Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1950 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Marié(e) pour quatre mois.
[Histoire Terminée]
Auteur: croro Vue: 55683
[Publiée le: 2012-05-16]    [Mise à Jour: 2016-02-15]
G  Signaler Général/Romance Commentaires : 247
Description:
A la mort de son père, Naruto Uzumaki est loin d'être dévasté et malheureux. Et pour cause, il va hériter d'une belle somme d'argent. Seulement voilà, son père y a rajouté une condition, il ne touchera cette somme que lorsqu'il sera marié. Lui, il cherche une femme à épouser et il est prêt à y mettre le prix. Elle, elle a besoin d'argent pour aider son père. Cette occasion ne se présentera pas tous les jours.

Tous les personnages sont OOC, couple: Hinata/Naruto
Crédits:
Tous les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Un homme de plus en plus différent

[11577 mots]
Publié le: 2015-01-29Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 14   Un homme de plus en plus différent.

Assise sur un banc dans le jardin de l’auberge Hinata s’octroyait une petite pause. C’était déjà la fin de la semaine et il ne leur restait plus qu’un mois à se supporter l’un l’autre.  Mais le mot « supporter » n’était plus adapté maintenant. Hinata en était plutôt convaincue. La situation entre eux était en train de s’arranger. Depuis quelques temps, il arrivait à lui parler normalement. Ils ne s’étaient pas disputés depuis longtemps et ils partageaient maintenant au moins deux choses ensemble, le repas du soir et la télévision. Depuis le début de la semaine le jeune homme l’avait gratifiée de sa présence pendant les repas du soir et ce pratiquement tous les jours. Ce n’était pas extraordinaire mais ils ressemblaient de plus en plus à un véritable couple. La vie à l’appartement avec lui n’était plus insupportable. Jour après jour son comportement s’améliorait et c’était deux fois plus vrai depuis l’agression. C’était peut être une coïncidence mais la jeune femme avait remarqué qu’il était vraiment différent depuis cet évènement. Etant donné son lien évident avec ses hommes, il se sentait probablement coupable. Depuis, c’est vrai qu’il n’avait plus vraiment haussé le ton et son comportement n’était plus aussi agressif.

Tout se passait plutôt bien maintenant. Avec lui aucun problème n’était plus à déplorer. Même à l’auberge les choses n’avaient jamais été aussi bien. Hanabi et elle partageaient de nouveau les mêmes secrets et la santé de leur père s’améliorait. Il suivait parfaitement son traitement et physiquement il allait de mieux en mieux. Même l’avancement dans les travaux laissait présager une ouverture très proche. Tout allait bien. La seule chose qui la préoccupait en ce moment même c’était sa relation avec Sasuke. C’était vendredi et ce soir là elle avait accepté d’aller au cinéma avec lui. Un rendez vous prévu d’avance qui la stressait plus qu’autre chose. Elle avait décidé de mettre les choses au clair pour être certaine qu’il n’attende rien de plus qu’une amitié. Mais comment devait-elle s’y prendre? Comment lui dire ?

Un bruit attira tout à coup son attention et lui fit aussitôt perdre le fil de ses pensées.

- Hanabi ? s’exclama la jeune femme tournée vers l’intrus dérangeant. Qu’est ce que tu fais ?

 Accroupit à même le sol derrière le banc qu’Hinata occupait, Hanabi leva la tête vers sa sœur.

- Chut ! Ne me regardes pas ! Elle va me voir. S’exclama celle-ci. Tourne-toi ! vite !

Hinata s’exécuta étonnée de voir sa sœur dans cette position.

- Qu’est ce que tu fais comme ça ? Lui demanda-t-elle quand même. 

A deux doigts de répondre, Hanabi se tut lorsqu’elle entendit quelqu’un l’appeler.

- Hanabi !!!

Emiko venait de faire son apparition dans le jardin et visiblement elle cherchait la petite sœur.

- Quelqu’un aurait vu Hanabi ? Demanda Emiko aux travailleurs qui ne purent l’aider. Je viens de la voir rentrer et elle a déjà disparu !

Elle s’adressa aussi à Hinata qu’elle aperçut de loin. Celle-ci couvrit sa sœur faignant d’ignorer sa présence et lui promit qu’elle lui ferait savoir si elle la voyait. La vielle dame s’éloigna pour continuer ses recherches de l’autre coté du jardin. Hinata reporta alors son attention sur Hanabi.

- Qu’est ce qu’elle t’a demandé de faire ?  La questionna t’elle sans se tourner.

- Elle veut que je fasse le diner de ce soir !

- Et alors ? C’est rien ça. Y’a pire…

- Pas pour moi. Je vais encore tout rater et ils vont dire que c’est mauvais.

- T’as pas compris qu’elle veut justement t’apprendre à cuisiner ?

- Mais oui je le sais. « Je dois savoir cuisiner pour mon futur mari ». Elle me l’a assez rabâché. Mais moi je n’en ai pas envie. Je n’y arrive pas et je n’y arriverai jamais. Mon mari, c’est lui qui cuisinera, un point c’est tout. Ce n’est pas toujours à nous de le faire…  En plus ça va me prendre des heures et j’ai d’autres choses à faire. Je n’ai pas fini tôt aujourd’hui pour perdre mon temps dans la cuisine.

- En attendant tu perds ton temps ici…

- Ça va, tu ne vas pas t’y mettre toi aussi. D’ailleurs qu’est ce que tu fais là ? Si tu t’ennuies tu pourrais aller le faire à ma place.

- Je ne m’ennuie pas. Je réfléchissais…

- Qu’est ce qu’il se passe encore ? Lui demanda Hanabi. Qu’est ce qu’il t’a fait ?

- Rien. Ça n’a rien avoir avec lui. Expliqua Hinata comprenant qu’elle parlait de Naruto. C’est… Sasuke… Tu avais raison. Il ne doit pas voir les choses comme moi. Je compte lui parler ce soir. Mais je ne sais pas du tout comment je dois m’y prendre.

- Il n’y a pas vraiment de façon. Tu lui dis que pour toi ce n’est qu’un ami et qu’il n’y aura jamais rien entre vous… c’est tout.

- Mais … et si c’était le contraire? Si finalement t’avais tord et qu’il n’attend rien de plus. J’aurais l’air d’une idiote.

- Impossible ! J’ai toujours raison. C’est comme pour ton mariage. Je savais qu’un homme tel que lui ne pouvait pas se marier avec toi.

- Qu’est ce que tu veux dire ? Que je ne suis pas assez bien pour lui ?

- Mais non idiote ! C’est le contraire. Tu es beaucoup trop bien pour lui. Tu n’as rien avoir avec le genre de femme qu’il aime séduire.

- Comment tu peux dire ça ? L’interrogea Hinata. Tu ne le connais même pas.  

- C’est vrai et je ne souhaite pas le connaitre plus que ça. Mais tu peux me croire. Je les ai vues. Tu n’es pas de leur espèce et puis elles n’ont absolument rien dans la tête. Faut vraiment avoir un pois chiche à la place du cerveau pour trouver normal qu’il batifole à tout va.

- Quoi ? Comment…? Pourquoi tu dis ça ?  S’exclama Hinata en se levant du banc. Et pourquoi tu les as vues ?

Hanabi ne s’était même pas rendu compte qu’elle avait pratiquement avouée l’enquête qu’elle avait faite sur lui. Elle imita sa sœur en se levant et lui fit face.

- J’ai dis ça moi ? Oh non, ce n’est pas ce que je voulais dire… en fait… je les imagine très bien. Se défendit-elle cherchant ce qu’elle allait bien pouvoir lui dire pour la convaincre d’oublier. Je pense savoir quand même qu’elle genre d’homme il est… alors…

- Hanabi !?  La coupa Hinata. C’est trop tard, tu l’as dit. Pourquoi tu les as vues ? Explique-moi !

- Je me suis mal exprimée ! S’écria Hanabi avant de décider de fuir.

- Menteuse ! Qu’est ce que tu caches ?

Hinata poursuivit sa petite sœur bien décidée à comprendre. Elle n’allait pas s’en tirer comme ça.

- Rien ! Oublie-ça !

- HANABI !!!

Hinata venait de crier mais sa voix avait également était couverte par celle d’Emiko. Devant l’entrée de l’auberge la vieille dame regardait les filles arriver vers elle.

- Je vous attends dans la cuisine ! S’exclama-t-elle.

- J’arrive ! répondit la jeune fille. Désolée du retard !

Hinata continua d’insister jusqu'à ce que toutes les deux intègrent la cuisine. Là, la présence d’Emiko déjà prête à donner des cours à Hanabi l’empêcha de poursuivre. Elle n’eut pas d’autre choix et se tût laissant les cuisinières se mètrent à l’œuvre.

- Tiens c’est bizarre… commença Hanabi en attachant un tablier autour de sa taille... J’ai tout à coup une envie folle de cuisiner.

Elle regarda sa grande sœur, le sourire aux lèvres, fière d’avoir pu se sauver de sa bêtise. Quand à Hinata, dégoutée de ne pas avoir le fin mot de l’histoire, c’était plutôt la colère que ses yeux traduisaient. Mais elle n’était toujours pas décidée à laisser tomber. Elle s’approcha d’elle et lui glissa quelques mots loin des oreilles d’Emiko.

- Tu ne t’en sortiras pas comme ça, Hanabi. Je ne te lâcherai pas avec ça…  tu m’expliqueras !

Elle quitta la cuisine, laissant Hanabi dégoutée par la situation dans laquelle elle se trouvait. Voilà ce qui arrive quand on ne réfléchit pas avant de parler. Elle allait devoir tout lui raconter maintenant. Quelle galère. Et le pire c’est qu’en ce moment même elle se trouvait coincée dans la pièce qu’elle détestait le plus.  Et c’était elle-même qui venait de s’y rendre. Quel malheur !

- Je vais couper les oignons Emiko ! S’exclama Hanabi déprimée. J’ai besoin de pleurer.

- Non ça va, je vais le faire. Le couteau est très coupant. Lui répondit Emiko.

- Et alors ? Tu insinues que je ne suis pas capable de le faire ?

- La dernière fois vous avez failli y laisser un doigt. Je préfère m’en occuper.

- Non je vais le faire. Insista la jeune fille. Tu veux que je cuisine, alors laisse-moi au moins faire le plus intéressant.

Ce qui était sûr c’est qu’Emiko n’allait pas s’ennuyer avec elle. Fidèle à elle-même, Hanabi était plutôt dure en affaire. Emiko savait très bien que ça n’allait pas être une partie de plaisir d’enseigner la cuisine à cette jeune fille.  Mais cela faisait partie d’un de ses rôles en temps que deuxième maman. Un rôle qu’elle avait toujours à cœur de respecter. Hanabi avait beau être dure, Emiko n’était pas prête à la laisser tranquille, tant que la cuisson de son riz n’approcherait pas de la perfection.

 Hinata ne pu avoir de tête à tête avec sa sœur ce jour là.  Au moment de partir, elle la trouva toujours dans la cuisine essayant d’attendrir la cuisinière afin de quitter son tablier. Ce n’était donc pas pour aujourd’hui. Rien ne pressait, cela pouvait bien attendre.

- A demain Hanabi. Lui lança-t-elle pleine d’arrière pensée. 

Celle-ci fatiguée par la cuisine regarda sa sœur et comprit le sous-entendu.

- A demain Hinata… s’exclama Hanabi en imitant sa sœur.

- Applique-toi bien en cuisine… Demain je serai ravie de goûter le fruit de ton travail.

- Et toi, amuse-toi bien ce soir. J’espère que tu ne vas pas trop te ridiculiser ?

Entre les deux sœurs, Emiko ne comprenait pas un mot de ce qu’elles disaient. Sûrement un des nombreux secrets qu’elles avaient entre elles. Toutes deux se fusillèrent du regard quelques secondes avant qu’Hinata prenne enfin congés. Elle attrapa Tobi et quitta l’auberge.

Ayant la soirée cinéma avec Sasuke, la jeune femme ne perdit pas de temps à se préparer. Puis comme tous les soirs elle se mit derrière les fourneaux pour préparer le diner. Comme depuis le début de la semaine, elle allait attendre le retour de son mari avant de passer à table. Cela faisait que quelques jours qu’elle avait mis en place cette petite habitude. Elle mettait maintenant un point d’honneur à attendre le plus possible avant de manger toute seule. Il n’était pas question de gâcher les seules moments qu’ils avaient en tête à tête. Etant donné qu’elle ne savait pas s’il rentrait, elle était obligée de patienter, quitte à laisser refroidir le repas. Mais ça valait la peine puisqu’à son retour il venait s’assoir avec elle pour manger. C’était certainement un énorme effort pour lui et peut être qu’il détestait se retrouver avec elle autour de cette table mais il le faisait quand même. 

Ce jour là, elle attendit une demi-heure avant de le voir pousser la porte d’entrée. Chargé de son sac de sport, il la salua avant d’aller jusqu'à sa chambre laissant au passage la preuve en odeur qu’il était déjà passé à la douche. Il revenait de la salle de sport comme quasiment tous les jours et c’était probablement pour cette raison que son retour n’était jamais à heure fixe. Il revint aussitôt déchargé de ses affaires et le diner fut enfin servi. Il n’y avait toujours pas de discussion entre eux mais c’était un moment tranquille et agréable qu’Hinata appréciait.

Naruto n’était pas loin de penser la même chose mais il était tout de même un peu gêné de se retrouver en tête à tête avec elle.  Il avait remarqué que la jeune femme l’attendait tous les soirs pour les repas. Depuis qu’il avait accepté sa première invitation en début de semaine elle avait prit cette initiative. Pour une raison qui lui échappait totalement elle perdait son temps à lui préparer à manger à lui aussi. Continuant à agir comme un idiot amoureux le jeune homme ne se permit pas de l’ignorer allant même jusqu'à changer ses habitudes pour rentrer le plus tôt possible. C’est ce qu’il avait encore fait ce jour là en écourtant sa séance de sport.  Et il n’allait pas tarder à regretter ses efforts.

Après le repas il s’installa sur le canapé prévoyant déjà de passer une soirée tranquille devant un film d’action qu’il venait de choisir. Comme il s’y attendait, Hinata le rejoignît quelques minutes plus tard. Ils allaient passer la soirée ensemble devant la télévision comme pratiquement tous les soirs depuis quelques jours. C’est ce que Naruto pensait jusqu'à ce que quelqu’un sonne en bas de l’immeuble.  Ils sursautèrent tous les deux et, avant même qu’il puisse se poser la moindre question sur celui qui venait les déranger aussi tard, la jeune femme se leva.

- C’est pour moi ! S’exclama-t-elle. Passez une bonne soirée.

Naruto resta muet et la regarda attraper ses affaires avant de se diriger vers l’entrée. Elle enfila ses chaussures et sortit sans prendre la  peine de mettre sa veste. Elle semblait pressée de s’en aller.  Très surprit par ce départ imprévu et quelque peu précipité, le jeune homme resta bête quelques secondes avant de réaliser ce qu’il n’avait pas envisagé. Elle avait prévu de sortir ce soir là et il n’avait pas pensé à cette éventualité. Du coup la personne qui venait à l’instant de sonner c’était certainement Sasuke. Curiosité oblige, il vérifia directement par la fenêtre et pu constater qu’il avait vu juste. Sasuke était venu la chercher. Ils étaient déjà réunis tous les deux devant l’immeuble bien en vue au milieu de la cours et visiblement ils étaient ravis de se voir.  Sasuke aida la jeune femme à enfiler sa veste et ils s’éloignèrent. Naruto les regarda jusqu'à ce qu’ils disparaissent tout en se moquant de lui-même. Il avait encore agit comme un idiot. Il avait encore changé ses habitudes pour elle et voilà ce qu’il récoltait. À quoi bon faire autant d’effort ?  D’ailleurs pourquoi s’embêtait-il encore à en faire puisqu’il avait décidé d’ignorer ses sentiments? Tout serait tellement plus facile s’il pouvait revenir en arrière…

Il se réinstalla sur le canapé devant le film qui n’avait pas attendu son retour pour commencer. Décidément, accepter cette femme pour épouse avait été une belle erreur. Voilà qu’à cause de cela il se retrouvait un vendredi soir sur son canapé sans la moindre compagnie avec lui. Il y a quelques mois il collectionnait les nuits torrides avec toutes les perverses folles de lui qu’il trouvait et maintenant il en arrivait à les refuser. Il laissait de coté la chose qu’il aimait le plus dans sa vie de célibataire juste pour manger et regarder la télévision avec la seule femme qui en avait rien à faire de lui. C’était quand même débile. Il prit son téléphone en main et contacta aussitôt la femme qu’il avait déclinée ce jour là. En quelques secondes et sans le moindre effort de sa part, il avait un rendez vous en poche. Aucunes d’entre elles ne pouvaient lui refuser quoi que ce soit même si elle devait faire l’effort de venir jusque chez lui au beau milieu de la nuit.

Une heure plus tard Naruto accueillait sa partenaire du soir. C’était le moment de se changer les idées. Oublier tout ça et redevenir ce qu’il était avant. Tandis qu’il éteignait la télé, la jeune femme prenait déjà ses quartiers dans la chambre. Elle avait l’habitude. Il la rejoignit bien décidé à retrouver ses vieilles habitudes.

 

Hinata avait beaucoup redouté cette soirée. Elle devait parler avec Sasuke et le sujet qu’elle devait aborder n’était pas des plus faciles. Mais elle devait quand même essayer de le faire. Le plus dur étant surtout de trouver le bon moment. La soirée débuta très vite. Sasuke était venu la chercher en retard donc pour tenter de ne pas louper la séance de cinéma ils avaient pratiqué une marche rapide qui se termina en course sur les derniers mètres. Arrivés juste à temps, ils avaient à peine échangés quelques mots avant que la lumière ne s’éteigne dans la salle. Sasuke s’était excusé pour le début catastrophique de la soirée. Son retard qui avait engendré la course à pied en pleine nuit. La jeune femme ne lui en voulait pas. Comme il s’y attendait, elle était sympa et ne s’arrêtait pas à ce genre de détail. Rassuré par le sourire qu’elle lui faisait, Sasuke apprécia ce film à ses cotés et prévoyait déjà la suite.

Malheureusement pour lui presque deux heures plus tard ils étaient dehors en train de faire déjà le chemin du retour. Hinata n’avait pas accepté de faire quoi que ce soit d’autre. Elle voulait seulement rentrer. Tandis qu’elle reparlait de la petite histoire d’amour entre le couple de héros du film, Sasuke l’écoutait à moitié. Plus ils se rapprochaient de l’appartement de Naruto plus ses chances de voir leur relation évoluer assez vite disparaissait. Cette soirée cinéma n’allait pas lui servir à grand-chose s’il restait là à rien faire. Il devait forcer les choses. Inutile d’en parler avec elle, il en avait marre des discussions qui ne menaient nulle part. Le mieux c’était de passer à l’action. Et dans ce cas là, l’initiative de l’embrasser s’imposait.

- Hinata !? S’exclama t-il en la coupant espérant qu’elle le regarde.

- Oh pardon ! Lui répondit aussitôt celle-ci continuant à marcher. Je parle trop !  Je dois te saouler depuis tout à l’heure…

- Non ce n’est pas ça.  Je voudrais juste qu’on parle d’autre chose.

- D’accord. Tu veux qu’on parle de quoi ? Lui demanda-t-elle sans jeter le moindre regard vers lui.

- D’autre chose… répéta t-il avant d’attraper son bras pour qu’elle arrête de marcher. 

Surprise par cet arrêt brutal, Hinata leva enfin les yeux vers lui.

- Qu’est qu’il y a ? L’interrogea-t-elle.

Sasuke n’attendit pas plus pour mettre son plan à exécution. En quelques secondes, il combla l’écart entre eux et entra en contact avec les lèvres de la jeune femme. Prise au dépourvu, Hinata ne pu empêcher ce qui arriva. Les yeux grands ouverts, elle s’était figée avant de réaliser ce qui se passait. Elle mit aussitôt fin à ce baiser dans la seconde qui suivit en s’éloignant rapidement du jeune homme. Cette réaction laissa Sasuke aussi surprit qu’elle. Il n’avait même pas eu le temps d’approfondir ce premier contact.

- Pourquoi? S’étonna t-il aussitôt. Qu’est ce qu’il y a ?

Hinata ne savait pas quoi dire. Elle avait fait une erreur en oubliant la conversation qu’elle devait avoir avec lui. Il avait bel et bien des intentions différentes des siennes et elle n’avait rien fait pour y mettre un terme.

- Je suis désolée… lui répondit-elle. Je…  

- Est ce que c’est à cause de Naruto ? L’interrogea t-il avant d’attendre son explication. A cause de votre mariage ? Parce que si c’est le cas je peux attendre. Je comprends très bien que ça puisse te gêner…

- Non ça n’a rien avoir avec ça…

- C’est quoi alors ? Je ne te plais pas ?  Tu as été trop dégouté quand tu m’a vu bourré ?...

- Mais non. C’est que… je t’ai toujours considérée comme un ami. Je n’ai jamais pensé à plus. Expliqua la jeune femme. J’aurais dû te le dire avant...

- Un ami ? Répéta-t-il. Donc ça ne changera pas, même dans un mois quand tu n’auras plus aucun lien avec Naruto ?

Hinata se contenta d’hocher la tête pour confirmer ses dires. Aucune histoire n’était envisageable avec lui ni maintenant ni après. Sasuke ne trouva rien à redire. Il était évident qu’elle était bien décidée. Il n’avait pas d’autre choix que de respecter sa volonté. Il avait passé plusieurs mois à tenter de la séduire mais ça n’avait servi à rien. Depuis le début il n’avait fait que perdre son temps. Loin de lui en vouloir pour ça, le jeune homme la ramena quand même chez elle. Ce chemin du retour aurait pu être glacial entre eux mais ce ne fut pas le cas. Même après ce moment assez gênant Sasuke restait fidèle à lui-même prenant cette mésaventure du bon coté. Il restait l’ami qu’il était depuis le début.

- C’est la première fois qu’on me préfère en tant qu’ami. Expliqua-il. C’est plutôt bizarre…

- Tu ne m’en veux pas alors ?  

- Non. Mais tu loupes quelque chose d’exceptionnelle. Se vanta t-il avec humour. Je suis le meilleur que tu aurais pu avoir. Bien meilleur que Naruto.

Hinata ne sut quoi répondre à ça. Elle se contenta de sourire ravie qu’il le prenne aussi bien. Ce qu’elle ne comprenait pas en revanche c’était l’implication de Naruto dans tout ça. Pourquoi parlait-il de lui ?  Pourquoi faisait-il des comparaisons avec lui ?

- Au fait, tu te rappelles que je t’ai invité à l’anniversaire de Kiba? Reprit-il. Je sais que du coup on devrait annuler mais j’ai quand même un service à te demander. J’ai dit à Kiba et Choji que tu venais. Ils sont au courant et ils s’attendent à me voir avec toi. Alors est-ce que tu pourrais quand même m’y accompagner  même en tant que simple ami ? Ils vont tous être en couple alors j’n’ai pas trop envie d’y aller seul… ajouta t-il pour appuyer sa demande.

- Tu n’as personne d’autre à qui le demander ? Le questionna la jeune femme.

- Non… y’a que toi.

Hinata accepta sans hésiter. Elle lui devait bien ça, après ce qu’elle venait de lui faire. En plus maintenant entre eux tout était clair il n’y avait plus de malentendu. Cela restait une sortie entre ami et elle n’était pas contre.

Ils continuèrent à converser jusqu'à arriver en bas de l’immeuble. Là Sasuke laissa son amie  rentrer chez elle. C’était probablement une des dernières fois qu’on les verrait ensemble. Après l’anniversaire il n’aurait plus aucune raison de la voir. Elle avait mis fin à ses attentes. Il allait se remettre en chasse comme tout bon célibataire. 

 

Encore tout transpirant et excité par les exercices physiques que sa partenaire lui faisait endurer avec plaisir depuis plusieurs heures, Naruto sortit de la chambre. Un petit tour dans le frigo pour y attraper une bière ou deux et il était prêt à reprendre là où ils en étaient. Il décapsula une bouteille et en bu une bonne gorgée. Cela faisait du bien de boire après tant d’action. Il posa la bouteille à moitié vide sur le comptoir du bar quand soudain une voix féminine retentit dans la pièce.

- Bonsoir. S’exclama-t-elle. 

Sursautant comme jamais, Naruto trouva Hinata à l’entrée en train de se déchausser.  Elle était déjà de retour et il ne l’avait même pas entendu rentrer. Il resta bête, surprit par ce retour inattendu. Il avait réussi à oublier son existence alors la voir débarquer sans crier gare perturba son esprit déjà bien embrouillé.

- Bonsoir… lui rendit-il après quelques secondes de silence le temps de comprendre que c’était à son tour de parler. 

- Je suis désolée de vous avoir fait peur. Expliqua la jeune femme consciente de la surprise qu’elle venait de provoquer. Tout en se débarrassant de ses affaires sur le canapé, elle reprit. J’avais peur que vous soyez déjà couché alors …

- Ché-rie !!!!! S’écria tout à coup une voix sortie de nul part.

Surprise par cette interruption Hinata sursauta à son tour. Imitée aussitôt par Naruto qui faillit perdre son souffle en se rappelant qu’il n’était pas seul. Ils regardèrent tout les deux vers la source des cries et entendirent de nouveau cette voix féminine sortir de la chambre.

- Je t’attends !!!!

Hinata comprit aussitôt la situation. Il n’était pas seul ce soir. Elle se tourna vers le jeune homme et faillit faire une syncope en tombant sur un Naruto complètement nu. Caché en partie par le bar, il semblait depuis le début être seulement torse nu, une tenue qui ne l’étonnait plus maintenant. Mais elle s’était trompée puisque là il était allé beaucoup plus loin. Stupéfaite par cette vision la jeune femme eut le temps de scanner le corps de son mari de haut en bas avant de pivoter sur elle-même. Elle fixa la porte du couloir un peu embarrassée par ce qu’elle venait de voir. Ça n’allait pas être simple d’oublier ça.

Etonné par l’attitude de la jeune femme, Naruto baissa les yeux sur lui-même et constata la cause de ce malaise. Il n’avait pas réalisé qu’il était sorti sans prendre la peine de se couvrir.

 - Pardon ! S’exclama Hinata. Totalement gênée elle en perdit les mots. Je ne savais pas que... désolée. Faites comme si je n’étais pas là. Passez une bonne nuit.

Elle s’arrêta avant de dire n’importe quoi et s’échappa vers sa chambre en regrettant sa dernière phrase ridicule et certainement mal placée. Vu ce qu’il allait faire il n’allait probablement pas passer une mauvaise nuit. Quelle idiote !

Naruto regarda la jeune femme s’enfuir. Ce qu’il venait de se passer l’avait laissé sans voix. Elle venait de le voir dans son plus simple appareil et aussi bizarre que ça puisse paraitre ça ne l’avait pas laissé indifférent. Lui qui d’habitude n’était pas gêné pour si peu, venait de se sentir honteux. Mais il n’y avait pas que ça qui l’avait perturbé. Après la surprise de son arrivée, il avait eu un sentiment étrange lorsque sa partenaire sexuelle avait manifesté sa présence. Comme s’il avait fait une erreur et qu’on l’avait prit la main dans le sac. Comme si cette infidélité en était vraiment une. Il avait réussi à l’oublier pendant quelques heures mais à cause de cette situation il était maintenant encore plus perturbé qu’avant. Il retourna dans sa chambre l’esprit complètement troublé. L’excitation du début avait totalement disparu.

