Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Mensonge et trahison, et plus si affinité ... Auteur: ranbilan Vue: 31140
[Publiée le: 2007-10-20]    [Mise à Jour: 2009-04-27]
13+  Signaler Général/Romance Commentaires : 228
Description:
Alors que Sasuke est de retour à Konoha tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des monde : Naruto file le parfait amour avec Hinata, Sasuke et Sakura se rapprochent de plus en plus de l'autre et c'est sans compter l'appui de Tsunade pour ré-intégrer Sasuke au village.
Seulement il est des bonheurs qui ne sont pas fait pour durer : lors d'une soirée Sasuke commettra l'irréparable. Peu après l'incident, Sakura devra se rendre à Suna où elle trouvera du réconfort en Temari, et auprès d'une personne inattentue ...

Tourmentées par leurs histoires d'amour, et victimes de leurs sentiments parfois ambigus, nos deux jeunes héroines devront faire des choix au risque de blesser certains, et subire ceux des autres. Le Bonheur auquel elles aspirent est pourtant à portée de leur main ; réussiront-elles à s'en emparer ?

Couples : Saku/Sasu (au début) puis Saku/.... , Shika/Tema.

Première fic !

[Dernier chapitre en cours d'écriture !]
Crédits:
Pas à moi, mais à Masashi Kishimoto ... Ah si, j'oubliais ... Kimi et Sasuke sont à moi (si si, Sasuke aussi, venez lire pour voir !)
J'emprunte aussi le nom de Ri Kouyuu, mais je ne sais plus de qui et de quel manga il vient ...
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Recherche du donneur, et rencontre avec lui.

[1840 mots]
Publié le: 2008-01-03
Mis à Jour: 2008-06-11
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Konbawaa, et bonne année !


Vous allez bien ? Vous avez passé de bonnes fêtes ? Moi, pas mal ... Enfin, j'arrête de parler de ma vie ...

Merci à Mimoo, Sakuraharuno6724, Alba-chan, Ligotah, Tsuky-chan, Liliblue, Diane5123, Polyne, et Tenshi-Kamoto pour leurs commentaires qui me font trop plaisir, et aussi à tous les autres, qui lisent ma fic.

Sur ce, j'arrête mes bavardages inutiles, et je vous laisse lire.



CHAPITRE 13 : RECHERCHE DU

DONNEUR, ET RENCONTRE AVEC LUI



Quelques minutes après, dans une salle de l'hôpital.


Alors ... Par où commencer ... Tout d'abord, les fiches des habitants du village. Celles classées en fonction du grouipe sanguin.

Sakura ne mit pas longtemps à trouver, la pile la plus petite correspondant aux rares personnes du groupe A+. Huit fiches exactement, soit huit personnes.

Et, malheureusement pour Sakura, Gaara n'était pas disponible, et les informations conçernant les dons de sang ne lui furent pas divulger, sous prétexte qu'elle n'était pas originaire de Suna. Quel prétexte ridicule !


Toujours est-il qu'elle aura un examen exhaustif à faire : Sakura allait devoir interroger chaque habitant, en personne. Heureusement que ses journées n'étaient pas trop chargées !


Première personne : Ichiro Kobayashi, 44 ans, civil.

Sakura se rendit à son domicile. Après un quart d'heure de marche sous la chaleur ardente du soleil, elle arriva a destination. Ce civil habitait une maison luxueuse, dans un quartier chic du village caché du sable. Elle tapa à la porte et attendit qu'un seviteur vienne lui ouvrir.


« Konbawa, mademoiselle. Que voulez-vous ? Demanda ce dernier.

  • Je désirerai parler à votre maître, monsieur Ishiro Kobayashi.

  • Une minute, je vais le chercher. Entrez, je vous en prie. »


Sakura enleva ses chaussures, et pénétra dans l'imposante demeure. L'intérieur était encore plus beau que la façade. Sakura n'en revenait pas. Elle fut brusquement tirée de sa contemplation par un discret :


« Mademoiselle ?

  • Ou ... Oui ?

  • Vous avez demandé à me parler, il me semble. Je suis Ishiro Kobayashi.

  • Ah, oui, merci de me recevoir, Kobayashi-san. Je suis médecin, et j'effectue une recherche à propos d'un don de sang récent. Avez vous donné votre sang, ces dernières semaines ? ».


L'interlocuteur de la jeune médic-nin baissa soudain la tête, pour la relever moins d'une seconde après, en criant, le visage rouge :


« Vous êtes malade ? Je suis contre, vous entendez ? C-O-N-T-R-E les dons en tous genres ! Et vous, médecins, vous ne cherchez qu'à contaminer des pauvres personnes comme moi ? Honte sur vous ! Non mais je rêve ! Je ... Grmbl ! »


C'est sur ces belles paroles, témoignant de son esprit pour le moins fermé qu'Ishiro Kobayachi quitta le hall d'entrée. La fleur de cerisier jugea bon, après cette courte entrevue, de partir sur le champs.


Les quatres personnes suivantes étaient civiles elles aussi. Mais elles réservèrent à la rose des réponses plus agréables.

Naomi Naora déclara qu'elle n'avait jamais donné son sang. Yuë Katari n'avait pas fait de don depuis plusieurs années. Akuma Jigoku s'était vu reffuser son sang en raison de sa nationnalité, à cause d'une possible infection indétectée. Quand à Tenshi Shirakawa, elle avait tiré la langue à la fleur de cerisier, puis fermé la porte sans la laisser entrer en disant : « Maman m'a dit de pas parler aux inconnus ! Na ! ». Elle était de toute manière trop jeune pour faire un quelconque don : ils étaient reffusés aux personnes de moins de 15 ans, elle n'en avait qu'une dizaine au maximum.

Les trois dernières personnes étaient Ninja. En marchant dans les rues de Suna, fatiguée de ces quelques heures de recherches passées à courir à tous les coins de la ville, Sakura tomba sur une de ces trois personnes.


« Ah, justement, je te cherchais. Ça va ? Demanda-t-elle avec un grand sourire à une personne dont l'image a été récemment utilisée par Princess_Ines dans une tentative -réussie- de faire une poupée de chiffon lui ressemblant [nda : tu l'as reconnu, Ines-chan ?].

  • Oui, quel surprise ! Qu'est ce que tu fais dans le quartier ? L'hôpital est pourtant à une petite heure de marche, non ?

  • Je sais, mais je fais une recherche pour une de mes patientes, à propos d'un don sanguin récent. Tu es bien du groupe sanguin A+, n'est ce pas ? Le sonda-t-elle. Obtenant un hochement de tête positif, elle continua. Est ce que tu as fais un don de sang, dernièrement ?

  • Non, je suis désolé, ça ne m'était même pas venu à l'esprit. Mais, mon frère peut être. Tu lui as demandé ?

  • Non, c'est l'avant dernière personne qu'il me restait à voir. Tu ne sais pas où il pourrait être ?

  • Hmm ... À son bureau, je pense.

  • Merci, allez, je te laisse !

  • De rien, répondit son interlocuteur en faisant un signe de la main. »


Une petite heure de marche après, la rose arriva enfin à destination.


« Bonjour, je fais une enquête à propos d'un don de sang, est ce que Kaezkage-sama est disponible ? Dites que c'est de la part de Sakura.

  • Oui, Kazekage ? Une jeune fille nomée Sakura demande à vous parler, je la laisse entrer ? Entendit-elle un peu plus loin. ... ... ... C'est bon, il vous attend, annonça finalement la secrétaire. »


Sakura pénétra donc dans le bureau de Gaara, et décida d'entrer tout de suite dans le vif du sujet.


« Bonjour, Gaara-kun ! Comme je l'ai dit à ta secrétaire, je fais une recherche à propos d'un don de sang. Une de mes patientes, qui est du groupe A+, en a reçu un, et je voulais savoir si ...

  • Si c'est moi qui aie fais ce don, n'est ce pas ?

  • Oui, comment le sais-tu, questionna la rose.

  • C'était prévisble, dit-il, ses lèvres s'étirant de manière à former une ebauche de sourire. Et, pour te répondre, oui, je suis l'auteur de ce don, il y a une semaine environ. Tu m'avais mis au courant, sans le vouloir, de cette opération, le jour de ta mission au pays de la terre, et je me suis renseigné à ce sujet. Donner son sang n'est pas douloureux, et ça m'a fait vraiment très plaisir d'avoir pu rendre service à un des habitants de ce village.

  • Eh bien ! C'est vraiment très généreux ! Peu de personnes pensent comme toi ! Enfin, ce don a servi à ma patiente Kimi, comme tu le sais surement. Ce n'est pas dans mes habitudes de faire des recherches à propos d'informations classées confidentielles, mais Kimi a manifesté le désir de connaître son donneur. Elle voudrait te rencontrer, conclu Sakura. C'est possible ?

  • Oui, ça devrait pouvoir se faire. Il est 17H30 ... disons que je vous retrouve à l'hôpital dans une demi heure, ça te va ? Le temps que je finisse mon travail, et j'arrive. On rentrera ensemble, après.

  • D'accord, à tout à l'heure ! »


Suna, 18h.


Sakura se rendit à la chambre de Kimi le sourire aux lèvres. Elle avait pu trouver le donneur, et le convaincre de la rencontrer en une après midi ! Un miracle qu'elle n'aurait même pas pensé être capable de réaliser. Gaara sur ses talons, elle entra dans la chambre.


« Kimi ? C'est moi, Sakura !

  • Sakuuuu !! Alors, dis, tu l'as trouvée, la personne anonome ... enfin celle qui m'a donnée le don ?

  • Oui, j'ai trouvé ton donneur, c'est ...

  • Sakuuu ? Pourquoi le Kazekage est derrière toi ?

  • C'est lui qui t'as « donné » le sang. Tu veux lui parler ?

  • Viii ! S'exclama Kimi en battant des mains. Gaara, resté en retrait jusquà présent, pénétra dans la pièce, et s'inclina, signe de respect.

  • Bonjour, Kimi. Comment vas-tu ?

  • Euuu .. B.. Bien, merci, Kazekage-sama, répondit une Kimi intimidée.

  • Tu peux m'appelée Gaara, si tu veux, tu sais ?

  • Oui, Gaara-sama. Euu ... J'ai une question à vous poser, pourquoi vous m'avez donné le sang, vous me connaissiez pas !

  • Parce que je tiens à chaque personne de mon village, et que tu en fais partie ! »


Qu'est ce qu'il a changé, pensa Sakura. Ce don est la preuve même qu'il s'est humanisé. Il est vraiment dévoué à son village, je ne pensais pas qu'être Kazekage lui tiendrait autant à coeur ! La métamorphose qui s'est effectuée en lui ces denrières années est impressionnante, je n'en reviens pas ...


« Kimi, on va devoir y aller, il est bientôt sept heure, tu vas aller manger !

  • Bon, d'accord ... Mais, Sakura, vous reviendrez, avec Gaara-shisho, pas vrai ?

  • Oui, dès que possible, je te le promets. »


Gaara venait de répondre.

Kimi vint serrer son médecin dans ses bras en guise d'au revoir, puis, après une brève hésitation, fit de même avec Gaara.



Mon blabla :


Encore un chapitre de fini ! J'espère qu'il vous a plus. Personnellement, je le trouve très moyen, et j'ai eu beaucoup de mal à l'écrire, étant en panne d'inspiration (heureusement que mon plan était là !).

J'aimerai bien quelques coms, ça motive vraiment énormément ! Dans tous les cas, merci de lire.

Restez punk !


Ranbilan.


  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales