Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 2867 lectures  - 5 commentaires [08 mai 2022 à 23:21:27]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto : le descendant du sage
[Histoire Abandonnée]
Auteur: Kyubi-san Vue: 50949
[Publiée le: 2011-06-26]    [Mise à Jour: 2011-09-17]
G  Signaler Romance/Action-Aventure/Amitié Commentaires : 31
Description:
Une prophétie fut énoncée lors de la création du Ninjutsu et celle-ci est sur le point de s'entamer. Elle concerne les enfants de Konoha, et plus particulièrement les descendants du premier Sennin.
Crédits:
les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 5

[2051 mots]
Publié le: 2011-08-02Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Naruto : le descendant du sage

Chapitre 5

Lorsque les membres de l’équipe sept pénétrèrent dans la grande salle où attendaient tous les participants, ils ressentirent tous l’incroyable tension qui y régnait. Les genins présents étaient nerveux, mais ils le cachaient sous leur masque d’agressivité. Ils regardaient les nouveaux venus et ils essayaient de les intimider, Sakura qui avait peur était rassurée pour une aura réconfortante émise par Naruto qui était habitué par cette tension à cause de la haine des villageois, Sasuke, de son côté, était excité par les prochains combats, espérant pouvoir prendre ainsi sa revanche sur Lee. Un genin aux cheveux gris et portant des lunettes rondes s’approcha alors d’eux. Naruto observait tranquillement cet étrange personnage venir vers eux, tandis que les autres équipes de genins venaient les voir, Sakura et Ino ayant même entamées un débat pour savoir à qui appartenait Sasuke.

            - Je m’appelle Kabuto Yakushi, se présenta le genin aux cheveux gris. C’est la septième fois que je passe l’examen chûnin. Ce dernier est très dur, et je dois vous prévenir qu’il y a parfois des morts. De plus, j’ai pu, grâce à certaines de mes capacités à obtenir des renseignements sur tous ceux passant l’examen.

            - Donc, tu en aurais sur Rock Lee, et Gaara No Sabaku, demanda Sasuke.

            Pour toute réponse, Kabuto lui montra les informations qu’il avait récoltées, sur les deux genins. Lorsqu’il insulta, involontairement, les ninjas d’Oto, ceux-ci lui firent subir une légère correction. Alors que Kabuto crachait un peu de sang, un groupe de Junin fit son apparition au fond de la salle. Cette soudaine irruption créa immédiatement le silence et attira l’attention sur eux. Après les avoir fait entrer dans une salle et les avoir placés à une table précise, ils se répartirent dans toute la salle, de manière à pouvoir surveiller chaque rangée. Un homme couvert de cicatrices s’avança alors pour parler.

- Je m’appelle Ibiki Morino et je serais votre examinateur durant cette première épreuve, déclara t-il. La première épreuve est constituée d’une série de neuf questions. Vous devez y répondre mais attention, vous avez des conditions…si vous vous faites prendre cinq fois à tricher, vous serez éliminés vous et votre équipe, si vous essayez de protester vous serez durement réprimés, si vous répondez faux à toutes les questions ou que vous rendez copie blanche, vous serez éliminés vous seul, mais comme une équipe de génins, c’est trois individus, vous serez donc éliminés. Alors si vous devez tricher, faites le discrètement, comme de véritables ninjas sauraient le faire. Vous avez une heure, conclut t-il.

Les genins retournèrent alors leurs feuilles et regardèrent les questions. Naruto laissa échapper un léger rire. Cet examen était vraiment ridicule. Il exécuta rapidement quelques signes et immédiatement, il repéra les ninjas ayant les réponses aux questions. Il s’empressa de les recopier, puis après cinq minutes d’écriture intense, laissa échapper un profond bâillement qui trahissait son ennui. Il retourna sa copie, pour signifier qu’il avait fini. La stupeur se lut sur le visage des examinateurs et des surveillants.

Sur le toit du bâtiment, les Junins sensei et l’Hokage discutait de l’examen.

- Je n’ai aucune inquiétude, disait Gaï, Tenten et Neji réussiront leur examen haut la main, et surtout mon petit Lee !

- Pour moi, déclara Asuma, je ne me fais pas de souci. Ino doit certainement avoir transférée son esprit dans une personne ayant les réponses, Shikamaru a certainement répondu aux questions et aider Chôji. Il devrait certainement s’endormir d’ici quelques minutes.

- Je m’inquiète un peu, déclara Kurenaï. Shino et Kiba n’auront pas de problèmes, mais Hinata manque de confiance en soi, surtout avec Ibiki comme examinateur. Et pour toi, Kakashi ?

            Ce dernier leva une seconde le nez de son livre pervers, avant de répondre à la question.

            - Bof, déclara-t-il. Naruto doit déjà avoir fini et s’ennuyer. Sasuke aura certainement bientôt fini l’épreuve. Quant à Sakura, elle ne devrait pas tarder à terminer à écrire.

            - Tu ne crois pas que tu t’avances un peu, se moqua Asuma. Tout le monde sait que Naruto est un cancre.

            Un chûnin surveillant apparut à ce moment là, et s’inclina devant l’Hokage.

            - Maître Hokage, déclara t’il, je viens vous informer que le genin Naruto Uzumaki a fini son épreuve en moins de cinq minutes.

            Un sourire apparut sur le visage du Hokage, pendant que la stupéfaction se lisait sur le visage de tous les Junins, sauf Kakashi.

            - Je vous l’avais bien dit, déclara ce dernier avant de se replonger dans son livre.

 

            Pendant ce temps, dans la salle de l’examen, les surveillants faisaient une véritable hécatombe parmi les candidats. Naruto observait les visages se crisper d’angoisse au fur et à mesure que l’heure s’écoulait. Cela l’étonnait au plus haut point, mais il se rendit compte que tout le monde ne possédait pas autant de capacités que les membres d’un clan ou ceux que l’on appelait des « génies ». Cette pensée fit naître en lui un sentiment de pitié. S’être tant entraîné et être recalé dès la première épreuve. Cela était certainement douloureux pour certains. Dix minutes avant la fin de l’heure, il ne restait plus que quarante-deux équipes. Ibiki se décida alors à poser la dixième question, avec la volonté d’éliminer un maximum de candidats.

            - Posez vos stylos et écoutez, leur lança l’examinateur en chef, le temps de répondre à la dixième question est arrivé. Mais avant de poser cette dixième question, vous allez devoir choisir d’y répondre. Si vous réussissez à répondre à la dixième question vous passez à la seconde épreuve mais si vous échouez, alors vous serez condamnés à rester genins toute votre vie ou bien vous serez forcés de quitter le monde des shinobis. Sinon vous pouvez toujours choisir d’abandonner, vous pourrez alors recommencer l’examen l’année suivante. C’est à vous de choisir.

            Un grand silence se fit entendre après cette déclaration. Soudain une équipe abandonna, puis une deuxième et une troisième. Naruto s’étonna de la peur qu’il lisait dans les yeux des genins abandonnant l’épreuve, mais lui-même avait subi tellement de tortures dans son enfance que cela ne lui faisait désormais plus rien. Au bout de quelques minutes, ce furent quatorze équipes qui avaient abandonnées. Jugeant qu’il avait assez attendu, Naruto se décida à intervenir.

            - Allez-y, posez nous la dixième question. J’ai confiance en mon équipe et je ne les abandonnerais pas quelle que soit la situation. Ne jamais abandonner, telle est la voie des ninjas de Konoha. Si je dois rester genin à vie ou devenir civil, je défendrai toujours mon village contre ses ennemis même si je ne suis plus un ninja, et cela ne m’empêchera pas de réaliser mon rêve : devenir Hokage ! Posez nous la dernière question !

            Ibiki fut impressionné par ce jeune genin, il avait balayé les doutes de ses camarades.

            - Dans ce cas, je vous annonce que… vous avez tous réussis cette épreuve.

A peine eut-il dit cette phrase que l’une des fenêtres explosa. Une femme aux cheveux violets sombres fit son apparition.

            - La première épreuve étant terminée, on enchaîne directement par la seconde, mes mignons, cria la femme d’une voix survoltée. Je m’appelle Anko Mitarashi, et je suis celle qui supervisera cette deuxième épreuve de l’examen de sélection des chunins.

S’arrêtant un instant pour reprendre son souffle, l’examinatrice engloba la salle de son regard mauve perçant et poussa un bref soupir avant de se tourner vers Ibiki et d’essayer de le frapper.

            - Encore quatre-vingt quatre, fulmina la Junin, tout en essayant de porter des coups de poings à son homologue. C’est beaucoup trop ! Je savais que cette première épreuve était bien trop facile ! Tu vieillis Ibiki !

            - Disons plutôt qu’un petit malin a réussit à motiver les participants, expliqua Ibiki, tout en esquivant les assauts furieux de sa camarade et en se repliant le plus possible.

            - Bon ce n’est pas grave, se reprit-elle, à la fin de la deuxième épreuve, il ne devrait rester qu’une dizaine d’équipe. Peut-être moins si je suis sadique, ajouta t’elle avec un sourire.

            Après avoir observé l’effet qu’elle avait provoquée, la Junin reprit la parole, prononçant lentement chaque mot.

            - Bon on se retrouve sur le terrain numéro quarante-quatre dans une demi-heure les gamins, déclara Anko. Et attention à celui qui sera en retard.

Sortant tranquillement de la salle, les genins reçus à la première partie de l’examen se dirigèrent vers l’endroit indiqué. Sur le chemin, Naruto et l’équipe sept furent rejoints par l’équipe dix et l’équipe huit. Tout en marchant, ils discutèrent de l’épreuve. Profitant du fait que tous l’ignoraient, Naruto se fit discret et ne parla pas, profitant de ce répit pour passer rapidement dans son restaurant de ramens préférés, souhaitant se restaurer avant l’épreuve. Il rattrapa ses coéquipiers, juste au moment où ils arrivèrent au terrain d’entraînement numéro quarante-quatre. Lorsque la demi-heure fut enfin passée, Anko leur expliqua les règles de l’examen, après avoir corrigé un genin ayant osé l’insulter. Le pauvre fut conduit en urgence à l’hôpital.

            - Pour ceux qui ne connaîtraient pas ce charmant endroit, je vous présente la « Forêt de la Mort », annonça Anko d’un ton sadique. C’est ici que se déroulera la seconde épreuve. La première épreuve ayant été un test psychologique, la deuxième sera une épreuve pratique, où vous devrez déployer toutes vos capacités pour survivre. Mais tout d’abord, laissez-moi vous expliquer la topographie des lieux. La forêt de la mort est une forêt circulaire, bien qu’une petite rivière soit présente, et une tour de cinquante mètres se trouve au centre de ce terrain, à environ dix kilomètres de chaque entrée. Votre but pour la seconde épreuve sera de parvenir jusqu'à la tour centrale, et ce, dans une durée limitée dans le temps, de cent vingt heures, soit cinq jours. Durant tout ce laps de temps, vous serez en danger permanent, l’endroit regorgeant de charmants animaux et bestioles dangereuses. Mais, en plus, vous devrez affronter les autres équipes se trouvant sur les lieux. Ne vous attendez donc pas à une ballade de santé, ce sera tout le contraire.

            Après avoir lentement posé son regard sur chacun des participants, afin de se délecter de leurs réactions effrayées, elle se décida à reprendre ses explications, mais sur un ton à la fois excité et sadique.

- De plus, vous aurez un autre objectif à accomplir si vous voulez espérer faire partie des participants à la troisième épreuve, annonça la Junin. Bien évidemment, vous devez avoir remarqué combien d’équipes participaient encore à l’examen. Nous avons présentement une équipe de Kiri, une équipe d’Oto, deux équipes du village d’Ame, quinze équipes de genins de Konoha ainsi que neuf équipes venant de Suna. Soit un total de vingt-huit équipes, donc quatre-vingt-quatre genins. Et c’est beaucoup trop à mon goût !

            La ninja marqua une nouvelle pause, laissant les jeunes ninjas se morfondre d’inquiétude, puis elle reprit ses explications.

- Vous aurez comme but de récupérer des médaillons, en vous emparant de ceux que posséderont les autres équipes. Chaque équipe recevra deux médaillons. Chacun de ces médaillons représente l’un des éléments : le feu, le vent, la foudre, la terre et l’eau. Afin de réussir cette seconde épreuve, vous devrez vous emparez de cinq médaillons représentant chacun l’un des cinq éléments que je viens de citer. Puis vous devrez vous rendre à la tour centrale, qui se trouve en plein milieu de la forêt, comme je l’ai déjà dit précédemment. Vous avez cinq jours pour y arriver, ça je l’ai dit aussi. L’épreuve débutera dès que les médaillons auront été distribués et que chaque équipe aura été menée vers la porte qui lui aura été assignée pour entrer dans la forêt, et, accessoirement, pour avoir une vision de l’enfer sur terre. Vous y serez conduit par un chûnin, qui restera jusqu’à l’ouverture de la porte, afin de veiller au respect des règles. Bon courage !

            Les équipes se séparèrent afin de recevoir leurs médaillons. Arrivés devant le stand qui distribuait les médaillons, Naruto et le reste de l’équipe sept attendirent que la file avance, afin de pouvoir récupérer ceux qui leur étaient réservés. Finalement, Naruto, Sasuke et Sakura reçurent les médaillons représentant le feu et le vent. Une fois qu’ils eurent été conduits devant le portail numéro sept, ils attendirent que ce dernier s’ouvre. Lorsque cela se produisit, ils s’engouffrèrent dans la forêt, débutant ainsi la deuxième épreuve.

 

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2022