Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Les Arts
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 22/03/2020
  • Coups de vent en mer
    Marathon Editions
    Nb de signes : 18 000 - 22 000 sec
    Genre : imaginaire
    Délai de soumission : 20/01/2020
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Maho Gakuen
[Histoire Terminée]
Auteur: aoi-dono Vue: 139957
[Publiée le: 2009-12-19]    [Mise à Jour: 2011-12-17]
13+  Signaler Romance/School-Fic Commentaires : 179
Description:
Maho Gakuen littéralement « école de magie ».

Cette école qui forme les sorciers du pays du feu accueille des élèves pour cinq années.
Elle est constituée de trois maisons où sont répartis les élèves.
Venez suivre les aventures de nos jeunes héros dans cette école.

Couple principal : Naruhina
Couples secondaires : Shikatema, Nejitenten, Kibaino, Sasusaku

Prologue corrigé par milyduchiwa.
Chapitre 1 à 19 et du 37 au 47 corrigés par Baka-sensei.
Crédits:
malgré mes tentatives, les personnage de naruto ne m'appartienne pas. C'est Masashi Kishimoto-sensei qui les possède.
Tout le vocabulaire et autres informations tirés de Harry Potter appartiennent à J. K. Rowling.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Après le combat, le repos...

[4485 mots]
Publié le: 2011-11-13Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Salut tout le monde ! J'avais dis qu'il serait le dernier chapitre mais heureusement ou malheureusement pour certain, il y en aura un autre avant l'épilogue. bon je vous souhaite bonne lecture pour se chapitre assez guimauve a mon avis.

Chapitre cinquante-huit : Après le combat, le repos...



MG

POV Hinata


Désolé Hinata...

Naruto !! Non, non !!! S'il te plait, Naruto, réponds-moi!! Ahhhhhh !!!!!

  • Naruto !!!! Hurle-je en pleure.

Ce n’est pas possible, il ne peut pas être...

  • Non, non !! Naruto... Pleure-je anéantie.

Je sens deux bras fins m'entourer.

  • Hinata, calme-toi. Me souffle-t-on en resserrant la prise.

  • Tema... C’est Naruto, il... il est...

Ça ne se peut pas. Pourtant je l'ai vu. Il... il était...

  • Mort... Lâche-je du bout des lèvres.

  • Hina, je sais que tu t'inquiète mais il est fort. Il ne...

  • Tu ne comprends pas, Tema !! Je l'ai vu ! J'ai eu une vision. Il... Il était dans une mare de sang.

  • Il a dut s'évanouir dans le sang d'un autre. Tente-t-elle d'expliquer rapidement.

  • Non, il... il m'a parlé aussi. Sa voix était si... faible et lointaine.

  • Tu as pu te tromper, Hinata. Il est proche de toi, tu as très bien pu mal interpréter les choses.

  • Non, je sais très bien ce que j'ai vu ! Hurle-je en me dégageant de ses bras. Et si il n’est pas mort, il est en train d'agoniser. Oui, c'est surement ça ! Je dois aller le sauver ! M'écris-je en concentrant ma magie.

  • Arrêtes Hinata ! Tu ne peux rien faire maintenant. Et pense à tes filles tu ne peux pas les laisser toutes seules.

  • Occupes-toi d'elles, Temari. Je te fais confiance. Lui lance-je, prête à me téléporter.

Naruto. Je dois être concentrée sur lui pour le rejoindre. Qu'est-ce que... Quelqu'un vient de m'attraper par derrière.

  • Désolé, Hinata. Me souffle-t-on.

Cette voix ?!

  • Shika...

Une main de ses mains se pose sur ma bouche. Je me sens lourde tout d'un coup et j'ai envie de... dormir... Naruto... ne m'abandonne pas...


Ame

POV Kushina


  • Mon chéri, s'il te plait, tient le coup. Ne meurt pas. Pense à Hinata, tu ne peux pas la laisser toute seule. Et les filles, elles ont besoin de toi. Le supplie-je en tentant de le maintenir en vie avec ma magie.

Je sens déjà la fatigue gagner mon corps. Mais je n'abandonnerais pas ! Mon fils vivra ! Même si je dois y laisser ma peau.

  • Dépêche-toi, Minato. Souffle-je.

J'entends quelqu'un apparaître derrière moi, ça doit être lui. Tsunade ne devrait pas tarder.

  • Il était temps ! Je n'ai presque plus de magie. Lui lance-je.

  • Et merde ! Jura une voix qui n'est pas celle de mon mari.

Je me retourne vivement. Lui !!!!

  • T'es venu finir le travail ! Crache-je au traitre en continuant de diffuser de la magie dans le corps de mon fils.

Il ne répond pas et se dirige vers le fond de la pièce. Il disparaît quelques minutes dans la pénombre pour réapparaître avec une boite. Il se rapproche et se place juste de l'autre coté de Naruto en face de moi.

  • Écouté, je n'ai pas le temps de tout vous expliquer mais je ne vous ai pas trahit, je vous le jure. Pour l'instant on doit sauver votre fils alors faites-moi confiance. Ce sont des pilules de régénération magique, ça devrais vous permettre de tenir jusque l'arriver des secours. Tenez ! Me dit-il avant de me tendre un des cachets blancs du bocal.

Qu'est ce que je fais ? Je n'ai pas trop le choix, ma réserve est presque épuisée. J'ouvre la bouche et il me donne deux pilules que j'avale directement. Je sens déjà une immense magie m'envahir. Il prend deux autres cachets et les donne à Naruto.

  • Ça devrait nous donner un petit sursit. Déclara-t-il.

  • Oui. Tient bon, mon chéri, on va y arriver.

  • Je vais commencer à préparer un sceau de téléportation d'urgence.

  • D'accord.

Je le vois sortir une craie de sa veste et il se met à dessiner un pentagramme au sol autour de Naruto.

  • Madame Namikaze ? M'appelle-t-il.

  • Hmmm...

  • J'ai besoin d'un coup de main.

  • Je ne suis pas en position de faire quoique se soit.

  • Je sais, c'est pour le sceau. Je ne sais pas quel sont les runes à utiliser.

  • Oh euh... Deux secondes... Falice au Nord.

  • Ok. C'est fait.

  • Patilas a l'est.

  • Hn. c'est bon.

  • Kalitos au...

  • Sud. Me coupe une voix que je connais trop bien. Je vais finir le sceau, Itachi.

  • Tu es en retard, Minato. Lui balance-je.

  • Désolé.

Tsunade vient me rejoindre alors que mon époux se met à finir le sceau. Elle l’examine rapidement pour constater l'étendue des blessures.

  • C’est pas bon. Marmonne-t-elle. Kushina ça va ? Me demande-t-elle ensuite.

  • Oui. Grince-je.

Je commence à ressentir à nouveau le manque de magie. Elle pose ses mains sur mon fils et lui insuffle de la magie. Je stoppe alors la mienne et halète fortement. Je suis en sueur.

  • Je suis désolée, Kushina mais je vais encore avoir besoin de ton aide.

  • Pour quoi ? M'empresse-je de répliquer.

  • Je ne suis pas sûre d'arriver à le maintenir seule en vie pendant le voyage. Est-ce que tu te sens encore la force de...

  • Bien sûr. Rétorque-je avec force.

Je ne prendrais pas le risque de voir mon fils mort.

  • Minato, est-ce que c'est prêt ? Lui demande-t-elle.

  • Parfaitement. Itachi mets-toi de l'autre coté, je vais avoir besoin d'un coup de main.

  • Pas de problème.

Je n'attends pas et repose mes mains sur Naruto pour lui envoyer ma magie. J'entends tout de suite mon mari commencer les incantations. Je ferme les yeux en attendant la fin. Quand je les rouvre, on se trouve à l'hôpital de Konoha. Les médecins et Tsunade emmène Naruto en bloc opératoire. Je reste assise au sol a pleurer. Je sens soudainement un corps m'enlacer.

  • Tu crois qu'il va s'en sortir ? Lui demande-je.

  • J'en suis certain. Notre fils est fort.

  • Oui.

Je laisse tout de même mes larmes couler. Après quelques minutes, il se détache de moi et me soulève pour nous emmener sur le banc un peu plus loin. Il m'installe sur ses genoux et je me sers contre son torse.


Enfin, après trois heures au bloc, il ressort. J'ai juste le temps de l'apercevoir qu'il l’emmène dans une chambre spéciale. Tsunade sort, épuisée, et s'approche de nous.

  • Je ne vais pas vous mentir, son état est encore instable. On devra attendre demain matin pour savoir s'il est hors de danger.

  • Merci, Tsunade.

  • C'est rien.

Elle s'éloigne et je tourne ma tête vers mon époux.

  • On devrait prévenir Hinata. Lui dis-je.

  • On lui dira demain matin.

  • D'accord.



Quatres heures plus tard

MG

POV Naruto


Ah, enfin à la maison. Bon, je vais me faire tuer par la vielle et maman quand elles vont apprendre que j'ai quitté ma chambre d’hôpital sans autorisation, mais je ne pouvais pas rester plus longtemps loin d'Hinata. J'ai besoin d'elle. J'avance vers la porte de ma chambre malgré la douleur insoutenable qui parcoure mon corps. C'est pas ça qui va m'empêcher de la rejoindre. Je baisse la poignée le plus doucement possible pour entrer. Je continue mon avancée vers nôtre lit et aperçois ma tendre et jolie épouse s'agiter dans son sommeil.

  • Naruto, ne me laisse pas seule. Supplie-t-elle encore endormi.

  • Jamais. Tu entends Hinata, jamais je ne te laisserais. Lui chuchote-je après mettre assit sur le lit.

Je lui caresse doucement les cheveux ce qui la réveille. Elle me fixe, incrédule.

  • Naruto... Murmure-t-elle du bout des lèvres. C'est vraiment toi ?

  • Oui. Lui répondis-je en lui caressant la joue.

Ses jolies perles nacrées se remplissent d'eau. Les larmes dévalent rapidement pour s'écraser sur l'oreiller.

  • Hina...

  • J'ai eut tellement peur. J'ai cru que je ne te reverrais plus. Ne me fait plus jamais ça, Naruto ! Je t’interdis de mourir sans moi. Me crie-t-elle en se jetant sur moi pour m'enlacer.

Dieu que ça fait mal. Je souffre horriblement mais pour rien au monde je ne voudrais qu'elle me lâche. Je passe difficilement mes bras autour d'elle. En le sentant, elle ressert encore plus son étreinte et je ne peux réprimer un gémissement de douleur. Elle se recule brusquement.

  • Je t'ai fais mal ? Je suis désolée. Pardon. Pardon. S'excuse-t-elle, pleine de remord.

Je la stoppe en l'attirant une nouvelle fois contre moi.

  • C'est pas grave. C'est pas aussi douloureux alors s'il te plait ne me lâche plus. Garde-moi dans tes bras.

  • D'accord. Souffle-t-elle en glissant ses mains dans mon dos.

Je fourre mon nez dans son cou et inspire profondément son odeur. Que j'aime son odeur ! Un mélange de jasmin et de vanille. C'est si doux et relaxant. Je sens mes yeux se fermer d'eux même. Je me sens si bien dans ses bras. Tout est tellement mieux quand elle est là.

  • Naruto ? Me chuchote-t-elle.

  • Hmm...

  • Tu t'endors, non ? Rigole-t-elle doucement.

Son rire est merveilleux, une véritable berceuse a mes oreilles.

  • Mmmoui... Marmonne-je.

Elle me repousse délicatement.

  • Alors allongeons-nous et dormons.

Elle se rallonge et je me presse d'en faire de même à côté d'elle sous les couvertures. Je me tourne vers elle et elle se colle à moi, sa tête dans mon torse tonique et ses doigts tenant fermement mon tee-shirt. Je lui dépose un baiser sur la tête qu'elle relève automatiquement avec un sourire scotché aux lèvres.

  • Je t'aime, Naruto. Dit-elle avant de m'embrasser tendrement.

J'aime quand nos lèvres sont scellées. Nos cœurs battent alors au même rythme, uni dans un même instant. Elle se retire pour ensuite ré-enfouir sa tête dans mon torse.

  • Je t'aime aussi Hinata. Lui chuchote-je en fermant les yeux.

Je me laisse alors emporter par le sommeil, totalement serein.



Lendemain matin

POV Hinata


Il est tellement beau quand il dort, on dirait un ange descendu des cieux rien que pour moi. J'ai vraiment de la chance de l'avoir. Je lui embrasse le front et tente de m'extirper de ses bras.

  • Non. Grogne-t-il en resserrant sa prise sur moi.

Il est trop mignon mais il faut que je me lève, les filles vont bientôt se réveiller. Je remonte ma main le long de son torse pour débloquer mon bras coincé. Que ?! Pourquoi c'est humide ? Je ne lui ait tout de même pas baver dessus. Je relève encore ma main pour l'apercevoir et...

  • Du sang ?! Naruto, tu saigne ?! Hurle-je en le réveillant.

  • Hein ?! Quoi ?! Arg ! Se relève-t-il brusquement le faisant grogner de douleur.

Il à agripper son épaule où le tee-shirt est entaché a cet endroit.

  • Tu es plein de sang !

  • Ah...

  • C'est tout !!! Tu pisse le sang et c'est tout ce que tu trouve à dire !!!

  • On se calme Hinata, j'ai juste besoin de changer mes bandages.

  • Ne fait pas comme si ce n’était rien ! Tu es gravement blessé, ça pourrait...

Il me coupe en posant ses douces lèvres sur les miennes. Sa main glisse le long de ma mâchoire pendant que sa langue vient tendrement lécher ma lèvre. Instinctivement, j'ouvre la bouche et il s'empresse d'y entrer. Il l'explore avec une délicatesse infinie. Il sait parfaitement que je suis incapable de résister à ce genre de baiser. Je lui réponds avec la même douceur. Mais il finit par rompre le contact pour me fixer intensément, me faisant plonger dans ses beaux yeux aquatiques.

  • Je vais très bien. Déclare-t-il d'un ton sûr. Et dans quelques jours, je n'aurais plus rien du tout.

  • Arrête de tout prendre à la légère. Crie-je en me reculant.

  • Hina... Tente-t-il en se rapprochant.

  • Non ! Tu as failli mourir, Naruto ?! Tu te rends compte que tu as mis ta vie en danger ?! Qu'est ce que j'aurais fais, moi sans toi ?! Et... et les filles... elles...

Je ne peux pas empêcher les larmes brulantes de dévaler mes joues. Je ne peux pas imaginer ma vie sans lui. Je ne peux pas vivre sans lui.

  • Je suis désolé, mon amour. Je... je n'avais pas le choix. S'excuse-t-il, triste.

Je me mords la lèvre. Je le sais mais...

  • Je suis là maintenant. Reprit-il en me caressant la joue. Et je ne compte pas mourir avant que tu me rejettes. Continua-t-il en essuyant mes larmes.

Je lui fais un faible sourire et descends du lit pour rejoindre la salle de bain. Dedans, je remplis une cuvette d'eau, prends un linge et la trousse de secour. Je repars dans la chambre avec le tout. Je retourne auprès de mon mari qui me fixe, assit sur le bord du lit. Une fois devant lui, je dépose tout ce que je tiens sur la table de nuit. Ensuite, je me penche vers lui pour attraper le bas de son tee-shirt. Je le lui enlève, le faisant gémir de douleur quand il lève les bras.

  • Désolée. Souffle-je.

  • Non, non, ça va. J'adore quand tu me déshabille. Réplique-t-il en m’offrant un énorme sourire.

Je sens rapidement mes joues chauffer alors que je laisse tomber l'habit au sol. Je dois rester concentrée sur ce que je fais. Je dois lui enlever le bandage qu'il a sur la poitrine. Je me penche vers lui et commence le travail. Je sens rapidement son souffle chaud contre mon cou puis des baisers papillons.

  • Arrête. Grogne-je.

  • Tu es sûre ? Demande-t-il contre ma peau.

  • Oui. Répondis-je sèchement.

Il reprend tout de même ses baisers. Je ne me laisserais pas faire, je dois le soigner.

  • Naruto !

  • Excuse-moi mais je ne peux pas m’empêcher de gouter ton corps de déesse quand il est si près.

Je siffle, agacée, alors que, heureusement, j'en fini enfin avec le bandage. Je me recule et trempe le linge pour ensuite lui nettoyer la plaie. La peau est recousue impeccablement en un cercle.

  • Je n'aurais pas de cicatrice. Me dit-il.

Je relève les yeux vers lui.

  • C'est dommage, ça aurait été une belle preuve de ta stupidité. Crache-je.

Son visage se fait triste et je m'empresse de récupérer une bande propre et une compresse.

  • Derrière... Murmure-t-il alors que je m’apprêtais à le panser.

  • Hein ?!

  • Tu devrais nettoyer la blessure dans mon dos avant de continuer.

Je me redresse et monte sur le lit pour passer derrière lui.

  • C'est pas vrai ! Siffle-je.

Je me remets à nettoyer la plaie puis, pour de bon, je le panse. Ensuite, je m'installe a coté de lui et m'attaque à ses mains.

  • Tu as d'autre blessure ? Lui demande-je après avoir terminé en espérant qu'il me dise non.

Il baisse juste les yeux et remonte les bas de son pantalon où j'aperçois deux nouveaux bandages sur le bas de ses jambes. Mes yeux commencent à piquer. Comment a-t-il put être blessé à ce point et y survivre ?

  • Hinata ?!

Je ne réponds pas et m’agenouille pour prodiguer les soins sur ses mollets. Le silence règne tout le long du traitement. Une fois finit, je me relève et le fixe dans les yeux.

  • Tu n'as rien d'autre, n'est ce pas ? Tente-je de dire normalement mais cela fut bien plus supplié qu'autre chose.

  • Je n'ai rien d'autre.

Je me tourne pour aller dans la salle de bain mais il me stoppe en m'attrapant par le bras. D'un geste, je me retrouve sur ses genoux.

  • Tu veux bien arrêter de m'en vouloir ? Me demande-t-il avec une moue suppliante. Je suis juste un homme fou amoureux de sa sublime épouse.

  • Ça. Pour être fou, tu l’es !

Un magnifique sourire se dessine sur son visage tandis que sa main se pose dans mon cou. Il m'attire vers lui et m'embrasse avidement. Sa main dégringole mon corps pour passer sous ma chemise de nuit. Elle remonte rapidement jusqu'à mes seins mais je la rebaisse dès qu'elle les atteint. Je ne veux pas le faire alors qu'il est aussi blessé. Il retente sa chance mais je le bloque.

  • Hinata, j'ai envie de toi. Grogne-t-il.

  • Non, tu dois te reposer et éviter toute activité physique.

  • Tu n'as qu'à te mettre sur le dessus, je n'aurais pas à faire d'effort.

  • C'est toujours non, tu dois te reposer.

  • D'accord, mais tu pourrais au moins me... soulager ?

  • Non. Pas de sensation forte pour toi tant que tu n'es pas totalement guérit.

Je me lève et le laisse seul.



POV Naruto


Je soupire fortement en me laissant tomber sur le lit. Je n’ai pas envi d'attendre. Kyubi dépêche-toi de me soigner !

Non mais t'as pas finit ! Je ne suis pas ton esclave ! Je fais ce que je peux.

Ok, Monsieur Kyubi est de mauvais poil.

De mauvais poils ?! DE MAUVAIS POIL ?! Tu n'arrêtes pas de me déranger dans mon sommeil ! Tout ça pourquoi ?! Parce que monsieur veut être avec sa compagne et sa progéniture au lieu de rester tranquillement à l'hôpital ! Parce que monsieur veut que je le soigne plus vite pour copuler avec sa compagne ! Alors excuse-moi de ne pas être de très bonne humeur mais j'aimerais pouvoir dormir sans avoir à exaucer tout tes caprices !

En parlant de mes filles, qu'est ce que tu voulais dire par elles ne sont pas totalement humaine ?

Moi, dodo.

Kyubi !!! Réponds-moi !!!

Si tu ne me réponds pas, je te jure que tu ne pourras plus jamais dormir en paix.

Et toi, tu ne pourras plus jamais t'accoupler.

Parle ou je fais de ta vie un enfer !

C'est déjà le cas puisque tu es mon hôte !

C'est ça plain toi, si tu veux mais après m'avoir dit pourquoi mes filles ne sont pas humaine !

Elles le sont !!! Elles ont juste quelques cellules démoniaques et un peu de ma magie au passage. Rien de bien grave.

Comment ça ? Tu es en train de me dire qu'elles sont des demi-démons ?

Bien sûr que non. C'est plus dans les un quart démons.

Oui seulement.

Soit pas aussi sarcastique. Elles ont juste un corps plus robuste et une magie plus puissante, c'est tout.

C'est vraiment tout ?

Oui, pour l'instant.

Pour l'instant ?

Ben oui, je n’ai pas eu beaucoup de progéniture humaine. Je ne peux pas savoir à l’avance.

Ce sont mes enfants, pas les tiens !

Excuse-moi, tu as raison. Je ne fais qu’habiter une partie de ton corps. Ça ferait de moi une sorte de... d'oncle, je crois.

Un oncle ?

Oui, un oncle. On partage un peu du même sang.

Mouais.

Maintenant je peux dormir ?

Ouais, fais de beau rêve.

  • Papa ? Entendis-je d'une jolie petite voix.

  • Mon petit ange ! Dis-je en me relevant.

Elle me fait un gigantesque et magnifique sourire. Je l'attrape et la monte sur le lit.

  • Bobo ? Lance-t-elle en montrant mes mains bandées.

  • Oui, un tout petit.

  • Moi aussi bobo ! S'écrie-t-elle en me montrant son coude où se trouvait une petite égratignure presque disparue.

  • Oh ma puce, ça te fais mal ?

  • Nah.

  • Tu es très courageuse dis donc.

Elle secoue la tête activement de haut en bas.

  • Cubes !!! Hurle-t-elle d'un coup.

Je les cherche dans la pièce et... Que ?! Ils volent vers nous. Mon regard se pose ensuite sur ma fille qui tape joyeusement des mains. Ça ne peut pas être elle. Elle est trop jeune, beaucoup trop jeune pour utiliser la magie.

  • Ren'ai ! La fis-je sursauter faisant tomber instantanément les cubes.

Je vois ses jolis yeux se remplir de larmes.

  • Ma chérie ne pleure pas. Je suis désolé, je ne voulais pas... Tente-je.

  • Mama !!! Mama !! Pleure-t-elle fortement.

Je la prends dans mes bras et tente de la réconforter.

  • Qu'est ce que tu lui as fais ? Balance ma femme en revenant dans la pièce.

  • Je... euh...

  • Donne la moi ! M'ordonne-t-elle en s'asseyant sur le lit.

Je la lui passe et tout de suite les sanglots se calment. Hinata lui caresse doucement les cheveux.

  • Alors ? Reprend-t-elle.

  • Je lui ai crié dessus. Répondis-je coupable. Mais elle utilisait la magie, Hinata. Notre petite fille sait déjà utiliser la magie !

  • Je sais. Souffle-t-elle.

  • Tu sais ?

  • Oui, il y a quelques semaines, elle la utilisée pour récupérer la peluche de Yume.

  • Pourquoi tu ne me la pas dit ?!

  • Je... je ne voulais pas t’inquiéter.

Je soupire puis me penche ensuite vers ma fille pour lui embrasser les cheveux. Elle se retourne et me fixe. Je lui fais un sourire en concentrant de la magie dans mes mains pour faire venir les cubes. Ils flottent jusqu'à atterrir sur le lit. Ren'ai saute des bras de sa mère pour se jeter sur les jouets de bois avec un immense sourire. Hinata me donne un léger baiser avant de se lever.

  • Hi...

  • Je vais chercher notre autre petit ange. Me coupe-t-elle.

Elle passe la porte et reviens avec un joli bébé dont les yeux sont grand ouvert. J'ai vraiment les deux filles les plus mignonne et adorable du monde.

  • Naruto !!!!!!! Hurle-t-on alors que la porte de la chambre rencontre violemment le mur.

Merde !!! Je suis mort. Voilà les deux folles qui sont là accompagnées par mon paternel qui bien sûr ne fera rien pour m'aider.

  • Je te jure que si tu n'étais pas aussi blessé, je te tuerais. Crie ma génitrice.

Par contre la vielle, elle se ramène vers moi et me chope l'épaule. Je grogne sous la douleur aiguë qui me parcourt. Elle appuie un peu plus augmentant la douleur. Je me mords la lèvre pour éviter de crier. Je ne lui ferais pas ce plaisir. Elle finit par me relâcher et je m'effondre sur le lit en sueur.

  • Ça t'apprendra idiot !!! On ne quitte pas l’hôpital comme ça après une opération aussi importante !!! Tu aurais pu y rester !!! Me hurle-t-elle.

Je réponds rien, elle ne peut pas comprendre ce que j'ai ressenti à ce moment-là. Cette peur horrible de ne plus les revoir toutes les trois, de ne plus pouvoir les prendre dans mes bras, de ne plus jamais les sentir.

  • J'avais besoin d'Hinata. Souffle-je. J'avais besoin d'elle pour être sûr que j'étais encore en vie.

Elle ne réplique pas et part vers la porte.

  • Repose-toi et surtout ne quitte pas ton lit. M'ordonne-t-elle en quittant la pièce emportant ma mère au passage.

Je regarde ma chère épouse avec un sourire coquin.

  • Même pas en rêve. Me lance-t-elle en roulant des yeux.


  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales