Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Questionnaire auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions !
 par   - 882 lectures  - 4 commentaires [3 décembre 2022 @ 16:04]

Bonjour tout le monde,

Je me permets de poster sur ce site afin de m'aider dans une étude que je mène actuellement sur les auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions. Nous nous appelons Lucie, Maud, Pauline et Manon et sommes en master 2 de Médiation et Création Artistique à l'Université Sorbonne Nouvelle.
Dans le cadre d'un cours sur la Conception de projet et la participation culturelle, nous nous intéressons au public (lecteur.ices et auteur.ices) des fanfictions en France.
Si vous habitez en France et que vous êtes lecteur.ices et auteur.ices de fanfictions, ce questionnaire est pour vous !

Les données recueillies ne seront utilisées qu'à des fins d'analyse et ne seront divulguées qu'à notre professeur.

Voici le lien si vous êtes lecteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc6_1itz9IVJhUfLejHlxD4zotRwUFU8wl2bTlfC_hHKzoRWg/viewform?fbclid=IwAR2T-hRSCR1g2Sys-LUqyEU4M4KA9uNKNmUB0gWXr_cnSXosVq_gsro6_qQ

Voici le lien si vous êtes auteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSccZedHtCGfet4edRy2iPPhTXYEUusmsZU2feTEqGByRPrgDQ/viewform?fbclid=IwAR1RkBx6Fj1ZZ9_oH1I2L1-YaoMUg6fCZPWZbjH4nkF-BOC5rNctEsmCPqI

Vous pouvez bien entendu répondre aux deux questionnaires si vous vous sentez concerné.es par les deux.

Merci pour votre aide qui nous sera précieuse !!

Lucie, Maud, Pauline et Manon

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 4043 lectures  - 6 commentaires [1 septembre 2022 @ 23:42]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto : l’enfant des Tourbillons et du démon
[Histoire Abandonnée]
Auteur: Kyubi-san Vue: 95186
[Publiée le: 2011-06-21]    [Mise à Jour: 2011-08-24]
G  Signaler Général/Romance/Action-Aventure Commentaires : 74
Description:
Alors que des villageois essayent d'éliminer Naruto, Kyubi prend possession de son corps et s'enfuit loin de Konoha, après avoir éliminé les villageois.

Onze ans plus tard, un mystérieux ninja fait son apparition à Konoha, amenant avec lui de nombreuses questions sur son étrange personnalité, et son mystérieux passé.
Crédits:
Les personnages et l'univers du manga appartiennent à Masashi Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 10

[2891 mots]
Publié le: 2011-07-20
Mis à Jour: 2011-07-21
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Naruto : l’enfant des Tourbillons et du démon

Chapitre 10

            Dans le village des Tourbillons, la fête battait son plein, pour fêter la victoire des représentants des Uzumaki sur deux des membres de l’Akatsuki. Tous savaient que cette victoire allait certainement déclencher une réaction de la part de l’organisation, mais personne ne s’en souciait. Les villageois et les ninjas ne pensaient qu’à l’instant présent. Depuis que Nagato, afin de changer les idées de tous, avait ordonné la préparation de cette fête deux jours plus tôt, les ninjas de Konoha s’interrogeaient sur la véritable puissance de leurs alliés, dont il ne connaissait pas tous les secrets.

            La veille, les kunoichis de Konoha avaient été loué des robes pour la fête, ainsi que des bijoux. Elles savaient qu’il était possible que l’une d’entre elles puissent s’emparer du cœur du blond. Mais ce dernier avait disparu depuis la fin de son combat contre son adversaire. Les jeunes adolescentes l’avaient donc cherché dans tout le village. Mais personne ne savait où il se trouvait. En revanche, Nagato leur avait confirmé qu’il n’avait pas quitté l’île.

            En cette magnifique soirée, les ninjas de Konoha, habillés pour la fête, s’étaient séparés, pour les garçons, dans le but de trouver une cavalière, de dévorer les buffets ou de dormir pour certain. Les filles, de leur côté, continuaient leur recherche du blond. Alors que Sakura se promenait dans les jardins des manoirs des Uzumaki, jardins ouverts le temps de la fête, elle aperçut une ombre être félicitée par de nombreux villageois et ninjas. Mue par une étrange intuition, la jeune adolescente suivit cette ombre, et fut bientôt certaine qu’il s’agissait bien de Naruto. Elle allait l’aborder, mais une fille du village, venant probablement d’une riche famille, aborda le jeune ninja. En voyant cela, la kunoichi aux cheveux roses s’enfuit dans la nuit, cherchant un endroit où pleurer. Elle ne s’arrêta qu’au bord d’un à-pic surplombant la mer. Il ne se trouvait pas loin du quartier Uzumaki. Alors qu’elle pleurait, quelqu’un arriva par derrière et vint s’asseoir à ses côtés. Mais cette personne ne craignait pas d’avoir les jambes dans le vide. En regardant de plus près, la jeune femme vit que cette personne portait un kimono gris, orné de fils d’or et de flammes orange. Comprenant soudain qui était cette personne, Sakura tenta de s’enfuir.

            Mais une force puissante la paralysa sur place. Lorsqu’elle se retourna, elle put constater que le blond avait exécuté un mudra qu’il maintenait calmement. Lorsque la jeune fille consentit à se rasseoir à ses côtés, il cessa l’activation de la barrière.

            - Puis-je savoir le pourquoi d’une telle action ?

            - Dans ce cas tu me diras pourquoi tu t’es enfui, il y a quelques instants ?

            Interdite, la jeune fille comprit soudain qu’il l’avait vu partir en courant. Elle baissa la tête, ne voulant pas répondre à cette question. Elle marmonna quelques mots, que le blond écouta. Mais il ne dit rien après. Il ne fit que se lever et épousseter ses vêtements. Puis, il tendit une main vers Sakura, l’invitant à venir avec lui. Bien qu’étonnée, la jeune fille accepta l’invitation. Le blond la conduisit alors vers la grande salle où Nagato et Konan avaient organisés la réception où devaient être présentés les ninjas de Konoha. Alors que les deux shinobis arrivaient dans la salle, Naruto poussa Sakura vers ses compagnons. Ces derniers se trouvaient non loin d’une estrade sur laquelle se trouvait Nagato. Ce dernier invita alors les ninjas de Konoha à monter, et les présenta comme étant les genins les plus prometteurs de leur génération. Une fois que la présentation fut faite, les shinobis de Konoha se séparèrent en petit groupe, mais les kunoichis des équipes sept, huit et dix essayèrent de se faire inviter à danser par le plus jeune des Uzumaki. Mais ce dernier avait encore disparu. Pourtant, elles furent aider dans leur recherche par la fille de Konan, qui savait où se trouvait son cousin. Hana les guida donc vers la forêt qui grimpait le long de la montagne où se dressaient les manoirs des Uzumaki.

            Les jeunes kunoichis virent alors que le blond se trouvait assis sur une branche d’un des hauts arbres. Et Naruto semblait lire un rouleau d’une grande importance. Pourtant, lorsqu’il sentit la présence de sa cousine, il descendit de son arbre, tout en rangeant le rouleau à sa ceinture. Les kunoichis se mirent alors à le supplier de leur accorder une danse. Agacé, le blond saisit la main d’Hana, avant de disparaître dans un tourbillon de vent. Dépitée, les trois jeunes adolescentes décidèrent d’aller se balader dans les rues du village. Alors qu’elles discutaient avec un groupe de chunins de leur âge, elles virent Naruto arriver vers elle, un sourire amusé sur les lèvres. En voyant le détenteur de la pupille légendaire les saluer, les ninjas des Tourbillons s’inclinèrent respectueusement, avant de s’éloigner, prétextant un rendez-vous important.

            - Que se passe t’il donc pour que vous soyez aussi amusé, Naruto-kun ? demanda Ino.

            - Juste une idée stupide des clans du village, répondit Naruto.

            - Laquelle ? voulut quant même savoir la blonde.

            - Il souhaite rétablir les membres d’un clan d’Uzushio dans ses prérogatives, si jamais leurs représentants souhaitent rejoindre le village. Une partie de ce clan fait déjà partie du village, mais une de leurs familles, liée de près à la branche dirigeante de ce clan, se trouve à Konoha.

            - Et cette famille est ? demanda la rose.

            Le blond se contenta de sourire en réponse à sa question, puis il se décida à présenter les charmantes jeunes filles aux chefs de clans du village. Il les ramena donc à la salle où se trouvaient ces derniers. Lorsqu’ils furent arrivés, Naruto les présenta au chef du clan Kori, les manipulateurs de Hyôton. Il les présenta également aux chefs des clans Genso et Seishin, respectivement manipulateurs d’illusions et maîtres dans l’art de contrôler les esprits. Enfin, Naruto les présenta au cinquième grand clan d’Uzushio, les Haruno. La surprise se lut sur le visage de Sakura en entendant le nom de ce clan. Se retournant, elle sortit en courant de la pièce, bousculant tous ceux se trouvant sur son passage.

            - Aurais-je dit quelque chose qu’il ne fallait pas à cette jeune fille, Uzumaki-sama ? demanda le dirigeant du clan Haruno.

            - Pas du tout, répliqua calmement ce dernier. Je pense qu’elle a été simplement un peu surprise d’apprendre qu’elle, et ses parents, appartiennent à un clan de ninjas.

            - Il vous faudra lui expliquer tout ce qui nous concerne, Uzumaki-sama, déclara le dirigeant des Haruno.

                Ce dernier acquiesça, avant de saluer son interlocuteur et de s’éloigner. Il sortit du bâtiment, et chercha du regard la kunoichi. Il savait parfaitement qu’il ne la trouverait pas de cette manière, mais il était d’un naturel optimiste. Ne la voyant pas, il décida d’utiliser les capacités de détection du Rinnegan. Il repéra rapidement la jeune fille aux cheveux roses dans un parc. Décidé à lui expliquer ce qu’elle ne comprenait pas, il se décida à aller la chercher. En voyant la jeune fille ainsi, assise sur un banc et en train de pleurer toutes les larmes de son corps, il se sentit mal à l’aise. Naruto s’approcha d’elle, et lui tendit un mouchoir. Cette dernière, voyant le blond lui tendre un mouchoir, le repoussa.

            - C’est la deuxième fois en mois de deux heures, se plaignit le blond. Je n’ai pas l’habitude de me faire traiter d’une telle manière.

            - Mes méthodes ne plaisent pas à son altesse, se moqua la rose. Il peut toujours se trouver une jeune fille douce pour se pendre à son cou. Je suis sûre qu’il en trouvera un plein panier !

            - Mais moi au moins, je ne fuis pas devant la réalité, répliqua t’il, vexé.

            La jeune fille se tut immédiatement, ne sachant que répondre à ce que venait de lui dire l’Uzumaki. Elle baissa la tête. Se rendant compte de ce qu’il venait de dire, le blond s’excusa. La jeune fille ne répondant rien, il décida de la secouer un peu. Lorsqu’une main se posa sur son épaule et qu’elle s’aperçut que ce n’était pas celle de Naruto, elle frappa de toutes ses forces dans l’inconnu qui osait la toucher. La personne éclata en fumée. Un soupir de soulagement se fit alors entendre en face d’elle, tandis que Naruto réapparaissait.

            - A noter de ne plus jamais t’énerver, se moqua t’il.

            - Comment tu as fait pour disparaître ainsi ? s’étonna Sakura en oubliant sa colère contre le jeune ninja.

            - Ninjutsu, répondit simplement le blond. Mais je ne suis pas venu pour te faire une démonstration de mes immenses talents, déclara t’il en s’inclinant comiquement.

            Cela eut pour résultat de provoquer un éclat de rire de la part de Sakura. Voyant qu’elle était de meilleure humeur, Naruto lui proposa une ballade dans les jardins des Uzumaki. La jeune fille accepta, comprenant que le blond souhaitait se faire pardonner la révélation un peu brutale qu’il avait faite précédemment. Lorsqu’ils furent arrivés au bord des jardins, qui surplombaient la ville, le blond s’adossa à la rambarde, et contempla le village, illuminé par les lampions et les lumières qui sillonnaient dans les rues.

            - Je suis vraiment désolé de ne pas t’avoir prévenu plus tôt, mais je n’ai eu la confirmation de ce que je soupçonnais que quelques heures avant le début de la fête.

            - Pourquoi ne pas m’avoir parlé d’une telle possibilité ? demanda la rose.

            - Cela va certainement provoquer des problèmes avec Konoha, puisque notre village cherche à recréer ses clans.

            La jeune fille ne dit rien pendant quelques instants, avant de lui poser une nouvelle question.

            - Chaque clan ninja existant possède des capacités uniques. Je suppose que tu connais celles que possède mon clan ?

            - Effectivement.

            - Et quelles sont-elles ?

            - Le clan Haruno, commença l’Uzumaki, est un peu particulier. Chaque membre de ce clan possède deux affinités dès la naissance, le Suiton et le Raiton. En plus de cela, ils ont un contrôle presque parfait de leur chakra. Cela fait d’eux des médecins réputés. Les meilleurs d’entre eux, peuvent cristalliser leur chakra, dans le but d’en faire des armes. Le seul défaut de ce clan, réside dans les réserves de chakra limitées de ses membres.

            Etonnée par de telles révélations, Sakura ne répondit rien. Naruto, se contenta simplement d’observer le paysage, jusqu’à ce qu’une explosion retentisse dans le ciel. Le feu d’artifice, dont le secret était connu uniquement à Uzushio, venait de commencer. Eblouie par un tel spectacle, Sakura observa les explosions de lumières pendant plus d’une demi-heure, le village tout entier étant alors silencieux pour regarder le clou du spectacle. Lorsque cela fut terminé, la jeune fille se tourna vers Naruto qui continuait de regarder le paysage.

            - Lorsque tu nous as présenté les chefs de clan, j’ai eu l’impression qu’ils attendaient tous quelque chose de toi, mais je n’ai pas pu deviner de quoi il s’agissait, commença t’elle avant d’être interrompu par le blond.

            - Les chefs de clan me harcèlent dans le but que je choisisse une fiancée parmi les kunoichis de leur clan. Cela serait un immense honneur pour le clan qui me fournirait une fiancée.

            - Pourquoi cela ?

            - Le clan Uzumaki est le clan dirigeant le village, étant le prochain Kage d’Uzushio, le clan parmi lequel je choisirais mon épouse disposerais, peut-être, d’une influence plus grande au conseil. Le clan Haruno et le clan Genso sont les plus intéressés par une telle perspective, puisqu’ils sont les clans ayant le moins de membres pour le moment.

            - Pourquoi cherchent-ils donc à obtenir une telle position au sein du village ? s’étonna Sakura. Ils font pourtant partis des clans le dirigeant !

            Naruto sourit à la remarque de la jeune fille. Il s’était déjà fait le même raisonnement depuis de nombreux mois. Alors qu’il s’apprêtait à répondre, une douleur le fit s’effondrer à terre, sous le regard paniqué de la kunoichi. Lentement, le blond s’enfonça dans les ténèbres, sans comprendre ce qu’il lui arrivait.

           

            Naruto se trouvait devant la cage du démon aux neuf queues, qui libérait d’intenses vagues de chakra maléfique autour de lui. Le blond sentit que le renard souffrait autant que lui. Il décida de faire comme le renard scellé en lui, et propulsa une puissante vague de chakra bleu dans son esprit. La douleur s’atténua. Il réitéra l’opération autant de fois que nécessaire afin d’éliminer complètement la douleur. Lorsque cela fut fait, il s’effondra devant la cage du renard, vidé de ses forces. Ce dernier le regardait d’un air étrange, presque inquiet. Lorsque le blond parvint à s’asseoir, il demanda au renard ce qu’il venait de se passer.

            - La dernière fois que j’ai subi une attaque aussi puissante, c’est lorsque Madara Uchiwa m’a mis sous le contrôle de son Sharingan pour la première fois. Mais cette fois, il a dû utiliser une énorme quantité de pouvoir, puisque tu possède le Dojutsu le plus puissant du monde, en plus d’être le descendant du Shodaime et des Uzumaki.

            - Je ne comprends toujours pas comment il a pu tenter de prendre ton contrôle à distance ? Il ne devait certainement pas se trouver loin de moi pour réussir un tel exploit.

            - Lorsque tu es né, il était capable d’apparaître et de disparaître à l’aide d’une mystérieuse technique de téléportation, beaucoup plus puissante que celle de ton père.

            Le blond frappa le sol de son poing. C’était la première fois depuis dix ans que le démon-renard le voyait laisser sa colère s’exprimer. La rage de l’Uzumaki lui donnait une puissance plus grande qu’à l’accoutumé. Face à un tel déploiement de force, le renard se dit qu’il valait mieux qu’il soit évanoui.

            - Dès que j’aurais récupéré mes forces et que je me serai réveillé, je partirais à la chasse à l’Uchiwa. Madara est un problème pour la paix. Il empêche le village de vivre en paix !

            - N’oublie pas que je sais parfaitement ce que tu penses, Naruto, lui rappela le renard. Je n’ai accepté de t’aider qu’à la condition que tu fasses ce que tu t’es juré de faire.

            - Quant je pense qu’ils m’ont tous cru, se moqua le blond. Ils ne savent pas ce qui se prépare. En premier, Madara ! En second, Oto et Orochimaru ! Et en troisième,… j’hésite encore !

            Un sourire maléfique apparut sur le visage du renard. Il connaissait son hôte mieux que quiconque, et était au courant des projets du blond. Sa seule faiblesse résidait dans sa cousine, Hana, à qui il était incapable de faire le moindre mal. Il lui passait même tous ses caprices. Mais le renard ne s’inquiétait, la petite n’était pas une menace pour leurs projets.

            - Au fait, déclara Naruto, je ne t’ai pas encore remercié pour m’avoir aidé pour la fusion des éléments.

            - Ce n’est rien, répondit le renard, tu y serais parvenu un jour ou l’autre. On va dire que j’ai simplement raccourci ton apprentissage.

            Le blond eut un dernier sourire, avant de s’effacer de son esprit, afin de revenir dans le monde réel. Lorsqu’il se réveilla, il se trouvait dans une chambre d’hôpital. A l’extérieur, il entendait de nombreuses voix. Se concentrant un peu, il reconnut les voix de Nagato et Yahiko, qui discutaient de ce qui avait bien pu se passer. Détestant les vêtements de l’hôpital, le blond se leva et remit les vêtements qu’il portait la veille. Lorsque les deux ninjas entendirent la porte s’ouvrir, ils se retournèrent pour constater que Naruto venait de leur passer sous le nez et s’éloignait dans le couloir. Avec agacement, ils lui coururent après. Ils ne parvinrent à rattraper le blond qu’une fois qu’il fut dans le manoir qu’il occupait. Lorsqu’ils entrèrent, ils constatèrent que des dizaines de clones étaient en train de préparer les affaires du blond. Et à les voir travailler, les deux Uzumaki comprirent que le blond ne partait pas pour Konoha.

            - Naruto !

            - Qu’est-ce qu’il y a ? demanda ce dernier.

            - On peut savoir ce que tu fais ?

            - Je pars à la chasse à l’Uchiwa, répondit ce dernier.

            - Tu veux provoquer une guerre avec Konoha ?

            - Ce lui qui m’a attaqué était Uchiwa Madara, il a tenté de reprendre le contrôle de Kyubi. J’ai donc décidé de l’éliminer définitivement. Si, en chemin, je croise la route d’Orochimaru, je l’éliminerais également, en même temps que son village. Je pars en chasse, et je déconseille à quiconque de me suivre ou de m’arrêter.

            Les deux porteurs du Rinnegan se regardèrent, avant de commencer une série de signes chacun. Mais le blond fut plus rapide, ayant prévu leur réaction.

            - Fuinjutsu – Blocage des flux !

            Immédiatement, le deux Uzumaki se retrouvèrent privés de chakra. Ils avaient oubliés que le blond était un maître dans l’art des sceaux, et que son manoir en était truffé.

            - Je n’ai pas envie de me battre avec vous, déclara le blond. Je désire simplement éliminer une grave menace.

            - Et tu penses pouvoir éliminer quelqu’un d’aussi puissant que Madara ? s’étonna Nagato. Même moi, je ne me risquerais pas à affronter un ninja capable de vivre pendant plus d’un siècle.

            - Ma décision est prise, répliqua le blond en accrochant un parchemin, que lui tendait un clone, à sa ceinture. Je pars et personne ne m’en empêchera.

            Sur ces dernières paroles, le blond sortit de la demeure et, à l’aide d’un jutsu de téléportation, se retrouva sur le rivage de l’île. Le blond se dépêcha de traverser le détroit, avant que Nagato et Yahiko n’envoient les Anbus à sa poursuite. La quête du Jinchûriki venait de commencer.

 

 

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2023