- T’en as mis du temps ? L’accueillit la jeune femme complètement nue assise sur son lit. Et moi, tu ne m’as rien ramené ?

Il n’eut aucune réaction et se contenta de s’assoir sur son lit.

- Naruto ? L’appela la jeune femme en l’agrippant par les épaules. Qu’est ce que tu as ? On dirait que tu as vu un fantôme.

Ne s’intéressant absolument pas à sa partenaire il resta muet, l’ignorant complètement.

- Et ma bière alors ? Reprit-elle encore.

- T’as qu’à aller t’en chercher une ! lui répondit-il enfin.

- … C’n’est pas grave. J’ai plus soif de toute façon. Expliqua-t-elle avant de se placer devant lui. Elle lui prit la bouteille des mains pour la déposer au sol. C’est toi que je veux…

Une pression sur le jeune homme et celui-ci se retrouva couché sur le lit. Il n’opposa aucune résistance et permit à la jeune femme de s’installer à cheval sur lui. Totalement inactif, Naruto laissa sa cavalière s’agiter au dessus de lui, faire ce qu’elle voulait. Mais au lieu d’apprécier les caresses et les baisers qu’elle déposait le long de son torse, il avait la tête ailleurs. Pas vraiment très loin d’ailleurs puisque ses pensées étaient toujours tournées vers elle. Elle était là, juste dans la chambre d’à coté. Elle était peut être déjà couchée essayant de dormir après le choc qu’il lui avait involontairement provoqué. Elle savait ce qu’il était en train de faire et peut être même qu’elle les entendait. Était-elle gênée par cela? Si ce n’était pas le cas pour elle, pour lui en ce moment même ça l’était. Étrangement, la savoir à coté en train de dormir alors que lui batifolerait ici toute la nuit, le dérangeait un peu. C’était plutôt perturbant. D’ailleurs malgré les titillements que sa compagne effectuaient sur lui, il n’arrivait pas à se concentrer dessus. Elle avait déjà parcouru son torse et visiblement rien de ce qu’elle faisait, n’avait le pouvoir de lui faire oublier celle qui recommençait à hanter ses pensées. Pas du tout dérangée par le manque de réactivité de son partenaire, la jeune femme était prête à passer à une étape suivante mais elle s’arrêta net lorsque le jeune homme prit soudain la parole.    

- Arrête ! S’exclama t-il. J’ai plus envie.

- Pourquoi ? On vient à peine de commencer.

- Je suis fatigué. Mentit-il.

- Laisse-moi faire alors. Je vais te réveiller tu vas voir ! Proposa-t-elle avant de porter sa main sur les parties intimes du jeune homme.

- Non ! s’exclama t-il en se redressant, éjectant la jeune femme au passage. Rentres chez toi ! 

- Mais…

- Va-t-en !! Conclut-il sur un ton assez dur pour lui couper toute envie de répliquer.

La jeune femme reçu le message et se retrouva forcé de partir. Elle avait accouru lorsqu’elle avait reçu son appel. Pour les beaux yeux de cet appétissant jeune homme elle avait même laissé certaines choses personnelles en suspens. Elle avait fait tout ça pour deux petites heures passées dans ses bras et pour finir par être jetée comme un vulgaire chiffon inutile. Sans autres choix, elle prit ses affaires et quitta l’appartement.

Celui ci prit quand même la peine de la raccompagner jusqu’à la porte afin de fermer le verrou. Sans le moindre mot, il ferma derrière elle et retourna se coucher, seul. Il était, une fois de plus, étonné par son comportement. Stopper une partie de jambes en l’air bien entamée pour préférer dormir, c’était quand même n’importe quoi. Voilà que maintenant la simple présence d’Hinata l’empêchait de passer du bon temps. C’était vraiment de pire en pire. Il était temps que ce contrat prenne fin.

 

Le lendemain un nouveau week-end débutait. Naruto travailla toute la journée au bureau sous les yeux étonnés de sa mère qui n’avait pas l’habitude de le voir le samedi. Son professionnalisme naissant commençait à faire de lui l’héritier que Mr Uzumaki avait toujours voulu pour son entreprise. Kushina était fière de ce qu’il devenait même si sur quelques points il manquait un peu de sérieux. Dans quelques temps elle était même prête à lui laisser l’opportunité d’évoluer enfin. S’il continuait comme ça, il allait enfin mériter la responsabilité d’une rubrique bien à lui. La rubrique « cuisine » n’était pratiquement plus à la hauteur de son travail. Il méritait plus.

Le soir même c’était soirée entre potes. Comme d’habitude à ce moment là tout le monde se retrouva chez Naruto. Ils débarquèrent tous ensemble et furent accueilli par Tobi et Hinata qui était en train de s’affairer dans la cuisine. Celle-ci sembla étonnée en les voyant investir les lieux. Tous la saluèrent comme il se doit avant d’installer leurs affaires au salon. Naruto passa directement en cuisine pour y prendre les bières qui allaient les accompagner durant cette soirée. Il attrapa les packs rangés au frigo et les posa sur le comptoir du bar.  A coté de lui la jeune femme prit la parole.

- Ne vous inquiétez pas je vais m’en aller. Lui dit-elle en veillant à ne pas parler fort.

- Je ne vous ai rien dit… lui répondit le jeune homme ne comprenant pas trop pourquoi elle disait ça tout à coup.

- Vous auriez dû me dire que vous receviez vos amis ce soir. J’aurais fait en sorte de ne pas être là.

- Pourquoi ? On vous gêne ? S’énerva aussitôt Naruto en se tournant vers elle. 

- Non, pas du tout ! Lui répondit-elle aussitôt. C’est moi qui suis gênante. Vous allez passer une soirée entre hommes, je ne veux pas que ma présence vous dérange…

Se rendant compte qu’il avait réagi un peu vite en s’énervant contre elle Naruto reporta son attention sur les bières. Il commença à défaire le carton  et prit la parole.

- Vous pouvez rester. Vous ne me dérangez pas… la rassura t-il devenu plus calme.

- Non je vais m’en aller. Vous êtes ici chez vous. Vous avez une vie privée, des habitudes comme tout le monde. Je ne veux pas interférer. Ce n’est pas parce que j’habite ici  que vous n’avez plus le droit de vivre librement. Comme hier soir par exemple …

En entendant cela Naruto lâcha soudainement une bouteille qui faillit finir par terre si Hinata ne l’avait pas interceptée en route. Elle faisait allusion à ce qui s’était passé la veille lorsqu’elle l’avait surpris en tenue d’Adam. 

-J’aurais fais attention si… reprit la jeune femme avant d’être coupée.

- Non… c’était de ma faute. Lui expliqua t-il. Je n’aurais pas dû me promener comme ça…

Il récupéra la bière des mains de la jeune femme et croisa son regard. Elle semblait aussi embarrassée que lui en repensant à cet épisode.

 - Si je vous trouvais gênante, on ne serait pas venu passer la soirée ici. Reprit-il de nouveau les yeux sur ses bouteilles. Et même si c’était le cas je ne vous demanderez jamais de vous en aller pour ça. Vous ne dérangez pas. Vous pouvez rester…

- Bien sûr que tu peux rester !! S’exclama tout à coup un nouvel arrivant de l’autre coté du bar.

Sasuke qui se tenait face à eux venait de surprendre le jeune couple marié en pleine conversation.

- Tu ne comptes pas t’en aller quand même ? Continua-t-il. On va s’amuser !

- Ça sent bon !! S’exclama Kiba arrivant à coté de lui. Qu’est ce que tu cuisines ? 

- Cuisine ? Qui a parlé de cuisine ? Interrogea le troisième.

- Hinata nous a préparé quelque chose à manger Choji. On va se régaler. Lui répondit Kiba.

- Super ! J’ai une faim de loup ! S’exclama Choji.

Légèrement irrité par Sasuke qui venait gentiment de l’interrompre, Naruto prit ses bouteilles en main et s’éloigna vers le salon laissant ses amis s’agiter devant Hinata. Sasuke devait être le plus heureux ce soir. Il allait pouvoir passer la soirée avec elle. Ce qu’il lui avait dit était parfaitement vrai. Elle ne le dérangeait pas. Ou plutôt elle ne le dérangeait plus, maintenant qu’elle avait plus d’importance à ses yeux. Le seul point noir c’était qu’en même temps il lui permettait de voir Sasuke et ça s’était plutôt dur à accepter. Il alluma la télévision et constata que la jeune femme avait beaucoup plus de pouvoir sur eux que lui. La console de jeu était allumée et les bières décapsulées n’attendaient plus que leur propriétaire. Mais trop absorbés par la cuisinière, aucun d’eux ne prit la peine de venir.  

- Moi je préfère quand c’est plus épicé. S’exclama Choji.

- Moi non alors ne rajoute rien Hinata. Lui dit Kiba à son tour. Si t’es pas content je prendrai ta part.

- J’n’ai jamais dit que je n’étais pas content ! C’est juste que ma femme elle m’a habituée à manger beaucoup plus épicé.

- Trop épicé tu veux dire ? S’exclama Sasuke. À chaque fois qu’elle nous fait un plat on a la bouche en feu.

- C’n’est pas vrai ! C’est bon ce qu’elle fait !

- C’est bon mais ça arrache !

- C’n’est pas vrai !

Les trois jeunes hommes commencèrent à se chamailler gentiment. Cette histoire d’épice n’allait pas les mener très loin. Il était clair qu’ils n’allaient jamais s’entendre sur ce sujet là. 

 - Ça suffit ! Les interrompit Naruto. Pas la peine d’en faire toute une histoire. Ta femme cuisine très bien Choji.

- Oui merci. Et la tienne aussi Naruto ! Lui répondit celui-ci en retour.

- Oui je sais, la mienne aussi… avoua t-il rapidement. Vous pouvez la laisser finir tranquillement maintenant?  J’ai tout préparé! leur dit-il en pointant le salon. 

A ces mots les trois amis semblèrent se rappeler la raison pour laquelle ils étaient chez Naruto. Et ce n’était pas pour participer à un cours de cuisine. Tout en continuant à afficher leur différence de goût en matière de nourriture ils rejoignirent tous les trois le salon pour enfin s’y installer.

Avant de les suivre Naruto se tourna vers la jeune femme.

 - Vous n’êtes pas obligés de faire quoi que ce soit pour eux. S’exclama t-il. Je commanderai quelque chose à manger plus tard  comme c’était prévu.

- Non. Lui répondit celle-ci. Ça me fait plaisir.

Le jeune homme haussa les épaules et rejoignit les autres. Il ne voyait aucun inconvénient à ce qu’elle le fasse, puisque c’est ce qu’elle voulait.

Hinata le regarda s’éloigner le sourire aux lèvres. Une soirée qu’elle n’avait pas prévue était sur le point de commencer et même si elle n’y était pas vraiment conviée elle n’avait pas l’impression d’être de trop. Les mots de Naruto semblaient parfaitement vrais. Ses amis l’avaient aussitôt acceptée comme d’habitude. Ils étaient toujours aussi sympa avec elle et pour une fois Naruto semblait plutôt bien le prendre. Son attitude prouvait qu’il n’avait pas menti et qu’elle ne le dérangeait vraiment pas. D’ailleurs il venait de lui faire un compliment. Il n’avait peut être pas fait attention à ses mots mais il avait complimenté sa cuisine en parlant avec Choji. Et ça Hinata l’avait parfaitement entendu. C’était tellement rare d’entendre de jolie chose la concernant venant de lui qu’à chaque fois que ça arrivait elle en était deux fois plus touchée. Naruto continuait encore à changer tandis que de son coté Sasuke agissait comme à son habitude. Elle avait craint que leur prochaine rencontre soit quand même un peu bizarre mais ce ne fut pas le cas. Il faisait comme si rien n’avait changé entre eux, bavardant avec elle comme avant. La soirée commençait parfaitement bien et elle ne fut pas du tout déçue par la suite.

Occupés à s’écraser les uns les autres aux jeux vidéo, les amis ne virent pas le temps passer. Le repas de la cuisinière fut accueilli avec joie. Ils avaient même abandonnés les manettes de jeu, le temps d’apprécier ce qu’elle leur avait concocté. Invitée à resté avec eux, Hinata se vit attribuer une place, une assiette et une bière. Les compliments sur la nourriture ne se firent pas attendre. Ils avaient tous eu un petit mot de remerciement et Choji et Kiba en avait même reprit une deuxième fois. Seul Naruto restait un peu en retrait.

Très serviable, Sasuke et Kiba se proposèrent à la fin du repas pour aider Hinata en cuisine. Elle faisait la vaisselle et ils étaient là pour essuyer, ranger et faire la conversation. Choji et Naruto en profitèrent pour faire une partie de jeu ensemble tout en écoutant en fond sonore les idioties que les deux autres faisaient pour faire rire la jeune femme.

- Et voila ! C’était la dernière assiette. S’exclama Kiba quelques minutes plus tard en rangeant celle-ci dans le placard. Il referma la porte et reprit aussitôt la parole. Au fait Hinata, Sasuke nous a dit que tu venais aussi à mon anniversaire vendredi prochain? 

- Oui. J’espère que ça ne vous dérange pas ? S’empressa de demander la jeune femme.

- Pas du tout ! lui répondit-il aussitôt. Si Sasuke ne t’avais pas demandé de l’accompagner, je t’aurais inivtée. Plus on est de fou plus on rit.  Tu vas voir on va s’éclater !

Les mots de Kiba arrivèrent très vite aux oreilles des deux autres au salon. Naruto venait d’apprendre un détail qu’aucun d’eux n’avait jugé bon de lui dire. Ils savaient que Sasuke fréquentait Hinata. Choqué par la nouvelle, il stoppa son jeu laissant son personnage sans défense subir les coups de son adversaire.

- Tu fais quoi Naruto ? Lui demanda Choji. Je suis en train de reprendre l’avantage !

Naruto ne s’intéressa pas le moins du monde à son jeu.

- Vous êtes au courant ?! S’exclama t-il à la fois étonné et mal à l’aise par la nouvelle. Depuis quand… ?

Choji arrêta le jeu avant que son personnage ne donne le coup fatal à son adversaire et répondit aux interrogations de son ami. Il avait évidemment compris de quoi il parlait.

- Je ne sais pas exactement. Il y a une semaine peut-être…

- Donc vous savez qu’ils sont ensemble ?

- Ouais. C’est ce qu’il nous a dit. Kiba voulait savoir avec qui Sasuke comptait venir à l’anniversaire et c’est là qu’il nous a parlé d’elle. Il a dit qu’il en avait parlé avec toi et que tu étais d’accord avec ça.

- C’est vrai… Ça m’est égal…

- Tant mieux. Du coup tout le monde est content. Ça aurait été con si t’avais des vues sur elle. D’ailleurs moi à ta place j’aurais dit non. J’aurais mis le grappin sur elle dès le début. Vous vivez ensemble c’était plus logique qu’il se passe quelque chose entre vous... Je ne m’attendais pas à ça, mais ça a l’air de marcher entre eux. Je lui souhaite que ça dure. Et qui sait, il a peut-être trouvé sa future femme ?

Choji termina sur ses mots et le silence revint entre eux. Naruto n’avait plus rien à ajouter. Si elle devenait sa future femme ce serait en partie grâce à lui et il espérait bien que ce ne soit pas le cas. S’il devait l’oublier il préférait quand même ne plus jamais la revoir. Mais ça s’annonçait plutôt mal puisque Sasuke avait franchi une nouvelle étape en mettant tout le monde au courant. Contrairement à Choji, Naruto avait plutôt envie de lui souhaiter tout le malheur possible pour que cette relation ne dure pas. C’était méchant mais il ne pouvait pas faire mieux.  

La soirée poursuivit son cours. La présence d’Hinata ne perturba pas tant que ça leur jeu habituel. Elle était maintenant intégrée à leur bande. Elle avait joué au moins un fois contre chacun d’entre eux. Elle avait plus perdu que gagné mais c’était normal étant donné son manque d’expérience dans ce domaine. Cela restait quand même très amusant et ils avaient tous plus ou moins adapté leur façon de jouer face à elle. Il ne lui fallut qu’une petite heure pour être parfaitement à l’aise avec eux. Elle criait autant qu’eux quand elle en avait besoin, encourageait certain plutôt que d’autre et laissait quelque fois échapper sa colère lorsqu’elle ne réussissait pas. Elle était facilement devenue naturelle face à eux. Elle s’amusait comme une enfant et c’était très agréable. D’ailleurs c’était le cas pour pratiquement tout le monde. Le seul à ne pas vraiment prendre partie à tout ça restait quand même Naruto. Il participait bien sûr, mais parfois ne semblait plus être là. Il avait finalement du mal à s’amuser en sa présence. Mais c’était certainement celle de Sasuke qui le gênait plus que tout. Trop occupé, personne ne remarqua son manque d’implication et c’était bien comme ça. La fin de soirée fut une libération pour lui.  Il n’avait pas l’impression d’avoir passé une bonne soirée contrairement aux autres. Même la jeune femme semblait avoir apprécié ces heures passées avec eux. Lui, il était plutôt ravi de voir tout le monde vider les lieux. Il retrouvait le calme de son appartement et surtout Hinata était de nouveau seul. Il n’y avait pas photo, il se sentait beaucoup mieux lorsqu’elle était seule.

 

Dans les jours qui suivirent le jeune couple marié ne se vit pas beaucoup. Le lendemain, dimanche, Naruto passa une bonne partie de la journée au lit tandis qu’Hinata fidèle à ses habitudes, rejoignit sa famille pour passer ce jour de repos avec eux. Le soir, ils avaient mangé et regardé la télé ensemble puis durant la semaine entière ils ne firent que se croiser. Hinata l’attendait tous les soirs pour manger mais il ne partagea plus aucun repas avec elle. Il avait totalement déserté l’appartement. Au point qu’elle n’était même pas sûre qu’il dormait bien dans son lit certaine nuit. Le soir, lorsqu’elle allait se coucher, il n’était toujours pas rentré et le matin il n’y avait aucune trace de lui. Seules les assiettes du repas qu’elle lui laissait prouvaient qu’il était bien rentré dans la nuit. Dans la semaine, elle retrouva l’assiette vide deux fois de suite puis les jours suivants rien n’avait bougé. Il semblait avoir totalement disparu.

Cette semaine là Naruto passa le plus clair de son temps au travail. Du matin jusqu’au soir, il était soit au bureau soit sur le terrain pour préparer des articles.  Il était en pleine préparation d’éditions spéciales pour sa rubrique et les sujets qu’il avait choisi de travailler ne lui laissaient pas une minute pour lui. L’un de ses rédacteurs était en maladie alors il était pour le coup obligé de redoubler d’effort pour effectuer son travail. Il s’était quand même octroyé deux heures de sport certains jours pour décompresser mais il retournait aussitôt après au magazine. Le nez plongé dans les articles, Naruto rentrait très tard le soir. Bien après tous les employés. Cette assiduité  n’était pas seulement due à la surcharge de travail qu’il avait en ce moment. Le simple fait de se concentrer sur ces dossiers ne lui laissait pas le loisir de penser à autre chose et c’était avant tout ce qu’il recherchait. Il en avait ras le bol d’être constamment perturbé par la jeune femme et pour y remédier il avait trouvé cet échappatoire. C’était une bonne solution pour moins la voir et être sûr de ne plus tomber sur elle et Sasuke.

Son extrême implication dans le travail ne fut pas une mauvaise chose pour lui. Il prouvait jour après jour que ce travail lui avait bien était offert pour de bonne raison. Il prouvait qu’il était capable d’honorer le titre de rédacteur en chef. Pas seulement à tous les employés jaloux que comptaient cette entreprise mais aussi à lui-même. Il était fier de signer les articles de son nom et avait de plus en plus la sensation d’avoir réussi dans cette rubrique que personne ne rêve d’avoir. Mme Uzumaki, qui avait toujours un œil sur lui, était maintenant sa première lectrice et ce qu’elle constatait de plus en plus l’encourageait dans sa décision. Il était enfin temps de lui permettre d’évoluer. Elle rendit visite à son fils en fin de semaine pour lui faire part de la nouvelle.

Coupé en plein travail par un appel de Michiru, Naruto accepta la venue de sa mère sans vraiment avoir son mot à dire. Elle le dérangeait et il était quasiment sûr que la raison de sa visite n’était pas des plus importantes.  Comme d’habitude elle avait probablement quelque chose à lui reprocher. Kushina pénétra dans le bureau et n’eut pas droit à un accueil chaleureux. Naruto avait de nouveau reporté son attention sur ses feuilles nullement intéressé par sa mère.

- Désolée de te déranger en plein travail… commença la directrice ravie de le trouver aussi concentré. Il est à peine 9h et tu es déjà bien occupé.

- Qu’est ce que tu veux ? L’interrogea Naruto déjà pressé d’en finir.  Je n’ai pas vraiment le temps là.

- Je vois ça… Je te demande juste cinq minutes. Expliqua Kushina en s’asseyant face à son fils. C’est à propos de ton futur poste.

Ces derniers mots titillèrent la curiosité du jeune homme qui daigna enfin lever la tête vers elle.  Son futur poste ? De quoi voulait-elle parler ? 

- Tu vas être content. Tu vas enfin pouvoir te débarrasser de moi… Tu as de très bon résultat ces temps-ci. Les critiques à propos de tes articles sont toutes très bonnes et d’après le dernier sondage la chronique « cuisine » intéresse de plus en plus les lecteurs. Tu as fais du bon travail. J’ai donc réfléchi et je pense que tu es prêt à avoir ta propre rubrique…

- Quoi ? Maintenant ?

- Oui. Quand tu seras prêt. Evidemment je récupère ton travail comme avant. Par contre je n’ai rien à te proposer, alors j’aimerais que tu réfléchisses à un nouveau thème qui pourrait être abordé dans le magazine. Tu auras une nouvelle secrétaire et autant de rédacteur qu’il te plaira.  Alors qu’en penses-tu ?

Naruto resta quelques secondes sans réponse. Il ne s’attendait pas à entendre ça.

- Je suis occupé pour l’instant. Ce n’est pas vraiment le moment…

- Bien sûr, je ne te demande pas de réponse tout de suite. Je te laisse réfléchir et on en reparlera.

Naruto regarda sa mère quitter le bureau. Elle lui laissait quelques jours de réflexion pour savoir quel nouveau thème allait faire son entrée au Seitai Mag. Plus vite il mettait en place sa rubrique plus vite ses nouvelles pages pouvaient être publiées dans les numéros à suivre. Il se remit aussitôt au travail en repensant à cette nouvelle. Il avait enfin obtenu le changement de poste qu’il attendait depuis bien longtemps et cette nouvelle ne le réjouissait pas vraiment. Alors qu’il travaillait dur depuis plusieurs semaines sur des sujets qu’il avait, au fils du temps, appris à apprécier, la directrice lui demandait de tout laisser tomber pour recommencer ailleurs. Il s’était donné beaucoup de mal pour rendre la chronique attractive aux yeux des autres. Maintenant que tout allait plutôt bien pour lui au bureau il ne ressentait plus l’envie d’aller voir ailleurs.  En plus elle lui demandait de trouver un nouveau thème et il n’avait absolument aucune idée là-dessus. Il n’avait pas vraiment le loisir de perdre du temps pour cette réflexion. Sa tête était suffisamment chargée de chose et d’autre, il était inutile d’en rajouter.  

Tandis que Naruto brillait au travail, Hinata commençait à préparer la future réouverture de l’auberge. Rien n’était vraiment fixé pour l’instant mais le moment allait bientôt arriver. Il ne restait plus grand-chose à faire. La quasi-totalité de l’auberge était de nouveau accessible. Il ne restait plus qu’une chambre à terminer pour enfin pouvoir les équiper. Une bonne dose de ménage, un rafraichissement pour le jardin et tout était enfin terminé. Après le ménage et une petite publicité pour se faire connaitre, la vie de la famille Hyûga pourrait reprendre comme avant. 

L’anniversaire de Kiba arriva bien vite. Hinata se réjouissait d’avance. Elle n’allait pas se gêner pour s’amuser. C’était la dernière fois qu’elle allait pouvoir se détendre de la sorte alors elle se devait d’en profiter. De son coté, Naruto était très loin de penser la même chose. En fait, pour dire vrai il n’avait aucune envie d’y aller. Depuis qu’il avait appris qu’elle serait présente, il n’avait plus vu l’anniversaire de Kiba comme une fête. Ce n’était plus un plaisir d’y aller. Il se devait juste d’y être pour son ami. Mais il s’était quand même promis d’essayer de s’amuser malgré leurs présences. Il ne pouvait pas gâcher cette fête à cause d’eux. Ou plutôt à cause de lui. Il avait clairement donné son accord pour cette relation alors il devait assumer sa décision. Il devait ignorer ses sentiments et faire comme si rien ne l’atteignait en considérant Hinata comme une femme quelconque. Comme la nouvelle petite amie de Sasuke. Ça ne devait certainement pas être compliqué.

Vendredi soir, Naruto quitta le bureau un peu avant 20h. Même si cela semblait être tard il n’avait pas travaillé autant que les autres jours. Il devait rentrer pour se préparer et se rendre ensuite au bar à partir de 21h30. A l’appartement, Tobi était seul à l’attendre. La jeune femme n’était déjà plus là. Son absence l’étonna mais il s’efforça de passer aussitôt à autre chose avant de se poser la moindre question. La meilleure façon d’ignorer ses sentiments c’était de commencer par cela. A chaque fois qu’il recommençait à s’y intéresser et que ses pensées se tournaient vers elle, il devait aussitôt se focaliser sur autre chose. C’était sa nouvelle stratégie et il devait tenter de s’y tenir. Plutôt ponctuel, Naruto arriva au bar avec quelques minutes d’avance. Il trouva Kiba et Choji déjà à l’intérieur. Chacun d’eux étaient accompagnés, pour l’un, de sa petite amie du moment, et pour l’autre, de sa femme. En débarquant tout seul Naruto créa la surprise. Avec tous les numéros que contenait son téléphone personne n’avait imaginé qu’il viendrait seul. Mais peut être qu’il avait l’intention de chasser ce soir, ajouter une belle demoiselle à son palmarès ? En tous cas il y avait de quoi le satisfaire dans ce bar. Kiba avait invité beaucoup de monde et certains habitués s’étaient même joints à la fête. 

Pour l’instant le seul manquant à l’appel était Sasuke. Naruto s’en était aperçu comme tout le monde mais puisqu’il devait jouer l’indifférent il avait tout de suite oublié en prenant son premier verre. Il avait décidé de se changer les idées et ça n’allait pas être compliqué. Toujours aussi attirant, Naruto n’avait pas besoin de faire quoi que ce soit pour avoir de la compagnie. Il avait quitté ses amis pour aller chercher un verre et il était revenu pris en sandwich par deux femmes qui l’avait collé aussitôt arrivé au comptoir du bar. En plus de ces deux superbes créatures il avait fait la connaissance de certain invité totalement inconnu pour lui et avait repris contact avec d’autre. Tout se passait bien pour l’instant. Naruto avait la tête libre et l’absence de Sasuke y été pour quelque chose. Naviguant du comptoir à la table où le groupe de Kiba avait choisi de se poser, Naruto ne vit pas le temps passer. Invité à une autre table par un groupe de cinq ou six jeunes femmes, Naruto repéra bien vite celle à qui il allait proposer une nuit avec lui.  C’est au moment où il était occupé à répondre à l’interrogatoire des jeunes demoiselles que Sasuke et sa compagne arrivèrent enfin. La table de Kiba devint tout à coup bruyante à leur entrée. Cette soudaine agitation attira l’attention du jeune homme malgré les rires et gémissements que ses groupies faisaient autour de lui. Son visage devint aussitôt sombre en apercevant Sasuke de loin et dans la seconde qui suivit son expression changea de nouveau lorsqu’elle apparut à ses cotés. Le temps s’arrêta autour de lui. Ses yeux étaient rivés sur elle et rien d’autre. Très souriante elle avait quelque chose de différent ce soir là et il remarqua ce détail sans la moindre peine. Elle avait attaché ses cheveux pour former une queue sur l’un des deux cotés. Attachés au niveau des épaules, ses cheveux retombaient sur sa poitrine. Ce simple changement totalement inédit la rendait différente. Plus jolie encore. 

- Hé !! Tu m’écoutes ? S’exclama tout à coup une voix féminine à coté de lui.

Interrompu en pleine rêverie, Naruto se tourna vers sa voisine.

- Alors ? Tu ne m’as pas répondu ? Reprit-elle. Tu préfères quoi ?

- … Je ne sais pas… répondit-il sans savoir de quoi elle parlait.

Celle-ci ne sembla pas dérangée par sa réponse. Elle se tourna vers ses amies et reprit le fil de la conversation. Pas vraiment intéressé par l’animation de sa table, Naruto reporta de nouveau son attention vers l’autre. Hinata n’était plus visible. Elle était probablement assise maintenant. Du coup il n’y avait plus rien d’intéressant de ce coté là. Prêt à revenir parmi les pipelettes que comptaient sa table Naruto s’arrêta sur Choji. Celui-ci venait de se lever et il était maintenant en train de venir dans sa direction.  Le jeune homme venait prévenir Naruto, qu’ils étaient maintenant au complet pour que Kiba puisse ouvrir les cadeaux qu’il venait de recevoir. Invité à les rejoindre pour participer à l’évènement, il suivit Choji.

Kiba sembla ravi de voir ses deux amis réapparaitre. Les mains chargées de paquets, il semblait pressé de découvrir ce que ses invités lui avaient offert. Choji se réinstalla à sa place tandis que Naruto resta debout comme tant d’autre qui n’avait pu trouver de place libre. Il n’avait pas mis bien longtemps pour trouver Hinata. Assise au coté de la femme de Choji, elle s’était arrêté de parler lorsqu’il était arrivé. Leurs regards se croisèrent un instant avant que Kiba ne prenne la parole pour commencer le déballage des cadeaux. Sous le regard attentif de toute la tablée, il ouvrit le premier paquet et remercia ceux qui lui avaient offert. Le second cadeau fut celui de Sasuke. Kiba empoigna le petit paquet avant de lire à voix haute ce qui était noté dessus : «  de la part d’Hinata et Sasuke. ». Il déchira le papier et en sorti une écharpe qu’il dévoila à tous. C’était une écharpe à l’effigie d’une équipe de sport. Ceux qui s’y connaissaient un minimum pouvait facilement reconnaitre l’écusson d’une équipe de football très connu. 

- Merci à vous deux ! S’exclama Kiba. C’est mon équipe favorite ! Tu ne t’es pas trompé Sasuke.

- C’est l’idée d’Hinata. Lui expliqua aussitôt Sasuke. Et c’est aussi elle qui l’a choisi.

- Merci Hinata ! S’empressa de dire Kiba. C’est une très bonne idée. Je n’en avais pas...

- De rien… lui répondit aussitôt la jeune femme en le gratifiant d’un large sourire.

Kiba la mit tout de suite autour de son cou tout en continuant à en faire l’éloge sous l’air amusé de ses invités. Il appréciait beaucoup son cadeau.  Puis il passa à la suite et ouvrit une enveloppe, cadeau de Choji et Naruto. Il en sortit un papier cartonné.

 - Voyage d’une semaine pour deux personnes… se mit à lire Kiba… Destination et dates aux choix…

Il s’arrêta et se tourna vers Choji. Celui-ci lui faisait un grand sourire.

- Je n’étais pas sérieux la dernière fois quand j’ai parlé de ça ! Vous êtes fou.

- Tu connais Naruto. Lui expliqua Choji.  Quand il a une idée en tête il va jusqu’au bout.

Kiba tourna la tête vers Naruto mais ne trouva aucune trace de son ami.   

- Il était là  y’a deux minutes ! S’exclama Choji étonné. Où est ce qu’il est passé?

- Il a probablement trouvé plus intéressant. Termina Kiba en imaginant son ami certainement au bar avec une ou deux femmes.

Kiba n’était pas loin de la vérité. Naruto était bien au bar mais il y était seul. Supportant assez mal la scène qui s’était déroulée sous ses yeux il avait préféré s’en aller. Sasuke et Hinata jouaient les couples parfaits avec leur cadeau choisi ensemble, acheté ensemble… ensemble, ensemble. Oui ils étaient ensemble et  c’était écœurant de les voir aussi débordant de bonheur.  Alors il avait trouvé mieux à faire. Il en était déjà à son troisième ou quatrième verre et il était très bien partie pour en aligner deux fois plus. La soirée suivie son cours sans que la table de Kiba ne revoit Naruto. Il n’était pas réapparu et n’avait pas quitté sa chaise de bar un seul instant. En bon maître de soirée, Kiba était allé le voir quelques minutes afin d’avoir quand même un œil sur lui.  Il l’avait trouvé un peu alcoolisé et seul, ce qui ne lui ressemblait pas vraiment. Il était bizarre et Kiba ne trouvait aucune raison à ça. D’ailleurs malgré ses questions Naruto n’avait pas voulu en dire plus. Il en avait profité pour le remercier du cadeau et il avait conclu leur entrevue en lui conseillant de ralentir son débit de boisson. Kiba pouvait bien dire ce qu’il voulait, Naruto n’était pas prêt de l’écouter. Il préférait se mettre minable pour oublier certaine chose plutôt que de garder les idées claires et ruminer toute la soirée. C’était devenu son nouvel objectif, il avait bien compris qu’il n’arriverait finalement pas à s’amuser ce soir là. Mais il ne put aller jusqu’au bout puisque son pire ennemi du moment, Sasuke, précipita son départ en croisant son chemin par hasard. Peut être une heure après la venue de Kiba, Naruto reconnu la voix de Sasuke appeler la serveuse au bar. Préférant continuer le tête en tête avec son verre et ne voulant se faire voir, Naruto resta discret. Mais malgré ses efforts, le destin en voulu autrement.

- Oh Naruto ! S’exclama celui-ci. Je ne t’avais pas vu. Pourquoi tu ne viens pas avec nous la- bas ?

- Qu’est ce que ça peut te faire ? Lui répondit-il.

- Tu devrais venir. Continua Sasuke. Il y a un pote à Kiba qui est complètement bourré et qui fait le guignol depuis tout à l’heure. Il raconte que des conneries, mais au moins il a le mérite de faire rigoler les filles. Faut voir ça… c’est un spectacle à lui tout seul.

- Salut Sasuke ! Je te sers quoi ? Les interrompit une voix féminine.

- Miyako !?  S’exclama Sasuke en reconnaissant la serveuse. Je ne savais pas que tu étais là ! Je ne t’ai pas vu tout à l’heure !

- Je viens de prendre mon service, c’est normal ! Qu’est ce que je te sers ?

- Deux bières et un de tes cocktails s’il te plait !

- Ok, je te fais ça !

La jeune femme s’éloigna, laissant les deux jeunes hommes de nouveau seul.

- Les cocktails de Miyako sont fantastiques ! S’exclama aussitôt Sasuke à un Naruto qui aurait tout donné pour que celui-ci disparaisse. Tu devrais les gouter !

- Et toi tu devrais arrêter de boire avant d’agresser quelqu’un ! Lui balança le jeune homme.

Cette soudaine agressivité laissa Sasuke sans mot pendant quelques secondes. Lui qui depuis le début communiquait avec lui sans la moindre méchanceté trouvait l’attitude de son ami un peu injuste. 

- C’est l’hôpital qui se fou de la charité. Commença t-il à répondre. Comment peux-tu me donner ce genre de conseil ? Tu as vu dans quel état tu es ? 

- Je ne suis pas bourré et contrairement à toi je ne deviens pas complètement fou quand c’est le cas ! Déclara Naruto.

- J’avais raison, tu as un gros problème avec moi en ce moment. Se rendit compte Sasuke. Pourquoi tu ne me dis pas clairement ce qui te dérange qu’on en finisse ? Qu’est ce que j’ai fais ? 

C’est à ce moment là que Miyako fut de retour. Ignorant totalement ce qui se passait entre les deux amis elle les interrompit,  empêchant par la même occasion la moindre réponse venant de Naruto.

- Voilà pour toi ! S’exclama-t-elle en  posant les boissons devant Sasuke. Tu me donneras ton avis. J’ai changé un peu la recette.

- Ok, merci! Lui répondit le concerné avant d’enchainer. Dis moi Miyako,  tu fais quoi ce soir ? J’ai une place libre dans mon lit qui n’attend que toi !

- Euh non. Pas ce soir. Mais demain c’est sans problème. Je finis mon service à 20h.

- D’accord. Tu sais où me trouver alors ?

La jeune femme répondit favorablement avant de retourner au travail.

- Génial ! Je vais passer une super soirée demain ! S’exclama Sasuke à voix haute.

- T’en as pas assez d’une? Intervint aussitôt Naruto très agressif. Je croyais que c’était sérieux ?

- Ca l’est ! Mais comme tu viens si bien de le dire ce n’est pas suffisant. Et puis j’ai bien le droit de m’amuser.

- Espèce de salop ! Comment tu peux faire ça ?

- C’est simple pourtant. Et tu es bien placé pour le savoir. C’est laquelle que tu ramènes chez toi ce soir ? Lui demanda-t-il en passant la salle en revue.

- Je n’ai jamais été sérieux, moi, contrairement à toi…

- Ouais et c’est peut-être ça ton problème finalement? Regarde, tu es seule et moi je suis très bien accompagnée. C’est triste… J’aurais bien discuté avec toi mais tu vois, elle m’attend impatiemment là-bas. D’ailleurs ce soir elle ne rentrera probablement pas. Et ne t’inquiètes pas je m’en occuperais bien comme d’habitude.

- Ferme-la et barre-toi ! Lui ordonna Naruto en essayant de se contenir afin de ne pas exploser de colère.

- Qu’est ce qu’il y a ? Continua Sasuke. Ne me dis pas tu es jaloux ?

- Ta gueule !

- Pourquoi t’es aussi vulgaire ? Il suffisait juste que tu me le demander. Expliqua Sasuke. Il se baissa au niveau de son ami et continua comme s’il voulait éviter que d’autres personnes entendent. Je te la prête sans problème.

- Quoi ? s’exclama Naruto surprit par ses mots.

- T’as très bien entendu. Demain je suis occupé autre part alors je te la laisse.  Il faut bien qu’on se soutienne entre potes. Tu te sentiras peut-être mieux après l’avoir baisée toute la nuit !

Ce fut la phrase de trop. Naruto perdit le contrôle et empoigna aussitôt le col de Sasuke. Il était allé beaucoup trop loin.

- Tu crois vraiment que c’est ce que j’attends ?

- Bien sûr et tu as raison. Tu peux me croire elle en vaut la peine. Ce serait dommage que tu ne l’essaye pas avant qu’elle parte.

- je t’ai dit de te la fermer ! Répéta de nouveau Naruto en étranglant deux fois plus sa victime. Ne parle pas d’elle comme ça ! Ce n’est pas une chose !

- Profite-en… Je te l’offre… réussit à dire Sasuke malgré la pression sur son cou.

Cette dernière phrase et le regard que lui lançait toujours Sasuke eurent raison de lui. Il étala son ami au sol en lui envoyant un coup de poing magistral devant les yeux effrayés de ceux qui avaient assistés à la scène.

- Qu’est-ce qui se passe ? S’écria tout à coup Choji. Qu’est ce que vous faites ?

Naruto leva les yeux vers lui et se trouva bien entouré. Il constatait à peine que la quasi-totalité du bar était attroupée ici. Toute la table de Kiba accompagnait Choji, y compris celle qui était la cause de cette pseudo bagarre. Tous les yeux étaient braqués sur lui. Des yeux interrogateurs, gourmand d’en savoir plus sur les causes de cette agitation.

- Qu’est ce qu’il s’est passé Naruto ? Le questionna Kiba, l’unique personne qui s’était approché de lui au lieu de porter secours au mourant assit par terre.   

- Rien. Je m’en vais. Répondit le jeune homme avant d’ajouter. Bon anniversaire…

Kiba regarda son ami partir. Mais qu’est ce qu’il lui arrivait à la fin ?

- Il faut le raccompagner… leur expliqua Sasuke un mouchoir collé sur son nez. Il a beaucoup bu. Il ne doit pas rentrer seul.

- J’y vais ! Se proposa sans hésitation Kiba.

- Non ! Je m’en occupe. C’est ton anniversaire, tu ne vas tout gâcher à cause de lui. Intervint à son tour Choji. Il se tourna vers sa femme et reprit. Tu m’attends ici, je reviens vite.

Sa femme n’eut pas le temps de répondre, qu’Hinata prit la parole à son tour. Pourquoi devait-il y aller et faire attendre sa femme alors qu’elle était la mieux placée pour s’en occuper ?

- Non, attendez ! J’y vais moi. J’habite au même endroit que lui. Leur expliqua-t-elle. C’est plus logique que ce soit moi qui le fasse.

- Tu es sûre ? Lui demanda Choji.

- Oui, je m’en occupe.

- Tu ne le lâches pas d’une semelle avant qu’il soit rentré. Lui expliqua Sasuke.

- On compte sur toi ! Ajouta Kiba.

- Merci Hinata. Conclut à son tour Choji.

Ils regardèrent la jeune femme volontaire quitter le bar en courant pour rattraper son mari et se retournèrent aussitôt sur Sasuke qui venait de se lever.

- Alors ? Tu vas nous dire ce qui s’est passé ? Le questionna de nouveau Kiba.

- Il a pété les plombs et il m’a certainement cassé le nez. Leur répondit Sasuke. Mais je l’ai mérité…

- Qu’est ce que tu as fais ? Continua Kiba.

- C’est rien. Je réglerai ça la prochaine fois que je le verrai, ne vous inquiétez pas. Leur expliqua Sasuke en guise de réponse.

Ils n’eurent évidemment pas le fin mot de l’histoire. Quelque chose de certainement grave était arrivé entre eux pour que Naruto mette Sasuke dans cet état. Et ce n’était pas maintenant qu’on allait leur expliquer.

 

Après une petite foulée, Hinata ne mit pas bien longtemps à le rattraper. Il n’avait pas eu le temps d’aller bien loin.

- Naruto ! Attendez ! S’écria-t-elle en arrivant vers lui.

Surprit d’entendre son prénom, celui-ci s’arrêta et reconnut la jeune femme courir vers lui.

- Qu’est ce que vous voulez ? La questionna t-il sur un ton agressif.

- Je viens avec vous ! Répondit-elle un peu essoufflée. Je vous accompagne.

- Non merci ! Allez-vous-en ! Lui ordonna t-il en se remettant en route.

- Je ne peux pas. Vous n’êtes pas en état. Je dois vous raccompagner. 

- Je ne suis pas en état ? Qui vous a dit ça ?

- Vous avait bu. Ça peut être dangereux pour vous.

- Je n’ai pas… commença le jeune homme avant de rectifier. Je ne suis pas bourré. Laissez-moi tranquille et allez plutôt vous occuper du blessé!

- Il n’a pas besoin de moi…

- Moi non plus, alors lâchez-moi ! Lui ordonna t-il.

Le silence s’installa entre eux. Un silence uniquement accompagné du bruit de leur pas. Naruto continuait à marcher devant et la jeune femme n’avait pas cessé de le suivre malgré ses demandes. Comme son ombre, elle tentait de reprendre son souffle en faisant tout pour suivre la cadence. Tout à coup en sentant le vent se lever elle se rendit compte que dans toute cette agitation elle n’avait pas pris de quoi se couvrir. La légère brise froide qu’elle commençait à sentir seulement maintenant lui donnait vraiment envie de revenir sur ses pas pour chercher sa veste.

 - Attendez ! J’ai oublié ma veste. Lui dit-elle pour le prévenir. Est-ce que vous pouvez m’attendre le temps que j’aille la chercher ? 

- Mais oui bien sûr, allez-y. Lui répondit-il. Et ne revenez pas !

Le petit espoir qu’elle avait eu en entendant le début de sa réponse s’envola bien vite. Il n’était pas prêt de l’attendre. D’ailleurs il n’avait même pas ralenti une seule seconde.

- c’n’est pas grave. Je vais faire sans.

- Vous devriez y aller. Vous allez tomber malade. Lui conseilla t-il avec toujours dans l’idée de se débarrasser d’elle.

- Non. Vous n’allez pas m’attendre et si à cause de ça il vous arrivait quelque chose je m’en voudrai toute ma vie. Je préfère tomber malade.  

- Vous êtes une idiote. Je vous ai dit que je ne suis pas bourré, je peux me débrouiller.

- Laissez tomber. Je suis désolée si ça vous gène mais j’ai promis de vous ramener alors je vous suivrai jusqu'à ce qu’on soit arrivé.

- Comme vous voulez. Mais ne comptez pas sur moi pour vous prêter la mienne !

- Tant mieux parce que je n’en veux pas… termina Hinata.

Leur échange se termina sur ses mots et le silence revint de nouveau entre eux. Elle avait réussi à se caler sur son rythme. Il marchait toujours devant mais elle n’avait plus aucun mal à le suivre. Une longue route les attendait probablement dans le plus grand des silences mais au moins elle était sûre qu’il rentrerait en un seul morceau.

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales