Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto Namikaze Uzumaki Auteur: Kyubi-san Vue: 457392
[Publiée le: 2011-10-13]    [Mise à Jour: 2019-07-28]
13+  Signaler Général/Action-Aventure Commentaires : 409
Description:
Alors qu'il se tient seul sur le dernier champ de bataille de la Quatrième Grande Guerre Shinobi, Naruto tente de s'ôter la vie, quand un puissant chakra l'en empêche, et lui propose de repartir dans le passé pour modifier le futur et sauver les vies de ses camarades.
Naruto accepte donc, mais avant de partit pour le passé, il apprend qu'il a hérité de pouvoirs particuliers.
Et, en arrivant dans le passé, il découvre que de nombreuses choses ont changés.
Venez suivre les aventures de Naruto dans le passé, où cet adulte dans un corps d'enfant va tenter de modifier le futur pour empêcher la Quatrième Grande Guerre ninja et apporter la paix qu'une prophétie a annoncé.
Crédits:
L'univers appartient à Masashi Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 11 : Une merveilleuse journée !

[3609 mots]
Publié le: 2012-05-14Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voici un chapitre avant l'examen Chûnin!
Bonne lecture !

Naruto Namikaze Uzumaki

Chapitre 11

            Assis sur une branche d’arbre, Naruto observait le ciel. Depuis deux jours, le Sandaime avait donné une période de repos exceptionnelle à l’équipe sept pour avoir accompli une mission de rang a. Et depuis deux jours, le blond était obligé de fuir les filles des différents clans de Konoha. Etrangement, ces dernières avaient commencées à le poursuivre de leurs assiduités. Et l’Uzumaki, tout comme son Biju, soupçonnait les chefs de clan d’avoir donné cet ordre pour le faire rentrer au sein de leur famille.

            Malheureusement, le jeune genin avait prévu une telle manœuvre, et se réfugiait donc dans des endroits connus de lui seul. Ainsi, il avait tout le calme qu’il voulait pour méditer et réfléchir à la suite des évènements.

            - va travailler sur le Mangyeko Sharingan, lui ordonna Kyubi. Il faut être au point pour l’examen chûnin.

            Avec un soupir, le jeune adolescent sauta à terre, et activa son Mangyeko. Depuis qu’il pouvait l’utiliser, Kyubi et lui s’étaient rendu compte qu’il pouvait utiliser ses pupilles selon son envie. Ainsi, lorsqu’il activait le rinnegan, il avait accès à tous les pouvoirs du Mangyeko sharingan éternel. Mais pour le moment, il n’avait pas assez d’expérience pour utiliser ce pouvoir sans dépenser une grande quantité d’énergie.

            D’une simple pensée, le blond fit apparaître son Susanoo. Ce dernier portait un masque représentant le visage du Biju présent en lui. Un bouclier rond se trouvait sur chacun des avant-bras de la créature. Le bouclier gauche était plus imposant que celui de droite, puisqu’il pouvait décocher de flèches, mais Naruto savait que celles-ci étaient moins puissantes que celles du Susanoo de Sasuke dans le futur. En revanche, sa défense était bien plus puissante, la défense de la créature du blond étant équipée d’une armure et d’un imposant katana. Un large sceau représentant les cinq éléments était gravé sur la poitrine du fantôme, et le Susanoo de l’Uzumaki portait cinq bagues à la main droite, permettant l’utilisation de puissantes techniques des cinq éléments lors des combats.

            Jusqu’à présent, Naruto n’avait jamais usé de ce pouvoir pour se battre, car il savait que ses adversaires ne seraient pas assez puissants avant que lui-même n’ait atteint l’âge de seize ans. Il devait donc attendre que l’Akatsuki se montre, avant de pouvoir révéler ce nouveau pouvoir. Faisant disparaître le Susanoo, le blond ferma son œil gauche. De son œil droit se mit alors à couler des gouttes de sang. Les flammes d’Amaterasu embrasèrent alors un rocher se trouvant devant lui. Manipulant les flammes noires, l’Uzumaki les força à l’entourer en une barrière protectrice d’un mètre de haut.

            - ca suffit, Naruto ! Tonna Kyubi. Arrête de jouer avec cette technique ! Scelle les flammes dans un rouleau !

            Le fils caché du Yondaime obéit au Biju. Il savait que ce dernier avait raison, ces flammes étaient dangereuses, et il devait être prudent lors de leur utilisation. Il valait mieux qu’il s’entraîne dans la grotte. Sortant un parchemin de sa veste, il le déroula et composa une dizaine de mudras.

            - Fuin no jutsu – emprisonnement des flammes !

            Les flammes noires présentes sur toute la surface où se trouvait le blond furent littéralement aspirées par le rouleau, sur lequel se grava le kanji « feu ». Alors que le jeune genin faisait disparaître son Dojutsu, il entendit une voix crier dans sa direction.

            - Ohé ! Uzumaki !

            - Et moi qui pensais avoir la paix pendant une heure de plus, soupira Naruto en se retournant.

            Yumi Senju débarqua dans la clairière, vêtue d’une robe légère, puisqu’elle avait profitée des deux derniers jours pour se reposer, avant de reprendre l’entraînement.

            - Qu’est-ce qu’il y a, Senju ?

            - Comme toutes les équipes de Genin de notre promotion sont rentrées, nous avons décidés d’organiser une journée de détente ! lui annonça-t-elle avec un sourire radieux. Et il ne manque plus que toi pour que nous soyons tous au complet !

            - Et si je n’ai pas envie de venir ?

            - Mon père m’a dit qu’il fallait savoir se reposer de temps en temps ! trancha la jeune fille. Et tu as besoin de te détendre un peu ! Alors tu viens avec nous ! Surtout qu’on a trouvé un coin magnifique ! Même toi, tu devrais l’aimer !

            - Et où est-il ? demanda le blond avec une étincelle d’intérêt au fond de ses prunelles océans.

            - C’est une petite clairière, juste à côté d’une cascade ! Tu devrais voir ça, on dirait que l’endroit n’a jamais été visité depuis des années !

            Souriant à l’enthousiasme de sa coéquipière, le blond accepta son invitation. Sans se rendre compte de ce qu’elle faisait, Yumi s’empara de la main de Naruto, et le traîna derrière elle. Après une course de dix minutes à travers la forêt et Konoha, les deux Genins arrivèrent à l’endroit indiqué par la Senju.

            Naruto comprit pourquoi la jeune fille avait été tellement enthousiaste à l’idée de venir dans cet endroit. Le paysage était tout simplement magnifique. Des arbres fruitiers bordaient la rivière, et l’eau était si pure qu’on voyait le sable au fond du torrent. L’herbe verte était douce sous les pieds des Genins qui se trouvaient déjà là. Des centaines de fleurs de toutes les couleurs s’étalaient sur les bords de la rivière. Le soleil était déjà haut dans le ciel. Il devait rester une heure ou deux avant le repas de midi. Enlevant sa veste, à cause de la chaleur ambiante, le blond se retrouva en maillot blanc. Le vêtement, moulant, révélait ses muscles.

            Ce fut à ce moment là que toutes les filles appartenant à un clan se jetèrent des regards furieux. Chacune d’elle se rendait bien compte que les autres étaient des rivales pour le cœur du jeune Genin. Mais ce dernier fit semblant de ne rien voir, ne pouvant voir la réaction de Yumi, qui était restée dans son dos. Cette dernière s’avança tout de même vers le reste des Genins.

            - Je vous avais bien dit que je le trouverais ! lança-t-elle avec un sourire éclatant.

            Un sourire amusé apparut sur les lèvres de Naruto, qui la suivit, et vint s’asseoir avec les autres Genins. Ils se mirent tous à parler, de tout et de rien. La plupart des discussions portaient sur leurs missions, et leurs entraînements. Le blond participait du mieux qu’il pouvait aux discussions, étant plus occupés à se débarrasser des différentes filles qui se collaient à lui.

            - Mais ce n’est pas vrai, se plaignit-il au renard géant. Dès que j’arrive à me débarrasser d’une d’entre elles, une autre prend sa place !

            - Les chefs de clan veulent que tu rejoignes leur clan, lui rappela le Biju. Ils ont dus demander aux jeunes filles de leur famille de te séduire ! C’est bien le seul problème de ton plan ! Mais pour moi, c’est vraiment amusant ! Toi qui n’avais aucun succès dans notre futur, voilà que maintenant, tu as un véritable troupeau de filles magnifiques qui tourne autour de toi !

            - Lâcheur ! maugréa le blond

            Kyubi ne répondit rien, mais Naruto entendit parfaitement son rire dans son esprit. Coupant leur connexion mentale, l’Uzumaki se concentra de nouveau sur ce qu’il se passait autour de lui. Il remarqua que la plupart des Genins s’étaient dispersés. Certains étaient en train de préparer un pique-nique, d’autres s’amusaient à s’éclabousser. Soudain, un cri le fit se retourner. Sasuke venait d’être poussé dans la rivière par Ino et Sakura. Les deux filles s’étaient liguées pour forcer l’Uchiwa à les rejoindre. Le regard de Sasuke fit deviner au blond que sa vengeance allait être mémorable.

            - Avec moi, les gars ! hurla-t-il. On met les filles à l’eau ! Le camp qui aura mis l’autre dans la rivière gagne !

            Aussitôt, garçons et filles s’empressèrent de pousser le sexe opposé dans la rivière. Sasuke parvint à attirer Sakura dans l’eau, mais Shikamaru fut piégé par Ino, qui utilisa la transposition pour pousser Chôji et Shikamaru dans l’eau. En revanche, elle fut mise à l’eau avec Shino et Hinata lorsque Kiba poussa ces deux là dans le torrent. Mais l’Inuzuka fut à son tour envoyé dans la rivière par Yumi d’un coup de pied bien placé.

            La Senju se retourna alors vers le blond, qui n’avait pas bougé depuis le début de la bataille. Un grand sourire était étalé sur son visage, et ses yeux montraient son amusement. Lentement, la jeune fille aux cheveux noirs s’approcha du blond avec un sourire amusé elle aussi. D’un bond, elle fut sur le blond, mais ce dernier s’était décalé au dernier moment, évitant ainsi d’être envoyé avec les autres.

            Les lèvres de l’Uzumaki commencèrent à être agitées de petits tics, qui montraient son envie de rire. Piquée au vif, Yumi composa trois mudras.

            - Suiton – Le fouet aqueux !

            Un fouet sortit de la rivière et s’enroula autour de la cheville du blond. Ce dernier comprit que Yumi l’avait piégée, mais il n’allait pas se laisser avoir aussi facilement. A son tour, il composa quelques mudras et apposa ses mains sur ses poignets.

            - Fuin no Jutsu – Liens de renvoi !

            Alors que Yumi envoyait le blond dans la rivière d’un geste de la main, elle fut à son tour attirée vers Naruto par des chaînes de lumière qui se situaient au niveau de ses poignets. Les deux Genins atterrirent dans la rivière l’un sur l’autre. La chevelure noire de la jeune Senju reposait sur le torse du blond, mais le torrent venait de mouiller leurs vêtements. Aidant Yumi à se relever, Naruto ôta son haut et son pantalon avant de sortir de l’eau. Complètement trempée, la Senju, comme tous les autres garçons et filles du groupe, retira ses vêtements, ne laissant voir que le maillot de bain deux pièces qu’elle portait sous sa robe.

            Des sifflements se firent entendre de la part des garçons lorsqu’ils virent que toutes les filles portaient également des maillots de bain. Ino et Sakura portait chacune un maillot de bain deux pièces et une pièce, respectivement violet et rose, alors que de son côté, Hinata portait un maillot de bain une pièce entièrement vert avec deux lignes rouges sur les côtés. Yumi, quant à elle, arborait un magnifique maillot de bain deux pièces entièrement noir, qui mettait encore plus en valeur sa peau claire.

            - Très joli, Yumi, déclara Naruto depuis la berge.

            Se retournant, la jeune fille vit que le blond portait un pantalon sec, qu’il avait certainement tiré du rouleau qu’il tenait dans la main. Rangeant son rouleau, l’Uzumaki sortit un deuxième parchemin dont il fit sortir des serviettes qu’il déposa sur le bord du torrent.

            Puis, le blond tendit la main en direction de la Senju et l’aida à sortir de l’eau. Une fois qu’elle fut sortie de la rivière, Yumi s’empara d’une serviette et s’enroula dedans. Des gouttes d’eau tombaient de ses cheveux sur ses épaules. Alors que le reste des Genins terminaient de revenir sur la berge, Naruto souleva sa coéquipière et la transporta jusqu’à l’endroit préparé précédemment pour le repas. Amusée par le comportement du blond, la jeune fille décida de jouer le jeu.

            Lorsque l’Uzumaki la déposa délicatement sur le sol, juste sur une serviette qu’il avait certainement déposé auparavant, elle sut que c’était la première fois que le jeune adolescent se comportait ainsi avec elle. En temps normal, il lui aurait fait une remarque légèrement moqueuse. Mais cette fois-ci, il n’avait rien dit. Alors que les autres s’asseyaient autour du repas, le blond s’assit à ses côtés.

            - Tu es plus légère que ce que je pensais, lui souffla-t-il à l’oreille. Et bien plus jolie !

            Yumi chercha à dissimuler du mieux qu’elle pouvait ses rougissements. Personne ne remarqua sa réaction, étant beaucoup tous occupés par le magnifique repas devant eux. Ce ne fut que quelques minutes plus tard que Yumi comprit que quelque n’allait pas en sentant une odeur de viande grillée, alors qu’elle dégustait une salade de légumes. Tournant la tête, elle vit Naruto occupé à faire griller des brochettes et des morceaux de viande sur un barbecue qu’il avait encore sorti d’un de ses parchemins.

            - Naruto, est-ce que la vianda a l’air aussi bonne que ce que je vois d’ici ? demanda-t-elle.

            Avec un regard surpris, le blond se tourna vers elle, avant de lui sourire. Puis, d’un simple geste du bras, comme s’il avait fait ça pendant des années, il parvint à entasser toute la viande sur un minuscule plateau, et pourtant, celle-ci semblait parfaitement bien présentée.

            Lorsqu’il déposa le plateau avec les autres plats, les Genins hésitèrent un moment à y gouter, ne sachant pas ce que valait la cuisine de Naruto. Ce fut Chôji et Yumi qui se décidèrent finalement à gouter au plat de leur ami, puisque celui-ci avait fait honneur aux différents plats apportés, c’était normal de faire la même chose pour Naruto.

            - Naruto, c’est…délicieux ! s’exclama Yumi après avoir mangé une première bouchée d’une brochette. Où as-tu appris à cuisiner comme ça ?

            - J’aimerais bien le savoir aussi, déclara Chôji. C’est encore meilleur que chez moi !

            Alors que tous les autres Genins se précipitaient sur le plat de viande, Naruto répondit à la question de Yumi par un simple sourire, simple, mais mystérieux.

 

            Alors que le repas était fini depuis plus d’une heure, et que les Genins se reposaient ou nager dans le torrent, Naruto s’était allongé dans l’herbe, à l’ombre d’un arbre. Torse nu, il observait les fleurs et ses amis s’amuser dans la rivière.

            - Autant de choses que je n’ai pas connues, pensa-t-il.

            - Tu ne devrais pas rester seul, Naruto, lui dit Yumi en se plantant devant lui, toujours vêtue de son maillot de bain. Les autres veulent faire un volley-ball, mais…

            - Vous n’avez pas de balle, termina le blond en se levant.

            Attrapant sa veste, Naruto en sortit un parchemin qu’il déroula. Sur ce dernier, de nombreux kanji étaient inscrits, dont celui « divers ». Appuyant dessus, Naruto fit apparaître un nouveau parchemin, duquel il fit sortir un ballon de volley. Il le lança à Yumi qui l’attrapa, avant de se lever. Tous deux se dirigèrent vers le reste du groupe.

            - On fait les équipes, déclara Kiba, mais on sépare l’équipe sept ! Yumi et Naruto d’un côté, Sasuke et Sakura de l’autre !

            Les autres approuvèrent.

            - Dans ce cas, c’est nous qui choisissons nos membres, trancha la Senju.

            - Et en quel honneur ? répliqua l’Inuzuka.   

            - C’est l’équipe sept qui a amené le ballon ! coupa Naruto. Shikamaru, tu viens avec nous !

            Maudissant le blond, le Nara rejoignit tout de même son ami.

            - Ino, appela Sakura immédiatement.

            - Chôji, déclara Yumi.

            - Kiba ! appela Sasuke.

            - Hinata et moi serons arbitre, déclara Shino avant que quiconque ait pu protester.

            La jeune Hyuga approuva. Elle n’aimait pas ce sport, mais rien ne l’empêchait d’aider Shino à arbitrer.

            - On va gagner, déclara Kiba. Ils ont Chôji et Shikamaru dans leur équipe, ils ont déjà perdus ! Et en plus, on a deux jolies filles dans notre équipe !

            - On engage, lança Naruto d’un seul coup.

            Aussitôt, il lança le ballon vers Sasuke, qui le réceptionna et le renvoya à Sakura, pour que Kiba puisse l’envoyer pour marquer. Mais ce dernier fut intercepté par Chôji, qui l’envoya à Yumi, qui marqua le point.

            Du coin de l’œil, Naruto observait Yumi. En temps normal, il parvenait à mettre ses émotions de côté, mais là, c’était tout simplement impossible. Le corps de la jeune fille lui était révélé, à cause du maillot de bain qu’elle portait, et le blond ne pouvait s’empêcher de la regarder. Naruto revint pourtant à la réalité lorsque le ballon arriva droit sur lui.

           

            - Ecrasé par trois manches à une, maugréa Kiba. Ce n’est pas possible, comment ils ont faits ?

            - Travail d’équipe, répondit Naruto derrière lui.

            Se retournant, l’Inuzuka constata que le blond avait un sourire amusé. Mais il ne le narguait pas. Avec une partie de trois heures, la victoire avait été acquise difficilement. Alors que le blond se retournait vers Yumi, il lui vint une idée. Se précipitant vers Sasuke, il lui exposa son projet. Ce dernier hocha la tête pour approuver. Ce n’était pas par vengeance pour la défaite, mais pour une fois que le blond pouvait être ridiculisé, il n’allait pas s’en priver. Kiba venait de lui fournir une occasion en or de jouer une blague au blond qui ne se privait pas de lui lancer des piques lors des entraînements.

            - Qu’est-ce que vous diriez de danser ? proposa alors Kiba en arrivant avec un poste et un CD.

            Tous se retournèrent vers lui. Naruto n’eut aucune réaction, mais écouta attentivement la suite.

            - Dans une semaine, c’est la fête annuelle de la fondation de Konoha. Et tous les shinobis présent au village doivent se rendre au bal donné par l’Hokage, poursuivit le maître-chien. Et comme on doit danser, je me disais qu’on pourrait terminer la journée en dansant. Ça serait un bon entraînement, non ?

            - D’accord, dirent-ils tous, sauf Naruto.

            - Tu as peur, Naruto ? demanda Sasuke.

            - Pas le moins du monde, répliqua le blond ! Mais je te signale que tu n’as pas de cavalière !

            - Sakura va certainement m’aider ! répliqua l’Uchiwa.

            La kunoichi aux cheveux roses rougit, mais acquiesça vivement.

            - Ce sera sans moi, prévint Chôji.

            - Et moi, ajouta Shino.

            - Shikamaru ! Viens là ! hurla Ino.

            Kiba venait déjà d’inviter Hinata à danser. Ce qui faisait qu’il ne restait plus que Yumi et Naruto.

            - Allons-y, pensa le blond.

            - Génial, je vais être ridicule, songea Yumi. Je ne sais même pas si Naruto sait danser !

            Alors que la musique venait d’être enclenchée par Shino, un air de slow sortit. Immédiatement, Kiba fut fusillé du regard par Sasuke et Shikamaru. De leur côté, Naruto et Yumi arboraient désormais un magnifique teint rouge. Mais aucun des deux ne refusa la danse. Alors que l’Uzumaki venait de placer ses mains sur les hanches de Yumi, il se gifla mentalement pour reprendre le contrôle de son esprit un minimum.

            La musique lente s’éleva lentement dans l’air, et Yumi se rapprocha de son cavalier, posant sa tête sur son épaule, et se laissant aller. Lentement, les shinobis oublièrent tout pour se laisser porter par la musique.

            Alors que le soir tombait, Kiba disparut soudainement, avant que Sasuke ne lui fasse un mauvais parti, suite à un sous-entendu mal placé. Lentement, la clairière se vida de ses occupants. Sakura et Ino partirent en première, rapidement suivi d’Hinata, raccompagnée par Shino. Shikamaru et Chôji partirent dix minutes plus tard. Il ne restait plus que Yumi et Naruto, de nouveau habillés comme au début de la journée. Le blond observait le soleil se couchait, provoquant des jeux de lumière dans la cascade.

            - C’est un magnifique spectacle, murmura Yumi à son oreille.

            - Oui, magnifique, répéta Naruto en le regardant du coin de l’œil.

            Assise à côté du blond, la jeune fille se rapprocha lentement de Naruto, jusqu’à pouvoir poser sa tête sur son épaule. Bien que surpris par ce geste, Naruto la laissa faire.

            - C’est agréable de voir comment tu es en-dehors des entraînements, Naruto, murmura Yumi.

            - C’est la première fois que je laisse tomber mon masque en public, avoua l’Uzumaki à voix basse.

            - Tu devrais le faire plus souvent, déclara Yumi tout aussi bas.

            Alors que Naruto tournait la tête, ses yeux de saphir rencontrèrent ceux d’onyx de Yumi. Fascinés par le regard de l’autre, les deux adolescents se rapprochèrent l’un de l’autre. Lentement, Naruto enlaça la jeune fille, qui se serra un peu plus contre lui. Soudain, des milliers de pétales de fleurs s’envolèrent au vent.

            - Comme c’est beau, murmura Yumi.

            Son souffle provoqua un frisson sur la peau de Naruto.

            - Oui, avoua-t-il, mais je connais quelque chose de plus beau encore que cette scène. Et c’est toi, déclara-t-il dans un murmure à l’oreille de Yumi.

            La phrase de Naruto fit rougir Yumi jusqu’à la racine de ses cheveux. Relevant son regard dans celui du blond, la Senju vit qu’il était sincère. Et cette fois, elle-même était sûre de ses propres sentiments. Alors, lentement, elle approcha ses lèvres de celles de Naruto et l’embrassa.

            Pour Naruto, ce baiser était une véritable surprise. Cela voulait dire que Yumi éprouvait les mêmes sentiments à son égard. Yumi sentit une larme couler le long de sa joue. Depuis le temps qu’elle cherchait un moyen de lui avouer ses sentiments, maintenant c’était chose faite. Elle n’aurait plus à avoir peur d’avoir le cœur brisé par un refus ou de le voir avec une autre fille. Les deux adolescents sentaient des milliers de sensations délicieuses les assaillir et aucun des deux ne voulait arrêter ce baiser. Ils étaient tout simplement ailleurs, sur une autre planète, dans leur monde à eux et rien ne pouvait les déranger.

            Un peu plus loin, caché derrière un buisson, Kakashi les observa pendant quelques instants avant de disparaître pour leur laisser leur intimité.

            - Depuis le temps qu’ils se cherchent, ils l’ont mérité, surtout Naruto !

            Naruto était heureux, autant que Yumi. Même s’il devait affronter des dangers encore plus grands que ceux qu’il avait connu, maintenant, il savait que quelqu’un tenait à lui. Yumi et lui étaient ensemble maintenant, et il ne laisserait personne se mettre entre eux.

            Finalement, ils rompirent le baiser par manque d’oxygène. Ils se sourirent, un sourire joyeux, tout comme les étincelles au fond de leurs yeux. Naruto et Yumi s’observèrent, les yeux brillants de bonheur : ils étaient ensemble.

            - Je suis si heureuse ! lui murmura Yumi.

            - Et moi donc, répondit son blond.

            Alors que la nuit commençait à tomber, ils s’embrassèrent une nouvelle fois, avant de se séparer.

            - Pauvre de moi, gémit Kyubi au fond de sa cage. Un seul Naruto ne suffisait pas ! Dans quelques années, il va avoir une ribambelle de gamins comme lui ! Shinigami-sama, sauvez-moi, je vais me faire des poils blancs avec de tels phénomènes !

 

Commentaire de l'auteur Alors, votre avis ?
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales