Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • L'effondrement
    Réticule
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/02/2020
  • Un verre de Vin Jaune
    Editions Aréopage
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Banquet
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 18/09/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto Crisis Auteur: Jill Vue: 33452
[Publiée le: 2006-05-23]    [Mise à Jour: 2008-05-23]
13+  Signaler Action-Aventure/Mystère/Suspense Commentaires : 564
Description:
[Saison 1]

3 ans après la destruction de Konoha, un homme, dans un bar, va se suicider. Mais une rencontre imprévue va bouleverser ses plans... et sa vie...
Désormais, Naruto est en route pour retrouver les survivants de Konoha éparpillés aux quatre vents ainsi que ses souvenirs de la fameuse nuit où tout a basculé...
Cependant, tout ne se passe pas comme prévu : les mystères s'épaississent, les secrets sont bien gardés, des rancœurs naissent et un terrible complot se profile à l'horizon...
Le combat finale touche à sa fin et l'horreur est désormais à son paroxysme, reste-t-il seulement un espoir de mettre un terme à la folie meurtrière d'un homme maudit des dieux, incarnation sur terre du mal?

-----------------------

[Préquelle]

Naruto se réveil au milieux des ruines de la cité de Konoha. Désemparé, terrifié, amnésique, il s'enfuit pour échapper à l'horreur de ses actions. Condamné à la solitude et à l'errance, il rencontrera pourtant une mince lueur d'espoir, sous la forme d'une étrange et mystérieuse aveugle recherchant son frère disparut...
... mais dans l'ombre, un ennemi, survivant du massacre, entend bien achever de détruire ce qu'il reste du porteur de Kyuubi...


--[ANNONCE]--
Cette fanfic fête ses deux ans, venez décider si elle doit se poursuivre ou s'arrêter là.
Crédits:
Seuls Aniki et les prénoms Banichi, Banni et Bansan m'appartiennent, les autres personnages sont la propriété de Monsieur Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

La naissance d'un démon

[3152 mots]
Publié le: 2006-08-02
Mis à Jour: 2008-03-14
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Naruto Crisis

 

Chapitre 23 :

 

 

Anko prend une grande inspiration… contemple une dernière fois le renard…

… et elle s’exclame :

 

_ C’est partie ! Shiki Fuu…

 

Un coup de vent venu de nulle part déséquilibre la kunoichi et avant que Sasuke ne puisse faire quoi que ce soit, il est lui aussi mit à terre… par un certain rouquin…

 

_ Aniki !

 

Le Uchiwa se relève à la vitesse de l’éclair et fait face au chef de l’Akatsuki… tandis qu’un deuxième Aniki continue de former des signes très rapidement.

 

_ Merde… encore un clone !

_ Vraiment navré Anko « petite sœur »… mais je ne peux pas me permettre de te laisser interférer avec les événements… encore une fois…

 

La kunoichi se relève elle aussi et crache :

 

_ Alors c’est comme ça que tu comptais t’y prendre pour obtenir le Kyuubi ! Comment vas-tu faire pour avoir le démon sans l’esprit de Naruto !

 

L’autre aux Sharingans se contente de pointer du doigt son alter ego qui enchaîne les combinaisons de sceaux :

 

_ Cette technique de mon invention, que j’ai mis pas mal de temps à mettre au point, va me permettre de filtrer toutes les imperfections près du bijuu, ainsi l’esprit de ce cher Naruto va dériver au grés des vents avant de s’évaporer totalement lorsque son heure sera venu…

 

Son sadisme ne fait qu’augmenter à mesure de ses paroles…

Sasuke veut en savoir plus :

 

_ Alors si tu as fondé l’Akatsuki… c’est… c’est uniquement pour…

_ Uniquement pour patienter en attendant que ce jutsu soi au point et pour récolter le plus d’informations possible en moindre temps… au final c’était ça l’idée de la création de l’organisation… un simple gain de temps…

 

Il éclate de rire :

 

_ Sauf que ça… il n’y avait que moi qui le savais !

_ Sale ordure ! Tu as entubé mon frère… tu lui as fait tuer ma famille… pour… pour…

 

Il n’ose même pas finir sa phrase… ça fait trop mal… trop mal…

 

_ Toutes ces choses que tu ma faisais faire… je les sentais… je les vivais… mais je ne pouvais pas les empêcher… tu… tu as fait de moi ton esclave !

_ Excuse-moi petit Sasuke… mais je n’ai pas le souvenir de t’avoir demandé de tuer ton très cher frère…

 

Le Uchiwa garde un moment le silence… avant de parler d’un ton grave…

 

_ Je ne me contrôlais plus… j’avais soif de sang… et lorsque je l’ai vue Itachi en mauvaise posture… je n’ai pas pu m’en empêcher…

 

Aniki proteste d’un ton magistrale et faussement indigné :

 

_ Mais pourquoi dois-je toujours être tenu responsable de votre manque de volonté à tous !?Pourquoi tout le monde croit être les seuls à avoir souffert ?

_ Qu’est-ce que tu veux dire ?

_ Hélas… rien que tu ne pourrais comprendre…

 

Le rouquin reporte son attention sur lamasse informe et orange qui ne cesse de remuer…

 

_ Il y a trois ans j’ai fait l’erreur de me surestimer… je n’avais pas encore assez d’expérience avec cette technique… j’ai manqué de temps et le démon s’est déchaîné trop rapidement… mais aujourd’hui…

 

Sasuke observe Naruto/Kyuubi qui continue sa transformation en poussant des hurlements tonitruant…

 

_ … aujourd’hui j’aurai achevé cette technique avant que le renard ne soit maître de lui-même…

_ Si tu crois que je vais te laisser faire ! Menace Sasuke.

_ Mais j’y compte bien…

 

Le rouquin accélère brusquement et plonge son poing dans les entrailles du Uchiwa qui recule de plusieurs mètres en titubant… Aniki ne s’arrête pas là, il effectue un demi-tour et envoie son pied dans la figure d’Anko qui s’étale au sol dans un gémissement de douleur.

Il s’apprête à continuer mais s’immobilise… et dirige son regard vers la créature géante…

Il murmure :

 

_ C’est terminé…

 

Une détonation fulgurante retentit et une nuée de flammes se disperse à travers les ruines, allumant au passage plusieurs dizaines de brasiers.

Anko se redresse difficilement… et étouffe un cri d’horreur…

Un immense renard, complètement orange et agitant ses neufs queues comme des fouets se dresse fièrement sur les ruines de la cité… tout en rugissant à pleins poumons…

La kunoichi parvient à placer dans un souffle :

 

_ Merde… trop tard…

 

Sasuke se remet sur pied difficilement et agrippe Anko contre son épaule :

 

_ Il n’y a plus rien à faire maintenant ! Il faut se mettre à l’abris, avec Neji, Shikamaru et Sakura !

 

Entre temps, le clone d’Aniki s’est volatilisé… ne laissant plus qu’un seul rouquin sur le champ de bataille…

Un rouquin apparemment très déterminé…

Il croise les mains… les sceaux sont terminé !

Dans une pointe de fierté, il s’exclame :

 

_ Que maintenant prennent fin 17 années d’attente !

 

Du Chakra bleu filtre à travers Aniki, il se dirige vers ses mains croisés… le jutsu est près…

Dans un dernier instant, le chef de l’Akatsuki regarde droit dans les yeux la monstrueuse bestiole… puis… il hurle presque :

 

_ Saikô No Saishu !

 

Le Chakra bleu se regroupe en une masse circulaire compact… et fonce en direction de la gueule de Kyuubi… elle se rapproche de plus en plus, de plus en plus rapidement…

 

… et lorsqu’elle allait entrer en contact avec le renard…

 

… Quelque chose… se passa…

 

 

 

… contre toute attente, le globe d’énergie ricoche à quelques mètres de la tête du renard… il a été bloqué par un genre de bouclier de Chakra… une aura de couleur jaune…

 

La lueur contraste de plus en plus avec le paysage et deviens de plus en plus visible… aussi étrange que cela puisse paraître… elle semble émaner de Kyuubi…

 

La lumière se rassemble… se compresse…

Elle forme quelque chose…

 

Ce qui pourrait être comparé avec un épais cylindre de lumière se complique, se déforme peu à peu… jusqu’à former…

 

… une jambe…

 

                         … puis l’autre…

 

… une main…

 

                        … un bras…

 

 

… un sourire bienveillant…

 

 

… et une touffe de cheveux en bataille… jaunit par l’aura…

 

On aurait dit un fantôme… un spectre… une ombre éclairé par un rayon de soleil…

 

 

Une réminiscence…

 

Le temps semble s’être arrêté…

 

Kyuubi s’est totalement immobilisé lors de l’apparition… et au sol… Aniki regarde… la bouche ouverte… totalement désemparé…

 

L’ombre dirige ses yeux sans vie mais en même temps pleins de chaleur dans ceux du renard…

 

_ Naruto…

 

Sa voix résonne… une voix calme, posé… un brin mystérieuse…

 

_ Je sais que tu es là… Naruto…

 

Le démon s’agite doucement…

 

_ Je ne suis pas ce que tu crois… Naruto… pas un… « Fantôme »…

 

La silhouette tressaille légèrement…

 

_ Je ne suis qu’un dispositif… un peu de Chakra… qui se déclenche en cas de… « Problème »… comme en ce moment…

 

Plus rien ne bouge… plus rien ne respire…

 

_ Ce que tu dois savoir… c’est que quoi qu’il se soit passé après ma mort… ce n’est pas… ça ne peut pas… être de ta faute…

 

Le spectre détourne lentement la tête en contrebas… vers le rouquin…

 

_ Quel dommage… que je n’ai pas été à la hauteur…

 

Il revient vers la bête…

 

_ Il a du se passer beaucoup de chose… mais je ne peux te parler qu’avec 17 ans de retard… néanmoins ce dont je suis sûr… c’est que si je me suis « déclenché »… c’est parce que tu as d’une façon ou d’une autre, perdu ton sang-froid… alors écoute-moi Naruto… écoute ma voix… laisse-là te guider à travers les ténèbres…

 

Il s’approche doucement de Kyuubi… et lui caresse le bout du museau…

 

_ … reviens à toi Naruto… mon fils…

 

 

L’image voletante se dissipe peu à peu… est la dernière à disparaître la tête du défunt Yondaime… et son sourire bienveillant…

 

Le silence suit la disparition de l’ombre de Chakra…

 

Silence très vite troublé par un hurlement à s’en déchirer les tympans… ceux du renard…

La nuit est complètement tombé sur ce qu’il reste de Konoha… mais avec le feu qui rougeoie aux alentours… l’éclairage est assurée… 

Anko, Sasuke et les autres ont assisté à toute la scène, cachés derrière une maison est lambeaux…

 

_ Mon dieu… c’était… c’était…

_ Le Yondaime…

 

Nouveau hurlement… suivi par une secousse… puis une autre… et une forte émanation de Chakra…

Sous les yeux éberlués des survivants… le renard… se transforme en brume… en flux de Chakra… comme précédemment, l’onde se compresse… et prend une forme humaine…

 

Mais cette fois… c’est une forme solide… et bien vivante…

 

_ Qu’est-ce qui c’est passé, à la fin? Questionne Sasuke.

_  On dirait… j’en avais entendu parler mais… en fait, je pense qu’il s’agit d’un jutsu créé par Yondaime, il injecte dans un sujet un peu de son Chakra avec une fonction bien précise et ultra complexe, lorsqu’une certaine quantité de Chakra est libéré par le sujet, le dispositif s’enclenche automatiquement et la fonction originel du Chakra s’active… dans le cas présent, une reproduction du quatrième possédant un semblant de conscience et de capacité d’analyse, ainsi que la mémoire du quatrième…

_ Ca ne colle pas, pourquoi ça ne s’est pas déclenché il y a trois ans ?

_ Je crois… que l’explication tient dans la nuance qu’il y a trois ans, ce n’est pas Naruto qui a libéré Kyuubi, il s’est libéré tout seul, tandis qu’aujourd’hui, c’est l’inverse…

_ Je vois…

_ Alors si je comprend bien, Yondaime a injecté ce Chakra dans Naruto, au seul moment où il a eu l’occasion de le faire… c'est-à-dire…

_ … il y a 17 ans… lorsqu’il a scellé le démon en Naruto…

_ Donc… si on suit cette logique…

_ … il l’avait prévu… tout ce qui s’est passé jusqu’à aujourd’hui… à été prévu par le Yondaime Hokage…

_ …

_ … et la dernière chose qu’il a dit… « mon fils »

 

Sasuke lance un regard inquisiteur à la kunoichi :

 

_ Tu étais au courant ?

_ Pas le moins du monde… il y a encore beaucoup de chose qui restent sans réponses…

 

Plus loin… la masse de Chakra à terminé de se regrouper… un jeune homme blond émerge peu à peu…accroupis au sol… la tête dans les vapes…

 

 

 

 

Sous les yeux médusés d’Aniki… qui ne sourit plus du tout…

 

 

 

 

Ouuuuhhh… ma pauvre tête…

Un épais brouillard qui m’emprisonnait il n’y a pas si longtemps commence à se dissiper en prenant tout son temps… mes souvenirs… les éléments reprennent peu à peu leurs places dans ce foutoir qu’est devenu mon cerveau… c’est alors que me revient la partie la plus compliqué de ces dernières minutes…

… mon dieu… j’ai… j’ai encore perdu pied… j’ai encore fait une connerie… d’après ce que je me souviens, je n’ai pas fait de victime… il s’en ai fallut d’un cheveux…

Maintenant que je pense à ce que m’a révéler Aniki… je ne suis même plus en colère… m’être fait manipuler aussi facilement… quel crétin de première, décidemment je n’en rate pas une, Sakura avait raison…

C’est bizarre… ce n’était peut-être qu’une illusion… tout tend à prouver que ce qu’il ma fait voir n’était que mensonge…

… non… c’est idiot mais… c’est la vérité… maintenant je le sais… et cette vérité m’a fait peur, peur de n’être qu’un pion sur l’échiquier… peur de n’avoir rien réussi…

Pourtant… lorsque j’était dans les ténèbres… j’ai entendu… cette voix… elle m’appelait… me guidait… j’ai émergé peu à peu… et je me suis réveillé…

C’est la que je l’ai vue…

… le Yondaime… ou ce qui semblait être le Yondaime…

C’est étrange, lorsque je me suis… « changé »… j’ai senti en moi quelque chose bouger… du Chakra… sauf que ce Chakra n’était pas à moi… maintenant je comprend… c’était un peu du Chakra de Yondaime…

 

… mon fils…

 

C’est ce qu’il m’a dit… dois-je y croire ? Il est vrai que tout le monde me disait que je lui ressemble… bizarre…

 

_ Naruto !

_ Remue-toi fainéant !

 

Sasuke ?

Anko ?

Je relève la tête dans leur direction… ils vont bien, c’est l’essentiel, je devine que Neji, Shikamaru et Sakura doivent être en bonne santé…

Je me jette un coup d’œil à moi-même… chouette, le Chakra a même reconstitué mes vêtements… en plus… je me rend compte que la totalité de mes blessures n’existent plus… je suis comme neuf…

Maintenant… je sais ce qu’il me reste à faire… je dois continuer de tourner la tête…

C’est ce que je fais… bien que l’envie me manque…

… et la vision qui me saute aux yeux n’est pas des plus joyeuses…

 

_ Aniki…

 

Ca n’a plus rien à voir avec l’être sadique et moqueur que je connais… mais la chose la plus glauque qu’il m’ai été donné de voir en 17 années…

Ce n’est plus un sourire victorieux qu’arbore son visage, c’est une mimique de rictus, il se mord la lèvre avec tant d’ardeur que son sang coule sans discontinue, ses yeux roulent dans leurs orbites sans but précis, de la sueur coule à flot le long de sa face blanchâtre, il donne l’impression d’un malade sur le point de rendre 5 repas de suite…

 

Il est en passe d’exploser… je le sens…

 

Avec les secondes qui s’écoulent… je remarque que ses lèvres effectuent des mouvements frénétiques et variés… il murmure… des choses incompréhensibles… et d’autres plus lucides :

 

_ … il a… comment il… pour… il a… j’ai…

_ Aniki ? Je lui demande prudemment.

_ KYIAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHH !!!!!!!!

 

Une forte émanation de Chakra, incomparable à tout ce que j’ai pu ressentir jusque là émane de lui, balayant des murs entier sur son passage, j’essaye tant bien que mal de marcher vers lui… mais c’est comme avancer au milieu d’un ouragan…

 

_ IL N’AVAIT PAS LE DROIT !!!! VOUS N’AVIEZ PAS LE DROIT !!!!!!!

 

Il donne un coup de poing contre un rocher de taille respectable qui, malmené par le vent, se dirigeait vers lui… le minérale finit en fine poussière…

 

_ J’AI PASSE TOUT CE TEMPS !!! TOUT CE TEMPS À PARFAIRE CE PLAN ET TOI !!! ET LUI !!! VOUS RUINEZ TOUT MES EFFORTS !!!! VOUS AVEZ RUINE TELLEMENT D’ANNEES DE MA VIE !!!!

 

Je continue de me diriger vers lui a tâtons, il faut l’arrêter avant qu’il ne cause de trop gros dommages.

 

_ TOUT CE TEMPS POUR DES CLOPINETTES !!! ÇA ME REND MALADE !!!

_ Pourquoi !

 

Je crie ça comme ça… sans réfléchir, mais ça me brûle les lèvres depuis si longtemps que je n’ai pas pu m’en empêcher… alors je continue :

 

_ Pourquoi fais tu tout ça ! Qu’est-ce que ça va t’apporter ! Qu’est-ce que tu recherches ! L’argent ? La puissance ? Le plaisir de contrôler un bijuu ?

 

Il cesse de hurler un instant… mais ne semble pas calmé pour autant… il a toujours cette expression affreuse sur le visage…

 

_ L’argent ? La puissance ? PAUVRE CRETIN TU N’AS RIEN COMPRIS !!!!

_ Alors explique-moi !

_ A quoi cela pourrai bien te servir, PUISQUE TU VAS CREVER !!!!

_ Peut-être mais…

_ MAIS QUOI !?

_ … je voudrais savoir ce qui pousse un homme à devenir comme toi…

_ Comme moi… kyiiaHAHAHAHAAA ! COMME MOI ?! PERSONNE NE PEUT DEVENIR COMME MOI !!! JE SUIS UNIQUE TU ENTENDS !!! JE NE SUIS PAS… je ne suis pas…

 

Il perd l’usage de la parole un instant, j’en profite pour me rapprocher… on dirait qu’il s’est déconnecté de la réalité…

Je me rapproche encore…

… avant de regretter mon geste… parce que l’espace d’un instant, j’ai oublié quelque chose d’essentiel…

… qui me revient extrêmement vite en mémoire lorsqu’il pointe ses yeux sur moi…

… et que j’aperçois cette spirale noire caractéristique de cette technique qui me déplait au plus haut point…

 

… Mangekyu… Sharingan…

 

 

 

 

Et merde… je me suis encore fait avoir… ça devient vraiment vexant… et monotone… cette même salle noire… ce néant morne au possible… il ne manquerait plus que…

 

_ Ouuuuiiiiinnhiinnhiiinnn !

 

Un cri de bébé ? C’est pas exactement ce qu’il manquait mais… cela provient de la gauche… au moment ou je m’apprête à faire un pas devant l’autre, une pensée me traverse l’esprit : et si c’était un piège ? Question on ne peut plus pertinente surtout si on se souvient de quel merdier je viens à peine de sortir… mais bon… au point où j’en suis avec les pièges et les manipulations…

Je me dirige donc vers la cause de tout ces remous… après un court instant de marche… le décor change autour de moi… un blanc nacré m’entour de toutes parts… et je me rend compte que je me trouve…dans un hôpital… dans une chambre d’hôpital plus particulièrement…

Je me pose des questions sur le but de toute cette mascarade jusqu’à ce que le cri strident qui retentit depuis tout à l’heure ne me ramène à la réalité… si je peux appeler ce qui m’entoure comme ça…

 

Reprenons : à mon extrême gauche, se tient ni plus ni moins que… le troisième Hokage… plus jeune que dans mon souvenir…la mine sombre…bizarre… en poursuivant vers la droite, j’aperçois un homme d’une carrure imposante, les cheveux blond, un air dur… je ne le connais pas... sur le lit d’hôpital… une femme, blonde elle aussi, berce doucement le responsable de ces cris… en me penchant un peu… je parvient à distinguer ses traits… mais surtout… je distingue sa chevelure…

… rouge vive…

 

Et là… c’est comme si le temps c’était arrêté… et le seul mot qui me vient à l’esprit est…

 

_ Non ?

_ Et si…

 

J’effectue un demi-tour foudroyant… ah, j’ai enfin trouvé la chose qui manque au tableau… le visage décharné et plein de rictus du rouquin Aniki…

Je pointe du doigt :

 

_ Ce gosse… c’est…

_ … moi…

_ Et… en quelle année somme nous ?

_ Nous nous trouvons 16 années avant l’attaque du renard sur Konoha… maintenant… observe bien ce qui va suivre…

_ Ce que tu me montres… c’est la stricte vérité ?

_ … absolument…

 

Je me retourne, dangereusement confiant, et je regarde le bébé qui deviendra mon pire ennemi… lorsqu’un éclair passe…

L’homme blond que je ne connaît pas fonce vers le nouveau né, un kunaï à la main… avant que je n’ai le temps de broncher, il est propulsé contre le mur d’en face… Sandaime est intervenu juste à temps…

 

Le Hokage déclare d’un ton menaçant :

 

_ J’ai bien fait de venir, je m’attendais à ce que vous tentiez quelque chose de ce genre… je vous déconseille vivement de recommencer !

 

L’autre se relève en crachant, mitraille le bébé du regard et se dirige vers la sortie…

… au moment de passer la porte, il hurle presque :

 

_ Banichi ! Amène-toi ! On y va !

 

Une autre personne émerge alors de l’endroit… je ne l’avais pas remarqué du fait de sa petite taille…mais je ne met pas longtemps à l’identifier… cheveux blond… ce regard… ce visage… pas de doute…

 

_ Il était déjà mignon le Yondaime à l’époque, tu ne trouves pas ?

 

Le rouquin me dit ça avec acidité…

 

_ Je ne comprends pas…

_ Ça ne m’étonne pas de toi… c’est pourtant pas compliqué ! Ce gentil personnage qui a tenté de me trucider alors que je n’avais que 2 heures, était mon sympathique père.

_ Quoi ? Mais… comment, pourquoi…

_ Héhéhépff… et oui… il faut croire que j’étais vraiment gênant pour lui…

_ Mais comment un père peut…

_ La famille… si je peux encore appeler ça comme ça… la famille dont je suis issu, n’autorise qu’un seul enfant par couple…

_ Pourquoi ?

_ Pour plusieurs raisons : les problèmes d’héritages sont vites réglé, l’hérédité est plus simple, les secrets de familles mieux gardé, l’éducation et l’entretien coûtent moins chère, bref… malheureusement pour le patriarche de cette famille… je suis né, moi… son deuxième enfant…

_ Son deuxième enfant ?! Mais alors… le premier…

_ Et oui mon chère Naruto… tu as devant toi le petit frère de ce merveilleux spécimen de lâcheté qu’est le Yondaime !

 

 

 

jill

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales