Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto Namikaze Uzumaki Auteur: Kyubi-san Vue: 457398
[Publiée le: 2011-10-13]    [Mise à Jour: 2019-07-28]
13+  Signaler Général/Action-Aventure Commentaires : 409
Description:
Alors qu'il se tient seul sur le dernier champ de bataille de la Quatrième Grande Guerre Shinobi, Naruto tente de s'ôter la vie, quand un puissant chakra l'en empêche, et lui propose de repartir dans le passé pour modifier le futur et sauver les vies de ses camarades.
Naruto accepte donc, mais avant de partit pour le passé, il apprend qu'il a hérité de pouvoirs particuliers.
Et, en arrivant dans le passé, il découvre que de nombreuses choses ont changés.
Venez suivre les aventures de Naruto dans le passé, où cet adulte dans un corps d'enfant va tenter de modifier le futur pour empêcher la Quatrième Grande Guerre ninja et apporter la paix qu'une prophétie a annoncé.
Crédits:
L'univers appartient à Masashi Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 9 : Combats sur le pont et nouveaux liens

[5934 mots]
Publié le: 2012-04-25Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voici le nouveau chapitre qui arrive plus rapidement que prévu grâce à tous les commentaires reçus récemments. Mais ne vous emballez pas trop vite, je ne sais pas quand arrivera le prochain chapitre.
Sur ces bonnes paroles, je vous souhaite une bonne lecture !

Naruto Namikaze Uzumaki

Chapitre 9

            Assis sur un rocher qui se trouvait en face de la maison de Tazuna, Naruto observait cette dernière. Au loin, il entendait les bruits que faisaient les deux mercenaires envoyés par Gâto pour prendre la famille de l’architecte en otage. Un sourire démoniaque fleurit sur ses lèvres. Tout ce passait comme il l’avait prévu, et il serait tranquille une fois qu’il aurait réglé le problème de ces deux hommes. Les deux mercenaires apparurent d’un seul coup devant le Genin blond, sans que ce dernier n’esquisse un geste de stupeur ou de surprise devant leur « soudaine » arrivée.

            - Alors gamin, qu’est-ce que tu fais là ? demanda l’un des deux en dégainant son katana.

            - Tu veux protéger la famille du vieillard ?

            - Lui oui, moi non, répondit le blond d’une voix grave surprenant ses agresseurs.

            - Et qu’est-ce que tu veux dire par là, gamin ? se moqua le premier à avoir parler.

            - Moi, je suis là juste pour…vous tuer, déclara le Genin en dévoilant ses yeux rouges fendus par une pupille noire, comme celle des chats.

            Les deux mercenaires se reculèrent subitement, effrayés par le regard complètement fou du jeune adolescent. Ce dernier sauta de son rocher, et fit craquer tous les os de son corps. Puis, avec un sourire sadique, il s’adressa à ceux qui étaient devenus ses proies.

            - Pour une fois que le gosse m’autorise à me battre, je ne vais pas laisser passer l’occasion de me défouler !

            Ce furent les dernières paroles que les deux soldats entendirent, les mains du Genin s’étant enfoncées dans chacune de leur poitrine, avant de leur arracher le cœur. Contemplant les deux organes des nouveaux cadavres, le Genin sourit, avant de les broyer, faisant gicler le sang sur ses mains.

            - Mission accomplie, rigola t’il avant de disparaître dans un tourbillon de flammes.

 

            Quelques instants, plus tard, Naruto reçut les informations de son clone, et eut un sourire amusé.

            - Je suppose que tu dois être heureux d’avoir pu te défouler ? questionna le Genin.

            - Tu n’as pas idée de mon bonheur, répondit Kyubi en faisant le V de la victoire avec ses pattes, avant d’entamer une petite danse pour célébrer sa sortie et les « cadeaux » que lui avait laissés le blond.   

            - Au moins, ce voyage t’aura permis de te dégourdir, constata le blond.

- Au lieu de faire des commentaires inutiles sur ma santé, occupe-toi de tes futurs adversaires, rétorqua le renard.

            Naruto sourit avec amusement, et reprit contact avec la réalité. La brume commençait à devenir de plus en plus épaisse sur le pont en construction, et le Genin savait parfaitement que Zabuza et ses alliés n’allaient pas tardés à attaquer. Faisant la même chose que Kyubi quelques instants plus tôt, il étira son corps entier, provoquant des craquements de la totalité des os de son corps. Yumi le regarda d’un air étonné, mais ne posa pas de question.

            - Autant que je sois assez étiré avant de commencer le combat, lui expliqua Naruto. Ainsi, je n’aurais pas besoin d’un temps d’adaptation pour vraiment être complètement dans le combat à cent pour cent de mes capacités.

            - Je ne t’ai rien demandé, Uzumaki, lui signala la Senju.

            - Non, mais tes beaux yeux ont trahis ta question.

            La jeune adolescente resta muette face au compliment du jeune Genin. Ce dernier fit semblant de ne pas se rendre compte de ce qu’il avait dit, ne sachant pas lui-même les raisons pour lesquelles il avait dit une chose aussi stupide. Finalement, ce ne fut ni Naruto, ni Yumi qui reprit la parole en premier, mais Kakashi.

            - Tu es donc venu prendre ta revanche, Zabuza, constata t-il. J’aurais pensé que tu n’aurais pas tenté de le faire, vu la défaite cinglante que je t’ai infligé lors de notre dernier affrontement !

            - Je ne suis pas venu seul, Kakashi ! lui fit remarquer Zabuza.

            - Je vois que tu as amené des amis avec toi, je me demande s’ils sont tes élèves ?

            - Disons que ce sont mes associés ! J’ai quelque chose à te proposer, Kakashi Hatake, et tu serais bien inspiré de l’accepter, si tu veux que ton client survive durant notre affrontement !

            Le Jonin fronça les sourcils, inquiet de ce que Zabuza allait dire.

            - Je t’écoute, Zabuza Momochi !

            Le Nukenin eut un sourire derrière les bandages qui recouvrait le bas de son visage.

            - Je te propose de ne pas toucher au charpentier durant tout le temps du combat ! Mais, ajouta t’il alors que Kakashi allait lui répondre, mes élèves ont décidés d’affronter les tiens ! Et crois-moi lorsque je te dis qu’ils n’ont aucune chance face aux miens s’ils combattent en un contre un ! Je te propose une sorte de grand combat ninja, toi contre moi, et tes élèves se répartissant comme ils le souhaitent pour affronter les miens ! Est-ce que ce marché te convient ? La vie du vieillard reviendra au camp vainqueur !

            Kakashi réfléchit pendant quelques instants, pesant le pour et le contre, ainsi que les possibles pièges que pouvaient cacher cet arrangement proposé par le déserteur de Kiri. Mais il ne parvint pas à en trouver. Le pire était que derrière lui, ses propres élèves étaient déjà en train de se répartir les combattants adverses.

            - Tu veux lequel Sasuke ?

            - Je prends le mec aux cheveux noirs, il m’a l’air plutôt puissant. Celui qui a des cheveux blancs me paraît malade, ça me serait trop facile de l’écraser !

            - Je viens avec toi, Sasuke-kun, lança Sakura. Tu risques d’avoir besoin de soutien, et peut-être de soins en cas de blessure importante.

            - Dans ce cas, Senju m’accompagnera, ainsi, chaque équipe aura une personne pouvant soigner l’autre en cas de problèmes ! En plus, mes techniques et les siennes se combinent mieux car nous avons l’habitude de travailler ensemble. Et les techniques de Sakura sont plus un soutien pour Sasuke, car elle dispose d’un répertoire de techniques défensives plus important que le tien !

            - Hn ! grogna l’Uchiwa.

            - Pas la peine de râler Sasuke ! le sermonna Yumi. Ce n’est un secret pour personne que tes techniques sont plus offensives que défensives ! Alors arrête de te plaindre dès qu’on te fait une petite remarque !

            - Tiens, la prochaine fois, au lieu d’essayer de convaincre Sasuke, je t’appellerais Senju, lança Naruto. Tu as de meilleurs arguments que moi !

            - Vous avez fini vos bêtises, demanda leur sensei. Vous n’avez quant même pas l’intention d’affronter des ninjas entraînés par Zabuza ?

            Les quatre genins lui lancèrent un étrange regard, comme si leur professeur venait de dire quelque chose qu’il n’aurait pas dû dire.

            - Enfin, sensei, commença Naruto, vous savez bien que vous êtes un meilleur shinobi que Zabuza !

            - En plus, mis à part Sakura, nous descendons tous de prestigieux clans, qui comptaient des ninjas de renoms, poursuivit Yumi.

            - Et enfin, votre entraînement est meilleur que celui de ce déserteur, termina Sasuke. Nous n’aurons donc aucun mal à les vaincre !

            Kakashi soupire, blasé et ennuyé par ses propres élèves. Alors qu’en temps normal, ils ne parvenaient jamais à être d’accord sur quoi que ce soit sans un long débat, voilà que maintenant, ils étaient tous volontaire pour se battre.

            - Bon, faites comme vous voulez, mais soyez prudent !

            - Parfait, Kakashi, commençons ! lança Zabuza en se précipitant sur lui.

            Kakashi s’écarta de la trajectoire de la lame de son ennemi au dernier moment, évitant ainsi d’être découpé en morceau. Ses élèves se répartirent immédiatement les combattants adverses en fonçant sur leurs cibles désignées.

 

            Kakashi après avoir tenté de garder un œil sur ses élèves, comprit qu’il lui fallait garder toute son attention sur son adversaire. Ce dernier n’était pas aussi empressé de terminer le combat que la dernière fois. Maintenant, un véritable combat de shinobis allait avoir lieu, et pas un affrontement à sens unique comme la dernière fois. Le ninja copieur esquiva un énième coup de sabre de Zabuza, et répliqua en lançant un kunaï.

            - Pas mal, Kakashi ! reconnu le déserteur de Kiri en esquivant par une pirouette la riposte du Jonin. Je reconnais que tu es vraiment bon pour ce qui est de la vitesse. Mais j’aimerais bien voir comment tu te débrouilles dans le Taijutsu !

            - Face à ton énorme hachoir ? ironisa Kakashi. Tu me prends pour un imbécile ?

            - Tant pis, j’aurais au moins essayé, soupira Zabuza.

            Les deux shinobis poursuivirent leur affrontement, se contorsionnant, feintant, esquivant, sautant dans différentes directions pour tenter de toucher celui qui lui faisait face. Chacun d’eux finit pourtant par toucher l’autre. Zabuza reçut deux kunaïs, un dans la cuisse, et l’autre lui éraflant le torse. Kakashi étouffa un juron en sentant l’arme du déserteur lui faire une plaie nette sur le flanc droit. Les deux shinobis s’écartèrent l’un de l’autre, non seulement pour reprendre leur souffle, mais également pour se préparer à attaquer à coups de Jutsus.

            - Suiton – Lances aqueuses ! lança Zabuza en entamant de nouveau les hostilités.

            - Doton – Mur de terre ! contra Kakashi en utilisant les pierres du pont.

            Zabuza haussa un sourcil en voyant la technique de Kakashi. Que son adversaire maîtrise le Doton était une mauvaise nouvelle pour lui. Mais bon, il avait encore d’autres atouts.

            - Futon – Le souffle dévastateur !

            Le Nukenin cracha un puissant courant d’air, qui découpa le mur de terre face à lui, mais Kakashi avait déjà bougé, et utilisa une nouvelle technique.

            - Suiton – Technique du dragon aqueux !

            Le dragon sortit des eaux, et se précipita sur Zabuza, qui l’esquiva et le trancha en deux avec son immense lame. Rangeant son arme dans son dos, le Nukenin recomposa quelques mudras pour une nouvelle technique. En face de lui, Kakashi venait de dévoiler son Sharingan.

            - Suiton – Suigadan !

            Les aiguilles d’eau se formèrent tout autour de Zabuza, avant de se précipiter sur Kakashi, qui les esquiva comme il put, avant de constater que Zabuza venait de composer de nouveaux mudras.

            - Suiton – Brume aqueuse !

            La brume autour des deux combattants s’intensifia, mais Kakashi pouvait toujours percevoir son adversaire grâce à sa pupille spéciale. Pourtant, Zabuza ne s’arrêta pas là et recomposa de nouveaux mudras.

            - Ninpô – Camouflage dans la brume !

            Zabuza disparut soudainement de la vision de Kakashi, mais sa voix était toujours présente.

            - Alors, comment vas-tu faire maintenant Kakashi ? se moqua Zabuza. Même le Sharingan ne peut voir à travers cette brume !

            - Ne t’inquiète pas pour moi, j’ai encore plusieurs atouts dans ma manche, marmonna le Jonin.

            Kakashi composa quelques mudras, finissant sa série sur le signe du tigre.

            - Katon – Technique suprême de la boule de feu !

            Le Jonin expectora une énorme boule de feu, mais cela ne servit rien. La brume était toujours présente.

            - Bon, maintenant, je suis sûr que je vais devoir attraper Zabuza pour faire disparaître tout ça ! Et pour ça, je n’ai qu’une seule solution !

            Kakashi sortit un rouleau d’une poche de sa veste, et passa un peu de son sang dessus. Après avoir composé quelques mudras, il apposa le rouleau sur le sol.

            - Kuchiose - Doton – Les crocs traqueurs !

            Quelques instants plus tard, la brume se dissipa, révélant un Zabuza tenu en respect par toute une meute de chiens, dont les crocs étaient légèrement plantés dans le corps du déserteur.

            - Je ne suis pas devenu un Jonin juste grâce à mon Sharingan, Zabuza, l’informa Kakashi.         

            - J’aurais dû m’en douter, murmura ce dernier.

            - Bien, maintenant, je suis face à un dilemme, commenta le ninja copieur. Techniquement, je viens de remporter notre duel, mais je n’ai aucune envie de te tuer, puisque Konoha n’a aucun grief contre toi. Alors dis-moi ce que je dois faire, à ton avis ?

            Après un long moment de réflexion, Zabuza consentit à répondre à son adversaire. Mais ce ne fut pas la réponse à laquelle Kakashi s’attendait.

            - Je vais attendre la fin des combats entre tes élèves et les miens, Kakashi ! Je veux d’abord les observer avant de décider quoi que ce soit concernant mon sort, et puis avant de mourir, j’aurais aimé…

            - D’où ça sort ce truc là ? l’interrompit le ninja copieur en pointant du doigt un immense arbre qui avait poussé à côté du pont.

            Zabuza écarquilla les yeux tout comme Kakashi lorsqu’ils en vinrent à la même conclusion : une technique Mokuton. Mais de telles techniques étaient censées avoir disparues en même temps que le Shodaime Hokage.

 

            Lorsque les quatre Genins s’étaient précipités sur leurs adversaires, Sasuke et Sakura avaient rapidement été séparés de Naruto et Yumi, ces derniers ayant entraîné leur adversaire un peu plus loin afin de pouvoir utiliser leurs techniques à leur puissance maximum. Lorsque l’Uchiwa arriva au contact de son adversaire, il enclencha ses Sharingans à deux magatama, et put voir son adversaire s’effacer devant lui très rapidement, le surprenant. Il parvint pourtant à bloquer le coup de poing que celui-ci lui avait envoyé, et tenta de répliquer par un coup de pied, mais son ennemi l’esquiva avec une grande facilité.

            - Oh, je vois que toi aussi tu possèdes une technique héréditaire ! constata le faux Anbu aux cheveux noirs. A voir tes yeux, je devine que tu appartiens au clan Uchiwa ! Dans ce cas permet moi de me présenter, déclara t’il en retirant son masque pour dévoiler un visage androgyne, je me nomme Haku et appartient à un clan de manipulateur de l’élément de la glace : le Hyôdon !

            - Sasuke Uchiwa ! Et derrière moi, c’est Sakura Haruno !

            - Tout à fait enchanté ! se moqua Haku en remettant son masque. Nous allons pouvoir voir lequel de nous deux possède la technique héréditaire la plus puissante. Tes Sharingans te permettent de comprendre n’importe quelle technique Ninjutsu et de la copier, et ils permettent également d’anticiper mes mouvements. En revanche, tu ne pourras pas copier ma technique, puisque c’est une technique de Ninjutsu héréditaire !

            - Voilà un vrai défi à ma hauteur ! se vanta Sasuke, avant de se prendre une claque sur la tête. Hé ! protesta t-il en se tournant vers la rose.

            - Evite de devenir orgueilleux durant un combat, sauf si tu veux perdre ! le sermonna t’elle.

            Sasuke grogna, mais acquiesça. Il savait bien qu’elle avait raison. Le brun se concentra de nouveau sur le combat. Il fixait son adversaire de ses pupilles si particulières. Il se doutait que ses Genjutsus ne seraient pas assez efficaces sur un ennemi de cette envergure, et il n’avait pas envie de gâcher du chakra inutilement. Il faudrait qu’il s’entraîne sur les illusions dès qu’il aurait obtenu le troisième magatama de ses Sharingans.

            - Il est inutile de nous affronter au corps à corps, Uchiwa, reprit son adversaire. J’ai beau être plus rapide, tu parviendras à anticiper mes mouvements et à les bloquer. Nous sommes donc à égalité sur ce terrain là ! Je te propose donc de vous affronter, toi et ta coéquipière, directement dans le Ninjutsu ! Est-ce que cela te convient ?

            - Parfait ! déclara Sasuke en effectuant ses mudras. Katon – Technique suprême de la boule de feu !

            Le jeune Uchiwa expectora une boule de feu de trois mètres de diamètre, mais Haku l’esquiva sans aucun mal, et répliqua par une attaque Suiton.

            - Suiton – Technique du dragon aqueux !

            - Doton – Muraille de terre ! les protégea Sakura.

            Le dragon alla heurter la défense élevée par la jeune fille aux cheveux roses, et disparut sans avoir causé le moindre dégât. Sasuke remercia la jeune adolescente d’un signe de tête, et composa de nouveaux mudras.

            - Katon – Technique de la balsamine !

            Le fils du chef du prestigieux clan cracha une dizaine de petites boules de feu sur son adversaire. Mais ce dernier esquiva de nouveau, et commença à composer de nouveaux mudras. Sasuke se concentra sur lui, méfiant. Il ne voulait pas gâcher du chakra sans savoir ce que son ennemi préparait.

            - Hyôdon – Les démoniaques miroirs de glace !

            De grands miroirs s’élevèrent autour des combattants, surprenant Sakura et Sasuke, qui avait tenté de faire fondre l’un des miroirs sans succès. De son côté, Haku était déjà entré dans l’un des miroirs, et son reflet se mit à apparaître sur tous les autres. Ni Sasuke, ni Sakura ne parvenait à déterminer lequel était le vrai.

            - Nous allons maintenant pouvoir mesurer nos pouvoirs, Uchiwa-san, Haruno-san !

            Sur ce, Haku se précipita sur eux.

            - Ninpô – La grêle des milles senbons !

            - Doton – Cocon protecteur !

            - Katon – Technique du dragon de feu !

            L’attaque de Sasuke permit de détruire quelques uns des senbons, mais sans la défense élevée par sa coéquipière, il devait bien reconnaître qu’ils auraient tous deux été dans une mauvaise situation. Heureusement que cette dernière était spécialisée dans les techniques défensives se dit-il.

            - Il nous faut un plan ! déclara Sakura.

            - Mes techniques de feu sont sans efficacités sur son Hyôdon, lâcha le brun. Elles sont inutiles, et je ne pense pas que le Raiton soit très utile. Il détruirait ta défense, et nous ne sommes pas sûrs du résultat.

            - Oui, mais le Raiton frapperait sa glace, qui est constituée d’eau, ce qui l’affaiblirait. Même si nous n’avons plus de défense, nous serions désormais au même niveau que lui.

            - Ca vaut le coup d’essayer, reconnut l’Uchiwa. Je pense que maintenir une telle technique lui demande beaucoup de chakra. Mais pour pouvoir le toucher, je vais utiliser une grande part de mes réserves.

            - Et moi, j’ai déjà dépensée un tiers de mon chakra pour élever mes deux barrières ! rétorqua la Genin.

            Sasuke soupira, mais préféra se taire. Il composa ensuite ses mudras, avant de faire un signe à Sakura. Cette dernière abaissa ses protections, permettant ainsi à l’Uchiwa de déclencher son attaque.

            - Raiton – L’électrification dispersée !

            Le puissant courant électrique alla frapper tous les miroirs, les brisant tous, tout en renvoyant leur créateur dix mètres plus loin, secoué de spasmes. Sasuke en profita aussitôt, malgré son état de fatigue, et lança une technique Katon.

            - Katon – Technique de la boule de feu suprême !

            Mais son adversaire parvint tout de même à bloquer l’attaque, malgré la précédente technique du brun, qui l’avait surpris, et l’avait privée d’une partie de ses ressources en chakra pour limiter les effets d’une telle attaque.

            - Suiton – Grande barrière aqueuse !

            Une muraille d’eau de près de trois mètres d’épaisseur sur cinq de large et de deux de haut se dressa devant Haku. Lorsque la boule de feu percuta sa défense, il senti la chaleur des flammes malgré sa protection et dut lutter pour la maintenir. Alors que Sasuke s’effondrait, ayant presque épuisé tout son chakra, Sakura lança une des rares techniques offensive de type Doton qu’elle connaissait.

            - Doton – Le dragon de boue !

            Haku esquiva, et utilisa une technique Futon, sachant que cela l’amènerait au même niveau de chakra que ses adversaires, à voir leur état d’épuisement.

            - Futon – Le souffle destructeur !

            Le manque de chakra limita les effets de la technique, mais elle repoussa tout de même Sakura près de Sasuke. En face d’elle, Haku s’effondra, mais elle n’avait plus assez de force pour aller l’affronter, et Sasuke non plus, à voir l’état d’épuisement dans lequel il était.

            - Match nul, soufflèrent les trois ninjas en même temps.

            Ils furent soudain trempés jusqu’aux os par une immense vague qui passa par-dessus la rambarde du pont. Regardant d’où venait l’origine de la vague, ils virent un immense arbre en train de pousser dans l’océan.

            - Du Mokuton ? s’étonna Sasuke. Mais…c’est…impossible ! Ces techniques ont disparues avec Shodaime-sama !

            A ses côtés, Sakura était tout aussi étonnée.

 

            De leur côté, Naruto et Yumi, s’étaient précipités sur leur ennemi. Tous deux avaient frappés leur unique adversaire au niveau de la poitrine qu’il avait protégé en croisant ses bras devant. Le coup commun qu’ils avaient porté permis de repousser leur adversaire une dizaine de mètres en arrière. Leur adversaire ne sembla pourtant pas en ressentir les effets. Yumi en comprit les raisons en voyant des os rentrer dans les bras de l’allié de Zabuza.

            - Qui es-tu ? lui demanda-t-elle.

            - Je me nomme Kimimaro Kaguya, répondit le faux Anbu en enlevant son masque, qu’il jeta plus loin. Je suis le dernier de mon clan, les manipulateurs d’os. Maintenant que je me suis présenté à vous, auriez-vous l’amabilité de vous présenter à moi ?

            - Je me nomme Yumi Senju, membre du clan Senju et descendante du Nidaime Hokage !

            - Quant à moi, je me nomme Naruto Uzumaki, dernier membre du clan Uzumaki, descendant des Uzukage. 

            - Une manipulatrice de Suiton, et un maître des sceaux, commenta Kimimaro. Très impressionnant. Je ne pensais que j’aurais un jour l’occasion d’affronter les descendants de clans aussi prestigieux ! C’est pour moi un grand honneur que de vous affronter, croyez-le ! Mais je le regrette aussi, car il y aura probablement un mort durant notre combat.

            Un sourire apparut sur le visage du blond. Kimimaro était finalement le même quelque soit les modifications dans le passé. Il restait toujours aussi fataliste. En revanche, il semblait guérit de sa maladie. Au moins, le combat serait intéressant, surtout sans la marque maudite.

            - Tu veux un coup de main ? proposa Kyubi.

            - Seulement si j’en ai besoin, Kurama ! Je veux d’abord voir son niveau, avant de te demander de l’aide !

            - D’accord ! D’accord ! Mais ça irait plus vite si on y allait tous les deux tout de suite ! Bah ! De toute façon tu as toujours ce nouvel atout dans ta manche en cas de problèmes !

            Un sourire apparut sur le visage de Naruto. Oui, il avait ce nouvel atout, mais il espérait ne pas avoir à l’utiliser tout de suite. Mais il doutait de cet espoir, surtout face à un adversaire comme Kimimaro.

            - Bon, on commence ? demanda Kimimaro en se mettant en garde.

            Naruto fut immédiatement méfiant. Ce Kimimaro là était plus puissant que celui qu’il avait connu. L’ancien Kimimaro aurait utilisé ses os sans hésitation, mais celui-là semblait avoir reçu une véritable formation de shinobi avec Zabuza comme maître.

            - On y va Senju ? proposa Naruto.

            - Avec plaisir ! répondit la jeune fille en attachant ses cheveux en queue de cheval.

            Naruto disparut soudainement, pour réapparaître devant son adversaire. Ce dernier fut surpris de la vitesse du jeune Genin qui se trouvait face à lui, mais il parvint tout de même à parer les coups qu’il lui porta. Naruto dut reconnaître que ce Kimimaro était vraiment meilleur que l’ancien. Un sourire apparut sur son visage. Il allait enfin pouvoir livrer un grand combat. La Senju rejoignit rapidement son équipier, et l’aida à attaquer leur ennemi.

            En face d’eux, parant leurs attaques, Kimimaro fut surpris de la parfaite synchronisation entre les deux Genins. Ils se complétaient parfaitement, anticipant le mouvement de l’autre avant qu’il soit réalisé. C’était bien la première fois qu’il affrontait des adversaires aussi coriaces. Il allait devoir vraiment utiliser toutes ces techniques. Il fit soudainement jaillir au bout de sa main une lame d’os, forçant ses adversaires à se reculer lorsqu’il la fit siffler dans l’air.

            Cette attaque ne sembla pas perturber le blond qui fit apparaître un katana dans ses mains. En revanche, Kimimaro, vit que la fille n’avait sorti que des kunaïs. Elle ne semblait pas connaître l’art du Kenjutsu, et il lui fallait en profiter. Mais le dernier des Kaguya doutait que son équipier Uzumaki lui laisse le loisir de s’attaquer à la fille. De toute façon, ce n’était pas grave, il était largement de taille à affronter ces deux Genins, aussi forts soient-ils.

            - A l’attaque ! lancèrent-ils en même temps.

            La lame de Kimimaro rencontra celle de Naruto, et tous deux forcèrent dans le but de savoir qui craquerait le premier. Mais, aussi têtu l’un que l’autre, les deux ninjas ne cédèrent pas un pouce de terrain. Ils entamèrent un duel au sabre, enchaînant les bottes et les feintes, les coups d’estoc et de taille, mais sans parvenir à toucher l’autre. Non loin, Yumi observait le spectacle qui s’offrait à elle. Elle n’avait encore jamais vue Naruto livrer un véritable combat au sabre. Et là, elle le voyait pour la première fois face à un adversaire de son niveau. Les deux combattants ne semblaient pas se battre, mais danser. Mais pour la jeune fille, c’était une danse mortelle, où la première erreur couterait la vie à celui qui la ferait.

            Les deux bretteurs rompirent soudain leur assaut et s’écartèrent l’un de l’autre. Alors que Kimimaro faisait rentrer son arme dans son corps, Naruto la réintégra dans son sceau.

            - Naruto ? questionna la Senju.

            - Je dois reconnaître que tu es fort, Naruto Uzumaki, déclara Kimimaro d’une voix forte. Je n’avais encore jamais rencontré quelqu’un capable de me tenir tête au sabre. Même Zabuza doit s’incliner devant ma technique depuis un peu moins d’un an.

            - Je dois également reconnaître que ton niveau est excellent, Kimimaro Kaguya. Je ne pense pas être le meilleur dans le Kenjutsu, mais je reconnais que nous sommes tous deux au même niveau dans ce domaine.

            - Il est donc temps de passer à d’autres domaines des arts ninjas, mais sachez tous les deux que je ne vous ferez pas de cadeau ! Mon don héréditaire peut-être utilisé de bien des manières !

            Naruto hocha la tête, se concentrant sur la suite du combat. De son côté, Yumi chassa les questions qu’elle avait en tête, et surveilla Kimimaro. Tous trois entamèrent des mudras au même moment. Ce fut Kimimaro qui lança les hostilités en premier.

            - Doton – Le dragon de pierre !

            Un dragon de six mètres de long se forma à partir de la pierre du pont, et se précipita sur les deux Genins. Ce fut Naruto qui termina sa série de mudras en premier.

            - Fuin no Jutsu – Bouclier dimensionnel !

            Un bouclier noir apparut devant les deux Genins et le dragon se précipita dedans tête la première. Le bouclier disparut aussitôt que la créature de pierre fut totalement rentrée. Yumi relança les hostilités en déclenchant sa technique.

            - Suiton – Technique du dragon aqueux !

            Le dragon sortit de l’eau qui se trouvait sous le pont et se précipita sur le Kaguya, qui riposta par une technique Doton.

            - Doton – Mur de boue !

            Le dragon ne put passer la défense du manipulateur d’os, et disparut. Mais le Kaguya n’eut pas le temps de répliquer à l’attaque du blond.

            - Raiton – Eclair foudroyant !

            Kimimaro fut propulsé plusieurs mètres en arrière. Pendant un instant, Yumi pensa qu’il avait subi d’importants dégâts, mais ce dernier se releva sans difficulté. Sur tout son corps, des os se résorbaient.

            - Ninpô – Armure osseuse ! annonça tranquillement le dernier des Kaguya.

            - Et flûte, raté ! pestèrent les deux Genins.

            - Je reconnais que c’était bien joué, mais vous avez oublié mon don héréditaire.

            Sur ces paroles, Kimimaro se précipita soudainement sur les deux ninjas de Konoha. Le temps qu’ils se reprennent, l’élève de Zabuza était sur eux, et il repoussa Yumi à l’autre bout du pont, en frappant violemment sa cheville avec une lame d’os.

- Yumi ! hurla le blond.

Kimimaro se tourna ensuite vers Naruto, qui prit un violent coup au niveau de la poitrine, mais le pouvoir de guérison de Kyubi était supérieur à n’importe quoi, et une blessure aussi minime ne l’inquiétait pas. Il reprit un combat de Taijutsu contre Kimimaro, utilisant son Futon pour accélérer ses mouvements, mais à sa grande surprise, le Kaguya parvenait à suivre.

            - Je suis moi aussi d’affinité Futon, lui révéla t-il lorsqu’ils se séparèrent. Mais, contrairement à toi, je n’étais pas au maximum de mes capacités.

            - Qui t’as dis que j’étais au maximum ? questionna Naruto en faisant apparaître son Rinnegan sous Genjutsu.

            Le blond se précipita sur le Kaguya, le surprenant par sa nouvelle énergie. Kimimaro parvint tout de même à contrer les assauts du blond, et ils en revinrent bientôt au Ninjutsu.

            - Futon – Sphères du Vide !

            - Futon – Ascension verticale !

            Naruto esquiva l’assaut du manipulateur d’os en utilisant le vent pour s’élever dans le ciel, et il enchaîna immédiatement par une seconde attaque.

            - Raiton – Foudre céleste !

            Deux éclairs bleutés sortirent des paumes de l’adolescent pour venir percuter son adversaire, qui avait de nouveau revêtu sa carapace osseuse. De dépit, Naruto retomba sur le sol en composant de nouveaux mudras.

            - Doton – Les pieux de la terre ! déclara-t-il en retombant sur le pont.

            - Doton – Cocon protecteur !

            Naruto observa pendant quelques secondes le dôme de terre formé par Kimimaro, avant de se tourner sur sa droite, en sentant le Kaguya de ce côté. Il n’eut pas le temps de faire un geste qu’il subit la puissance de l’attaque de son adversaire.

            - Futon – Le poing de Fujin !

            L’Uzumaki fut propulsé par-dessus la rambarde du pont, du sang s’échappant de nombreux endroits de son corps. Il chuta dans l’eau glacée, en entendant le cri de Yumi.

            - Naruto !

            Alors que le Genin s’enfonçait dans les profondeurs de l’océan, il entendit la voix du Biju.

            - Besoin d’aide ? se moqua Kyubi.

            - Oui ! avoua le blond. J’ai besoin de ton aide pour réaliser cette technique !

            - Ah ! Je vais enfin pouvoir être utile ! Je n’attendais que ça !

            - Tu me le donnes ton chakra, oui ou non ?

            - Tiens prends ça ! Je pense que ça devrait largement suffire pour te guérir et remplir tes réserves !

            Naruto rouvrit les yeux, alors que ses blessures guérissaient à vue d’œil. Il commença à composer des mudras à toute vitesse, vraiment énervé.

            - Mokuton – L’arbre de la création !

 

            Lorsqu’elle avait vu son équipier tomber, Yumi avait hurlée de peur. C’était la première fois qu’elle voyait quelqu’un mourir, et qui plus est, l’une des personnes les plus chères à son cœur. Lorsque le corps de Naruto disparut de sa vision, les larmes commencèrent à couler sur ses joues. Une voix s’éleva alors devant elle.

            - Je suis vraiment navré, commença Kimimaro, mais je vous avais prévenu. Maintenant c’est ton tour, même si tu ne peux pas te défendre, je dois te tuer.

            La Senju lui lança alors un regard assassin, ne désirant pas lui montrer sa peur. Alors que le Kaguya levait son épée d’os, une immense vague apparut derrière lui, le surprenant autant que Yumi. Il dressa rapidement une protection de terre, et la dissipa dès que la vague fut passée. Le spectacle qui s’offrit à ses yeux, ainsi qu’à ceux de la Senju l’étonna. Un immense arbre était en train de pousser depuis le fond de la mer, ses branches se développant de plus en plus, et son tronc ne cessant de s’élargir. Lorsque la cime du végétal eut atteint plus de cent mètres de haut, sa croissance s’arrêta.

            - Naruto est toujours vivant, murmura Yumi.

            Un cri vint confirmer les dires de la jeune fille aux cheveux noirs.

            - Kaguya ! hurla Naruto en sautant depuis la plus haute branche.

            Le dernier des Uzumaki atterrit avec force sur le pont de pierre, fissurant les dalles sur un rayon de deux mètres autour de lui. Le chakra bouillonnait littéralement autour du blond. Kimimaro poussa un soupir d’excitation. Jamais il n’avait livré un tel combat. Les deux adversaires se précipitèrent l’un sur l’autre. Mais Naruto avait acquis de meilleurs réflexes grâce au chakra de Kyubi. Et ses yeux flamboyaient d’une lueur orangée qui surprit le jeune manipulateur d’os.

            Le coup de poing du blond envoya Kimimaro voler à l’autre bout du pont, pourtant, Naruto ne s’arrêta pas là et continua à assener des coups de plus en plus féroces au Kaguya. Ce dernier espéra repousser son adversaire en faisant apparaître des pics osseux sur tout son corps, mais le poing du blond les pulvérisa, forçant le Kaguya à user d’une technique de vent.

            - Futon – Le poing de Fujin !

            - Futon – Le poing de Fujin ! répliqua Naruto en ayant reproduit ses mudras à une vitesse démentielle.

            L’attaque de Naruto balaya celle du Kaguya, qui alla s’écraser sur la rambarde de fer du pont, arrachant cette dernière de ses gonds. Naruto atterrit sur ses pieds, et se calma.

            - Naruto et Yumi : 1 ; Kimimaro : 0 ! Victoire totale de l’équipe sept !

           

            - Je crois que la victoire vous revient Kakashi ! déclara Zabuza. Si tu pouvais juste me laisser aller régler une dernière affaire avant que je…

            - Hé bien, hé bien ! Qu’avons-nous là ? déclara une petite voix trainante. Zabuza, je pensais que tu parviendrais à éliminer ces pathétiques ninjas, mais je vois que je te pays trop cher pour ton travail ! C’est pour ça que j’ai décidé de rompre notre association ! Et comme tu peux le voir, mes hommes sont là pour y mettre un terme…définitif !

            Zabuza et Kakashi observèrent l’armée qui leur faisait face. Celle-ci était uniquement composée de mercenaires dont l’équipement laissé à désirer. Les deux shinobis se regardèrent un instant, avant que Zabuza ne s’empare de son immense lame, et que Kakashi ne sorte un kunaï.

            - Vous avez l’intention d’affronter une centaine d’hommes à vous deux ? se moqua Gâto. Vous devez être suicidaire !

            - Au contraire, le nain ! répliqua Zabuza. Un ninja de mon niveau est équivalent à une centaine de mercenaires comme les tiens ! Alors Kakashi-san et moi-même n’en auront pas pour longtemps à régler ce petit problème. Ensuite, je laisserais les habitants de ce pays décider de ton sort ! Mes élèves et moi, nous irons faire un tour du Pays du Feu, ça fait longtemps que j’en rêve !

            - Tu bluffes, essaya de se convaincre Gâto.

            Il eut à peine finit cette phrase que les ninjas de haut niveau disparurent de sa vision. A peine deux minutes plus tard, ils réapparurent devant lui, et Zabuza l’assomma.

            - Il est à vous Tazuna-san ! déclara-t-il d’une voix forte. Kakashi, la prochaine fois que nous nous affronterons, j’espère que ce sera lors d’un simple affrontement.

            - Viens faire un tour à Konoha si l’envie t’en prend, nous pourrons passer de très bons moments pour nous entraîner ! Ca me changera de Gai, pensa t’il en même temps.

            - Je n’y manquerais pas Kakashi ! Si un jour tu as besoin d’aide, utilise ce parchemin pour me contacter, dit Zabuza en mettant un rouleau dans la main du ninja copieur.

            Sur ces paroles, Zabuza disparut dans un Shunshin, récupérant ses deux élèves, avant de disparaître.

            - Bon, comment expliquer à Hokage-sama tout ce bazar ? se demanda Kakashi. Car on va devoir rester au moins une à deux semaines de plus ici pour récupérer en attendant que le pont soit terminé. Et il faudra que j’ai une discussion avec Naruto lorsque nous serons à Konoha, et en présence du Sandaime et du chef du clan Senju. Yumi va certainement l’interroger pendant toute la semaine, alors elle aura certainement quelques réponses avant moi.

 

            Non loin de là, Naruto était occupé à guérir la cheville de son équipière, qui semblait chercher ses mots. Finalement, elle se décida à parler.

            - Naruto, comment…

            - Je maîtrise le Mokuton, car je suis le descendant de Shodaime-sama, la coupa le blond, qui est mon arrière-grand-père du côté maternel.  C’est tout ce que je peux te dire pour l’instant.

            - Mais…

            - S’il te plaît Yumi, laisse-moi un peu de temps ! Lui demanda le blond. Je ne voulais pas révéler ce secret, mais j’y ai été forcé lors de ce combat, alors si tu pouvais dire que c’est un coup de chance aux autres pour l’instant.

            La jeune adolescente le regarda de ses yeux d’onyx, avant de sourire.

            - Tu me dois des réponses Uzumaki !

            - Tu les auras au village, répondit le blond. C’est une promesse, termina t’il dans un murmure.

            - Je vais aller voir comment vont les autres, déclara Yumi en se levant dès que sa cheville fut guérie. On se voit tout à l’heure pour discuter du combat et comment nous améliorer ?

            - Ouais, d’accord, acquiesça le fils caché du Yondaime.

            Yumi sourit, et embrassa le blond sur la joue avant de partir voir l’état du reste de l’équipe. De son côté, Naruto était complètement stupéfié par ce que venait de faire la jeune héritière, et son cerveau ne réfléchissait plus.

            - Génial, je vais encore devoir jouer au psychologue, marmonna Kyubi. En tout cas, mon petit Naruto est en train de découvrir l’amour, comme c’est merveilleux ! se moqua t’il.

            - Tais-toi, renard de malheur !

            - Il n’y a que la vérité qui blesse gamin !

Commentaire de l'auteur Alors vos avis ou réactions ?
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales