Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto Namikaze Uzumaki Auteur: Kyubi-san Vue: 457397
[Publiée le: 2011-10-13]    [Mise à Jour: 2019-07-28]
13+  Signaler Général/Action-Aventure Commentaires : 409
Description:
Alors qu'il se tient seul sur le dernier champ de bataille de la Quatrième Grande Guerre Shinobi, Naruto tente de s'ôter la vie, quand un puissant chakra l'en empêche, et lui propose de repartir dans le passé pour modifier le futur et sauver les vies de ses camarades.
Naruto accepte donc, mais avant de partit pour le passé, il apprend qu'il a hérité de pouvoirs particuliers.
Et, en arrivant dans le passé, il découvre que de nombreuses choses ont changés.
Venez suivre les aventures de Naruto dans le passé, où cet adulte dans un corps d'enfant va tenter de modifier le futur pour empêcher la Quatrième Grande Guerre ninja et apporter la paix qu'une prophétie a annoncé.
Crédits:
L'univers appartient à Masashi Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 12 : Projets et préparations lors de l'examen !

[3897 mots]
Publié le: 2012-05-15Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Un chapitre rapidement écrit et posté !
Comme la parution des chapitres dépend de mon inspiration et de mon temps libre, ne me demandez pas quand sortira le prochain, sil vous plaît !
Bonne lecture !

Naruto Namikaze Uzumaki

Chapitre 12

            - Comme vous le savez certainement, déclara Kakashi à ses quatre élèves assis devant lui, vous avez été inscrits à l’examen pour devenir Chûnin. Maintenant c’est à vous de décider si vous voulez y participer ou non. Vous avez jusqu’à demain pour faire votre choix. Je vous laisse la journée pour réfléchir !

            Sur ces paroles, Kakashi disparut dans un tourbillon de feuilles. Les quatre Genins se regardèrent. Finalement, ce fut Sakura qui prit la parole en première.

            - Vous allez y participer vous ? demanda-t-elle à ses coéquipiers.

            - Je me suis entraîné avec Itachi rien que pour ça le mois dernier, annonça Sasuke. Je ne vais pas laisser passer ma chance. Si je peux devenir Chûnin seulement dix mois après avoir été nommé Genin, mon père sera forcé de reconnaître ma valeur.

            - J’ai bien l’intention de faire honneur à mes ancêtres, déclara Yumi. Je me dois de devenir Chûnin, pour la mémoire des Hokages !

            - Quant à moi, j’ai fait un pari avec le père de Yumi, annonça Naruto à la surprise de tout le monde sauf de la concernée. Il me laissera sortir avec Yumi si je deviens Chûnin. Je ne vais pas laisser l’occasion de lui montrer que je suis bien meilleur qu’il ne le croît ! Et puis, je ne peux pas laisser Sasuke tout seul, il serait capable de rater l’examen !

            - Tu sais ce que je te dis, Naruto ! répliqua Sasuke.

            Le blond fit mine de ne rien avoir entendu. Sakura semblait complètement dépitée.

            - Vous êtes des malades, déclara-t-elle. Vous ne vous rendez pas compte du danger que ça représente ! J’ai entendu dire qu’il y avait eu des morts lors des précédentes sessions !

            - On a réussi à tenir tête à trois shinobis surpuissants au Pays des Vagues, lui rappela Naruto. Et on n’a pas cessé de s’améliorer depuis. Regarde toi, Sakura, tu maitrises mieux ton Doton, et tu as commencée l’apprentissage du Suiton. Sasuke a été entraîné par son frère à la maitrise du Sharingan et il commence aussi l’apprentissage du Suiton. Quant à Yumi, j’ai réussi à l’aider à débloquer son Doton ! Même si l’examen est dur, on ne peut pas être mieux préparé !

            - Oui, mais…

            - Pas de mais, trancha Yumi. Tu es tout aussi prête que nous pour l’examen. C’est toi qui as fait le plus de progrès depuis la formation de l’équipe. Alors arrête d’essayer de te défiler et dis-toi que tu vas rendre tes parents fiers !

            - Et n’oublie pas qu’Ino va certainement participer à l’examen, rajouta doucement Naruto.

            - Je participe à l’examen ! lança la kunoichi aux cheveux roses. Pas question qu’Ino devienne Chûnin avant moi !

            - Donc, c’est décidé ! lança Sasuke. On se retrouve demain devant le bâtiment où doit se dérouler l’examen à neuf heures et demies !

            Les trois autres acquiescèrent silencieusement, avant de se séparer. Naruto et Yumi partir préparer leur équipement pour le lendemain, pendant que Sasuke allait annoncer à ses parents qu’il allait participer à l’examen Chûnin. De son côté, Sakura rentra chez elle pour se reposer après l’épuisante semaine d’entraînement que leur sensei leur avait imposé.

            Alors que Naruto et Yumi étaient occupés à faire la liste du matériel qu’ils scellaient dans leurs rouleaux, Izune Senju apparut derrière eux.

            - Père, s’inclina Yumi.

            - Senju-san ! salua calmement Naruto.

            - Puis-je savoir ce que vous faites ? questionna Izune sans répondre aux salutations des deux Genins.

            - Nous préparons notre matériel pour l’examen chûnin de demain, père ! annonça Yumi.

            - Vraiment ? déclara le chef des Senju. N’est-ce pas un peu prématuré ? Après tout, tes deux cousins participent également à cette session, et cela fait presque deux ans qu’ils sont des shinobis ! Et ils sont bien plus puissant que toi, je te le rappelle !

            Avant que la jeune fille n’ait pu répondre, Naruto intervint.

            - Yumi est bien plus puissante que ce que vous pensez, Senju-san, déclara-t-il.

            - Ma fille est puissante, c’est vrai, admit Izune. Mais ses cousins maîtrisent trois éléments, contrairement à Yumi, qui n’en maîtrise que deux. Et son Genjutsu n’est pas assez puissant pour leur faire face.

            - En revanche, Yumi doit être la seule Genin à maitriser le Fuinjutsu dans votre clan ! trancha le blond. Et je suis particulièrement bien placé pour vous dire que cette branche des arts ninjas est la plus puissante !

            Izune savait parfaitement qu’il n’y avait rien à répliquer à cette déclaration. Lui-même n’était pas assez fou pour défier les Sannins, le Sandaime ou même Kakashi, les plus grands spécialistes en sceaux de Konoha. Et si la rumeur disait vraie, le Genin en face de lui allait recevoir un entraînement spécial après l’examen Chûnin. Mais personne ne pouvait dire qui serait l’entraîneur du blond.

            - Réussis l’examen, Gamin, déclara Izune à Naruto, et je respecterais notre marché ! Et si Yumi parvient à la dernière épreuve, je considérerais qu’elle est plus forte que ses cousins !

            Sur ces paroles, Izune laissa seul les deux Genins. Alors que Yumi était sur le point de relâcher sa colère, Naruto la calma d’un baiser sur la joue. Même si leur relation n’était connue que des parents de Yumi et de Kakashi, d’après Naruto qui pensait que le sensei les espionnait, ils restaient tous deux très affectueux l’un envers l’autre lors de leurs rares moments d’intimités.

            - Calme-toi, Yumi, conseilla Naruto. Ce n’est pas bon d’être autant énervé avant un examen.

            - Je vais lui prouver à mon père que je suis bien plus forte que ce qu’il pense ! Je vais lui montrer que je suis aussi puissante que mes cousins !

            - En parlant de ce sujet, je ne les ai encore jamais vus, intervint le blond. Ils ne vivent pas ici ?

            - Si, mais ils passent leur temps sur les terrains d’entraînement, expliqua Yumi dans un soupir. En théorie, j’étais sensée épouser un des deux, car ils maîtrisent le Doton et le Suiton tous les deux. Pour le conseil du clan, surtout les anciens, c’était un moyen de réussir à obtenir le Mokuton car tous pensent qu’ils peuvent l’obtenir !

            - Raté, rigola le blond. Je maîtrise le Mokuton avant eux, et tant qu’ils n’ont pas cette nature de chakra, ils…

            - Ils sont plus dangereux que tu ne le penses, le coupa Yumi. A eux deux, ils sont assez forts pour tenir tête à un des Jonins du clan. Ils sont considérés par tous comme des futurs égaux de Shodaime-sama ! Même si tu es puissant, ne les affronte pas… s’il te plaît, termina Yumi dans un murmure, promets-moi que tu ne les combattras pas volontairement !

            Devant le regard larmoyant et légèrement effrayé de Yumi, Naruto révisa sa position sur les cousins de sa petite-amie. Si elle disait qu’ils étaient aussi puissants, il était certainement possible qu’ils lui posent des problèmes dans un combat.

            - Sauf si tu utilises ta pleine puissance, déclara la voix grave de Kyubi. Chose que tu n’as pas encore faite… même face au Kaguya, tu n’as utilisé qu’un tiers, peut-être la moitié, de tes pouvoirs ! Alors maintenant, n’hésite pas à faire usage de tout tes atouts lors d’un combat !

            - Au risque de dévoiler mes secrets ? s’étonna le blond.

            - Il n’en reste plus beaucoup de secrets, se moqua le renard. A part ton Rinnegan, la maîtrise de mon chakra, et l’utilisation des jutsus spatio-temporels, pas encore au point soit dit en passant, je ne vois pas ce que tu pourrais révéler d’autres !

            - Ma maîtrise du Rasengan, notre entente, presque, parfaite. J’oubliais aussi mon utilisation de l’énergie naturelle. Sans prendre en compte l’utilisation du Sharingan et du Mangyeko Sharingan ! rappela le blond avec humour.

            - J’avais oublié, déclara le renard, mais bon, le fait qu’on discute ensemble, c’est connu du conseil et tout le monde sait ta maîtrise du Mokuton. Le reste, ce n’est que des détails !

            - Crétin, marmonna le blond. Tu es trop insouciant !

            - Et toi beaucoup trop prudent ! Faut bien que je compense !

            Naruto ne put rien répliquer à la phrase du renard. Il était vrai qu’il était devenu extrêmement prudent grâce aux souvenirs de sa première vie et ceux légués par Nagato. Mais il lui fallait encore attendre jusqu’à l’examen Chûnin pour commencer à se révéler.

            - Si Nagato t’a légué un tel pouvoir, c’est bien pour que tu apportes la paix dans le monde, en évitant au maximum un bain de sang ! continua Kyubi. Il voulait certainement que tu deviennes un nouveau Rikudo Sennin !

            Le blond ne répondit pas au Biju, et se re-concentra sur la préparation du matériel pour l’examen Chûnin. Il fallait qu’il soit prêt à n’importe quelles éventualités. Ce monde avait d’énormes différences avec le sien. Et il craignait qu’une attaque se produise pendant l’examen, mais d’une ampleur plus grande que celle qu’il avait connue.

            - Je pense qu’on a tout ce qu’il nous faut, Naruto ! annonça Yumi. Nous n’aurons peut-être pas besoin d’autant d’antidotes, mais on ne sait jamais ce qu’il peut arriver, donc…

            Le blond acquiesça. Il réfléchissait toujours pour savoir ce qui allait se passer en cas d’attaque du village par un ennemi. Si jamais l’Akatsuki s’en mêlait, cela risquait d’apporter plus d’ennuis que prévu. Il valait mieux être prêt à faire usage de tout le pouvoir disponible.

            - Excellente décision ! En cas d’attaque, si tu n’utilises pas tes pouvoirs, je t’y forcerais !        

 

            Le lendemain, les quatre membres de l’équipe sept se retrouvèrent devant un grand bâtiment, haut de six étages. En entrant, ils virent qu’ils n’étaient pas seuls. Des dizaines de ninjas d’autres villages étaient présents également, et Naruto repéra rapidement l’aura particulière de Gaara. En revanche, il constata la présence importante de ninjas du Pays de l’Herbe et de la Cascade.

            - Danger ! pensa immédiatement Kyubi. Ils sont trop nombreux pour être honnête ! Reste sur tes gardes !

            Naruto acquiesça silencieusement, et accompagna ses coéquipiers. Alors qu’ils montaient dans la salle, Naruto repéra l’équipe de Lee et Neji, en pleine altercation avec des Genins de leur âge. N’y prêtant pas attention, Naruto poursuivit son chemin. En entrant dans la pièce où devait se dérouler la première épreuve de l’examen, le blond remarqua tout de suite qu’il y avait un nombre bien plus important de Genins que prévu.

            - Ca sent vraiment l’attaque à plein nez ! déclara-t-il au Biju.

            - Enfin… un peu d’action !

            - Faut que je te fasse consulter un psychologue, tu ne vas vraiment pas bien !

            - Un petit massacre, avec un bain de sang en prime, c’est un excellent moyen de se défouler !

            Le blond soupira, et observa autour de lui. Il compta rapidement une quinzaine d’équipes venant de Suna. Douze venaient de Kusa et sept de Taki. Le reste était composé d’équipes de Konoha, et également de deux équipes de Kiri, qui se relevait de la guerre civile.

            - Sasuke-kun ! hurla Ino en se jetant sur l’Uchiwa.

            Ce dernier l’évita de justesse, et la Yamanaka s’effondra sur le sol, arrachant un sourire amusé au reste de l’équipe sept.

            - Alors vous aussi vous êtes venus participer à cet examen de malades ? demanda Shikamaru.

            - Salut les gars, salua Naruto.

            Il fut rapidement suivi par les deux filles de l’équipe sept, pendant que Sasuke partait dans un grand débat sur sa future victoire face à Kiba. Alors que Naruto bavardait tranquillement avec Chôji et Shikamaru sur l’organisation d’une journée de détente après l’examen, ils entendirent tous trois deux voix froides derrière eux.

            - Alors, on ne dit pas bonjour cousine ?

            Naruto se retourna, et vit les deux cousins dont Yumi lui avait parlée la veille. Massifs, grands, ils étaient de véritables forces de la nature. A voir leur aura, Naruto devina qu’ils étaient puissants, très puissants.

            - Mais surtout stupide, commenta Kyubi. J’avais encore jamais vu des humains aussi bêtes, et pourtant, j’en ai connu des abrutis dans ma longue vie ! Eux, j’ai l’impression qu’il suffit de les provoquer un minimum pour qu’ils foncent tête baissée !

            - J’avais remarqué !

            Le blond se rapprocha de Yumi lentement et discrètement, de manière à pouvoir intervenir en cas de problèmes. Et il se doutait qu’il allait y en avoir.

            - Il y en a toujours quand ça concerne quelque chose en relation avec toi, déclara Kyubi.

            - Ken, Shiro, salua froidement la Senju après un long silence.

            Son salut ne plut pas à ses cousins.

            - Tu devrais être plus polie avec nous, Yumi ! déclara le dénommé Ken. Je ne sais pas si tu l’as oubliée, mais je te rappelle qu’il est possible que tu épouses l’un de nous deux : soit Shiro, soit moi !

            - Alors n’oublie pas le respect que tu nous dois ! Tu es l’héritière de ton père ! Mais pas celle du clan, à moins que tu ne trouves quelqu’un veuille nous affronter tous les deux ! Et personne dans le clan n’a assez de courage pour le faire ! s’esclaffa Shiro.

            Naruto était figé sur place, il n’en croyait pas ses yeux et ses oreilles. Les deux Senju étaient encore plus bêtes que ce qu’il pensait. Même lui ne se serait pas risquer à dire une telle chose à un shinobi !

            - Et le trophée d’or de la bêtise revient cette année à Ken et Shiro, pour avoir menacée la petite amie du gamin sous son nez ! rigola Kyubi en sortant une bouteille de champagne de nulle part avant de la boire.

            Alors que Ken venait de s’emparer d’un des poignets de la jeune fille, Naruto intervint. En deux secondes, il fit son apparition devant le Genin et lui décocha un puissant coup de poing dans l’estomac, ce qui força le Senju à lâcher prise et à reculer d’un mètre.

            - Naruto ! s’exclama Yumi. Ne te mêle pas de ça !

            L’Uzumaki ne fit pas attention à la Senju, et fixa d’un regard aussi froid que de la glace les deux cousins de Yumi.

            - Je crois que vous avez oublié un détail les gars, commença tranquillement le blond.

            - Tu veux mourir, sale gosse ? demanda Ken en retrouvant son souffle.

            - Et t’es qui d’abord ? questionna Shiro.

            - Naruto Uzumaki, pour vous servir ! Et je suis également le petit ami de Yumi !

            Un sourire mauvais tordit les lèvres des deux frères. Ils s’approchèrent lentement de leur nouvelle cible, comme s’ils espéraient qu’elle allait reculer. Mais Naruto ne bougea pas d’un pouce, et se mit discrètement en position de combat.

            - Je crois que tu ne nous as pas bien entendu, quand on a dit que Yumi serait fiancée à l’un de nous deux, commença Ken en faisant craquer ses doigts.

            - Ouais, ajouta Shiro, donc il faut qu’on t’explique plus en détail notre annonce de tout à l’heure ! J’ai l’impression que tu n’as pas compris ou alors que t’es assez stupide pour nous défier !

            Cette fois, ce fut au tour de Naruto d’afficher un sourire, mais ce dernier était effrayant, le blond ayant usé du chakra de Kyubi pour faire ressortir ses canines. Il avait bien l’intention de montrer qu’il ne fallait pas le provoquer ou bien marcher sur son territoire. Yumi était la première à qui il avait ouvert son cœur, et il n’était pas question que ces deux brutes lui fassent du mal.

            - On va mettre les choses au clair tout de suite, les lourdauds, débuta le blond en déployant une partie de son aura qui fit se retourner les plus puissants ou les plus sensibles aux auras vers lui. Si vous touchez à un seul cheveu de Yumi, je vous promets que vous regretterez d’être venus au monde ! Et je tiens toujours mes promesses ! Et si vous voulez vous battre, je vous attends pour la deuxième épreuve ! On réglera nos comptes à ce moment là !

            Une lueur de folie brilla dans les yeux des deux Senju.

            - Ecris ton testament, minus, déclara Ken avec un regard mauvais en détaillant le blond. Tu ne sortiras pas vivant de notre combat !

            Les deux Senju retournèrent alors vers leur coéquipière, qui n’avait pas bougée de la place où elle était assise, elle connaissait certainement le caractère de ses équipiers.

            - Fais gaffe, gamin ! lança Kyubi. Celui là est, un petit peu, plus intelligent que son frère !

            Mais Naruto n’eut pas le temps de répondre qu’il s’en moquait que Yumi lui hurlait déjà dessus.

            - Non, mais tu es malade ! Tu veux mourir ? Je ne t’ai pas assez prévenu de leur puissance ? A quoi est-ce que tu pensais en les défiant ? Tu te rends compte de la situation dans laquelle tu t’es mise ?

            - La question la plus importante, intervinrent Sakura et Ino, c’est…depuis quand vous êtes ensemble tous les deux ?

            La question fut tellement impromptue qu’elle calma immédiatement Yumi. Naruto tourna son regard vers les deux filles. Il hésita un instant avant de répondre.

            - Un mois et demi, si j’ai bien compté, déclara le blond en fixant du regard le dos des deux Senju. Ils ne vont pas sortir vivants du tournoi, pensa-t-il.

            - Et toi, tu ne vas pas sortir indemne de ce combat, marmonna Kyubi. Faut encore que je prépare la trousse de soins ! J’espère que tu as pensé à réserver un lit à l’hôpital !

            - Pourquoi ? Tu es plus efficace que tout l’hôpital de Konoha ! Tant que Tsunade n’est pas au village, aucun médecin ne nous sera utile !

            - Pas faux !

            Alors que Naruto allait rajouter quelque chose, un groupe de ninjas apparut dans un nuage de fumée.

            - Je m’appelle Ibiki Morino, déclara le Jonin. Je suis en charge de la première épreuve de l’examen Chûnin. Les shinobis qui m’accompagnent sont chargés de vous surveiller. Un numéro va vous être donné ! Vous assiérez à la place portant le même numéro.

            Lentement, les Genins saisirent le numéro qui leur était tendu, et se rendirent à la place désignée. Naruto obtint le numéro trente-trois et se retrouva entre Gaara et un ninja de Kusa. Yumi, de son côté, avait obtenue le quatre-vingt-cinq, et était donc à côté de Shikamaru et de Lee. Sasuke et Sakura avaient respectivement obtenus le quinze et le quarante-sept. Ils étaient entourés de ninjas inconnus.

            - Cette épreuve est une épreuve écrite ! Vous aurez à répondre à neuf questions ! Une dernière question vous sera posée cinq minutes avant la fin de l’épreuve ! Chaque question vaut un point ! Vous démarrez avec dix points ! Si jamais vous êtes pris à tricher, vous ferez perdre deux points à votre équipe ! Au bout de cinq fois, votre équipe et vous serez éliminés !

            - Comme prévu, pensa le blond. C’est le même examen que la dernière fois ! J’aurais pensé qu’il nous sortirait quelque chose de neuf !

            - Vous pouvez commencer ! lança Ibiki.

            Aussitôt, les Genins se mirent au travail. N’ayant pas besoin de tricher pour répondre aux questions, Naruto utilisa les connaissances de Kyubi et de Nagato pour réussir l’examen.

            - Merci qui ? grogna le Biju.

            - Tous mes remerciements, Kyubi-sama, se moqua le blond. J’aurais bien aimé remercié Nagato aussi !

            La réponse de Kyubi fut une suite de remarques acerbes à l’encontre de l’Akatsuki. Naruto eut un sourire amusé, puis il retourna sa feuille pour bien montrer à Ibiki qu’il avait terminé l’épreuve en seulement quinze minutes. A côté de lui, Gaara venait de finir également, et observait le blond avec un intérêt croissant. L’aura qui avait émanée du blond avant l’épreuve avait déclenché en lui l’envie de l’affronter. Mais il savait que ce n’était pas le moment. Il voulait briser ce ninja devant une foule entière, pour savourer leur horreur.

            - Toujours aussi cinglé, commenta Kyubi. On ferait mieux de lui apposer un nouveau sceau tout de suite !

            - Laisse-moi profiter de cet examen pour me battre à pleine puissance contre Gaara ! répliqua l’Uzumaki. Je veux voir la véritable puissance qu’il peut atteindre ! Après tout, il possède Ichibi !

            - C’est toi qui vois ! Mais j’aimerais savoir si tu peux le vaincre sans mon aide !

            - Difficile à dire. Gaara, je peux le vaincre ! Ichibi, c’est une autre affaire ! Il reste un Biju ! Et je ne suis pas encore au niveau de Shodaime-sama, qui pouvait contrôler différents Biju en même temps !

            - C’est bien de le reconnaître ! Mais N’oublie pas que je suis là ! Avec mon aide, même Hachibi passerait pour une mauviette !

            - C’est la raison pour laquelle il a pu te tenir tête pendant un demi-siècle de combats ? se moqua le blond.

            - Insolent, renifla le renard. Sans moi, tu serais mort depuis longtemps !

            - Et sans moi, tu serais sous l’emprise de Madara ! On se rend mutuellement service !

            Kyubi grommela derrière sa cage aux portes ouvertes, mais se tut. Naruto reporta son attention sur la salle. Sa conversation avec le renard avait pris plus longtemps que prévu. Autour de lui, de nombreuses équipes avaient déjà été éliminées. Un tiers des équipes, au minimum, estima-t-il. Alors que l’heure tournait, le blond continua d’observer ses futurs adversaires.

            - Tu veux dire « futures victimes », corrigea Kyubi.

            - Ce n’est pas ce que j’ai dis ? fit mine de s’étonner Naruto.

            - Non, tu as dit « futurs adversaires », rappela le Biju.

            - « Adversaires », « victimes », c’est la même chose, ils vont finir vaincus et à l’hôpital pour les plus chanceux.

            - Sadique, commenta Kyubi.

            - Tu peux parler, se moqua le blond.

            Le Biju ne répondit rien, et Naruto se concentra de nouveau sur ce qu’il se passait autour de lui. Ibiki venait d’annoncer le choix à faire avant la dixième question, selon ce qu’il voyait des têtes des autres participants à l’examen. Le blond observa tranquillement les Genins abandonnés les uns après les autres. Cela l’amusait au plus haut point.

            - Y en a-t-il d’autres qui souhaiteraient abandonner ? demanda Ibiki.

            Le Jonin lança un regard pour vérifier l’expression des visages dans la salle. La plupart des Genins étaient terrifiés après son petit discours. D’autres s’efforçaient de se donner un minimum d’assurance. Pour certains, il était difficile de dire ce qu’ils ressentaient car leur visage était complètement neutre. Enfin, Ibiki s’arrêta sur le visage du blond. Ce dernier avait un sourire moqueur en voyant les moins courageux abandonner.

            - Intéressant, pensa-t-il. Le gamin semble apprécier ce qui arrive aux autres. Mais il doit vraiment avoir confiance dans ses capacités pour être aussi courageux. Ou alors il est fou, comme l’autre cinglée ! Rien que pour voir leurs réactions à tous les deux, je vais les laisser passer ! Ils ont de la chance cette année, ils peuvent remercier ce gamin ! Il permet à tout le monde de passer.

            Après avoir attendu une minute supplémentaire, Ibiki se décida enfin à parler.

            - Bien, voici venu le moment que vous attendez depuis un peu moins de dix minutes ! lança le Jonin. Avant de vous poser la question, laissez-moi vous dire que… Vous êtes tous reçus pour la première épreuve ! Mes félicitations !

            - Attendez et la dixième question alors ? demanda Ino.

            - Il n’y a pas de dixième question, annonça Ibiki. A la rigueur, on peut considérez que choisir de poursuivre l’examen malgré ce qui vous serait arrivé, est la dixième question ! Cette épreuve avait pour but de voir votre capacité à récolter des informations sans vous faire prendre ! Elle avait également pour but de voir votre capacité de résistance psychologique ! Dans une mission, vous devez être capable de résister à n’importe quel type d’interrogatoire et de ne pas craquer sous la pression !

            Ibiki retire alors son bandana qu’il porte sur son crâne. Il révèle alors d’horribles cicatrices parcourant tout son cuir chevelu.

            - Ces cicatrices sont la preuve de mon engagement à Konoha ! déclara-t-il en remettant son bandeau en place.

            Alors qu’il termine de nouer son bandeau, une vitre vole en éclat et une forme floue apparaît dans la pièce au milieu d’un nuage de fumée.

            - Et voila le retour de l’autre folle !

            - Je l’aime bien cette examinatrice ! Avec elle, on ne s’ennuie pas ! Elle a le sens du spectacle !

 

Commentaire de l'auteur Alors votre avis ?
Y-a-til des choses qui étonnent ou vous gênent ?

Je vais essayer de vous mettre un autre chapitre cette semaine !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales