Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Questionnaire auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions !
 par   - 964 lectures  - 4 commentaires [3 décembre 2022 @ 16:04]

Bonjour tout le monde,

Je me permets de poster sur ce site afin de m'aider dans une étude que je mène actuellement sur les auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions. Nous nous appelons Lucie, Maud, Pauline et Manon et sommes en master 2 de Médiation et Création Artistique à l'Université Sorbonne Nouvelle.
Dans le cadre d'un cours sur la Conception de projet et la participation culturelle, nous nous intéressons au public (lecteur.ices et auteur.ices) des fanfictions en France.
Si vous habitez en France et que vous êtes lecteur.ices et auteur.ices de fanfictions, ce questionnaire est pour vous !

Les données recueillies ne seront utilisées qu'à des fins d'analyse et ne seront divulguées qu'à notre professeur.

Voici le lien si vous êtes lecteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc6_1itz9IVJhUfLejHlxD4zotRwUFU8wl2bTlfC_hHKzoRWg/viewform?fbclid=IwAR2T-hRSCR1g2Sys-LUqyEU4M4KA9uNKNmUB0gWXr_cnSXosVq_gsro6_qQ

Voici le lien si vous êtes auteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSccZedHtCGfet4edRy2iPPhTXYEUusmsZU2feTEqGByRPrgDQ/viewform?fbclid=IwAR1RkBx6Fj1ZZ9_oH1I2L1-YaoMUg6fCZPWZbjH4nkF-BOC5rNctEsmCPqI

Vous pouvez bien entendu répondre aux deux questionnaires si vous vous sentez concerné.es par les deux.

Merci pour votre aide qui nous sera précieuse !!

Lucie, Maud, Pauline et Manon

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 4073 lectures  - 6 commentaires [1 septembre 2022 @ 23:42]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto Crisis Auteur: Jill Vue: 36276
[Publiée le: 2006-05-23]    [Mise à Jour: 2008-05-23]
13+  Signaler Action-Aventure/Mystère/Suspense Commentaires : 564
Description:
[Saison 1]

3 ans après la destruction de Konoha, un homme, dans un bar, va se suicider. Mais une rencontre imprévue va bouleverser ses plans... et sa vie...
Désormais, Naruto est en route pour retrouver les survivants de Konoha éparpillés aux quatre vents ainsi que ses souvenirs de la fameuse nuit où tout a basculé...
Cependant, tout ne se passe pas comme prévu : les mystères s'épaississent, les secrets sont bien gardés, des rancœurs naissent et un terrible complot se profile à l'horizon...
Le combat finale touche à sa fin et l'horreur est désormais à son paroxysme, reste-t-il seulement un espoir de mettre un terme à la folie meurtrière d'un homme maudit des dieux, incarnation sur terre du mal?

-----------------------

[Préquelle]

Naruto se réveil au milieux des ruines de la cité de Konoha. Désemparé, terrifié, amnésique, il s'enfuit pour échapper à l'horreur de ses actions. Condamné à la solitude et à l'errance, il rencontrera pourtant une mince lueur d'espoir, sous la forme d'une étrange et mystérieuse aveugle recherchant son frère disparut...
... mais dans l'ombre, un ennemi, survivant du massacre, entend bien achever de détruire ce qu'il reste du porteur de Kyuubi...


--[ANNONCE]--
Cette fanfic fête ses deux ans, venez décider si elle doit se poursuivre ou s'arrêter là.
Crédits:
Seuls Aniki et les prénoms Banichi, Banni et Bansan m'appartiennent, les autres personnages sont la propriété de Monsieur Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

J'aurais dû mourir

[3047 mots]
Publié le: 2006-08-01
Mis à Jour: 2008-03-12
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Naruto Crisis

 

Chapitre 22 :

 

 

 

Je n’aime pas du tout ce qui se passe…

Devant nous, Aniki, les bras croisés, me regarde avec avidité et sans le moindre doute, avec une idée derrière la tête…

Sasuke, à ma gauche, murmure :

 

_ N’oublie pas… quoi qu’il puisse se passer et quoi qu’il dise… reste calme.

_ Ok…

 

Il s’engage alors entre nous un féroce duel de regard, pendant lequel Sakura se précipite vers Shikamaru et Neji pour leur apporter les premiers soins, tandis qu’Anko reste en retrait apparemment mal à l’aise.

Le soleil va bientôt disparaître à l’horizon… plongeant le paysage dans un décor rougeoyant… dans un décor de sang…

 

_ Sasuke ?

_ Quoi ?

_ … tu te sens d’attaque ?

 

Il ne me répond pas immédiatement et méprise le rouquin du regard…

 

_ S’il le faut… j’irai jusqu’en enfer pour le tuer…

 

J’avoue ne pas être réellement rassuré par sa réponse, je me contente de répliquer, tout en me mettant en garde :

 

_ L’enfer… on est en plein dedans…

 

Et je m’élance… avec le Uchiwa sur mes talons.

Aniki ne remue pas d’un cil, je prend solidement appuie sur le sol et je me propulse de toutes mes forces, mon poing braqué sur sa tête… je m’attend à ce qu’il décroise les bras…

… ce qu’il ne fait pas… il saute en hauteur au dernier instant et part mon coup d’un mouvement de genou, je me prend son pied dans la tronche et je m’écrase contre Sasuke qui était juste derrière moi… nous voilà tout les deux à terre…

Aniki a atterri un peu plus loin, dos à nous, il tourne la tête et ricane :

 

_ L’attaque du renard… le plan Kyna… le démon que tu portes en toi et qui attire tant de convoitise…

 

Sasuke et moi nous relevons.

 

_ Tout ceci est la faute à Yondaime ! S’exclame-t-il dans un éclat de rire.

 

Il baisse sa garde, il faut en profiter, je murmure :

 

_ Sasuke…

_ J’ai compris.

 

L’autre poursuit son monologue :

 

_ Sans ce quatrième de bas étage… je n’aurai jamais eu besoin de ce plan… ni de l’Akatsuki… ni de tout le reste d’ailleurs… s’il n’avait pas été là… ç’aurait été moi… j’aurai été le seul…

_ Alors tu visais le poste de Hokage !

_ Fouahahaha… je n’ai que faire de ce poste… non… ce que je voulais été beaucoup plus important…

 

Je le regarde serrer les poings… un court instant…

 

_ Je n’en demandais pourtant pas beaucoup… mais le peu que je voulais… ils me l’ont refusé… ces idiots…

_ De qui parles tu ?

_ Assez parlé de moi… où en étions nous ?

 

C’est à cet instant qu’il se tourne vers nous…

 

Et que quelque chose se passe…

 

_ CHIDORI !!

 

Le sourcil d’Aniki se lève… juste avant qu’une main  non organique ne lui traverse l’estomac dans un « splartch » immonde.

 

_ Bien joué Sasuke !

 

C’est alors que le Uchiwa qui se tenait à mes côtés se volatilise dans un nuage de fumée… un clone métamorphosé…

Sasuke agrippe l’épaule du rouquin, confiant, je m’approche du transpercé et de son transperceur en lançant :

 

_ Alors ? Avoue ! Dis-moi tout ce que tu sais !

 

Le rouquin, lui, semble aussi ennuyé et fatigué que si Shikamaru s’était incarné dans son corps…

 

_ Tu vas parler, oui ! Pourquoi je ne me souviens pas de la nuit il y a trois ans ? Qu’est-ce que Yondaime a à voir là-dedans ?

 

Je l’attrape par le col et j’approche son visage du miens…

 

_ Qui es tu… exactement !

 

A ces mots… précisément… il reprend un petit sourire et me regarde droit dans les yeux…

 

_ … je ne suis rien d’autre… que l’ombre de celui qui fut le Yondaime…

 

… nous restons immobile… pendant un moment… durant lequel j’interprète de toutes les façons possible ce qu’il vient de proférer… les yeux dans les yeux…

… les yeux…

 

Mais… ? Attend un peu… ses yeux !?

 

_ Qu’est-ce que…

 

Nom d’un chien… ses yeux… ce n’est… ce n’est plus le Sharingan… ils sont brusquement devenus bleus !

Dans un sursaut, je mets un terme à notre duel de regard… et je contemple ce que l’on pourrait qualifier d’impossible…

 

Ce n’est plus un rouquin que j’ai devant moi… c’est un blond… un blond vif… je prend encore du recul… ses vêtements… cette veste blanche si caractéristiques avec ses flammes rouges… par tout les ramens… il y a quelque chose d’énorme qui cloche…

 

 

… Yondaime…

 

 

Je me recule vivement, Sasuke, sous le choc, en fait de même, délogeant son membre de l’estomac de l’ex-rouquin…

 

_ Naruto…

 

Cette voix… je devine que c’est celle de Yondaime… calme… posé… sécurisante…

Mais je ne dois surtout pas me laisser piéger :

 

_ Qu’est-ce que tu fabriques encore, Aniki !

 

Le rictus que je connais maintenant bien se dessine sur le visage du quatrième…

 

_ Au fil des années, j’ai acquis une certaine une certaine expérience des métamorphoses et déguisements… comme tu auras put t’en douter…

_ Ce n’est pas ce que je t’ai demandé !

_ Certes… en fait… cette apparence-ci m’aura en tout cas été très utile…

 

Il tend la main vers moi et l’ouvre…

 

_ Pour « ça »… par exemple…

 

Le pendentif se déroule sous mes yeux médusés… ce fameux pendentif… comportant le numéro 9…

 

_ J’ai toujours aimé ce numéro… pas toi ?

_ Tu… tu as… tu as usurpé l’identité de Yondaime… pour… pour voler… ça…

 

Je suis tout tremblant… j’ai les mains moites… et le sang chaud…

 

Sasuke est près de moi, la main prête à frapper… mais il a la délicatesse d’utiliser d’abord les mots :

 

_ Calme-toi Naruto… respire…

_ Oui…

 

Je prends deux énormes inspirations et je somme mon cœur de ralentir le rythme… puis… je hurle :

 

_ TU N’ES QU’UN FUMIER !!!!!

 

Aaaaaah… la vache ! Hurler un bon coup et ça va tout de suite beaucoup mieux… j’ai réussi à évacuer ma colère à temps… mais pourtant pas à effacer son sourire…

Alors je poursuis dans la joie et la bonne humeur :

 

_ Je vais te démonter les vertèbres unes à unes, te démembrer avec une pince à épiler, te vider avec une paille, t’arracher les dents, les ongles et la langue sans anesthésie !

 

_ C’est bon Naruto, me prévient Sasuke.

_ Ok…

 

L’usurpateur applaudit vigoureusement :

 

_ Bien joué, Naruto, je suis réellement impressionné par cette faculté extraordinaire que tu as… de deviner en quelques minutes ce que tu aurais pût trouver pendant trois longues années…

_ Inutile d’insister, Aniki ! Je ne te laisserai pas accéder à Kyuubi, quel que soit les moyens que tu utiliseras !

 

Il lève les yeux au ciel en s’exclamant :

 

_ Permet-moi d’en douter… sérieusement…

 

Nos regards se rencontrent à nouveau… et c’est le clash…

 

J’ai à peine le temps de réaliser… et de murmurer…

 

_ Mangekyu… Sharingan…

 

 

Et je plonge dans les ténèbres…

 

 

 

 

_ Où suis-je ?

 

Ma voix résonne en échos… mais il n’y a pas de mur… aucune barrière… c’est le néant…

A part une autre voix… désagréablement familière…

 

_ Bienvenue chez moi ! Je ne te précise pas où sont les toilettes on ne reste pas…

_ Aniki… ton sens de l’humour est déconcertant…

_ Content que ça te plaise…

 

Je me retrouve aspiré par un genre de tourbillon, je perd l’équilibre et je m’écroule au sol… heureusement amortis par du sable… quézako ?! Du sable !

J’observe autour de moi…il fait nuit… bizarre… ces murs me rappellent quelque chose…

… ces murs… et se rouquin aussi…

 

_ Aniki !

 

Il m’ignore… bizarre… je m’approche de lui… j’agite ma main devant ses yeux… aucunes réactions…

 

_ Il ne te voit pas…

 

Je me retourne… et j’aperçois un deuxième Aniki ! Comme si un ne suffisait pas…

Il tend la main vers son double :

 

_ Ce n’est qu’une image… un simple reflet…

 

Il agite ses mains autour de nous…

 

_ Ce que tu vois en ce moment n’est qu’une projection d’un épisode qui appartient aujourd’hui au passé…

 

Je le regarde… méfiant…

 

_ Comment puis-je savoir si c’est vraiment la vérité ? Après tout, tu peux tout me faire croire ici.

 

Il semble désolé :

 

_ C’est vrai… tu ne peux pas savoir… alors au lieu de te poser des questions auxquelles tu n’as pas de réponses… observe… et apprends…

 

Il disparaît… immédiatement… et moi ? Qu’est-ce que je suis censé faire ? C’est peut-être un piège… et peut-être pas…

L’autre Aniki commence à former des signes avec ses mains…et quelque chose auquel j’ai déjà assisté se produit… j’ai désormais une copie conforme de Yondaime, avec un sourire carnassier, adossé contre un mur… qui semble attendre un signal…

 

Qui ne tarde pas à arriver… il se redresse rapidement et prend la direction de gauche…

Je lui emboîte le pas… sans trop savoir où ça va me mener…jusqu’à parvenir à une petite rue… où le pseudo Yondaime s’arrête… il observe clairement un truc… au ras du sol… je jette un œil devant lui…

 

 

 

… mon dieu… 

 

 

… c’est moi…

 

 

… dans une situation que je ne connais que trop bien… tellement que j’en rêve chaque nuit… une image qui me hante à chaque instant…

Je suis par terre… un… un kunaï… mon dieu… un kunaï dans la main…des tremblements me viennent…je me vois jeter un regard perdu et noyé dans l’alcool à la lune…

 

La lune est belle ce soir…

 

Doucement… avec une attention presque religieuse…

Il approche la lame de mon poignet…

 

Tout va finir…

 

Enfin…

 

Il la sent… la froideur du métal…

 

Un sentiment de libération qui ne fait que s’accentuer…

 

Tout…

 

… est…

 

… fini…

 

 

 

_ Je ne ferais pas ça si j’étais toi.

 

Aniki/Yondaime… il a parlé…

 

_ Qui est là ? Répond la charogne que j’étais…

 

Le reflet de mon ennemi s’approche… lentement… révélant peu à peu ses traits à mon propre reflet…

 

_ Naruto… tu dois vivre…

 

Ces mots… je me souviens d’eux…

 

Ce visage… Il m’en rappelle… mais… est-ce possible, se demande-t-il. Ou l’effet de l’alcool lui donne-t-il des hallucinations…

 

_ Vous… mais… comment vous…

_ D’autres ont encore besoin de toi Naruto…

 

Je me souviens… du bien que me faisaient ces mots…

 

_ Je… je ne peux pas…

_ Lève-toi Naruto… et marche…toi… tu es toujours vivant…

_ Je…

 

Cette satanée nausée… Il pers momentanément l’usage de ses yeux…

 

Durant ce laps de temps… l’ex-rouquin fait un pas en arrière… et s’enfuis à toute allure…

 

… il a disparue…

 

Je vois mon double… se demander…

 

Que doit il faire…

…que doit il faire…

 

Il se lève péniblement en rangeant son kunaï… pourquoi

…pourquoi faire…

Il ne se pose pas plus de question et se dirige d’un pas claudiquant vers l’endroit où on l’attend…

Il pense qu’«  Il » a raison… il est toujours vivant... et il a la désagréable sensation de se diriger tout droit vers les ennuis…

 

Je suis seul désormais… ils sont parties… je suis seul… seul avec mon horreur…

 

_ Que disais tu déjà ?

 

Cette voix… Aniki… le vrai…

 

_ Ah oui ! Je me souviens ! « Je ne joue pas à ce jeux »…

 

Il se matérialise et s’approche de moi…

 

_ Pourtant Naruto…comme tu viens de le voir…

 

Il s’accroche à moi… comme on s’agrippe à l’épaule d’un ami…

 

_ Tu es mon pion… depuis le jour de ta naissance… il y a 17 ans…

 

Il s’approche encore… et murmure à mon oreille… avec de la glace dans la voix…

 

 

_ … si tu es encore vivant aujourd’hui… c’est parce que je le veux bien…

 

 

 

Je plante d’un coup sec un kunaï dans cette image qui disparaît en lançant… le sourire aux lèvres :

 

_ Tu n’as jamais été maître de ton destin, Naruto… tu aurais dû mourir ce soir là…

 

Le voila qui a disparu…

 

 

 

Cette fois… je suis bien seul…

                                                 … je ne bouge pas…

… je n’y arrive pas…

                                    … mourir… j’aurais dû…

             … ce soir…

 

 

 

Le noir m’enveloppe…

 

 

 

 

 

_ Naruto ?

 

Sur les ruines de l’ancienne citée de la feuille, cela fait maintenant cinq bonnes minutes que Naruto est immobile, les yeux fermés… avec une expression indéchiffrable sur le visage…

Aniki est exactement dans le même état… sauf que lui, il sourit à pleines dents…

 

_ Naruto, tu m’entends ?

 

Sasuke essaye tant bien que mal de réveiller Naruto, claquements de doigts, gifles… mais rien n’y fait…

Anko se tient à l’écart et observe, Sakura s’occupe de Neji et Shikamaru mais sans Chakra l’affaire est très laborieuse… personne n’ose s’approcher du rouquin… qui sait ce qu’il se passe dans la tête de ses deux là…

Jusqu’au moment où Aniki ouvre les yeux… avec un air triomphale…

Cela n’échappe pas au Uchiwa :

 

_ Qu’est-ce que tu as encore fait ?!

 

L’autre l’ignore superbement et porte immédiatement son attention sur le blond encore amorphe… il s’ensuit alors un décompte…

 

_ … 3… 2… 1…

 

Aniki prend tout son temps pour annoncer :

 

_ Zéro…

 

Rien ne bouge… rien… si ce n’est que Naruto a un peu remué…

 

_ Naruto ! Naruto, tu es là ?

 

Il garde les yeux fermé… pendant plusieurs secondes… à quoi peut il bien penser ?

Soudain, Sasuke se crispe… il a vue ses lèvres bouger…

Il s’approche plus près… et tente de déchiffrer ce que son ami murmure à l’extrême…

 

_ … mou… rir…

_ Naruto ?

 

Une terrible onde de choc totalement imprévu fait décoller Sasuke et tout ce qui se trouve aux alentours du blond, une mini-tornade se forme… une tornade rouge…

Anko réagit au quart de seconde et se précipite vers le ninja qui n’a pas bougé d’un iota, toujours les yeux fermés…

Mais comme tout le reste elle est propulsé par l’onde de Chakra dévastatrice et s’écroule sur un pan de mur.

Le tourbillon ne fait que grandir en intensité, les rochers des alentours se mettent à tournoyer autour de Naruto, formant une barrière protectrice à quiconque tenterait d’approcher…

Aniki jubile sous l’excitation, on l’entend clairement répéter :

 

_ Enfin… enfin…

 

Pourtant… aussi soudainement que ça a commencé, le flux de Chakra s’immobilise et les débris retombent lourdement au sol… précédent un silence pesant…

Il s’ensuit alors un nouveau décompte…

 

_ 5… 4… 3…

_ Qu’est-ce que tu fabriques encore !

_ Tu ne le savais pas Sasuke… ? Pourtant il est de notoriété publique…

 

Il détourne les yeux de Naruto… et regarde Sasuke avec profondeur…

 

_ … que c’est la deuxième implosion… qui est la plus dangereuse…

 

Et avec un sourire d’un sadisme inégalé, il termine :

 

_ … zéro…

 

Instinctivement, Sasuke fixe Naruto… qui ouvre les yeux…

 

 

 

Suna :

 

_ Kazekage-sama ?

 

Gaara serre les dents, non pas parce que pour la énième fois un survivant de Konoha l’a appelé « Kazekage-sama », mais parce que le survivant en question c’est Hinata !

 

_ Pardon, je voulais dire… Gaara …

 

Le susnommé desserre les dents qui étaient au bord de la casse… et détend ses lèvres dans un maigre sourire…

 

_ Qu’est-ce qui se passe ?

 

Elle prend un petit air triste…

 

_ Kiba ne tien plus en place depuis qu’il a appris que Sakura avait disparus… on a dû l’endormir pour le tenir tranquille…

_ Mitarashi… Hyuuga… Uchiwa… Haruno… ils ont tous suivi Naruto…

_ Je me demande… pourquoi…

 

Le Kazekage se tourne vers Hinata…

 

_ Qui sait ? Après tout… que savons-nous de toute cette histoire… si ce n’est… rien…

_ Je… je suis certaine que Naruto n’y est pour rien !

 

Le rouquin prend un air grave…

 

_ Si c’est le cas…

 

Hinata se rend compte que Gaara ne la regarde plus… mais dirige ses yeux derrière elle…

Dans une direction qu’elle connaît bien… tout droit vers le village de Konoha…

Et si on observe attentivement… tout à l’horizon… le temps est très clair…

… et un éclair rouge déchire le ciel dans un éclat continue…

 

_ … si c’est le cas… il ne faudrait pas que ça le devienne…

 

 

 

Ruines de Konoha :

 

 

… ces yeux…

 

… rouges…

 

 

… injecté de sang…

 

 

 

Et la nanoseconde suivante…

 

Une colonne de Chakra d’un rouge vif surgit de tous les pores de la peau du blond…

L’instant d’après, ses yeux volent en éclat de sang, ses dents s’allongent démesurément, ses ongles deviennent des griffes acérés…

 

… et une explosion s’ensuit…

 

_ Naruto !

 

Sasuke hurle comme un damné tout à fait inutilement de par le fait que le fracas est tellement énorme que personne ne songe à jeter un œil à Aniki… qui, armé de son air sadique, commence à former des signes…

 

Ca ne s’arrête pas là bien au contraire, une, puis deux, puis trois et ainsi de suite des queues se forment derrière Naruto… identiques au souvenir de Sasuke lors de leur précédent affrontement…

A partir de la sixième queue, le corps du ninja se disloque proprement… ou plutôt… il se déchiquette très salement… quelque chose…

 

… quelque chose semble s’extirper de la carcasse sanglante… quelque chose…

 

… comme un animal à quatre pattes… assez poilu…

 

Pour continuer sur sa lancé, la chose se met à enfler démesurément… encore et encore et encore…

 

Au ras du sol, c’est la panique…

 

_ Mitarashi !

 

Anko est totalement pétrifié par ce qu’elle voit… et qui ravive de terrible souvenir…

Sans le moindre ménagement et passablement dû à un agacement relativement justifié, Sasuke lui colle une gifle…

 

_ Allô la Terre ! Mitarashi tu me reçois ?!  

_ Que… quoi ?

_ Mitarashi ! Qu’est-ce qu’on fait maintenant !?

 

Elle ne décolle pas ses yeux de la chose qui se tient devant eux… un renard… un renard géant à neuf queues…

Machinalement… elle baisse son regard vers ses mains… qu’elle observe avec insistance…

Avant de revenir sur la bête monstrueuse… et de glisser dans un murmure apitoyé…

 

_ Rien… on ne peut plus rien faire…

 

Elle s’écroule… à genoux…

 

_ C’est terminé maintenant… c’est trop tard…

 

Sasuke aimerai répliquer… mais en jetant un nouveau regard à la bestiole volumineuse… toute sa motivation s’évanouit en un rien de temps…

 

Et cette désagréable impression… qu’ils allaient tous mourir…

 

Soudainement… une lumière vient éclairer l’œil sans vie d’Anko… ses méninges fonctionnent à cent à l’heure… et elle finit par se relever…

 

_ Uchiwa… il y a une solution…

_ Vraiment ! Laquelle ?

 

Un silence pesant accueille la question…

 

_ Mais elle ne me plait pas…

_ On s’en fout ! Qu’est-ce qu’on a à perdre ?

 

Elle semble hésiter…

 

_ Rien… que l’on ne va perdre maintenant en tout cas…

_ Alors on se bouge !

_ Oui…

 

Anko commence à former une série de sceau, tout en expliquant à Sasuke :

 

_ Uchiwa… avec cette technique… je vais sceller en toi le démon…

 

Sasuke a un pique de surprise…

 

_ Mais je vais sceller en même temps Naruto puisque son esprit est toujours présent près du renard… c’est tout le problème car je ne sais absolument pas ce que ça va donner…

 

Sasuke garde un instant le silence… avant de demander :

 

_ Et toi ?

_ Moi… je vais aller dire bonjour à Yondaime…

 

Elle termine la formation des sceaux…

 

_ Bonne chance… Uchiwa… et s’il te plaît… fait en sorte que 1412 n’ai jamais le démon…

_ Je ferai le nécessaire… tu peux être tranquille…

 

Anko prend une grande inspiration… contemple une dernière fois le renard…

… et elle s’exclame :

 

_ C’est partie !

 

 

 

jill

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2023