Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1038 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Mes origines. Auteurs :
[Groupe: Natsu-Kame]
minouchemi & emimix3
Vue: 2861
[Publiée le: 2009-03-26]    [Mise à Jour: 2009-09-01]
13+  Signaler Romance/Humour/Action-Aventure Commentaires : 7
Description:
UA

Konoha-city, Université où se réunissent les plus talentueux combattants dignes de devenir un jour l’élite du pays du feu !

Suivons les traces de ce jeune homme blond aux yeux bleu qui, sur les conseils de son tuteur, intégrera cette grande université.

Mais est-ce seulement cela ? Quelle raison de plus le pousserait-il à y entrer ?

ATTENTION ! Au programme ! De l’humour (poilant !) de l’action (tan-tan-tan !!) et de la romance (…)

Aucun couple défini ! Par contre… Attendez-vous aux surprises, comme au classicisme, en fonction de nos goûts et humeurs du jour. Risque de Shônen-Ai mais pas de SasuNaru.

Ecrit en coproduction par emimix3 et Minouchemi.
Crédits:
Les personnages sont de Masashi kishimoto... A part deux-trois genre Kameko. Enfin, si vous connaissez pas leur nom, c'est que c'est Made in Esprit Tordu Corp.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Kaitel 1. Arrivée à Konoha.

[2542 mots]
Publié le: 2009-03-26Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Mes origines. Kaitel 1.

 

Assis à l’arrière d’un taxi, contemplant le paysage frais et déroutant pour lui défiler sous ses yeux, Naruto, un jeune homme de dix-neuf ans aux cheveux blonds et aux yeux bleus se dirigeait vers Konoha–city sur les recommandations de son tuteur qui lui avait affirmé qu’il trouverait son passé là-bas. Un soupir las franchit ses lèvres  en se remémorant sa dernière discussion avec celui-ci…

 

Flash back :

 

Dans un petit dojo qui jouxtait la petite maison où il habitait un peu à l’écart du petit village de l’herbe, deux jeunes hommes se livraient un combat acharné. Aucun ne voulait céder face à l’autre, s’aidant de leurs attaques les plus dangereuses. Enchainant techniques de kempô, de kung-fu et de jiu-jitsu à une vitesse infernale, les spectateurs auraient été sidérés s’il y en avait. Finalement ce fut le plus jeune qui l’emporta de justesse, d’un balayage qui le fit grimacer.

 

-         Félicitations Naruto, s’exclama le plus vieux après avoir repris son souffle, assis sur le sol témoin de leur combat éprouvant, autant par quelques traces de sang que par les tatamis abimés. 

-         Merci Iruka-san, mais je vous ai battu de justesse aujourd’hui….j’ai encore beaucoup de progrès à faire, répondit  Naruto dans un grand sourire à faire pâlir un soleil d’été.

-         Certes, mais si tu avais utilisé tes dons au maximum de leur potentiel, je serais déjà KO depuis longtemps.

 

Naruto ne lui répondit pas et s’allongea sur le sol, les bras croisés derrière la tête, fixant le plafond d’un œil morne. Il resta ainsi pendant quelques instants avant de soupirer, las.

 

-         Iruka-san…pourquoi refusez- vous de me dire qui je suis et d’où je viens ?, lâcha t’il d’une voix éteinte.

 

Iruka qui s’essuyait le visage à l’aide d’une serviette soupira longuement, fatigué. Il se dirigea vers lui et s’allongea à ses côtés silencieusement.

 

-         Naruto, tu sais très bien que je n’en ai pas le droit, souffla le tuteur.

 

Naruto se redressa subitement. Il suppliait du regard son tuteur.

 

-         Mais pourquoi ? Visiblement vous savez…

-         Non je ne sais pas tout ce qui se cache derrière tes origines. Je ne sais que peu de choses et si on m’a donné l’ordre de ne rien te dire c’est qu’il y a une raison.

 

Naruto lui jeta un regard blessé mais résigné, depuis ses douze ans c’était le même discours et il en avait assez qu’on lui cache son histoire.  Il se recoucha, fermant les yeux.

 

-         Vous pensez vraiment que je trouverai des informations sur mes parents à Konoha-city ?

-         Oui.

-         Je l’espère, souffla Naruto qui commençait à s’endormir.

-         Ne t’endors pas Naruto, tu pars dans deux heures.

-         Hum, hum oui Iruka-san, murmura celui-ci, sombrant déjà et ne remarquant pas le petit sourire en coin de celui qui l’avait élevé depuis sa naissance.

 

Fin du Flash Back

 

Il sourit alors que le taxi franchissait les grandes portes de Konoha-city, celui qu’il considérait comme un père ne lui avait laissé en tout et pour tout qu’une demi-heure pour se préparer, heureusement que ses bagages étaient déjà préparés ! Il se demandait bien comment il se vengerait…..bah après tout il avait le temps puisqu’il ne le reverrait pas avant quelques mois.

 

-         Ca y est jeune homme nous sommes arrivés !, dit le chauffeur stationnant devant une grande grille de couleur pêche où plusieurs personnes semblaient attendre l’ouverture.

 

Remerciant rapidement l’homme, il descendit et alla prendre ses bagages alors que la grille s’ouvrait sans un grincement.

Pénétrant à l’intérieur, il admira l’immensité de l’université qui lui faisait face. Immobile, il contemplait la verdure qui s’harmonisait parfaitement avec les bâtiments jusqu'à ce qu’il fasse bousculer par quelqu’un qui ne se gêna pas pour l’insulter.

 

-         Eh tu pourrait pas bouger de là, pauvre tache ?! Tu gènes le passage, abruti !

 

Naruto se retourna surpris, détaillant celle qui venait de l’insulter, ses cheveux d’un rouge terne étaient maintenus par un bonnet de couleur beige, elle avait des yeux bruns, un visage fin et un teint clair. Elle aurait pu être mignonne si son visage n’était pas déformé par la colère. Voyant qu’il ne répondait rien, elle l’empoigna brusquement par le col de son polo orange dans l’intention de l’intimider. Le blond fonça ses sourcils et répondit sous le même ton véhément que la jeune femme.

 

-         Non mais tu te prends pour qui pour me traiter de tache tu t’es bien regardée ?!!

 

Accusant mal la repartie cinglante de Naruto elle entreprit de le frapper mais elle se figea soudainement, retenant difficilement un cri d’effroi : les yeux de Naruto étaient soudainement devenus rouge sang, ses pupilles s’étaient allongées comme celles des félins. Une aura sombre et pesante l’entourait faisant fuir les autres étudiants qui s’étaient avancés dans l’espoir de voir un combat bien que cela soit interdit. Au bout d’un moment elle le relâcha brusquement, sifflant d’un air méprisant, cachant sa peur.

 

-         Tss…je parie que tu vas dans la section combat et stratégie. 

 

Il ne répondit rien et vexée elle tourna des talons. Il remarqua avec satisfaction qu’elle tremblait légèrement et c’est avec un sourire sadique qu’il se dirigea vers un grand tableau afin de pouvoir se rendre à l’internat.

 

 

Un nombre incroyable de jeunes hommes était agglutiné devant les portes de l’internat attendant que celle-ci s’ouvre pour qu’ils puissent se débarrasser de leurs bagages encombrants. Naruto était en retrait et regardait les alentours quand il vit une femme vêtue d’un simple kimono noir se diriger vers l’internat : elle avait des cheveux et des yeux noir d’encre. Elle se frayait un chemin parmi la foule puis monta en haut des escaliers pour s’adresser à la foule.

 

-         Bonjour jeunes gens, je suis la secrétaire principale de l’université de la feuille, durant vos trois années d’apprentissage, vous allez cohabiter dans cet établissement, nous souhaitons que vous soyez à l’aise dans ces locaux que nous avons réaménagés. Cette année vous serez logés par groupe de trois….

 

Un brouhaha général retenti, chacun se demandant avec qui il serait.

 

-         Un peu de silence s’il vous plaît !, tonna la secrétaire d’une voix ferme. Une fois le silence revenu elle continua : Maintenant, je vais faire l’appel et vous attribuer vos clés... vous aurez la journée pour vous installer, les cours commenceront demain a neuf heure trente tapante je ne tolérerai aucun retard.

 

Sur ce elle commença l’appel. Naruto n’eut pas à attendre longtemps et se dirigea vers la secrétaire à l’entente de son nom.

 

-         Uzumaki Naruto, Inuzuka Kiba, et Nara Shikamaru, dit-elle attendant qu’ils arrivent.

 

Seul Naruto se présenta devant elle.

Patientant quelques secondes et ne voyant toujours personne d’autre arriver elle lui donna deux clés.

 

-         Premier étage porte 213.  La première clé ouvre la porte d’entrée, la seconde celle de ta chambre. J’espère que tu te plairas ici, dit-elle d’une traite, le regardant droit dans les yeux avec intensité.

 

Légèrement mal à l’aise face à  son regard, il s’empressa d’entrer dans le bâtiment, conscient qu’elle le suivait des yeux. Il arriva rapidement devant la porte 213 et y pénétra avec soulagement, content de ne plus sentir le regard intense de la secrétaire. Il traversa le petit couloir de couleur beige foncé qui donnait sur un petit salon avec en son centre une table ronde de couleur rouge, quelques chaises en métal l’entourant, trois portes de la même couleur que la table faisaient office de chambres à coucher, une autre porte jaune pâle donnait sur une salle de bain assez spacieuse. Naruto n’eut pas le temps de continuer à visiter que la porte d’entrée s’ouvrit à la volée le faisant sursauter.

 

La première chose qu’il vit fut un énorme chien blanc qui aurait pu être mignon s’il n’était pas aussi gros et grand. Un jeune homme d’à peu près la même taille que lui entra dans son champ de vision, brun, le teint mat, le visage assez fin et d’étranges tatouages rouges en forme de triangle allongés sur toute la longueur des joues.

 

-         Salut ! , s’exclama joyeusement le brun, vite suivi par le chien qui émit un jappement sonore.

-         Heu…salut, répondit Naruto

-         Je m’appelle Kiba Inuzuka du clan Inuzuka et toi ?

-         Naruto Uzumaki…et c’est tout.

-         Tu viens d’où ?

-         Du pays des nuages.

-         Je me disais bien que je ne t’avais jamais vu à Konoha ! Je connais pratiquement tout le monde ici ! Et dans quelle section vas-tu ?

-         Combat et stratégie

-         Ah comme moi !! J’espère qu’on va bien s’entendre !! Oh je vois que tu as un chat, s’exclama t’il en se dirigeant vers la cage que Naruto avait posée devant l’une des chambres.

 

Naruto le regarda se diriger vers la cage, se demandant s'il arrivait à Kiba de s’arrêter de parler ou de bouger dans tous les sens, on aurait dit un chien qui s’extasiait devant un bel os à moelle. Cette petite réflexion faillit le faire éclater de rire si Kiba ne s’était pas aussitôt exclamé :

 

-         Ha mais ce sont des chatons !!

-         Oui, répondit Naruto qui s’approcha de Kiba. Je te présente Neko, dit-il en montrant un des petits chatons endormis au pelage aussi blanc que la neige,  Noroke, il désigna un autre au pelage de feu qui faisait sa toilette, et Neta ; celle-ci était beige pâle et s’étirait consciencieusement.

-         Ils sont beaux, répondit-il en se levant. Bon Shikamaru ne devrait plus tarder à moins qu’il soit parti dormir dans une des nombreuses pelouses de l’université.

 

Naruto lui jeta un regard interrogateur, Kiba le vit et s’empressa d’expliquer.

 

-         Il est le troisième à cohabiter avec nous, c’est un flemmard de première mais il est sympa tu verras…bon je prends cette chambre-là, dit il passant du coq a l’âne.

 

Naruto le regarda le regarda les yeux exorbités, ce mec était branché sur du deux cent vingt volts ou quoi?

 

-         Ha ! Au fait, dit-il, faisant légèrement sursauter Naruto qui était encore perdu dans ses pensés. Il y a une fête de bienvenue ce soir organisée par Ino et sa clique, ça te dit de venir ?

-         Ouais ça peut être sympa.

-         Ok à toute à l’heure alors!

 

Sur ce il s’enferma dans sa chambre. Naruto secoua la tête avec fatalisme, il était vraiment tombé sur un mec unique en son genre. Il prit ses effets personnels et se dirigea vers l’une des deux chambres libres profitant de l’après-midi pour s’installer.

 

 

 

Il était dix-neuf heures, Naruto se préparait pour se rendre à la fête qui se déroulait dans une salle hors du campus.

Il avait eu le temps de discuter avec ses deux colocataires. Ils avaient tout les deux un caractère parfaitement opposé : Kiba était aussi excité qu’un chien alors que Shikamaru était aussi mou qu’une limace. Ils avaient fait plus ample connaissance….enfin surtout Kiba et lui car Shikamaru s’était endormi dix minutes seulement après être arrivé, ce qui l’avait laissé perplexe, mais Kiba lui avait assuré que c’était normal et que malgré le fait qu’il soit endormi, il enregistrait tout ce qu’ils disaient. Il n’y croyait pas vraiment mais ne disait rien, après tout il ne les connaissait que depuis quelques heures.

Il mit ses vêtements après une bonne douche et se regarda dans le miroir, il avait opté pour un classique : polo blanc assez près du corps, pantacourt en jean et des baskets blanches. Il sortit de sa chambre et siffla  admirativement devant Kiba. Celui-ci s’était mis sur son trente et un ! Apparemment il n’allait pas seulement s’amuser à cette fête.

 

-         Eh bien ! Les femmes vont se bousculer à ta porte se soir !, fit-il avec un grand sourire moqueur.

-         Je l’espère bien !, répliqua-t-il en pouffant.

 

 

 

La musique battait son plein dans la grande salle. Beaucoup de monde était agglutiné sur la piste de danse et semblait en transe, porté par la musique techno que crachaient les enceintes. Kiba leur désigna un coin tranquille où il y avait des places de libres, ils s’y dirigèrent et s’installèrent tranquillement discutant de tout et de rien jusqu'à ce qu’une jeune femme aux cheveux blonds platine et aux yeux bleus très clairs ne s’approche d’eux discrètement pour faire la bise a Kiba et Shikamaru. Elle fixa Naruto avec insistance puis le détaillât sans gène, celui-ci fit de même la trouvant mignonne, elle rougit quand elle s’en aperçut et détourna la tête pour finalement frapper Shikamaru qui s’était endormi une fois de plus. Naruto se remit à la contemplation de la salle quand son regard tomba sur la plus belle créature qu’il n’ait jamais vue sur terre.

 

Cela devait bien faire deux minutes qu’il fixait cette femme complètement fasciné par sa beauté, ses cheveux curieusement rose étaient coiffés en chignon mais qui laissait échapper quelques mèches rebelles, une peau pêche qu’il imaginait d’une grande douceur, des yeux vert émeraude magnifiques, un corps fin et harmonieux. Elle portait un petit débardeur bordeaux qui révélait une petite poitrine tout à fait adorable ainsi qu’une mini jupe plissée rose pâle révélant ses jambes fines et galbées.

Naruto déglutit difficilement, alors qu’il détaillait encore une fois cette femme si désirable qui avait éveillé ses sens. Il se leva prêt à aller lui parler quand il fut stoppé dans son élan par Kiba qui le regarda avec un sérieux qui surpris le jeune homme.

 

-         N’y vas pas….elle n’en vaut pas la peine crois-moi, tu ne ferais que tomber dans son piège….. »

 

A suivre……………

 

emimix3 : Hey hey.

Minouchemi: Je suis très fière de moi sur ce chapitre! Ne trouves-tu pas emimix3 que j’ai un grand talent concernant….heu…l’humour?

emimix3 : … Le quoi? Tu connais ce mot toi ?

Minouchemi : Bah bien sûr que je le connais, l'humour est ma langue natale!

emimix3 : … Euhm.

Minouchemi : J'ai dit quelque chose qui fallait pas? *regarde avec une grand innocence les lecteurs*

emimix3: Tu peux, y'a juste ceux qui ont des tripes qui nous suivront. Du coup c'est pas des chibi eyes qui vont leur faire pitié.

Minouchemi : Pas faux tout ça *entre dans une grande réflexion* quoique des tripes c'est pas assez je trouve, il faut plutôt être fou pour lire notre fic (même si moi comparé à toi je suis très sage)

emimix3: Sage? C'est beau de rêver. Mais fou... Peut-être pas, une déficience mentale suffit.

Minouchemi : déficience mental? Chers lecteurs êtes-vous des déficients mentaux? Eh bien si vous ne l'êtes pas vous le deviendrez vous êtes prévenus moi j'y ai perdu plein de neurones, du coup maintenant je suis à moitié folle.

emimix3: Dis toi que la moitié de tes vingt neurones ont été sacrifiées au nom du développement artistique. Ou régression remarque.

Minouchemi: .....je pense plutôt que c'est toi qui m'as fait perdre mes neurones restantes déjà que je n'en avait pas beaucoup...

emimix3: Eh bah vas y, t'en qu'à faire dis aussi que c'est moi qui ai perdu ton jeu de Pokémon!

Minouchemi: Quoi nan mais tu me vois moi du haut de mes 21 ans tout mouillés m'amuser aux Pokémons !! Je préfère encore regarder Barbie....heu nan tout compte fait.

emimix3: Plus rien ne m'étonne de ta part. Sur ce, bon courage pour nous suivre, lecteurs!

Minouchemi:....bon courage plutôt pour te suivre toi! Parce que c'est moi qu'il faut plaindre...sur ce, chers lecteurs, à bientôt!

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales