Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto Namikaze Uzumaki Auteur: Kyubi-san Vue: 457394
[Publiée le: 2011-10-13]    [Mise à Jour: 2019-07-28]
13+  Signaler Général/Action-Aventure Commentaires : 409
Description:
Alors qu'il se tient seul sur le dernier champ de bataille de la Quatrième Grande Guerre Shinobi, Naruto tente de s'ôter la vie, quand un puissant chakra l'en empêche, et lui propose de repartir dans le passé pour modifier le futur et sauver les vies de ses camarades.
Naruto accepte donc, mais avant de partit pour le passé, il apprend qu'il a hérité de pouvoirs particuliers.
Et, en arrivant dans le passé, il découvre que de nombreuses choses ont changés.
Venez suivre les aventures de Naruto dans le passé, où cet adulte dans un corps d'enfant va tenter de modifier le futur pour empêcher la Quatrième Grande Guerre ninja et apporter la paix qu'une prophétie a annoncé.
Crédits:
L'univers appartient à Masashi Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 18 : Un combat familial ! Révélations !

[4322 mots]
Publié le: 2012-08-22Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Et voici le nouveau chapitre de la fic.
Au programme, le combat entre Yumi et Ken, et une grande surprise.
Bonne lecture.

Naruto Namikaze Uzumaki

Chapitre 18

            Une fois descendue dans l’arène, Yumi se retourna et fit face à son cousin. Ce dernier arborait un sourire ravi qui ne signifiait certainement rien de bon pour elle.

            - Mais je ne suis pas faible ! pensa-t-elle. J’ai reçu l’entraînement de Tsunade-sama pendant un mois ! Elle m’a appris à maîtriser le chakra végétal pour me guérir. Mais il n’y a que Naruto qui peut m’aider à maîtriser le Mokuton ! Et il n’a pas pu m’aider pendant tout le mois, car il était occupé à se perfectionner dans une technique secrète avec ses senseis ! J’espérais qu’il m’aiderait à la maîtrise du Mokuton, mais Tsunade-sensei m’a dit que cela me prendrait trop de temps ! Et c’est inquiétant pour moi ! Mais j’ai toujours la technique de ma sensei pour prendre l’avantage !

            A ce moment, Yumi fut sortie de ses pensées par la voix de l’arbitre.

            - Je vous rappelle les règles ! déclara-t-il. Il est interdit de tuer son adversaire sous peine de perdre toute chance de devenir Chûnin pour les cinq prochaines années ! Le combat s’arrêtera sur abandon ou inconscience d’un des deux participants ! Je peux également interrompre le combat quand bon me semblera, et aucune contestation n’est permise ! Sans cela, rien n’est interdit ! Je vous rappelle également que toute intervention d’une personne extérieure au combat en faveur de l’un de vous entraînera sa disqualification ! Est-ce que vous avez compris ?

            Les deux Senju acquiescèrent. Mais Ken ne regardait pas l’arbitre, mais sa cousine. Il la fixait d’un regard de tueur. Yumi savait que s’il le pouvait, il la blesserait gravement.

            - Yumi Senju ! Ken Senju ! Êtes-vous prêts ?

            - Oui ! s’exclamèrent les deux combattants en chœur.

            - Combattez ! lança l’arbitre en reculant d’un bond.

            Immédiatement, Ken fonça sur sa cousine, dans le but de la frapper au niveau de la poitrine. Mais les entraînements de la jeune Senju avec Tsunade et Naruto lui avaient appris à esquiver, et à utiliser sa souplesse pour éviter les coups adverses. En trois sauts vers l’arrière, elle fut hors de portée des poings de son cousin. Un léger sourire ornait ses lèvres.

            En face d’elle, Ken rageait. Sa cousine était bien plus rapide qu’il ne le pensait, et bien plus souple aussi. Ces nouveautés allaient le forcer à augmenter son niveau.

            - Tant pis pour elle, pensa-t-il. Je vais lui montrer mon véritable pouvoir !

            Aussitôt, le Senju se mit à composer des signes à toute vitesse. Inquiète, Yumi se mit alors à composer une rapide série de mudras, qu’elle avait apprise de Naruto.

            - Suiton – Les bombes aqueuses ! lança Ken.

            - Doton - La muraille de granit ! répliqua Yumi.

            Les bombes aqueuses de Ken allèrent s’écraser sur l’épaisse muraille de pierre qu’avait érigée sa cousine à l’aide de sa technique. Yumi n’attendit pas que son cousin se ressaisisse pour contre-attaquer. Elle recomposa une dizaine de mudras et profita du terrain trempé par la technique de Ken pour utiliser une technique Suiton.

            - Suiton – Le dragon aqueux !

            Surpris par la réplique rapide de Yumi, Ken ne put contrer son attaque, et fut forcé de se jeter au sol pour éviter d’être emporté, et peut-être blessé, par le puissant jutsu. Mais son agacement était devenu encore plus grand, et la colère commençait à dominer son esprit. On avait beau le prendre pour un idiot, il n’en était pas un, à la différence de son jumeau.

            - Doton – Le dragon de terre ! cria-t-il en réponse au défi lancé par sa cousine.

            La réplique immédiate de la jeune fille fut de composer six mudras, et d’utiliser une technique Raiton pour se protéger du jutsu de Ken. Elle savait que son cousin avait été surpris par son utilisation de jutsus Doton, tout comme sa famille, mais elle devait rester concentrée si elle voulait gagner ce combat.

            En face d’elle, Ken l’observait avec un sourire mauvais. Même si sa cousine pouvait utiliser le Mokuton, une première pour une kunoichi du clan Senju, cela ne changeait rien à l’issue du combat. Il gagnerait, même s’il devait utiliser sa technique secrète. Il se mit alors à recomposer plusieurs mudras, avant de lancer une technique Futon.

            - Futon – Sphère du vide !

            Le missile blanc expiré par le Senju fonça sur Yumi, qui se réfugia juste à temps derrière un rempart de terre. Rempart qui fut anéanti par la puissance du jutsu de vent de son cousin.

            Sortant des gravats dus à la destruction de sa protection, Yumi se remit en position face à son cousin. Mais ce dernier se précipitait déjà vers elle, et elle ne put esquiver le coup de poing dans ses côtes gauches.

            Reculant pour éviter d’être de nouveau blessée, Yumi cracha du sang.  Tâtant ses côtes, elle constata qu’elle en avait deux de cassées. Concentrant le chakra de type végétal dans cette partie de son corps, elle sentit que ses os étaient en train de se ressouder. Regardant de nouveau Ken, elle constata que ce dernier arborait un sourire victorieux.     

            - S’il pense avoir gagné, il se trompe lourdement !

           

            Dans les tribunes réservées aux participants au tournoi, Naruto avait dû retenir un cri en voyant le poing du Senju s’écraser dans les côtes de sa petite amie. A l’aide de son Dojutsu, il avait constaté la concentration de chakra de Yumi dans deux de ses côtes.

            - Elle est blessée, constata-t-il.

            - Calmes-toi, Naruto ! lui conseilla Kyubi. Si tu interviens, tu vas la disqualifier !

            - Je sais ! s’énerva le blond. Mais j’ai du mal à rester là sans rien faire, pendant que Yumi se fait malmener par ce stupide Senju !

            - Attends et restes calme ! Ta copine n’a pas encore dit son dernier mot, et elle a encore plusieurs atouts dans son jeu !

            Naruto inspira un grand coup, et se força au calme. A ses côtés, Sasuke observait son comportement. Il avait parfaitement vu que les mains du blond s’étaient resserrées sur la rambarde, et cette dernière s’était tordue. La force de son ami blond l’étonnait par moment. Il savait qu’il n’aurait aucune hésitation à remettre sa vie entre les mains de l’Uzumaki, et il en était de même pour son coéquipier.

           

            Dans les gradins, les spectateurs se déchaînaient. Ce combat était un de ceux qu’ils attendaient le plus. La rencontre entre deux Senju était un évènement rare, et les villageois s’étaient déplacés en masse pour observer ce combat. Beaucoup étaient également venus pour voir la défaite du jinchûriki de Kyubi, mais sa victoire les avait surpris à un tel point qu’ils en étaient devenus muets durant quelques minutes.

            Maintenant, les villageois de Konoha encourageaient leurs favoris en donnant de la voix. La plupart soutenaient Ken Senju, un Genin réputé pour sa grande force parmi les villageois. Mais d’autres préféraient apporter leur soutien à l’aînée du chef de clan Senju. Yumi était connu pour sa grande bonté, et surtout pour ses prouesses dans le Ninjutsu.

           

            Dans l’arène, les deux combattants reprenaient leur souffle après cet échange rapide et dépensier en chakra. Sans attendre que son cousin ait repris sa respiration, Yumi fonça sur lui, et arma son poing. Un sourire apparut sur le visage de Ken, en voyant la pitoyable tentative de sa cousine. Il leva pour se protéger de l’impact, son sourire toujours accroché à ses lèvres.

            Un sourire qu’il perdit rapidement en entendant ses os cassés sous la force du coup de Yumi. C’était maintenant cette dernière qui arborait un grand sourire, principalement dû à la surprise de Ken, et à la petite victoire qu’elle venait de remporter sur lui. Jusqu’à l’impact, elle n’avait pas été sûre de maîtriser cette technique.

            Le jutsu de la force légendaire de Tsunade, celui qui avait fait sa renommée en plus de ses capacités de médecin, était désormais sien. Elle pouvait maintenant rivaliser avec son cousin au niveau de la force de frappe lors des échanges de Taijutsu. Et ce dernier semblait avoir compris que quelque chose n’allait pas, car il se tenait désormais à une distance respectable de Yumi.

            - Tu vas me payer ce que tu viens de faire, cousine ! cracha-t-il. Tu vas comprendre pourquoi je serais le prochain chef de notre clan !

            - Approches si tu l’oses, se moqua la Senju.

            Un sourire mauvais fendit les lèvres de son adversaire, avant que ce dernier ne se mette à composer des mudras, comme si son bras n’était pas blessé.

 

            Dans les gradins, cette action n’avait pas échappée à Naruto, qui essayait de comprendre comment une telle chose était possible. Il passait dans sa tête toutes les hypothèses qui lui venaient à l’esprit, les écartant une à une.

            - Il ne peut pas avoir utilisé un sceau, je l’aurais senti ! Et ce n’était pas non plus du Ninjutsu médical !

            - La seule solution qui reste, c’est… commença Kyubi.

            - C’est impossible Kurama ! le coupa le blond. Il ne peut pas faire ça !

            - Et pourtant, c’est la seule hypothèse vraiment possible ! Et si c’est ce que nous pensons tous les deux…

            - Yumi est dans de sales draps ! compléta le blond.

            Le puissant Biju sentit la tension dans le corps de son hôte, et commença à préparer son chakra. il était sûr que Naruto allait en avoir besoin dans peu de temps, et mieux valait être prêt rapidement.

 

            Sur la surface de combat, Yumi était aussi surprise que son petit ami que son cousin puisse toujours utiliser son bras, malgré ses os brisés. Et cela l’inquiétait. Mais elle n’allait pas reculer pour autant. Elle était Yumi Senju, descendante des Hokage. Et elle allait faire honneur à leurs noms.

            La jeune fille se mit à son tour à composer rapidement des mudras. Elle savait que la vitesse allait être un facteur clé, car son cousin avait pris une avance importante sur elle pour déclencher son jutsu. Mais celui qu’elle comptait utiliser allait le surprendre.

            - Suiton – Le dragon aqueux ! lança Ken.

            Un puissant dragon d’eau se précipita sur Yumi qui se dépêcha de finir sa série de signes.

            - Doton – Le mur de boue !

Un grand mur de boue se dressa devant la jeune Senju qui échappa de peu à l’offensive de son adversaire. Mais Ken n’avait pas l’intention d’en rester là. Sans attendre que sa première technique ait atteint son objectif, il avait recomposé une autre série de mudras.

- Doton – Le dragon de terre !

            Sortant du sol de l’arène, l’immense reptile alla se fracasser contre la protection dressée par Yumi pour se défendre de l’attaque aqueuse précédente. Malheureusement, le mur de boue ne supporta pas le deuxième impact d’un jutsu, et s’effondra sur le sol, provoquant un nuage de poussière.

            Profitant de ce répit, la Senju composa des mudras, et se prépara à attaquer. Son cousin n’allait pas comprendre ce qui allait se passer. Sa prochaine offensive allait le surprendre, et peut-être même le déstabiliser suffisamment pour lui permettre de remporter la victoire.

            Alors que la poussière se dissipait, Yumi composa le dernier mudra nécessaire à sa technique et attaqua.

            - Suiton - Les lances aqueuses !

            Trois lances d’eau se formèrent devant la Senju, avant de se précipiter sur son Ken. Ce dernier parvint à esquiver tant bien que mal la technique de sa cousine, qui avait déjà composée une nouvelle série de signes.

            - Suiton – Maelström !

            Une immense vague d’eau se forma autour de la jeune fille, l’entoura en tourbillonnant, se transformant en tornade aqueuse, avant de se mettre à inonder avec violence tout le terrain de l’arène. La surprise pouvait se lire sur le visage de Ken, qui ne put esquiver entièrement la puissante technique aqueuse de sa cousine. Le coup porté lui arracha une grimace de douleur.

            En face de lui, Yumi souriait à pleine dents. Elle venait de prendre l’avantage dans ce combat, et observait son cousin luttait contre le courant. Elle-même était tranquillement juchée sur l’eau, alors que sa technique s’achevait. Alors que Ken était enfin parvenu à se maintenir sur l’eau à l’aide de son chakra, Yumi se précipita sur lui, tout en lui décochant plusieurs shurikens.

            En voyant la nouvelle offensive de sa cousine, Ken eut un instant d’hésitation, avant d’esquiver difficilement les armes de jet. Plusieurs shurikens entaillèrent ses vêtements, tranchant parfois légèrement sa peau, et faisant couler son sang si précieux à ses yeux. Alors qu’il se remettait en position, Ken vit sa cousine à seulement quelques dizaines de centimètres de lui.

            Le Senju n’eut que le temps de croiser les bras devant lui, que Yumi lui décocha un fantastique coup de poing. La puissance du coup le fit reculer de plusieurs mètres, alors que les os de ses bras se brisaient. Un râle de douleur s’échappa des lèvres de Ken, qui jeta un regard furieux à sa cousine.

            Alors que Ken finissait par s’arrêter de glisser sur la surface aquatique crée par Yumi, la jeune fille reprenait lentement son souffle. Même si elle ne voulait pas trop le montrer, l’enchaînement de toutes ses techniques de haut niveau avait puisé dans ses réserves de chakra. Malgré l’augmentation de la quantité de chakra à sa disposition, elle en possédait tout de même moins que son cousin.

Et la réserve de ce dernier n’était rien comparée à celle de Naruto. Elle avait appris par les Sannins que la réserve du blond était déjà équivalente à celle de Kakashi, le sensei de l’équipe sept. Et cette particularité apportait de nombreux avantages à l’Uzumaki, mais également quelques inconvénients, notamment au niveau du Genjutsu.

 

Dans les gradins, Naruto continuait d’observer attentivement le combat, avec une attention particulière sur le cousin de Yumi. La concentration de chakra au niveau de ses os brisés était anormale, et le blond avait enfin pu confirmer son hypothèse face à sa régénération si rapide.

- Tu avais raison, Kurama, déclara-t-il. Il va falloir nous méfier de lui à l’avenir ! Et je le soupçonne de bientôt l’utiliser !

            Le puissant renard ne dit rien, mais le fils caché du Yondaime sentit que le renard se gonflait d’orgueil face à sa déduction.

 

            En bas, dans l’arène, Ken venait de se mettre à composer des mudras, ses bras étant guéris. En face de lui, Yumi avait fait de même. Elle savait désormais qu’elle avait une bonne chance de vaincre son cousin. Mais elle ne savait pas que ce dernier avait encore un atout dans son jeu, et qu’il ne l’avait pas encore joué.

            - Suiton – Le dragon aqueux ! lança Yumi.

            - Suiton – Technique de la grande cataracte ! cria Ken.

            Le dragon aqueux de Yumi se précipita vers Ken, mais la technique de ce dernier aspira le jutsu de Yumi. Face à ce phénomène, la jeune fille se mit à recomposer plusieurs signes. En voyant la vitesse de l’attaque de son cousin, elle sut qu’elle n’aurait pas le temps de terminer sa technique.

            Changeant de stratégie, la jeune fille se mordit le pouce droit au sang, et recouvrit la paume de sa main gauche de sang. Puis, elle composa quelques mudras, avant d’apposer ses mains sur la surface de l’eau.

            Au moment où le puissant jutsu de son cousin arrivait sur elle, Yumi déclencha sa technique.

            - Kuchyose no Jutsu – Invocation !

            Un immense nuage de fumée apparut, brouillant la vision des spectateurs du combat, ainsi que celle de son cousin. Alors que la fumée commençait à disparaître, une forme floue, immense commença à se faire voir. Lorsque Ken put mieux la distinguer, il recula involontairement d’un pas.

            Au milieu du terrain où se déroulait le combat, se tenait désormais une invocation bien connue dans le village de Konoha, pour être liée à l’un des Sannins. Au sommet de celle-ci, Yumi se tenait bien droite, un sourire fier sur son visage. Même si ce jutsu lui avait demandé une dépense de chakra importante, Yumi devinait qu’elle venait de prendre un certain avantage sur son cousin pour la victoire.

            - C’est impossible, murmura Ken face à ce spectacle.

           

            Dans la tribune réservée aux participants, Naruto arborait un grand sourire.

            - Elle a réussie !

           

            Dans les gradins, à l’endroit où se tenait les trois Sannins, un sourire était présent sur le visage de chacun des membres de cette équipe légendaire.

            - Elle est enfin parvenue à maîtriser cette invocation, déclara Orochimaru.

            - Elle est surprenante cette petite, ajouta Jiraya.

            - Nous pouvons être content d’elle ! termina Tsunade.

           

            Alors que le nuage de fumée blanche terminait de se dissiper, les membres du clan Senju venus assister à l’affrontement ne purent retenir un cri de surprise face à l’invocation.

            - Cette créature, s’exclama Izune, le père de Yumi, c’est celle de…

 

            En bas, dans l’arène, Yumi arborait un grand sourire.

            - Permet-moi de te présenter, si tu n’as pas encore reconnu cette invocation, la légendaire limace Katsuyu !

             - C’est impossible ! rugit Ken. Tu ne peux pas invoquer cette créature ! Elle n’est liée qu’à Tsunade ! Et elle n’a jamais permis à qui que ce soit de signer le pacte d’invocation en sa possession !

            Pour toute réponse, Yumi se contenta de sourire. En face d’elle, Ken semblait paniquer de plus en plus.

            - Il est temps d’en finir, Katsuyu-sama, déclara Yumi.

            - Très bien, déclara l’invocation.

            Immédiatement après ces dires, la limace cracha un long jet d’acide en direction du Genin de Konoha. Mais ce dernier, s’étant repris face à l’offensive, parvint à l’éviter. Alors qu’il se relevait, il jeta un regard mauvais dans la direction de sa cousine, avant de se mettre à composer plusieurs mudras.

            - Cette fois, pensa-t-il, je ne plaisante plus ! Yumi va connaître ce qu’est la douleur ! Et elle comprendra que personne n’a le droit de me ridiculiser et de se mettre en travers en de mon chemin !

            Perchée sur la tête de Katsuyu, Yumi observait son cousin préparer une nouvelle technique, mais, même si elle la redoutait, elle savait que Katsuyu était de taille à résister à de très nombreux jutsus surpuissants, et elle ne pensait pas une seule seconde que son cousin puisse être de taille à affronter la puissante limace.

            - Futon – Missile d’air ! prononça Ken à voix haute.

            Le jutsu de vent utilisé par le Senju se dirigea vers la tête de la reine des limaces, qui esquiva difficilement l’attaque de Ken. En réponse, Yumi lança une attaque Raiton.

            - Raiton – Double éclair !

            Ken esquiva facilement le jutsu utilisé par sa cousine, avant de se mettre à composer de nouveaux mudras, un rictus désagréable tordant son visage.

 

            Dans les tribunes, Naruto reconnut le changement de nature de chakra que le Senju était en train d’effectuer.

            - Yumi est en danger, pensa-t-il. Il va falloir que j’intervienne rapidement si ça dégénère !

 

            Sur le sol de l’arène, Ken venait de finir sa série de mudras, et déclencha son jutsu.

            - Mokuton – Technique de l’étouffement par les ronces !

            Aussitôt, des ronces entourèrent Katsuyu, ainsi que Yumi, les immobilisant. Avec un sourire victorieux, Ken s’adressa à sa cousine.

            - Abandonne, Yumi tu ne peux plus rien faire.

            Même si elle était surprise, la Senju n’allait pas abandonner de sitôt.

            - Katsuyu-sama !

            Aussitôt, la limace géante se divisa en de multiples petites répliques d’elle-même, rendant la technique de Ken inutile. Rapidement, les multiples Katsuyu brulèrent les liens qui retenaient Yumi à l’aide de leur acide.

            Face à ce spectacle, Ken resta de marbre, et se contenta de composer de nouveaux mudras.

            - Mokuton – Les lances de bois !

            Une dizaine de lances sortirent des arbres présents dans l’arène, et se dirigèrent sur Yumi à toute vitesse. La jeune fille ne put en esquiver qu’une partie. Quatre des dix lances s’enfoncèrent dans sa chair, lui arrachant un cri de douleur. Face à cette situation, Ken ne put retenir un sourire de joie.

 

Dans les gradins de l’arène, la démonstration de pouvoir du jeune Senju avait laissée le public sans voix. Mais maintenant, un tonnerre d’acclamations et d’applaudissements secouait l’assemblée présente, qui encourageait de la voix le Genin.

Même les membres présents du clan Senju encourageaient leur nouvel utilisateur de Mokuton. Tous les membres du clan, sauf la famille de Yumi, qui s’inquiétait de la situation dans laquelle se trouvait la jeune fille.

 

Mais, alors que Ken savourait son triomphe, les répliques de Katsuyu firent fondre les lances plantées dans les membres de Yumi à l’aide de leur acide, et la jeune fille en profita pour se régénérer à l’aide du chakra dont elle avait héritée. Lorsqu’elle se releva, Ken fronça les sourcils.

Sa cousine n’aurait pas due pouvoir se relever après une telle attaque, même en se soignant. Il avait prit soin d’enduire les lances apparues avec une toxine qui aurait due la paralyser. Mais le poison semblait ne pas agir, comme si Yumi était insensible à la toxine.

            - Tu n’as pas encore gagné Ken, déclara la Senju d’une voix forte.

            - Ce n’est qu’une question de temps, chère cousine, se moqua son cousin. Face à la puissance du Mokuton, personne ne peut espérer vaincre. Et je vais te le prouver tout de suite !

            Aussitôt qu’il eut dit ces paroles, Ken composa plusieurs mudras, avant que Yumi ait pue réagir. Mais la jeune fille ne laissa pas plus de temps à son cousin pour utiliser un nouveau jutsu, et se précipita sur lui.

            - Mokuton – La cage de bois ! annonça Ken.

            Immédiatement, une cage en bois se forma autour de Yumi, mais celle-ci disparue dans un nuage de fumée, remplacée par une bûche. Enervé, le Senju se retourna au moment-même où sa cousine arrivait derrière lui, et détourna de justesse le coup de poing de celle-ci. La force du coup de Yumi fut telle qu’il détruisit une partie du sol.

            N’attendant pas que son cousin se ressaisisse, la jeune Senju tenta un balayage depuis le sol, mais Ken se contenta de sauter, avant d’armer son poing, et d’essayer de l’assener sur le visage de la jeune Senju. Mais cette dernière esquiva habilement le coup, et parvint à frapper Ken au bras, envoyant ce dernier voler sur plusieurs mètres. Mais elle fut surprise en voyant que ce dernier avait utilisé une substitution.

            - C’est terminé, cousine, cracha une voix dans son dos. Mokuton – La prison des pieux de bois !

            Suite aux paroles de Ken, des pieux empalèrent les mains de Yumi, ainsi que ses jambes. Katsuyu cracha un immense jet d’acide pour délivrer la jeune fille, mais celui-ci ne fut pas suffisant, et une partie des pieux resta enfoncé dans les membres de Yumi.

            Agacé par cette invocation, Ken utilisa un jutsu Doton pour s’en débarrasser, mais Katsuyu disparut avant, ne voulant pas être blessée, Tsunade l’ayant prévenue qu’il y aurait bientôt une bataille dans Konoha.

            Encore plus énervé qu’auparavant, Ken se retourna vers sa cousine, et un sourire de dément apparut sur son visage. Il arma son pied droit, et frappa de toutes ses forces la jeune fille dans les côtes. Un cri horrifié se fit entendre de la part des spectateurs. Une telle lâcheté n’était pas digne d’un ninja.

            Alors que Ken continuait à rouer de coups sa cousine, l’arbitre apparut, mais il n’eut pas le temps de prononcer une parole que des pieux en bois foncèrent sur lui. Il les esquiva difficilement, et jeta un regard vers la loge des Kage.

            Mais, avant que ces derniers n’aient pus intervenir, Ken arma une dernière fois son poing, prêt à asséner le coup de grâce à sa cousine. Au moment où le poing énorme de son cousin se dirigea vers elle, Yumi ferma les yeux et attendit la mort qui allait certainement arriver.

            Et qui ne vint pas, le poing de son cousin ne l’ayant pas atteinte. Rouvrant les yeux, la jeune fille vit que Naruto se tenait devant elle, tenant le poing de Ken dans sa main droite sans aucune difficulté apparente. Elle ne pouvait pas voir son regard, mais elle devinait qu’il devait être énervé. Tout dans la posture du blond indiquait sa colère et son énervement.

            La voix de l’Uzumaki s’éleva dans les airs, claire et tranchante comme une épée.

            - Fais encore un seul geste envers Yumi, Senju, siffla-t-il, et je te jure que tu seras mort avant d’avoir pu achever cette action.

            - Ecartes-toi de mon chemin, gamin, se moqua Ken. Tu n’es pas de taille à m’affronter !

            Pour seule réponse, Naruto se contenta de repousser le Genin d’un large mouvement du bras, faisant s’envoler Ken à l’autre bout de l’arène. De justesse, le Senju parvint à retomber sur ses pieds. Mais déjà, Naruto s’était mis en position de combat. Ce fut à ce moment que l’arbitre intervint, tout comme Tsunade, qui se précipita auprès de son élève.

            - Yumi Senju ayant été protégée par Naruto Uzumaki, Ken Senju est déclaré vainqueur !

            - Je m’occupe de la soigner Naruto, déclara Tsunade. Ne t’inquiète pas pour elle !

            Naruto se retourna vers la Sannin, et cette dernière comprit soudain pourquoi le blond avait pu envoyer aussi loin le cousin de Yumi. Ses yeux bleus avaient été remplacés par ceux de Kyubi. Et si ces yeux étaient présents, cela voulait dire que le blond utilisait le chakra du Biju.

            - Je vais devoir m’absenter un moment, déclara finalement l’Uzumaki alors que ses yeux redevenaient normaux. J’ai…quelque chose à aller chercher ! Prenez soin d’elle, Tsunade-sama !

            Sur ces mots, le blond disparut dans un Shunshin.

            - Ne t’en fait pas Naruto, elle sera sur pied dans quelques heures, mais elle ne pourra pas combattre avant demain, pensa la Sannin. Sinon, elle en aurait pour quelques jours de repos forcé !

            Avec l’aide d’un médecin, Tsunade emporta sa jeune élève à l’hôpital, voulant éviter de la mettre trop près de ce cousin qui lui paraissait à moitié fou.

            Alors que Ken remontait dans les gradins, l’arbitre avait lancé un rapide coup d’œil à son Kage, qui lui avait fait signe de continuer le tournoi.

            - Pour le troisième duel, j’appelle Gaara No Sabaku et Neji Hyuga ! annonça-t-il à voix haute.

 

            Plus loin de là, Naruto se dirigeait vers sa grotte d’entraînement secrète, à pleine vitesse, passablement énervé.

            - Quelque chose me dit que je vais bientôt à assister à un combat où le gamin va se déchaîner, réfléchit Kyubi dans sa cage. J’ai intérêt à prévoir ma trousse de secours ! Il va encore se casser quelque chose !

 

 

Commentaire de l'auteur Un commentaire s'il vous plaît !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales