Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto Namikaze Uzumaki Auteur: Kyubi-san Vue: 457402
[Publiée le: 2011-10-13]    [Mise à Jour: 2019-07-28]
13+  Signaler Général/Action-Aventure Commentaires : 409
Description:
Alors qu'il se tient seul sur le dernier champ de bataille de la Quatrième Grande Guerre Shinobi, Naruto tente de s'ôter la vie, quand un puissant chakra l'en empêche, et lui propose de repartir dans le passé pour modifier le futur et sauver les vies de ses camarades.
Naruto accepte donc, mais avant de partit pour le passé, il apprend qu'il a hérité de pouvoirs particuliers.
Et, en arrivant dans le passé, il découvre que de nombreuses choses ont changés.
Venez suivre les aventures de Naruto dans le passé, où cet adulte dans un corps d'enfant va tenter de modifier le futur pour empêcher la Quatrième Grande Guerre ninja et apporter la paix qu'une prophétie a annoncé.
Crédits:
L'univers appartient à Masashi Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 19 : Un combat pour le pardon ! Un affrontement stratégique !

[7499 mots]
Publié le: 2012-09-04Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voici le chapitre 19. J'espère que vous allez l'appréciez car il a été difficile à réaliser, surtout pour le deuxième combat.
Sinon, je ne peux pas dire précisément quand sortira le prochain chapitre, puisque les cours vont bientôt recommencer.

Naruto Namikaze Uzumaki

Chapitre 19

            Gaara et Neji descendirent dans l’arène. Ils entrèrent tous deux au même moment sur la surface de combat, mais ils n’échangeaient aucun regard. L’arbitre ne put retenir un frisson de terreur en voyant les yeux du shinobi venu de Suna, le village caché du Pays du Vent.

Les pupilles du Genin reflétaient une folie maitrisée, mais qui pouvaient être libérée à tout moment. Cette impression était encore plus renforcée par les immenses cernes qui se dessinaient sous les yeux du jeune ninja. Le tatouage qu’il arborait au niveau du front, le kanji pour « amour », avait de quoi inquiéter de nombreux Chûnins expérimentés. De plus, d’après les rumeurs qui couraient chez les shinobis des rangs supérieurs, Gaara No Sabaku serait le réceptacle d’un Biju : le jinchûriki d’Ichibi.

            En face du Genin aux cheveux roux, se tenait Neji Hyuga. Membre de la Bunke, la branche maudite du clan Hyuga, ce dernier était pourtant considéré par beaucoup comme le génie de son clan. Les rumeurs qui circulaient sur lui disaient qu’il maitrisait presque à la perfection le style de Taijutsu propre à son clan : le Juken. Si cela s’avérait véridique, on ne pouvait deviner quel serait le résultat final du combat. Le public de Konoha avait beau apporté sa préférence au Hyuga, personne ne savait vraiment de quoi était capable le ninja de Suna.

            - Gaara No Sabaku ! Neji Hyuga ! Vous connaissez les règles du tournoi et je n’ai pas besoin de les rappeler ! Êtes-vous prêts ?

            - Oui ! déclara Neji d’une voix claire montrant sa détermination.

            En face de lui, Gaara se contenta d’hocher la tête.

            - Que le combat commence ! déclara l’arbitre en reculant.

 

            Alors que le combat entre Neji et Gaara débutait, Naruto atterrit devant l’entrée secrète de la grotte où il s’entraînait encore régulièrement, et où il avait appris à maitriser les pouvoirs légués par Nagato et ses ancêtres lors de son voyage dans le passé. Mordant son pouce, il passa un peu de son sang sur le sceau qui bloquait l’accès à la caverne.

            Dès que l’ouverture du passage se fut faite, il s’y engouffra, et descendit rapidement la volée de marches qui menait à l’immense salle de granit où s’était déroulée ses entraînements. Une fois arrivé là, le jinchûriki utilisa une technique Katon pour embraser l’huile qui se trouvait dans les récipients dispersés dans toute la caverne.

            - J’espère que tu sais ce que tu fais, Naruto ! déclara une voix grave dans son esprit.

            - J’ai pris ma décision, Kurama ! répondit le blond. Mais j’ai besoin de ce que nous avons dissimulés ici, si je veux le vaincre sans être obligé de le tuer !

            - C’est ton choix ! se contenta de dire le renard, avant de se taire.

            Le blond savait que le puissant Biju désapprouvait ce qu’il allait faire, mais il avait besoin de ce qu’il était venu chercher. Et il savait que cela allait lui servir durant son combat face à Ken. Le reste de l’attirail qu’il avait entreposé ici, et qu’il allai récupérer, serait utilisé pour son combat face à Gaara lors de la finale, si jamais elle pouvait se dérouler.

            Pénétrant dans une nouvelle extension de la caverne, le blond désactiva les sceaux et les pièges posés, avant de se diriger vers des étagères recouvertes de parchemins plus ou moins grands et volumineux, d’armes en tout genre et également de tenues prévues pour le combat ou non. Ayant passé un très long temps dans ces cavernes, Naruto avait décida d’en faire son armurerie personnelle.

            De plus, il avait fini par se rendre compte que l’endroit où il s’entraînait se situait juste sous les falaises qui entouraient Konoha. Il savait que quelques résidences se trouvaient au sommet du Mont Hokage, ainsi qu’une muraille empêchant les invasions de Konoha par les sommets, mais il n’aurait jamais pensé qu’il puisse s’établir aussi facilement dans la falaise sans être détecté.

            - Konoha est vraiment trop enfoncé dans la paix ! pensa-t-il. Si une guerre venait à éclater, le village ne serait pas prêt ! Quand on voit ce qu’il s’est passé la première fois, je me demande encore comment le village a pu survivre aux attaques d’Oto et de Pain ! Sans compter la Quatrième Grande Guerre !

            - C’est pour cette raison que Madara a pu s’introduire aussi facilement dans le village ! Personne ne surveille assez les frontières de Konoha et la barrière de chakra qui entoure le village pour détecter toute intrusion peut-être facilement contournée par un spécialiste du Ninjutsu ou du Fuinjutsu ! commenta Kyubi.

            - Il faudra changer ça, une fois que le tournoi aura prit fin !

            - C’est aussi l’avis des Sannins, si je ne me trompe ! Leur maître est trop vieux pour s’opposer au conseil, mais pas eux ! Ils sont craints et respectés ! Et à eux trois, ils peuvent tenir tête à plusieurs bataillons de l’ANBU ! Ca leur servira si l’un d’eux est nommé Hokage !  

Après un temps de pause, le puissant Biju ajouta :

- Personnellement, je parie sur la pigeon qui se voile la face sur son âge !

            - Je parie sur Orochimaru dans ce cas ! répliqua son hôte. Il est plus effrayant que Tsunade ! Et puis, ça serait marrant de l’avoir à la tête du village ! Imagine la tête des conseillers lorsqu’il sera énervé par leurs refus systématiques à ses projets de défense ou d’agrandissement du village ! Sans oublier le projet commun aux Sannins de former et d’imposer des médecins dans les équipes de ninja et d’encourager le développement scientifique à Konoha !

            - Tu oublies le projet de développer le réseau d’espionnage à grande échelle ! Ou de former les Genins à leur principale affinité dès l’académie ! Sans parler d’une formation plus poussée, et surtout plus surveillée pour les élèves de l’académie ! Et la réforme pour les Jonins-sensei !

            - Tout ça risque d’être bien amusant à voir ! déclara le blond.

            - C’est vrai, mais si tu prenais ton matériel, qu’on puisse voir au moins la fin du combat !

            - Pessimiste ! Je suis certain que Neji peut résister un long moment à Gaara !

            - Dans ce cas, je ne vois pas pourquoi tu as besoin de ce sceau agissant directement au niveau des cellules ! A moins que tu ne veuilles annuler la manipulation ?

            - Exact ! déclara Naruto en prenant un dernier rouleau.

            Au moment où le blond se retourna, son regard tomba sur un objet particulier. Avec un sourire, il déroula un long rouleau de parchemin, sur lequel était déjà inscrit de nombreux sceaux, et scella l’objet dans un nouveau Fuin.

            Puis, avec un dernier regard sur cette partie de la grotte, il la referma, activant de nouveau toutes les protections.

 

            Pendant ce temps, dans l’arène, le combat entre Neji et Gaara battait son plein. Jusqu’à présent, les deux adversaires s’observaient, se contentant uniquement de petites attaques destinées à évaluer la force de l’autre et ses réactions face à diverses situations.

            - Tu es fort, ninja de Konoha ! déclara Gaara avec un calme à toute épreuve. Mais tu ne seras jamais assez puissant pour me vaincre ! Personne dans votre village n’est de taille à m’affronter !

            Un voile de colère assombrit les yeux du Hyuga face à ces paroles qui dénigraient la force de Konoha, et par la même occasion celle de son clan. Il ne supportait pas une telle chose. Fils unique de Hizashi Hyuga et neveu du chef de son clan, Hiashi Hyuga, il avait été élevé parmi la famille de son oncle, après le sacrifice de son propre père.

            Il avait longtemps haï son père pour l’avoir laissé seul, jusqu’au jour où son oncle lui avait conté les véritables circonstances de la mort de son frère. Ce jour là, le jeune Hyuga avait vu sa vie changée, et il s’était juré de rembourser à la mémoire de son père la rancœur qu’il avait eu à son égard. Et le moyen qu’il avait trouvé, était de remporter le tournoi des examens Chûnin.

            - Ne parle pas de ce que tu ne connais pas, ninja de Suna ! Konoha possède bien des ninjas capables de te vaincre ! Et je vais t’en faire la démonstration tout de suite !

            Sur ces mots, Neji franchit en deux bonds la distance qui le séparait de Gaara, et lui porta un coup de poing au niveau du ventre. Son coup n’atteignit jamais son adversaire, qui fut protégé par un bouclier de sable. Le coup de pied que Neji avait lancé suite à son attaque raté n’eut pas plus d’effets.

            En face de lui, Gaara observait calmement son adversaire tentait de lui porter des coups. Aucune attaque ne passait sa défense de sable. Et même si cela avait été le cas, il disposait toujours d’une panoplie de jutsus offensifs pour faire payer les coups qui l’auraient atteint à l’inconscient qui l’affrontait.

            Neji recula soudain, et dans son bond arrière, décocha une dizaine de kunaïs sur Gaara. La protection de sable de ce dernier arrêta les projectiles. Un sourire moqueur apparut sur le visage du roux, mais il disparut bien vite lorsqu’il vit son adversaire lui foncer dessus, tout en composant le signe du dragon.

            Posant son regard sur les kunaïs que son bouclier de sable avait stoppé, il vit qu’ils étaient entourés d’un parchemin marqué d’un sceau explosif. Le shinobi de Suna n’eut pas le temps de se débarrasser des kunaïs que ces derniers explosèrent. La fumée provoquée par l’explosion aveugla momentanément le jinchûriki d’Ichibi.

            Lorsque Gaara put de nouveau distinguer son adversaire, il vit que celui-ci se trouvait à quelques dizaines de centimètres de lui, Byakugan activé, et prêt à le frapper.

            - Juken – Les soixante-quatre poings du Hakke !

            Gaara cracha du sang lorsque le premier coup de Neji le frappa. Les coups suivants ne furent pas bloqués par sa protection de sable, éparpillée par l’explosion provoquée par le Genin de l’équipe neuf. Le Hyuga avait cherché un moyen de mettre hors d’état de nuire son sable pendant quelques instants, et sa tactique avait parfaitement fonctionnée.

            Neji acheva son attaque sur le No Sabaku, qui cracha encore un peu de sang, trop peu habitué à recevoir des coups. Il paracheva sa technique en enchaînant avec une seconde attaque.

            - Juken – La paume de Hakke !

            La puissante décharge de chakra vers Gaara propulsa ce dernier à l’autre bout de l’arène. Le ninja de Suna vola sur une dizaine de mètres, avant d’atterrir contre le mur blanc du stade.

            Le sourire aux lèvres, Neji se retourna et commença à se diriger vers la sortie du stade, persuadé d’avoir vaincu son adversaire, mis hors d’état de nuire par la fermeture de ses tenketsus.

            Mais un mouvement de ce dernier le fit se retourner. Comme il n’avait pas désactivé son Byakugan, il avait pu s’apercevoir que Gaara s’était relevé, et se mettait en position de combat. Mais la lueur qui brillait dans les yeux du shinobi des sables ne signifiait rien de bon pour le Hyuga.

            - Je dois admettre que tu es plus puissant et malin que ce que j’avais d’abord pensé, ninja de Konoha ! Et mon orgueil m’a coûté cher ! Tu es parvenu à me frapper ! Je dois te féliciter pour cela, tu es la première personne à y être parvenue ! Mais ne pense pas avoir gagné pour autant ! Je vais te faire regretter ton geste !

            Composant un seul mudra, Gaara commença à faire circuler le chakra d’Ichibi dans son réseau circulatoire de chakra, sous l’œil effaré de Neji.

            Ce dernier voyait tous les tenketsus qu’il avait bloqués se rouvrir les uns après les autres, alors qu’un puissant chakra se propageait dans le corps de son adversaire. Un chakra maléfique, qui ne lui disait rien de bon. Et comme si cela ne suffisait pas, il distingua grâce au Byakugan tout le sable de Gaara revenir l’entourer. Ce dernier était chargé de chakra, et le distinguer était bien simple pour lui au milieu de l’amas de sable de l’arène.

            - Maintenant, ninja de Konoha, tu vas payer pour m’avoir fait verser mon précieux sang !

            Gaara envoya alors une vague de sable sur Neji, qui en put qu’esquiver de son mieux pour économiser ses réserves de chakra au cas où il devrait repousser une attaque plus massive de la part de son adversaire, ou bien si jamais l’occasion de représentait de le frapper une nouvelle fois.

            Mais Gaara n’avait pas l’intention de se laisser toucher ne serait-ce qu’une seule fois supplémentaire par le shinobi qui lui faisait face. Jusqu’à présent, aucun ninja n’avait jamais pu l’atteindre grâce à son bouclier de sable. Et voilà que le premier ninja de Konoha qu’il affrontait, trouvait un moyen de passer outre sa défense de sable. Cet affront n’allait pas rester impuni, foi de Gaara No Sabaku.

            - Futon – Sphères du vide ! prononça le No Sabaku après avoir composé quelques mudras.

            Les balles d’air, largement visibles de par leur couleur argentée, signes de leur puissance et de leur dangerosité, forcèrent le Hyuga à enclencher sa défense parfaite.

            - Juken – Le tourbillon divin du Hakke !

            Les projectiles de vent envoyés par Gaara furent déviés par la protection de chakra parfaite de Neji, et partirent exploser dans les airs. Sans s’émouvoir face à l’échec de son attaque, Gaara enchaîna avec un nouveau jutsu pour forcer le Hyuga à se fatiguer.

            - Doton – Les pieux de la montagne !

            Une dizaine de pieux de terre entourèrent Neji, avant de se refermer sur lui. Mais Gaara savait qu’il ne l’avait pas touché. Il en eut la confirmation lorsque l’image de Neji fut remplacée par un nuage de fumée, qui se dissipa rapidement pour laisser voir une buche en bois transpercée par les pieux de la technique du roux.

            Un coup bloqué par sa défense de sable força le No Sabaku à se retourner. Le ninja de Konoha se tenait derrière lui, et Gaara fut impressionné malgré lui par la vitesse déployée par son adversaire pour essayer de le toucher. Malheureusement pour le Hyuga, sa défense de sable était automatique, et il n’avait pas besoin de voir son adversaire pour bloquer ses coups.

            - Futon – Grande sphère du vide ! prononça Gaara en composant cinq mudras.

            Si sa technique des « sphères du vide » nécessitait trois mudras, car simple à réaliser, son évolution demandait deux mudras supplémentaires, puisqu’elle demandait une plus grande quantité de chakra malaxée. Mais Neji n’était pas resté sans rien faire pendant que Gaara composait ses mudras. Il avait de nouveau utilisé une attaque de Juken.

            - Juken – La paume du Hakke !

            La puissante technique de Neji frappa la défense de sable de Gaara, qui se dissipa sous la pression, mais le jutsu de vent utilisé par le No Sabaku contra la technique de Juken du Hyuga. Une intense explosion se produisit, repoussa les deux Genins à une extrémité du terrain chacun.

                Un sourire apparut sur les lèvres de Gaara.

            - Ce genin, il me fait me sentir vivant ! C’est la première fois que je ressens une telle excitation dans un combat ! Je sais que si je relâche ma garde un seul instant face à lui, il va de nouveau me frapper pour essayer de me vaincre ! Mais c’est moi qui le battrais, même si je dois l’utiliser pour arriver à ce résultat.

            En face de Gaara, Neji réfléchissait à une stratégie pour essayer de perçer la défense presque invincible de son adversaire.

            - Quoi que je fasse, pensa-t-il, son bouclier de sable bloque mes attaques. Il se trouve toujours sur ma trajectoire. C’est comme s’il reconnaissait mes intentions ! L’usage de clones serait pratique, mais je ne connais pas mon affinité, et les simples Bunshins ne me serviront à rien ! Il faut que je continue à attaquer sa défense de sable, jusqu’à ce que je puisse trouver une solution pour la ralentir ou la passer !

 

            Alors que les deux Genins réfléchissaient à leurs prochains coups, Naruto réapparut dans les gradins, aux côtés de Sasuke. Ce dernier ne dit rien en voyant son camarade porter un énorme rouleau dans son dos. Le blond se contenta de fixer les deux ninjas se trouvant dans l’arène, avant de se tourner vers son coéquipier.

            - Qui mène le combat pour l’instant ?

            - Ils sont à peu près à égalité. Chacun d’eux a pu attaquer son adversaire, mais ils développent des contres à chacune des stratégies adverses. Neji a pu porter ses attaques une fois sur le ninja de Suna, mais ce dernier possède l’avantage de disposer d’une importante gamme de jutsus variés. Pour le moment, c’est lui qui attaque. Neji ne peut mener que de brèves contre-offensives, car la défense de sable de son adversaire est difficile à passer.

            - Je vois ! Neji essaye de le frapper au corps à corps, mais ne peut pas à cause de la défense de sable ! Il cherche donc un moyen de la passer ! Quant à son adversaire, il mène le combat grâce à ses techniques !

            - Le Hyuga n’a aucune chance, commenta Kyubi. Face à un Jinchûriki, il faut opposer soit un maitre du Fuinjutsu, soit un autre Jinchûriki.

 

            Dans l’arène, le combat venait de reprendre, avec un échange de Taijutsu où le Hyuga avait l’avantage. Gaara peinait à lui porter des coups, mais sa défense de sable lui permettait d’éviter les dégâts dus aux coups de son adversaire. Finalement, d’un large mouvement du bras, il envoya un important jet de sable sur son adversaire pour le repousser.

            Le choc et la puissance du jet de sable coupèrent le souffle de Neji pendant quelques secondes. Et ce court espace de temps fut nécessaire à Gaara pour lancer une nouvelle attaque.

            - Futon – Le dragon de vent !

            Gaara cracha un immense jet de vent qui prit la forme d’un dragon de six mètres, complètement blanc, et possédant deux yeux verts scintillants. La puissante technique fut propulsée sur Neji, qui n’eut d’autre choix que de la contrer avec son tourbillon divin.

            - Juken – Le tourbillon divin du Hakke !

            Le jutsu Futon percuta avec violence la défense parfaite de Neji. Ce dernier sentit qu’une telle attaque allait puiser dans ses réserves de chakra pour qu’il soit en mesure de la repousser, mais il ne céda pas sous la pression de la technique de son adversaire et parvint à renvoyer le dragon de vent à son propriétaire.

            Pas plus étonné que cela, Gaara se contenta de composer une demi-douzaine de mudras, et d’appliquer ses mains sur le sol.

            - Doton – Mur de terre !

            Le rempart sortit du sol de l’arène quelques secondes avant le choc du dragon de vent sur le mur. Le jutsu Futon de Gaara, très puissant, percuta avec une violence inouïe la protection que ce dernier avait élevée pour se protéger.

            La collision entre les deux jutsus provoqua une énorme explosion, résultat de la destruction du rempart de terre par le dragon, mais la technique Futon avait été complètement stoppé par la défense du No Sabaku.

            Des gravats et des morceaux du mur retombèrent lourdement sur le sable de l’arène, alors que Gaara faisait sortir un peu plus de sable de sa jarre pour se défendre. Cherchant des yeux son adversaire, il ne vit que trop tard ce dernier apparaître sur sa gauche, et lui infligeait un nouveau coup de Juken.

            - Juken – La paume du Hakke !

            Le coup porté à Gaara perça sa défense de sable, trop lente à réagir, ce qui surprit le Genin, et envoya voler le No Sabaku de l’autre côté de l’arène. Mais avant de retomber sur le sol, il fut stoppé par un nuage de sable, et put ainsi poser de nouveaux les pieds sur la surface de combat, sans avoir subi plus de dommages que ce que prévoyait le Hyuga.

            Pourtant, Neji ne fut pas découragé par l’échec de son plan. Au contraire, cela le motivait encore plus pour remporter la victoire. Si jamais il remportait ce combat, il pourrait enfin se pardonner d’avoir haï son père, car aujourd’hui, il comprenait le sacrifice qu’avait consenti son géniteur pour protéger le village et son clan.

            - Gaara du désert, pensa-t-il, tu ne me vaincras pas !

            Avec cette nouvelle volonté, le Genin de Konoha se précipita sur son adversaire, qui se contenta de lever les mains devant lui pour ériger un immense mur de sable. Cette action ne stoppa pas pour autant l’offensive de Neji, qui accéléra soudainement, pour se retrouver derrière le Genin de Suna. Surpris, ce dernier n’eut pas le temps d’ériger une protection qu’il encaissa une nouvelle attaque du Hyuga.

            - Juken – La paume du Hakke !

Cette fois-ci, l’attaque de Neji ne fut pas contrée par le sable du roux, et ce dernier encaissa toute la puissance de cette technique propre au clan Hyuga. Un sourire ravi apparut sur le visage ordinairement si neutre du Hyuga.

Mais cette joie fut de courte durée, puisque Gaara se releva sans montrer le moindre signe de blessure, ou simplement le fait qu’il venait de recevoir une puissante décharge de chakra concentré au niveau de sa poitrine. Mais cette fois, les yeux du Genin de Suna montraient son agacement face au Hyuga. Ce dernier l’avait touché une fois de trop.

Sur un geste de Gaara, le sable qui entourait Neji se referma sur lui.

- Le Sarcophage des sables ! prononça Gaara, impassible.

Emprisonné dans l’une des techniques les plus puissantes du Genin de Suna, Neji tentait de se libérer, mais rien n’y faisait. L’emprise du sable sur son corps était forte, et la pression que ce dernier exerçait sur ses membres augmentait de minute en minute. Dans une dernière tentative pour se libérer, le génie du Juken tenta une dernière technique.

- Juken – Le tourbillon divin du Hakke !        

            La technique de Neji parvint finalement à expulser le sable qui se resserrait autour de lui. Dans un suprême effort de volonté, le Hyuga était parvenu à se dégager de l’emprise la technique de son adversaire. Face à cette action, Gaara se contenta de lever un sourcil, preuve de son étonnement. Jamais il n’avait vu un ninja aussi déterminé à remporter la victoire. Mais son sable était encore présent tout autour du ninja, flottant dans l’air et n’attendant qu’un simple geste de sa part pour revenir emprisonner celui qui était parvenu à repousser « le Sarcophage des Sables ».

            Alors que Neji posait ses pieds sur le sol, il s’effondra soudainement, sous la surprise des spectateurs de l’arène, qui avaient hurlés de joie en voyant le prodige Hyuga se défaire de la technique du ninja de Suna. En face du Hyuga, Gaara ne montra pas la moindre surprise.

            Neji rageait. Il sentait qu’il n’avait presque plus de chakra dans son corps. Sa dernière technique avait achevée de vider ses réserves. Malgré tout ce qu’il avait entreprit pour vaincre son adversaire, malgré tous les coups qu’il lui avait portés, malgré tout le chakra dégagé pour perturber le contrôle du sable du ninja de Suna, il n’avait pas pu gagner.

            - Pardonne-moi, père…j’ai échoué !

            Alors que des médecins venaient l’emmené, il fixa le ciel bleu et sans nuage de Konoha. Sa vue se brouilla peu à peu, alors que quelques discrètes larmes glissaient le long de ses joues pendant qu’il sombrait dans l’inconscience.

            - Neji Hyuga n’étant plus en état de poursuivre le match, déclara l’arbitre, je proclame Gaara No Sabaku vainqueur de ce combat.

            Avec toute la dignité d’un prince, Gaara quitta la surface de combat sous les cris de joie des ninjas de Suna qui avaient regardés le combat, et les applaudissements enthousiaste du public. Derrière lui, l’arbitre appelait déjà les participants du combat qui allait suivre le sien. Et dont l’un des deux risquait de se retrouver en face de lui pour les demi-finales.

            A cette pensée, Gaara eut un léger sourire. Si tous les shinobis de Konoha étaient comme celui qu’il venait d’affronter, alors son prochain combat risquait d’être plus intéressant que ce qu’il avait pensé au départ.

 

            Alors que Gaara remontait tranquillement dans la tribune réservait aux participants au tournoi de l’examen Chûnin, il vit Sasuke Uchiwa et Shikamaru Nara descendre dans l’arène. Tous deux arboraient une expression calme, même si le Nara semblait fatigué et blasé par ce futur combat. Pour un peu, Gaara aurait dit que ce ninja était fatigué à la seule pensée qu’il allait devoir combattre.

 

            Dans la tribune, Naruto attendait avec impatience le prochain combat. Celui-ci allait décider du ninja qui affronterait Shino pour le match des demi-finales. Si jamais Sasuke, comme il le pensait, remportait ce match, alors il aurait de bonnes chances d’affronter Gaara, car ses techniques de feu poseraient problèmes aux insectes de Shino. Quelques instants auparavant, Gaara était revenu dans la loge, et l’avait fixé pendant quelques secondes, comme s’il savait qu’il était l’hôte du plus puissant des Bijus.

            Une émanation de chakra familière le fit se retourner au moment où Yumi allait l’enlacer. Derrière elle se tenait Tsunade.

            - Yumi est assez bien remise de ses blessures, et elle a récupérée assez de chakra pour observer les combats qui vont se dérouler à présent, l’informa la Sannin. Mais il vaut mieux pour elle qu’elle se repose durant tour le reste du tournoi, et qu’il ne lui arrive rien de fâcheux, termina Tsunade en jetant un regard mauvais en direction de Ken.

            Naruto acquiesça, tout comme sa petite amie. Ils avaient tous deux appris à ne pas contrarier la Sannin durant le mois d’entraînement qu’ils avaient suivis avec le trio légendaire, même si le blond avait connaissance de cette information depuis sa première vie.

            - C’est au tour du combat de Sasuke ? demanda la jeune Senju.

            - Il va entamer un affrontement avec Shikamaru. Je me demande lequel des deux va s’en sortir vainqueur. Le Sharingan contre l’intelligence des Nara. Voilà qui promet un beau combat en perspective.

           

            Dans l’arène, Sasuke et Shikamaru venaient de se saluer, et s’étaient tous les deux mis en position de combat. Sasuke se doutait que son adversaire allait d’abord chercher à savoir de quelle manière il combattait, avant d’établir une stratégie pour le vaincre.

            - Si je me souviens bien, pensa-t-il, Shikamaru appartient au clan Nara, les manipulateurs d’ombres. En plus de ça, il utilise également des jutsus Suiton, qui peuvent facilement contrer mes techniques Katon. Je ne sais pas ce qu’il vaut en Genjutsu, mais je dois lui être supérieur, grâce à mes Sharingans. D’après ce que m’a dit père, les Nara sont le clan ninja le plus intelligent du village, je ne dois donc pas sous-estimer Shikamaru. En Taijutsu, je peux prévoir et contrer ses mouvements, toujours grâce au Sharingan, mais je ne pense pas qu’il vienne m’affronter au corps à corps, car d’après père, les membres masculins de ce clan sont tous, plus ou moins selon le moment, des fainéants. Donc…

            Alors que Sasuke réfléchissait à ce qu’il savait de son adversaire, Shikamaru s’était déjà mis à élaborer un plan, pour tenter de vaincre l’héritier du Sharingan. Il savait que ce dernier était sous la tutelle de Kakashi Hatake, le ninja copieur, et seul Shinobi à posséder un Sharingan en dehors des Uchiwa. De ce fait, Sasuke avait dû être entraîné au Genjutsu et également aux techniques Katon.

            - Avantage pour moi, je peux contrer ses attaques de feu, réfléchit Shikamaru. Avantage pour lui, son Sharingan prévoira toutes mes attaques et lui permettra de préparer un contre. Nos techniques héritées de nos clans respectifs puisent dans nos réserves de chakra. Mais ça peut jouer à mon avantage si je le force à trop utiliser son Sharingan. Je peux tout de suite oublier le Taijutsu, il est certainement plus fort que moi dans ce domaine. Dans le Ninjutsu, je pense que nous sommes à égalité. Je ne suis pas un expert en Genjutsu, mais je peux facilement les contrer, donc…

            - J’ai toutes mes chances pour le battre, pensèrent en même temps les deux ninjas.

            - Que le combat commence, déclara l’arbitre du tournoi en se reculant d’un bond.

            Immédiatement, Sasuke composa quelques mudras, et cracha une boule de feu en direction de Shikamaru.

            - Katon – Technique suprême de la boule de feu !

            Les yeux écarquillés, Shikamaru évita de justesse la technique Katon de son adversaire. Il n’aurait jamais pensé que Sasuke entamerait les hostilités aussi rapidement. Utiliser un jutsu Katon dès le commencement du match était surprenant, à moins que cela ne fasse parti d’un plan.

 

            Dans les gradins, Naruto avait eu la même réaction que Shikamaru et cherchait à comprendre les intentions de Sasuke.

            -L’Uchiwa veut certainement déstabiliser le fainéant ! supposa Kyubi. S’il fait ça, il va être surpris par les réactions du Nara. Ces gens là n’aiment pas être bousculés ! La suite va être passionnante.

            - Certainement, mais Shikamaru va trouver rapidement une manière de contrer la stratégie agressive de Sasuke. Je ne pense pas qu’il restera sans rien faire durant le combat.

            - En tout cas, on va enfin savoir qui du Sharingan ou de l’intelligence est supérieure !

            - On a déjà la réponse, boule de poils ! Tu as beau être supérieurement intelligent, tu ne peux pas résister au Sharingan ! La réponse à ta question est donc le Sharingan !

            - C’est un coup en traître ça gamin !

            - J’ai eu un excellent professeur !

            - Merci du compliment, se rengorgea le renard.

            - Pas toi imbécile ! Nagato !

            Kyubi s’étrangla de rage face à cette réplique à laquelle il ne s’attendait pas. De son côté, l’Uzumaki était satisfait d’avoir coupé la parole au renard.

 

            Sur la surface de combat, Shikamaru n’en menait pas large face aux techniques Katon d’un Sasuke déchaîné. Ce dernier faisait tout pour empêcher le Nara de réfléchir à une stratégie pour le vaincre. Tant que Shikamaru ne pourrait se défendre ou se cacher, il aurait l’avantage dans ce combat.

            - Katon – Technique de la balsamine !

            L’Uchiwa cracha une demi-douzaine de petites boules de feu en direction du Nara. Ce dernier, voyant venir sur lui des flammes, évita du mieux qu’il put le contact avec le feu, mais ce dernier roussit quant même le dessus de ses manches. L’avantage pour le Nara était que la poussière provoquée par la dernière technique de son adversaire allait lui permettre de se dissimuler derrière les arbres.

            Lorsque la fumée due au contact entre le sol et son jutsu de feu eut disparue, Sasuke remarqua que Shikamaru avait disparu de la surface de combat. Enervé par son erreur, l’Uchiwa chercha du regard son adversaire. Mais ce dernier n’était visible nulle part sur le terrain. Tournant son regard du côté des arbres qui bordaient un côté de l’arène, Sasuke laissa un micro-sourire apparaître sur son visage.

           

            - Ca ce n’est pas bon pour Shikamaru, remarqua Naruto.

            - L’Uchiwa va lancer une grande offensive ! Ca risque de décoiffer ! ajouta Kyubi.

            De l’autre côté des tribunes, Shino observait lui aussi le combat qui allait décider de son futur adversaire.

            - Si Shikamaru gagne, j’aurais une chance de remporter le combat, même si celui-ci sera rude au niveau de la stratégie ! En revanche, s’il s’agit de Sasuke, mes insectes ne me serviront à rien ! Et je n’ai pas d’affinités sur laquelle me reposer en cas de problèmes ! Mes insectes consomment trop de chakra pour que je puisse apprendre la mienne pour le moment !

 

            Assit en tailleur sur le sol, les mains jointes et les yeux fermés, Shikamaru réfléchissait à une stratégie pour vaincre Sasuke. Dans son esprit, il envisageait tous les scénarios possibles, les écartant pour diverses raisons comme le manque de chakra ou l’impossibilité de réaliser ce plan. Finalement, le Nara rouvrit les yeux avant de se lever. Un mouvement dans les buissons le fit se retourner et lancer un kunai de ce côté.

            Alors que l’arme atteignait sa cible, Sasuke jaillit du buisson, composant des mudras. Shikamaru réagit alors en composant à son tour des mudras.

            - Katon – Technique suprême de la boule de feu !

            L’Uchiwa cracha une boule de feu d’un diamètre de cinq mètres en direction de son adversaire. Shikamaru ne chercha pas à l’éviter et déclencha son jutsu quelques secondes avant que l’attaque de Sasuke ne l’atteigne.

            - Ninpô - Vortex des ombres entrelacées !

            Un trou noir du même diamètre que la boule de feu de l’Uchiwa apparut devant le Nara. Le jutsu Katon de Sasuke fut aspiré par le jutsu d’ombre du Nara. Ce dernier laissa apparaître un léger sourire sur son visage face à la surprise de son adversaire.

            Suite à la disparition de la technique d’ombre de Shikamaru, Sasuke remarqua que ce dernier n’était plus brûlé, même s’il semblait légèrement épuisé.

            - Bien joué, reconnut Sasuke. Je ne connaissais pas cette technique ! Je suppose que tu viens juste de l’apprendre ?

            - Exact, répondit simplement Shikamaru en reprenant son souffle.

            - Et j’ai aussi juste en supposant qu’elle te permet d’utiliser le chakra de mon attaque pour te guérir ?

            - Seulement les blessures légères, admit le Nara.

            - Dans ce cas, il me suffit de te vaincre rapidement, annonça l’Uchiwa.

            Sur ces paroles, Sasuke se précipita sur Shikamaru, et ce dernier, trop surpris par la vitesse du brun, ne put esquiver le coup de poing de l’héritier du Sharingan. Glissant sur deux mètres, Shikamaru décida de réagir à l’offensive menée par son adversaire. Sortant deux kunais de sa pochette, il les lança en direction de Sasuke, qui les rattrapa avant même que ces derniers n’aient eus le temps de représenter une réelle menace. Mais le sourire du Nara lui fit comprendre qu’il avait commis une erreur.

            Lorsque Shikamaru composa le mudra du tigre, Sasuke remarqua à ce moment là qu’un parchemin explosif était enroulé sur la poignée de chaque kunai. Juste avant que ces derniers n’explosent, il les lança loin de lui, mais il fut tout de même atteint par l’onde de choc et la déflagration dues à l’explosion des deux parchemins.

            Projeté à terre et légèrement brûlé, l’Uchiwa put constater en se relevant que son adversaire avait une nouvelle fois disparut de sa vue. Entendant un bruit dans son dos, il se retourna…pour constater qu’une multitude de serpents d’eau se dirigeaient vers lui. Composant trois mudras, Sasuke contra le jutsu Suiton par sa technique Katon favorite.

            - Katon – Technique suprême de la boule de feu !

            Un intense brouillard se propagea sur la surface du terrain lors de la collision entre les deux techniques des shinobis de Konoha. Au même moment, une ombre commença à se déplacer sur le terrain, et au moment où elle atteignit l’endroit où se tenait Sasuke, se fut pour refermer sa prise sur… du vide, l’Uchiwa s’étant déplacé.

            Pestant contre son adversaire, Shikamaru changea encore une fois de cachette pour échapper aux recherches de Sasuke. Ce dernier n’était pas le genre de ninja patient comme lui-même, mais il était plus puissant potentiellement. Il fallait donc s’en méfier.

            De son côté, l’Uchiwa cherchait un moyen de faire sortir Shikamaru de sa cachette. Il ne pouvait pas se permettre de fouiller les bois, au risque d’être pris dans la technique de manipulation des ombres du Nara. Tant qu’il restait dans la lumière du soleil, il pourrait voir venir les assauts de son opposant dans ce duel.

            Composant quelques mudras, il inspira à plein poumon.

            - Katon – Technique du dragon de feu !

            Sasuke expira un grand dragon fait de flammes, d’une longueur approximative de cinq ou six mètres. Ce dernier se dirigea rapidement sur les arbres où se dissimulait Shikamaru. Pour éviter le déluge de flammes de son opposant, ce dernier fut forcé de sortir de sa cachette, mais tout en projetant son ombre vers Sasuke.

            Voyant venir l’attaque de son adversaire, ce dernier s’empressa de reculer, tout en lançant plusieurs kunais en directions de Shikamaru. Pour se protéger, ce dernier utilisa son ombre, dont sortirent plusieurs pics noirs qui interceptèrent les armes de jets lancées par l’Uchiwa.

            Sasuke pesta une nouvelle fois sur les techniques de manipulation des ombres de Shikamaru, qui lui permettaient de se tirer de plusieurs situations périlleuses depuis que le combat avait gagné en intensité. Mais il se doutait que le Nara devait commencer à se fatiguer, comme le prouvait son essoufflement à la suite de cette rapide succession d’attaques.

            Lui-même commençait à ressentir les effets du combat sur sa réserve de chakra. S’il continuait ainsi, il n’aurait plus assez de chakra pour son prochain combat. Il lui fallait limiter ses dépenses en chakra à partir de maintenant, s’il ne voulait pas être vaincu lors du prochain affrontement.

            De son côté, Shikamaru était en train de réfléchir à une nouvelle mise à jour de sa stratégie depuis le début du combat. Sasuke était parvenu à déjouer toutes ses attaques, mais il en était de même pour lui. Il savait que retenter le coup du kunai explosif ne lui apporterait rien, sauf si…

            Le Nara n’eut pas le temps de terminer sa réflexion, son adversaire s’étant jeté vers lui pour l’affronter au corps à corps. Shikamaru, sachant que dans un duel de Taijutsu il n’aurait aucune chance, recula le plus vite qu’il put tout en sortant une demi-douzaine de shurikens de sa pochette. Il s’empressa ensuite de les lancer sur Sasuke, qui les esquiva facilement. Mais au moment où les armes de jet furent au niveau de l’Uchiwa, le Nara composa le signe du tigre.

            De nouveau une explosion eut lieu, surprenant Sasuke, qui fut projeté à terre. Dans la même action, Shikamaru en profita pour envoyer de nouveau son ombre à l’attaque. Mais Sasuke, légèrement sonné et brûlé, utilisa sa vitesse pour échapper une nouvelle fois à l’ombre de son adversaire.

            Enervé de s’être fait avoir deux fois de la même façon, Sasuke sortit de sa pochette une dizaine de shurikens qu’il envoya sur son adversaire. Ce dernier les esquiva, mais fut surpris lorsque les projectiles revinrent vers lui. Cependant, il comprit rapidement que les shurikens étaient dirigés par Sasuke à l’aide de fils de nylon presque invisible à l’œil nu.

            Composant quelques mudras, Shikamaru décida de contrer la tactique de son opposant.

            - Ninpô – Technique des ombres volantes !

            A la grande surprise de Sasuke et du public, une partie de l’ombre de Shikamaru se divisa en plusieurs morceaux, et chacune de ces parties alla se coller à l’ombre des shurikens manipulés par l’Uchiwa. A ce moment précis, Sasuke perdit le contrôle sur ses armes et abandonna ses fils de nylon.

            Il n’était pourtant pas au bout de ses peines, car les shurikens étaient toujours sous la direction de l’ombre de Shikamaru, qui les avait envoyés vers lui. Grâce à ses Sharingans, Sasuke put esquiver les cinq premiers shurikens, mais les deux suivants lui entaillèrent les bras.

            Agacé par ce revirement de situation, l’Uchiwa composa quelques mudras, avant de cracher plusieurs petites boules de flammes bleues, qui se dirigèrent toutes dans un bel ensemble sur Shikamaru. Ce dernier dû relâcher son contrôle sur sa technique pour éviter le jutsu Katon qui lui fonçait dessus. Au moment même où les balles de flammes frappèrent le sol, elles explosèrent, provoquant une importante explosion qui projeta d’épais gravats dans toutes les directions, ainsi qu’un souffle brûlant qui aveugla temporairement les deux shinobis.

            Lorsqu’ils rouvrirent les yeux, ce fut pour constater les dégâts provoqués par la technique de feu de Sasuke. Les murs étaient ébréchés par endroit, et le sol comptait de nouvelles fissures sur sa surface, ainsi qu’un cratère tout neuf, profond d’un mètre et s’étendant sur un rayon d’un mètre cinquante.

            N’attendant pas que Shikamaru ait pris en compte cette nouvelle modification du terrain, l’Uchiwa se précipita sur ce dernier qui esquiva comme il put la série de coups de poings et de pieds de son adversaire, qui semblait décidé à en finir avec lui. Même si Shikamaru n’était pas doué dans le Taijutsu, il était plus que doué pour esquiver les assauts d’un ennemi, même si celui-ci possédait le Sharingan.

            D’un seul coup, Sasuke disparut de la vue de son opposant. Un coup de poing dans le dos força Shikamaru à se retourner, mais déjà, Sasuke avait de nouveau disparu. Une série de coups lui fut alors portée sur le flanc droit. Reculant d’un bond, le Nara essaya une nouvelle fois de repérer son adversaire, mais ce dernier n’était toujours pas visible. Une nouvelle série de coups de poings sur le bras gauche le força à reculer une nouvelle fois.

            En ayant assez de se faire frapper par son opposant, qui semblait le considérer comme un moyen de se défouler, Shikamaru composa une dizaine de mudras.

            - Ninpô – Le cercle protecteur de l’ombre !

            L’ombre de Shikamaru se déploya alors sur le sol, entourant son propriétaire dans un cercle d’un mètre de diamètre. Inquiété par cette nouvelle technique de son adversaire, Sasuke réapparut à la vue de son adversaire et du public.

            - Tu es devenu plus prudent, constata Shikamaru en voyant l’Uchiwa réapparaître devant lui. C’est bien !

            - J’ai appris à me méfier de tes techniques durant ce combat, répondit le brun. Elles sont…déstabilisantes. Et il est difficile d’y trouver des parades. Je préfère donc prendre un minimum de risques !

            - C’est bien, mais tu as fait une erreur en restant immobile aussi longtemps déclara Shikamaru.

            L’ombre du Nara s’étendit alors soudainement vers Sasuke, mais ce dernier disparut une nouvelle fois du champ de vision de Shikamaru. Immédiatement, ce dernier replia son ombre autour de lui, pour éviter une nouvelle attaque au corps à corps de la part de son adversaire. Mais une fois de plus, il fut forcé de bouger par une boule de feu venant droit vers lui.

            Pourtant, alors que Sasuke allait le toucher, l’ombre de Shikamaru se déploya pour protéger son propriétaire. Une nouvelle fois, Sasuke s’arrêta et observa la technique de son adversaire. Cette dernière était perturbante. Mais elle avait forcément un point faible. Sasuke se mit alors à composer des mudras pour vérifier sa théorie, mais, au moment où il allait lancer une boule de feu en s’arrêtant sur le signe du tigre, il ne put plus bouger.

            - Manipulation des ombres réussit, annonça Shikamaru.

            - Comment as-tu fait ? s’étonna Sasuke. J’étais pourtant sûr de ne pas avoir été touché par ton ombre.

            - C’est exact, tu n’as pas été directement atteint par mon ombre, reconnut le Nara. En revanche, une partie d’elle s’est fondue dans la tienne lors de ma technique des « ombres volantes ».

            Flash back on

            - Ninpô – Technique des ombres volantes !

            Au moment où les ombres se détachaient de celle de Shikamaru pour intercepter les ombres des shurikens contrôlés par Sasuke, l’une d’entre elles partit vers l’Uchiwa. Ce dernier, trop occupé à esquiver les shurikens qui s’étaient retournés contre lui, ne remarqua pas la minuscule ombre qui se fondait dans la sienne.

            Flash back off

            - Je vois, déclara Sasuke. C’était ta stratégie depuis le début. Toutes tes autres actions avaient pour but de me conduire à ce piège. J’avoue que c’est finement joué !

            Shikamaru inclina légèrement la tête pour marquer son assentiment, et remercier Sasuke de son compliment, ces derniers étant rares.

            - Je peux donc en conclure que le combat est terminé, annonça le Nara. Tu es immobilisé, et je peux te forcer à abandonner.

            L’Uchiwa acquiesça. Shikamaru se retourna donc vers l’arbitre qui venait d’apparaître non loin des deux Genins.

            - Arbitre vous pouvez annoncer le vainqueur de ce duel, déclara calmement le fils du chef du clan des manipulateurs d’ombres.

            - Je déclare Shika…commença à dire l’arbitre.

            - Attendez ! s’exclama Sasuke.

            Les regards de l’arbitre et de Shikamaru se posèrent sur l’Uchiwa.

            - Je pense avoir gagné ce combat. Et je peux le prouver.

            - Et comment ? s’étonna l’arbitre.

            - Si vous regardez bien la veste portée par Shikamaru, vous remarquerez que des parchemins y sont collés. Et ce sont des parchemins explosifs ! Si je l’avais voulu, j’aurais pu le blesser gravement. Et je peux toujours les faire exploser en ce moment, mes mains étant toujours bloquées sur le mudra du tigre.

            L’étonnement se lut sur les yeux des deux interlocuteurs de Sasuke.

            - Mais quand as-tu… s’étonna Shikamaru. Ah je vois ! s’exclama-t-il soudain. Tu les as posé lorsque tu m’as frappé dans le dos la première fois que tu as disparu de ma vue !

            - Exact, déclara Sasuke.

            Flash back on

            Dès qu’il eut déclenché sa technique pour augmenter sa vitesse, Sasuke se dépêcha de réapparaître dans le dos de son adversaire, tout en sortant des parchemins d’une de ses sacoches. Une fois qu’il fut dans le dos de Shikamaru, il déposa sur sa veste les parchemins explosifs, avant de frapper le Nara d’un puissant coup de poing.

            Flash back off

            - Je vois, déclara Shikamaru. Dans ce cas j’ai perdu ! Arbitre, annonça le Nara en se retournant vers ce dernier, j’abandonne. J’ai été vaincu par Sasuke Uchiwa.

            Dans le même temps, Shikamaru venait de relâcher sa technique d’ombres, et Sasuke put de nouveau bouger.

            - Le vainqueur de ce combat est Sasuke Uchiwa ! déclara d’une voix forte l’arbitre.

            Un tonnerre d’applaudissements se mit alors à éclater dans le stade. Le public faisait une ovation au Genin qui avait livré un magnifique duel. Les ninjas et les connaisseurs redoublaient d’enthousiasme dans leurs applaudissements, car un Uchiwa était parvenu à vaincre un Nara au niveau de la stratégie.

           

            Alors que les deux Genins de Konoha remontaient dans la tribune qui leur était réservée, Naruto discutait avec Kyubi.

            - J’ai gagné mon pari, boule de poils ! Tu as encore perdu ! Si tu continue comme ça, tu feras bientôt concurrence à Tsunade !

            - Gnagnagna, maugréa le renard. Je te ferais remarquer que je ne suis pas un pigeon, moi !

            - Bientôt, on parlera de toi comme un renard pigeonné ! se moqua le blond.

 

 

 

 

 

 

Commentaire de l'auteur Merci d'avoir lu.
Laissez vos impressions avec des commentaires.
Et si vous avez des idées pour le combat entre Shino et Sasuke, je suis preneur...tant que c'est faisable et réaliste.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales