Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Questionnaire auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions !
 par   - 882 lectures  - 4 commentaires [3 décembre 2022 @ 16:04]

Bonjour tout le monde,

Je me permets de poster sur ce site afin de m'aider dans une étude que je mène actuellement sur les auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions. Nous nous appelons Lucie, Maud, Pauline et Manon et sommes en master 2 de Médiation et Création Artistique à l'Université Sorbonne Nouvelle.
Dans le cadre d'un cours sur la Conception de projet et la participation culturelle, nous nous intéressons au public (lecteur.ices et auteur.ices) des fanfictions en France.
Si vous habitez en France et que vous êtes lecteur.ices et auteur.ices de fanfictions, ce questionnaire est pour vous !

Les données recueillies ne seront utilisées qu'à des fins d'analyse et ne seront divulguées qu'à notre professeur.

Voici le lien si vous êtes lecteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc6_1itz9IVJhUfLejHlxD4zotRwUFU8wl2bTlfC_hHKzoRWg/viewform?fbclid=IwAR2T-hRSCR1g2Sys-LUqyEU4M4KA9uNKNmUB0gWXr_cnSXosVq_gsro6_qQ

Voici le lien si vous êtes auteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSccZedHtCGfet4edRy2iPPhTXYEUusmsZU2feTEqGByRPrgDQ/viewform?fbclid=IwAR1RkBx6Fj1ZZ9_oH1I2L1-YaoMUg6fCZPWZbjH4nkF-BOC5rNctEsmCPqI

Vous pouvez bien entendu répondre aux deux questionnaires si vous vous sentez concerné.es par les deux.

Merci pour votre aide qui nous sera précieuse !!

Lucie, Maud, Pauline et Manon

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 4043 lectures  - 6 commentaires [1 septembre 2022 @ 23:42]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Naruto : l’enfant des Tourbillons et du démon
[Histoire Abandonnée]
Auteur: Kyubi-san Vue: 95187
[Publiée le: 2011-06-21]    [Mise à Jour: 2011-08-24]
G  Signaler Général/Romance/Action-Aventure Commentaires : 74
Description:
Alors que des villageois essayent d'éliminer Naruto, Kyubi prend possession de son corps et s'enfuit loin de Konoha, après avoir éliminé les villageois.

Onze ans plus tard, un mystérieux ninja fait son apparition à Konoha, amenant avec lui de nombreuses questions sur son étrange personnalité, et son mystérieux passé.
Crédits:
Les personnages et l'univers du manga appartiennent à Masashi Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 1

[3564 mots]
Publié le: 2011-06-22Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Naruto : l’enfant des Tourbillons et du démon

Chapitre 1

Cela faisait désormais onze années que Naruto avait disparu, suite au massacre des villageois. N’étant encore qu’un enfant, le village n’avait pu le classer comme déserteur de rang S, comme le voulait Danzo, un conseiller de l’Hokage et chef de la ANBU Racine. Pourtant, le Sandaime avait ordonné à ses ninjas les plus expérimentés de chercher toute trace de l’enfant lors de leurs missions. Mais aucun indice ne permit de découvrir l’endroit où s’était caché l’enfant blond. En ce jour de mai, l’Hokage réfléchissait à l’arrivée des équipes qui allaient passer l’examen chûnin.

Celui-ci avait subi une réforme, depuis quelques années. Désormais, les genins ne pouvaient être présentés qu’à partir de l’âge de quinze ans. Cela leur permettait ainsi d’obtenir une plus grande expérience pour réussir leur examen. Mais cet examen n’allait pas être de tout repos, puisque les conseillers du village avaient insistés pour montrer la puissance de Konoha aux observateurs étrangers. Sarutobi soupira, l’absence du petit Naruto lui pesait vraiment, ce gamin ayant toujours été une source d’animation dans le village, même à quatre ans. Il regarda le village par la fenêtre de son bureau. Au loin, se trouvait la porte qui permettait de pénétrer dans Konoha. Sarutobi se détourna du spectacle lorsque la porte de son bureau s’ouvrit à la volée, laissant passer un ninja essoufflé.

- Maître Hokage, un ninja inconnu cherche à rentrer dans le village. Il affirme être venu ici pour participer à l’examen chûnin.

- Quel âge a donc ce ninja ? demanda calmement le vieil Hokage.

- Je dirais qu’il a l’âge minimum pour passer l’examen, Hokage-sama.

- Dans ce cas où est le problème ?

- Il prétend venir du village des Tourbillons, maître Hokage !

            - D’Uzu no Kuni ? Plus personne ne vit dans ce village, c’est en effet étrange. Porte t-il un bandeau de son village, au moins ?

            - Oui Hokage-sama, son bandeau est marqué d’un tourbillon, mais il est impossible qu’un ninja puisse venir de ce village, puisqu’il est détruit depuis des années !

            Le Troisième Hokage prit le temps de réfléchir à ces dernières informations. Puis il se tourna vers le ninja pour lui donner ses ordres.

            - Fais venir ce ninja dans mon bureau, je souhaite lui parler ! ordonna t-il.

            Le ninja s’inclina et disparut immédiatement, afin d’escorter le ninja des Tourbillons jusqu’au bureau de l’Hokage. Pendant ce temps, Sarutobi réfléchissait à l’arrivée de ce jeune ninja.

            - Pourquoi donc dit-il venir du village des Tourbillons ? s’interrogea t-il.

            Continuant de réfléchir à ce que cela voulait dire, il s’assit derrière son bureau et attendit calmement qu’on lui présente ce fameux ninja. Ce dernier entra dans la pièce, escorté par quatre Anbus et le chûnin qui était venu l’avertir. Pourtant, le ninja masqué ne semblait éprouver aucune peur à être ainsi encadré. L’Hokage fit signe à tous de sortir de la pièce, pour qu’il puisse discuter tranquillement avec son visiteur. Celui-ci regardait tranquillement le bureau, comme s’il cherchait à inscrire sa topographie dans sa mémoire en cas de problèmes.

            - Asseyez-vous jeune homme, l’invita l’Hokage en lui désignant un siège.

            L’inconnu s’exécuta.

            - Pourrais-je connaître votre nom jeune homme, lui demanda Sarutobi poliment.

            Le ninja le regarda pendant quelques instants avant de répondre.

            - On me nomme Suwaru, le tourbillon divin.

            - Voici un nom bien étrange pour quelqu’un d’aussi jeune, murmura Sarutobi. Puis-je connaître la raison de votre présence en ces lieux ?

- Je suis venu passer l’examen chûnin, afin de voir si j’ai le niveau nécessaire. C’est la seule occupation que j’ai en ce moment.

- Vous êtes au courant que seules les équipes de trois genins sont autorisées à passer cet examen ?

- Mon maître n’a formé personne d’autre que moi-même, disant que j’étais le seul à être digne de son enseignement. C’est lui-même qui m’a ordonné d’aller passer cet examen.

Cette réponse laissa l’Hokage sans voix. Que le maître de cet adolescent soit aussi sélectif pouvait prouver la puissance de l’enfant et du maître. Se reprenant, Sarutobi fixa son interlocuteur, essayant de distinguer son visage dans l’ombre de sa capuche.

- Inutile de tenter de voir mon visage, lui apprit l’inconnu. Un puissant Genjutsu le protège. Mon maître lui-même l’a placé. Personne ne peut le défaire.

Accablé par tant de puissance, le maître du village caché des feuilles réfléchit pendant quelques instants. Puis il sortit un papier de son bureau.

- Voici une autorisation pour passer l’examen, lui apprit l’Hokage. Vous en aurez besoin pour passer les épreuves. Je vais préciser au bas de la feuille que vous êtes seul à y participer.

Ayant dit cela, il annota sur la feuille la situation particulière du candidat. Celui-ci prit la feuille que lui tendait le chef du village et s’inclina devant lui. Alors qu’il allait sortir, l’Hokage l’interpella :

- Avez-vous un endroit où loger ? se renseigna t-il.

- Je me débrouillerais, ne vous inquiétez pas.

 Sur ces dernières paroles, l’inconnu sortit du bureau, afin de visiter le village le plus puissant du monde shinobi.

 

Alors qu’il se promenait depuis quelques heures dans le village, le ninja des Tourbillons sentit la faim le tenailler. Il se dirigea donc vers une échoppe de ramens, d’où s’échappait une alléchante odeur. Il passa le rideau qui cachait de la rue, et s’installa devant l’échoppe. Le patron se tourna vers son client.

- Qu’est-ce que je vous sers ? demanda t-il.

- Un ramen au porc, répondit Suwaru.

Le chef se retourna, et commença à préparer le plat commandé par son client. A ce moment, trois personnes pénétrèrent dans le restaurant. L’un d’entre eux portait un bandeau du village des feuilles qui masquait son œil gauche. Un adolescent brun aux yeux noirs et une fille aux cheveux roses et aux verts émeraude pénétrèrent à sa suite. Ils s’installèrent à côté du ninja des Tourbillons et commandèrent leur repas. Ils furent immédiatement pris en considération, étant des ninjas du village. Le fait qu’ils soient servis avant Suwaru ne plut pas à celui-ci.

- Puis-je avoir ma commande, dans les plus brefs délais ! ordonna t-il d’une voix froide où perçait la colère.

Le ton de la voix, ainsi que l’attitude du ninja intriguèrent les clients. Ces derniers se tournèrent vers Suwaru, méfiants. Celui-ci ne les regarda pas et s’intéressa plutôt au plat qu’on venait de lui servir. En quelques minutes, il parvint à engloutir une dizaine d’autres plats de la même taille que le premier. Et ça ne s’arrêta pas là, le ninja ne finissant son repas qu’une demi-heure plus tard, après avoir englouti une trentaine de plats, au plus grand plaisir du marchand.

Suwaru se leva, déposa une petite liasse de billets sur la table, et quitta le restaurant. Il fut rapidement suivi par le groupe de ninjas qui se trouvait dans le restaurant. Faisant mine de les ignorer, il se renseigna auprès d’un ninja du village pour connaître la direction des terrains d’entrainements. Une fois arrivé là-bas, il se retourna vers les trois shinobis.

            - Montrez-vous, ninjas de Konoha ! Je n’aime pas vraiment être espionné !

Les trois ninjas sortirent de leur cachette, et s’avancèrent vers l’individu qui les avait interpellés. Celui-ci les détailla rapidement, avant de se désintéresser des nouveaux venus. N’appréciant pas son attitude, le garçon du groupe l’interpella d’un ton hautain.

- Dis-moi qui tu es ! lui ordonna t-il.

Suwaru tourna la tête vers lui, avant de pousser un profond soupir.

- Et toi, répondit-il.

Vexé, l’adolescent s’apprêta à frapper son interlocuteur, mais le plus âgé le retint.

- Pardonne mon élève pour son comportement un peu orgueilleux, déclara t-il. Je me nomme Kakashi Hatake. Et voici mes élèves, Sasuke Uchiwa et Sakura Haruno. Ils vont participer à l’examen chûnin.

- Je croyais qu’il fallait faire partie d’une équipe composée de trois genins pour passer cet examen ? s’étonna le ninja.

- Nous avons une situation un peu spéciale, puisqu’il nous a manqué un genin pour leur promotion. Ils peuvent donc participer en étant seulement deux.

- Voyez-vous ça, se moqua le ninja, ils ont tellement peur qu’ils doivent être à deux pour participer à l’épreuve. Pathétique, lâcha t-il avant de reprendre. Moi qui avais entendu dire que les Uchiwa étaient des génies des arts ninjas, je m’aperçois qu’ils ne valent pas mieux que les autres.

Le visage de Sasuke devint cramoisi.

- Tu veux peut-être testé mon niveau ? le provoqua t-il.

Suwaru pencha la tête, faisant mine de réfléchir à la proposition de l’Uchiwa.

- Non, fit-il en se détournant. Tu es trop faible.

Cette déclaration fit perdre son calme à Sasuke, qui s’élança sur le ninja. Ce dernier, ayant prévu cette réaction s’écarta sur le côté, et frappa l’Uchiwa au bras, lui faisant lâcher le kunai qu’il tenait. Agacé par cet inconnu, Sasuke activa ses Sharingans et se mit en garde face à son adversaire. Ce dernier croisa les bras, analysant la situation.

- Ainsi donc, tu possèdes déjà le Sharingan, comme c’est impressionnant, railla t-il.  

Puis il s’élança sur son adversaire, disparaissant momentanément de la vue de tous. Sasuke le cherchait, ses pupilles n’ayant pas réussit à le suivre. Il sentit un poing le frapper dans le dos, avant de partir s’écraser plus loin. Son adversaire réapparut devant lui, lui assénant un puissant coup de pied qui le renvoya d’où il venait. La même action se reproduisit une nouvelle fois, à la différence près que cette fois-ci, Sasuke fut envoyé dans les airs. Suwaru se retrouva au-dessus de lui, et le frappa de toutes ses forces, l’envoyant s’écraser au sol.

Le ninja des Tourbillons atterrit souplement sur le sol, non loin du cratère qu’avait formé l’Uchiwa en tombant. Il s’approcha lentement de son adversaire, et regarda le corps qui gisait dans le cratère.

- Impressionnant, mais inutile, commenta t-il.

Les deux ninjas de Konoha arrivèrent alors à toute vitesse vers le troisième membre de l’équipe. Immédiatement, la fille commença à le soigner, son chakra de couleur vert enveloppant ses mains. Le ninja des Tourbillons observa tranquillement la scène, intéressé par l’opération en cours.

- C’est bon, il va bien, déclara Sakura à son maître. Il est simplement inconscient.

- C’est le cas de le dire, critiqua Suwaru. Il est fou de défier un adversaire dont on ne connaît rien et sous le coup de la colère.

- Je vous interdis de critiquer Sasuke-kun, hurla t’elle en se précipitant sur le ninja encapuchonné.

Ce dernier esquiva tranquillement l’attaque, laissant la rose allait détruire un rocher avec son poing chargé de chakra. L’homme regarda les dégâts, avant de faire un nouveau commentaire.

- Si c’est là le niveau des ninjas de Konoha, alors l’examen ne sera pas intéressant. J’aurais mieux fait de ne pas venir y participer.

Cette déclaration fit écarquiller le seul œil visible de Kakashi.

- Tu veux dire que tu viens participer à l’examen ? Tu as un niveau impressionnant, je suis certain que tu n’es pas un genin, et que tu te moques de moi.

Suwaru secoua la tête, blasé et découragé par les paroles du Junin. Puis il partit du terrain.

- Pour votre information, dit-il avant de disparaître de la vue du ninja copieur, j’ai le même âge que vos deux élèves.

Cette déclaration laissa le maître des deux genins sans voix, tout comme la disparition du ninja des Tourbillons.

 

Le lendemain, Suwaru arriva à l’académie ninja de Konoha, où devait se dérouler la première partie de l’examen chûnin. Une altercation entre deux groupes de ninjas attira son attention, alors qu’il venait juste de s’inscrire. Il observa la scène avec amusement. Un genin était en train de discuter « calmement » avec un chûnin dissimulé par un Genjutsu. Suwaru sourit, ce ninja devait vraiment être mauvais pour ce faire piéger aussi facilement. Il remarqua alors les deux ninjas qu’il avait croisés la veille, passés devant le petit groupe et se dirigeait vers la vraie salle d’examen. Il observa leur réaction lorsque le ninja étrange proposa à la fille aux cheveux roses de sortir avec lui. Puis le combat entre Sasuke et ce même ninja après que cette dernière ait refusé « poliment » la demande du dénommé Rock Lee.

Alors que ce dernier allait remporter le combat, un ninja ayant la même apparence que lui, le stoppa dans son mouvement et le frappa. Décidant qu’il en avait assez vu, Suwaru pénétra dans la salle d’examen, où il pouvait percevoir de nombreuses mauvaises ondes. Son amusement fut de courte durée, lorsqu’il sentit un chakra qu’il connaissait. Un ninja ayant des cheveux gris et des lunettes venait de s’avancer vers Sasuke et les équipes qui l’entouraient.

- Kabuto, murmura t-il en s’approchant de ce dernier. Comment vas-tu depuis la dernière fois ? demanda t-il plus fort.

Le dénommé Kabuto se retourna, et un faux sourire apparut sur son visage en voyant le ninja des Tourbillons.

- Suwaru, comme je suis heureux de te revoir ! s’exclama t-il. Je me demandais justement ce que tu devenais !

- Allons à l’écart pour discuter, je suis sûr que tu peux donner des informations à ces jeunes genins un peu plus tard.

Les deux ninjas s’éloignèrent, laissant les genins de Konoha perplexes. Une fois qu’ils furent assez loin, Suwaru se tourna vers son compagnon.

- Qu’est-ce que peux bien préparer ton ordure de maître pour que tu viennes ici ?

Kabuto lui sourit, puis lui demanda à son tour ce qu’il faisait ici.

- Je visite, répondit Suwaru. Mais dis bien à l’autre pourriture de ne pas se mettre sur ma route, à moins qu’il ne veuille connaître de nouveau la morsure de mes poings, ajouta t-il dans un murmure.

Sur ces dernières paroles, il s’éloigna du ninja, le laissant retourner vers ceux de Konoha et de leur transmettre des informations. Il fut particulièrement amusé en voyant Sasuke demandait des informations sur son compte, ainsi que par la réponse de Kabuto, qui lui répondit qu’il ne savait rien sur lui, hormis qu’il était un maître en Taijutsu.

Un groupe de shinobis apparut au fond de la salle, créant immédiatement le silence et attirant l’attention sur eux. Après les avoir fait entrer dans une salle et les avoir placés à une table précise, ils se répartirent dans toute la salle, de manière à pouvoir surveiller chaque rangée. Un homme couvert de cicatrices s’avança alors pour parler.

- Je m’appelle Ibiki Morino et je serais votre examinateur durant cette première épreuve, déclara t-il. La première épreuve est constituée d’une série de neuf questions. Vous devez y répondre mais attention, vous avez des conditions…si vous vous faites prendre cinq fois à tricher, vous serez éliminés vous et votre équipe, si vous essayez de protester vous serez durement réprimés, si vous répondez faux à toutes les questions ou que vous rendez copie blanche, vous serez éliminés vous seul, mais comme une équipe de génins, c’est trois individus, vous serez donc éliminés. Alors si vous devez tricher, faites le discrètement, comme de véritables ninjas sauraient le faire. Vous avez une heure, conclut t-il.

Les genins retournèrent alors leurs feuilles et regardèrent les questions. Suwaru laissa échapper un léger rire. Cet examen était vraiment ridicule. Il exécuta rapidement quelques signes et immédiatement, il repéra les ninjas ayant les réponses aux questions. Il s’empressa de les recopier, puis après cinq minutes d’écriture intense, laissa échapper un profond bâillement qui trahissait son ennui. Il retourna sa copie, pour signifier qu’il avait fini. Puis, il se mit à détailler la salle, ainsi que les participants à l’épreuve.

Il repéra plusieurs Uchiwa dans la salle, ainsi que quelques Hyuga. Le reste des ninjas de Konoha appartenaient soit à des clans moins importants, ou bien provenaient de familles de villageois. Il y avait également plusieurs ninjas du village du Sable, et de l’Herbe. On trouvait également une équipe d’Ame no Kuni, le village de la Pluie. Suwaru repéra également deux équipes de Kiri, le village de la Brume.

Au bout d’une heure, près d’un tiers des équipes présentes avaient été éliminées, Ibiki s’avança alors pour signifier que le temps de répondre à la troisième question était arrivé.

- Soixante minutes se sont écoulées, annonça Ibiki Morino. Et parmi les cinquante cinq équipes de départ, dix-neuf ont été recalées, ce qui fait donc que trente-six équipes sont encore en course, soit un total de quatre-vingt seize candidats restants. C’est bien trop à mon goût, c’est pourquoi nous allons en éliminer quelques uns dès maintenant. Nous allons enfin vous communiquer la dixième et dernière question, alors soyez très attentifs, puisque celle-ci déterminera si vous êtes aptes à passer ou non ! Mais avant de vous dire de quoi il s’agit, je vais vous annoncer la dernière règle de cet examen, dit-il d’un ton lent, provoquant des frissons chez certains participants. Ceux qui répondront faux à la dixième question seront automatiquement recalés, et auront l’interdiction à vie de participer à l’examen chûnin une nouvelle fois. C’est compris ? Alors maintenant, je donne ce choix aux élèves restants : Désirez-vous répondre à la dixième question, et prendre le risque de perdre à tout jamais vos chances de devenir chûnin, ou préférez-vous abandonner et faire perdre votre équipe aujourd’hui pour retenter l’examen une prochaine fois ? Réfléchissez-bien ! Il n’y a pas d’autres alternatives que ces deux là ! Que ceux qui veulent abandonner lèvent la main, et partent en compagnie de leurs équipiers !

Plusieurs secondes passèrent avant que les premières mains ne se lèvent. Observant les participants abandonnaient, Suwaru cogita sur l’épreuve. Il se retourna vers ses deux coéquipiers, et put y déceler une confiance sans borne pour sa personne. Regagnant son sourire triomphal, Suwaru se retourna vers l’examinateur et attendit que d’autres équipes s’éliminent d’elles-mêmes.

Dix minutes plus tard, il ne restait dans la grande salle d’examen plus que trente équipes encore en liste. Analysant la situation, Ibiki put deviner que plus personne parmi les membres restants ne désiraient quitter l’examen, et se décida enfin à parler.

- Bien, Comme plus personne ne semble vouloir abandonner, j’annonce à tous les membres des équipes encore ici qu’ils sont…reçus pour la deuxième épreuve de l’examen chûnin, lâcha comme une bombe le Junin instructeur.

Aucun son ne vint interrompre le silence installé, et c’est seulement une trentaine de secondes plus tard que quelqu’un se décida finalement à ouvrir la bouche.

- Mais, commença Sakura, Je ne comprends pas ! Vous voulez dire que le test est terminé ? Et la dixième question alors ?

-Il n’y a pas de dixième question, sourit Ibiki, à part le choix de partir ou de rester qui s’est présenté à vous.

 -Et les neuf questions précédentes, clama une ninja de Suna avec un éventail dans le dos, une blonde aux yeux d’un vert envoûtant.

            - Un simple test de récolte individuelle d’informations, répondit le Junin. Comme les questions étaient bien trop dures pour de simple genins, vous avez été forcé à tricher, et donc à faire preuve de votre discrétion et votre créativité. Ce sont deux des qualités nécessaires à un bon chûnin. De plus, pour vous aider dans votre récolte d’informations, des ninjas de moyenne classe connaissant les réponses aux questions posées étaient présents parmi les élèves. Ainsi, les moins doués ont pus être recalés, et les plus talentueux ont pus passer. La récolte d’informations…fit Ibiki en retirant lentement le bandeau noir qui lui dissimulait le haut du crâne, dévoilant multiples brûlures et blessures dues à la torture… est d’une importance cruciale. Lors d’une bataille ou même d’une simple mission, il vous faut risquer votre vie pour ces informations. Afin de tester vos aptitudes à récolter des informations, on vous a fait subir ce que vous venez de vivre.

            - Et cette dixième question alors ? Questionna de nouveau la ninja de Suna.

 - La dixième question était là pour mettre à l’épreuve votre esprit d’équipe, leur apprit l’examinateur. C’était la plus importante parmi toutes les questions posées. A travers cette question, vous choisissez si vous avez confiance en vos partenaires et si vous êtes prêts à vous sacrifier pour eux, ou si vous ne vous souciez que de votre petite personne, abandonnant les autres tels de vulgaires sacrifices. Ceux qui ont décidé de rester ont brillamment répondu à la dixième question, et ceux qui ont abandonné ne méritaient pas le grade de chûnin.

Tous les genins sourirent du compliment, mais ils n’eurent pas le temps de profiter de leur réussite, qu’une fenêtre explosait, envoyant des bouts de verres dans toute la pièce. Une femme apparut dans la pièce, sautant depuis l’extérieur pour se positionner pile devant le chef en torture et interrogatoire de Konoha.

            - La première épreuve étant terminée, on enchaîne directement par la seconde mes mignons, cria la femme d’une voix survoltée. Je m’appelle Anko Mitarashi, et je suis celle qui supervisera cette deuxième épreuve de l’examen de sélection des chûnins.

S’arrêtant un instant pour reprendre son souffle, l’examinatrice engloba la salle de son regard mauve perçant, ses cheveux violets sombres attachés en chignon se dressant sur sa tête, comme soumis à un fort courant électrique, preuve de son exaspération.

- Encore quatre-vingt dix neuf, fulmina la Junin. C’est beaucoup trop ! Je savais que cette première épreuve était bien trop facile !

            - Disons plutôt qu’il y avait de bons candidats, se défendit Ibiki.

  -Peu importe de toute façon ! A la fin de la seconde épreuve, plus des deux-tiers d’entre eux seront hors course, murmura la Junin, glaçant le sang de plusieurs genins dans la salle. Maintenant, suivez moi tous ! Ordonna-t-elle. Je vous emmène sur le lieu de la deuxième épreuve !

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2023