Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Romans
    Plumes de Marmotte
    Nb de signes : > 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - thriller - romance - bit-lit - chick-lit - young adult - mystère - suspense
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire la folie de son personnage au Comics Corner (2 PLACES) [ Le 27/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto Crisis Auteur: Jill Vue: 33701
[Publiée le: 2006-05-23]    [Mise à Jour: 2008-05-23]
13+  Signaler Action-Aventure/Mystère/Suspense Commentaires : 564
Description:
[Saison 1]

3 ans après la destruction de Konoha, un homme, dans un bar, va se suicider. Mais une rencontre imprévue va bouleverser ses plans... et sa vie...
Désormais, Naruto est en route pour retrouver les survivants de Konoha éparpillés aux quatre vents ainsi que ses souvenirs de la fameuse nuit où tout a basculé...
Cependant, tout ne se passe pas comme prévu : les mystères s'épaississent, les secrets sont bien gardés, des rancœurs naissent et un terrible complot se profile à l'horizon...
Le combat finale touche à sa fin et l'horreur est désormais à son paroxysme, reste-t-il seulement un espoir de mettre un terme à la folie meurtrière d'un homme maudit des dieux, incarnation sur terre du mal?

-----------------------

[Préquelle]

Naruto se réveil au milieux des ruines de la cité de Konoha. Désemparé, terrifié, amnésique, il s'enfuit pour échapper à l'horreur de ses actions. Condamné à la solitude et à l'errance, il rencontrera pourtant une mince lueur d'espoir, sous la forme d'une étrange et mystérieuse aveugle recherchant son frère disparut...
... mais dans l'ombre, un ennemi, survivant du massacre, entend bien achever de détruire ce qu'il reste du porteur de Kyuubi...


--[ANNONCE]--
Cette fanfic fête ses deux ans, venez décider si elle doit se poursuivre ou s'arrêter là.
Crédits:
Seuls Aniki et les prénoms Banichi, Banni et Bansan m'appartiennent, les autres personnages sont la propriété de Monsieur Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

De la chance dans mes cauchemares

[3091 mots]
Publié le: 2006-05-27
Mis à Jour: 2008-03-15
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Naruto Crisis

 

Chapitre 5 :

 

 

Récapitulatif :

 

Ninjas retrouvés             Etat actuel              lieu actuel____

Naruto                              Bon                     ______Oto______

Hinata                               Bon                                Suna______

Inô                                     Bon                               Suna______

Sakura                               ?                                     ?_________

Tenten                               Décédée                   _____________

Kiba/Akamaru          Bon/Reste 3 mois à vivre____Suna______

Shikamaru                         Dans le coma                  Suna______

« ...chiwa »                           ?                                  ?_________

« Jambe de fer »                    Folie                             ?_________

Tsunade                                Décédée                                          _

Kakashi                               Borgne, Bon                    Suna_____

Neji                                      Bon                                 Suna_____

Choûji                                _Bon                                Oto_______

 

 

 

C'était bel et bien lui, Sasuke Uchiwa, celui qui avait déserté le village quelques années plus tôt. Il était donc de retour.

Choji se mit à l'appeler mais il ne l'entendait pas, il disparut de son champ de vision en un éclair.

Choûji se rappela alors la situation dramatique dans laquelle il se trouvait, il reprit ses recherches avant de se rendre compte que quelque chose n'allait pas...

Une détonation surpuissante retentit et une étrange lumière bleue envahit ses  yeux. Ses autres sens néanmoins restés en alerte, il parvint à éviter le halo destructeur en sautant le plus haut qu'il put pour finalement redescendre sur ses deux pieds. Seulement, une impression de fatigue le submergea soudain et il s'affala par terre, sombrant dans le sommeil...

Lorsqu'il se réveilla, il ne put qu'observer les dégâts... et les cadavres...

Il en eut la nausée et faillit tomber dans les pommes, mais il se reprit et décida de se mettre à la recherche de possibles survivants.

C'est ce qu'il aurait fait si il n'avait pas remarqué les ninjas de Kiri qui commençaient à s'approcher, il décida alors de suspendre ses recherches pour le moment... il se dit qu'il reviendrait plus tard...

 

 

Le ninja marque une pause dans son récit avant de reprendre :

_ Je ne suis jamais revenu et pour le moment je n'en ai pas l'intention.

_ Tu comptes rester marchand de ramens toute ta vie ? Je lui demande en avalant les miens.

Il sourit :

_ Bien sûr que non, en fait, je suis à la recherche de Shikamaru.

_ Explique.

_ Eh bien, il a l'air embarrassé, je ne suis pas très malin je l'avoue et, à vrai dire... je pensais que Shika aurait un plan... je... je pensais qu'il aurait une idée, un moyen de tous nous réunir. Il n'est pas mort ça j'en suis sûr, il en faut plus pour venir à bout de lui, mais je veux m'en assurer. Tu comprends donc que je ne peux pas aller à Suna comme tu me l'as demandé, du moins, pas tant que je n'ai pas remis la main sur mon ami.

_ Dans ce cas tes recherches s'arrêtent ici.

_ Que veux tu dire ?

Je fais durer le suspens un petit moment avant de le mettre au courant :

_ Il est déjà à Suna.

_ SERIEUX !!

Il semblait aussi heureux que si on lui avait offert un paquet de chips gratuit, et ce n'est pas peu dire.

_ Cependant...

_ Mais c'est fantastique ! Quand je pense que ça fait trois ans que je le cherche ! Je le retrouve enfin !

_ Choûji...

_ Il a intérêt à me payer un repas en dédommagement, héhé.

_ ECOUTE-MOI !

Il s'arrête brusquement en voyant mon air abattu.

_ Shikamaru est à Suna, c'est vrai, cependant... il...

_ Eh bien ! Explique-toi !

Il parait terrifié à l'idée de ce que je vais bien pouvoir lui dire.

_ Cela fait trois ans maintenant... trois ans qu'il n'a pas ouvert les yeux... il est dans le coma.

_ Que... que c'est il passé ? Demande-t-il en tremblant.

_ Je ne sais pas vraiment mais il ne faut pas que tu t'inquiètes, Temari, la sœur du Kazekage veille bien sur lui.

Il se calme un peu mais conserve son air triste.

_ Choûji... retourne à Suna... va toi aussi veiller sur lui... qu'il se décide à se réveiller.

Un long silence ainsi qu'un long soupir précède ses paroles :

_ Très bien... c'est ce que je vais faire.

Je réussi à esquisser un sourire, lui aussi. Je profite que l'atmosphère se soit détendue pour lui demander :

_ Mais dis-moi, comment as-tu fait pour devenir marchand de ramens ?

_ Oh ça. En fait peu après ma fuite de Konoha j'ai rencontré devine qui ? Ichiraku ! Il était parti en voyage avec sa fille. Il a bien vu que j’étais désoeuvré alors il m'a confié une de ses caravanes pour me permettre de gagner ma vie et en même temps ça me permettait de me déplacer.

Il paraît très fier de son coup.

_ Choji ?

_ Hmm ?

_ Remet-moi trois bols.

 

 

La vie est parfois bizarre.

En trois ans il ne s'est pas passé une journée sans que tout porte à croire que dieux m'en veuille personnellement Et d'un seul coup, tout semble s'emboîter comme si ce n'était qu'un jeu de construction.

Sakura, ma prochaine cible c'est Sakura. Mais où diable  a-t-elle bien put aller ?

Si seulement j'avais le début d'une piste. A tous les coups elle cherche Sasuke, mais ça ne m'avance pas plus.

Soudainement... quelque chose... la nausée...

... je m'affaisse... les ténèbres s'abattent sur mon esprit... je... quelque...

Quelque chose me vient à l'esprit... je... je...

 

... je me souviens...

 

 

 Trois ans plus tôt :

 

... dormir... j'ai soif...

 Mes paupières sont lourdes...

 J'ai un mal de dingue à les ouvrir...

10 secondes... 30 secondes...1 minute... 5minutes avant que mes idées ne se soient remisent en place...

 J'ai les yeux qui piquent...

 Je me sens mal...

Je bouge un doigt... deux doigts... une mains... puis l'autre...mes bras remuent mollement...

Tout mes os sont encore entier... c'est un miracle... non...

C'est une calamité...

Je suis toujours vivant... pourquoi...

... Je me redresse péniblement...

Mes jambes me font souffrir...

... le village... les autres... qu'est-ce que j'ai fait...

Non...

Comment ais-je pus en arriver là...

Le sol se dérobe sous mes pieds... un étrange sentiment d'impuissance... de fatigue...

Je m'écroule sur les graviers fumants qui jonchent le sol, dans un craquement sinistre...

Bizarre...

Quelque chose...

Quelqu'un... se tient devant moi...

Il s'approche de plus en plus près...

Il se met à ma hauteur...

Je peux sentir son souffle chaud sur mon visage meurtris...

Il approche une main de mon visage...

Un effet bizarre se fait sentir...

Je me sens partir...

C'est seulement à se moment là que je croise son regard... et que je sursaute faiblement...

Parce que ces yeux là...

 

... c'est le Sharingan...

 

 

Je me réveille dans un sursaut, nom d'un chien mais qu'est-ce que c'était ? La réponse m'apparaît claire comme de l'eau de roche : une résurgence... un souvenir perdu en provenance de mon inconscient qui est venu vers moi, et quel souvenir !

 

_Tu as vu comme moi ?

_ Oui.

_ Ce Sharingan.

_ Ne nous emballons pas je connais trois personne qui utilisent le Sharingan et rien ne nous dit qu'il n'y en a pas d'autres.

_ Tu ne te souviens pas de la forme qu'il avait ?

_ Même si ma vie en dépendait je ne saurais pas dire si il était du premier niveau, du deuxième ou même du Mangekyou.

_ Alors nous ne sommes pas plus avancé ?

_ Non, retour à la case départ.

 

Si intérieurement je fulmine, extérieurement je suis vert de rage !

_ EH MERDE !!!

Et ce fut non sans passer inaperçu que fait voler en éclat la totalité du mur qui se trouve devant moi... le palais du chef du village.

La suite est assez compliqué du fait que le village entier veut ma mort et que ces satanés gardes ont bloqué la porte de sortie du village. Tant pis ça fera un trous de plus dans la muraille.

Une dizaine de kilomètres plus tard (Et une dizaine de cadavres étendus dans les vertes prairie butiné par des petites abeilles et des papillons aux couleurs étincelantes et « hum » « hum » un peu de poésie dans ce monde de brute) toujours est il que je me retrouve face à une intersection : droite ou gauche ?

_ Euh...

Après cet avis riche en observation, au fondement inébranlable et à la logique imparable je me décide de sortir ma carte, ah bah non, j'ai dus la perdre en route. Je sors donc un kunaï de ma sacoche et le fait tournoyer. Manque de bol, la pointe indique l'arrière de ma position. Etant donné qu'il est absolument hors de question de faire marche arrière, je recommence.

S'ensuivent 25 essais infructueux et enfin, le verdict est lancé : gauche.

 

 

Peu après, au même endroit :

 

Un homme s'approcha d'un croisement de route... un croisement avec un kunaï apparemment oublié qui indiqua la direction gauche. L'homme sourit, prend le kunaï et emprunte le chemin indiqué. Ses pas son rythmés par un bruit étrange... un grincement.

 

 

Cet homme possède une jambe en métal…

 

 

 

Jamais depuis le début de mon périple je n’ai été aussi optimiste, les bonnes nouvelles vont bon train ainsi que le nombre de mes amis retrouvés. Mais un point noir vient obscurcir le tableau : Sakura.

Il faut que je lui mette le grappin dessus dans les plus bref délais sans quoi Akamaru allait y passer et connaissant Kiba, émotif comme il est, il serait capable de faire une connerie, et une énorme.

Non !

Optimiste, je resterais optimiste.

Etant donné que j’ai choisi mon itinéraire dans le plus grand des hasards, j’observe avec attention le paysage qui apparaît devant moi. Bizarre…

Ce décor… ces arbres… ces plaines…

 

Ce pays…

 

Non…

 

Pitié NON !

 

C’est à ce moment là que je le vois… dans le même état que je l’ai quitté… ces murailles… cette porte…

 

Konoha…

 

Je veux partir… mais je continu… malgré moi… poussé par une force inconnu… et si… et si je trouvait des réponses à mes questions…

Je… je ne veux pas… je… je passe la porte et pénètre avec effroi dans le monde des morts… j’ai la nausée devant les squelette encore présent… parmi eux peut-être… Sasuke… Tsunade… je m’écroule… j’ai soif…

Je vais vomir…

Je ne veux pas rester ici…

Mes forces m’abandonnes…

Je ne veux pas… rester… ici…

Je… veux…

 

Dormir…

 

 

Trois ans plus tôt :

 

GYYYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!

Mon propre cri me déchire les tympans… j’ai mal…

Mon corps se disloque… je souffre atrocement…

Il… va … sortir…

J’ai pourtant tout fait pour éviter ça… mais… la douleur m’empêche de réfléchir…

Quelqu’un … au secours…

Empêche… empêchez-moi… de…

GYYYAAAAAAAAAAHHHHH !!!!!

Une nouvelle pulsion de souffrance me fait rendre mon repas…

Je n’en peux plus… je n’arrive plus à lutter…

Tout… tout ça… c’est de SA FAUTE !!!

J’essaye… mes yeux… il est à côté de moi… cet ordure…

Je n’arrive… pas… à voir son visage…

Son visage…

Son visage…

 

 

Je me réveille, vomi un bon coup, et tente de faire le point à travers la nausée qui me défonce la tête. Je dois aller « le » voir.

_ Est-ce que tu l’as vu ?

_ Tu veux parler de son visage.

_ Oui.

_ Non.

_ Eh merde !

_ La situation a l’air plus embué que ce que nous pensions.

_ Effectivement, tout cela me dépasse.

_ Tu devrais commencé par fouillé un peu…

_ JE VEUX PARTIR D’ICI !

_ Réfléchis bien, nous nous trouvons à l’endroit même où tout a commencé, il se pourrait que d’autres souvenirs refassent surface.

_ En attendant celui qui doit recracher son ramen à chaque fois c’est moi.

_ On dira que c’est le prix à payer.

_ On va dire ça oui.

 

C’est à cet instant que je l’ai remarqué… cet homme.

Il se tient devant moi, droit comme un I et encapuchonné dans un épais manteau. Je me saisis rapidement d’un kunaï, prêt à lui faire face.

Les minutes s’écoulent… lentement…

Il commence alors à s’approcher de moi mais… ses jambes…

Je perçois un bruit de métal en cadence avec ses mouvements…

_ Ca faisait longtemps….

Cette voix…

_... Naruto, acheva-t-il en retirant sa capuche.

Silence….. Très long silence……

_ Que… mais… tu… vous…

_ Moi aussi je suis content de te revoir Naruto.

_ Nom d’un chien ! Mais… mais… mais….

_ Oui ?

_ Maître Jiraya !!

 

 

 

Ailleurs au même moment :

 

Kyiiih… kyiiih… kyiiih…

Le boiteux était sur une piste, une odeur comme il les aime, une odeur féminine pour être plus précis… cette odeur… il l’avait déjà croisé par le passé…

Il avait faim…

Et Sakura Haruno allait être à son menu très bientôt…

 

 

3 ans plus tôt :

 

_ Mais qu'est-ce que c'est que ce bordel?!

J'accélère la cadence devant les multiples explosions qui surviennent un peu partout dans le village. J'ai réussi il y a peu à me débarrasser de cette fille avec une fleur dans les cheveux…elle était mignonne d’ailleurs mais… bizarrement, elle me rappelait vaguement quelqu’un… bah ! Peu importe. Il n'en reste plus grand chose à l'heure qu'il est, dommage, elle était super bien roulée... mais... à quoi est-ce que je pense à un moment pareil moi? Pas le temps de se reposer, j'aperçois Tsunade en mauvaise posture. Je me précipite pour la secourir mais...

_ Jiraya... ça faisait longtemps.

_ Tiens, tiens... mais ça ne serait pas le fameux Kabuto…

Je n’ai pas de temps à perdre… et le sous-fifre de mon ancien coéquipier ne s’en rend compte que trop tard…

Avec toute ma rapidité, je le met à terre… je ne sais pas ce qu’il espérait à me tenir tête…

Je fonce pour rejoindre Tsunade…

Je ne peux m’empêcher de me dire…

 

Que quelque chose de très mauvais allait arriver ce soir…

 

 

 

_ Que s'est il passé? Je lui demande.

Il retire machinalement sa cape pour me montrer... oh mon dieu...

_ M... Maître... vos jambes...

_ J'ai pris le rayon d’énergie en plein sur l'articulation des hanches, propre, net et sans bavures. Littéralement coupé en deux.

_ Mais alors... comment avez-vous...

_ J'y viens, je suis peu à peu tombé dans un profond sommeil et à mon réveil, j'ai constaté les dégâts. La blessure était encore chaude, je ne ressentait donc pas la douleur pour le moment, ce qui m'a permis de rester lucide, je me suis tout d'abord caché pour éviter les ninjas de Kiri en rampant sous des restes d'habitations. Ensuite... je me suis rendu compte que je me trouvait dans une petite fabrique de métal, j'ai alors mis au point un moyen de m'en sortir.

Tout d'abord j'ai cicatrisé la plaie grâce à une technique que m'avait apprise Tsunade...

Il fait une pause, se remémorant apparemment l'instant, puis il reprend :

_ Ensuite, à l'aide d'une seconde technique apprise durant mes nombreux voyages, j'ai modelé à l'aide de ce jutsu une paire de jambes venant s'emboîter sur mes moignons grâce aux matériaux environnant. Le résultat n'était pas fantastique mais suffisant pour me maintenir debout et me permettre de marcher. Sur le chemin pour me sortir de cet enfer, j'ai trouvé le corps d'Orochimaru et à côté...

Je n'ai pas besoin qu'il me le dise... je vois bien à son visage la tristesse de se retrouver devant le corps inerte de Tsunade. L'ermite est devenu un vieil homme maintenant... je le vois bien, il a perdu son ancienne flamme qui inspirait la moquerie et le rire autour de lui... c'est dommage.

_ Dites-moi... comment m'avez-vous retrouvé?

Il brandit devant moi le kunaï oublié sur le chemin.

_ C'est moi qui te l’avais donné.

Je me souvient, nostalgique, de l'instant, c'était pour mon quinzième anniversaire, nous nous trouvions dans les montagnes à ce moment et il avait été trop près de ses sous pour m'offrir autre chose.

_ C'est vrai.

_ A ton tour maintenant, raconte-moi ton histoire.

Je m'exécute et lui raconte en détail mes divers péripétie qui m'on conduites jusqu'ici. Ainsi que mes soupçons concernant cette fameuse nuit.

_Je n'arrive pas à croire que tout le monde puisse tomber raide de fatigue en même temps.

_ Tu as raison tout cela est très louche.

_ Vous avez une idée?

_ J'en ai des dizaines mais je n'arrive pas à me décider, il faut continuer à chercher.

_ C'est ce que je vais faire.

Un silence reposant s'abat sur la plaine recouverte de débris en tout genre qui fut autrefois Konoha.

Un silence...

 

Le silence...

 

 

Pas d'arbres...

 

Pas d'oiseaux...

 

Pas de vent...

 

Alors pourquoi... est-ce que j’entends un bruit?

 

Je me lève à la vitesse de l'éclair à l'endroit où nous nous étions assis... quelque chose me frappe...

 

Nous ne sommes pas seule.

 

Une ombre noir se dresse devant nous, elle a l'air inébranlable, le soleil se couche, je ne parviens pas à voir son visage.

_ Ca fait combien de temps... Naruto Uzumaki?

Sa voix, je n'arrive pas à la reconnaître, mais il a la voix de quelqu'un qui a subit de toute évidence un régime forcé.

_ Qui es tu?

_ Tu ne me reconnais pas? Ca ne fait jamais que trois ans, Naruto, en fait, depuis que tu m’as libéré de ma prison.

_ Tu étais à la prison de Kiri?!

_ Exactement.

Satané soleil dans l'oeil. Même Jiraya ne semble pas le reconnaître. Je tente de clarifier les choses :

_ Ami ou ennemi?

Il ne semble pas décontenancé et répond du tac au tac :

_ Ca dépend du point de vue.

_ C'est pas clair.

_ Ce n'est pas mon intention.

Je me mets en garde, un kunaï dans ma main droite et une poignée de shurikens dans ma main gauche.

_ Héhéhéhé...

_ Je peux savoir ce qu'il y a de si drôle?

En prenant tout mon temps, je le contourne pour tenter d'apercevoir son visage.

_ J'ai une question Naruto.

_ Tu ne réponds pas aux miennes et tu voudrais que je coopère?

_ Tu ne te souviens de rien n'est-ce pas?

_ … quoi?

Mais... comment est-ce que...

_Parfait.

Je me fais plus menaçant :

_ Toi... dis-moi ce que tu sais, tout de suite!

_ Héhéhé...

A bout de nerf, je me jette sur lui, il ne semble pas vouloir esquiver.

C'est à cet instant, à cette seconde même, que je me suis rendu compte de quelque chose...

Ses yeux... il n'en a pas... ou plutôt... il n'en a plus...

Je me stoppe dans mon élan pour observer son visage désormais bien visible... et là... je manque de défaillir...

Ce visage, malgré les deux trous rougeâtres jurant avec son teint pâle, je n'ai aucun mal à le reconnaître...

_ Mais tu es...

 

 

 

jill

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales