Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Les Arts
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 22/03/2020
  • Coups de vent en mer
    Marathon Editions
    Nb de signes : 18 000 - 22 000 sec
    Genre : imaginaire
    Délai de soumission : 20/01/2020
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

N'aime que toi Auteur: Mlle_YoYo Vue: 40647
[Publiée le: 2007-10-20]    [Mise à Jour: 2008-11-06]
G  Signaler Romance/Action-Aventure Commentaires : 106
Description:
Vous aurez surement reconnu une partie de la devise de Gaara avant qu'il ne se lie d'amitié avec Naruto mais cette fic ne tourne pas uniquement autour de notre rouquin préféré

Supposons que Naruto n'ait jamais connu le soutien, ni l'amour de ceux qui l'entourent que se serait-il passé lors de sa rencontre avec Gaara?

je préviens tout de suite: il y a du spoil mais rassurez vous, ca ne concerne que les premiers épisodes de l'anime et ca se limitera à une certaine partie de la fic ^^
Crédits:
pas a moi ... c'était évident n'est-ce pas?
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 18 - Trio

[2748 mots]
Publié le: 2008-01-24Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

N’aime que toi

Chapitre 18 - Trio

 

Naruto se figea. Elle avait dit ces mots pour la première fois. Elle les avait dit avec une facilité déconcertante … Instinctivement, son corps réagit alors que son activité cérébrale semblait toute entière occupée à se repasser en boucle ce que venait de dire Hinata. Lentement, ses bras se levèrent pour enlacer le petit corps frêle qui lui faisait fièrement face. Sans prêter une seule fois attention au regard de défi que lui lançait Hinata, il l’attira contre lui, respira son odeur fruitée et laissa échapper un soupire.

« - Je t’aime » répéta-t-elle en répondant vigoureusement à l’étreinte de son compagnon.

Loin de le maintenir dans l’était second dans lequel il avait été plongé la première fois, celle-ci lui fit l’effet d’un électrochoc. De nouveau maître de son esprit, il l’écarta sans brusquerie afin de plonger ses yeux azurés dans ceux d’Hinata.

Les larmes les avaient déserté et il put y lire une détermination à toute épreuve.

« - Je ne veux pas te causer de tort … » commença-t-il calmement.

« - C’est en partant seul que tu m’en causeras » affirma-t-elle en le coupant.

« - Sois raisonnable! » s’emporta soudain Naruto.

« - Je refuse »

Sa voix était calme et sèche.

« - Je refuse d’être raisonnable » répéta-t-elle. « Si tu pars sans moi, je quitterai seule ce village et je parcourrai ciel et terre pour te retrouver et te mettre une raclée pour m’avoir abandonné! Je ne cesserai de chercher que quand je t’aurai enfin retrouvé, même si ça doit me prendre tout le reste de ma vie. »

Naruto la regarda un moment sans sourciller puis soupira.

« - Peu importe ce que je dirai, tu n’en feras qu’à ta tête, n’est-ce pas? »

« - Exactement » confirma-t-elle en insistant exagérément, un sourire victorieux étirant ses lèvres fines.

Et pour la première fois, c’est elle qui prit l’initiative et qui scella leurs lèvres.

* * *

Allongé sur un lit qui ne lui servait à rien, Gaara méditait sur les récents évènements. Sa rencontre incongrue avec le couple insolite que formait Naruto et Hinata l’obsédait et il ne comprenait pas pourquoi. Ce n’était pas tant la force du blond que la brune, ni les paroles que lui avait adressé le premier après leur combat que celles de la seconde alors qu’elle le soignait. D’ailleurs, pourquoi avait-elle pris soin de lui alors qu’il voulait la tuer? Et pourquoi se sentait-il étrangement compris par eux? Qu’avait-elle dit déjà? Il t’apprécie? Soyons amis?

Alors que les questions apparemment sans réponses affluaient, Temari fit irruption dans sa chambre, essoufflée. L’adolescent la gratifia d’un regard assassin.

« - Que veux-tu? » demanda-t-il froidement.

« - Un … message … de … Konoha … Baki … » parvint-elle à articuler en reprenant tant bien que mal son souffle.

Gaara la fixa le temps d’assimiler ce qu’elle baragouinait.

Peut-être avait-ce un rapport avec eux …

Sans que sa sœur n’ait pu ajouter quoi que ce soit d’autre, il avait disparut dans un tourbillon de sable.

* * *

 

Il y a trois nuits, deux genins, Uzumaki Naruto et Hyuga Hinata, ont déserté le village.

Ils sont laissé derrière eux cinq morts, trois blessés graves et plusieurs blessés légers.

Si les compétences de la première on été mésestimées par la plupart d’entre nous,

Le premier n’en reste pas moins le plus dangereux des deux.

Comme vous le savez, il est le Jinchuriki du Kyubi.

Nous avons eu la preuve que son chakra est entré en résonance avec celui du démon.

Que ce dernier et son hôte entretienne des liens.

Si l’opportunité vous de tuer ce monstre vous est donnée, n’hésitez pas une seconde.

La petite Hyuga doit être prise vivante.

 

Le conseil de Konoha

 

Gaara relisait le parchemin pour la troisième fois. Alors c’était ça toute cette agitation? Il haussa les épaules et le rendit à Baki avant de quitter la pièce. Après tout, ils pouvaient bien faire ce qu’il leur plaisait.

* * *

Hinata se tenait cachée derrière un arbre. Naruto lui avait dit de ne pas sortir de la cachette qu’il lui avait trouvé mais comme d’habitude, elle n’en avait qu’à sa tête, refusant de le laisser y aller seul. Elle avait donc attendu qu’il s’en aille pour le suivre discrètement.

Finalement, elle le retrouva au milieu d’une clairière qui avait visiblement souffert. La terre retournée par endroit et l’herbe humide et grasse était pliée comme si elle avait dû supporter le poids de quelque chose d’exessivement lourd.

Elle ne remarqua pas tout de suite les quatre cadavres dont les visages avaient été lacérés. Impassible, elle avança, marchant dans une marre de sang qui continuait à s’étendre.

Debout au milieu du carnage, Naruto ne bougeait pas. Les yeux fermés, un sourire sarcastique accroché à ses lèvres.

« - Je t’avais dit de rester cachée … » la réprimanda-t-il en découvrant deux orbes rouges sang fendus en leur milieu par deux iris étroits et félins.

Hinata lui adressa un sourire coupable avant de sortir un mouchoir et de lui essuyer les joues. Le tissu bleu pâle absorba le liquide poisseux à la couleur cramoisie. Le geste était doux et bien que la peau de la jeune fille soit d’une blancheur égale à celle de la neige, sa main était d’une tiédeur réconfortante.

« - J’aurai pu t’aider » déclara-t-elle en fixant d’un œil morne les corps sans vie éparpillés autour d’eux.

« - Je ne veux pas que tes mains soient souillées » répliqua-t-il durement en rattrapant la main d’albâtre qui se retirait déjà.

« - Je t’ai déjà dis que tuer ne me dérangeait pas si ça me permettait de rester avec toi … Ce que tu peux être têtu! » soupira-t-elle.

« - Tu ne comprend pas Hinata … Tu es la chose la plus pure que j’ai jamais vu, je ne veux pas que tu perde ta pureté à cause de moi »

« - C’était mon choix de te suivre, et j’en assumerai les conséquences … » dit-elle doucement. « Je tuerai autant qu’il le faudra et tu n’y pourras rien … Arrête de te blâmer, Naruto. C’est parce que nous sommes ensemble que je surmonterai ça » reprit-elle en lui désignant du regard les cadavres qui les entouraient.

« - Arrête de t’inquiéter, Gamin » intervint Kyubi.

« - Elle a l’air si fragile … »

« Elle est forte … plus que ce que tu crois » lui assura le renard.

« - J’aurai jamais dû accepter qu’elle m’accompagne » soupira Naruto.

« - Honnêtement, je ne vois pas ce que ça aurait changé … elle aurait fini par te suivre et puis au moins, elle n’est pas seule tant que nous sommes avec elle. »

« - C’est moi où toi aussi tu t’inquiète? »

« - Que veux-tu? » répondit le renard d’un air détaché. « Je m’y suis attaché à cette petite »

« - On devrait peut-être aller le chercher … » murmura Hinata.

Naruto la fixa interrogatif: chercher qui?

« - Qu’est-ce que t’en pense? On est pas trop loin je crois … » reprit-elle plus fort en se tournant vers lui.

Soudain, la lumière se fit dans l’esprit du blond. Il acquiesça avant de l’embrasser brutalement.

* * *

Deux jours plus tard - Suna

La nuit était tombée depuis quelques heures déjà quand les deux silhouettes passèrent l’une des portes du village caché de Suna. Le vent s’engouffrant à l’intérieur du canyon en même temps qu’eux faisait virevolter leurs habits amples et leurs cheveux. L’obscurité ne permettait pas de voir leurs visages mais on distinguait cependant très clairement deux yeux rouges aussi luisants que des rubis ainsi que deux autres, légèrement plus grands, d’une couleur identique si ce n’est d’une intensité moins soutenue, comme si ils avaient été coloré à l’aquarelle, leur conférant une douceur que ceux de son compagnon, quoique tout aussi beaux, n’avaient pas.

Ils avançaient lentement, sans se préoccuper des gardes postés de part en part de la forteresse naturelle qu’étaient les hauts précipices abruptes du canyon. Brusquement, la première silhouette, légèrement plus grande que la seconde, s’évapora dans un tourbillon de flammes tandis que l’autre s’immobilisait. Lorsqu’il réapparut, l’ensemble des gardes étaient hors d’état de leur nuire de quelque façon que ce soit.

Il saisit un kunai et s’entailla profondément la main de manière à ce qu’une gerbe de sang s’écoula sur le sol mi-terreux, mi-sablonneux en un bruit mat.

« - Ça devrait suffire » déclara-t-il d’une voix grave en attrapant le tissu que lui tendait la personne qui l’accompagnait.

« - On dirait que tu cherches à appâter un animal sauvage … » soupira cette dernière avec douceur.

Elle attrapa la main de celui qu’elle suivait et entreprit d’arranger le bandage improvisé.

« - Il nous aurait suffi d’envoyer Yume … » ajouta-t-elle une fois sa tache accomplie.

Son interlocuteur haussa les épaules comme si elle venait de dire la chose la plus absurde au monde.

* * *

Sachant pertinemment qu’il lui serait impossible de trouver le sommeil, Gaara décida de sortir de chez lui. Il parcourut une bonne partie des rues du village avant que le vent ne lui apporte une odeur âcre et familière. Cette odeur qui le ravissait tant.

D’un pas rapide, il se précipita pour en trouver l’origine.

Quand il arriva enfin à destination, il constata que tous les shinobis de garde sans exception étaient assoupis et qu’un couple se tenait, silencieux, près de l’entrée du village. Un rictus étira ses lèvres alors que ses iris se dilataient sous l’effet de l’excitation. D’un geste lent, il leva le bras, paume face aux intrus.

Le sable commença à virevolter autour de la jeune fille, se faisant plus dense à chaque instant. Elle composa une série de signe, ferma les yeux pour se concentrer et les rouvrit au moment où une sphère de chakra prenait forme, faisant rempart à l’agression du sable meurtrier.

« - C’est comme ça que tu accueilles ceux venu t’offrir la liberté? » interrogea une voix grave qui lui paru familière.

« - Bonsoir Gaara-kun » salua gentiment celle qui avait repousser son attaque en s’avançant pour qu’il puisse mieux voir son visage à la lumière de l’astre lunaire.

Si Gaara avait jamais su laisser les autres lire en lui à travers les variations que ses traits auraient pu adopter en fonction des situations, son visage au teint basané caractéristique des peuples di désert aurait certainement adopter celle-ci: des yeux écarquillés prêts à sortir de leurs orbites, une bouche entrouverte, signification sans équivoque d’un profond étonnement.

La dernière fois qu’il l’avait vu, son expression était à la fois triste et sincère mais ce soir, elle était un subtile mélange de douceur, de calme et de détermination.

« - Que faites vous ici? » demanda-t-il froidement en s’efforçant de maîtriser le trouble que lui avait causer la vision de cette créature au teint pâle et aux yeux chaleureusement colorés d’une teinte sanguine.

« - On passait dans le coin et s’est dit pourquoi pas venir saluer ce cher Gaara du désert? » répliqua Naruto.

« - Vous avez pris un risque en venant ici » murmura le rouquin plus pour lui-même que pour eux.

« - Risque? » répéta Hinata incrédule tandis que son compagnon riait comme si son vis-à-vis venait de faire la blague la plus drôle qu’il ait jamais entendu.

« - Pourquoi? » demanda soudain Gaara.

« - On venait te chercher » répondit simplement Naruto comme si c’était évident.

« - Me chercher? »

« - Oui » confirma la jeune fille en s’approchant un peu plus de lui.

Gaara regarda fixement la petite main blanche qu’elle lui tendait.

Il ne comprenait pas … Depuis qu’ils étaient apparus dans sa vie, il ne comprenait plus rien!

« - Bon alors?! » s’impatienta Naruto qui était resté dans la pénombre. « Tu viens ou pas? On a pas toute la nuit! »

« - Tu te demande pourquoi? » interrogea Hinata face qu mutisme de Gaara.

« - Elle m’a dit: Allons le chercher » reprit Naruto d‘un ton détaché comme s‘il relatait le caprice qu‘aurait fait une petite fille.

Le rouquin fixa la petite brune, cherchant désespérément une réponse sur ses traits de petite poupée de porcelaine qui n’exprimaient que douceur.

Hinata haussa les épaules et se contenta de sourire.

« - Si tu préfère rester ici … » commença-t-elle doucement.

« - Quand l’opportunité d’accéder à la liberté se présente, saisit la » coupa Naruto. « Rien ne te retient ici, Gaara … et Hinata semble attacher à ce que tu te joigne à nous. Va savoir pourquoi, elle s’est mise en tête de devenir ton amie … »

« - Naruto! » protesta-t-elle de jolies couleurs rosées aux joues.

« - Mais tu sais ce que c’est … ce que femme veut, dieu le veut » poursuivit le blond sans prêter attention à la mine outrée de la jeune fille. « Si tu préfère rester dans ce village où tu es perçu comme un monstre ou considéré comme une arme, libre à toi » reprit-il. « Allons-y Hinata » ordonna-t-il.

Hinata jeta un regard inquiet à Gaara.

« - Tu viens? » demanda-t-elle presque timidement.

Le porteur du Shukaku baissa un instant la tête. Monstre. Arme. Souffrance. Solitude. Ces mots là, il les connaissaient parfaitement. Amitié. Liberté. Ceux-là, ils ne les comprenait pas.

Brusquement, il releva la tête.

Naruto avait attraper la main d’Hinata et la traînait derrière lui en direction du désert alors qu’elle n’avait pas quitter leur cadet des yeux.

« - Attendez! » s’exclama ce dernier plus fort qu’il ne l’aurait voulu.

Naruto s’arrêta, manquant de faire tomber la pauvre Hinata. Un sourire satisfait s’accrocha à ses lèvres.

« - Vous aurez besoin d’un guide dans le désert » déclara-t-il froidement.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales