Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 2868 lectures  - 5 commentaires [08 mai 2022 à 23:21:27]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto : le descendant du sage
[Histoire Abandonnée]
Auteur: Kyubi-san Vue: 50951
[Publiée le: 2011-06-26]    [Mise à Jour: 2011-09-17]
G  Signaler Romance/Action-Aventure/Amitié Commentaires : 31
Description:
Une prophétie fut énoncée lors de la création du Ninjutsu et celle-ci est sur le point de s'entamer. Elle concerne les enfants de Konoha, et plus particulièrement les descendants du premier Sennin.
Crédits:
les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 8

[3857 mots]
Publié le: 2011-09-15Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Naruto : le descendant du sage

Chapitre 8

            - J’appelle Kiba Inuzuka et Naruto Uzumaki sur le terrain ! déclara Hayate Gekko.

            Le blond jeta un coup d’œil à son futur adversaire. Ce dernier était déjà sur le terrain, et avait l’air de combattre avec son animal de compagnie, un chien. Le descendant du Yondaime Hokage descendit donc lui aussi dans l’aire de combat, et vint se placer face à son adversaire. Ce dernier semblait le prendre vraiment pour un raté. Naruto poussa un soupir.

            - Encore un membre d’un clan de Konoha, qui pense être supérieur aux autres parce qu’il pense détenir des techniques secrètes. Je lui donne…dix minutes face à moi. Après, j l’étends pour le compte, afin d’avoir la paix. Ainsi, je n’aurais pas à subir sa mauvaise humeur ou son envie de se venger pendant le reste de la journée.

            - Kiba Inuzuka ! Naruto Uzumaki ! Êtes-vous prêts ? demanda l’arbitre.

            - Ouais ! déclara le maître chien. Je vais écraser le blondinet, et ensuite je pourrais aller réconforter ma coéquipière !

            - Je suis prêt, répondit calmement Naruto.

            - Dans ce cas…déclara l’arbitre en reculant. Vous pouvez commencer !

            Immédiatement, Naruto fit un bond en arrière, tout en créant une demi-douzaine de clones pour le protéger. Il ne voyait pas encore l’utilité d’utiliser le Rinnegan ou le Mokuton pour le moment, donc, il allait attendre de voir les points forts et les points faibles de son adversaire avant de passer à l’offensive.

            - Allez ! On se réveille espèce de boule de poils paresseuse !

            - Naruto ! rugit Kyubi. J’espère que tu as une bonne raison de perturber ma sieste !

            - Ouais ! Je suis en plein combat contre un Inuzuka ! Si je me souviens bien, tu m’as dit un jour que tu détestais les chiens ! Donc, je me disais que tu voudrais peut-être observer ! Voire même me donner ton point de vue ou ton avis durant le combat !

            - J’en ai déjà un, d’avis ! lança le démon. Pas la peine de se fatiguer pour un ninja aussi faible ! Casse lui les deux bras, les deux jambes et envoie-le à l’hosto pour les deux prochaines semaines ! Ainsi, on n’en parlera plus, et on pourra retourner s’entraîner sur des choses plus intéressantes !

            - En parlant d’entraînement, se moqua le blond, tu ne devais pas te charger du mien depuis un moment ?

            - Dès que je jugerais que tu auras une condition physique suffisante pour supporter mes enseignements ! De toute façon, tu dois d’abord maîtriser deux éléments de fusion liés au Katon, avant que je ne t’aide de nouveau ! Maintenant concentre-toi sur l’affrontement ! Je vais te donner les conseils que tu réclames au fil du combat ! Même si j’ai dit de l’envoyer à l’hosto, ce sera plus facile à dire qu’à faire ! Donc au boulot !

            Naruto cessa de converser avec le Biju, et se concentra sur l’Inuzuka. Ce dernier venait de lancer une attaque contre les clones du blond, et ces derniers ne parvenaient pas à tenir longtemps face à la rage du ninja et de son compagnon canin. Naruto poussa un nouveau soupir, et composa quelques mudras juste avant que le genin ne lui arrive dessus.

            - Doton – Rempart de la Terre !

            Une muraille de roche s’éleva juste devant le genin blond, au moment même où l’Inuzuka venait la percuter, protégeant ainsi le jeune shinobi d’une grave blessure. Naruto recomposa immédiatement une série de mudras, avant de déclencher une nouvelle technique.

            - Doton – Le poing de la Terre !

            Un poing fermé sorti du mur de pierre, et vint frapper le genin aux cheveux bruns. Ce dernier fut envoyé de l’autre côté de l’arène par la force du coup. Pourtant, il se releva, ne semblant avoir subi aucun dommages.

            - Naruto est impressionnant, déclara Kurenaï. Je ne pensais pas qu’il maîtrisait un élément aussi jeune. Je croyais que seul Sasuke en était capable.

            - Et encore, lui apprit Kakashi, Naruto se retient là. Il n’est pas encore vraiment dans le combat. Lorsqu’il aura décidé d’en finir, ton élève ne tiendra pas longtemps, Kurenaï.

            - Comment ça, « pas encore dans le combat » ? releva Kurenaï.

            - Naruto est sur la défensive en ce moment. Il observe la manière d’agir de son adversaire, il déchiffre ses techniques, il chercher à déterminer les points forts et les faiblesses d’Inuzuka. Lorsqu’il aura terminé son analyse, il mettra un terme définitif au combat en plaçant quelques attaques rapides et bien ciblées. C’est la stratégie qu’il préfère, afin d’établir le meilleur moyen de gagner en dépensant un minimum de chakra.

            - Comment peux-tu être aussi affirmatif sur la stratégie de ton élève, Kakashi ? se renseigna Asuma.

            - Naruto est un cas étrange, puisqu’il est assez imprévisible. Parfois, il foncera dans le tas, sans prendre le temps de réfléchir, surtout si on le provoque, mais mieux vaut ne pas l’attaquer dans ce cas là, et prendre ses jambes à son cou. Dans d’autres cas, comme celui-ci, il va prendre le temps d’analyser son adversaire, préparer une stratégie et enfin passer à l’attaque. Et c’est là qu’il est le plus dangereux, car il est très difficile de voir la finalité de son plan.

            - Si je comprends bien, résuma le Jonin à la cigarette, il serait capable de tenir tête à Shikamaru au niveau de la stratégie ?

            - C’est possible, répondit Kakashi. Un tel combat pourrait être intéressant.

           

            Pendant ce temps, dans l’arène, Naruto se contentait de parer les attaques de Kiba à l’aide du Doton, laissant ainsi croire qu’il ne maîtrisait que cet élément. L’Inuzuka semblait avoir de plus en plus de mal à passer à l’offensive, mais il ne se décourageait pas pour autant. Finalement, il prit une pilule militaire afin de refaire son chakra. En voyant cela, Naruto leva un sourcil, où voulait-il en venir avec une telle méthode ? Il ne mit pas longtemps à comprendre en le voyant donner une pilule militaire différente à Akamaru. Celui-ci se transforma en une copie conforme de son maître.

            - Bon, maintenant impossible de savoir lequel est le vrai, marmonna Naruto. Tu as une idée ?

            - Evite leurs attaques combinées, répondit le renard, je vais réfléchir à ton problème de jumeaux tout de suite !

            Naruto acquiesça aux paroles du Biju. Ce dernier avait peut-être tendance à s’énerver, mais il était également d’une grande sagesse, due à sa vie plusieurs fois millénaires, ainsi que d’une grande aide dans les combats grâce à son expérience, suite à ses différents combats contre les autres démons à queues. Un mouvement sur le côté attira l’attention du blond. Il se jeta sur le côté, évitant de justesse l’attaque des deux Kiba, qui s’étaient chacun transformé en une drôle de tornade.

            - La morsure de l’homme-bête !

            Naruto évita une nouvelle fois l’étrange attaque, réfléchissant à un moyen de s’en tirer rapidement. Il n’avait pas le temps de composer des mudras pour créer une barrière de Doton, donc pour le moment, il était réduit à esquiver les attaques de son adversaire.

            - Et en plus, je n’ai pas le temps de malaxer mon chakra pour le frapper avec des dégâts importants à la clé.

            Naruto évita une nouvelle fois la double tornade, et se retourna vers Kiba pour lui faire face. Un léger sourire venait de faire son apparition sur son visage.

            - Je viens de penser à un truc, Kyu-san !

            - Ah ! Et puis-je savoir à quoi ?

            - Le premier des pouvoirs cachés de mon Dojutsu ! Tu sais, la gravité !

            - D’accord ! Utilise ce pouvoir, on va voir s’il est aussi efficace qu’on le pense !

            Le sourire de Naruto s’élargit, avant qu’il ne fasse passer du chakra dans ses yeux. Aussitôt, le Rinnegan à trois cercles fit son apparition, remplaçant le bleu des yeux du blond, par les trois cercles noirs sur un fond violet. Cette concentration de chakra dans les yeux du blond surprit Neji, qui avait activé son Byakugan.

            - C’est étrange, déclara le génie des Hyuga. Pourquoi Uzumaki a-t-il fait passer du chakra dans ses yeux ?

            - Pardon ? demanda Gaï, que viens-tu de dire Neji ?

            - J’ai dit qu’il a concentré du chakra dans ses yeux !

            - Ah ! Ca ! déclara Kakashi sans les regarder, préférant observer l’affrontement pour essayer de glaner une nouvelle technique Doton. C’est normal !

            Tous se retournèrent vers le ninja copieur, dans le but d’en apprendre plus sur son élève. Etonné par le silence qui régnait soudainement, Kakashi tourna la tête, et, en voyant les airs interrogatifs des ninjas présents, il comprit qu’il allait devoir donner une petite explication encore une fois.

            - Naruto possède un Dojutsu, expliqua le Jonin aux cheveux gris. Je n’en connais pas toutes les capacités, mais sa pupille est extrêmement puissante. Donc, si vous voulez un conseil, c’est de ne surtout pas sous-estimer la puissance de la pupille de Naruto. D’une certaine manière, elle lui ressemble.

            - Pardon ? demanda Kurenaï. Tu pourrais développer ta pensée ?

            - Les pouvoirs de ce Dojutsu sont comme Naruto : imprévisibles.

            Les ninjas présents sur la passerelle d’où ils pouvaient voir le combat s’étonnèrent des paroles de Kakashi. Comment une pupille pouvait-elle être imprévisible ? Normalement, les pouvoirs d’un Dojutsu étaient figés, et ne changeaient pas. Le Sharingan et le Byakugan en étaient même les parfaits exemples.

 

            Dans l’aire de combat, Naruto observait maintenant les deux Kiba, qui s’apprêtaient de nouveau à l’attaquer. Et le blond n’attendait que ça, puisqu’il avait chargé le pouvoir de sa pupille pour entamer la contre-offensive. Il parvenait même à distinguer qui était le véritable Kiba, et qui était Akamaru. Et il savait maintenant comment déstabiliser son adversaire, en lui portant un seul coup. Il ne restait plus qu’à attendre l’attaque de l’Inuzuka, et le match serait pratiquement gagné. L’Uzumaki eut un sourire amusé. Finalement, ce combat n’aurait pas été aussi ennuyant qu’il l’avait d’abord pensé. Au moins, il aurait pu tester le premier des pouvoirs cachés de son Dojutsu.

            - La morsure de l’homme-bête !

            Kiba et Akamaru se dirigèrent sur Naruto, dont le sourire s’élargit. Il voyait les mouvements des deux partenaires au ralenti, et il sut qu’il avait presque gagné le combat. Il leva la main droite devant lui et se prépara à utiliser sa technique. Il comptait lentement les secondes avant de pouvoir frapper, avec le maximum de puissance, l’Inuzuka.

            - Trois…deux…un…Maintenant ! Shinra Tensei !

            Une sphère de répulsion utilisant la gravité se forma autour de Naruto, et repoussa les deux attaques au loin, envoyant Kiba et Akamaru s’encastrer dans le mur de l’arène. Naruto avait attendu jusqu’au dernier moment pour utiliser sa technique, afin de pouvoir utiliser la force de frappe de la technique de Kiba contre ce dernier, donnant ainsi plus de puissance à la sienne.

            - Le seul problème avec cette technique, pensa Naruto, c’est que je dois attendre cinq secondes avant de pouvoir l’utiliser à nouveau. Mais c’est vraiment le seul inconvénient qu’elle possède !

            En face de lui, Kiba se relevait, et regarda à sa gauche. Il vit le corps inconscient d’Akamaru et se précipita vers lui pour l’aider. De son côté, Naruto fit un large geste du bras et repoussa Kiba loin de son compagnon.

            - Vraiment utile ce pouvoir, constata t’il. Je peux même contrôler la gravité à distance même en n’usant pas de la technique de répulsion. Il faut vraiment que je travaille sur le contrôle de ce pouvoir !

            Parmi les spectateurs, personne ne parvenait à comprendre ce qui arrivait à Kiba. Il avait été repoussé avec une telle facilité par Naruto. Pourtant la technique de l’héritier du clan Inuzuka balayait tout sur son passage. Alors par quel miracle l’Uzumaki était-il parvenu à accomplir un tel exploit ? Et voilà que maintenant, il parvenait à déplacer le maître chien par un simple geste du bras !

            Dans l’aire de combat, Naruto observait l’Inuzuka sans aucune once d’émotion sur son visage. Dans son esprit, Naruto voyait qu’il commençait à perdre son sang-froid. Un sourire glacé apparut sur les lèvres du blond. Dans quelques secondes, l’homme-bête allait terminer K.O. Et cela était inévitable. L’Uzumaki ouvrit la paume de sa main et tous purent une boule noire se former dans la paume droite du blond.

            - Bien, après la répulsion, voyons l’attraction. Bansho Tenin !

            Aussitôt, Kiba fut comme attiré irrésistiblement par cette sphère noire au centre de la paume de Naruto. Ce dernier attendait patiemment que l’Inuzuka vienne vers lui. Celui-ci tentait tant bien que mal de résister à la puissance déployée par Naruto, mais il sentait qu’il se rapprochait peu à peu de son adversaire. En face, Naruto semblait parfaitement à l’aise, comme s’il maîtrisait le combat depuis qu’il était descendu dans l’arène, ce qui était le cas. Le blond savait parfaitement que l’issue du combat était désormais certaine. Le brun aux marques rouges était presque vidé de son chakra, et il était au bout de sa résistance physique et psychologique.

            Lentement, mais sûrement, Kiba fut irrésistiblement attiré par la force d’attraction déployée par Naruto. Ce dernier avait intensifiée sa puissance, afin d’en finir au plus vite. Le descendant du clan Inuzuka arriva alors au plus près du fils caché du Yondaime. Ce dernier relâcha alors sa technique, qui disparut dans l’instant. Kiba tomba à genoux devant Naruto, qui le releva en le serrant à la gorge. Le blond arma son poing et frappa de toutes ses forces l’estomac de l’Inuzuka. Ce dernier recracha un peu de sang sous la force du coup donné par son adversaire, puis tomba à terre.  Alors que Naruto allait donner un dernier coup pour assommer définitivement son adversaire, Hayate s’interposa.

            - Le combat est fini, déclara t’il. Kiba Inuzuka étant dans l’incapacité de poursuivre le duel, je déclare Naruto Uzumaki vainqueur !

            Des applaudissements se firent entendre dans la tribune où se trouvaient les genins et leurs professeurs. Naruto n’en eut rien à faire, et remonta dans celle-ci, tout en désactivant son Dojutsu. Il réfléchissait au fait que Kiba n’ait pas utilisé de Genjutsu, ou n’ait pas utilisé d’autres techniques que celles de son clan.

            - Si mon adversaire est le Hyuga ou l’Aburame, pensa Naruto, je dois m’attendre au même comportement. Sinon, on verra bien. D’après ce que j’ai pu observer, parmi les ninjas de Suna, il y a une manipulatrice du Futon, un marionnettiste, et le troisième semble utiliser le sable. D’après Kyu-san, la seule personne pouvant le manipuler est l’hôte d’Ichibi, le Biju à une queue. Donc ce genin possède lui aussi un Biju en lui. Et il est de loin le plus dangereux. Quant à Sasuke, il reste le plus polyvalent des genins de la compétition, puisqu’il est assez fort pour pouvoir affronter ce Gaara. Quant à Shikamaru, même s’il n’utilisera que les techniques de son clan, il est celui qu’il ne faut pas prendre à la légère à cause de ses grandes capacités d’analyse, ainsi que par sa capacité à mettre en place une stratégie presque parfaite.

            Arrivée sur la passerelle, Naruto constata que Sakura venait de se réveiller. Elle demandait à son sensei les résultats du combat de Naruto, puisque la jeune fille venait à peine de sortir de son repos forcé. Naruto pensa que Kakashi devrait vraiment l’entraîner beaucoup plus sur le Taijutsu et le Ninjutsu, puisqu’elle avait de graves lacunes dans ces domaines.

            - Ah ! Te voilà Naruto ! remarque le ninja copieur. Je peux te dire que tu as crée la surprise parmi les autres senseis des différentes équipes de Konoha. Ils ne s’attendaient pas à ce que tu battes l’Inuzuka aussi facilement. En revanche, je suis un peu déçu, rajouta t’il. J’aurais pensé que tu mettrais moins de temps que cela pour le vaincre !

            - Qu’est-ce que vous croyez sensei ? demanda Naruto avec un sourire. J’ai utilisé la méthode la moins coûteuse en chakra ! Et puis, rajouta le blond en baissant la voix après quelques secondes de silence, je n’allais pas dévoiler la totalité de mes atouts devant mon futur adversaire.

            La fierté de Kakashi ne put se voir à cause de son masque, mais il eut un léger rire qui le montra. En bas, l’arbitre et l’Hokage, ainsi que les deux autres examinateurs des précédentes épreuves, se concertaient pour les prochains combats. Naruto les observa. Ils semblaient tous en désaccord sur un point. Finalement, Hayate se détacha du groupe et demanda aux genins qualifiés pour la dernière épreuve de l’examen chûnin, de venir le rejoindre en bas. Ces derniers s’exécutèrent. Parmi eux, se trouvaient cinq ninjas de Konoha et trois shinobis de Suna. Ils descendirent tous dans l’aire de combat.

            - Bien, après une longue discussion, il a été décidé que le choix de vos adversaires se ferait par tirage au sort.

            Hayate désigna alors un sac qu’il tenait à la main.

            - Dans ce sac, se trouve huit papiers, numérotés de un à huit. Vous allez, chacun votre tour, tirer un papier, et énoncerez à haute voix votre numéro, ainsi que votre nom. Ainsi nous noterons sur le tableau qui se trouve derrière moi, dit-il en désignant le tableau, les noms des participants de chaque combat. Nous pouvons commencer.

            Hayate tendit le sac vers la ninja de Suna. Cette dernière plongea la main dedans, en sortit un papier.

            - Temari No Sabaku, numéro sept !

            Le nom de la shinobi fut inscrit sur le tableau. Puis ce fut au tour de Shikamaru de tirer un numéro.

            - Shikamaru Nara, j’ai le numéro deux !

            A son tour, le nom de Shikamaru fut inscrit sur le tableau. Vint le tour de Sasuke.

            - Sasuke Uchiwa, numéro cinq !

            Après que le nom de Sasuke eut été inscrit, ce fut au tour de Neji.

            - Neji Hyuga, numéro trois !

            Hayate tendit ensuite le sac vers les deux ninjas de Suna, qui prirent chacun un papier.

            - Gaara No Sabaku, dit le porteur d’Ichibi. Numéro six !

- Kankuro No Sabaku, numéro quatre !

            Leurs noms furent inscrits sur le tableau, et Hayate tendit le sac en direction des deux derniers participants restants.

            - Shino Aburame ! Numéro huit !

            - Naruto Uzumaki, numéro un !

            Leurs noms furent marqués sur le tableau, et les combats purent enfin être montrés.

Le tableau du tournoi final de l’examen de sélection des chunins :

_____________

___I___           ___I___

__I__     __I__  __I__     __I__

.1      2    3     4 5      6   7      8 

Naruto (1)/Shikamaru (2) - Neji Hyuga (3)/Kankuro No Sabaku (4)

Sasuke Uchiwa (5)/Gaara No Sabaku (6) - Temari No Sabaku (7)/Shino Aburame (8)

            - Génial, pensa Naruto, je vais devoir affronter Shikamaru au premier tour. Et ensuite, je m’occuperais du Hyuga, qui a l’air d’être un pur génie. Ca ne va pas être du gâteau ce tournoi ! Je tombe directement sur le plus grand stratège de notre génération, et sur le génie du clan Hyuga ! D’un autre côté, je n’aurai pas à affronter Gaara, qui porte l’Ichibi, Shino, qui aurait dévoré mon chakra avec ses insectes ou Sasuke, qui aurait copié encore une fois mes propres techniques, avant la finale du tournoi. Finalement, c’est vraiment pratique, le tirage au sort !

            Du côté des autres participants, tous réfléchissaient à ce qu’ils venaient d’apprendre. Shikamaru savait que le blond avait l’intention d’aller en final, et se demandait s’il valait mieux qu’il n’abandonne pas tout de suite, puisqu’il était assez puissant pour le vaincre. D’un autre côté, s’il abandonnait, il allait devoir supporter les moqueries d’Ino pendant longtemps. Galère, pensa t’il, je suis obligé de me battre contre un ninja qui n’a jamais montré toutes ses capacités pendant les préliminaires, ou à l’académie. Je sens que j’ai intérêt à m’entraîner !

            De son côté, Neji voyait que le seul adversaire à craindre serait certainement l’Uzumaki, qui avait utilisé une technique semblable à celle utilisée par les Hyuga. Mais il se doutait également que son premier adversaire n’aurait pas montré tous ses atouts durant son match qui avait été bref. Simplement, c’était un marionnettiste, et comme il utilisait des fils de chakra, il avait déjà perdu son combat. C’était son destin !

            Kankuro, lui, réalisait que son adversaire était le pire possible. Il aurait pu tomber sur l’Uchiwa ou sur le gamin blond, mais non, il avait fallu qu’il tombe sur le Hyuga qui pourrait prédire les mouvements de ses marionnettes. Mais il n’allait pas abandonner sans combattre, ça non !

            Gaara était extrêmement déçu par le tirage au sort. Hormis l’Uchiwa, personne, dans sa partie de tableau ne serait en mesure de lui offrir un beau combat. D’ailleurs, même le dernier descendant du prestigieux clan des Uchiwa ne serait pas à la hauteur. En bref, il devrait attendre la finale contre ce genin blond, cet Uzumaki, qui semblait posséder d’immenses pouvoirs, rivalisant peut-être avec les siens, pour avoir le combat qui lui prouverait qu’il est vivant !

            Shino apprécia le fait qu’il allait devoir affronter une personne qui allait lui donner des difficultés avec sa maîtrise du vent. Mais, d’après ce qu’il avait vu, la kunoichi de Suna, n’utilisait que son éventail pour manipuler le Futon. Le meilleur moyen de la vaincre restait donc de la priver de son arme.

            De son côté Temari pensa qu’elle était vraiment tombée dans la mauvaise partie du tableau, puisque son frère s’y trouvait. En revanche, son premier combat allait être facile à remporter, puisqu’elle pourrait repousser les insectes de son adversaire avec facilité grâce à ses techniques Futon.

            Sasuke, de son côté, était ravi de pouvoir affronter le genin de Suna. Il en rêvait de pouvoir défaire celui qui l’avait empêché de combattre les deux autres genins de Suna. Le descendant du clan des Uchiwa était impatient de se mesurer au manipulateur du sable. Le combat promettait d’être passionnant.

            Le troisième Hokage s’approcha alors des ninjas qualifiés pour la phase finale de l’examen chûnin.

            - Les éliminatoires sont maintenant terminés, commença le vieil homme. Huit participants sont encore en liste pour participer à cette troisième épreuve et dernière ligne droite de l’examen chûnin. Le moment est donc venu pour moi de vous expliquer en quoi consiste cette troisième épreuve. Celle-ci se présentera sous la forme d’un tournoi, devant une assemblée de seigneurs venus des quatre points cardinaux du pays du feu.

 Il leva la main pour faire pivoter dans un mouvement lent sa pipe, puis recracha un large nuage de fumée.

- Néanmoins, afin d’attendre ce rassemblement de seigneurs, l’épreuve ne commencera que dans un mois, poursuivit-il, ce qui vous laisse largement le temps de vous entraîner. Néanmoins, comme vous connaissez les noms de vos futurs adversaires, vous aurez l’occasion pendant le mois qui arrive d’élaborer des stratégies, de vous entraîner ou de vous reposer, reprit Sarutobi. Néanmoins, gardez en mémoire que le titre de chûnin ne sera pas forcément destiné au vainqueur. Au cours du tournoi, chaque participant aura l’occasion de faire ses preuves devant une tribune qui jugera si vous avez les capacités pour obtenir le titre de moyenne classe ou non. Même une personne qui aura été éliminé dès son premier combat pourra prétendre au titre de Chûnin. Par conséquent, il se peut très bien que vous soyez tous vainqueurs, ou, au contraire, que personne ne soit promu. De plus, plus vous avancerez dans la compétition et plus vos chances de vous faire remarquer se feront grandes. C’est tout ! Y a-t-il des questions ?

            Personne ne répondit dans l’assemblée. L’intégralité des participants digérait lentement les paroles prononcées. Ainsi, ils disposaient d’un mois entier pour s’entraîner afin de préparer leurs futurs combats pour la phase finale de l’examen, voilà qui était intéressant.

            - Bien, dans ce cas, vous pouvez disposer. Nous nous reverrons le mois prochain dans le grand stade au centre de Konoha.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2022