Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 2266 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Mensonge et trahison, et plus si affinité ... Auteur: ranbilan Vue: 31126
[Publiée le: 2007-10-20]    [Mise à Jour: 2009-04-27]
13+  Signaler Général/Romance Commentaires : 228
Description:
Alors que Sasuke est de retour à Konoha tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des monde : Naruto file le parfait amour avec Hinata, Sasuke et Sakura se rapprochent de plus en plus de l'autre et c'est sans compter l'appui de Tsunade pour ré-intégrer Sasuke au village.
Seulement il est des bonheurs qui ne sont pas fait pour durer : lors d'une soirée Sasuke commettra l'irréparable. Peu après l'incident, Sakura devra se rendre à Suna où elle trouvera du réconfort en Temari, et auprès d'une personne inattentue ...

Tourmentées par leurs histoires d'amour, et victimes de leurs sentiments parfois ambigus, nos deux jeunes héroines devront faire des choix au risque de blesser certains, et subire ceux des autres. Le Bonheur auquel elles aspirent est pourtant à portée de leur main ; réussiront-elles à s'en emparer ?

Couples : Saku/Sasu (au début) puis Saku/.... , Shika/Tema.

Première fic !

[Dernier chapitre en cours d'écriture !]
Crédits:
Pas à moi, mais à Masashi Kishimoto ... Ah si, j'oubliais ... Kimi et Sasuke sont à moi (si si, Sasuke aussi, venez lire pour voir !)
J'emprunte aussi le nom de Ri Kouyuu, mais je ne sais plus de qui et de quel manga il vient ...
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Aller de l'avant

[3020 mots]
Publié le: 2008-08-04
Mis à Jour: 2008-08-19
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Bonjour tout le monde !

Je suis désolée, je n'ai pas pu poster avant, pour la simple et bonne (si si) raison que j'étais en colonie aux Etats Unis, et, pour mon plus grand malheur, sans ordinateur ni internet ... Enfin, j'ai profité de ça pour écrire une grande partie de ce chapitre, qui a quand même, selon moi, une taille respectable (je ne pourrais pas, de toute façon, écrire un chapitre de 26 000 mots en une semaine, je sais pas comment Kokonut y arrive ...). Et vu que c'était sur papier, ça m'a permis de plus travailler le style, chaque mot de ce chapitre a été pesé, et j'ai passé beaucoup de temps sur le plan, et l'enchainement des actions, et le choix des expressions et même de la ponctuation (j'ai lu Flaubert, et j'ai découvert les points-virgule XD), j'espère que ça se verra un peu ... *sourire gêné*

Breffons ! Je voudrai remercier Tsuky-chan, Liliblue, Drago117, Cassandre (qui a laissé trois commentaires, merci beaucoup !!) et Princess_Ines pour vos commentaires, ils m'ont fait très plaisir ! Seulement, je remarque que j'ai de moins en moins de commentaires, y'a un truc que vous n'aimez pas/plus ?

Sur ce, je vous laisse lire !


CHAPITRE 22 : UN NOUVEAU DEPART


Sakura et Temari étaient rentrées à Suna depuis une petite semaine. Cela faisait présicément dix jours qu'elles étaient parties du village de la feuille. Durant tout le voyage qui avait duré les trois jours réglementaires, Sakura avait réconforté son amie. De moins en moins au fur et à mesure que le temps passait, certe, mais la rose des sables était toujours perturbée par la décision de son brun parresseux ...

Aujourd'hui, Sakura devait retrouver Gaara. C'était, prétendait-il, au sujet de Kimi ; ce prétexte la faisait sourire. Elle se préparait donc à sortir, tout en pensant à l'Uchiwa. Elle était fière d'elle : elle n'avait pas cédé à la tentation, pourtant très forte, de lui (re)tomber dans les bras. La mélancolie s'empara d'elle ; et abandonnant la robe qu'elle avait dans la main, elle s'allongea, vêtue seulement de son boxer et soutien-gorge noirs. Et si elle avait cédé ? Qu'est ce que ça aurait donné, de recommencer à l'aimer ? De plus, la flamme de l'amour qu'elle avait eu tant de mal à éteindre s'était comme ravivée à la vue de son ancien amant. Oui, ça aurait pu être bien ... même très bien ...

C'est le coeur empli de doutes nouveaux que la fleur de cerisier sorti de son état second. Sa rêverie, cette réflexion, avait duré un petit quart d'heure ; elle n'était pas encore en retard, mais elle devait se dépécher. Et aussi, prévoir de parler avec son actuel petit ami, qu'elle n'avait qu'entre-apperçu depuis son retour.

Plus que dix minutes. Elle se maquilla légèrement, et partit d'un pas rapide vers le bureau du Kazekage. Une fois arrivée, elle entra sans s'annoncer.

« Bonjour, Gaara !

  • Bonjour, Sakura-chan, sourit le rouquin.

  • Tu voulais me voir ? Au sujet de Kimi, m'a dit Kankuro ...

  • Oui, entre autre, confirma-t-il, un petit air gêné sur son visage parfait. Je ne voulais pas te parler que de ça, mais j'aurai besoin ton avis sur la question, tu es son médecin, après tout ... Kimi ... elle a presque réussi à controler du sable ! Au bout de quoi, deux semaines d'entrainement ? C'est juste impressionnant ...

  • Alors elle l'a fait ... C'est intéressant ... Il faut le dire à Tsunade-sama, et lui demander des conseils. J'en avait parlé avec elle à Konoha, et il y aurait peut être une possibilité pour que ça soit dangeureux ... Je ne veux prendre aucun risque, je me suis trop attachée à elle ! Ne lui fait plus travailler ça jusqu'à ce que je t'informe de la réponse de Tsunade-sama, d'accord ? Je vais aller lui envoyer un oiseau !

  • Ou... Oui ! Gaara avait l'air troublé. Mais attend, je voulais aussi te demander autre chose ...

  • Oui ? Répondit Sakura avec un air empressé.

  • Assieds toi. Je voulais savoir si tu es bien, à Suna. Tu m'avais dit que tu sortais avec quelqu'un ici, et Temari m'a dit pour Sasuke, à Konoha ... Bref, je voulais savoir si il y avait quelque chose que tu veux me dire, une requête, n'importe quoi, vu que je suis le Kazekage ... »

Bon ... Tsunade-sama attendrait bien un quart d'heure de plus ! C'était vraiment une preuve de son amitié que Gaara présentait là. La rose se mit alors à raconter à son ami sa vie sociale, ce qui était différent, par rapport à Konoha ... Et en parlant de tout ça avec lui, elle réalisa que si elle n'était pas triste ici, elle n'était pas heureuse. Quelque chose manquait ...

« Et sinon, tu ... Tu as quelque chose de prévu ce soir ? Parce que ça pourrait être sympa, qu'on dîne ensemble, non ?

  • Bien sur, j'adorerai ! Je dois faire deux ou trois petites choses cet apres midi, mais avec plaisir !

  • Génial, alors, sourit Gaara. »

Sakura eu alors un genre d'illumination, et, juste avant de refermer la porte, elle dit :

« Au fait, si tu veux me parler, tu peux le faire sans prétexte, tu sais ? »

Un rougissement du Kazekage plus tard, elle s'en alla. Il était trois heure de l'après midi ; elle souriait. C'était presque l'heure de retrouver Sasuke. Tout en écrivant la missive à sa supérieure, elle se mordilla la lèvre, ennuyée. Comment allait-elle bien pouvoir expliquer au châtin qu'elle ne pouvait plus le voir, ou du moins, plus comme avant ? Elle quitta la pièce, et soupira, en s'appercevant qu'après seulement cinq minuscules petites minutes de marche, elle était déjà face à son "rendez-vous". Elle était arrivée plus vite que prévu, et ne savait toujours pas comment justifier sa décision. Prenant sur elle, Sakura entama la conversation.

« Sasuke, tu m'as manqué !

  • Toi aussi, répondit-il en tentant de l'embrasser. Je voulais te revoir, tu sais ? J'ai quelque chose à te dire, en fait.

  • Moi aussi, laisse moi parler la première s'il te plait. Le garçon acquieça. Je pense ... comment dire ...? Je pense qu'on devrait arrêter de se voir ... Désolée, souffla-t-elle en rougissant, la tête penchée, et regardant ses pieds. »

Elle leva les yeux, navrée, et fut plus que surprise de découvrir un sourire sur son visage. La pauvre fleur était décontenancée. Le châtin lui expliqua alors :

« Je m'y attendais, tu sais ? Depuis le tout début, je sentais que tes sentiments n'étaient pas aussi forts que les miens. Et puis, tu avais l'air troublée ... Enfin, le fait est que je pars en voyage avec ma famille, on ferme la boutique pour un mois. Et je pense que c'est inutile de rester ensemble, si c'est pour être séparés ... C'est ce que je voulais te dire ... C'est parfait !

  • Merci, Sasuke, dit Sakura après un petit silence. »

Elle se mit sur la pointe des pieds, et déposa un petit baiser sur la joue de son deuxième amant. C'était un baiser d'adieu, prometteur d'une amitié nouvelle.

« Je pars demain à 11h, viens me dire au revoir !

  • Compte sur moi. »

Elle attendit que Sasuke se soit éloigné pour s'assoir, et soupira. Elle pensa soudain à son rendez-vous du soir même, et se mit à sourire sans raison. Il était quatre heure, elle avait précisément trois heures et trente minutes pour faire un tour à l'hopital et se préparer.


Pendant ce temps, à Konoha, deux jeunes hommes qui ne se parlaient guère habituellement s'étaient retrouvés dans un bar, et avaient, en toute amicalité, patagé une, puis deux, puis trois bouteilles de Saké. Ils ouvraient la quatrième, et commençaient à être sérieusement émechés quand le premier brun prit un air dramatique.

« J'aurai dû lui dire, à Sakura, que j'avais un ours en peluche ... Hips ! Ça aurait peut être mieux marché !

  • Elle me manque ... Pourquoi l'amour, z'est -hips- si douloureux ? C'est pas juste que ça soit méchant comme ça !

  • Ah, non, Shikamaru ! Sakura, c'est mon amoureuse !

  • Pas elle, Temari, bananeuh, répliqua ledit Shikamaru en ricanant stupidement.

  • Ah, z'ai eu peur ... Parce que tu sais, si t'avais pas précisé, z'aurais pas hésiter à te Chidorizer la gueule, hein !

  • Ca aurait été un beau pestacle, eu spectacle ... Mais, hips ! T'aurais pas réussi, ha haha !

  • ... Hn ... Ze veux la voir, soupira Sasuke, en passant d'une tête amusée au déséspoir. Z'vais demander à Tsunade-sama, t'penses qu'elle voudra bien ?

  • P'têtre que oui, p'têtre que non ... Oh, coucouuu Naru !T'sais pas quoi ? Sasuke veut aller à Suna, mais Tsunade-sama va lui poser problème, hihihi !

  • O'baa-chan ? Offre lui du Saké, et l'affaire est dans le sac ! Fit le blond avec un sourire coquin.

  • Vouaii, c't'une bonne idée, merci Naruto ! Viens ici, que z'te fasse un calin ! Bon, z'est pas tout, mais ze vais aller à Suna la chercher, alors. Elle pourra pas dire non comme ça ! Mais ... pas maintenant ... ze veux dormir, d'abord ... Zzzz... »

Cinq heures sonnaient quand Ino découvrit son meilleur ami et Sasuke endormi sur une table, au milieu de ce bar qui fermait. Elle semblait bien décidée à les réveiller comme elle avait l'habitude de le faire avec Shikamaru, avec la bonne vieille technique du coup de poing no justu.


Mais laissons nos deux bruns à leur malheur, et retournons à Suna, où Sakura venait de sortir de l'hôpital. Elle avait fini sa ronde, tout allait bien, et Kimi était en bonne santé, malgré ses inquiétudes ; elle voulait à présent rentrer et se préparer. Gaara devait la retrouver en bas de chez eux dans quelques heures.

Elle se rendit donc dans sa chambre, et examina son armoire. Elle avait ramené des robes de Konoha, et fait un peu de shopping ici ; un bel étalage de vêtements lui faisait donc face. La jolie rose hésitait entre une robe noire toute simple, mais qui mettait terriblement ses fines formes en valeurs, et un kimono traditionnel, qui lui allait moins bien, mais qui avait l'avantage de s'accorder à merveille avec son collier fétiche, celui qui contenait les portraits de son père et de sa mère. Elle prit une douche, et se décida finalement pour le Kimono (la robe noire faisait un peu "trop" pour un premier rendre-vous, amical qui plus est). Elle revêtit donc l'étoffe de soie argentée. Un motif vert émeraude, de la même couleur que ses yeux, et en forme de cercles tous plus ou moins reliés décorait la pièce de tissu ; les petits tourbillons formés donnaient une allure aérienne au vêtement. Il était agrémenté d'une ceinture unie, au ton un peu plus foncé que le reste. Sakura releva ses cheveux ondulés pour l'occasion avec une pince, à l'arrière de sa tête. Enfin, elle accrocha le collier à son cou délicat. Elle se maquilla alors : un peu de fard à joue pour retrouver la couleur des froids soirs d'hiver, du mascara, et un trait de khôl ; elle mit aussi un peu de ce rouge à lèvre brillant qui lui faisait des lèvres à croquer et la rendait si mignone. Elle était fin prête, et, par on ne sait quel miracle, dans les temps.

Elle jeta un coup d'oeil à sa montre, et vit qu'il était presque l'heure. Le connaissant, il devait surement déjà être là ... Sakura descendit les marches de chez elle, et apperçut sans surprise Gaara, qui arrivait tranquilement. Il était à quelques metres à peine de chez lui. Il l'apperçut, et d'un commun accord, ils se dirigèrent vers le restaurant choisi par Gaara, un petit restaurant asiatique typique. Le trajet, qui dura quelques minutes à peine, ne fut pas tel que la rose le redoutait , c'est à dire, sans un bruit, dans un silence embarrassant. Au contraire, le Kazekage se montra très communicatif, et même amusant.

Ils s'assirent, puis un serveur leur apporta le menu. Ils commandèrent, Sakura un menu soupe-suchi-sashimi-salade ; le shukaku, qui semblait perdu dans ses pensées, demanda d'une voix absente « la même chose ».

Gaara observait son invitée avec un regard brûlant. Ses joues étaient colorées d'un rose très pâle, presque invisible. Cette coloration était peut être dûe au verre de vin qu'il s'était autorisé, mais celui ci n'avait probablement fait que rendre le rose de ses joues plus rose, et ainsi faire apparaître cette mignone couleur sur sa peau claire ...

Charmante ... C'était surement ce qui la qualifiait le mieux à cet instant. Ses doigts délicats semblaient danser, accompagnant chacune de ses paroles, les transformant en chants hypnotiques. Elle n'était que grâce et beauté. En cet instant, elle rappelait les sirènes, ces créatures marines si belles, si puissantes, mais aussi si dangereuses ... Bah ! après tout, l'heure était aux risques ...

« Je te trouve très belle, ce soir ... Ces couleurs te vont vraiment ... à ravir ... »

Un regard prolongé entre les deux protagonistes s'en suivit. Il ne s'arrêta que quand Sakura baissa ses yeux, fixant pendant un temps qui sembla interminable au rouquin un point qu'il n'arrivait pas à discerner, apparemment un peu en dessous de ses yeux. Puis, inopinément, elle se courba, et, les yeux fermés, elle déposa un léger baiser sur ses lèvres. Sakura se leva précipitemment, gênée, confuse, et vraiment rouge. Et, toute troublée qu'elle était, elle balbutia :

« Oh mon dieu ... Je ...Pardon, Gaara, je suis désolée, je ... c'était ... je voulais pas ça ! Je ... Je ferai mieux d'y aller... Oui, ça vaut mieux. Au revoir ...

  • Sakura, attend ! »

Trop tard : elle était partie.


Mon blabla !

Arghhh, quelle fin horrible !! Je vous jure, j'avais pas prévu ça, je viens juste d'y penser ! C'est surement en réaction à mon overdose de Friends, je sais pas, c'était pas comme ça dans mon plan de chapitreeeuuuh >.< ... Je vais vous dire, je sais pas encore ce qui va arriver ... Mais c'est pas plus maaal, attendez vous juste à une légère influence Friends-ienne pour les prochains chapitres ...

Bref, j'espère vraiment que ce chapitre vous a plu, parce que la fin exceptée, où, je vous l'accorde, je suis partie en free-style total, j'ai vraiment mis tout mon coeur dans ce chapitre. Et pour revenir à la question des commentaires, si quelque chose ne vous plait pas, dites moi, je ferai ce que je peux pour arranger ça ! Mais s'il vous plait, j'aimerai vraiment avoir l'impression que j'ai pas donné autant pour une dizaine de lecteurs ... Alors commentez s'il vous plait.

En tout cas, je vous aime tous ! Et sachez que je suis aussi victime de mon sadisme sadique (--') ...

Ran-chan <3


  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales