarade de galère, soit essayer de l’utiliser à différentes fins !

 

 

 

 

Commentaire de l'auteur Quelques commentaires, pour m'aider.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales