Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto Namikaze Uzumaki Auteur: Kyubi-san Vue: 457393
[Publiée le: 2011-10-13]    [Mise à Jour: 2019-07-28]
13+  Signaler Général/Action-Aventure Commentaires : 409
Description:
Alors qu'il se tient seul sur le dernier champ de bataille de la Quatrième Grande Guerre Shinobi, Naruto tente de s'ôter la vie, quand un puissant chakra l'en empêche, et lui propose de repartir dans le passé pour modifier le futur et sauver les vies de ses camarades.
Naruto accepte donc, mais avant de partit pour le passé, il apprend qu'il a hérité de pouvoirs particuliers.
Et, en arrivant dans le passé, il découvre que de nombreuses choses ont changés.
Venez suivre les aventures de Naruto dans le passé, où cet adulte dans un corps d'enfant va tenter de modifier le futur pour empêcher la Quatrième Grande Guerre ninja et apporter la paix qu'une prophétie a annoncé.
Crédits:
L'univers appartient à Masashi Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 5 : Un entraînement matinal

[4000 mots]
Publié le: 2012-02-18Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Naruto Namikaze Uzumaki

Chapitre 5

            Un matin comme un autre se levait sur le village caché de Konoha. Tout était calme, et les habitants vaquaient à leurs occupations habituelles. Pourtant, le calme n’était pas présent sur un certain terrain d’entraînement, qui était utilisé par l’équipe sept depuis presque trois mois. Trois mois que la relation spéciale entre la Senju et l’Uzumaki avait évoluée dans un léger conflit durant leurs entraînements quotidiens, mais en relation professionnelle en dehors des entraînements, lorsque le blond aidait la jeune adolescente aux cheveux noirs à améliorer ses techniques Raiton.

            - Je vais l’exploser ! hurlait une jeune adolescente aux cheveux noirs, tout en composant des mudras à toute vitesse.

            En face d’elle, un Genin blond restait immobile, analysant les mudras composés par la jeune fille. De plus, il arborait un sourire moqueur, comme s’il savait qu’elle ne pourrait pas le toucher. Alors que la série de mudras de la jeune fille se stoppait et qu’elle insufflait une grande quantité d’air, le blond composa une dizaine de mudras à une vitesse impressionnante, et apposa ses mains sur le sol.

            - Suiton – Les lances aqueuses !

            - Doton – Barrière de la montagne !

            La technique Suiton alla percuter la muraille qui venait de se dresser juste devant son adversaire, qui enchaîna avec une nouvelle série de signes, avant de poser sa main sur la barrière de roche qui se tenait devant lui.

            - Doton – Poing de Talos !

            Un poing de terre sortit de son mur de terre, et se dirigea immédiatement vers la jeune fille, qui parvint à esquiver l’attaque, avec quelques difficultés, et alors qu’elle se relevait, elle entama une série de signes dans le seul but de contre-attaquer. Alors que sa composition de mudras touchait à sa fin, elle vit son adversaire finir la sienne bien plus rapidement.

            - Doton – Cocon protecteur !

            Aussitôt, le mur de terre précédemment érigé par le jeune Uzumaki se transforma, venant entourer son créateur d’une bulle protectrice. Mais la Senju ne l’entendit pas de cette oreille, et termina rapidement sa série de mudras.

            - Raiton – Destruction de la roche !

            Yumi apposa sa main droite sur le sol, laissant ainsi se déverser tout le chakra de foudre qu’elle avait accumulé dans celle-ci. Quelques instants plus tard, sa technique vint à bout de celle de Naruto, provoquant l’effondrement de son cocon, qui déclencha un grand nuage de fumée. En revanche, il n’y avait plus aucune trace de L’Uzumaki, qui semblait avoir disparu de la surface de combat. Le cherchant des yeux, la Senju sentit soudainement un mouvement au niveau de ses jambes. D’un bond, elle évita l’attaque de son coéquipier, et déchargea ce qu’il lui restait de chakra Raiton dans un puissant éclair qui vint frapper l’endroit où se trouvait le blond. Ce dernier, fortement électrocuté, ne se releva pas, faisant croire à la Senju qu’elle venait de gagner.

            - Je crois que cette fois-ci, je suis la gagnante Uzumaki !

            - Je pense que tu t’avances un peu ! lui répondit une voix. Je ne suis pas encore mort !

            Se retournant, Yumi vit que son coéquipier se tenait tranquillement face à elle. Jetant un coup d’œil sur le deuxième Naruto, elle vit ce dernier se transformer en boue.

            - Un Tsuchibunshin, prononça t’elle, très malin.

            - Exact, répondit son coéquipier, mais je ne pense pas que tu puisses le voir une seconde fois aujourd’hui, il n’est pas encore au point. Il ne résiste pas à une attaque Suiton de rang B. je dois donc encore l’améliorer.

            Un sourire fit son apparition sur le visage de la jeune fille aux cheveux de jais. Elle avait un moyen de contrer son adversaire sur deux éléments, mais il en restait toujours trois qui lui posaient des problèmes. Il fallait absolument qu’elle se débrouille pour maîtriser un nouvel élément. Mais pour le moment, son seul objectif était de rabattre le caquet de son partenaire d’entraînement, qui venait sur le terrain numéro trois tous les jours dès cinq heures, bien que le sensei n’arrive pas avant les dix heures. Quant à elle, elle était là dès huit heures, contrairement aux deux autres membres de l’équipe, qui n’arrivaient sur place qu’une petite demi-heure avant leur professeur.

            - Suiton – Technique du dragon aqueux ! lança la Senju.

            - Fuin no Jutsu - Technique du bouclier incurvé !

            Une barrière translucide, complètement blanche, se dressa devant le blond, et encaissa sans broncher la puissante technique de Suiton de rang B. Pourtant, la barrière dressée par le blond ne fit pas que bloquer la technique offensive de la Senju. Cette dernière lui fut renvoyée avec une vitesse accrue par le choc contre le bouclier dressé par le blond. Alors qu’elle allait être frappée de plein fouet par sa propre attaque, la jeune fille vit le blond apparaître devant elle, et dressée une barrière rocheuse pour empêcher les dégâts.

            - Doton – Muraille de granit !

            Une barrière grise, composée de granit, se dressa devant les deux Genins, qui furent protégés du choc par la technique du blond. Epuisés, les deux équipiers tombèrent sur le sol, trop fatigués pour poursuivre leur combat. Sortant un paquet de pilules de chakra de sa poche, le blond en tendit une à son équipière, qui la prit avec un regard de gratitude. Une fois qu’ils eurent avalés le remontant, ils sentirent leurs forces leur revenir. Décidant de faire une pause dans leur entraînement, les deux Genins allèrent se reposer à l’ombre d’un des chênes qui bordait le terrain d’entraînement.

            Alors que la Senju allait s’endormir, elle entendit un léger bruit, et en rouvrant les yeux, elle vit que son coéquipier venait d’invoquer une bouteille d’eau d’un parchemin qu’il avait déroulé sur le sol.

            - Tiens, déclara Naruto en lui envoyant une seconde bouteille. J’ai l’impression que ça peut te servir.

            - Merci, lui répondit-elle.

            Le blond hocha la tête, et observa le terrain d’entraînement, qu’ils avaient réduit à l’état de champ de bataille à cause de leur technique. L’Uzumaki savait parfaitement que la Senju avait pour seul but de le dépasser grâce à leurs affrontements matinaux, mais il s’en moquait complètement. La seule chose de bien qu’il retirait de ces affrontements réguliers avec sa partenaire, était sa meilleure maîtrise du Doton. Le Suiton ne lui avait pas posé de grands problèmes à maîtriser, se rapprochant, d’une certaine manière, du Katon utilisé par la boule de poils qui s’occupait de recharger ses réserves de chakra à longueur de journée.

            - Je ne comprends toujours pas comment tu as pu me renvoyer mon attaque, Uzumaki, déclara tranquillement la Senju.

            Le jeune adolescent regarda son équipière qui le fixait de ses yeux noirs. Depuis quelques temps, le comportement de cette dernière à l’égard de son coéquipier avait changé. Elle passait moins de temps à essayer de le provoquer, et préférait discuter avec lui ayant découvert que son coéquipier pouvait lui être d’une grande aide pour rabattre l’orgueil de son deuxième coéquipier. Orgueil renforcé chaque jour par l’attitude de groupie de sa dernière équipière au sein de l’équipe sept.

            - Le Fuinjutsu est un art ninja dont les possibilités sont presque infinies. Les plus grands ninjas de l’histoire étaient les maîtres du Fuinjutsu. Que ce soit le Sandaime ou le Yondaime, ils maîtrisaient cet art secret à la perfection. Pourtant, ils étaient loin de pouvoir égaler les maîtres de ce domaine…

            La jeune héritière d’un des clans les plus puissants de Konoha le fixa étrangement. Récemment, elle avait fait des recherches sur les Uzumaki dans la bibliothèque de son clan, et elle avait découvert que ces derniers avaient été capables de vaincre n’importe quels adversaires en combat singulier.

            - Je suppose que tu fais référence au clan dont tu viens, Uzumaki, prononça Yumi en accentuant bien sur le dernier mot.

            - Comment peux-tu être au courant de ça ? s’étonna soudainement le blond. C’est un des secrets que je garde le mieux !

            L’étonnement de sa coéquipière fut encore plus grand que le sien. C’était bien la première fois qu’elle voyait le blond être aussi surpris. Pour la première fois, elle voyait une réaction encore jamais vue sur le visage de son coéquipier.

            - La bibliothèque de mon clan parle beaucoup des Uzumaki, déclara t’elle à son équipier. Principalement du fait que mon arrière-grand-tante, Mito Senju, était une Uzumaki au départ. Et surtout du fait que ses enfants ont été confiés à son clan d’origine. Apparemment, mon clan n’a pas essayé de réclamer ses descendants, puisque ceux-ci sont certainement morts au début de la Troisième Grande Guerre, lors du massacre d’Uzushio par trois des grands villages ninjas. Ce qui fait que dans mon clan, nombreux sont ceux à regretter cette décision, plus personne n’étant en mesure de maîtriser le Mokuton. En plus de l’affaiblissement de notre chakra extrêmement dense.

            - Comment ça personne n’est en mesure de maîtriser le Mokuton ? s’étonna l’Uzumaki. Tu veux dire qu’aucun membre de ton clan n’est en mesure d’utiliser cette nature depuis la mort de Shodaime-sama ?

            La jeune fille aux cheveux d’ébène acquiesça en baissant la tête, sa longue chevelure venant cacher son visage et retombant sur son front. Elle voyait bien que le blond était complètement surpris par cette révélation, mais elle ne comprenait pas tellement la raison de cette surprise.

            - Je pensais que tu le savais Uzumaki, murmura Yumi. C’est connu par tous les habitants du village que plus aucun membre du clan Senju n’est en mesure d’utiliser le Mokuton. Et c’est pourquoi nous avons moins de poids au conseil que les Uchiwa depuis quelques années.

            - Je l’ignorais, répondit le blond. Mais je suis sûr qu’il est possible de débloquer cette nature de chakra pour un descendant des Senju.

            - Si c’était possible, les membres de mon clan capable d’utiliser le Doton et le Suiton l’auraient fait depuis très longtemps. Certains de nos plus brillants Jonins passent tout leur temps libres à s’entraîner à débloquer cette nature de chakra.  La seule personne du village possédant encore les gènes du Shodaime, c’était Tsunade-sama, mais elle n’a pas eu d’enfants.

            Naruto ne dit rien pour répondre à son interlocutrice, discutant avec Kyubi, qui s’était réveillé uniquement pour parler de ces dernières informations à son hôte.

            - Il est étrange qu’aucun membre de ce clan d’enquiquineurs n’ait pu réussir à débloquer cette technique héréditaire. Je veux bien croire que tu es l’un des derniers descendants du Shodaime, mais que les descendants du Nidaime n’aient pas pu développer cette nature est impossible. Ils auraient dus réussir, à moins que quelque chose n’empêchent leurs pouvoirs de se réveiller. De toute façon, c’est un avantage pour nous, tu es, pour l’instant, le seul en mesure d’utiliser ce pouvoir dès que tu l’auras atteint. Et tu n’en es plus très loin.

            - Je sais Kyubi-san, mais il me manque encore quelques semaines d’entraînement pour parvenir à utiliser le Mokuton. Si je pouvais utiliser le Kage Bunshin en masse, il ne me faudrait que quelques jours pour atteindre le Mokuton.

            - Je sais ! Mais ne t’inquiète pas ! Dès que tu passeras l’examen chûnin, nous pourrons en profiter pour t’entraîner sur les fusions liées au Katon. Tu n’auras aucun mal à les utiliser. Tout Jinchûriki lié à mon pouvoir les possède sans problème ! Maintenant, je retourne à ma sieste !

            Le renard rompit de lui-même la connexion télépathique, renvoyant brutalement son hôte à la réalité. Ce dernier releva la tête et observa le terrain. A ses côtés, la jeune héritière des Senju semblait dormir tranquillement. Fixant de nouveau son attention sur le terrain, le blond, décida qu’il était temps pour lui de réparer les dégâts qu’ils avaient causés précédemment. Se relevant, Naruto se dirigea au centre du terrain d’entraînement. Il composa trois mudras, et apposa ses deux mains sur le sol.

            - Doton – Rétablissement tectonique !

            Aussitôt, les murs de terre présents partout le sol disparurent, s’enfonçant de nouveau au centre de la terre. Le blond recomposa quatre mudras, et appuya de nouveau la paume de ses mains sur la terre.

            - Doton – L’absorption de l’élément de Suijin !

            Aussitôt que l’Uzumaki eut déclenché sa technique, toute l’eau présente sur le terrain fut absorbée par la terre, jusqu’à ce qu’il ne reste plus la moindre trace des techniques aqueuses utilisées par la Senju. Malgré lui, le blond ne pouvait s’empêcher d’admirer l’aisance et la facilité avec laquelle la jeune fille manipulait le Suiton. Son contrôle dépassait celui du blond, mais ce dernier avait concentré son apprentissage des derniers mois sur le Doton. Pourtant, il fallait qu’il se décide à s’entraîner un minimum au Suiton, s’il voulait conserver son niveau actuel. Se plaçant à une bonne distance du point d’eau le plus proche, l’Uzumaki composa une dizaine de mudras, avant de lancer sa technique Suiton.

            - Suiton – Technique du dragon aqueux !

            Aussitôt, les particules d’eau présentes dans l’air humide de la forêt le matin vinrent s’agglutiner entre elles, formant ainsi un dragon aqueux d’une taille d’environ six mètres. Avec un sourire, le blond comprit que si lui-même ne s’était pas entraîné au Suiton, les clones qu’il laissait chaque jour dans la grotte qu’il avait aménagée s’entraînaient au Suiton. Ainsi, son contrôle sur ces Jutsus Suiton avait augmenté sans qu’il s’en rende compte. En revanche, ce qu’il n’avait pas remarqué, c’est que Yumi était réveillé depuis qu’il avait fait disparaître les dernières traces de leur combat matinal. Et la jeune héritière du prestigieux clan avait écarquillée les yeux en réalisant l’exploit accompli par son camarade d’utiliser une technique Suiton de ce niveau sans source d’eau à proximité.

            - S’il continue de progresser à cette vitesse là, Uzumaki va certainement égaler Nidaime-sama dans sa maîtrise du Suiton.

            - Je peux savoir pourquoi tu me regardes de cette façon, Senju ? demanda soudainement Naruto. C’est très gênant, on dirait que tu vas me sauter dessus.

            - Arrête de te plaindre tout le temps Uzumaki, ronchonna la jeune fille. Je pensais juste qu’il était peut-être temps de s’entraîner au Taijutsu. Même si nous sommes tous deux spécialisés dans le Ninjutsu.

            - Qui t’a dit que j’étais spécialisé dans le Ninjutsu ? s’étonna le blond.

            - Ce n’est pas ta spécialité ? demanda l’héritière du clan.

            Le blond fit un signe de négation.

            - J’ai une préférence pour le Ninjutsu et le Fuinjutsu, expliqua l’Uzumaki, mais je suis polyvalent dans tous les domaines, que ce soit le Taijutsu, le Genjutsu ou encore le Kenjutsu. Mais il est vrai que je préfère attaquer à mi-distance, ça me donne une plus grande marge de manœuvre. Je peux ainsi attaque au corps à corps si mon adversaire préfère la distance, ou bien à distance si c’est l’inverse.

            - Je comprends mieux pourquoi tu utilises toujours des Jutsus qui sont efficaces sur une moyenne portée, s’exclama la Senju. Tu peux ainsi décider du déroulement de la suite du combat.

            - Tu as tout compris, déclara le blond en s’élançant soudainement sur la Senju.

            Cette dernière eut à peine le temps de réagir que le blond était sur elle. Elle esquiva ses deux premières attaques, et riposta au moment de la troisième à l’aide d’un coup de pied au niveau du menton. Elle savait parfaitement que l’Uzumaki possédait des réflexes étonnants, qui lui permettaient souvent d’esquiver les attaques de Sasuke lorsqu’il était son partenaire d’entraînement au Taijutsu, ce qui lui permettait de rester au niveau de l’Uchiwa qui utilisait son Sharingan en permanence.

            La jeune fille sortit de ses réflexions en voyant que le blond venait de saisir sa cheville. Tournant sur elle-même, la Senju se dégagea de la prise de son adversaire, qui recula, afin de pouvoir analyser la situation. Sa première tentative d’attaque avait échouée, et maintenant, la jeune fille aux cheveux noirs était sur ses gardes. Un sourire passa sur le visage du blond, qui se lança soudainement à l’attaque, surprenant son adversaire, qui pensait qu’il tenterait plus d’utiliser une tactique pour détourner son attention. Soudain, le blond disparut de sa vision, et elle comprit qu’il venait d’utiliser sa technique de déplacement instantané.

            Se retournant, elle sortit un kunaï et para les shurikens qui arrivaient dans son dos. Alors qu’elle se remettait en garde, un kunaï vint percuter le sien. L’Uzumaki venait de réapparaître juste devant elle, et il avait tenté de l’attaquer en passant sous sa garde. Yumi comprit que si elle n’était pas retombée en garde instinctivement, le blond l’aurait blessé. Même si ce dernier savait qu’ils ne faisaient que s’entraîner, il se comportait toujours comme s’il était engagé dans un combat à mort face à son adversaire. La jeune héritière sourit. Pour la première fois, elle avait réussie à parer l’attaque rapide de son équipier, qu’elle avait toujours était obligée d’esquiver. Ce dernier bien que surpris, se contenta d’hocher la tête, faisant ainsi comprendre à son adversaire qu’il passait à la vitesse supérieure.

            Yumi n’attendit pas que le blond attaque une nouvelle fois, et se dégagea de la lame de son adversaire, tout en tentant de lui assener un coup de pied retourné. Malheureusement pour elle, le blond avait percé sa stratégie, et fit exactement le même mouvement qu’elle. La tentative se solda par un match nul. Reculant de quelques mètres, les deux adversaires se fixèrent pendant quelques instants, avant de repartir à l’attaque. Tout en courant, le blond envoya quelques shurikens sur son ennemie, ce qui fit sourire la jeune fille. Mais le blond sourit à son tour, et la Senju comprit qu’il avait une idée derrière la tête.

            - Nimpo - Shuriken Kage Bunshin no Jutsu !

            Yumi écarquilla les yeux en voyant les quelques shurikens se multiplier en plus trois cents. La Senju s’écrasa au sol, esquivant ainsi la dangereuse attaque, et se releva dès que cette dernière fut passée, évitant ainsi de peu le puissant coup de poing de son équipier blond. Se baissant, la jeune fille tenta de faucher les jambes de l’Uzumaki par un balayage au sol, mais ce dernier esquiva souplement l’attaque en sautant au-dessus d’elle. Agacée par les incessantes attaques et esquives de son adversaire, la jeune kunoichi lança à son tour des shurikens sur son partenaire d’entraînement, mais ce dernier les para habilement à l’aide de son kunaï, tout en se réceptionnant souplement sur la terre ferme. Il n’eut pas le temps de souffler, que la Genin était sur lui, le forçant à reculer sous ses assauts furieux. Alors qu’il reculait, le blond sentit soudain qu’il buttait sur quelque chose, et arrêta immédiatement de se reculer.

            Profitant de l’occasion, Yumi s’élança sur son adversaire, qui s’écarta au dernier moment de sa trajectoire, et lui saisit le poignet. D’un mouvement rapide et puissant, il envoya la jeune fille au loin, se donnant ainsi un moment pour reprendre son souffle. En face de lui, la jeune fille reprenait également sa respiration, avant de partir à l’attaque. Pris d’une soudaine idée, le blond composa trois mudras, surprenant la jeune fille. Elle n’eut pas le temps de comprendre ce qu’il se passait, qu’elle se retrouvait dans une prairie en fleurs, entourée par des oiseaux. Il n’y avait aucune trace de son équipier. La jeune fille sourit.

            - Un Genjutsu plutôt sympathique, murmura t’elle avant de s’en sortir.

            La kunoichi venait à peine de sortir de l’illusion, qu’elle se retrouva plaquée contre le tronc d’un arbre, la lame de son propre kunaï sur la gorge.

            - Je crois que j’ai gagné, murmura le blond.

            - Tu as triché, Uzumaki, répliqua la fille aux cheveux d’ébène.

            Naruto eut un petit sourire, et se recula, tout en rendant son arme à sa coéquipière. Cette dernière la récupéra, et la rangea dans la pochette prévue à cet effet. De son côté, le blond était occupé à sceller les armes qu’il avait utilisées dans les sceaux qu’il portait au niveau des poignets et sur ses avant-bras. La jeune fille s’approcha de lui.      

            - Tu as triché, répéta t’elle.

            - Techniquement, non, répondit l’Uzumaki. Dans un combat, il faut toujours être sur ses gardes. De plus, ni toi, ni moi, n’avions interdit l’usage du Genjutsu.

            - C’est vrai, admit la Senju, mais je pensais que tu te limiterais au Taijutsu. Si j’avais su que tu utiliserais des illusions, je n’aurais pas hésité à les utiliser moi aussi.

            Le blond termina de sceller son dernier shuriken dans son sceau, puis se retourna vers son équipière.

            - Tu as raison, Senju, répliqua le Genin, j’aurais dû te prévenir que j’utiliserais le Genjutsu. Pour me faire pardonner, je te promets de t’apprendre la technique que tu souhaites, quelle qu’elle soit !

            Un sourire radieux apparut sur le visage de la kunoichi, qui tenait là un excellent moyen de progresser, et surtout de pouvoir enfin commencer à rattraper le blond dans un domaine que personne ne pouvait lui enseigner dans son clan.

            - Je veux que tu m’apprennes l’art du Fuinjutsu, Uzumaki, déclara t’elle.

            Naruto la regarda, les yeux écarquillés, ne s’étant pas attendu à une telle demande.

            - Tu ferais bien de revoir tes ambitions à la baisse, Yumi, déclara Naruto à la surprise de la jeune fille, puisqu’il n’utilisait son prénom que lorsqu’il était sérieux. L’art du Fuinjutsu est très complexe, et très long à apprendre. Tu ne seras pas capable de l’utiliser efficacement avant plusieurs mois, voire même plusieurs années.

            - J’ai tout mon temps, Naruto, répliqua la Senju à l’étonnement du blond, puisque la seule fois où la jeune fille avait utilisée son prénom était lors d’un combat face à des brigands lors de leur première mission de rang C. « De plus, si je veux devenir la première femme Hokage, je dois absolument maîtriser le Fuinjutsu. C’est toi-même qui m’as dit que c’était l’art des plus grands shinobis ! »

            Le blond acquiesça aux paroles de la Senju. Après tout, elle avait raison. Et puis, il lui avait promis de lui apprendre le Jutsu qu’elle voudrait, mais quant même, le Fuinjutsu était bien plus compliqué que n’importe lequel des arts ninjas.

            - C’est d’accord, Senju, déclara l’Uzumaki. Je t’apprendrais le Fuinjutsu. Mais tu dois bien comprendre que je t’apprendrais les bases et les sceaux les plus couramment utilisés. Ceux que j’ai créés, je ne te les enseignerais pas !

            - Ca me va parfaitement, répondit la jeune fille. De plus, tous les ninjas ont le droit d’avoir des techniques secrètes. Alors on dit demain à huit heures à la bibliothèque ?

            - Voyez-vous ça ? déclara une voix moqueuse derrière les deux jeunes Genins. Uzumaki et Senju se donnent rendez-vous ! A quand les enfants ?

            - Mêle-toi de ce qui te regarde Sasuke, répliqua le blond. Je ne t’ai pas demandé quand tu épouseras une de tes innombrables groupies, moi ?

            L’Uchiwa ne sut que répondre aux paroles du blond, provoquant ainsi le rire de Yumi et de Naruto, ainsi que celui de Sakura. Il faut dire que voir un Uchiwa muet et rouge de honte n’était pas un spectacle habituel.

            - Hn ! maugréa le brun.

            - Hé bien ! Je vois qu’on s’amuse bien ici, déclara Kakashi en apparaissant de nulle part. J’aimerais bien savoir la raison de toute cette bonne humeur, sauf pour Sasuke apparemment.

            - Sasuke vient juste de se faire rembarrer proprement par Uzumaki, déclara Yumi après avoir calmée son fou rire, ce qui était difficile en voyant le brun qui boudait en leur tournant le dos.

            Le sensei sembla se retenir de se moquer du deuxième fils du chef du clan Uchiwa. Finalement, il demanda l’attention de toute son équipe. Les quatre Genins se tournèrent vers le Jonin. Ce dernier leur annonça le fait qui avait hâté son arrivée, chose que ses élèves n’avaient pas remarquée, trop occupés par la réaction de l’Uchiwa.

            - Nous sommes convoqués au bureau de l’Hokage, pour effectuer une mission de rang C. Selon lui, elle nous prendra un petit moment, donc vous feriez mieux d’aller vous préparer. Ah oui, déclara le sensei alors qu’il allait partir, j’allais oublier ! Notre rendez-vous au bureau de l’Hokage est dans moins d’une heure, alors je vous conseille de vous dépêcher !

            Sur ce, le sensei disparut dans un tourbillon de feuilles. Dès qu’il eut disparu, ses élèves se séparèrent pour aller préparer leurs affaires, même Naruto, qui devait surtout passer annuler ses clones à la grotte, puisqu’il était toujours prêts à partir en mission, ses affaires étant scellées dans un rouleau, lui-même scellé dans un autre sceau qu’il portait sur le dessous de son avant-bras droit.

           

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales