Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Imaginaire
    Seven Edition
    Nb de signes : 80 000 - 500 000 sec
    Genre : horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Confinement
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - récit de vie - réaliste - humour
    Délai de soumission : 08/05/2020
  • L'Indé Panda 9
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • L'Ampoule n°7
    Éditions de l’Abat-Jour
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : atypique - étrange - noir
    Délai de soumission : 10/05/2020
  • Mauvais goût
    Bigornette
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Prix Zadig de la Nouvelle policière
    Éditions Exæquo
    Nb de signes : 65 000 - 130 000 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 12/07/2020
  • Littératures de l'imaginaire
    Tirage de têtes
    Nb de signes : 2 000 - 20 000 sec
    Genre : imaginaire - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/05/2020
  • La sauvegarde des orang-outans
    L'ivre d'histoires
    Nb de signes : 15 000 - 45 000 sec
    Genre : steampunk - science-fiction - fantasy
    Délai de soumission : 01/06/2020
  • Dimension "Marmite et microonde"
    Rivière blanche
    Nb de signes : 1 000 - 50 000 sec
    Genre : steampunk - horreur - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Depuis plusieurs jours, la plage était déserte.
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : < 4 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/03/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 1378 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto : le tireur de konoha
[Histoire En réécriture]
Auteur: killer29 Vue: 4949
[Publiée le: 2012-06-15]    [Mise à Jour: 2015-09-05]
13+  Signaler Action-Aventure/Science-Fiction Commentaires : 35
Description:
Et si quand Naruto avait sept ans, kyuubi s’était déchainé , et qu’après que les ninjas de Konoha aient essayé de le sceller.... Il fut entrainé dans un endroit spécial.
Non pas par un ninja ou par kyuubi, dans un endroit magique.
Mais par une tueuse au service d’une organisation secrète de notre monde, qui lui apprit le maniement des armes moderne et un style de combat bien différent de celui des ninjas.
Sept ans plus tard Naruto est devenu l’un des meilleurs assassins au monde, cependant lors d’une mission il se retrouve confronter a un représentant de son ancien monde et cela le force à plonger dans une recherche de ses origines, dans un monde qu’il a totalement oublié… le monde ninja
Histoire en réécriture total (on change de période et de style d’assassin)

Crédits:
comme d'habitude
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Imprévus

[4121 mots]
Publié le: 2015-03-08Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Chapitre de transitions avant des combats
Ceux qui m’avais dit que l’organisation de l’éden n’était pas réaliste, dites moi quoi modifier, si cela ne vous satisfait pas
Et tous les autres aussi si vous avez des remarques
N’hésitez pas à commenter (ça fait toujours plaisir)
Pour les fautes, je fais de mon mieux

Maintenant qu’il connaissait sa cible et les modalités d’assassina, il ne lui restait plus qu’a se faire un petit planning.

Il regarda sa montre et vit qu’il était déjà 10H.

La mission commençant a 22h il lui restait 12h pour se préparer, passant les choses qu’il devait faire en revu …

Acheter une tenue.

Passer à la base américaine de l’éden pour « retirer » ceux qui lui serviront de gardes du corps.

Faire ses entrainements quotidiens et pour finir se rejoindre le point de RD sur la cote.

Face cela il ne put s’empêché de soupiré, n’ayant guère envie d’aller a l’éden américaine, sachant très bien a quoi s’attendre…

Bien que les agents se doivent d’abandonné à la fois leur identité et leur nationalité, ils gardent un fort sentiment national, qui fait qu’ils n’apprécient guère pour ne pas dire détestes les personnes étrangères. Alors voir un japonais qui plus est un enfant officier dans LEUR pays et prendre LEUR mission …

Ca relevait du blasphème, et nul doute qu’ils ne lui réserveront pas un bon accueil, encore moins les gardes du corps qui seront sous ses ordres. Et comme l’éden encourage ses membres à régler leurs différents par la force…

Cependant il était conscient qu’il ne devrait pas se trouver la, les membres ne se déplaçant jamais loin de leur pays, seuls les plus talentueux pouvaient bosser en freelance … des gens comme sa mère. Alors que lui ne pouvait le faire grâce aux pistons de son général qui faisait tous pour qu’il progresse, en lui confiant des missions dans des types d’environnements variés et avec des difficultés variables.



Il ne lui avait d’ailleurs pas fallut longtemps pour comprendre qu’il bénéficiait d’un traitement de faveur, et quand il lui avait demandé il avait eu comme seule réponse « Ta mère a risquée sa vie pour sauvé la mienne lors d’une mission, moi qui avais depuis toujours considéré les nouvelles générations comme une bande d’idiot qui poursuivaient nos ombres, ce jour la j’ai compris que mon temps était finit et que la seule chose que je pouvais faire était d’encourager cette nouvelle génération », en entendant cela l’enfant avait eut en réaction « vous vous foutez de moi ?»

A c’est mots l’ancien soldat avait rit et dit « peut être ?  … tu comprendras un jour »

Face a cette réponse, Naruto n’eut d’autre chose que d’admettre qu'il n’aura pas jamais de réponse clair, et au fond de lui il s’en moquait, il avait apprit à comprendre qu’il a y des fois ou il vaut mieux ne pas chercher ce qu’on vous cache au risque de le regretter.

Si cet homme veut lui donner cette réponse, c’est qu’il y a surement un truc bien plus sombre derrière, un truc qu'il vaudrait mieux ne pas déterrer.



« Autant faire le plus chiant d’abord » dit ‘il avec un soupir, prenant son portable et y composant un numéro qu’il connaissait par cœur, avant de dire d’une voie des plus monotones.

« Matricule 360469854 Shinigami, venez me chercher ! »

Puis il prit les rares affaires qu'il avait, soit une tenue, une de rechange, deux couteaux et deux pistolets, voyageant avec le minimum du minimum, puis il sortit de l’hôtel se retrouvant face a une limousine noire avec un chauffeur qui (jouait ?) au portier.

Il sourit et dit a voie basse « j’ai l’impression d’échanger la vie des autres contre du confort dans la mienne » puis il entra, et la voiture partie, au programme, une heure de route et deux en avion pour finalement atterrir a une base militaire très connut : celle du norad a Cheyenne Mountain ou il fut accueillit par un soldat qui de part son costume ressemblait a un fonctionnaire , il le conduisit a travers les couloirs qui étaient parsemés de gens qui semblaient n’êtres que des hommes baraqués qui le regardaient avec un regard des plus haineux , près a lui sauter de dessus .

Cependant cela le fit juste sourire.

Son guide s’arrêtât devant une salle et pas n’importe laquelle la salle dit « d’exécution », le nom révélant bien son utilité, seul les traitres ayant commis des crimes atroces et les soldats spéciaux pouvaient y entrer, c’était la salle ou ont pouvait entre en contacte sonore avec les dirigeants de l’EDEN.

On dit qu’une fois entre notre destin n’est plus jamais le même, lui-même n’y était jamais entré

« Euh …qu’est ce que je fous la » demanda t’il de surprise

Tout aussi surprit son guide demanda « n’est ce pas la raison pour laquelle vous êtes venu ? »

« Non j’étais juste venus chercher des armes …. C’est quoi ce bordel ? …. Attendez !  » son guide lui partait, se retournant pour dire à l’enfant qui était légèrement effrayé

« Veuillez m’excuser monsieur j’ai du boulot »

« Et merde !» dit Naruto poussant la porte

Une fois a l’intérieur il remarqua que la pièce était assez petite, devant lui se trouvait une petite table avec un boite dessus, alors qu’il se demandait ce qu’elle contenait , le mur devant lui fut divisé en 6 , et 6 silhouettes apparurent , il se mit aussitôt au garde a vous .



Une silhouette se mit à parler sur un ton solennel

« Naruto kuragari a 7 ans vous avez été trouvé et adopté par Natsume kuragari héritière légitime du titre de « shinigami », qui vous a entrainé pendant 4 ans ,jusqu’a sa mort , moment ou vous avez décidé de rejoindre l’EDEN , cependant a ce moment nous pensions que vous n’étiez qu’un gamin sans réel valeur … indigne de faire partit de notre organisation ou même de porter le nom d’humain.

Suite a cela vous avez fuit pour vous entrainé pendant deux ans, au risque d’être poursuivit et tuer par notre organisation, heureusement pour vous le commandant Sanders à plaidé en votre faveur.

Et quelle ne fut pas notre surprise de vous voir revenir après avoir acquit les qualifications nécessaires pour prétendre être son héritier , c’est pourquoi nous vous avons accepté en tant que nouveau « shinigami  »,titre que pour l’instant vous n’avez pas déshonorer et ce malgré votre jeune âge et votre inexpérience »

« Bref d’une façon ou d’une autre, vous correspondez désormais aux critères que votre mère a requis pour que vous puissiez avoir son autorisation »

« Quelle autorisation ?  » Demanda Naruto pesant chacun de ses mots

Une troisième silhouette sembla sourire avant de dire « l’autorisation de la venger !»

Naruto ne mit pas longtemps à faire le lien avec sa nouvelle mission «  vous voulez dire que … Hitomi est … »

« Ce fut la cible que votre mère à tentée d’assassiner, malheureusement …»,

Naruto afficha légèrement un aire peiné et se mit légèrement à sourire, avant de commencer a les remercier quand il fut coupé d’une façon des plus glaciale

« Sachez avant tout, que nous ne cautionnons pas la vengeance, notre but est de détruire le cercle de la haine, pas de créer des idiots qui ne pensent qu’a ca »,

Naruto fut légèrement surprit, cependant il ne le laissa pas paraitre

« Quand vous vous êtes présenté a nous a la mort de votre mère, vous étiez emplis de haine et ne pensiez qu’a la vengeance : un état indigne pour un de nos soldat. Veuillez vous souvenir que si nous vous donnons cette mission c'est parce que nous vous pensons être capable de l’accomplir avec succès … PAS POUR VOS PETITS CAPRICES DE GAMIN ? Ne l’oublier pas ! »

L’enfant fut légèrement effrayé par cette voie dure qui ne laissait pas de place a la moindre protestation, cependant il comprenait, sa mère lui ayant dit qu’un assassin n’a pas besoins de sentiments, ou plutôt pas de tous.

La joie de bonheur, la colère …tous c’est sentiments que ressentes les personnes normales, un assassin se doit de les garder de les maitriser, car personne ne peut faire confiance a une personne vide.

La seule différence c'est … que quand un assassin passe a l’action il doit tous oublier, et devenir un être sans peur ni compassion.

Comme si il enfilait un masque, le mettant et le retirant en une fraction de seconde.

Naruto mis alors ce masque et sa voie devint dure, ses yeux se fendant « ne vous inquiétez pas … je ne mélange pas travail et sentiment »

Les silhouettes se mirent à ricaner et une cinquième prit la parole

« Nous en étions sur, c’est pourquoi conformément a la précédente propriétaire de votre titre qui voulait que nous ne vous le donnions que quand vous auriez accepté cette mission, nous vous donnons son héritage, veuillez en prendre possessions »



Naruto se dirigeât vers la boite et l’ouvrit les mains tremblantes

Ce qu’il vit le stupéfia, dans la boite se trouvaient deux magnifiques pistolets noirs,

Ils avaient étrangement deux canons, le deuxième étant dessous du premier qui était similaire au canon classique, le deuxième semblait pourtant relié au chargeur, chargeur qui pouvait contenir 17 balles, ainsi que différent calibre de balles.

Ils étaient légèrement plus gros que les flingues ordinaires, sous le deuxième canon se trouvait une sorte petite triangle en fer de quelque centimètre qui descendait au niveau du milieu du canon retournant près de la gâchette en petite monter.

Bref une sorte de renfoncement pour assommer l’ennemi (il avait vu sa mère le faire avec)

Mais ce qui le surpris fut leur magnifique beauté, ils étaient entièrement noir, de chaque coter un dragon dorée se trouvait le long du canon, et sur la poigner se trouvait de façon opposer les kanji ange /démon écrit en lettres d’or.

Peut importe le nombre fois qui les avait vu, il était toujours autant impressionner mais aujourd’hui il remarqua autre chose, à coter des chargeurs se trouvaient deux étranges chargeurs, étrange car ils n’avaient pas d’entrer pour mettre les balles, semblaient être plein et assez lourd, et sur lesquelles était dessiné d’étranges symboles.

Il y avait également un petit fourreau noir d’a peine 5 cm, qui était finement dorer dans un tissus noir ou apparaissait également les deux dragons qui se trouvaient sur les armes, il contenait un petit couteau a double tranchant légèrement courbé, il était transparent comme si il était en verre, d’étranges signes semblant êtres fondus a l’intérieur de la lame.

Naruto reconnut immédiatement ce couteau comme étant un couteau non pas destiner à se battre mais a assassiner, étant très coupant et très petit, pour ceux qui ne l’on jamais vu a l’œuvre ce n’est qu’un gadget. Mais pour lui c’est une arme mortelle, il la remit dans son fourreau et glissa celui ci dans la boucle de sa montre

« Vous pouvez désormais vous retirer » dit une silhouette voyant que le garçon était trop absorbépar les armes pour faire attention a quoi que se soit.



Naruto rangea les armes dans leur boite et  se dirigea vers la boutique, pour acheter ce qui sera nécessaire pour la mission, se rappelant au passage que l’éden avait une politique assez spéciale en ce qui concerne les armes.

Les soldats devant acheter leur propres armes avec leur propres argent, si ils n’en n’on pas assez … soit ils abandonnent la mission, soit ils partent sans.

Certes ce système est dangereux mais comme ca ils s’assurent d’avoir une concurrence et une envie d’optimiser l’utilisation des armes.

Car on sait tous qu’un soldat avec un budget illimité fera forcement beaucoup de bruits et de destruction, mais si vous le laisser payer alors il se contentera du minimum et cherchera à être le plus discret et le meilleur possible

Intéressant, quoiqu’un peu sadique, on ne compte plus les soldats qui sont partit presque nus car ils avaient besoin d’argent, et évidement ils ne sont jamais revenu.

Autrement les armes étaient a un prix presque équivalent au marcher mondial, la seule exception étant qu’elles sont intraçables et sécurisés

Il n’y avait guère de différences entre acheter des armes et acheter des fruits au supermarché du coin, on pouvait les prendre directement ou se les faire livrer.



C'est pourquoi il prit un caddie et s’avança dans ce supermarché du crime, conscient qu’il avait sur son compte largement de quoi se faire plaisir.

Passant devant le stand des armes de poing

Une trentaine d’armes se trouvant logées le canon vers le bas sur un étalage, cependant il n’y avait aucune indication sur leurs noms ou leurs caractéristiques

Le garçon lui ne sembla pas gêner, baladant sa main, prenant de temps en temps une poigner, la serrant , la desserrant avant de passer a une autre , au bout d’un moment il s’arrêta et ferma les yeux repassant sa mains au dessus , tandis que dans sa tête les noms des armes apparaissaient .

Smith&wessonM39/m40/Asp/M41, SIG-Sauerp228, rugerp85mk2 …

Pour finir il prit un glock17(1), HK USP(2), Walther P99(3), ainsi que de nombreux chargeurs.

Sa petite réserve personnelle étant presque vide, il en commanda de grandes quantités.

Il alla du coter des mitrailleuses lourde quand il entendit…

« La ! Regarde ! », « C’est donc lui ce shinigami japonais, c’est qu’un gosse !!! »

Naruto tourna la tète et vit qu’en partit cacher par un étalage d’arme, deux hommes le regardaient, reconnaissant ceux qui allaient devoir être sous ses ordres en tant que garde du corps pour la mission.

Cependant comme il s’en doutait, ils n’allaient surement pas se montrer très coopératif, il allait donc devoir régler ce petit problème rapidement, et pour cela il avait sa propre technique, un moyen simple et direct de faire comprendre qu’être adulte ne suffit pas a être fort.

Il s’approcha alors d’eux avec un grand sourire

« good morning boy !, je suis votre nouveau patron …  alors … je vous pris de m’obéir »  son sourire devenant malsain

« Et pourquoi on devrait obéir à un minus comme toi ?»demanda le premier mettant sa mains sur la tète du garçon pour ébouriffer ses cheveux

Naruto lui se contentait d’avancer entre les deux, avant de soudainement s’arrêter et saisir entre son index et majeur droit la poigner de la petite épée et rapidement porter la lame a la gorge des hommes avant de la remettre dans son fourreau, le tout en une fraction de seconde

Il continua alors de marcher avant de s’arrêter et dire d’une voie des plus menaçantes

« Car sinon je vous tues ! »

Les deux hommes s’apprêtaient alors à répliquer pour dire qu'il se foutait d’eux, quand ils sentirent une légère douleur a la gorge, y plaçant leur main tâtant l’endroit avant et voir que leur doigts étaient désormais tachés de sang, une légère coupure se dessinant désormais le long de leur gorge.

Ils déglutirent alors, se rendant compte, que si il l’avait voulut cet enfant aurait put leur hotté la vie sans même qu’ils ne s’en rendent compte, se jurant alors de ne plus jamais sous-estimer les enfants

Naruto quand a lui se dirigeât vers la caisse pour payer.





Après cela il passa le reste de la journée a mémorisé des informations sur sa mission et a s’entrainer, se forçant à faire a faire un entrainement quotidiens

Ses entrainements étaient principalement constitués d’entrainements au tire avec presque tout les armes connue du glock au M16, dans le cas ou son assassina devienne une mêlée.

Sa mère lui ayant bien fait comprendre que savoir assassiner discrètement ,n’est pas suffisant , car si la cible se rend compte de votre existence , l’assassina se transforme en combat voir parfois même en mêlée , il faut donc savoir se battre.

Cependant contrairement a ses confères de l’éden pour qui la masse musculaire était une fierté, lui ne faisait que le minimum de musculation et de simulation de combat.

Non pas parce qu’il était une fillette comme le pense la majorité des gens qui le voit.

Mais pour éviter de marquer son corps de muscles et de cicatrices qui mettraient les cibles sur leur garde.

Préférant la gymnastique qui lui semblait presque innée et qui lui permettait de conserver un corps fin et sans marques.



Il commanda en coup de vent une robe de gala, n’ayant pas vue le temps passé il n’avait plus le temps de faire les boutiques et commanda donc chez un tailleur très célèbre après lui avoir envoyé ses mensuration et celles de ses faux seins.

Et après s’être arraché les yeux en voyant la facture, il monta dans l’avion qui allait le conduire lui, ses coéquipiers ricanant « on va bientôt voir la princesse en action » a l'idée de voir le gamin travestit en fille

Sur les trois heures de route il réserva la première à faire une sieste, on lui avait apprit que les soldats ont rarement l’occasion de dormir … donc quand on peut, on le fait de sorte a pouvoir tenir un maximum de temps sans, même s’il n’avait jamais eu vraiment besoin et pouvait s’en passer une semaine sans fermer un œil.

La seconde heure, il la passa à revoir les détails de la mission même si l’éden n’a guère d’info sur le bateau ou seront les invités si ce n’est que se sont tous des criminels et donc des cibles.

La dernière heure fut consacrée a se préparer.

Il mit du maquillage pour cacher ses cicatrices, peignât ses cheveux pour qu’ils redescendent jusqu’a mis dos de façons lisse et uniforme , retira sa montre, se contentant de sa petite épée comme collier ,mit de fin bracelets dorer qui cachent un fil de nylon très solide , accrocha a sa cuisse une carte magnétique et un kit de crochetage pour pouvoir débloquer n’importe quelle porte en cas d’imprévu, ainsi qu’ un couteau des forces spéciales , composé d’un matériaux non ferreux pour ne pas être détecter .

Il mit de faux seins de taille moyenne et y glissa un derringuer(4)

Au passage il avait l’impression de voire sa masculinité partir en volant avec une auréole au dessue de la tète et pourtant il devait afficher un sourire des plus sincères.



Quand l’avion atterrit sur une piste d’atterrissage priver, doter d’un héliport qui devait les amener a leur destination finale, les membres de l’éden s’attendaient à voir un homme grossièrement travestit tenant plus de l’androgyne que de la femme et pourtant, ce qu’ils virent les stupéfias.

Devant eux une magnifique jeune femme d’environs 15 ans descendait les marches d’une manière délicate.

Elle était vêtu d’une robe lisse sans le moindre plis qui descendait jusqu’a ses pieds, tenu un peu comme une toge sur une épaule laissant apparaitre des bras et des épaules d’une blancheur immaculée , sculptant une poitrine avec juste assez de relief pour attirer l’attention sans être trop vulgaire, mise en valeur par un subtile dégrader de blanc et de mauve .

Il y avait également une petite broche en forme d’étoile doré accrochée sur l’attache de l’épaule, elle avait des boucles d’oreille en forme de larmes bleues qui réfléchissaient la lumière, ainsi qu’une fine ceinture ornée de faux diamants.

Son visage reflétait une pureté presque irréel, des yeux d’un bleu profond et cheveux lisses avec une petite mèche de couleur or cachant en partie son œil droit ses ongles étaient manucurés et finement couverts de vernis et tenaient un petit sac a mains chic.

Face a ce spectacle les spectateurs ne riaient même pas tant ils étaient subjugués par la beauté de cette femme, personne n’aurait put soupçonner qu’elle était en réalité un homme qui tuait de sang froid.

Elle ou plutôt il passa entre eux en marchant d’une manière des plus distinguées, avant de lâcher un « un seul mot, un seul rire, un seul sourire et je vous tue ! »Cette voie ne semblant pas appartenir a cette jeune femme ou même pas a un être humain.



Ils se digèrent vers l’hélico et une fois a l’intérieur Naruto leur tendis 2 armes dans leur étuis

« Nous somme déjà armés » dit l’un essayant d’éviter de frustrer le garçon

« Je sais !» répondit-il froidement « ce n’est pas pour vous mais pour moi, si jamais ca dégénère ou que vous vous faites descendre, au moins j’aurais mes armes »

Les hommes ne sachant quoi répondre ne purent qu’acquiescer, il était en effet normal que le chef choisisse l’équipement de ses hommes non pas pour leur sécurité mais dans l’éventualité ou ils meurent.



Naruto quand a lui était un peu inquiet, en temps normal JAMAIS ! Il n’aurait donné les armes de sa mère a des inconnues, il aurait préféré y aller nue.

Cependant cette fois ci, il avait un sentiment indéfinissable pour cette mission, un mélange de haine et de peur, il savait au fond de lui que cette mission allait capoter.

Et contrairement a chaque fois avant une mission, il n’arrivait pas à se calmer, ses muscles ne cessant de rugir comme si un feu envahissait son corps du plus profond de ses entrailles.

Depuis qu’il avait entendu ce nom … Uchiha



Quand l’hélicoptère se posa sur navire de croisière, ils furent formellement accueillit par des dizaines de gardes armés.

Constatant au passage le luxe et le faste que peuvent se permettre les grands criminels « comme quoi, bien mal acquis profite bien »ironisa t’il

Apres quelque formalités et s’être séparé de ses gardes du corps, il fut conduit dans une vaste pièce ou était rassemblés les invités.

Elle était bien plus grande que les autres ou même qu’une salle de salle ordinaire, deux étages de haut avec une mezzanine qui formait une sorte de petit pont entourant toute la pièce rejoignant le coter opposer par un immense escalier, une bonne douzaine de gardes armés étant placés en hauteur.

« On dirait une arène ou un zone d’exécution »



Le reste de la soirée se passa sans accros Naruto se tenant entouré d’ennemis avec grâce sans la moindre crainte, tenant avec perfection son rôle, a tel point que personne ne suspectât sont identité, il en profitât même pour obtenir des informations sur ceux qui deviendront un jour ses cibles.

Oui tous se passaient très bien… jusqu’a ce qu’arrive le maitre de cérémonie.

Il entra par la porte en haut des escaliers et son apparition provoqua un silence total, tous les invités le regardant.

Il était grand environs 1m90 et portait un costar cravate légèrement étroit qui laissait entrevoir une musculature très développée.

Il avait des yeux et une chevelure noire, son visage reflétait une confiance absolue presque insolente, il semblait regarder le monde comme si il était peuplé d’insectes inferieurs.

Il parla d’une voie forte « mes cher invités, je vous remercie de votre présence … maintenant il ne me reste qu’une formalité a régler »

Ses yeux virèrent alors au rouge avec des tomoés noir qui se mirent à tourner

Naruto se sentit alors partir, le sol se mettant à trembler, comme si sa conscience s’évanouissait

Alors qu’il était sur le point sur perdre tout contacte avec la réalité, il entendit une voie au fond de lui qui semblait sortir d’outre tombe. « Pathétique, tu te fais avoir par un microbe d’Uchiha !!! »

Il sentit alors une chaleur l’envelopper et ses yeux se teintèrent de rouge et se fendirent, il fut alors repousser vers la réalité reprenant conscience.

Quand il rouvrit les yeux, il vit que tous le monde autour de lui étaient figés avec des aires de zombie leurs yeux étant désormais semblables à ceux de sa cible

« Il se passe quoi bordel »dit ‘il en se tenant la tête

« Quoi ? Comment ? Pourquoi tu n’es pas prit dans mon genjutsu ? »Entendit ‘il de Hitomi qui semblait alors très surprit, sa confiance ayant alors disparut quelques secondes, avant de se reprendre en regardant les yeux de celui qui lui avait échappé et l’aura qui s’en dégageai.

« Je vois … toi non plus tu n’es pas de ce monde » avant de rajouter « pas grave … A TOUT MES ESCLAVES TUER CET INTRUS ! »

Naruto n’eut pas le temps de comprendre ce qui ce passait… juste qu’il avait été découvert, quand tous les invités et les gardes prirent des armes près à lui sauter dessus

« Je crois qu’il va falloir se battre » dit ‘il en sortant le couteau des forces spéciales du fourreau de sa cuisse











Petites info sur les armes (merci wiki^^)

(1)glock17 pistolet semi-automatique conçu et fabriqué depuis 1980 par l'entreprise autrichienne d'armement Glock pour les forces militaires et les services de police.17 balles

(2)HK USP : pistolet semi-automatique double action de la société allemande Heckler & Koch GmbH (H&K) de Oberndorf am Neckar, apparu en 1993 pour remplacer le pistolet P7. 18 balles

(3)Walther P99 pistolet semi-automatique fabriqué en Allemagne par Walther Sportwaffen.16 balles

(4) derringer est un type de petit pistolet de poche, sans barillet 2 balles















Commentaire de l'auteur Alors ?
il y a encore un chapitre avant le retour a Konoha, je pense qu'il vaut mieux un peu plus développer sa vie dans notre monde pour montrer la transition (j’espère avoir raison ^^)
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales