Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • L'effondrement
    Réticule
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/02/2020
  • Un verre de Vin Jaune
    Editions Aréopage
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Banquet
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 18/09/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

N'aime que toi Auteur: Mlle_YoYo Vue: 40412
[Publiée le: 2007-10-20]    [Mise à Jour: 2008-11-06]
G  Signaler Romance/Action-Aventure Commentaires : 106
Description:
Vous aurez surement reconnu une partie de la devise de Gaara avant qu'il ne se lie d'amitié avec Naruto mais cette fic ne tourne pas uniquement autour de notre rouquin préféré

Supposons que Naruto n'ait jamais connu le soutien, ni l'amour de ceux qui l'entourent que se serait-il passé lors de sa rencontre avec Gaara?

je préviens tout de suite: il y a du spoil mais rassurez vous, ca ne concerne que les premiers épisodes de l'anime et ca se limitera à une certaine partie de la fic ^^
Crédits:
pas a moi ... c'était évident n'est-ce pas?
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 13 - Un combat tant attendu

[3496 mots]
Publié le: 2007-12-04Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

 

N’aime que toi

Chapitre 13 - Le combat tant attendu

 

L’agitation avait gagné les spectateurs. Le match tant attendu était prévu après celui opposant Neji à Naruto. Pourtant, cette agitation n’avait rien de rassurant. Elle s’apparentait d’avantage à une révolte teintée d’indignation. On venait de leur annoncer que ce combat était repoussé et qu’ils devaient assister à celui prévu initialement en troisième. Cette décision n’avait, somme toute, rien de surprenant, puisque l’Hokage de Konoha, soucieux d’éviter un incident diplomatique ne voulait en aucun cas l’annuler.

Ainsi, le match opposant Sabaku Temari à Nara Shikamaru fut avancé. Curieux de voir comment le jeune homme allait s’en sortir, Naruto en suivit le cour d’un œil distrait, trop occuper à trouver une explication rationnelle à la désertion des gradins par Hinata. Le flegme légendaire du surdoué n’avait rien à envier à l’agressivité de la jeune fille blonde qui était piquée au vif par les remarques plus que douteuses concernant la place des hommes et celles des femmes de ce macho juvénile.

L’abandon du jeune homme ne le surpris pas plus que ça: Shikamaru était conscient de ses capacités mais bien qu’étant en permanence en train de se plaindre au sujet du caractère chiant de la gente féminine, il n’en restait pas moins un jeune homme galant. Si le match avait débuté, c’était bien parce que Temari avait attaqué et non pas lui … Naruto pensa vaguement que contrairement à lui, s’attaquer à une femme ne lui posait aucun problème de conscience puisque après tout, les femmes ninjas avaient elle-même choisie cette voie en toute connaissance de cause. Il s’abstint de faire une quelconque remarque sur la débilité du choix pour certaine d’entre elle mais n’en pensait pas moi, et c’est à la lumière de ces intenses réflexions qu’il conclut que la galanterie finirait par perdre cette tête d’ananas ramollie.

* * *

Essuyant sans mal les pics de son homologue de Suna, Sarutobi, Yondaime Hokage de Konoha, ne pu, à son grand regret, que céder à la pression de la foule mécontente. Il ne pouvait pas repousser éternellement le combat opposant le survivant du clan Uchiwa à Gaara, fils et fierté du Yondaime Kazekage. Il s’apprêtait à annoncer la disqualification de Sasuke quand le Kazekage fit la requête de patienter encore une dizaine de minutes. Le temps écoulé, l’examinateur s’apprêta à déclarer Gaara vainqueur par forfait quand il fut interrompu par une tornade de feuille.

Dos à dos, Hatake Kakashi et son élève venait de faire leur entrée.

« - Il avait pas plus tape à l’œil? » soupira Naruto.

Inexorablement, cette entrée en scène coupa court à toutes sortes de protestations, plongeant la foule dans la surprise générale et le silence.

" - Je suis désolé, nous sommes en retard " soupira Kakashi faussement désolé.

Suite à l'annonce du nom du nouvel arrivant, des exclamations de joie s'élevèrent des gradins. Le ninja copieur et l'examinateur échangèrent quelques civilités et Genma les rassura sur la participation au tournoi encore effective du survivant Uchiwa.

Les deux futurs adversaires se jaugèrent un moment puis Gaara tourna les talons sous le regard mi-amusé, mi-excité de Naruto qui aimait l'expression du genin originaire de Suna. Ce combat s'annonçait des plus intéressant! Le rouquin passa à coté de lui et longea le couloir. Il descendit les escaliers lentement, en savourant d'avance le combat qui allait se dérouler et dont il était l'un des protagonistes.

Alors qu'il s'apprêtait à descendre la seconde série de marches, il fut interpellé par deux hommes à l'allure plutôt louche.

" - L'examen Chuunin est un bon prétexte pour les paris. Certains seigneurs féodaux viennent y assister uniquement pour ça. " déclara l'un d'eux.

" - Peux-tu perdre ce match? " demanda le second.

" - Dis quelque chose gamin! " s'impatienta le premier face au silence de Gaara.

" - Es-tu trop effrayé pour parler? " reprit l'autre.

L'adolescent qui avait gardé les yeux fermés jusqu'alors les rouvrit. Il darda son regard injecté de sang sur les deux hommes, alors que ses lèvres s'étiraient en un rictus meurtrier. L'homme qui l'avait abordé sortit un kunai de la poche intérieure de sa veste tandis que la jarre du jeune homme tremblait. Le bouchon de liège sauta et avec lui, une coulée de sable jaillit violement de l'urne dans laquelle elle était contenue. Les ampoules à proximité explosèrent et un sourire de dément prit possession de ses lèvres, provoquant une soudaine frayeur chez ses vis-à-vis. Le sable balaya un premier homme avant de l'envelopper entièrement. Un crissement se fit entendre, puis un cri de douleur mêlé à celui de plusieurs os se brisant simultanément. Le sable fondit ensuite sur l'autre homme qui, se mit à courir pour échapper à l'étreinte mortelle des particules de roche. La fuite ne servait pourtant à rien ...

Les hurlements des deux hommes parvinrent aux oreilles de Naruto qui ferma les yeux comme s'il était en train d'apprécier un morceau de musique digne des plus grands compositeurs. Il poussa un soupir de contentement: décidément, il aimait vraiment beaucoup ce garçon

Le plus naturellement du monde, Gaara rejoignit l'arène et se planta face à son adversaire. L'examinateur leur fit un bref rappel des règles du tournoi. Au moment où il leur rappelait qu'il était seul juge, Gaara se mit à rire. Qui aurait cru que ce masque inexpressif puisse un jour rire? Mais ce n'était pas un rire joyeux ... Bien au contraire, quelque chose de sinistre s'en dégageait. Un rire d'excitation tout au plus.

Le combat s'apprêtait à commencer et les deux adversaires avaient toute l'attention du porteur du Kyubi. Même la soudaine disparition d'Hinata ne semblait pourvoir le faire décrocher. L'aura meurtrière qui se dégageait du porteur de Shukaku et l'envie de combattre émanant de Sasuke le titillaient avec une telle douceur qu'il en était déconnecté de la réalité.

" - Ne me décevez pas ... Sasuke ... Gaara ... " murmura-t-il.

Naruto pensait que l'héritier du clan maudit de Konoha avait du potentiel et que cette vengeance qu'il fulminait pouvait l'aider à progresser. Quant à Gaara, il plaçait de grands espoirs en lui: il était comme lui, un jinchuriki et Hinata semblait l'apprécier, sa philosophie de la vie séduisait le jeune homme blond au regard parfois de braises, parfois d'océan.

L'examinateur déclara le match ouvert et, toujours sans un mot, les deux genins ouvrirent le bal. Le sable jaillit de la jarre du rouquin provoquant un mouvement de recul chez Sasuke qui analysait la situation. Il n'avait jamais vu Gaara se battre et ne pouvait se baser que sur des rumeurs et les renseignements que lui avait donné son sensei.

Le sable resta en suspend au dessus de la tête de la pièce maîtresse du village de Suna et l'adolescent ressentit soudain une vive douleur à la tête. Surpris, Sasuke ne comprit pas pourquoi son adversaire s'était mis à parler tout seul.

" - Ne t'énerve pas après moi ... Maman ... " dit-il d'une voix suppliante. " Juste avant ... juste avant ... je t'ai donné du sang dégoûtant ... Je suis désolée ... mais ... cette fois ... ce sera meilleur ... " murmura-t-il toujours en se tenant la tête et en haletant à cause de la douleur.

Une autre vague de douleur le submergea et le sable suspendu au dessus de lui tomba lourdement sur le sol alors que l'adolescent serrait les dents pour essayer de la supporter. Lorsqu'il releva la tête, plus aucun sourire n'apparaissait sur son visage, seule la détermination pouvait s'y lire. Quand il rouvrit la bouche, ce fut pour ordonner à Sasuke d'approcher avec une voix où plus aucune supplication de filtrait. Elle était grave, calme et autoritaire.

En réponse à cet ordre, Sasuke lança deux shurikens sur son adversaire. Un bouclier de sable s'érigea devant Gaara afin d'arrêter la progression des armes métalliques, puis la masse sablonneuse prit la forme d'un clone du jeune homme roux. Le clone renvoya les armes à leur propriétaire qui dévia leur trajectoire à l'aide d'autres armes.

Sasuke s'élança et frappa le clone dont les membres se désagrégeaient au fur et à mesure qu'il enchaînait les coups de par la faible solidité de sa principale composante. L'adolescent brun aux yeux d'encre lui porta un coup au plexus cervical mais loin d'en être étonner, le clone afficha un sourire satisfait tandis que le sable qui composait son visage coulait sur l'avant bras de son adversaire afin de l'emprisonner dans une étreinte mortelle. Conscient du danger imminent, Sasuke se dégagea en donnant un coup dans la tête du clone. La matière sablonneuse se dissipa et le survivant Uchiwa s'élança sur l'original. Il arma son poing et au dernier moment, alors que le sable s'était élevé en mur protecteur devant son maître, Sasuke sourit et disparut pour réapparaître derrière son adversaire.

Surpris de ne plus voir son opposant, Gaara se tourna la tête juste à temps pour voir le coup arriver, mais pas assez pour l'esquiver. Sa chute fut amortie par un coussin de sable et il se redressa.

" - Voici donc l'armure de sable " constata Sasuke aussi placidement qu'il lui était possible. "Approche! " le provoca-t-il.

Gaara se contenta de le fixer avec froideur. Face à l'absence de réaction de son adversaire, Sasuke perdit patience et s'élança contre le rouquin, accélérant à chaque moment un peu plus la vitesse de ses mouvements. Gaara encaissa les coups à la place du sable qui se dressait avec peine pour protéger son maître.

Haletant, Gaara profitait de l'arrêt de la pluie de coup pour reprendre ses esprits. Exaspéré par la tournure des événements, il se leva et forma un sceaux avec ses mains. Instantanément, le sable obéit à l'ordre muet et entoura son maître, l'enfermant dans une sphère aussi dure qu'un rock, le coupant de tout contact avec le monde extérieur.

Sasuke courut droit sur la sphère, espérant arrêter sa formation encore inachevée. Au moment de l'impacte, la surface lisse se mua par une distorsion en une multitude de pics acérés. Dès que l'Uchiwa s'éloigna, la surface se lissa de nouveau. Le changement de densité ayant rendu le sable moins volatil, le coup de Sasuke n'eut pour effet que de blesser sa propre personne. Une traînée de sang sinuait le long de sa jambe et de sa main alors qu'une entaille superficielle balafrait à présent sa joue.

A l'intérieur du dôme, Gaara exécutait une succession de signes tout en les nommant. Lorsque la série de signe fut achevée, des particules de sable s'assemblèrent pour former un oeil, lévitant à proximité. Afin de parer toute éventualité, Sasuke activa son sharingan et attaqua. Comme précédemment, une distorsion s'opéra, transformant la défense absolue de Gaara en une attaque intelligente capable de suivre les mouvements de l'opposant. Constatant que l'attaquer de front de cette manière ne donnerai aucuns résultats concluants, l'adolescent opta pour une autre méthode: il détacha les lanières de cuire qui lui cinglaient les avant-bras et sauta sur l'un des murs qui encerclaient l'arène tout en formant une série de signe aussi rapidement qu'il le pouvait.

Gaara de son coté, était en proie à une excitation des plus palpables.

" - Je vais le réduire en miette ... " murmurait-il. " Je vais les traîner dehors! Quoi? ... ses entrailles bien sûr ... beaucoup en sortiront, hein? ... Je vais tout te donner ... Je suis toujours un gentil garçon, n'est-ce pas? " demanda-t-il avec une petite pointe d'inquiétude. " Maman, je vais regarder ... "

A l'extérieur de ce cocon impénétrable, Sasuke préparait sa technique perché sur son mur. Du chakra s'échappait de sa main sous forme d'éclairs. Au fur et à mesure qu'il s'élançait vers le dôme, des pans de mur éclatèrent au contact de cette foudre artificielle. Lorsque la défense absolue de Gaara et le Chidori de Sasuke entrèrent en collision, le bras de ce dernier passa à travers l'épaisse couche de sable solidifié.

* * *

Hinata s'apprêtait à quitter l'arène quand elle se figea soudain, provoquant l'inquiétude de son petit compagnon à quatre pattes.

" - Hinata-sama? Quelque chose ne va pas? " s'enquit-il.

" - Un mauvais pressentiment " murmura-t-elle avant de faire demi tour et de courir aussi vite que ses jambes le lui permettaient dans le long couloir.

Arrivée au bout, elle gravie quatre à quatre des escaliers pour se retrouver de nouveau dans un couloir qu'elle traversa tout aussi vite. Elle aperçu enfin un carré de lumière se découpant dans l'obscurité et accéléra le pas.

Elle vit Naruto et sans prendre en compte les regards interrogateurs que lui lançaient ses autres participants au tournoi, elle se dirigea d'un pas décidé vers lui. Le jeune homme, trop absorbé dans la contemplation du combat en cours ne la sentit pas arriver et ne lui porta d'ailleurs aucune attention.

" - Alors toi aussi tu l'as senti? "

Surprise, Hinata se retourna pour voir qui avait parlé. Elle scruta toutes les personnes présentes.

" - De l'autre coté! " s'impatienta la voix.

La jeune fille fit volte face et fixa Naruto perplexe.

" - Active ton Byakugan, petite fille "

Obéissant sans vraiment savoir pourquoi, elle activa son don héréditaire et plaqua sa main sur sa bouche en retenant un hoquet de surprise. Étendu de tout son long aux pieds de l'adolescent blond, un renard d'un roux avoisinant le rouge la regardait avec circonspection. Ses neufs queues foutaient nonchalamment l'air d'un mouvement ennuyé.

" - Ky ... Kyubi? " murmura-t-elle. " Mais ... "

" - Ne parle pas aussi fort! " ordonna-t-il. " Ne parle pas du tout même, contente toi de penser se sera suffisant ... Tu te demande pourquoi tu peux me voir et m'entendre alors que je suis sensé être dans le corps de ce grand dadais? "

D'un signe de tête, elle répondit à sa question rhétorique et le renard reprit:

" - Tu te souviens de notre première rencontre? Eh bien quand je t'ai soigné, j'ai établi un lien psychique entre nous. Naruto n'est pas au courant alors par pitié, ne lui dit rien sinon on devra faire face à ses colères et reproches pendant au moins trois mois ... Tu en es la seule bénéficiaire ..."

" - Pour ... pourquoi? " bafouilla-t-elle.

" - Parce que je t'aime bien! Bon c'est pas le sujet, si tu es là je suppose que c'est parce que tu l'as ressenti ... et dire que cet abruti est trop absorbé dans le match pour rester un minimum attentif! C'en est désespérant " soupira-t-il.

Un sourire amusé étira les lèvres d’Hinata. Ce que venait de dire le démon était tellement vrai! Elle regarda Naruto, attendrie par le caractère enfantin que les autres étaient incapables de voir. Revenant subitement à la réalité, elle se souvint de la raison de sa présence ici. Elle posa sa petite main blanche sur le bras du jeune homme mais n’obtint pas plus de réaction. En le regardant attentivement, elle remarqua l’excitation qui faisait pétiller ses yeux azurs et le sourire carnassier qu’il arborait..

Beau … elle le trouvait beau avec cette expression figée sur le visage. D’un geste doux, elle caressa la joue de Naruto avant de laisser retomber mollement son bras le long de son corps. Toujours sans détacher ses yeux de ce qui se passait dans l’arène, l’adolescent porta sa main à sa joue. Il avait sentit quelque chose de furtif,à la fois frais et doux et il devait bien avouer que ce n’était pas du tout désagréable.

Le bras de Sasuke venait de transpercer la muraille de sable. À l’intérieur, Gaara découvrait une sensation nouvelle: il saignait. A la vu de son propre sang, tout son corps se mit à trembler et un hurlement déchirant retentit.

Une énergie nouvelle fit son apparition, achevant de replonger Naruto dans sa contemplation. Son acuité visuelle nettement améliorée grâce aux facultés de Kyubi lui permit de déceler jusqu’au passage furtif de l’ombre de la peur recouvrant les traits de son coéquipier. Sasuke chercha à dégager son bras avec frénésie et y parvint de justesse. Une sorte de bras veiné de stries violettes s’échappa du dôme par le trou béant que venait d’y faire le jeune homme pour foncer droit sur lui.

L’appendice se retira peu à peu après s’être abattue sur le sol devant Sasuke. Un silence pesant s’installa et tous fixèrent le cocon de Gaara. Au moment où un œil jaune le fixa à travers le trou, une sueur froide arpenta son échine. L’aura meurtrière jusqu’ici plus ou moins bien contenue qui émanait du porteur du Shukaku frappa de plein fouet l’Uchiwa qui en resta paralysé. La coquille de sable se fissura pour laisser apparaître un Gaara essoufflé se tenant l’épaule.

La vision de Naruto se troubla. Il reconnut immédiatement une technique d’illusion et joignit ses mains afin de s’en libérer. Regardant autour de lui, il vit Hinata qui lui souriait.

« - Qu’est-ce que tu fais là? » demanda-t-il.

« - Ah bah c’est maintenant que tu te réveilles?! » cingla Kyubi.

« - On t’as rien demander à toi … »

 

 

 

NOTE DE L’AUTEUR:

Ah enfin bouclé! >_< J’ai cru que j’en verrai jamais le bout!

Je suis désolée d’avoir mit autant de temps à poster ce chapitre j’espère que vous ne regretterez pas d’avoir attendu si longtemps ^^

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales