Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Romans
    Plumes de Marmotte
    Nb de signes : > 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - thriller - romance - bit-lit - chick-lit - young adult - mystère - suspense
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire la folie de son personnage au Comics Corner (2 PLACES) [ Le 27/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Moi, Shizune, 24 ans, psycologue scolaire
[Histoire En réécriture]
Auteur: hidamari Vue: 6026
[Publiée le: 2009-08-23]    [Mise à Jour: 2012-08-08]
G  Signaler Romance/Humour/Drame/School-Fic Commentaires : 17
Description:
Shizune est psychologue scolaire dans le très célèbre lycée de Konoha. Sa première année a été catastrophique, car personne n'a voulu venir lui raconter ses soucis. Mais, grâce au plan de Kakashi et tout ces nouveau élèves, Shizune risque d'avoir du pain sur la planche ! Et, comme elle se retrouve surmenée après une année vide, Kakashi, lui et ses idées délirantes et sa stupide phrase :" le travail c'est la santé !", pense que ce serait une bonne idée de lui ramener, en plus des douze adolescents pas possibles qui viennent la voir sans arrêt, les 3 cas désespérés du lycée Suna, réputés pour avoir rendu fou 6 psychologues bombardés de diplômes ! Et le pire dans tous ça, c'est l'augmentation qu'elle peine à obtenir de la part de la tyrannique Tsunade qui, pourtant, ne se gêne pas pour lui donner plus de travail, comme, par exemple, emener les premières en voyage au pays du Thé. L'histoire d'une psy qui regrettera vite d'avoir choisi ce boulot, en apparence si simple et pourtant si compliqué !

1 : Prologue
2 : La rentrée ou Pourquoi il faut se méfier des mecs
3 : La rentrée (suite) ou Pourquoi il faut éviter les filles
4 : Présentation de la psychologue scolaire ou Eh Oh ! J'existe !
5 : 1ère semaine de septembre ou Qui a besoin d'une psy ?
Crédits:
Les personnages sont à Maitre Kishimoto !!
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

La rentrée (suite) ou Pourquoi il faut éviter les filles

[1418 mots]
Publié le: 2009-08-23
Mis à Jour: 2009-09-10
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

La rentré (suite)

ou

Pourquoi il faut éviter les filles




Neji se gara à nouveau devant le lycée. Il traversa la rue, s'attendant à trouver Hinata, vêtue de son tee-shirt blanc et de sa jupe en jean noire, debout devant le lycée, comme il l'avait laissée. Mais il la retrouva accompagnée d'une jeune fille qui lui paraissait vaguement familière et qui semblait discuter vivement. Il l'entendit clairement dire :

- Alors t'es la cousine de Neji Hyuga ? La vache ! Tu lui ressembles. T'es presque aussi canon que lui !

- Ame-san....murmura Hinata.

- Oui, Hyuga-san ?

- Mon... mon cousin est derrière toi...

La fille se retourna alors et, rouge comme une tomate, elle bégaya :

- M... mince alors !

- Qui es-tu ? demanda Neji de sa voix calme et grave.

Cette question sembla rendre la fille plus à l'aise. Elle cessa de rougir et répondit d'un ton assuré.

- Je m'appelle Tenten ! Tenten Ame ! Je suis une amie de Lee, tu le connais non  ?

Neji tiqua. Il se souvenait à présent, c'était la fille qui était presque aussi bruyante que Lee. Il faisait en sorte de l'éviter le plus possible. Il avait déjà du mal à supporter le bruyant garçon. Il imaginait facilement le boucan qu'ils pouvaient faire à deux.

- C'est ce que j'ai dis à ta cousine. Tu sais, ce n'est pas très bien élevé de la laisser planté devant la porte, tous le monde la regardait de travers !

- Tu n'as pas à me dire ce que je dois faire ou non, lui répondit-il d'un ton glacial.

Il n'aimait pas du tout qu'on lui fasse ce genre de remarques. "Pas bien élevé" ? Mais de quoi ce mêlait-elle ?

La fille ne répondit rien, soufflée par la froideur du Hyuga.

- Bon, dit-elle alors en se retournant vers Hinata, Hyuga-san, je retire ce que j'ai dit : tu ne lui ressemble pas du tout.

Et elle s'en alla à grand pas. Hinata la suivit.

Neji les regarda partir. Comment cette fille pouvait prendre l'air outrée alors qu'elle était celle qui l'avait insulté ? Et pourquoi Hinata l'avait-elle suivit, elle qui, tout à l'heure, ne voulait pas le quitter ?

" Les filles sont incompréhensibles. Voilà pourquoi il faut toujours se tenir loin d'elles" conclut-il.


***


Lee arriva au lycée avec 5 minutes d'avance. Il décida d'en profiter pour aller s'excuser auprès de Tenten, sa meilleur ami.

- Tenten !!! cria-t-il lorsqu'il la vit.

Sa meilleure amie accompagnée d'une petite fille au yeux blanc se retourna et fronça les sourcils. Une longue expérience avais appris à Lee à rester hors de porter de Tenten dans ces moments là et il préféra hurler de loin :

- T'as passé de bonnes vacances ? Super ! On se voit tout à l'heure !

Mais ce n'était pas l'avis de Tenten qui s'avançait à grands pas vers lui.

- Tu aurait put m'appeler plus tôt !! J'ai du remonter la rue à vélo ! Tu sais que c'est fatiguant ! Si tu m'avais prévenue, j'aurais pas raté le bus !

- Je suis sincèrement désolé ! assura Lee. Mais je t'avais oublié !

- QUOI ?! Tu m'as oublié ? Moi, ta meilleure amie depuis toujours ? Tu ne mérites pas mon amitié ! Je ne te parles plus !

Tenten s'en alla à grands pas. La petite fille au yeux blancs la suivit. Lee les regarda partir. Il connaissait Tenten par cœur, il savait que lorsqu'elle se mettait en colère, c’était qu'il venait de lui arriver quelque chose qui l'avait blessé. Lee en avait simplement assez que son amie passe ses nerfs sur lui. C'était une chose qu'il trouvait injuste et stupide.

" Les filles sont énervantes. Elles se laissent sans arrêt dominer par leur émotions, au risque de faire du mal au autres. Voilà pourquoi il faut les éviter." pensa Lee.


***


Kiba Inuzuka s’arrêta une seconde devant la vitrine de la boulangerie afin de s'admirer. Il passa la main dans ses cheveux bruns ébouriffés, admira ses propres yeux sombres et sourit à son reflet se toutes ses dents blanches.

- A peine cinq heures de sommeil et je pète la forme  !

Kiba s'adressait à son chien, Akamaru, un énorme chien blanc qui semblait sourire. Il l'accompagnait jusqu'au lycée et attendait dans les parages jusqu'à la fin des cours. Akamaru était incroyablement bien dressé.

Ils descendaient donc la rue, se dirigeant vers le prestigieux lycée de Konoha. Kiba était fière de lui. Il avait finit par y aller, dans ce lycée, et sans trop se fatiguer en plus. La nature l'avait gâté avec ses sens incroyablement développé, sa mémoire photographique inouïe qui lui permettait de retenir ses cours sans en écouter un mot, et... son physique avantageux. Il se l'avouait avec modestie, pensait-il, la nature avait été plus que généreuse avec lui.

C'est lorsqu'il passa devant le fleuriste qu'il percuta de plein fouet une fille mince et aux longs cheveux blonds, portant une queue de cheval.

- Nan mais tu peux pas faire attention ? cria-t-elle.

Kiba leva les yeux, et fut surpris de croiser des yeux d'un bleu magnifique. Il en resta sans voix.

- Regardes où tu marches bon sang !

- Dé...désolé.

- C'est ça ! lança-t-elle d'un ton tranchant.

La fille se releva avec grâce, épousseta sa jupe rose et son chemisier et s'en alla. Kiba poursuivit son chemin. Mais la fille qu'il venait de bousculer semblait suivre exactement le même que lui. Au bout d'un moment, la fille se retourna brusquement et lui lança :

- Tu vas arrêter de me suivre ?!

- Mais.... Je te suit pas ! Je vais au lycée Konoha !!

- Oh ! Moi aussi...

Elle sembla regretter de s'être emportée. La nature avait aussi offert à Kiba un caractère des plus sociable. Aussi, un sourire franc sur les lèvres, il lui déclara :

- Je m'appelle Kiba. Et toi  ?

- Qu'est ce que ça peut te faire ? répondit-elle avec brusquerie.

Là dessus, la fille se détourna et partit en courant presque. Kiba resta abasourdit.

" Elles sont toutes trop bizarres ! Voilà pourquoi il faut toujours les éviter !"


***


Shikamaru Nara ne voulait pas se réveiller. Il écrabouilla presque son réveille lorsqu'il se mit à sonner. Il enfonça la tête plus profondément dans son oreiller. Shikamaru aurait voulu dormir un peu plus longtemps mais il savait que, d'une minute à l'autre, sa tyrannique mère viendrait le tirer de sous ses draps, de gré ou de force.

Shikamaru, en plus d'être fainéant, était un véritable macho. Il trouvait les femmes étranges et, selon son expression, "galères". Et, comme femme galère, sa mère était en tête de liste. Quel drôle de couple elle formait avec son père...

- Je n'en reviens pas !!! Tu es encore endormi !! C'est ton premier jour au lycée, tâche de faire bonne figure !! J'espère que les professeurs de Konoha sauront te réveiller pour de bon plus efficacement que moi !!

" Voilà... C'est partie, elle me hurle dessus dès le matin, ça promet ! Voilà pourquoi il faut toujours se tenir à distance des filles !" pensa alors Shikamaru, pendant que sa mère tirait énergiquement les rideaux, laissant le Soleil baigner la chambre de ses rayons.


***


Kakashi ne comprenait vraiment pas la réaction de Shizune. Elle tournait en rond dans la salle des profs en se rongeant les ongles.

- Qu'est-ce que je vais leur dire ? avait-elle hurlé.

- Bah... Que tu existes et que tu vas les écouter.

- Je vais plus leur faire pitié qu'autre chose !

- C'est déjà ça ! Fais leur pitié, et aide les ensuite. Puis, par le bouche à oreilles...

- Bouche à oreille ? Tu crois vraiment qu'ils vont vanter une psy auprès de leurs amis ? Ils y vont en cachette, ce sont des ados, bon sang ! Ils ne viendront que s'ils en ont envie !

- Olala !! Tu n'es jamais contente ! De toutes façons tu ne peux plus te défiler. Tu attends les vingt premières minutes, et tu vas de classe en classe, pour les persuader de venir te confier leurs secrets.

- Ahrg !!!! Tu ne comprends rien à rien !!!

Shizune s'en alla à grands pas. Kakashi fronça les sourcils.

" C'est pourtant une excellente idée ! Tous ce que je voulait c'était l'aider ! C'est sûrement pour ça que Gai me conseille toujours d'éviter les filles..."


  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales